Spécialité du Brésil : quindim

Il est temps pour vous de dire encore une fois au revoir à votre régime! C’est l’heure du quindim! Ce dessert brésilien super populaire trouve ses origines au Portugal, où les pâtisseries sont généralement composées de jaunes d’œufs et de sucre. Le dessert d’origine était réalisé avec
des amandes mais lorsqu’il est arrivé au Brésil, la noix coco, plus facile à trouver là-bas, a remplacé les amandes, et c’est ainsi qu’est né le quindim brésilien.

Ce dessert est dense, crémeux, sucré et très addictif! Si vous regardez attentivement les photos, vous remarquerez qu’il y a une croûte sur le dessous de ces petits flans. La surprise est que cette croûte se forme naturellement sur le dessus (qui devient le dessous une fois que le dessert est retourné) pendant la cuisson, car la noix de coco remonte à la surface. Ce petit truc magique donne un gâteau à deux textures, dont le dessous rappelle les rochers coco et dont le dessus est un joli flan bien crémeux.

Mais ce dessert cache une autre surprise car il contient un ingrédient secret, du… Parmesan ! Oui vous avez bien lu! S’il existe des recettes avec d’autres fromages que l’on ne trouve qu’en Amérique du Sud, le parmesan est parfait pour une version européenne de ce dessert… Il existe aussi des recettes sans fromage, mais c’est ainsi que je l’ai découvert et apprécié (mon frère qui a vécu au Brésil il y a quelques temps nous l’a réalisé à son retour), et une fois qu’on connaît ce secret, on détecte la profondeur de goût qu’apporte le fromage sans pour autant dénaturer l’ensemble ! Il y a fort à parier que personne ne reconnaîtra cet ingrédient si vous ne le dites pas!

L’un des facteurs clés de cette recette est le temps de cuisson. Si le quindim reste au four pendant trop longtemps, il devient sec et dur, et s’il ne reste pas suffisamment longtemps, il ne fige pas. Vous aurez peut être besoin d’un peu plus de cuisson que moi car j’ai un four de compétition à double chaleur tournante.

Concernant la taille des moules, il faudrait idéalement des moules d’environ 5 cm de diamètre, un peu plus haut que des moules à tartelettes et aux bords lisses. Je n’en avais pas donc j’ai pris des moules à cannelés et le résultat est très joli je trouve ! Dans tous les cas, servez de petites portions car c’est un dessert assez riche.

Quindim

pour 4 quindins de la taille de cannelés

  • 4 jaunes d’œufs
  • 15 g de beurre
  • 130 g de sucre en poudre
  • 65 g d’eau tiède
  • 40 g de noix de coco râpée sèche
  • 15 g de parmesan râpé

Pour les moules

  • une noix de beurre
  • 1 c. à s. de sucre

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un bol, recouvrez la noix de coco avec l’eau tiède et laissez la coco absorber l’eau environ 5 min.

Dans un blender, mettez le sucre et le beurre.

Ajoutez la noix de coco réhydratée et l’eau si tout n’a pas été absorbé.

Ajoutez les jaunes d’œufs puis mixez longuement afin d’obtenir un mélange homogène.

Beurrez soigneusement les moules jusqu’en haut et versez du sucre à l’intérieur, tournez le moule pour faire adhérer une fine couche de sucre sur toute la surface. Retirez l’excédent.

Préchauffez votre four à 180°C.

Disposez les moules dans le lèche-frite de votre four ou dans un plat à bords hauts.

Remplissez les moules jusqu’en haut.

Mettez de l’eau bouillante dans le lèche-frite ou dans votre plat jusqu’au deux tiers de la hauteur des moules.

Faites cuire à 180°C pendant 50 minutes jusqu’à coloration de la surface. Pendant la cuisson, la noix de coco va venir  flotter  à la surface de la préparation.

Laissez complètement refroidir à température ambiante avant de démouler en décollant délicatement le bord a l’aide d’un couteau. Mettez au frais  deux heures minimum et sortez juste avant de servir.

(Visited 89 times, 1 visits today)

32 réflexions au sujet de « Spécialité du Brésil : quindim »

    1. Oui je suis bien d’accord avec toi, à l’occasion si tu peux goûter je suis sûre que tu apprécieras, et ceux qui ne savent pas qu’il y a du parmesan e le reconnaissent pas bien sûr 🙂

  1. On dirait un cannelé avec une texture, une apparence de flan… jamais j’aurai penser que l’ingrédient secret serait le parmesan…
    Etonnant !!! ça a l’air appétissant☺
    Bonne semaine à toi,

    1. Je n’ai pas deviné le parmesan quand on m’a fait goûter ce dessert, on ne le reconnait qu’une fois qu’on le sait en fait ^^

  2. Encore une découverte ! Un dessert qui contient du fromage c’est déjà bleuffant mais avec la coco là ça devient incroyable ! Mon taux de cholestérol ayant encore augmenté je ne pense pas que je pourrais me les faire mais dis donc j’en aurais bien coqué un bout !! bravo ils sont superbes !

    1. Oui mais au goût finalement on ne le devine pas, ce qui est rigolo c’est de ne pas le dire aux autres et d’attendre les réactions

    1. Merci ! C’est moi qui leur ai donné le look de cannelés car je n’avais que ça comme moules, normalement ils n’ont pas cette forme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge