Archives par mot-clé : cheddar

Comment associer bières et plats?

On parle très souvent des associations mets et vins, mais beaucoup moins des association mets et bière. Pourtant, il y a un nombre incroyable de variétés de bières, et celles-ci se marient globalement très bien avec les plats, en particulier avec les plats rustiques, les spécialités régionales ou encore les planches apéro… Bref, tout ce qui est bon, quoi!
 
Pour vous démontrer qu’on peut organiser une beuverie soirée bière tout en étant un fin gastronome, je vous propose donc aujourd’hui une petite synthèse des meilleures manières de les associer.
 
Avis aux amateurs!

Quelques règles de base

 
Pour faire un accord parfait, vous pouvez choisir plusieurs axes. Le premier est de créer un contraste entre l’aliment et la bière. Dans ce cas, on choisit des saveurs diamétralement opposées qui vont se mettre en valeur l’une l’autre. Le deuxième est de créer un accord complémentaire, comme des aliments aux saveurs riches avec une bière plutôt lourde et riche elle aussi. La troisième façon d’accorder va être de nettoyer le palais avec la bière, par exemple en choisissant une bière légère pour accompagner un plat pimenté. Enfin, les accords par pays fonctionnent plutôt bien. On peut servir par exemple une bière ambrée irlandaise pour accompagner un Welsh, ou une triple belge avec des frites. Dans tous les cas, évitez les bières aux saveurs trop fortes, qui vont écraser la saveur du plat et la couvrir. 
 
 

Avec les fast food

 
Avec des plats de consommation rapide comme des frites, des hot-dog ou du fish & chips, les lager plutôt légères fonctionneront bien car elles sont fraîches, et contre balancent bien le côté gras du plat en nettoyant le palais.
 
 

Avec de la cuisine du monde

 
Avec la cuisine du monde ou la cuisine épicée, et notamment avec de la cuisine mexicaine, les IPA fonctionnent bien. L’amertume complète bien le côté parfumé du plat et l’un comme l’autre arrivent à émerger malgré leurs saveurs fortes.
 
 

Avec un risotto

 
Pour accompagner un risotto, choisissez une bière légère et très orientée sur les céréales comme une lager américaine ambrée ou une Pilsner. La saveur des céréales et l’équilibre avec le houblon balanceront bien les saveurs du risotto tout en restant légers sur le palais.
 
 

Avec des légumes-racines

 
Choisissez une bière un peu acide, aigrelette ou une sour. Les bières aux bretannomyces (souvent appelées Brett) seront adaptées ainsi que les bières belges auto fermentées de type Gueuze.
 
 

Avec des plats gras ou riches en beurre

 
Une bière de type noire comme une black lager ou une Brown porter exprimeront bien leurs saveurs houblonnées et amères. Elles ont aussi un côté rôti qui contrastera avec la richesse du plat.
 
 

Avec des légumes grillés

 
Avec des légumes grillés comme des carottes, des poivrons, des oignons, ou des champignons, choisissez une bière sombre et rôtie, comme un Stout irlandais ou une schwarz allemande qui vont équilibrer la douceur et la richesse des légumes.
 

Avec du fromage

 
Avec des fromages comme du brie, du cheddar, du bleu ou de la mozzarella, les Belges triples ou les anglaises fonctionnent très bien. Dans ce domaine, on peut varier beaucoup les bières qui vont naturellement bien avec les fromages.
 
 

Avec du chocolat

 
Avec du chocolat, choisissez une bière à la fois maltée et douce ou dans un autre registre, une bière sombre et rôtie. Dans les deux cas, le but sera de faire ressortir le côté rôti du chocolat et du cacao. Les stout sont par exemple un choix parfait car ils ont d’ores et déjà une saveur légèrement chocolatée et un taux d’alcool plutôt léger. Ils sont aussi moins sucrés qu’on ne le pense et ne viennent donc pas étouffer la douceur du chocolat.
 
 

Avec un dessert

 
Avec un dessert qui n’est pas au chocolat mais plutôt à la crème comme un tiramisu ou une crème brûlée, un Barley wine aux notes de Porto ou un lambic aux fruits belge seront parfaits par leur richesse sur le palais et leur côté fruité.
 
 
Et vous, vous êtes prêts à passer aux accords mets/bière? Ça vous arrive de servir vos repas avec une bière?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Légume de saison : le chou

Photo Shawn Campbell @Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci, on se penche sur le chou.
 
Le chou blanc, vert ou rouge le plus commun, aussi nommé chou pommé est composé de feuilles lisses qui lui donnent sa forme bien ronde de pomme. Il est utilisé pour réaliser des ragoûts d’hiver et la fameuse choucroute. Pour des recettes savoureuses mais simples, découvrez ma sélection.
 
 
 
Photo Bayer CropScience UK @Flickr
 
 

Comment choisir des choux ?

 

Recherchez un chou bien dense, une couleur uniforme et une absence de taches ou de brunissement lorsque vous choisissez du chou au marché ou au supermarché. C’est le signe que vous prenez le chou le plus frais possible. Le chou doit être lourd et dense dans votre main. Les feuilles doivent être fraîches, serrées, adhérer au chou et d’une belle couleur intense, ce qui indique que le chou a été récemment récolté. 

 

Quand les choux sont-ils de saison?

Ce légume est dans sa pleine saison en octobre et jusqu’à mars.
 

Photo liz west @Flickr
 

Comment conserver des choux?

Lorsque vous ramenez un chou à la maison, déballez-le immédiatement et conservez-le entier dans le bac du réfrigérateur ou dans un endroit frais, sombre et sec.  Ainsi stocké, votre chou peut être conservé au réfrigérateur pendant plusieurs semaines. Une fois découpé, filmez la partie coupée. Il ne se conservera alors pas plus de 4 jours. Congelez-le si nécessaire.
 

Photo psyberartist @Flickr
 

Comment préparer des choux?

 

Pour couper un de chou  en fleurons, coupez-le en deux ou en quatre selon sa taille. Ensuite, enlevez les feuilles sèches ou abîmées ainsi que le trognon central.

Lavez le chou et ajoutez un peu de vinaigre blanc à l’eau de rinçage.

Posez le chou à plat et émincez-le. coupez le chou évidé en petits fleurons.

Mes recettes favorites au chou

 
boulettes-chou-rouge-2
Boulettes au chou rouge et au paprika
 
Piroshki au chou et œuf dur
 
Chaussons au boudin, chou rouge et pomme
 
Ragoût de chou et corned beef
 
Purée au chou et aux lardons
 
Poêlée de chou, pomme et knack au cidre
 
chou-farci
Kåldolmar ou chou farci
 
 
C’est maintenant à vous : si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Qu’est-ce qu’on mange en mars?

Nous voici au mois de mars! C’est un de ceux que j’apprécie le moins  car je trouve qu’il traîne en longueur et je m’impatiente du retour des beaux jours! Cependant, ce n’est pas une raison pour se laisser aller au niveau de la cuisine, et on peut se faire plaisir avec la saint Patrick, surtout quand on aime (comme moi) la cuisine anglo-saxonne et la bière. 

Les produits de saison en mars :

Légumes : Céleri, mâche, chou chinois, chou de Bruxelles, chou rave, courge butternut, épinard, endive, oignon, oignon blanc, poireau, potimarron, navet, radis, salade frisée.

Fruits : Citron, mangue, orange, pamplemousse, pommes, poires.

Mes recettes favorites pour mars :

 

Gratin de pâtes aux champignons et courge butternut

Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar

Pain à la bière et mimolette

Ragoût de chou et corned beef

Potpie au poulet, bière et légumes verts

Cheese onion pie

Tarte à la bière et au spéculoos

tarte-speculoos-biere3

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Tartinade au fromage “façon pub”

Après le cocktail mimosa tout vert, je vous propose une petite tartinade apéro trouvée sur un site anglais qui pourra vous inspirer si vous souhaitez célébrer la Saint Patrick. Il s’agit d’une tartinade façon “pub”. Je suis allée plusieurs fois en Angleterre et en Ecosse, et je n’ai jamais remarqué de tartinade au fromage dans les pubs, mais bon, j’imagine qu’on doit bien servir quelque chose de ce genre quelque part.. Ou alors, elle est appelée “façon pub” car elle contient de la bière… Allez savoir!
 
 
 
En tout cas, entre le cheddar, la bière, la sauce Worcestershire et la moutarde, elle a des airs de welsch cette tartinade, et ce n’est pas pour me déplaire, puisque j’ai pratiquement dédié ma vie à la recherche du meilleur welsch tellement j’aime ce plat! D’ailleurs si des nordistes passent par là et veulent me donner leurs adresses, je suis preneuse (pour quand on aura le droit de retourner au resto bien sûr…)!
 
 
Cette recette fonctionne parfaitement avec une bière éventée, donc si vous avez un reste de bouteille ouverte, ne le jetez pas.
 
Vous pouvez servir cette tartinade avec des chips, des bretzels, des bâtonnets de légumes, ou encore avec de la baguette tranchée, suivant ce que vous avez sous la main.
 
Essayez également ma recette de pain à la mimolette et à la bière ou de tartinade à la Guinness, cheddar et stilton pour compléter votre plateau gourmand!
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Gratin de pâtes façon poutine

Connaissez vous la poutine? C’est une préparation canadienne à base de frites, de cheddar et de gravy, une sauce typique et traditionnelle que l’on trouve aux Etats-Unis et au Canada. Inutile de vous dire que ce plat est délicieux mais aussi très très riche. J’ai eu la chance d’en goûter lors d’un voyage au Canada et j’avais très envie d’en refaire une fois revenue en France.
 
Après ce voyage, je ne pouvais m’empêcher d’imaginer des variantes de poutine à base de tout et n’importe quoi! A tel point que je me suis dit qu’une variante sans frites mais avec des pâtes pourrait être sympa. C’est un peu moins riche, ce qui est plutôt intéressant !
 
 
 
La réalisation de cette recette est plutôt simple. Il suffit de préparer un bon stock de cette sauce onctueuse et parfumée, de la verser sur un plat de pâtes, de couvrir de cheddar et d’enfourner. 
 
 
Vous n’obtiendrez pas une version 100% authentique, je préfère vous prévenir. Le fromage utilisé au Canada est introuvable ici. Là-bas, on trouve une variété de fromage “en grains” : le fromage forme de petites pépites, c’est délicieux et un peu différent de notre cheddar d’ici… Mais on fait avec les moyens du bord et ça n’en reste pas moins délicieux!
 
Je coupe donc mon cheddar grossièrement pour obtenir un peu cet effet de grains, même si bien sûr, la différence ne se situe pas que dans la forme.
 
 
J’ai utilisé des oignons frits tout faits pour gagner du temps, mais vous pouvez les faire maison, c’est très simple.
 
Pour les pâtes, j’ai choisi d’utiliser des torti car leur forme permet de bien enrober de la sauce partout, mais des penne ou des coquillettes pourront convenir aussi!
 
Dans cette sauce, on utilise des petits légumes que l’on filtre à la fin, ils sont là seulement pour donner du goût à la sauce. Mais vous pouvez les laisser, si vous aimez, ou les servir en accompagnement ou encore les réutiliser dans une autre recette. Ne les jetez pas en tout cas, ils sont délicieux!
 
Si la sauce est trop épaisse, vous pouvez ajouter de l’eau et la désépaissir facilement. Vous pouvez la préparer la veille et la conserver au frais. Elle va se figer, mais elle retrouvera son onctuosité quand vous la ferez réchauffer à feu doux, aidée d’une goutte d’eau encore une fois si besoin !
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Bouchées champignons, bière et cheddar

Je n’ai jamais aimé les vol au vent ou bouchées à la reine quand j’étais jeune. Il faut dire que je n’aimais pas la béchamel, je ne courais pas après les champignons, et je ne sais pas comment vous décrire ça mais… Ce plat avait un aspect de cuisine de cantine, la sauce semblait figée, la pâte feuilletée sèche, l’ensemble était fade et gélatineux… Je vous dépeins un tableau de rêve, n’est-ce-pas ? De ce fait, j’avais décrété que je n’aimais pas, sans plus m’y attarder. 
 
 
 
Cependant plus récemment, j’ai entendu plusieurs personnes vanter les qualités de ce plat, et je me suis demandé si je n’étais pas une fois de plus victime du phénomène “cantine”. J’entends par là que l’on croit ne pas aimer un plat parce qu’on ne l’a goûté qu’à la cantine et qu’il était particulièrement raté là-bas. Tout plat que l’on a détesté à l’époque de la cantine mérite d’être re-testé ne serait-ce qu’une fois, réalisé par un bon cuisinier ou simplement, fait maison par un cuisinier standard, cela n’a généralement rien à voir ! 
 
 
Quelques jours après cette réflexion que je m’étais faite, j’ai reçu en cadeau un panier garni qui contenait… Des coques à vol au vent ! Sacré hasard, que j’ai interprété comme un signe du destin ! Comme je ne mange pas de poulet, je me suis dit que j’allais simplement mettre des champignons et de la béchamel. Et puis en y repensant, je me suis dit que je pourrais ajouter un peu de bière à la béchamel pour la rendre plus parfumée. Puis j’ai vu le cheddar dans le frigo et je me suis dit que ça allait parfaitement avec la bière… Voilà comment mes vol au vent sont pratiquement devenus des welsch en pâte feuilletée !
 
 
Je me suis régalée bien évidemment, et le mariage cheddar bière et champignons fait désormais partie de mes favoris ! 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Bon réveillon!

Photo Doug Anderson @Flickr

Les réjouissances continuent et voilà déjà le moment de vous souhaiter un bon réveillon de nouvel An! Je ne peux que vous souhaiter une meilleure année que 2020 pour 2021. Mais avec le recul, est-ce que cette année était si pourrie que ça pour vous? 


Photo Studio Sarah Lou @Flickr

Pour moi, elle fut plutôt bonne! Certes pas ordinaire, avec un contexte très spécial, mais ça aussi été une année pleine d’amour, d’amitié, de projets… Beaucoup de choses se sont clôturées et d’autres sont nées. Mes proches sont en bonne santé et ma grand-mère a survécu au coronavirus malgré ses 87 ans. Mon travail n’a pas été impacté par les confinements et j’ai pu continuer à vivre dans la sécurité financière. Je suis devenue tata pour la première fois. Alors, je relativise… Des restos, des soirées, du shopping, on aura d’autres occasions d’en faire, plus tard… Il y a plus important! Les bons moments, ça se construit n’importe où, n’importe quand, pourvu qu’on en ait l’envie!

Je choisirai de donc de les retenir plutôt que les frustrations, les privations et les déceptions, qui donneront un jour lieu à d’autres projets, d’autres envies, d’autres espoirs. 

Je vous souhaite de trouver vous aussi de belles choses dans votre bilan de 2020, et d’être pleins d’enthousiasme pour 2021, sur tous les sujets qui vous animent!

Pour faire un petit bilan de ce blog en ce jour charnière, je vous propose de découvrir le best-of de l’année, à travers une rétrospective de mes 10 recettes qui vous ont le plus plu!

Bonne soirée, et amusez-vous bien!

1 – Sauce cheddar

2- Nettoyant pour le sol fait maison

3- Spécialité du Liban : Salade de pois chiches

4 – Savons à la rose et à la cannelle

5 – Gommage au marc de café

6 – Spray nettoyant multi-usages

7 – Gratin de courgettes et pommes de terre à la vache qui rit

8- Gnocchis aux champignons et blettes au four

9- Samossas au poivron et chèvre

10 – Spécialité belge : bodding bruxellois

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Qu’est-ce qu’on mange en décembre?

Nous voilà en décembre! C’est  la fin de l’année, les fêtes approchent et bien que cette année soit très perturbée et qu’il soit difficile de s’organiser, j’imagine que vous avez hâte de profiter de ces moments en famille ou avec vos proches! Espérons que 2020 laissera la place à une meilleure année pour 2021, de mon côté je clôturerai cette rubrique puisque j’ai fait le tour de l’horloge, enfin de l’année pour être exacte! Voici donc une dernière fois mes idées pour se régaler et manger de saison! 

Les produits de saison en décembre:

Légumes : Céleri, chou chinois, chou de Bruxelles, citrouille, courges, endive, navet, panais, poireau, salade frisée, topinambour.

Fruits : Bergamote, kaki, kiwi, mandarine, orange, pamplemousse, poire, pomme

Mes recettes favorites pour décembre:

Jus d’hiver aux pommes, clémentines et patate douce

Parmentier aux choux de Bruxelles

parmentier-chou-bruxelles-3

Crème de poireaux au chèvre

Risotto au citron et basilic

Oeuf cocotte au saint nectaire, potiron et aux noix

Lasagnes au chou-fleur et au bleu de Bresse

Christmas cookies

Panna cotta aux marrons glacés

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Légume de saison : le chou de Bruxelles

Photo Charles Smith @Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci, on cuisine le chou de Bruxelles.
 
Le chou de Bruxelles est souvent peu apprécié des enfants à l’instar du chou-fleur ou des épinards, pourtant son goût est bien plus doux que son odeur et il peut se cuisiner de multiples façons. Pour des recettes savoureuses mais simples, découvrez ma sélection.
 
 

Photo Laurel F @Flickr
 
 

Comment choisir des chou de Bruxelles ?

 

Recherchez des choux de Bruxelles  à la couleur uniforme vert vif, et une absence de taches ou de jaunissement lorsque vous choisissez vos choux de Bruxelles au marché ou au supermarché. Les feuilles doivent être refermées, c’est le signe que vous prenez des choux de Bruxelles les plus frais possibles. Le chou de Bruxelles doit être lourd et dense dans votre main. Egalement, si vos choux de Bruxelles ont tendance à ramollir, ils ont sans doute commencé à vieillir, évitez-les.

 

Quand les choux de Bruxelles sont-ils de saison?

Ce légume est dans sa pleine saison en octobre et jusqu’à février.
 

Photo Mackenzie Kosut @Flickr
 

Comment conserver des choux de Bruxelles ?

La plupart des choux de Bruxelles achetés en grande surface sont bien emballés dans du film plastique, ce qui peut retenir l’humidité et favoriser la pourriture. Lorsque vous les ramenez à la maison, déballez-les immédiatement et transférez-les dans un sac en plastique que vous laisserez ouvert, et entourez-les d’un torchon propre et sec pour absorber l’excès d’humidité. Ainsi stockés, vos choux de Bruxelles peuvent être conservés au réfrigérateur pendant 4 à 7 jours. Une fois coupé, les choux de Bruxelles ne se conserveront pas longtemps, congelez-les si nécessaire.
 

Photo John Sullivan @Flickr
 

Comment préparer des choux de Bruxelles ?

 

Les choux de Bruxelles sont facules à préparer, il suffit de couper le pied et les éventuelles feuilles flétries avant de les nettoyer et de les cuire à l’eau, à la poêle, à la vapeur ou au four. faites attention de ne pas les sur cuire, c’est ce qui est responsable de l’odeur désagréable qui rebute les plus jeunes!

Si besoin, je vous invite à découvrir ce petit post où je présentais mes idées de recettes pour se réconcilier avec le chou.


Photo Jennifer Kleffner @Flickr

Mes recettes favorites au chou de Bruxelles 

 
  
Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar
 
  
Soupe de haricots et choux de Bruxelles façon loubia
 
parmentier-chou-bruxelles-3
Parmentier aux choux de Bruxelles
 
 
Salade d’automne à la feta marinée
 
 
Power bowl d’automne
 
C’est maintenant à vous : si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Légume de saison : le potiron

Photo Liji Jinaraj @Flickr

En novembre, les potirons sont dans nos assiettes! Ce héros de l’automne va bientôt terminer sa saison, donc il est temps d’en cuisiner si vous n’en avez pas encore profité! On a tendance à penser que ce gros légume est compliqué à préparer, et notamment à éplucher, mais grâce à cet article, vous verrez que c’est beaucoup plus simple qu’on ne le pense! Suivez le guide et les potirons n’auront plus de secret pour vous!

Comment choisir les potirons ?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez un potiron ferme et bien dense. Trop léger, il risque de ne pas être parfaitement mûr. Choisissez en un avec le pédoncule complet, il se conservera mieux. Enfin, sa peau doit être mate et uniforme. Si possible, prenez-en un qui possède encore son pédoncule, car celui-ci ralentit la déshydratation.


Photo James Saunders @Flickr

Quand les potirons sont-elles de saison?

Les potirons sont des légumes de fin d’été et d’automne. Leur saison démarre en août/septembre et on peut généralement en trouver jusqu’à fin octobre, début novembre


Photo Tim Evanson @FLickr

Comment conserver vos potirons?

Il est préférable de le conserver vos potirons dans un endroit frais et sec. Votre potiron se conservera au moins un mois.


Photo WxMom @Flickr

Comment préparer du potiron?

Pour éplucher facilement votre potiron, commencez par couper les extrémités. Coupez ensuite votre potiron en deux, pour séparer la partie qui forme une boule de celle qui est cylindrique. Les deux parties pourront ensuite être épluchées à l’économe facilement. Enfin, coupez les morceaux en deux et évidez les graines et les filaments à l’aide d’une cuiller.  Vous pouvez ensuite cuire votre potiron à l’eau, au four ou encore au micro-ondes. La cuisson au four est la plus pratique et évite que le potiron ne se gorge d’eau. Pour cela, déposez le potiron coupé en cubes ou en tranches sur une plaque sans les superposer, et enfournez  à 200°C pour une vingtaine de minutes.


Photo James Saunders @Flickr

Mes recettes favorites au potiron

 


Purée de potiron au miel et épices


Potage “lyonnais” au potiron


Œuf cocotte au saint nectaire, potiron et aux noix


Tarte au potiron et comté


Purée de lentilles corail et potiron


Colombo de potiron

veloute-potiron-carotte-vache-qui-rit
Velouté de potiron, carotte et vache qui rit


Champignons farcis au potiron et parmesan

Share and Enjoy !

0Shares
0 0