Archives par mot-clé : Brownie

Spécialité des États-Unis : mac’n cheese

Le mac and cheese est un classique de la cuisine américaine, très proche du « macaroni cheese » anglais. Aux Etats-Unis, ce plat de comfort food peut être vendu directement en boite, c’est LE plat que l’on fait 5 minutes quand on a besoin de réconfort! Le mac & cheese peut sembler banal ou simple au premier abord, mais ne vous y trompez pas!

En utilisant du fromage de qualité et en travaillant une texture bien fondante, ce plat peut devenir un véritable régal que vous risquez d’adopter parmi vos incontournables de semaine !

mac-n-cheese-3

Cette version, au cheddar et aux graines de moutarde apporte de la saveur à ce plat familial. Une fois que vous l’aurez testée, il y a fort à parier que vous voudrez réaliser très vite d’autres versions avec le large panel de fromages dont on dispose en France !

mac-n-cheese-2

P.S. : Pour un repas purement américain, finissez le repas avec un bon brownie!

Mac’n cheese

  • 400 g de pâtes
  • 45 g de beurre
  • 30 g de farine
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 1/2 c. à c. de graines de moutarde
  • 1/4 c. à c. de poivre
  • 1/8 c. à c. de paprika
  • 50 cl de lait
  • 200 g de cheddar râpé

Faites cuire les pâtes al dente, selon les instructions du paquet. Égouttez et rincez à l’eau froide pour arrêter la cuisson et mettez de côté.
Préchauffez le four à 180°C.
Dans une casserole à feu moyen, faîtes fondre le beurre. Ajoutez la farine, le sel, les grains de moutarde, le poivre, et le paprika.
Remuez constamment à feu moyen pendant environ trois minutes.
Délayez avec le lait et laissez cuire toujours sur feu moyen en mélangeant au fouet constamment pendant environ 10 minutes, jusqu’à ce que l’ensemble ait une texture de sauce assez fluide.
Enlevez du feu et ajouter 130 g de fromage, et remuez jusqu’à ce qu’il soit bien mélangé.

Versez la sauce au fromage sur les pâtes et mélangez délicatement jusqu’à ce que les pâtes soient enrobées.

Versez la moitié des pâtes dans un plat allant au four. Saupoudrez la moitié du fromage. Ajoutez le reste de pâtes. Saupoudrez le reste de fromage et saupoudrez légèrement avec du paprika.

Mettez au four environ 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que le dessus commence à dorer.

mac-n-cheese

Chili dog pizza

Il paraîtrait que manger du fast-food nuit au bonheur… C’est du moins ce qu’affirme cet article : les consommateurs de fast food ne prendraient pas le temps apprécier les choses! N’est ce pas un raccourci un peu facile?

Personnellement j’aime énormément la cuisine de fast-food : burgers, pizzas et autres font partie de mes plats préférés ! De mon point de vue, j’aurais presque tendance à dire que le fast food remonte le moral!  Cela représente pour moi une cuisine réconfortante que j’aime manger les jours ou il fait froid ou quand la vie semble moche!

chili-pizza-dog-3
Imaginez : vous marchez dans le caca de bon matin, votre chauffeur de bus démarre avec la minute d’avance qui fait la différence, et il vous snobe quand vous vous humiliez à lui courir après.
Vous enchaînez avec quelques doux problèmes au travail, vous apercevez que vous n’avez pas pensé à vous prendre à manger pour le midi, la boulangerie est fermée, vous finissez avec un hachis parmentier premier prix réchauffé au micro-ondes. Vous rentrez chez vous pour découvrir une erreur de la banque en votre défaveur, ou EDF qui réalise qu’il aurait du vendre le gaz plus cher il y a 5 ans pour être rentable, et qui vous impute cette erreur en vous demandant une rallonge de 150€ à verser pour hier.

chili-pizza-dog

Bon bah là, franchement, je ne me vois pas sortir la cocotte et mitonner une tête de veau sauce gribiche franchement !
Je sors mes pantoufles en forme de lapins géants, un plaid XXL, et je me plante devant Netflix en attendant qu’un gentil étudiant en vélo affronte la pluie et m’amène tout droit une dose de gras là devant moi!
Et franchement je trouve que ça fait un bien fou… J’ai tout à fait le sentiment de le savourer!

Et il y a toutes les fois où je vais bien, et où j’ai quand même envie de pizza… Là je me dis, savourons, prenons le temps, tartinons nous même notre burger de sauce, pétrissons nous mêmes notre pâte à pizza… Est ce que ça reste du fast-food? Un burger est un burger, qu’on le gobe chez Mc Do dans la file d’attente ou qu’on prenne le temps de le faire chez soi!

Moralité : selon moi, ce n’est pas le plat qui fait le fast-food, c’est son consommateur qui est speed et ne prend pas le temps de l’apprécier !

Si vous voulez le vérifier, je vous propose de vous préparer cette pizza absolument démoniaque: inspirée du chili dog, un hot dog au chili que l’on consomme beaucoup au Etats-Unis, elle enferme dans sa croûte des knackis bien cachées… Est-ce raisonnable? Est-ce équilibré? Est-ce sain? Je suppose que vous connaissez la réponse! Mais est-ce qu’on l’a appréciée? Mille fois oui!

chili-pizza-dog-2

P.S. : Si après ça vous avez encore besoin de réconfort, j’ai un brownie au nutella qui sera parfait pour vous!

Chili dog pizza avec sa hot-dog crust

  • 1 pâte à pizza
  • 5 knackis

Pour le chili

  • 75g de haricots rouges
  • 1 tomate pelée en boite
  • 20 g d’ oignon émincé
  • 25 g de poivron émincé
  • 1 pincée de paprika
  • 2 pincées de cumin moulu
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée d’ail séché
  • 1 c. à c. de sauce barbecue

Pour l’assemblage

  • 125 g de bœuf haché
  • 60 g de coulis de tomate
  • 50 g de cheddar râpé
  • Ketchup
  • Moutarde

Etalez la pâte à pizza.
Posez les knackis coupées en 2 tout le tour de la pâte, à 2 cm du bord puis roulez la pâte autour pour enfermer les knackis dans les bords de la pâte.

Mélangez dans un bol tous les ingrédients du chili.
Faites revenir le steak haché effrité a la poêle avec un peu d’huile.

Préchauffez le four à 180°C.
Étalez la sauce tomate sur le fond. Déposez le mélange aux haricots puis le steak haché.
Saupoudrez de cheddar râpé.

Enfournez pour 8 à 10 minutes et servez immédiatement, en versant un filet de ketchup et de moutarde tout le long de la croûte de la pizza.

Mini cakes au chou-fleur

Aujourd’hui je vous propose une recette bien sympathique à base de chou-fleur. Sérieusement, ces mini-cakes au chou-fleur sont si savoureux que même un enfant ou un adulte récalcitrant au chou-fleur les engloutira! Les œufs sont assez présents et il y a très peu de farine, juste assez pour dire que c’est un cake et pas une omelette en fait! Ils sont moelleux, tendres et pas secs du tout… Bien parfumés avec le curry, le romarin, et le fromage, ces mini cakes sont délicieux chauds mais aussi tièdes, et se gardent bien au réfrigérateur si vous voulez les préparer à l’avance.

Si vous n’avez pas de mini moules à cake, vous pouvez simplement utiliser un moule à cake de taille normale, ou encore un moule à gâteaux ou un moule à brownie : il vous suffira de couper des petits carrés pour le service.

J’ai trouvé cette délicieuse recette sur un de mes blogs fétiche, Qu’est ce qu’on clape ce soir? que je vous présente plus tant j’en ai parlé ces derniers temps!


P.S. : Si ces mini cakes vous ont plu, essayez aussi cette pâte à pizza au chou-fleur!

Mini cakes au chou-fleur

Pour 4 mini cakes

  • 400 g de chou fleur surgelé ou fleurettes
  • 35 g de farine
  • 2 oeufs
  • 70 g de crème épaisse
  • 70 g de fromage râpé
  • 1/2 c. à c. de curry
  • 1 c. à  c. de romarin
  • 1 c. à c. de moutarde
  • Sel, poivre

Faites cuire le chou-fleur au micro-ondes : déposez-le dans un plat, versez 5 cl d’eau dans le fond, couvrez de film alimentaire, et mettez à chauffer 15 minutes à pleine puissance.  Prolongez si nécessaire.  Il faut qu’il soit bien fondant pour pouvoir l’écraser a la fourchette. Egouttez-le puis écrasez-le. Si il rend trop d’eau, faites-le sécher à la casserole quelques minutes.

 

Préchauffez le four à 180°C. Dans un saladier, battez la crème liquide avec les œufs puis le chou-fleur,  le gruyère, la moutarde, le sel, le poivre, puis le curry, le romarin et la farine. Mettez du papier sulfurisé dans vos mini moules, versez la pâte, et faites cuire a four chaud 20 minutes.

 

Source d’inspiration :
http://dlaclapeadonf.canalblog.com/archives/2014/10/03/30663832.html

Brownie au Nutella (c’est mon blogiversaire!)

Aujourd’hui c’est mon 3 ème blogiversaire! Ha, si seulement j’étais aussi jeune dans la vraie vie!
Mon blog quant à lui n’a pas pris une ride, et je m’éclate toujours autant à vous partager mes recettes, simples ou plus élaborées (mais surtout simples).
J’ai toujours autant de plaisir à découvrir vos messages et à parcourir la blogosphère chaque matin à la découverte des recettes de mes autres copinautes blogueuses, histoire de me donner faim dès le réveil.
Plus inimaginable, malgré 5 posts par semaine et un nombre de recettes non publiées vertigineux, je trouve toujours autant de recettes que j’ai envie de tester et d’ajouter à ma to-do list!
Tout cela pour vous dire donc, d’abord merci, car même si les chiffres et moi font douze, je vois que vous êtes de plus en plus nombreux à me lire et ça me fait grandement plaisir!
brownie-nutella
Et ensuite, je peux d’ores et déjà vous dire à dans un an, car je vous garantis que je serai  fidèle au poste! J’espère que vous serez au rendez-vous vous aussi!
Qui dit anniversaire dit gâteau, et c’est une très chouette recette trouvée sur un blog que j’adore que je vous propose aujourd’hui : un brownie au Nutella! Quoi de meilleur qu’un brownie ou que du Nutella? Le mélange des deux pardi!
Cette chouette recette vient du blog très sympa Mes inspirations culinaires, allez vite le  voir si vous ne le connaissez pas, il est simplement top! Je vous ai d’ailleurs proposé une autre recette de Samar pas plus tard qu’hier, des amaretti moelleux tout bonnement délicieux!
Cette recette est en prime très simple à faire, la seule difficulté, surtout pour moi qui ai acheté mon four directement en provenance des enfers, c’est de ne pas trop le cuire. Surveillez bien vers la fin pour que le cœur reste un peu humide et ça sera parfait!
  brownie-nutella-3

 Brownie au Nutella

  • 90 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 75 g de beurre mou
  • 240 g de nutella
  • 2 œufs
  • 150 g de sucre
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille

Préchauffez le four à 180° C.
Dans un saladier mélangez la farine et le sel
Dans un autre saladier, battez  le beurre jusqu’à obtenir une consistance légère et mousseuse.
Ajoutez dans le beurre le sucre, les œufs et l’extrait de vanille. Battez le tout jusqu’à incorporation des ingrédients.
Ajoutez le Nutella et mélangez jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
Incorporez ensuite la farine.
Versez dans un moule carré de 20 cm préalablement recouvert de papier sulfurisé et graissé.
Enfournez pour 30 à 37 minutes. Laissez refroidir avant de découper en carrés.

brownie-nutella-2

Spécialité du Mexique : Brownie mexicain

Aujourd’hui je vous propose de réaliser un dessert fabuleux! Le brownie mexicain est la la gourmandise parfaite pour votre prochaine fête ou repas de famille!

Le brownie mexicain pourrait ressembler à n’importe quel brownie, mais il contient quelques épices qui en font un dessert parfait pour les plus grands : de la cannelle et une pincée de piment de Cayenne apportent du piquant et de la chaleur à ce classique au chocolat!

Ne vous inquiétez pas … Ce brownie mexicain n’est pas franchement super épicé. Pas de risque de cracher du feu pendant vingt minutes! Et si vous n’avez jamais essayé ce mélange avant, vous découvrirez que la cannelle et le piment dans du chocolat forment un mélange vraiment fantastique!

brownie-mexicain

Si comme moi vous avez un palais en kevlar êtes amateurs de sensations fortes, vous pouvez augmenter un peu la dose d’épices, ou saupoudrer un peu d’épices supplémentaires sur le gâteau au moment du service, ce qui permet de n’en mettre qu’à ceux qui le souhaitent!

brownie-mexicain-3

P.S. : Je suis une grande fan de brownie, si vous êtes comme moi et voulez vraiment surprendre vos invités, jetez aussi un œil à ce brownie aux haricots rouges, totalement dément!

Brownie mexicain

  • 230 g de beurre
  • 200 g de sucre roux
  • 4 gros œufs
  • 2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 100 g de bonne qualité poudre de cacao non sucré
  • 120 g  de farine
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 c. à c. de baking powder ou levure chimique

Préchauffez le four à 180°C. Tapissez un moule carré de papier  sulfurisé.

Faire fondre le beurre au micro-ondes. Ajoutez le sucre, les œufs et l’extrait de vanille et remuez avec une cuillère en bois.

Ajouter le cacao, la farine, la cannelle, le piment de Cayenne, le sel et la baking powder et mélangez jusqu’à obtenir une consistance lisse. Étalez la pâte dans le moule préparé et faites cuire au four 20 à 25 minutes. Le centre doit rester humide. Laissez refroidir dans le moule, puis démoulez le brownie avant de couper en carrés.

brownie-mexicain-2

Source d’inspiration :
http://www.foodnetwork.com/recipes/aaron-sanchez/aaron-sanchezs-mexican-brownies-recipe.html

Les produits américains dans mon placard

La cuisine américaine n’est pas reconnue pour son côté fin ou gastronomique, mais cela ne l’empêche pas d’être parmi mes préférées. J’aime son côté simple, tant dans la réalisation que dans le produits de base utilisés, et son côté « cuisine de famille » me plaît beaucoup également. Dans les produits de consommation courants que l’on trouve dans les supermarchés américains et souvent chez nous aussi, j’ai même trouvé certains de mes incontournables !

Photo Ray Bouknight @Flickr

Le marshmallow fluff

Cette pâte à tartiner au marshmallow est un véritable ovni, mais en plus de fasciner vos invités lors des brunchs, elle permet de réaliser des plats très fun, comme des brownies aux spirales de marshmallow par exemple !

 27019078255_83f17d3e22_z
Photo Mike Mozart @Flickr

Les candy corn

Je ne suis pas une grande mangeuse de bonbons dans l’absolu, mais ceux ci, qui ne ressemblent à rien de chez nous, me plaisent par leur texture et leur goût tout doux. Ils présentent l’avantage d’avoir de superbes couleurs qui en font les stars d’Halloween !

 

Le baking soda

Ce n’est autre que le bicarbonate de soude, que l’on connait aussi chez nous. Les américains l’utilisent cependant beaucoup plus souvent que nous en cuisine, notamment pour faire lever les gâteaux, mixé avec du sel et/ou de la baking powder.

 

La baking powder

C’est la levure des américains, qui possède la particularité d’être sans gluten comme le baking soda, ce qui en fait un super substitut pour les allergiques. J’aime aussi le fait que ces poudres à lever se vendent en gros pot familial et non en sachets individuels, je trouve ça beaucoup plus pratique!

 

La purée de citrouille

La citrouille est pour moi un ingrédient magique qui se cuisine dans tout ! Tartes à la citrouille, cakes, biscuits… La base de toutes ces recettes commence souvent par le fait d’éplucher, précuire puis mixer la chair de la citrouille : avec ces conserves, c’est chose faite et on gagne un temps précieux !

 27027001094_fc0f32fe34_z
Photo Rob Galloway @Flickr

Le Philadelphia

On ne présente plus le Philadelphia qui est devenu depuis 10 ans un basique en France également. Il n’empêche que je ne me lasse pas de ce fromage et des possibilités qu’il offre pour la cuisine salée ou sucrée, je me devais donc de le citer!

 14986244540_0d521aaebe_z
Photo Mike Mozart @Frickr

Les pop tarts

Les pop tarts sont des espèces es de pâtes feuilletées fourrés, à la cannelle, au straciatella ou d’autres parfums sucrés. Ces gâteaux individuels se passent au toaster avant d’être dégustés tièdes. Ce sont des bombes de sucre, mais c’est franchement délicieux ! J’en avais réalisé une interprétation salée il y a quelques temps par ici.

 13958270223_cbf9ec533a_z
Photo Mike Mozart @Flickr

La cannelle

Comme dans les pop tarts précédemment cités, la cannelle est omniprésente dans la pâtisserie américaine, ce qui n’est pas pour me déplaire. Elle donne du pep’s à n’importe quel apple pie ou tarte à la citrouille et permet la réalisation des fameux cinammon buns!

 3137194162_bf132f21d9_z
Photo Timothy Vollmer @Flickr

Le beef jerky

Le jerky, qui existe au bœuf mais aussi au porc et au poulet, est de la viande séchée avec des épices et parfois un peu de sucre. Le résultat donne une des petits morceaux de viande un peu « boucanée » et résistante que l’on croque à l’apéro comme des chips!

Bruschetta automnale boeuf, champignons, bière et comté

Je ne devrais pas le dire, mais la bière joue un grand rôle dans ma vie de tous les jours. Lorsque le temps est chaud, j’aime en partager une avec des amis dans le jardin, et même pour accompagner un bon repas, que ce soit de la nourriture ch’ti, mexicaine ou indienne, je préfère généralement la bière au vin.

Dans le nord, beaucoup de plats d’estaminets et de brasseries sont cuisinés avec de la bière. Du poulet à la bière au welsch rarebit, on la retrouve partout!

Il y a beaucoup de raisons de cuisiner avec de la bière. D’abord et avant tout pour la saveur : la bière contient du houblon et du malt, qui donnent un parfum doux et subtil qui valorise parfaitement les plats de porc et de poulet. Beaucoup de cuisiniers disent aussi que la levure contenue dans la bière permet d’obtenir des produits de boulangerie plus légers et aériens.

bruschetta-boeuf-biere

Aujourd’hui c’est une viande cuite dans la bière que je vous propose : la bière permet de garder le bœuf bien tendre et forme une sorte de sauce autour des morceaux qui est très agréable!

Le gout de la bière reste léger et se marie parfaitement avec le comté et les champignons. On obtient des saveurs rustiques et gourmandes parfaites pour démarrer l’automne… Accompagnez ces tartines d’une petite bière bien sûr!

bruschetta-boeuf-biere-3

P.S. : Si vous n’avez peur de rien, tentez aussi de mettre de la bière dans votre dessert avec ce brownie à la bière, une superbe découverte!

Bruschetta automnale bœuf, champignons, bière et comté

Pour 4 belles bruschettas

  • 400 g de bœuf maigre
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 oignon émincé
  • 1 oignon émincé
  • 150 g de champignons tranchés
  • 1 c. à c. de maïzena
  • 5 cl de bière brune
  • 4 grandes tranches de pain de campagne
  • 4 c. à s. de moutarde
  • 4 tranchettes de maasdam
  • Sel, poivre

Faites chauffer l’huile dans une poêle. Faites revenir le steak, l’oignon et les champignons 5 à 10 minutes jusqu’à ce que tout soit doré.

Ajoutez la bière et prolongez de deux minutes.

Ajoutez la maïzena et prolongez d’une minute environ jusqu’à ce que l’ensemble ait épaissi. Réservez.

Préchauffez le four à 180°C.

Tartinez la moutarde sur le pain, déposez le mélange. Déposez les lanières de maasdam par dessus.

Enfournez 10 minutes jusqu’à ce que le fromage ait fondu.

bruschetta-boeuf-biere-2

Brookies

Le brookies a fait le tour de la blogosphère depuis quelques années et il me tardait de goûter enfin à cet énergumène!

Pour ceux et celles qui n’en auraient pas encore entendu parler, les brookies viennent des États-Unis, et sont une fusion diabolique entre deux institutions : le brownie et le cookie !

brookies

Inutile de vous dire que si vous aimez les deux, une fois mélangé c’est tout aussi bon. Voire plus!

Ce dessert est très simple à faire, mais il y a les deux appareils à réaliser, ce qui demande un tout petit peu de temps. Surveillez bien la cuisson car ni le brownie, ni le cookie ne supportent bien la surcuisson!

P.S. : J’adore le brownie et je commence à en avoir de nombreuses variantes sur ce blog. Celui qui a le plus de succès reste le formidable et improbable brownie aux haricots rouges!

brookies-3

Brookies

Cookie

  • 100 g de beurre demi-sel mou
  • 1 œuf
  • 150 g de farine
  • 1 c. à c. de levure
  • 80 g de cassonade
  • 100 g de pépites de chocolat au lait

Brownie 

  • 200 g de chocolat noir à pâtisser
  • 60 g de beurre demi-sel
  • 2 œufs
  • 75 g de sucre
  • 50 g de farine
  • 50 g de noisettes

Préparez le cookie : Mélangez le beurre mou avec la cassonade. Ajoutez l’œuf puis la farine et la levure. Incorporez les pépites de chocolat au lait. mettez 10 minutes au réfrigérateur.

Préparez le brownie : Faites fondre le chocolat noir avec le beurre. Ajoutez les œufs, le sucre puis la farine et les noisettes coupées en 2. Mélangez. Versez la pâte dans un moule carré.

Étalez le cookie entre deux feuilles de papier sulfurisé, et déposez sur le brownie.

Enfournez pour 35 à 40 minutes dans un four préchauffé à 180°C. A la sortie du four, laissez refroidir avant de démouler, et découpez des carrés.

brookies-2

7 recettes à la bière

La bière, en bonne habitante du nord, j’aime la boire à l’apéro! Mais il y a bien d’autres manières de la consommer en cuisine : avec des viandes, dans des pâtes à tarte, dans le fameux welsch, plat de brasserie par excellence par chez nous… Et cerise sur le gâteau, on peut même l’apprécier en dessert! C’est par ici pour découvrir mes différentes recettes!

Boulettes irlandaises

boulettes-irlandaises

Welsch Rarebit

IMG_0878

Welschotto

welschotto-2

 Welsch burger

welsch-burger-2

Tarte à la saucisse de Morteau et à la bière

tarte-morteau-biere

Tarte au spéculoos et à la bière

tarte-speculoos-biere3

Brownie double chocolat bière

brownie-chocolat-biere

Gâteau au chocolat au chou-fleur

Vous le savez sans doute depuis mon brownie aux haricots rouges ou encore mon cake avocat citron vert, j’aime les gâteaux qui cachent un ingrédient secret, plus particulièrement un légume inattendu et non détectable au goût!

Quand j’ai vu sur un site américain qu’il était possible de mettre du chou-fleur dans un gâteau, j’ai donc bondi sur l’occasion !

gateau-chocolat-chou-fleur

Ce gâteau utilise une quantité non négligeable de chou fleur, et pourtant au goût il est franchement impossible de deviner sa présence!

La texture du gâteau se situe entre le brownie et le fondant. Le glaçage au chocolat au lait est franchement délicieux et apporte encore plus de gourmandise a l’ensemble.

Si vous avez dans votre entourage des personnes qui pensent ne pas aimer le chou-fleur, c’est le moment de leur prouver le contraire !

gateau-chocolat-chou-fleur-2

Gâteau au chocolat au chou-fleur

Pour 12 parts

  • 120 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 1 pincée de sel
  • 30 g de cacao non sucré
  • 115 g de sucre
  • 100 g de mini-copeaux de chocolat
  • 1 c. à c. de vanille liquide
  • 250 g de sommités de chou-fleur surgelé, décongelé mais non cuit
  • 12 cl de lait
  • 3 c. à c. d’huile

Pour le glaçage 

  • 100 g de beurre doux
  • 100 g de chocolat au lait
  • 100 g de sucre glace
  • 2 cl de lait 1/2 écrémé

Préchauffez le four à 180°C, graissez un plat de cuisson. Mélangez tous les ingrédients secs dans un saladier, réservez. Mélangez tous les ingrédients liquides et le chou-fleur dans un robot culinaire et mixez jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse, sans grumeaux. Verser le mélange humide dans le mélange sec, et mélangez jusqu’à ce que l’ensemble soit bien homogène, puis versez dans le moule et faites cuire au four 30 minutes.

Laissez refroidir le gâteau pendant une heure.

Tamisez le sucre glace pour retirer les grumeaux.
Disposez tous les ingrédients du glaçage dans un saladier et cuisez-les au bain-marie sans trop mélanger la préparation. Une fois que le chocolat et le beurre ont fondu, retirez la préparation du feu et mélangez.
Laissez tiédir légèrement avant de verser sur la gâteau.

Remettez au frais, une heure minimum, une nuit si possible pour que le glaçage durcisse, avant de démouler.

gateau-chocolat-chou-fleur-3

Source d’inspiration :
http://chocolatecoveredkatie.com/2012/06/18/cauliflower-chocolate-cake/#BtWPAdTFCqehw1iw.99