Spécialité niçoise : caviar d’anchois ou fachoira

Je ne sais plus si je vous ai parlé de mon amour pour la ville de Nice. C’est une ville qui a une signification particulière pour moi. J’y vais depuis mon enfance en vacances (du moins, dans une plus petite ville à 15 minutes de là), et désormais certains de mes meilleurs amis y sont installés, ce qui me donne envie d’y retourner plus souvent. J’espère d’ailleurs y aller à Pâques cette année, si je peux prendre quelques jours de vacances! 
 
En cette période de carnaval, c’est tout naturellement à Nice que j’ai pensé, bien que nous ayons le fameux carnaval de Dunkerque dans le nord… Je n’ai jamais eu l’occasion daller à Nice à cette période, mais j’aimerais beaucoup. Le carnaval de Nice est le premier carnaval de France et l’un des plus importants du Monde par le nombre de sujets et chars en carton pâte qui y défilent. Tout cela repose sur le travail titanesque des carnavaliers. A peine un carnaval est fini, que le thème du suivant est dévoilé, presque un an à l’avance donc. Les carnavaliers partent alors à la recherche d’idées, puis ils en font des croquis, sur la base desquels un sculpteur modèle alors le prototypes de l’argile. Les carnavaliers y appliquent ensuite le papier mâché. Il leur reste ensuite à peindre et habiller le personnage obtenu. Quel travail, c’est impressionnant! 
 
 
Une autre tradition qui me plait dans ce carnaval (du moins j’imagine, car je ne l’ai jamais vue en vrai), c’est la bataille de fleurs. Cela consiste en un défilé de chars entièrement fleuris, sur lesquels des personnes déguisées lancent au public des bouquets de fleurs. Il faut savoir qu’à Dunkerque, c’est du hareng qu’ils jettent sur la foule, c’est tout de suite moins glamour et plus odorant !
 
Bref, j’ai voulu vous proposer une petite recette de là-bas pour célébrer le carnaval. Il s’agit d’un caviar d’anchois ou « fachoira » en niçois. Cette tartinade ou dip apéro rappelle bien sûr la tapenade, bien qu’elle en soit légèrement différente. Vous pouvez être sûrs que si vous aimez la tapenade, la fachoira vous séduira à son tour, alors, profitez-en pour changer de votre recette habituelle!
 
 

Caviar d’anchois ou fachoira

 
  • 125 g d’olives noires au sel dénoyautées (de Nice si possible)
  • 1 gousse d’ail
  • 1 filet d’anchois
  • 1 feuille de basilic
  • 1 c. à s. de câpres
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • Poivre
 
Épluchez votre gousse d’ail. Mettez l’ensemble des ingrédients sauf l’huile dans votre mixeur. Hachez finement au mixeur et mélangez bien, puis ajoutez l’huile, une cuiller à la fois tout en mixant, pour obtenir la consistance d’une pâte.
 
 
Source d’inspiration :
http://www.tresor-vieux-nice.com/recettes/recettes.htm
(Visited 260 times, 1 visits today)

47 réflexions au sujet de « Spécialité niçoise : caviar d’anchois ou fachoira »

    1. Super idée pour une variante olives vertes ail des ours ça donne envie! Je croise les doigts pour avoir de l’ail des ours au jardin cette année, je pourrai peut être faire comme la tienne mais en version maison :p

  1. C’est peut être ce qui t’a fait apprécier les câpres alors ? Ma belle mère avait un pied à terre à Valbonne et quand nous passions la voir bien sûr on allait à Nice. Il me semble une fois que dans un resto on nous a servi cette fachoira à l’apéro car j’avais trouvé que cette « tapenade » était différente.. C’était très bon n’empêche ! merci de nous en donner la recette marie ! gros bisous

    1. C’est une des recettes qui m’a fait acheter des câpres en effet, et après il m’a fallu trouver comment finir mon bocal et c’est là que j’ai appris à les aimer 🙂

  2. Ma famille est du sud et nous avons toujours fait notre tapenade avec des anchois. Je ne savais même pas qu’il y avait une autre façon de faire … Nous mettons d’ailleurs plutôt 3 ou 4 filets d’anchois . Nous l’aimons en condiment sur des pâtes bolognaises.

    1. En fait je pense que la différence avec la tapenade est dans l’ajout de basilic, et aussi dans le fait d’utiliser des olives… niçoises, quand on le peut bien sûr ^^

  3. J’ai découvert récemment l’anecdote des harengs jetés sur la foule, au carnaval de Dunkerque..? c’est en effet complétement différent, d’un carnaval à l’autre ! Pour ce caviar d’anchois, j’en ai justement mangé, samedi soir, dans un célèbre restaurant niçois et je me suis vraiment fait plaisir, avec du bon pain…
    Je suis ravie que tu nous en dévoiles la composition…merci pour ce partage 😉
    aggietlili/Marie Articles récents…Crème pâtissière aux micro-ondesMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.