Archives par mot-clé : vanille

Idée menu : Saveurs de septembre

Vous ne savez pas quoi cuisiner en ce moment? Je vous propose aujourd’hui un menu de saison, réalisé avec de bons produits que l’on trouve au mois de Septembre. faites-vous plaisir avec les saveurs variées dans cette sélection de recettes de fin d’été et début d’automne, où courges, champignons et pommes sont à l’honneur. Vous n’avez plus qu’à vous mettre aux fourneaux et vous régaler!

A l’apéritif : Des macarons de champignons au fromage frais

champignons-macarons

Une petite boisson : Un rhum à la vanille et épices chaï

En entrée : Un œuf cocotte au saint nectaire, potiron et noix

En plat : Un risotto aux champignons

Un bon pain de saison : Un pain à la bière

pain-a-la-biere-3

En dessert : Un crousti moelleux aux pommes et cidre

Pour accompagner le café : Des cookies au café, noix de macadamia et chocolat blanc

Crumble poires et chocolat au muesli

Je n’arrive pas à croire que la rentrée soit arrivée aussi vite et que l’automne approche déjà ! J’associe cette période aux crumbles, si délicieux avec de bonnes pommes ou poires de saison !
 
En fait, j’adore manger un bon crumble aux fruits, mais en bonne gourmande que je suis, je trouve cela encore meilleur quand il y a du chocolat dans l’équation. On ne se refait pas! Ce crumble aux poires et au chocolat est le dessert réconfortant qu’il vous faut si vous avez du mal à vous faire à la fin des vacances!
 
 
La poire bien mûre et parfumée est accompagnée d’un muesli à l’avoine croquante et de chocolat qui fond sur les fruits. Si vous êtes VRAIMENT gourmand, tout ce dont vous avez besoin est une boule de glace à la vanille, qui fondra entre les miettes du crumble et qui se mêlera au jus de poire chaud, pour rendre ce dessert vraiment indécent!
 
 
Ce crumble est simple à réaliser : il contient peu d’ingrédients, la seule chose à respecter est de mélanger l’huile de coco, la farine et le sucre avant d’incorporer le muesli, sinon celui-va boire une parte de l’huile et le crumble n’aura pas la texture souhaitée.
 
Ce dessert peut être une solution pratique si vous avez des amis qui viennent manger à l’improviste. Vous êtes sûrs de les régaler!
 
 
 
Crumble poires et chocolat au muesli

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 4 poires épluchées et coupées en dés
  • 70 g de chocolat noir concassé
    Pour le crumble
  • 75 g de muesli au chocolat
  • 50 g de beurre de coco fondu
  • 100 g de farine complète
  • 50 g de sucre roux en poudre

Préparation

  1. Dans un plat allant au four, déposez les dés de poires et le chocolat concassé.
  2. Dans un saladier, mélangez le beurre de coco fondu, la farine complète, le sucre roux pour obtenir une texture sableuse. Ajoutez enfin le le muesli au chocolat.
  3. Égrenez ce mélange en petits morceaux au dessus des poires.
  4. Préchauffez le four  à 180°C et mettez au four pour 20 minutes.
 

Que manger en septembre?

Nous voici déjà en septembre! L’été est une saison qui file tellement vite! Heureusement souvent septembre nous réserve encore de beaux jours, mais aussi de beaux fruits et légumes!
 
Voici mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois à venir, pour vous inspirer si vous êtes en recherche d’idées pour manger de saison!
 
 

🥝 Côté fruits : 

 
Figue : Linzertorte aux figues
 
Framboise : Apple pie mûre framboise
 
Melon : Sablés melon pavot
 
Myrtille : Cheesecake aux myrtilles
 
Pêche : Pêches pochées au sirop d’orgeat
 
Poire : Panna cota et poires pochées
 
 
Pomme : Gâteau crousti moelleux aux pommes et au cidre
 
 
Prune : Galette d’été aux prunes
 
Raisin : Cookies raisin noisette

🍠 Côté légumes : 

 
Artichaut : Dip à l’artichaut
 
 
Aubergine  : Aubergines à la turque
 
 
Betterave : Houmous à la betterave
 
Brocoli : Crumble de courgettes, brocoli et basilic
 
Carotte : Risotto carottes vanille
 
Chou-fleur : Chou-fleur au four au curcuma
 
Concombre : Salade de concombre à la russe
 
Courgette : Chips de courgette
 
Poireau : Galettes poireaux lentilles
 
Tomate : Tatin de tomates cerise

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les premières courges
– Les champignons
– Profiter des dernières terrasses
 
 
 
Et vous, vous aimez manger quoi en septembre?

Tarte rustique nectarines amandes

Je ne sais plus si je vous ai déjà dit à quel point j’aime les tartes, TOUTES les tartes. Moi qui suis à la base plutôt une fana de chocolat, depuis le début d’année, j’ai une pure obsession pour les fruits. Après des années de résistance, j’en suis venue à adorer les bonnes tartes aux fruits, simplement juteuses et parfumées à souhait! Et l’été est la saison des tartes aux fruits par excellence, vous ne trouvez pas?
 
Bien que j’adore tous les fruits et que j’essaie de varier les plaisirs, il y a un fruit que j’ai du mal à consommer l’été, c’est la nectarine. Non pas que je ne l’aime pas, mais comme les tomates ou les abricots, les pêches et nectarines ne valent vraiment la peine que lorsqu’elles sont de saison, ultra mûres et bien choisies. Personnellement je les choisis souvent mal, d’ailleurs si vous avez une astuce, je suis preneuse ! Cela me freine pour en acheter, mais cette fois, je me suis dit que rien ne m’empêchait de les cuisiner si elles n’étaient pas assez sucrées!
 
Je me suis donc lancée dans la réalisation d’une tarte aux nectarines. Je n’en avais pas fait ni mangé depuis longtemps et j’ai donc décidé qu’il était temps!
 
 
J’étais comme toujours dans une période de flemme aiguë, et j’ai donc choisi de réaliser une tarte ultra rapide avec une pâte toute faite. Vous pouvez bien sûr en réaliser une maison, elle n’en sera que meilleure. Dans ce cas, je vous recommande faire celle de cette galette!
 
Je n’ai pas pu résister au plaisir de mettre un peu d’amandes dans ma garniture. Les amandes et les nectarines sont toujours une combinaison au top.
 
 
Cette tarte aux nectarines et aux amandes est toute simple mais aussi divine. Elle est délicieuse toute seule, dégustée tiède, mais naturellement, elle sera encore meilleure avec une bonne boule de glace à la vanille!
 
Prêts pour cette délicieuse tarte rustique? Il vous faudra juste quelques ingrédients très basiques, et en quelques étapes simples, vous pourrez profiter d’une part (ou deux) de ce délicieux dessert!
 
Vous pouvez remplacer les nectarines par des pêches, voire des prunes ou des abricots, ou un doux mélange de tout ça, suivant ce que vous avez dans votre corbeille à fruits ça sera tout aussi bon. Vous pouvez utiliser n’importe quelle confiture, sauf éventuellement celles d’agrumes, pour tapisser le fond de pâte.
 
 
 
Tarte rustique nectarines amandes

Ingrédients

  • 1 pâte brisée
  • 6 nectarines
  • 10 cl de crème de soja
  • 70 g de sucre roux
  • 30 g de poudre amandes
  • 1 c. à c. vanille liquide
  • 2 c. à .s de confiture
    Pour le bord de la pâte 
  • 2 c. à .s de sucre roux
  • 2 c. à .s d'amandes effilées

Préparation

  1. Étalez la pâte dans un plat. Couvrez le fond de pâte de confiture.
  2. Épluchez les nectarines et coupez-les en dés.
  3. Réservez une cuiller à soupe de crème de soja dans un verre pour plus tard.
  4. Mettez-le reste dans un bol et mélangez avec sucre roux et les amandes en poudre.
  5. Sur la pâte, déposez les nectarines, repliez les bords, versez le mélange à la crème de soja.
  6. Délayez la cuiller de crème restante avec 1 cuiller à soupe d'eau, étalez ce mélange au pinceau sur les bords, saupoudrez de sucre et d'amandes effilées sur tout le tour.
  7. Préchauffez le four à 180°C.
  8. Enfournez pour 20 minutes environ.
 

Tarte rhubarbe, framboises et sucre perlé

Nous avions un vieux framboisier qui nous donnait de belles framboises au fond du jardin, je pense qu’il a fini par mourir car je ne le retrouve plus plus mais… il a fait un bébé! Un jeune framboisier a poussé à quelques mètres de l’ancien! Il n’est pas aussi fourni que l’ancien pour le moment, mais ces dernières semaines, les framboises ont commencé à mûrir et je voulais quand même en faire quelque chose.

C’est assez difficile de récolter les framboises je trouve, car si on ne retourne pas voir tous les jours, des framboises ont le temps de s’abîmer ou d’être mangées par des oiseaux ou insectes. Et si on récolte tous les jours, on n’a qu’une maigre récolte avec laquelle on ne sait pas quoi faire! Il reste la solution de les croquer à peine ramassées, c’est un délice mais cela ne laisse plus de stock pour les gâteaux! La recette que je vous propose utilise donc des framboises, mais pas en trop grosse quantité.

 

J’ai choisi une recette du blog Cooking Julia… Le connaissez-vous? Je pense qu’il n’est plus à présenter mais si vous laviez raté par je ne sais quel hasard, allez vite le découvrir, c’est une telle mine d’idées! Dans cette recette, la framboise est mariée à la rhubarbe, et ça tombe bien car j’en ai plein le jardin, beaucoup plus que des framboises!

On a souvent tendance à marier la rhubarbe avec la fraise, mais la framboise est vraiment délicieuse et abondante cette année, et je me suis dit que ça devait être un mélange fabuleux aussi.

Maintenant que j’ai goûté cette tarte, je dois dire que le mariage rhubarbe  framboises m’a convaincue à 100%, elles ajoutent du goût et du pep’s! C’est une association que je renouvellerai assurément dans mes desserts! La garniture est un peu acidulée, mais je l’ai trouvé très rafraîchissante, juste comme il faut à mon goût. Si vous êtes un bec sucré, vous pouvez ajouter une boule de crème glacée à la vanille, l’équilibre des saveurs sera parfait.

Je n’ai pas fait beaucoup de modifications par rapport à la recette de Cooking Julia. Il y a juste une grosse modification de fond, car j’essaie de ne plus utiliser d’œufs en pâtisserie. J’ai donc un peu revu l’appareil en conséquence. Le sucre perlé que j’avais mis sur la tarte avant la cuisson a fondu, la veille de mon repas j’en ai donc remis sur le dessus et il a fondu aussi, donc je vous recommande de le mettre plutôt au service. Vous pouvez le remplacer par une autre sorte de sucre, ou par rien du tout, si vous aimez les saveurs bien acides.

P.S.: Si vous avez beaucoup de rhubarbe, essayez aussi ce crumble pommes rhubarbes!

Tarte rhubarbe, framboises et sucre perlé

Ingrédients

  • 1 pâte brisée
  • 500 g de tiges de rhubarbe
  • 100 g de framboises
  • 2 c. à s. de fécule de maïs
  • 125 g de crème de soja
  • 50 g de lait d'amandes
  • 60 g de sucre complet + 2 c. à s.
  • 1 c. à s. de poudre d’amandes
  • 2 c. à s. de sucre perlé

Préparation

  1. Abaissez la pâte brisée et garnissez-en un grand moule à tarte. Réservez au réfrigérateur.
  2. Épluchez la rhubarbe et coupe-la en petits tronçons. Disposez-les sur la tarte ainsi que les framboises.
  3. Dans un grand bol, réunissez la crème de soja, le lait végétal, les 60 grammes de sucre, la fécule et la poudre d’amandes. Mélangez bien.
  4. Versez cette préparation sur les fruits. Saupoudrez par dessus les 2 cuillers à soupe de sucre supplémentaire.
  5. Enfournez pour 35 minutes environ.
  6. Avant le service, parsemez le sucre perlé à la surface de la tarte.

Source d’inspiration :
http://cookingjulia.blogspot.com/2018/05/tarte-rhubarbe-et-framboise-au-sucre_25.html

 

Avec cette recette à la rhubarbe et à la framboise, je participe à Cuisinons de saison !

Petits parfaits au yaourt et muesli

Les gens ont habituellement des hobbies comme le running ou la couture. Moi je crois que mon passe-temps favori est de manger des flocons d’avoine. Je me régale régulièrement d’un bol de muesli, d’un porridge, ou alors je couvre mes yaourts d’un peu de granola. C’est un passe-temps assez sain, me direz-vous!
 
 
Du coup, j’ai été ravie quand j’ai eu la possibilité de tester des mueslis Terres et Céréales grâce à Pierre, de Cuisine à l’ouest. Ce sont des mueslis très gourmands, mais en plus bio,  et pour la plupart, sans sucre ajouté. Celui que j’ai utilisé pour cette recette est au sarrasin, aux pommes et aux miel. Je savais que j’allais très vite en faire des parfaits au yaourt avec du sirop d’agave, des pommes, et des noix, car c’est le genre de dessert que j’adore et cela prolongeait bien les saveurs de ce délicieux muesli.
 
 
Le résultat est peu sucré, croquant et moelleux à la fois, et a un bon goût de pomme caramélisée. J’ai fait ce dessert car j’ai tendance à avoir envie de sucré le soir mais je ne veux pas non plus me gaver comme un ours avant d’aller au lit. Que ce soit pour le petit-déjeuner, pour les personnes qui ont besoin de repas rapides et faciles, ou pour ceux qui aiment grignoter à n’importe quel moment de la journée, ce dessert devrait faire des heureux!
 
Ces parfaits sont un jeu d’enfant à assembler, mais le résultat est vraiment sympa. Tous les ingrédients se marient parfaitement, le goût onctueux du yaourt aux graines de chia, les pommes sucrées au sirop d’agave et le granola croquant aux noix. Si vous aimez les desserts rapides à faire et gourmands, lancez-vous!
 

  

P.S. : Si comme moi vous aimez le muesli, vous trouverez plein d’idées de barres de céréales et autres par ici :

 
 
 
Petits parfaits au yaourt et muesli

Ingrédients

    Couche au yaourt
  • 150 g de yaourt
  • 2 c. à s. de sirop d'agave
  • 2 c. à s. de graines de chia
    Couche au granola
  • 50 g de muesli aux pommes et miel
  • 2 c. à c. de sirop d'agave
    Couche fruits
  • 1 grosse pomme golden
  • 20 g de noix
  • 2 c. à s. de sirop d'agave ou de miel liquide
  • 10 g de beurre de coco
  • 2 c. à c. d'extrait de vanille

Préparation

  1. Épluchez la pomme, réservez quelques tranches fines pour la décoration et coupez le reste en dés.
  2. Faites revenir les dés de pommes 5 minutes à la poêle avec le sirop d'agave. Ajoutez ensuite les noix et l'extrait de vanille, laissez encore 1 minute puis versez ce mélange dans deux bocaux et laissez tiédir.
  3. pendant ce temps, mélangez le yaourt, les graines de chia, et le sirop d'agave.
  4. Laissez reposer ce mélange une dizaine de minutes au frais.
  5. Déposez le yaourt sur les pommes, puis le muesli, la cuiller de sirop d'agave et les quartiers de pomme pour décorer.

Spécialité de Myanmar (Birmanie) : sanwin makin

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un de mes gros coups de cœur sucrés du moment! Je suis une amatrice de gâteaux et desserts asiatiques comme le délicieux gajjar halwa indien, et voilà longtemps que j’avais repéré une spécialité birmane qui me faisait de l’œil, nommée sanwin makin. Je la repoussais tout le temps, car elle contient une belle quantité de cardamome, et je n’avais pas franchement le courage d’écosser mes gousses de cardamome à la main… Aussi quand l’Etal des épices m’a permis de recevoir de la cardamome moulue, je savais exactement quoi en faire! 
 
La cardamome moulue a un goût très fin, dont je suis absolument fan. Elle se prête à de nombreux type de réalisations, que ce soit dans les boissons comme le vin chaud, dans la cuisine salée comme les soupes, sauces, et viandes ou dans les desserts comme ici.
 
La cuisine birmane ou du Myanmar est une cuisine très parfumée, où se mêlent les saveurs des cuisines thaïlandaise, chinoise et indienne. C’est une cuisine très peu connue mais si vous connaissez les délices des plats thaïlandais, le parfum du curry indien et la diversité de la cuisine chinoise, alors vous pouvez imaginer ce que donne la cuisine birmane!
 
Le sanwin est préparé en faisant bouillir de la crème de noix de coco, de la semoule fine et du sucre afin d’obtenir une pâte épaisse. On y incorpore alors des œufs pour aérer le mélange et s’ensuit enfin une cuisson au four. Le parfum de ce dessert est celui de la crème de noix de coco et de la cardamome, c’est cette dernière qui rehausse vraiment la saveur de celui-ci. Le sanwin makin est généralement garni de graines de sésame ou de pavot. On y ajoute parfois des raisins secs ou des noix, mais sur les recettes authentiques, ces ajouts sont considérés comme facultatifs. 
 
 
Je me suis lancée dans ce gâteau et je dois dire qu’avec l’aide de la cardamome déjà moulue, il fut d’une simplicité enfantine. L’avantage, c’est qu’il ne contient pas d’ingrédient difficile à trouver pour nous occidentaux comme c’est parfois le cas dans la cuisine asiatique. Enfin, il fait quand même que nous parlions du ghee, quand je dis que ce gâteau ne contient pas d’ingrédients bizarres! Le ghee est un beurre clarifié très utilisé dans la cuisine indienne. Il se trouve en bocaux dans les épiceries asiatiques, et vous pouvez le remplacer par du beurre smen, que l’on trouve en épiceries orientales, ou encore par du beurre clarifié par vous-mêmes. Rassurez-vous, c’est simple à faire et cela évite de courir les épiceries, car du beurre, on en trouve partout!
 
 
Si vous voulez vous lancer dans la réalisation de beurre clarifié, il vous suffit de faire fondre le beurre à feu très doux, et de ramasser l’écume qui se forme à la surface au fur à mesure avec une cuiller. Attendez encore que le beurre se sépare en une couche jaune claire au dessus et des éléments solides qui tombent au fond, et versez délicatement la couche jaune du dessus dans un récipient : c’est le beurre clarifié. Ainsi débarrassé de ses matières solides, le beurre tient alors mieux la cuisson.
 
Je peux vous dire que ce gâteau été une super découverte, nous nous en sommes régalés. C’est bien simple, je pourrais en refaire toutes les semaines! Coupé en losanges et servi avec le thé, il est tout simplement divin! Les birmans conseillent le consommer froid ou tiède, j’ai essayé (et aimé) les deux versions.
 
  
 
 
Spécialité de Myanmar (Birmanie) : sanwin makin

Ingrédients

  • 200 g de semoule fine de blé dur 
  • 200 g de sucre brun
  • 40 cl de crème de coco
  • 100 g de ghee ou de beurre clarifié
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à c. de vanille liquide
  • 1/2 c. à c. de cardamome moulue
  • 2 œufs
    Pour la déco
  • 3 c. à s. de graines de sésame

Préparation

  1. Préparez et pesez tous les ingrédients. Séparez les blancs des jaunes.
  2. Mettez la semoule dans une grande cocotte à feu doux et ajoutez petit à petit la crème de coco et l'extrait de vanille liquide, en remuant afin d’éviter des grumeaux.
  3. Ajoutez le sucre et portez à ébullition sur feu moyen en remuant constamment. Lorsque le mélange commence à épaissir, ajoutez peu à peu le ghee ou le beurre. 
  4. Laissez cuire jusqu’à ce que le mélange devienne très épais et se détache des côtés de la casserole. Salez, ajoutez la cardamome et mélangez.
  5. Incorporez les jaunes d’œuf un à un, puis battez les blancs
  6. en neige ferme et incorporez-les délicatement à l’aide d’une spatule en bois.
  7. Versez le mélange dans un moule à gâteau de 20 cm de large.
  8. Égalisez la surface. 
  9. Dans une petite casserole sans huile, faites griller les graines de sésame à feu moyen. Remuez constamment. Une fois dorées,  saupoudrez-les le gâteau.
  10. Faites cuire 30 à 35 minutes à four à 160 °C, jusqu’à ce que le gâteau commence à gonfler et soit bien doré. Laissez tiédir dans le moule, puis découpez en grands losanges ou rectangles. Servez tiède ou froid.

Cobbler groseilles et rhubarbe au muesli

Aujourd’hui, c’est une recette du jardin que je vous propose! Je veux dire, de MON jardin! Je n’ai pas la main verte et il ne pousse pas grand chose par chez moi vu le climat, mais la rhubarbe et la groseille sont les irréductibles de mon petit lopin de terre! C’est de la folie! Je suis trop fière, alors que je n’ai rien à voir là dedans, ça pousse tout seul! J’ai du mal à suivre tant mes plants sont productifs, et je me retrouve même à en congeler pour le reste de l’année… Mais c’est quand même en saison que j’ai le plus de plaisir à en manger.
 
L’avantage, c’est que la rhubarbe se marie très bien avec les fruits rouges, dont la groseille! Cette combinaison est tout simplement magique, même dans le plus simple des desserts. Et ça tombe bien, c’est justement un dessert très simple que je vous propose aujourd’hui!
 
 
Si vous n’avez jamais entendu parler du cobbler, dites-vous que c’est une sorte de crumble, encore plus rustique et tout aussi facile à faire. Bon, ça n’est pas tout à fait un crumble, mais je pense que si vous aimez l’un, vous aimez forcément l’autre car ils ont des points communs. Il y a beaucoup de fruits et une pâte assez sableuse qui est déposée dessus et cuite au four. La pâte du cobbler est plus collante que dans le crumble et forme donc des paquets, que l’on dépose en « boules » sur les fruits.
 
 
La rhubarbe est acide, mais mélangée aux groseilles, au sucre et à la pâte, l’ensemble est équilibré et elle passe très bien! Si malgré ça, vous vous inquiétez de l’acidité de ce dessert, dites-vous que la glace à la vanille est top en accompagnement et adoucit encore le tout! Imaginez ce cobbler servi tiède, avec le contraste de la glace froide qui fond sur les fruits, c’est un régal! Vous pourriez être tenté de plonger votre cuiller directement dans le plat et de tout engloutir, et si vous le faites, je ne vous jetterai pas la pierre!
 
Si vous comme moi vous cherchez des façons d’écouler votre rhubarbe, essayez ce cobbler, vous serez conquis! Je pense déjà à le refaire… Ça tombe bien, il me reste de la rhubarbe! 
 
 
 
P.S.: Si comme moi, vous êtes envahis par la rhubarbe, essayez ce crumb cake à la rhubarbe!
 
Cobbler groseilles rhubarbe au muesli

Quantité ou nb de personnes: 6

Ingrédients

    Pour la pâte :
  • 80 g de farine
  • 30 g de farine complète
  • 40 g de muesli
  • 1 c. à c. de levure chimique
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 40 g de sucre brun
  • 70 g de beurre
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel
    Pour la garniture :
  • 650 g de rhubarbe
  • 1 c. à s. de maïzena
  • 250 g de groseilles
  • 80 g de sucre

Préparation

  1. Pelez et coupez la rhubarbe en morceaux et déposez-la dans un saladier. Ajoutez 50 g de sucre et laissez mariner et dégorger 1 nuit.
  2. Le lendemain, disposez la rhubarbe égouttée dans un plat allant au four. Incorporez la maïzena.
  3. Préchauffez le four à 190° C et faites cuire la rhubarbe 15 minutes jusqu'à ce qu'elle soit cuite.
  4. Dans un saladier, mélangez les farines et le muesli avec la levure.
  5. Ajoutez le sucre, le sel, le beurre mou jusqu'à obtenir un mélange sableux. Incorporez enfin le yaourt sans trop mélanger. Laissez reposer au frais.
  6. Lorsque la rhubarbe est cuite, ajoutez-y les groseilles et les 30 g sucre restants.
  7. Formez 8 boules avec cette pâte et déposez-les sur les fruits.
  8. Remettez au four pendant 20 à 25 minutes jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.
  9. Laissez tiédir une quinzaine de minutes avec de servir.

Spécialité de Belgique : tarte au riz

Bien que j’en sois une grande fan, la bière n’est pas la seule spécialité que nous devons à nos amis les belges. Cette semaine, je vous propose de (re)découvrir un de leurs desserts. Ceux qui ont eu la chance de visiter la Belgique ou comme moi de vivre à proximité, connaissent sans doute la tarte au riz, ou « dorêye » en wallon liégeois, une spécialité de la province de Liège, plus précisément de Verviers. Cette ville francophone aurait donné naissance à cette tarte suite à l’introduction du riz au XVII ème siècle. Elle a fait la renommée de la ville et est est même défendue par une confrérie nommée « Vervi-riz ». D’ailleurs, l’authentique tarte au riz est faite avec du riz rond provenant des rizières de Verviers.
 
 
La tarte au riz est une pâtisserie consistante et très nourrissante, mais surtout très bonne ! C’est une recette qui donne envie de se resservir, tant pour sa gourmandise que son onctuosité. On la trouve dans presque toutes les boulangeries belges.
 
 
J’ai trouvé cette recette sur le blog de Guy, qui vit dans le nord comme moi et propose donc souvent des spécialités du coin comme la galette au Maroilles ou le pain d’chien. La tarte au riz est normalement réalisée à base de pâte levée mais pour gagner du temps, j’en ai fait une version à la pâte brisée. J’ai aussi végétalisé cette tarte pour en faire une version plus légère. Elle s’est avérée délicieuse telle qu’elle, avec un goût de vanille hyper présent et une texture bien crémeuse. Si vous voulez la version à la pâte levée, et plus traditionnelle, regardez chez Guy!
 
  
 
Spécialité belge : tarte au riz

Quantité ou nb de personnes: 8

Ingrédients

  • 1 pâte brisée
  • 30 cl de lait d'avoine
  • 3 c. à s. rases de fécule de maïs, soit 12 g
  • 50 g de sucre roux
  • 1/2 c. à s. d'huile de tournesol
  • 1 gousse de vanille
  •  
  • Pour le riz au lait :
  • 60 cl de lait d'avoine
  • 90 g de riz à dessert
  • 110 g de sucre
  • 1 pincée de cannelle

Préparation

    Pour le riz au lait
  1. Dans une casserole, faites bouillir le lait. Ajoutez ensuite le riz et la gousse de vanille préalablement fendue et les grains de vanille. Faites cuire le riz en remuant régulièrement jusqu'à ce qu'il soit légèrement croquant au centre, "al dente" en somme. Ajoutez le sucre, faites cuire encore 3 à 4 minutes. Retirez la gousse de vanille ( ne la jetez pas), versez ensuite le tout dans un récipient et réservez au frais pendant minimum 3 heures.  
  2.  
    Pour la crème pâtissière
  1. Portez le lait végétal à ébullition dans une casserole avec le sucre, l'huile et la gousse de vanille récupérée du riz au lait. Placez la maïzena dans un saladier et ajoutez-y peu à peu le lait bouillant en battant au fouet. Ajoutez la pointe de curcuma pour jaunir légèrement la préparation. Replacez la préparation dans la casserole et laissez épaissir sur feu doux en comptant 2 minutes à partir de l'ébullition. Laissez refroidir 30 minutes avant utilisation. Couvrez la crème d'un film pendant qu'elle refroidit et remuez-la pour qu'elle ne fasse pas de croûte. Une fois froide, conservez-la au frigo.
  2.  
    Pour la tarte
  1. Préchauffez votre four à 180°C
  2. Disposez votre pâte brisée dans votre plat à tarte couvert de papier sulfurisé. Ajustez bien les bords de votre pâte au plat et coupez si nécessaire.
  3.  
  4. Faites cuire votre pâte à blanc 15 minutes.
  5.  
  6. Sortez votre riz au lait du frais et ajoutez la crème pâtissière, mélangez délicatement.
  7.  
  8. Versez ensuite l'appareil de riz au lait dans la tarte, égalisez.
  9.  
  10. Enfournez pour 20 minutes, la tarte doit être dorée. Conservez la tarte au réfrigérateur jusqu'au service et dégustez-la bien froide !
 
Source d’inspiration :
http://guy59600.over-blog.com/2015/03/tarte-au-riz.html

Crèmes vanille au caramel au beurre salé

Je pense que vous serez tous d’accord avec moi pour dire que le caramel au beurre salé est un incontournable pour les gourmands! Que ce soit dans des desserts ou dans des crêpes, c’est un pur délice ! Non franchement, c’est tout simplement irrésistible! Une fois le doigt plongé dedans, impossible de s’arrêter, enfin en ce qui me concerne! Je crois que cette spécialité pourrait justifier à elle seule que j’aille passer des vacances en Bretagne!
 
 
La dernière fois que j’ai eu un reste de caramel au beurre salé (comment ai-je pu avoir un reste? C’est si bon!), je me suis dit qu’il était hors de question de le laisser abandonné au fond du frigo. Il fallait que j’invente une petite recette pour l’utiliser au plus vite! Comme j’avais une petite quantité, je me suis dit que ça serait parfait en la mettant au fond de petites crèmes individuelles. Résultat, ces crèmes sont de vraies petites merveilles, nous nous sommes régalés. La texture des crèmes rappelle celle d’un cheesecake, mais en quantité plus raisonnable… Sauf si vous mangez les 4 pots à vous tout seul bien sûr!
 
La recette est simple et vous pouvez la réaliser avec du caramel au beurre salé maison ou un reste d’un pot de caramel acheté tel quel, peu importe! Alors la prochaine fois que vous avez du caramel au beurre salé sous la main, laissez-vous tenter!
 
   
 
P.S. : Si vous aimez les crèmes à la vanille, essayez aussi ces crèmes ultra vanillées au lait concentré!

Crèmes vanille au caramel au beurre salé

 
Pour 4 grosses crèmes
 
  • 8 c. à s. de caramel au beurre salé
  • 60 g de sucre en poudre
  • 1 c. à c. de maïzena
  • 125 g de cream cheese
  • 1 /2 c. à c. de zestes de citron
  • 1 gros œuf
  • 1/2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 10 cl de crème liquide
 
Préchauffez le four à 180°C.
 
Dans un bol, mélangez le sucre en poudre et la maïzena. Ajoutez le cream cheese et les zestes de citron et mélangez jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Ajoutez l’œuf, puis la vanille et la crème liquide et mélangez jusqu’à obtenir une consistance homogène.
 
Mettez le caramel au beurre salé dans 4 ramequins et divisez ce mélange par dessus.
 
Faites cuire 7 minutes. Laissez tiédir ou refroidir avant de servir.