Archives par mot-clé : truffe

Tarte feuilletée aux champignons

Dois-je vous dire que les champignons me passionnent? Je pense que ce n’est plus la peine! Je me suis longtemps freinée dans mes ardeurs car mon homme n’était pas trop fan, mais depuis qu’il m’a donné sa validation officielle de cuisiner de champignons, j’en fais à tous bouts de champs!
 
 
Il y a quelques années, j’avais d’ailleurs fait pousser des pleurotes roses à la maison, et j’ai reçu à Noel un kit pour cultiver des shiitake, je suis trop contente, j’ai hâte de voir ma production pousser petit à petit !
 
En attendant je me contente de champignons de Paris, ils sont parmi mes favoris en réalité, et c’est tant mieux car ce sont les plus faciles à trouver!
 
 
J’y ai ajouté un peu de pâte de truffe qui donne un côté plus luxueux à cette recette. Si vous ‘en avez pas, vous pouvez la substituer par un filet d’huile de truffe, des copeaux de truffe fraîche (on peut rêver, non?), ou de truffe en bocal, ou juste l’omettre.
 
Cette tarte feuilletée est un délice, si comme moi vous êtes amateurs de champignons, elle devrait faire votre bonheur!
 

  

P.S. : Si vous voulez encore plus de champignons, essayez aussi ce risotto que j’adore!

 
Tarte feuilletée aux champignons

Tarte feuilletée aux champignons

Ingrédients

  • 1 pâte feuilletée rectangulaire
  • 115 g de mozzarella
  • 2 c. à c. de pâte de truffe
  • 1 gros oignon
  • 50 g de crème liquide
  • 100 g de champignons
  • 1 échalote
  • 1 gousse d'ail
  • 1 c. à s. de persil haché

Préparation

  1. Émincez les champignons, écrasez la gousse d'ail, émincez l'oignon et l’échalote.
  2. Faites revenir dans un peu d'huile les champignons avec l'échalote. Quand c'est bien cuit, ajoutez l'ail, le persil, mélangez et coupez le feu.
  3. Préchauffez le four à 180°C.
  4. Mélangez la crème et la pâte de truffe.
  5. Étalez ce mélange sur la pâte feuilletée. Déposez par dessus le mélange aux champignons, puis l'oignon cru, la mozzarella coupée en demi-rondelles.
  6. Faites cuire 15 minutes.

Frites à la mimolette, oignons grillés et mayonnaise à la truffe

La recette que je vous propose aujourd’hui trouve son origine à Anvers. Bien sûr, les frites sont souvent considérées comme une spécialité belge, bien que d’autres pays se réclament « rois de la frite » de nos jours. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle je parle de cette origine! En hiver, j’aime organiser un petit week-end en amoureux avec mon compagnon, et c’est souvent pour nous l’occasion d’aller découvrir une jolie ville de Belgique. L’an dernier, nous avion jeté notre dévolu sur Anvers, ville magnifique que nous avons adoré parcourir!
 
 
Là-bas, nous avons découvert par hasard une enseigne de frites « de luxe ». Le restaurant était assez stylé pour un fast-food, la déco était noire et dorée il me semble, et il y avait une carte très bien présentée avec des frites cuisinées de façon gastronomiques!
 
Entre autres, une recette avait attiré notre attention, mais il n’était pas l’heure de manger quand nous sommes passés devant cette échoppe…  C’est pourquoi nous nous étions noté de refaire la même idée à la maison.
 
 
C’est aujourd’hui chose faite, et c’est cette recette que je vous propose de découvrir! Je dois dire que nous l’avons bien appréciée, notamment cette mayonnaise à la truffe qui est très sympa! La frite est souvent un accompagnement, mais ici elle est un snack qui se suffit à lui-même, enfin sauf si vous avez vraiment très très faim…
 
Dans ce cas, vous pouvez servir un welsch burger ou un burger hivernal à la raclette pour aller avec, mais ne vous pesez pas pendant au moins une semaine ensuite!
 
  
 
 
Frites à la mimolette, oignons grillés et mayonnaise à la truffe

Frites à la mimolette, oignons grillés et mayonnaise à la truffe

Ingrédients

  • Pour 2 à 4 personnes
  • 800 g de pommes de terre à frites
  • 75 g de mimolette râpée
  • 1 oignon rouge coupé en cercles
  • 2 c. à s. d'huile végétale
  • 1  pincée de piment de cayenne
    Mayonnaise truffée
  • 1 jaune d’œuf
  • 1/4 de litre d'huile
  • 1 c. à s. de moutarde
  • 1 c. à c. de vinaigre de cidre
  • 4 c. à s. d'huile de truffe
  • 4 lamelles de truffes émincées finement
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Épluchez l'oignon puis coupez-le en ronds. Faites frire 5 minutes à la poêle dans de l'huile à feu assez vif, sans le laisser brûler.
  2. Faites une mayonnaise normale en mélangeant la moutarde avec le jaune d’œuf, puis en ajoutant l’huile tout en battant énergiquement au fouet. Quand 'huile normale est incorporée, finissez à l'huile de truffe et enfin ajoutez les morceaux de truffe.
  3. préchauffez le four à 180°C.
  4. Faites vos frites à la friteuse.
  5. Lorsqu'elles sont prêtes, mettez-les dans un plat à four, salez, poivrez, saupoudrez de piment, déposez la mimolette râpée et les oignons et passez au four 5 minutes en mode grill.

Cœurs de Neufchâtel rôtis à l’huile de truffe

Avez-vous déjà goûté la truffe? S’il est assez rare d’en trouver fraîche, son prix exorbitant n’est pas une légende et il est bien plus abordable de l’acheter sous une autre forme. On peut notamment trouver des copeaux de truffe en bocal à un prix correct, et ils présentent l’avantage de se garder un peu plus longtemps, même une fois le bocal ouvert. J’aime aussi utiliser l’huile de truffe, car elle est ultra parfumée et très facile à intégrer dans les plats.
 
 
C’est avec cette huile que je vous propose de réaliser la recette d’aujourd’hui, une recette d’exception pour un jour d’exception… Je pense à la Saint Valentin qui approche, mais bien sûr vous pouvez faire cette recette quand bon vous semble !
 
 
J’ai choisi un cœur de Neufchâtel pour sa forme de circonstance, un joli cœur, mais ce n’est pas son seul avantage ! Son format, un peu plus petit qu’un camembert, est très bien pour une portion individuelle ! Bien sûr, ça dépend de votre appétit, certains trouveront sans doute que c’est trop! Si vous espérez une soirée galipettes de Saint Valentin ce n’est sans doute pas le meilleur choix, par contre si vous avez un(e) amoureux aussi gourmand(e) que moi, vous ferez mouche…
 
 
 
Cœurs de Neufchâtel rôtis à l’huile de truffe

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Cœurs de Neufchâtel rôtis à l’huile de truffe

Ingrédients

    Pour le fromage
  • 2 cœurs de Neufchâtel
  • 4 c. à c. d'huile aromatisée à la truffe
    Pour la salade
  • 50 g de roquette
  • 1 pain moyen à la figue
  • 4 c. à s. de vinaigrette à la truffe
  • 1/4 de pomme granny smith
  • 10 noix de cajou à la truffe
    Pour les champignons
  • 120 g de champignons de paris
  • 1 gousse d'ail
  • 1 échalote
  • 10 g de beurre
  • 1 c. à s. d'huile
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Coupez vos champignons en gros morceaux. Émincez votre échalote. Épluchez et écrasez votre gousse d'ail. Réservez.
  2. Épluchez puis coupez la pomme granny smith en tout petits dés. Coupez votre pain en tronçons et réservez-le dans un panier.
  3. Rincez votre roquette si nécessaire. Mettez-la dans un saladier, versez la vinaigrette et mélangez bien. Disposez-la en couronne autour de votre assiette. Déposez par dessus les dés de granny smith et les noix de cajou à la truffe.
  4. Préchauffez le four à 180°C.
  5. Ôtez vos cœurs de Neufchâtel de leurs emballages. Entaillez une croix sur le dessus et déposez les fromages dans un plat allant au four.
  6. Déposez sur chacun 2 cuillères à café d’huile aromatisée à la truffe. Donnez un tour de moulin à poivre.
  7. Faites rôtir au four pendant 10 minutes à 180°C.
  8. Pendant ce temps, faites revenir les champignons, l'échalote et l'ail dans une poêle avec le beurre, l'huile, du sel et du poivre. Réservez au chaud.
  9. Dès que la cuisson des cœurs de Neufchâtel est finie, déposez-les au cœur de la salade. Ajoutez la poêlée de champignons encore chaude sur la salade. Servez sans attendre, accompagné de la corbeille de pain.

Mes spécialités de Noël favorites

Photo Antonio Castagna @Flickr
 
Pour ce jour de réveillon de Noël, j’ai eu envie de vous proposer un petit post à thème. Vous savez bien que j’aime vraiment beaucoup la nourriture. Noël est un moment où je peux manger BEAUCOUP, et je dois dire que ça me convient bien! Et avec le recul, je réalise qu’une des choses dont je me souviens le plus à propos de mes Noël passés, c’est le repas et les gourmandises que l’on mange pendant les fêtes.
 
A cette période de l’année, les supermarchés ressemblent un peu à l’usine du film «Charlie et la chocolaterie», débordant de gourmandises de partout, brillant de mille décorations! On a envie de tout acheter mais la réalité c’est que chacun retourne inlassablement vers ses classiques.
 

Le soir du réveillon et le lendemain midi, mes repas de fêtes se ressemblent d’ailleurs beaucoup au fil des années. Il y a des classiques auxquels on n’aime pas déroger! J’ai donc eu envie de vous parler de mes aliments favoris à manger lors du repas de Noël…

Spoiler alert : au risque de vous décevoir, il n’y a ni foie gras, ni saumon fumé, ni bûche, ni dinde dans cette liste!

Le cidre chaud

Je trouve le cidre chaud encore plus gourmand et réconfortant que son cousin le vin chaud. On le trouve moins facilement mais il est rapide à réaliser à la maison.

Les toasts

Tout bon repas de fêtes commence par des toasts, et c’est généralement la partie du repas que je préfère! On pourrait sans souci pour moi annuler la dinde et doubler le nombre de toasts, cela me conviendrait très bien!
 

Les pommes dauphines

Dans le plat de résistance, ce n’est pas la dinde que j’aime, mais les pommes de terre en accompagnement! Dans ma famille, ce sont souvent des pommes dauphines, j’en raffole, mais les duchesse ou autres variétés me plaisent beaucoup aussi!
 

La poêlée de champignons

Pour aller avec ces pommes de terre, j’adore les champignons rôtis, il faut dire que je suis globalement accro à toutes les recettes aux champignons!
 
 

La charlotte aux marrons

Un dessert familial très riche en crème de marrons et où les biscuits cuiller sont imbibés dans un sirop de whisky… Un pur délice que je me dois de vous partager un jour où l’autre!
 

Les gourmandises de fêtes

Parmi elles, je raffole des écorces confites d’orange et de clémentines trempées dans le chocolat, des marrons glacés et des mendiants. Je suis moins fan de truffes mais tout est affaire de goût!
 
 
Et vous, quelles sont vos spécialités favorites? Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très beau réveillon!
 
 
 
 
 

Sapin feuilleté à la truffe

Le réveillon de Noël approche à grands pas… Pour ceux qui seraient encore en train de se demander ce qu’ils peuvent préparer pour leurs invités ou ce qu’ils vont ramener s’ils sont invités, voici une petite recette. Elle est très simple et rapide à réaliser et a un rendu visuel vraiment sympa et festif.
 
 
Ce sapin en pâte feuilletée a fait le tour de la blogosphère culinaire ces dernières années… Et pour cause! C’est une super idée, facile à réaliser et qui en jette vraiment. La recette de base est hyper simple : une pâte feuilletée tartinée d’une préparation sucrée ou salée. Il vous faut 10 minutes pour le confectionner, vous enfournez et hop, c’est prêt!
 
Bien sûr, vous pouvez tartiner votre pâte feuilletée d’une sauce toute prête. Mais pour les fêtes, j’ai préféré préparer une garniture maison un peu haut de gamme aux champignons et à la truffe. On est là pour se faire plaisir, non? Pour réaliser ce joli sapin, vous n’aurez besoin que très peu d’ingrédients : une pâte feuilletée et ma garniture aux champignons.
 
Si vous êtes adepte du tout fait maison et que vous avez du temps devant vous, n’hésitez pas à faire une bonne pâte feuilletée maison, ça n’en sera que meilleur. Vous pouvez aussi la commander chez le boulanger, c’est la solution pour avoir le bon goût d’une pâte maison sans aucun effort! Pour ma part, j’ai utilisé de la pâte feuilletée en rouleau, et ça fonctionne très bien également.
 
 
Le résultat a été à la hauteur de mes attentes. Non seulement ce sapine est super joli, bien gonflé et doré, mais il est incroyablement bon! Franchement, il n’a duré que quelques minutes sur ma table… Dommage, il était si beau! 
 
Une fois que vous avez saisi le principe d’assemblage, ce sapin est déclinable en mille versions, aussi bien sucrées que salées. Toutes les garnitures sont possibles suivant vos goûts et ceux de vos invités. Moi, je sens que je vais tester plein de variantes!
 
  
P.S. : Si vous cherchez des idées pour Noël, il y en a d’autres par ici !
 
 
Sapin feuilleté à la truffe

Sapin feuilleté à la truffe

Ingrédients

    Pour l'assemblage
  • 2 pâtes feuilletées
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 c. à s. de lait
  • 2 c. à s. de graines de lin (ou autres graines)
    Pour la garniture
  • 100 g de champignons
  • 1 échalote
  • 1 gousse d'ail
  • 75 g de crème fraîche
  • 2 c. à c. de pâte de truffe
  • Le vert d'un oignon frais ou 1/2 botte de ciboulette
  • 1 c. à s. d'huile
  • 15 g de beurre
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Émincez les champignons. Épluchez et émincez finement l'ail et l'échalote.
  2. Faites revenir les champignons grossièrement émincés avec l'ail épluché et émincé et l'échalote à la poêle 5 minutes avec le beurre et l'huile pour les dorer légèrement.
  3. Mixez ce mélange avec la crème, la pâte de truffe et le vert d'oignon, salez et poivrez.
  4. Préchauffez votre four à 180°C. 
  5. Étalez une première pâte feuilletée et garnissez-la de votre préparation.
  6. Recouvrez avec la deuxième pâte feuilletée.
  7. Découpez deux triangles sur le bas pour former le tronc du sapin.
  8. Coupez le haut légèrement en diagonale pour former la sapin.
  9. Coupez les branches à l'horizontale, d'une largeur de 1 cm.
  10. Récupérez les chutes pour faire de petits feuilletés individuels ou des étoiles que vous disposerez sur le sapin.
  11. Badigeonnez le tout avec le jaune d’œuf battu avec le lait, parsemez de graines puis torsadez les branches en les tournant sur elles même délicatement.
  12. Enfournez pour 20 minutes et servez dès la sortie du four.

Croque-dog raclette cake

Récemment, j’ai fait un délicieux compromis en cherchant ce que j’allais préparer pour le dîner. Trois de mes plats favoris sont la raclette, les croque-monsieur, et enfin les hot-dogs. Aucun n’est particulièrement light ou équilibré, mais ils sont tous très réconfortants ! Et l’autre jour, en réfléchissant à mon menu, j’étais incapable de trancher… Pas facile de choisir ! J’aurais pu choisir de manger les trois sur trois repas différents, mais ça aurait signifié manger des repas lourds plusieurs fois d’affilée. Non que ça m’effraie franchement, mais sur le moment, j’ai plutôt cherché comment ne pas avoir à choisir. La solution était évidente, il suffisait de fusionner les 3 plats! J’ai donc pensé mélanger ce qui est l’élément principal de la raclette (le fromage), du hot-dog (la saucisse) et du croque-monsieur (le pain) dans un gros cake ultra gourmand.
 
 
Pas de surprise, nous avons adoré le résultat ! Qu’est-ce qu’on peut ne pas aimer dans du pain grillé rempli de saucisses et de beaucoup de fromage fondu ? Rien? On est d’accord!
 
C’est le plat parfait pour un dîner rapide en semaine et parfait pour une soiré télé également! C’est en plus un plat qui convient parfaitement aux adultes comme aux enfants.
 
Ce qui ne gâche rien, c’est que ce plat est très facile à faire! Vous posez le pain à plat, vous le couvrez de fromage et de saucisse, et vous recommencez. Il n’y a plus qu’à enfourner ou presque! Le résultat se tient bien au démoulage, même si vous remarquerez sur les photos qu’une de mes saucisses a essayé de se faire la malle lors du découpage.
 
 
II est très facile d’enrichir et de personnaliser ce plat. Vous pouvez y ajouter des champignons grillés, des rondelles de cornichons aigre doux, remplacer la saucisse par du bacon, la raclette par du morbier… Les solutions sont illimitées !
 
Je ne sais pas combien de temps il me faudra avant de refaire un  croque cake, mais sans doute très peu! J’ai déjà plein d’idées de variantes à tester! 
 

P.S. : Pour un croque plus gastronomique, découvrez mon croque-monsieur revisité à la truffe!
 
Croque-dog raclette cake

Ingrédients

  • 8 tranches de pain de mie sans croûte
  • 7.5 cl de crème liquide
  • 3 knacks
  • 9 tranches de raclette
  • 1 œuf
  • 2 c. à s. de moutarde
  • 1 oignon rouge
  • 1 gousse d'ail
  • 20 g de beurre
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Tartinez les tranches de pain de mie avec une très fine couche de moutarde.
  3. Émincez très finement l'oignon et réservez.
  4. Battez l’œuf, la crème, l'oignon, salez et poivrez.
  5. Déposez la moitié du beurre dans le fond du moule.
  6. Déposez 2 tranches de pain de mie dans le fond du moule.
  7. Déposez par dessus 1 knack tranchée en deux dans la longueur, l'oignon, puis 3 tranches de raclette afin de recouvrir.
  8. Dans un saladier, battez les œufs et la crème, ajoutez l'ail émincé, salez et poivrez.
  9. Salez, poivrez. Versez un peu de ce mélange dans le moule, par-dessus le fromage.
  10. Renouvelez l'opération 2 fois supplémentaires jusqu'à épuisement des ingrédients en terminant par du pain de mie.
  11. Déposez le reste de beurre en morceaux par dessus et enfournez pour environ 30 minutes.
  12. Attendez quelques instants avant de démouler.

Légume de saison : le champignon

Photo Nikita @Flickr
 
Délicieux, faibles en matières grasses et riches en nutriments, les champignons sont très variés et constituent un ingrédient ultra polyvalent. Du champignon de Paris à la truffe noire en passant par le pleurote, les champignons apportent une grande valeur nutritive et du goût aux repas, à tel point qu’ils font un parfait substitut à la viande pour les végétariens. Sensibles à la lumière et à la température, ils poussent sur des matières en décomposition ou sur les plantes et les arbres vivants. Les premiers champignons cultivés étaient les champignons de Paris, cultivés dans des carrières remplies de fumier de cheval réparties autour de la ville, d’où leur nom. 
 
  Photo Charles de Mille-Isles @Flickr

Comment choisir des champignons?

Sur les 120 000 espèces de champignons enregistrées, 1 841 seulement sont comestibles. De nombreux champignons contiennent des toxines toxiques et mortelles, il est donc préférable de laisser le choix aux experts. Si vous partez à la cueillette, faites contrôler votre récolte par un professionnel pour éviter tout risque, certaines espèces étant très proches visuellement.
 
Quelle que soit la variété, les champignons frais doivent avoir une bonne forme et une couleur claire et sans défaut. Les champignons plus âgés ont tendance à se ratatiner et à avoir une teinte plus grise. Certaines variétés de champignons sont vendues préemballées, il peut donc être difficile de déterminer la fraîcheur du produit lors de l’achat. Recherchez tout signe de moisissure ou de flétrissement dû à la déshydratation. Lorsque vous achetez des champignons à « chapeau », comme le champignon de Paris, vérifiez que le celui-ci est toujours fermé et ferme, car il s’ouvrira avec le temps. 
 
Les champignons tels que les morilles ou les shiitake ne sont pas toujours faciles à trouver frais, mais sont disponibles séchés toute l’année dans les épiceries fines ou asiatiques. La saveur des champignons séchés est concentrée, ce qui en fait une bonne alternative aux produits frais.
 
Photo cristina.sanvito @Flickr

Quand les champignons sont-ils de saison?

Pour le ramassage des champignons sauvages, la meilleure saison est l’automne, au retour des pluies après les chaleurs estivales, mais en réalité vous pouvez tomber sur des champignons toute l’année. Le champignon de Paris est disponible toute l’année en magasins, mais sa pleine saison se situe plutôt d’octobre à juin.
 
Photo Jaro Larnos @Flickr

Comment conserver des champignons?

Les champignons achetés pré-emballés peuvent être conservés dans leur emballage jusqu’à trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Les champignons en vrac doivent être stockés au même endroit, dans un sac en papier.
 
Photo Leslie Seaton @Flickr

Comment préparer des champignons?

La plupart des champignons emballés ne nécessitent pas de nettoyage avant la cuisson, mais il est conseillé de vérifier l’absence de terre ou de sable, surtout au niveau des pieds.
Utilisez un chiffon humide pour nettoyer les champignons. En raison de leur chair poreuse, ils ne doivent jamais être lavés, car ils absorberaient les liquides.
Avant la cuisson, taillez la base des tiges où les champignons se rejoignent, car cette zone a souvent une texture caoutchouteuse.
 
Photo Jean-Jacques Abalain @Flickr

Mes recettes favorites aux champignons

Oeuf cocotte aux champignons
 
 
Croque-monsieur au morbier et champignons
 
Champignons rôtis au vinaigre balsamique
 
Ragoût de champignons, châtaignes et patates douces à la bière
 

Risotto aux pleurotes

Aujourd’hui, parlons risotto! Êtes-vous un fan? Avez-vous déjà fait du risotto maison? Si oui, vous savez que le risotto n’est pas si compliqué à préparer, mais il demande un peu de temps, de l’attention et de mélanger régulièrement.
 
Le risotto classique est préparé en faisant griller des variétés spécifiques de riz à grain court et en ajoutant progressivement du bouillon chaud, ce qui permet au liquide de l’absorber progressivement. Au fur et à mesure que le risotto cuit, l’amidon du riz est libéré et aide à produire la texture crémeuse que tout le monde connaît et apprécie.
 
 
Il y a un moment déjà, j’avais reçu en cadeau un kit pour faire pousser soi-même des pleurotes roses. En fan de champignons, j’étais ravie et je dois dire qu’ils sont super bien poussé. Avant même que la pousse ne soit finie, je savais que je consacrerais ma première récolte à un de mes plats favoris, le risotto, ce risotto dont je vous parle aujourd’hui donc!
 
 
Les saveurs de ce risotto sont à la fois classiques et délicieuses. Il est difficile de vous le dépeindre précisément, mais ce risotto est crémeux et parfumé. Il devrait satisfaire tout amateur de champignons comme moi!
 
A propos du riz à risotto, on le trouve parfois simplement nommé « riz à risotto » en magasin, mais parfois la variété est précisée, notamment arborio ou carnaroli, surtout dans les épiceries italiennes. Si vous en trouvez, utilisez du riz carnaroli, qui contient plus d’amidon que le riz arborio, ce qui donne un risotto encore plus crémeux. Il conserve également sa forme beaucoup mieux que le riz arborio, et restera légèrement « al dente » une fois cuit. C’est le must!
 
 
P.S. : Si vous aimez le risotto et les champignons, regardez également celui à la truffe, c’est l’une de mes meilleures réussites! 
 
 

Risotto aux pleurotes

Quantité ou nb de personnes: Pour 2 à 3 personnes

Ingrédients

  • 225 g de riz arborio 
  • 1 oignon
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 1 litre d'eau 
  • 150 g de pleurotes
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 25 g de parmesan râpé 
  • 25 g de beurre doux 
  • 5 cl de vin blanc sec 
  • 2 c. à s. de ricotta 

Préparation

  1. Émiettez le cube de bouillon et versez de l'eau, faites bouillir puis gardez à feu doux.
  2. Déchirez les pleurotes en morceaux à la main, en suivant les fibres.
  3. Épluchez l'oignon et le ciseler, puis faites le revenir avec les champignons dans l'huile d'olive. Réservez.
  4. Ajoutez le riz et chauffez-le quelques minutes pour le faire nacrer. Déglacez ensuite avec le vin blanc et faites réduire de moitié. Ajoutez alors le bouillon progressivement et faites cuire en remuant régulièrement.
  5. Quand le liquide a été absorbé par le riz, ajoutez une louche de bouillon à la fois,  jusqu'à ce que le riz soit cuit, soit de 15 à 17 minutes.
  6. Ajoutez pour finir le parmesan, le beurre , la ricotta et les champignons, puis assaisonnez.
  7. Laissez reposer 5 minutes hors du feu à couvert et servez.

Croque-monsieur au morbier et champignons

Mon histoire d’amour avec les croque-monsieur remonte à loin. Nous sommes de vieux amis d’enfance, en quelques sortes. Je pense que tout comme moi, vous avez grandi en mangeant des croque-monsieur, non? Il peut m’arriver de ne pas y penser pendant une certaine période, mais à la seconde où je pense à un croque-monsieur, je sais qu’il va falloir que j’en réalise, vite. TRÈS vite.
 
Un bon croque-monsieur classique est difficile à battre. On ne va pas se mentir, c’est tout simple, mais quand c’est bien fait, il n’y a rien de meilleur! Mais classique ne doit pas signifier ennuyeux.
 
 
Avec le temps, j’ai abandonné le pain de mie typique des croques-monsieur party, mais aussi les toastinettes enveloppées de plastique. Hé oui, depuis que je suis une adulte, j’utilise du bon pain aux céréales bien copieux et du fromage qui a du goût!
 
Souvent, je reste fidèle à la recette classique, mais d’autres fois, je m’amuse à faire quelques entorses à la recette d’origine. Aujourd’hui, je penche du côté de l’entorse sévère! Je dirais même que cette recette au morbier, champignons et échalotes emmène le croque monsieur à un autre niveau!
 
 
Je pourrais vous raconter longtemps à quel point ce croque-monsieur était si merveilleusement succulent que j’ai eu du mal à ne pas l’engloutir directement dans la cuisine. Mais le plus parlant, ça serait que vous alliez de ce pas acheter du pain, du morbier, des champignons, pour vérifier par vous-même!
 
Si vous aimez un bon croque-monsieur à l’occasion et êtes comme moi fan de champignons, celui-ci est fait pour vous! J’espère que vous aurez l’occasion de l’essayer!
 
P.S. : Pour un look plus gastronomique, jetez aussi un œil à mon croque-monsieur revisité à la truffe!
 
 
 
Croque-monsieur au morbier et champignons

Quantité ou nb de personnes: Pour 2 croque-monsieur

Ingrédients

  • 30 g d'emmental râpé
  • 7 cl de lait
  • 4 grandes tranches de pain de campagne
  • 200 g de champignons
  • 200 g d'échalotes
  • 125 g de morbier
  • 2 gousses d'ail
  • 3 cl d'huile + 1 c. à s.
  • 2 c. à s. de moutarde
  • 1 c. à c. de sucre blond
  • 1 pincée muscade
  • 5 g de beurre
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Dans un bol, mettez le fromage râpé et le lait à tremper 1 heure à l'avance minimum.
  2. Émincez les échalotes, faites-les revenir dans 3 cl d'huile 15 à 20 minutes à feu très doux avec le sucre, le sel, le poivre. Mettez un peu d'eau si besoin pour que cela compote sans attacher.
  3. Coupez en gros dés  les champignons et faites-les revenir avec 1 cuiller à soupe d'huile 10 minutes. Salez et poivrez, ajoutez l'ail émincé et prolongez d'une minute.
  4. Coupez le morbier en tranche et tartiner le pain de beurre.
  5. Mettez dessus les champignons, le morbier, l’échalote. Refermez avec la seconde tranche de pain, tartinez l’extérieur de moutarde puis déposez le gruyère au lait par dessus, poivrez et saupoudrez un peu de muscade.
  6. Préchauffez votre four  à 200°C.
  7. Enfournez pour 10 minutes environ, en surveillant que cela ne brûle pas, puis complétez avec environ 3 minutes en position grill pour bien gratiner le dessus.

Toasts au brie et à la grenade séchée

Le soir, j’aime réaliser des repas rapides, copieux et réconfortants à la fois. Oui oui, rien que ça! Donc, souvent, cela finit en tartine au four, un de mes repas « joker » ! Je trouve que c’est un plat parfait, gourmand à souhait et qui ne prend que quelques instants à préparer. Il suffit d’y ajouter une soupe ou une salade, et on obtient un repas complet et plutôt sain. Aujourd’hui, ces fameuses tartines au four se composent de brie et de grenade séchée, déposées sur des ronds de baguette aux céréales.
 
 
Ce n’est pas un mariage ordinaire, mais je dois dire qu’il m’a ravie! Je dirais même mieux, cette tartine est incroyablement facile à faire et vraiment délicieuse. Vous n’avez pas de brie sous la main? Substituez-le par du camembert ou du coulommiers, et c’est parti! 
 
 
Je pense que la clé du succès de cette tartine est le mélange du fromage salé avec le côté subtilement sucré des grenades. J’ai obtenu les grenades séchées dans une box que j’avais reçue il y a un certain temps. Elles se saupoudrent sur les salades, les gratins, les sandwiches, on peut en mettre partout en fait! J’ai vraiment adoré les utiliser, à tel point que je vais devoir me lancer dans la recherche de graines de grenades séchées pour refaire mon stock! Si vous n’en avez pas, je pense que vous pouvez les substituer par des graines de grenade fraîche, ou par de la figue coupée en tout petits dés.
 
J’ai réalisé cette recette pour moi toute seule, j’ai compté quatre rondelles de baguettes parce que j’avais une bonne soupe pour aller avec. Vous pouvez en faire plus par personne si vous avez très faim, ou alors n’en faire qu’une par personne mais le servir plutôt comme une entrée. Êtes-vous prêts à tester cette tartine? Parce qu’elle est tout bonnement délicieuse!
 
P.S. : SI comme moi vous adorez le brie, essayez le brie aux truffes
 
Toasts au brie et à la grenade séchée

Quantité ou nb de personnes: 4 toasts

Ingrédients

  • 4 rondelles de baguette aux céréales
  • 40 g de brie tranché en 4
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 1 c. à c. de sirop d'agave
  • 1 c. à s. de graines de grenade séchées
  • 1 c. à s. de ciboulette ciselée
  • 1 noix de beurre
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Coupez la baguette en 4  rondelles. Tartinez les rondelles avec le beurre.
  3. Déposez le fromage sur chaque rondelle.
  4. Mettez les toasts à cuire 5 à 10 minutes, jusqu’à ce que le fromage soit fondu.
  5. Pendant ce temps, mélangez l'huile, le vinaigre, le sirop d'agave, le sel, le poivre dans un bol.
  6. Quand le fromage est fondu, sortez les toasts du four Saupoudrez-les de graines de grenade séchées, de ciboulette ciselée, de vinaigrette, et remettez un tour de moulin à poivre.