Archives par mot-clé : muffin

Mes indispensables en cuisine

Photo Paintzen @Flickr

Aujourd’hui, on parle cuisine, et plus précisément, accessoires de cuisine! Vous savez, ceux qui ne vous lâchent pas et sans lesquels vous vous sentez désarmés en cuisine? Il y a des tas d’ustensiles d’appareils de cuisine auxquels je suis totalement accro et que je recommanderais à à peu près tout le monde. J’ai énuméré ci-dessous mes équipement de cuisine les plus couramment utilisés, autrement dit mes essentiels, ceux que selon moi on devrait toujours avoir chez soi!

Photo Didriks@Flickr   

1. De bons couteaux

Pour moi l’incontournable n°1 est d’avoir un couteau de cuisine de bonne qualité. On m’a offert il y a quelques années des couteaux céramique et j’adore les utiliser , notamment pour couper le saucisson et émincer les légumes, mais comme ils sont fragiles, il ne faut pas les utiliser pour tout et n’importe quoi non plus! J’ai aussi un couteau de chef plus classique avec une lame métallique, que je garde bien affûté, et un couteau à pain, car je fais beaucoup de pain maison.

Photo Easy Healthy Smoothie@Flickr

2. Une planche à découper

J’ai une très grande planche de bois qui me sert pour tous les usages et reste en permanence sur mon plan de travail, ça m’évite de la sortir 10 fois par jour. Si vous cuisinez beaucoup de viande et poisson, il peut être intéressant d’acquérir une planchette en pastique dédiée pour ces produits, elle sera plus facile à bien laver.

Photo Your Best Digs@Flickr

3. Mes poêles et casseroles

J’ai acheté un kit de base de casseroles et poêles avec manches amovibles en téflon, que j’ai complété pour avoir les formes les plus utiles à mes yeux. Je pense les remplacer prochainement par des poêles et casseroles en inox ou un autre matériau moins fragile que le téflon, mais je vais garder ce système de poignées amovibles, ultra pratique car je manque de place et cela permet de mettre les casseroles au four si besoin.

Photo Tim Green@Flickr

4. Une bouilloire électrique

Je suis une grande buveuse de thé, mais ma bouilloire me sert aussi à faire bouillir l’eau des pâtes ou du riz plus vite. Si vous ne buvez pas de thé, vous pouvez vous en passer, mais si vous en avez une, utilisez-la aussi pour gagner du temps quand vous cuisinez!

Photo N i c o l a@Flickr

5. Un robot de cuisine

J’aimerais vous dire que je fais tout à la main et que j’arrive à me passer d’appareils électriques, mais ça serait entièrement faux! Je suis notamment accro à mon robot mixeur, tout abîmé mais tellement efficace que je ne peux pas m’en séparer! Vous pouvez vivre sans, mais ils peut vous rendre la vie beaucoup plus facile, notamment quand vous devez trancher ou râper de grandes quantités de légumes.

Photo Didriks@Flickr

6. Une balance de cuisine

Je pèse beaucoup ce que je cuisine, que ce soit pour respecter la recette d’origine ou simplement pour pouvoir vous indiquer dans mes recettes les quantités exactes que j’ai utilisées. Je ne suis pas très satisfaite de ma balance cependant, je ne la trouve pas pratique, j’attends avec hâte le jour où elle tombera en panne pour en choisir une autre!

Photo Cooks & Kitchens@Flickr

7. Des moules à gâteaux

J’ai une belle collection de moules car j’aime varier les formes : rond, cake, bundt, tarte, façon kougloff, mini muffins, madeleines, financiers… Mais pour être honnête, on peut se contenter d’un moule à tarte et d’un moule rond et survivre avec ça! J’essaye de privilégier la qualité pour les moules en silicone, car trop fins, ils se tordent et on risque d’abîmer le gâteau en le sortant du four ou en le démoulant. Ces derniers temps, j’ai investi dans des cercles à tarte, qui donnent un démoulage plus facile et des bords lisses comme dans les pâtisseries, le rendu est top!

Photo Marco Verch@Flickr

8. Les petits ustensiles

Il y a d’autres petits ustensiles dont je ne pourrais pas me passer. Un fouet pour les blancs en neige, un ouvre-boîte, un décapsuleur (indispensable en bonne nordiste que je suis!), une spatule, une râpe… J’ai aussi une grande passoire pour égoutter les pâtes et une petite qui filtre plus finement, par exemple le sucre glace. Je ne peux pas vivre non plus sans mon épluche légumes, bien que j’aie tendance à laisser les peaux quand mes légumes sont bio, car c’est là que sont concentrés les nutriments! J’ai également investi il y a un certain temps dans un bon zesteur et je l’adore, car je suis une fan d’agrumes et je pourrais en mettre partout dans ma cuisine! Enfin, j’ai reçu en cadeau une maryse en silicone, et depuis que je l’ai, je m’en sers systématiquement pour verser les préparations à gâteaux, même si ça me laisse moins de chocolat à lécher dans le fond du plat!

9. Mon extracteur de jus

Cet ustensile est un peu la cerise sur le gâteau, je sais que quand on s’installe, ce n’est pas la première chose que l’on va acheter, mais je suis ravie du mien et comme je l’utilise plusieurs fois par semaine, il me paraissait donc normal de le faire figurer ici. Je m’en sers principalement pour faire des jus, (Thank you captain obvious), mais pas seulement! Je fais aussi mes laits végétaux et quand il fait beau et chaud, des petits gaspachos rapides.

Ou trouver de bons ustensiles de cuisine et cuisson?

Globalement, j’évite d’acheter mon matériel en grande surface, sauf en cas d’urgence. Je préfère acheter mon matériel dans des jolies boutiques quand c’est possible, ou sur internet, surtout pour les achats coûteux, ce qui me permet de trouver le meilleur prix possible une fois que j’ai choisi le modèle que je veux. Je passe ensuite par le comparateur de prix de Google, ou quand c’est possible, par des sites de vente privée qui me donnent les meilleurs prix sur certaines marques. Si vous voulez trouver vos ustensiles de cuisson à des tarifs sympas, sachez c’est d’ailleurs là que je trouve les meilleures offres. J’essaie généralement d’acheter des marques, que je choisis pour leur robustesse et aussi pour leur choix, car j’aime avoir du matériel assorti!

Bien sûr, il y a d’autres choses qui sont importantes voire indispensables dans une cuisine, comme des torchons, des bols pour mélanger les ingrédients, des boîtes en verre pour stocker les restes… Mais j’avais envie de vous parler de ces quelques favoris qui me rendent tellement service au quotidien!

Et vous? Qu’ajouteriez-vous à la liste? Avez-vous un ustensile phare?

Les premières recettes à faire avec un enfant

Je vous avais parlé récemment de mon envie de faire des premières recettes avec ma fille de 3 ans. Elle me regarde avec curiosité quand je cuisine, et je fonde l’espoir à peine dissimulé d’en faire une passionnée de cuisine comme moi, alors je me suis dit que cela pouvait être une super activité à partager ensemble le week-end! Grâce à vos nombreuses suggestions reçues en commentaires de mon article, j’ai maintenant plein d’idées de choses à préparer avec elle, à tel point que je me suis dit qu’il serait sympa de réunir tout ceci dans un petit article!
 
Voici donc les meilleures recettes à préparer avec un jeune enfant pour lui donner le goût de la cuisine dès son plus jeune âge!
 

Le gâteau au yaourt

 
C’est l’incontournable pour démarrer avec les petits. Il faut dire qu’il est vraiment sympa avec son dosage dans l’unique pot. Votre enfant peut verser dans le plat et mélanger avec vous. Pour le four, cela reste bien sûr le rôle de l’adulte! La pâte à gâteau yaourt peut être versée dans un moule familial, ou dans des moules à muffins pour une version encore plus sympa! Cela permettra à votre enfant d’avoir son propre mini-gâteau dans l’assiette, mais aussi de faire une jolie déco!
 
Photo smalljude @Flickr

Les cookies

 
Ici aussi on reste dans les recettes simples où l’on pèse et on mélange. La version aux pépites de chocolat plaira aux enfants qui sont souvent fans de chocolat dès leur plus jeune âge. Ils peuvent s’amuser à en saupoudrer sur les boules de pâte crue avant d’enfourner. Vous pouvez les remplacer par des smarties pour obtenir des cookies multicolores.
 

La pizza

 
Avec une pâte toute prête (ou que vous préparez vous-même à l’avance) et des ingrédients que vous aurez déjà découpés et mis dans des bols, laissez votre enfant laisser libre cours à sa créativité pour garnir la pizza à sa façon! 
 
Photo Loren Kerns @Flickr
 

Les colliers de knacks spaghetti

 
Voici une activité rigolote qui se rapproche de l’enfilage de perles mais en version plus gourmande. Faites réaliser à votre enfant un collier de … knacks! Le principe : il plante des rondelles de knacks sur des spaghettis crus, ensuite vous cuisez vos pâtes normalement, et vous vous retrouvez avec ça :
 
Photo Mark van Seeters@Flickr
 

Le gâteau à la cuiller

 
Les charlottes et les tiramisus, sans cuisson, sont amusants à composer par les enfants. Ils s’emploieront avec patience à bien aligner les biscuits, c’est un peu comme construire un château de cubes finalement!
 
Photo Smarinha@Flickr

Les brioches

 
Les brioches ou pains, faits à la machine à pain sont assez faciles à faire par les enfants : ils peuvent verser les ingrédients un par un et choisir le programme… Ils aiment la technologie et appuyer sur des boutons dès leur plus jeune âge en général!
 
Photo Rebecca Siegel@Flickr

La décoration de gâteaux

 
Même si certains gâteaux sont encore trop durs pour eux, vos enfants s’amuseront beaucoup à les tartiner de glaçage ou de chocolat fondu, à verser des vermicelles, des biscuits ou des smarties dessus… Confiez leur donc la décoration de vos pâtisseries! Il y a un exemple superbe sur le blog La cuisine de Gut, réalisé par ses petites filles Oriane et Cassandra.
 

Un minestrone

 
On pense plus souvent aux repas sucrés pour les enfants, mais ils peuvent aussi s’atteler à de vraies recettes, comme par exemple cette soupe rigolote avec des petites pâtes! Retrouvez la recette complète sur le blog de Marlyzen
 
Photo rusvaplauke @Flickr

Pour vous équiper

 
Si vous voulez vous équiper un peu mieux, vous pouvez investir dans ce livre, où Marlyse a trouvé la recette du minestrone :
 
 
Un chouette livre de recettes : 
 
 
 
Un kit adapté à leurs petites mains :
 
 
 
 

Babeurre maison

Il y a énormément de recettes qui contiennent du babeurre dans leur liste d’ingrédients. Je dois avouer que lors de mes débuts en cuisine, en voyant ça, je me demandais ce que ça pouvait bien être, et j’ai du enquêter pour en savoir plus. Après quelques recherches, j’ai découvert que le babeurre est aussi appelé lait de baratte, lait ribot, lait battu, lait de beurre ou encore buttermilk dans les recettes anglaises. Il est issu du lait frais ou fermenté après la fabrication du beurre par barattage, et a un goût aigrelet. C’est un ingrédient clé utilisé dans de nombreuses recettes : muffins, crêpes, gaufres, gâteaux et biscuits pour n’en nommer que quelques-uns. Il leur apporte du moelleux et une texture particulière très appréciée.
 
Il vous est peut-être arrivé comme moi de vous retrouver en galère à cause du babeurre dans une recette. Imaginez : au beau milieu de votre recette, alors que vous avez déjà cassé les œufs dans le saladier et pesé la farine, vous vous rendez compte qu’il vous faut du babeurre et que vous n’en avez pas. Pire, vous ne savez pas où en trouver! Vous vous retrouvez alors à chercher compulsivement sur Google des solutions à ce problème, en espérant que vous pourrez sauver votre recette déjà commencée…
 
 
Si vous êtes comme moi, vous n’avez pas envie de faire un aller-retour à l’épicerie en plein milieu de votre recette pour un article manquant, donc un substitut de babeurre va vous rendre un grand service! La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez en réaliser avec des ingrédients communs (il en faut seulement deux!) que avez toujours ou presque dans votre frigo.
 
Si vous avez du lait et du jus de citron, vous pouvez préparer du babeurre tout frais en seulement 5 à 10 minutes. Ce n’est pas strictement du « vrai » babeurre, on est d’accord, mais ça fonctionne parfaitement dans les recettes! Depuis que j’ai cette astuce, je n’achète pas de babeurre, je le fabrique comme ça à la maison en quelques instants. Cela me permet de faire la quantité exacte de babeurre nécessaire pour une recette, et ça m’évite donc d’avoir un reste sur les bras!
 
Lorsque votre babeurre va se former, vous devez voir apparaître des sortes de grumeaux dans le lait. On ne les voit pas sur les photos je ne sais pas pourquoi, mais en vrai c’était assez perceptible, on voit le lait qui commence à cailler légèrement. C’est normal!
 
 
P.S. : Si vous vous demandez ce qu’on peut faire avec du babeurre, regardez par exemple cet irish bannock!
 

Babeurre maison

Quantité ou nb de personnes: Pour 20 cl environ

Ingrédients

  • 20 cl de lait (frais ou pas)
  • 1 c. à s. de jus de citron

Préparation

  1. Mélangez le lait et le jus de citron. Laissez reposer 5 à 10 minutes à l'air livre, jusqu’à ce que des sortes de "grumeaux" se forment.
  2. Utilisez l'ensemble du mélange (lait + grumeaux) dans votre recette.

 

Que faire avec les restes de l’extracteur de jus?

Photo Rob Bertholf@Flickr
 
Ce mois-ci, j’ai sauté le pas et investi dans un extracteur de jus! Je dis « investi », car c’est bien sûr un budget, et j’y ai donc bien réfléchi avant de me lancer.  Mais dans ma volonté de manger mieux et de faire de meilleurs choix pour ma santé, cela m’a semblé une bonne option!
 
Depuis que je l’ai, je ne me lasse pas de réaliser des jus en tous genres… Mais se pose ensuite une question : que faire de tous ces déchets de fibres que nous recrache la machine? Ils ressemblent à du fruit ou du légume mixé, en un peu moins humide bien sûr, et avec un peu moins de goût également, mais cela reste plutôt bon! Moi, je n’aime pas jeter, alors j’ai cherché comment les recycler! Je vous partage ici le fruit de mes recherches!
 
   

Le tri des fibres

 
Déjà, est-ce que toutes les fibres sont réutilisables? De mon côté, je jette les fibres des agrumes, dont la texture est trop désagréable à mon goût, je n’ai pas encore trouvé quoi en faire. Tout le reste, je le garde! Ensuite, faut-il trier chaque parfum de fibre pour des utilisations différentes? Cela dépend. Je dirais que les parfums harmonieux peuvent être mélangés et réutilisés ensemble, par exemple si vous faîtes un jus pommes, poires et abricot, vous pouvez tout laisser ensemble. Par contre, si vous faites un jus de fruits et de légumes, il sera plus facile de réutiliser les restes en séparant au moins les fruits des légumes. Difficile de trier après coup, alors changez de bol en cours d’extraction, ça sera plus simple. Je conserve aussi séparément les fibres de carottes et de concombre, car elles peuvent être réutilisées immédiatement dans les salades. Les fibres d’amandes et fruits secs sont également à séparer de celles des fruits frais.
 

Le geste qui sauve : congeler vite

 
Pas toujours facile de savoir quoi faire des restes de fibres en une minute. Elles ne se conserveront pas éternellement, alors avant même de risquer de les laisser s’abimer, congelez-les! Vous verrez plus tard ce que vous pourrez en faire. Concernant les fibres de noix, soit vous les faites sécher au four à basse température pour les conserver en bocal, soit pareil, vous les congelez immédiatement.
 

Mes idées de recettes salées pour réutiliser des fibres d’extracteur

 
Photo Rool Paap@Flickr

En omelettes, quiches

 
Mélangez simplement vos fibres de légumes à votre appareil à quiche ou à omelette, comme vous y mettriez de l’oignon émincé ou de la ciboulette.
 

Dans des beignets de légumes

 
Vous pouvez réaliser des beignets de type pakora en remplaçant une partie des légumes par des fibres, ou de type rösti, en ajoutant un peu de fibres à une préparation à rôtis classique.
 
Photo Ivana Sokolović@Flickr

Dans les purées

 
Mettez une portion de fibres pour 3 à 4 portions de pommes de terre pour obtenir une purée onctueuse et parfumée.

Dans les sauces et tartinades

 
Ces fibres peuvent se mélanger à vos sauces froides, dips et tartinades comme vous le feriez avec de l’oignon ou un aromate. Les fibres de concombre peuvent notamment entrer dans la composition d’une très bonne sauce au yaourt de type tzatziki.

Dans les poêlées et plats en sauces

 
Faites revenir vos fibres avec un oignon dans du beurre, puis ajoutez ce mélange à vos poêlées de légumes, ou à vos plats en sauce tomate, comme dans un plat de pâtes ou de quinoa par exemple. Avec cette méthode, vous pouvez égayer également vos sauces pour lasagnes ou vos gratins.

Dans des crackers

 
Réalisez des crackers en mélangeant la pulpe de légumes à une recette classique de crackers apéro que vous passerez au four.
 
Photo James Cohen@Flickr

En soupe

Ajoutez simplement vos fibres aux autres légumes, et mixez à la fin de la cuisson, comme d’habitude quoi!
 

En farces ou boulettes

 
Mélangez les fibres de légumes avec votre viande hachée et continuez la recette normalement. Les légumes parfumeront agréablement la viande. Cette méthode fonctionne aussi avec des boulettes végétariennes, mélangez alors vos fibres avec vos autres ingrédients (pois chiches, lentilles… )
 

En salades

 
Les fibres sont parfaites à mettre fraîches dans vos salades, notamment celles de carottes ou de concombres.
 

Mes idées de recettes sucrées pour réutiliser des fibres d’extracteur

 
Photo Foodista@Flickr

Dans les salades de fruits

 
Mélangez ces fibres aux autres fruits comme si de rien n’était!
 

En infusion

 
Mettez une cuiller à soupe de fibres dans votre boule à thé et laissez infuser  5 à 10 minutes pour une infusion légère et parfumée
 

En compotes

 
Mettez une portion de fibres pour 3 à 4 portions de pommes pour obtenir une compote rustique avec de la texture.
 
Photo LeonardKong@Flickr

Sur vos yaourts ou céréales

 
Déposez vos fibres sur un fromage blanc, ajoutez un peu de miel et du muesli, pour un dessert super gourmand. C’est notamment un délice avec les fibres de fraises, qui ressemblent à un coulis très parfumé.
 
Photo Glory Foods@Flickr

Dans vos gâteaux et muffins

 
Ajoutez un peu de ce mélange à vos recettes habituelles de gâteaux pour y ajouter une bonne dose de fibres. Les fibres de carotte peuvent être utilisées dans les carrot cakes, et l’okara d’amandes à la place d’amandes en poudre quand les recettes en demandent.
 

Cuirs de fruits

 
En ajoutant un peu d’eau, il vous suffit de mixer cette pulpe. Versez-la en fines couches sur du papier cuisson, et mettez au déshydrateur ou au four à très basse température. Lorsque la préparation a totalement figé, décollez-la en la roulant sur elle même.
 

En pancakes

 
Mélangez un peu de fibres à votre préparation avant de la cuire.

En sorbets

 
Mixez les fibres avec un volume identique de yaourt et congelez.

Photo Andrea Nguyen@Flickr

En biscuits

 
Les fibres peuvent être mélangées directement à une pâte à cookies.
 
Et vous, vous connaissez d’autres utilisations pour ces fameuses fibres d’extracteur de jus?
 

Que cuisiner en février?

Voici mon petit récapitulatif mensuel des fruits et légumes  qui sont de saison chaque mois, accompagné de mes meilleures recettes (selon moi) à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci!
 
L’hiver se poursuit tranquillement, c’est une période où il y a peu de choix mais certains produits sont vraiment délicieux et très réconfortants, alors il y a de quoi se faire plaisir quand même!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Ananas : Pavlova ananas poivre, trop bonne et plutôt légère!
 
Banane : Banana bread au Nutella, plutôt indécent!
 
Citron : Risotto au citron, pour changer des desserts!
 
Clémentine : Pudding chocolat clémentine, qui tient bien au corps!
 
Grenade : salade feta grenade, super bonne!
 
 
Mangue : Grilled cheese à la mangue
 

🍠 Côté légumes : 

Carotte : Crèmes dessert carotte coco et spéculoos
 
Chou : Boulettes de viande au chou rouge
 
Citrouille : Porridge citrouille cannelle, super réconfortant
 
 
Endive : tatin d’endives au maroilles, bien ch’ti quoi!
 
Poireau : Galettes lentilles poireau bien sympathiques
 
Pommes de terre : Pommes de terre sarladaises, classiques mais divines!
 

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les crêpes de la Chandeleur
– Les beignets de carnaval
– Les douceurs de saint Valentin
– Et toujours, le fromage fondu hivernal!
 
Et vous, vous aimez manger quoi en février?

Fondants au Nutella (4 ingrédients)

Je ne sais pas vous, mais moi j’évite au maximum d’acheter du Nutella et toutes les autres préparations à tartiner. D’abord, parce que ça ne contient pas grand chose de très bon pour ma ligne, ensuite parce que quand j’en ai, je ne peux pas m’empêcher de taper dans le pot à la cuiller, et en prime parce que je ne petit-déjeune pas donc je n’en ai pas franchement l’utilité. Mais allez savoir pourquoi, j’en ai quand même plein mes placards! Il y a les rescapés de la chandeleur, il y a les cadeaux, les paniers gourmands en tous genres, ceux que je reçois dans des box…

Pour ne pas être tentée de tout manger à même le pot, j’essaye au maximum de cuisiner ces pâtes à tartiner en tous genres. Ça donne des gâteaux ultra gourmands, mais moins culpabilisants puisqu’on les partage avec tout le monde!

Alors quand j’ai vu des petits fondants au Nutella avec seulement 4 ingrédients, j’ai vu une occasion de dégommer un pot et de faire un peu de place sur mes étagères… Enfin, si vous saviez tout ce qu’elles contiennent ces étagères, ce n’est pas avec un pot que je vais libérer de la place mais bon, c’est toujours ça de pris…

Bref, je vous l’annonce tout de suite, cette recette c’est du lourd, du très lourd ! Tout ce que je peux vous dire c’est que ces petits gâteaux individuels ont été dévorés ! Leur texture est vraiment parfaite, ce sont de vrais fondants au chocolat comme on les aime. Si vous aimez le Nutella et les recettes simples qui en jettent un max, alors, cette recette est pour vous.

La recette est on ne peut plus simple. On bat les œufs, on ajoute le Nutella, la farine, les noisettes, on fait cuire et tout le monde se régale! Que dire de plus pour vous convaincre? N’attendez plus ! Cette recette deviendra assurément l’une de vos classiques!

P.S. : Si vous avez encore du Nutella à utiliser après ça, essayez mon brownie au Nutella!

Fondants au Nutella (4 ingrédients)

  • 300 g de Nutella
  • 2 oeufs
  • 130 g de farine
  • 50 g de noisettes grossièrement concassées

Préchauffez le four à 180°C. Couvrez des moules à muffins de papier sulfurisé. dans un bol, mélangez le Nutella et les œufs. Ajoutez alors la farine et mélangez. Déposez le mélange dans 6 moules à muffins et saupoudrez les noisettes grossièrement concassées par dessus.

Laissez cuire 15 à 18 minutes, jusqu’à ce que le dessus ait pris et craquelle un peu sur les bords. Un cure dents planté au centre doit ressortir encore un peu couvert de chocolat. Sortez du four et laissez refroidir 5 minutes avant de démouler et laissez refroidir totalement.

Source d’inspiration :

https://cupofjo.com/2014/02/four-ingredient-nutella-brownies/

Que cuisiner en janvier?

Comme démarré le mois dernier, je vous propose de vous partager un petit récapitulatif des fruits et légumes  qui sont de saison chaque moise, ainsi que mes meilleures recettes à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci!
 
Nous entrons dans l’hiver, la période où il y a le moins de choix mais ce n’est pas une raison pour ne pas manger de saison, il suffit juste de se creuser un peu la tête et on trouve de très bonnes recettes!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Citron : Infusion citron, curcuma gingembre, pour se remettre en forme après les fêtes
 
Clémentine : Petites crèmes à la clémentine, ultra bonnes et faciles
 
Kiwi : Un fromage blanc kiwi quinoa, plutôt light après les excès de décembre!
 
Pommes : Gâteau pommes cidre
 
 
 
Poires : Poire au sirop prise dans une panna cotta, beau et bon à la fois!
 

🍠 Côté légumes : 

Betteraves : Petits shooters menthe betterave, un concentré de vitamines
 
Brocoli : Hachis parmentier brocoli et curcuma
 
Carotte : Tarte à la carotte râpée et aux épices marocaines, trop bonne
 
 
Chou : Poêlée de chou, pommes et cidre, tout simplement divine!
 
Chou-fleur : Chou-fleur au four au curcuma, tout simple et super bon!
 
Endives : Ce gratin d’endives, oranges et munster peut sembler bizarre mais j’ai adoré, et pourtant je ne suis pas fan d’endives!
  
Mâche : Salade d’automne au gorgonzola et figues
 
Poireau : Un délicieux cake poireaux lardons
 
Pommes de terre : ces muffins de pomme de terre aux 3 fromages vont avec TOUT!
 

🧀Autres plaisirs du moment : 

– La galette des rois
– Les recettes detox pour se remettre après les fêtes
– Le chocolat chaud
– La raclette
– La tartiflette et les plats au fromage
– Le Mont d’or
 
Et vous, vous prévoyez de cuisiner des choses en particulier en janvier?

Que cuisiner en décembre?

De nos jours, la plupart des fruits et légumes sont disponibles toute l’année, mais si vous les achetez en saison, ils sont non seulement moins chers, cultivés moins loin et dans des conditions plus naturelles, mais en plus, vous apprécierez également les fruits et légumes à leur apogée au niveau du goût! C’est pourquoi je vous propose un petit récapitulatif des fruits et légumes  qui sont de saison en décembre, ainsi que mes meilleures recettes à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci!
 
Blogueurs et blogueuses culinaires, si vous faites une recette en utilisant les ingrédients de saison ce mois-ci, n’hésitez pas à aller découvrir le défi de Gut, « Cuisons de saison« . Pour ceux qui ne connaissent pas, Claudine diffuse chaque début de mois, sous une page intitulée : CUISINONS DE SAISON, la liste des légumes et fruits que vous pouvez utiliser pour faire votre recette.

Durant tout le mois, vous pouvez proposer n’importe le recette, à condition qu’elle soit réalisé avec des produits qui auront été ciblés dans CUISINONS DE SAISON du mois en question. Claudine réunit alors toutes ores recettes sur une page, ce qui permet d’avoir un très beau récap de recettes parfaitement de saison!

 
 

🥝 Côté fruits : 

 
 
Pommes : Galette aux pommes caramélisées et fleur de sel, un véritable régal
 
Citron : Lymonik, un gâteau russe réalisé avec des citrons entiers
 
Grenade : salade d’automne à la feta marinée, un régal et pourtant je ne suis pas une fan de salade!
 

🍠 Côté légumes : 

 soupe-betterave-chou-2
Betteraves : une soupe toute rose!
 
brocoli-balls
Brocoli : Brocoli balls, pour séduire même les plus jeunes!
 
parmentier-chou-bruxelles-2
Chou de Bruxelles : parmentier aux choux de Bruxelles, ni vus ni connus!
 
chou-farci-2
Chou : Kaldomar, le chou farci à la suédoise, j’adore!
 
Carotte : carottes au Coca-Cola, elles surprendront les plus réticents ^^
 
Roquette : j’ai beau savoir que la roquette est un légume d’hiver, je trouve qu’elle met du soleil à table, surtout avec ce houmous à la roquette!
 
buddha_bowl-kale-patate-douce
Chou kale : Avec ce légume fashion faites-vous un buddha bowl aux pois chiches!
 
Pommes de terre : ces petits muffins vont bien avec pratiquement tout!
 
Patate douce : tout sent l’automne dans ce ragoût à la bière, patate douce, champignons et châtaignes.
 
Radis : une omelette non pas avec les radis mais avec leurs fanes!
 
enchiladas-vegetariens-courge-haricots-2
Courge butternut : En enchiladas, c’est délicieux!
 
IMG_0856
Panais : en stoemp, une spécialité belge délicieuse!
 

🧀Autres plaisirs du moment : 

 

– Les biscuits de Noël
– Le stollen
– Le chocolat chaud
– La raclette
– La tartiflette et plats au fromage
– Le Mont d’or
 
Et vous, vous prévoyez de cuisiner des choses en particulier en décembre?

Petits cannelés au potimarron et comté

J’espère que vous avez passé un beau début d’automne! De notre côté l’année a démarré sur les chapeaux de roue avec la première rentrée scolaire de notre fille qui n’a pas été de tout repos, et l’enchaînement d’anniversaires à préparer (le mien puis 15 jours plus tard celui de ma fille). Désormais je n’aspire qu’à un peu de tranquillité et… à préparer Halloween! Que voulez-vous, j’aime quand une fête succède à une autre!
En attendant, j’ai déjà rempli ma corbeille de fruits et de légumes d’automne, et les courges sont souvent de la partie à table. Plus jeune, je ne savais rien cuisiner d’autre que la soupe de potimarron, mais cette époque est révolue et je mets les courges à l’honneur absolument partout dans mes recettes! Comme j’aime me renouveler, j’ai cherché une petite recette légère et sympa à faire avec un beau potimarron. J’ai jeté mon dévolu sur un lot de petits moelleux salés au comté et à la sauge.
Ces cannelés sont faits à base de farine, de crème fraîche et d’une belle dose de potimarron. Ils n’ont pas le texture d’un cannelé mais plutôt d’un petit moelleux, je leur ai donné ce nom juste à cause du moule utilisé! Je les ai parfumés à la sauge et à la muscade, mais vous pouvez essayer différentes herbes pour de nouveaux goûts à chaque fois. Vous pouvez également les corser un peu avec une touche de piment d’espelette si vous aimez!
Ces petits gâteaux salés sont bien moelleux avec une saveur inattendue mais délicieuse. Ils ont une belle couleur dorée et les enfants ne devinent pas qu’ils sont en train de manger du potimarron quand ils croquent dedans! Ces cannelés salés sont parfaits en entrée, et ce sont d’excellents accompagnements aux soupes d’hiver pour changer un peu du pain!  Ils font aussi une bonne surprise si vous êtes invités à un repas et que vous devez ramener un accompagnement! Au final, je pense que vous avez compris que nous les avons vraiment beaucoup aimés!
  

Petits cannelés au potimarron et comté

Pour 12  cannelés
  • 400 g de potimarron
  • 3 oeufs
  • 240 g de farine
  • 100 g de crème fraiche
  • 80 g de comté
  • 10 cl de lait
  • 1 c. à s. de sauge
  • 1 pincée de muscade
  • Sel, poivre
Épluchez puis faites cuire le potimarron 20 minutes environ dans un de l’eau. Égouttez-le bien et réduisez-le en purée.
Préchauffez votre four à 180°C.
Dans un saladier, battez les œufs avec la crème fraîche et le lait. Ajoutez ensuite la farine et la purée de potiron. Assaisonnez et mettez les épices.
Remplissez des petits moules individuels avec la moitié de la préparation de potiron. Déposez au centre un dé de comté et recouvrez du reste de la préparation au potiron.
Enfournez pour 25-30 minutes environ.
Avec cette recette au potimarron, je participe à Cuisinons de saison !

Halloween cupcakes aux Candy corn

Aujourd’hui, je vous propose de faire des petits gâteaux mignons aux couches colorées façon bonbon. Inspirés par les bonbons « signature » d’Halloween aux États-Unis, les candy corn, ces cupcakes comportent des couches de gâteau orange et jaune garni d’un glaçage blanc crémeux. Si vous n’êtes pas encore dans l’esprit de Halloween, ces cupcakes pourraient vous y plonger!
Enfants, les américains et les canadiens consomment beaucoup ces bonbons, principalement à la période d’Halloween mais ils sont moins connus en France. Cette sucrerie comprend une large base jaune, un centre orange conique et une pointe blanche qui évoquent l’apparence des grains de maïs. Elle a été créée dans les années 1880 par George Renninger de Philadelphie, et elle est fabriquée principalement à partir de sucre et de sirop de maïs.
Je n’ai pas résisté à l’envie de m’en commander un paquet pour savoir ce que valaient ces candy corn, et je dois dire que moi qui ne suis pas très bonbons, je les ai adorés! Leur saveur est douce et leur texture me rappelle un peu celle de nos cuberdons du nord, pour ceux qui connaissent!
Ne vous inquiétez pas, les deux couleurs de glaçage ne représentent pas fois 2 plus de travail. Vous ne faites qu’une pâte, puis vous la colorez de deux façons pour imiter l’aspect orange-jaune des fameux candy corn.
  
P.S. : Si comme moi vous adorez les recettes d’Halloween, regardez aussi ce  Halloween pumpkin pie.

 Halloween cupcakes aux Candy corn

Pour 12 petits gâteaux
  • 180 g de farine
  • 2 c. à c. de levure
  • 1 pincée de sel
  • 25 cl de jus d’orange
  • 2 c. à s. de zeste d’orange
  • 8 cl d’huile de tournesol
  • 140 g de sucre granulé
  • 10 gouttes de colorant orange
Pour le glaçage au beurre
  • 150 g de beurre non salé, ramolli
  • 60 g de sucre glace
  • 1 pincée de sel de table
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de cannelle
  • 6 gouttes orange et colorant alimentaire jaune

Pour la déco

  • 36 candy corns
  • Etoiles en sucre
Préchauffez le four à 180°C.
Versez tous les ingrédients secs dans un bol et réservez.
Dans un autre bol, battez tous les ingrédients humides. Ajoutez le mélange d’ingrédients humides aux ingrédients secs et mélangez avec une spatule jusqu’à ce que vous obteniez une pâte lisse, sans trop mélanger.
Disposez vos caissettes en papier si vous en avez sur vos moules à muffins. Versez la pâte dans les caissettes et remplissez les aux 2/3 .
Mettez au four environ 30-32 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.
Pour faire le glaçage au beurre, mélangez tous les ingrédients et décorez avec 3 bonbons par cupcake et les étoiles en sucre.