Archives par mot-clé : caramel

Cupcakes coeur caramel au beurre salé faciles

Aujourd’hui je vous propose un petit dessert ultra simple à réaliser, pour la simple et bonne raison qu’il utilise deux produits d’aide à la pâtisserie super pratiques que j’ai obtenus dans des box récemment… Il s’agit d’une préparation pour cupcakes toute faite de Valentine et Patachou, et un coulis de caramel au beurre salé.
cupcake-caramel-beurre-sale

J’avoue que les préparations toutes faites pour cupcakes ne m’ont jamais attirées, car je ne trouve pas que ce soit un gâteau particulièrement difficile à faire. Mais bon, comme je suis curieuse de nature, j’étais contente de pouvoir tester… Quand au coulis de caramel, une furieuse envie de le mettre dans des crêpes et de m’en gaver jusqu’à la mort m’a assaillie, mais je me suis reprise et je me suis dit que je pourrais certainement en faire quelque chose de plus sympa pour vous!
Comme j’avais également des moules à cupcakes en forme de cœur que je n’avais pas encore étrenné, et des petits cœurs déco pour gâteaux, j’ai donc imaginé ces cupcakes tout en cœurs!
cupcake-caramel-preparation
Du coup si vous êtes prises par le temps, vous pouvez reprendre cette recette, elle est vraiment super bonne et très rapide à faire! Si vous avez votre propre recette de base pour cupcakes ou de caramel au beurre salé, je pense que vous pourrez réinterpréter cette recette avec vos basiques, elle n’en sera que meilleure!
   cupcake-caramel-beurre-sale5

Cupcakes cœur caramel au beurre salé

Pour 10 à 14 cupcakes (14 selon l’emballage de la préparation toute faite, 10 selon moi…)
  • 1 préparation à cupcakes
  • 100 g de beurre
  • 1 œuf
  • 10 cl de lait
  • 100 g de caramel au beurre salé
  • 100 g de Philadelphia
  • optionnel : cœurs pour la déco
 cupcake-caramel-beurre-sale3
Dans un bol, mélangez 20g de caramel au beurre salé avec 100g de Philadelphia. Mettez au frais. 
Déposez le reste de coulis de caramel dans 14 compartiments de bac à glaçon, et mettez au congélateur.
Laissez environ 1 heure au congélateur. Le mélange doit avoir bien durci.
Mettez ensuite dans un grand saladier la préparation à cupcakes, l’œuf, le beurre, le lait. Mélangez.
Versez la moitié de la préparation dans 12 moules à cupcakes. Déposez alors un glaçon de coulis de caramel, puis couvrez avec le reste de pâte.
Mettez au four à 180°C pour 20 minutes.
Laissez refroidir avant de démouler. Répartissez alors la préparation au Philadelphia sur le dessus des cupcakes (à la cuiller ou à la poche à douille pour les plus motivées- pas comme moi qui préfère faire des pâtés difformes! ), et décorez avec quelques cœurs.
cupcake-caramel-beurre-sale2

Burgers, bagels, le B // Lille

le-b-burgers-and-bagelsToujours avide d’expériences burgeristiques, je me devais d’essayer cette nouvelle adresse dans le paysage Gantois. (enfin, Lillois, mais rue de Gand quoi).

Le B, c’est tout au début de la rue de Gand, un peu avant le Meet People, dont j’ai déjà parlé ici, et dont les propriétaires sont apparemment les mêmes.
Le B, c’est avant tout une très jolie adresse, une salle toute petite, à la déco discrète et de goût, et au style Vieux Lille qu’on aime tant.
Inutile de préciser qu’il faut réserver, ce qui vaut pour tout restau à Lille, à fortiori le samedi, à fortiori quand il y a des bons burgers, à fortiori quand c’est das le Vieux Lille, à fortiori quand c’est nouveau, et à fortiori quand c’est rue de Gand. Bref, réservez.
La carte est résolument orientée burgers et bagels, comme le nom du restaurant l’indique, mais on y trouve aussi quelques pièces de viande plutôt alléchantes, et de la salade Caesar. (je ne reviendrai pas sur la salade Caesar mais si vous avez suivi, vous savez ce que j’en pense)
Je prends un burger breakfast, et mon homme un montagnard XXL, pour lequel il oublia de préciser le XXL, ce qu’il regretta amèrement par la suite, étant un véritable trou sans fond.
Peu ou pas d’à côté proposés sur la carte pour faire une entrée collective (exemple onion rings à partager, cheesy bread), ce qui fut une mini déception car c’est une des choses que j’aime beaucoup dans les restaurants de style américain. Nous commandons un apéro bière. La Grimbergen m’aparrait comme un choix un peu restreint pour uenv ille comme Lille, m’enfin c’est pas non plus de la 1664.
Nous attaquons alors les plats. Mon breakfast est totalement fameux. L’œuf coule dessus, le pain maison est très bon, et le clou du spectacle figure dans le cheddar, qui est du vrai cheddar, goûtu et épais, ce qui en se trouve quasiment jamais dans les burgers lillois.
Mon homme a trouvé son burger un peu sec, il faut dire que le pain est d’un format colossal, visiblement fait par un boulanger local. Moi avec l’œuf coulant, je n’ai pas eu ce problème.
Déception cependant sur les frites. J’avais été alléchée sur internet par leurs frites de patates douces, souvent critiquées car écœurantes mais quand on aime la patate douce comme c’est mon cas, c’est dur à trouver donc précieux. Malheureusement, à force de critiques, le restaurant a arrêté d’en faire, et proposait donc des frites tout à fait banales, dans des quantités bien moins fournies que ne le laissaient imaginer les photos sur leur site.
La déception continue alors, car les frites sont visiblement maison, mais bien trop grasses et a peine cuites!
C’est d’autant plus dommage qu’elles sont servies avec une délicieuse mayonnaise maison, détail qui a son importance car peu de restaurants se donnent de la peine à ce niveau.
J’en viens à me dire que la cuisson à la friteuse est la kryptonite du cuistot des lieux, et si les frites de patate douce étaient aussi mal cuisinées, je comprends que personne ne les ait aimées. Mais ce n’était alors pas l’ingrédient qu’il fallait changer, mais la technique.
Enfin, nous prenons les desserts. Étant à 4 restaurant (détail que j’avais occulté auparavant pour faciliter le scénario), j’ai pu goûter 3 desserts (y’a toujours un rabat joie qui n’a plus faim) :
un cheese cake
un moelleux poire caramel( dessert du jour)
une tarte tatin
Et l’apothéose se produit alors : les desserts sont excellents, il n’y a pas d’autre manière de le dire…
Côté accueil, la serveuse était charmante et disposée à la boutade, ce qui n’énlève rien au plaisir de la soirée.
Bref, si le cuistot pouvait faire un stage dans une friterie, on attendrait à mon sens la perfection, et le top 3 lillois.
Le B, Burgers and Bagels, 11 Rue de Gand à Lille. Tél : 03.28.52.60.93

6 cocktails provoquant un bonheur presque parfait!

 Un cocktail magique n’est pas, à mon sens, un cocktail complexe à réaliser, avec des dégradés de huit couleurs et des sculptures de fruits au dessus.  Celui là, on se le garde à boire au View bar de Shanghaï ou au Mariott de Varsovie, et on laisse à leurs talentueux barmans le plaisir de nous faire mouiller la culotte fondre sur nos chaises.

 

Là, je vous parle plutôt du cocktail simple, voire simplissime pour certains, au point qu’on les boit au quotidien presque aussi facilement qu’une bière, et qu’ils deviennent nos petites madeleines (d’alcoolos).

Cette sélection est très personnelle, et elle sera amenée à bouger dans le temps, au fil des découvertes et des envies.

1 – Le mojito basilic

 

Mojito made with rum, lime, sugar, mint, club soda, served in a tall glass.

Le mojito, qui est récemment devenu un sport national en France, est une passion depuis plusieurs années chez nous. Les bars à mojito fleurissent de partout, avec leurs recettes de mojito fraise, framboise, leurs french mojito avec même pas de rhum, j’en passe et des meilleures. Une variante qui a conquis mon cœur est le mojito basilic, tellement plus frais que frais qu’il en deviendrait presque plus mojito que le mojito classique. Une autre variante sympa est le mojito concombre, mais je ne l’ai pas retenu ici car j’ai déjà un autre cocktail au concombre dans ma liste (oui, j’aime pouvoir boire en ayant l’impression d’être au potager)


=>6 cl de rhum blanc
=>eau gazeuse Citron/Citron Vert
=>5 cl de sucre de canne liquide
=>1/2 cuillère de sucre roux
=>1/2 citron vert
=> 7 feuilles de basilic
=>glace pilée ou glaçons

Couper une rondelle de citron vert et la déposer au fond du verre à cocktail.
Mettre des glaçons dans un torchon propre, et les piler avec un marteau.
Couper les feuilles de basilic en petits morceaux et les mélanger à la glace pilée.
Remplir le verre de glace pilée/basilic aux 2/3.
Ajouter les 5 cl de rhum, 5 cl de sucre de canne liquide et le jus du reste de citron vert, puis compléter avec l’eau gazeuse.
Saupoudrer de sucre roux.

Photo par TheCulinaryGeek @Flickr

2 – La vodka caramel

Une petite douceur dont je ne me lasse pas, à noyer de glace pilée pour plus de plaisir.

2 cl de sirop au caramel Monin

4cl de vodka

Glace pilée à outrance

Mélanger- boire

3 – La poire vanille

Une association magique testée dans de nombreux cocktails. A la maison, je le bois en version on ne peut plus simple, et c’est un régal. Glace pilée exigée ici aussi.

2 cl de sirop de vanille

4 cl de vodka

6 cl de jus de poire

Mélanger- boire

4 – L’absolut Pears cranberry

Découvert dans un petit bar de Stockholm, ce mélange est simplement divin et tellement simple à réaliser, si ce n’est la grande difficulté à trouver la fameuse absolut Pears en France. On peut toujours remplacer l’absolut Pears  par de la absolut normale et du jus de poire, mais ça n’a alors plus vraiment le même goût qu’en suède.

4 cl d’absolut pears

10 cl de jus de cranberry (Oceanspray va très bien)

Mélanger- boire

5 – Le kir châtaigne

Selon moi, le sirop de châtaigne rend sa dignité à tout mauvais mousseux, et rien que pour ça, il faut lui dire merci.

1,5 cl de sirop de châtaigne

10 cl de mousseux, clairette, ou champagne (mais l’intérêt est plutôt de rendre buvable les mauvais mousseux, le bon champagne est bon sans rien)

Mélanger- boire

6 – Le pimm’s

5670084817_4b7b4db2fa_b

Découvert au Dog’s bar d’Édimbourg, après un repas au restaurant du même nom, ce cocktail tout frais me rappelle immédiatement l’ambiance cosy et chaleureuse de ce lieu, aménagé comme une vieille bibliothèque de grand mère Scottish dans un sous sol.

Le Pimm’s est assez dur à trouver en France. Il y a en aurait dans les Lafayette Gourmet ( le bon vieux Lafayette de Lille ne fait malheureusement pas ce rayon), chez Nicolas ( en ligne tout au moins, à vérifier en boutique) et (oh!) on en trouve actuellement à bas prix chez Cdiscount. (oui, oui).


– 4cl de Pimm’s
– de la limonade
– un concombre
– des fruits: fraises, pommes oranges, citrons…à ajuster suivant la saison
– de la menthe fraîche


Dans un grand verre, mettre des glaçons, le Pimm’s.
Ajouter une rondelle de concombre coupée en quarts, une fraise coupée en 4, une lamelle de pomme, une framboise, une mini tranche d’orange coupée en triangle isocèle et 4 ou 5 feuilles de menthe.
Arroser le tout de limonade et mettre une paille dans le verre.

Mélanger- boire
Photos par whitneyinchicago @Flickr

La Box Eat Your Box de mars

J’ai pas mal traîné avant de vous présenter la box Eat Your Box de mars, non pas que je l’aie reçue en retard ou qu’elle ne m’ait pas plu, mais j’avais préparé l’article et oublié de le poster ^^.
Heureusement le mois de mars n’est pas fini et je m’empresse donc de vous dévoiler son contenu.
box-mars3
Cette box m’a beaucoup plus car contrairement aux précédentes les produits salés sont un peu plus présents. Le reproche principal que je faisais ces derniers mois étant justement que les sélections contenaient trop de produits sucrés…
La plupart des produits m’ont bien plu et ont déjà fini dans mon estomac, seul regret sur le Melfor, qui était déjà présent dans une box il y a 2 ou 3 mois… J’aime beaucoup ce produit et ce sont deux arômes différents, mais j’aurais préféré qu’il se passe plus de temps avant de recevoir cette nouvelle bouteille.
box-mars
La box de mars contient :
  • Un smoothie nu ananas banane coco : je l’ai englouti aussi sec, un très bon smoothie qui n’est pas sans rappeler la Pina Colada ( version sans alcool à consommer dès 8 h du matin…)
  • Une mayonnaise au Wasabi : goût très sympa qui reproduit bien le wasabi, une sauce idéale pour grignoter et trempouiller des crudités à l’apéro
  • 2 paquets de chips pop chips une texture et des parfums sympa
  • Une bouteille de Melfor, sorte de vinaigre assez doux parfumé aux épices, spécialité d’Alsace
  • Une préparation à cupcakes Valentine et Patachou : je n’avais jamais testé ce type de préparation, je me suis donc empressée de cuisiner ce produit et le résultat est très sympa!
  • Une huile d’olive aromatisée au basilic Oliviers et Co : produit que je connais déjà et que j’aime beaucoup
  • Un zesteur   qui finira bientôt en cadeau pour vous car j’en ai déjà un 😉
Voilà, vous découvrirez prochainement les tests réalisés avec ces produits, et notamment les cupcakes au caramel au beurre salé réalisés avec la préparation pour cupcakes, et un tartare de Saint Jacques au Melfor.
box-mars2

Mes p’tits laits aromatisés

Pour vos petits loups, Mardi Gras approchant, je vous propose une petite recette toute simple, idéale pour le goûter ! Vous vous souvenez peut-être du fameux lait-fraise de notre enfance, et de sa variante un peu plus trash le lait-menthe… J’étais dingue de ça petite, et sans raison j’ai perdu l’habitude d’en boire maintenant adulte…

laits-parfume4   laits-parfumes

Aujourd’hui je vous propose une version plus fun et gourmande, avec ces 3 laits parfumés! Bon, OK, je dois vous avouer que je n’ai pas d’enfant, alors qui s’est bu tous les petits laits d’une traite après les photos? C’est bibi!

laits-parfume3

Lait barbapapa

  • 25 cl de lait
  • 1 cl de sirop de barbapapa
laits-parfumes2

Lait pistache-amande

  • 25 cl de lait
  • 0,5 cl de sirop de pistache
  • 0,5 cl de sirop d’amande ou d’orgeat
laits-parfume5

Lait caramel vanille

  • 25 cl de lait
  • 0,5 cl de sirop de caramel
  • 0,5 cl de sirop de vanille

Mélangez bien avant de servir!

laits-barbapapa

Et pour vos jolis goûters, je vous propose ces étiquettes à imprimer pour décorer vos petites bouteilles!

Mon top 10 des pâtisseries indétrônables

Si vous avez suivi un peu ce blog précédemment, vous savez que j’aime la junk food, et notamment les plats salés, burgers, meatballs et américains en tous genres. Il est donc temps de rétablir la vérité, j’aime aussi le sucre. Voici mon top 10 des meilleurs desserts testés à ce jour.  Cheesecake

1- Les pastéis de nata

Les touristes font la queue dans certaines boutiques à Lisbonne pour s’en gaver, et une fois qu’on a testé, on ne peut qu’approuver. Les pastéis de nata élèvent le flan au rang de dessert gastronomique, et m’ont définitivement convertie à la cannelle.

2 – Le cheesecake aux fruits rouges

Je suis tellement accro au fromage que même en version sucrée j’en suis dingue… Les meilleurs que j’ai mangés étaient évidemment aux Etats-Unis, mais heureusement avec la mode du burger, chaque restaurant s’essaye maintenant à sa recette de cheesecake en France, pour mon plus grand bonheur.

3 – La panna cota

Un véritable bonheur tout doux, super facile à réaliser et encore plus à manger… comme le cheesecake, il se décline à l’infini et peut même se targuer de certaines versions plutôt light.

4 – Le riz au lait à la cannelle

Comme les pastéis de nata, ma passion pour le riz au lait à la cannelle vient d’un voyage au Portugal. Ma mère qui est une sacrément bonne cuisinière, avait une version assez compacte du riz au lait, qu’on tartinait de confiture pour ne pas s’étouffer en le mangeant. C’était bon mais pas fou non plus. Version portugaise, plus laiteux, plus crémeux et couvert de cannelle, j’ai failli m’évanouir de bonheur en le testant! Depuis je me suis acheté un livre de cuisine contenant la fameuse recette du arroz doce, j’ai effectué moi même la laborieuse traduction, et j’ai conservé cette fameuse recette comme MA version du riz au lait!

5 – Le gâteau aux petits beurres

Ce monstre fourré à la crème au beurre et roulé dans le café vous file immédiatement une crise de diabète. Personnellement je l’aime dans une version un peu plus légère dont je garde un souvenir d’enfance, une version où la crème au beurre était remplacée par de la danette au chocolat

6 – La tarte poire chocolat

Peut-être le premier dessert que j’ai appris à réaliser par moi même quand je me suis installée dans mon premier appartement, et je m’en lasse pas. Je ne suis pas une fan du chocolat accompagné de fruits, ce dessert étant l’exception indispensable qui confirme la règle.

7 – Le ch’tiramisu

Le tiramisu c’est dingue, mais avec des spéculoos à la place des biscuits cuiller, ça devient tout bonnement démoniaque. Et en plus ça permet s’assumer ses racines nordiques, alors pourquoi s’en priver?

8 – Le gâteau basque aux amandes

Le vrai gâteau basque est à la confiture de cerises noires et non amandes, chose qu’on ignore souvent. Avec la pénurie de cerises noires, la version aux amandes est venue s’installer au fil du temps, pour mon plus grand bonheur. Je suis une dingue d’amandes, je pourrais tirer les rois tous les mois juste pour me gaver de galette. Le gâteau basque, avec sa crème onctueuse, est encore meilleur selon moi!

9 – Le coulant au chocolat

Un classique souvent imité et trop rarement égalé : le coulant au chocolat est à la carte de quasiment tous les restaurants, et malheureusement même quand il est prétendu maison, il l’est rarement… En version surgelé c’est pas mal non plus, mais rien ne vaut la préparation maison, ce petit trésor de tentation étant relativement facile à préparer!

10 – Le pain perdu au caramel

Le pain perdu, c’est un  véritable souvenir d’enfance pour moi, un des repas qu’on mangeait le dimanche soir quand y’avait plus rien dans le frigo et que ma maman avait la flemme de cuisiner un vrai repas… Petite, je le noyais dans le sucre, mais après quelques tests concluants, il est encore bien meilleur avec du caramel au beurre salé!

Comment organiser une chandeleur (vraiment) originale?

Décidément, le début d’année est rempli d’occasions de se faire péter la panse et de ne pas perdre les kilos facilement accumulés pendant les fêtes de fin d’année.
Alors vous allez me dire, la Chandeleur, « ce n’est que du lait, des œufs et de la farine, rien de bien méchant! »
Mais pour ceux qui comme moi mangent leur crêpe avec plus de Nutella que de crêpe, et qui s’enfilent 3 ou 4 crêpes salées avant d’en manger le double en dessert, bah franchement ce n’est pas une sinécure!
 
comment-reussir-chandeleur
 
Soyons honnêtes, il est loin le temps où on regardait émerveillés notre maman faire sauter les crêpes dans la cuisine. Maintenant on a un crêpe party, les crêpes ne sautent plus et on les fait à table devant soi. La confiture et le sucre se sont faits accompagner au fil des années de toutes innovations que nos chers industriels ont bien voulu inventer pour nous : la pâte de spéculoos, la pâte de pain d’épices, la pâte au chocolat Crunchy, le beurre de cacahuètes, le sucre pétillant, le caramel au beurre salé à tartiner, et dernier né du début d’année, le fruit à tartiner (qui attention n’a rien mais alors rien à voir avec de la confiture. Bin non, parce que ce n’est pas de la confiture, mais du fruit avec du sucre. Bin oui.)
 
 
 
 
Et au final, je n’ai aucune foutue idée de ce qu’on fête à la chandeleur, à part l’enfilage massif de calories (les crêpes) accompagnées d’autres calories (les trucs qu’on met dessus) et arrosé de calories (un petit cidre?)
Mais il faut bien le dire, ce qui compte, c’est que c’est trop bon et en plus super convivial!
 
Pour ceux qui voudraient déculpabiliser ou juste changer du trio classique sucre – confiture – Nutella, voici mes petites idées pour des crêpes ultra fun et trop bonnes!
 

La pâte à crêpes facile et rapide :

8192106303_7841870d7c_b
Photo par fred_v @Flickr
 

 Les idées à tartiner :

pate-tartiner-caramel

Pour varier la mise en forme :

 gateau-crepe-4-fromages-3
 
 

Si vous avez des restes du Nouvel an Chinois à finir

 
 

Si vous espérez encore garder la ligne

 

Pour varier en salé

crepe-petit-dejeuner-3

Breakfast crêpe
Crêpes à la fondue de champignons et st jacques
Crêpes Madame
Crêpes panées à la viande hachée
Crêpes salées façon hot dog

 

Pour varier en sucré

 gateau-crepes-citron-framboise
 
 
Enfin, pour ceux qui ne veulent rien avoir à faire,

une sélection de crêperies lilloises :

 

La petite flambée, rue du curé St Étienne
La meilleure crêperie de Lille selon beaucoup, pensez à réserver!

La régalade, 38 rue de Paris
Ouvert même l’après-midi pour le goûter!

Le Triskell, 7 rue des primeurs
Le plus breton des lillois

Et ne vous gavez pas trop, bande de petits fous!

 

Crème à l’anone et à l’armagnac

Crème d’anone. Je ne sais pas pourquoi j’adore ce nom. Ha si : sûrement parce que ça sonne « Danone ». Haha.
L’anone, vous connaissiez vous? Moi je n’en avais jamais entendu parler, et pourtant je suis normalement bien placée pour ce genre de trucs ( rapport au fait que je travaille dans l’alimentaire, que je ne pense qu’à manger, et que j’achète à peu près tout ce que je ne connais pas).
Mais notre bon vieux monde est plein de surprises et j’en suis la première ravie. Donc l’anone est passée sur mon chemin et Bim, elle a atterri aussi sec dans mon panier (virtuel car je fais mes courses en ligne).
Au premier abord, la bestiole ressemble pas mal à un avocat, parce que c’est un fruit d’abord, et que la forme, la couleur et la peau y ressemblent. On se dit donc qu’on va la trancher en deux et là point de gros noyau, mais mille petits bien plus chiants à enlever mais y a pas le choix car ils ne se mangent pas.
Alors tu pestes, enlèves un par un tous les trucs noirs, t’en fous partout parce qu’avec une cuiller c’est chiant donc tu finis par le faire avec les doigts, mais quand tu te lèches les doigts c’est vachement bon alors c’est déjà ça.
Ça a un goût sucré, exotique, comme un mix de banane et de kiwi, et c’est top à manger tel quel.
anone

J’ai voulu tenter quand même une petite recette très simple. Cette recette conviendra parfaitement aux régimes sans gluten.

Crème d’anone au caramel et armagnac

 Pour 2 verrines
  • 1 anone
  • 20 cl d’armagnac + 2 cc
  • 1 cas de crème liquide entière
  • 60 g de sucre
anone3

Éventrez violemment l’anone et débarrassez-la de ses petits grains.
Mixez la chair et mettez-la dans 2 verrines.
Démarrez un caramel sans eau. Dès qu’il blondit, ajoutez l’armagnac et la crème.
Le mélange va cristalliser, mélangez jusqu’à ce qu’il redevienne liquide.
Versez sur la crème, ajoutez une cuiller d’armagnac sur chaque crème.

Faites juste attention en versant l’alcool sur le caramel.. Personnellement je n’avais pas bu mais j’ai réussi à faire tomber de l’armagnac sur le gaz, j’ai eu des flammes de 30 cm de haut pendant 5 minutes…

Les risques du métier!

La Dînette // Lille


Mon homme et moi tentons de mettre en place une nouvelle tradition dans notre couple. Bah oui, pendant que certains essaient de lutter contre la routine, nous on travaille à l’installer… mais c’est pour la bonne cause : la tradition en question se nomme  » le restau du vendredi ». Son nom est assez explicite pour que ça se passe de commentaire…
la-dinette-lille3
Pour la première semaine, nous nous sommes rendus à La Dinette.
Situé au fin fond du vieux Lille dans la rue saint André, ce restau mérite franchement les 15 minutes à ruiner ses talons dans les pavés du vieux Lille.
la-dinette-lille
D’abord, pour la déco, tout droit sortie de New York ou Berlin, avec ses couleurs vives, ses peintures murales aux accents pop, et ses collections d’objets vintage et hybrides comme les 10 réveils situés au dessus du bar.
Ensuite, l’accueil est au top : la serveuse adorable conseille super bien et elle est super disponible, bien qu’elle soit toute seule à gérer la salle.
On commence par s’échauffer avec une petite bière. Je suis une fervente consommatrice de bières pression ( les bières bouteille, c’est bien pour la maison). Le choix est original bien qu’un peu light : des bières un peu trop légères  à mon goût, comme on en boit en vacances à l’étranger mais pas vraiment à Lille. M’enfin, pas mauvaises non plus, et elles ont le mérite de ne pas être vendues partout!
la-dinette-lille6
Ensuite, les burgers ( oui, parce que c’est bien de ça dont il s’agit ici : de burgers.). J’ai commandé un english dude, et mon homme un classique en version XL et hot.
A noter, la possibilité de remplacer son classique Cheddar par du camembert ou du maroilles, ce que je n’ai pas fait car j’aime manger les choses telles que les conçoit le chef dans son esprit torturé et talentueux.
Très bonne surprise, au regard de mon article sur les meilleurs burgers, ici il n’est pas accompagné de frites mais de petites pommes de terre au thym, un régal et change un peu!
la-dinette-lille4
Mon burger était super bon, le pain était frais et fait maison (par un boulanger du coin), la mayo également, bref que des points positifs pour moi!
celui de mon homme, plus classique, était excellent aussi, accompagné de cornichons et sortes de pickles visiblement maison ou pas trop industriels en tout cas, et de tomates séchées. Le seul défaut sur son burger est qu’il était un peu froid, à cause des nombreux légumes mis (froids, of course) à l’intérieur.

Mais bon, vous l’aurez compris, on se régale, on profite de l’ambiance et du bon accueil, bref, on apprécie!
la-dinette-lille5
On finit sur une note toujours aussi positive avec le dessert : des choix simples et peu nombreux mais tous faits maison, alléluia! On choisit donc un brownie, et un pain perdu au caramel, qu’on s’arrache dans un combat à mort se partage amoureusement, et franchement c’est rare de faire un article d’une platitude pareille mais c’est pour la bonne cause : rien à reprocher là dessus non plus!
Bref, pour un repas simple (mais orienté burgers quand même), dans un joli lieu décontracté, je recommande à fond!
la-dinette-lille2
La Dinette, 106 Bis Rue Saint-André à Lille. Tél : 03.20.78.48.33

La box meilleur pâtissier #1

J’aime beaucoup le principe des box, pour le plaisir de la découverte lorsqu’on ouvre le paquet, et parce que ça force à créer des repas qui changent de nos habitudes : Poulet aux vermicelles au chocolat, cassoulet a la liqueur de framboise… ça force l’imagination.
ensemble2

Je me suis donc laissée tenter par cette box hors série, inspirée de l’émission Le meilleur pâtissier, épisode 1, sur les gâteaux de voyage.
J’ai été un peu déçue car une partie de produits sont très classiques, comme par exemple les amandes en poudre, qui sont un basique du placard.
Cependant l’avantage c’est que je suis sûre que ces produits seront mangés, et l’accessoire est par contre plutôt orignal : des stylos plumes alimentaires, permettant d’écrire avec une sauce, un coulis…
ensemble3
La box contient :
  • des amandes en poudre : basique mais tellement bon
  • un carrousel à décorations pour gâteaux
  • une plaque de chocolat bio à 66% de cacao
  • de la confiture de figue : un de mes fruits préférés…
  • du coulis au caramel au beurre salé : pour mon pain perdu ça sera parfait!
  • du miel de tilleul
  • des colorants alimentaires.
Avec tout ça, on risque de manger pas mal de gâteaux prochainement!
ensemble