Archives par mot-clé : automne

Crème de pâtisson et champignons

Ha les courges, je leur voue une véritable passion! Parmi elles, il y a une petite pionnière, qui est disponible dès le mois d’août, c’est le pâtisson. Elle n’a pas ma préférence car bien qu’elle soit ultra jolie, je la trouve assez fade. Pour autant, pas question de la délaisser, il suffit de se creuser la tête pour leur donner du pep’s grâce à des épices et aux autres ingrédients qui vont l’accompagner. Dans un esprit début d’automne, j’ai choisi cette fois-ci d’y ajouter des champignons, je trouve qu’ils donnent toujours beaucoup de goût aux plats. 
 
 
Voici une recette de soupe simple, sans prétention et bien parfumée, parfaite pour célébrer le retour de l’automne. J’utilise un peu de sauce soja car je trouve qu’elle donne du pep’s à l’ensemble, ainsi qu’un yaourt pour apporter un côté crémeux, vous pouvez le remplacer si vous préférez par un peu de crème fraîche, ou encore un yaourt végétal.
 
 
Pour la cuisson du pâtisson, celui ci étant compliqué à couper cru, je vous propose de le cuire entier et de le débiter une fois qu’il a ramolli sous l’effet de la chaleur.
 
Une autre courge peut aussi fonctionner sans souci pour cette recette, suivant celle que vous aurez sous la main!
 
  
 
Soupe de pâtisson et champignons

Soupe de pâtisson et champignons

Ingrédients

  • 1 pâtisson
  • 200 g de champignons
  • 1 oignon
  • 1 c. à s. d'huile
  • 1 c. à s. de maïzena
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 1 yaourt
  • 1 pincée de muscade
  • 1 c. à s. de sauce soja
  • Sel, poivre
  • Épluchez puis émincez l'oignon.
  • Coupez les champignons en tout petits morceaux.
  • Faites cuire le pâtisson entier à l'eau 20  minutes.
  • Laissez refroidir puis épluchez-le et coupez-le en dés.
  • Faites fondre dans une casserole 1 cuiller à soupe d'huile.
  • Ajoutez le petit oignon et les champignons de Paris.
  • Salez, poivrez.

Instructions

  1. Remuez bien. Laissez cuire à feu doux 5 minutes.
  2. Ajoutez alors 1 cuiller à soupe de maïzena en remuant sans cesse.
  3. Ajoutez 1 litre de bouillon chaud.
  4. Faite cuire à feu doux en remuant de temps en temps.
  5. Laissez cuire à découvert 1/4 d’heure.
  6. Mixez, ajoutez le yaourt, la sauce soja, du sel, du poivre, de la muscade, servez.

Chocolat chaud à la pâte à tartiner

Revoilà l’automne, mais aussi les jours frais, la pluie, le ciel gris… Je ne cherche pas à vous déprimer en disant cela, loin de là! Tout d’abord parce que les jours d’automne ont un certain charme, la luminosité est souvent très belle, les feuilles des arbres multicolores sont superbes… Mais surtout, qui dit « froid dehors », dit aussi que l’on peut retrouver le plaisir de cocooner bien au chaud chez soi!
 
 
On en profite donc pour inaugurer un nouveau petit plaid douillet ou une belle paire de pantoufles bien doublées, et on se blottit dans son canapé avec une boisson chaude… Le bonheur, non?
 
Une thé ou un café sont amplement suffisants bien sûr, mais si vous avez envie de changer un peu et de tester quelque chose d’ultra gourmand, j’ai ce qui’l vous faut avec ce chocolat chaud méga riche et réconfortant.
 
 
Pour la pâte à tartiner, chez moi on évite autant que possible l’huile de palme. Si c’est pareil pour vous,  je vous recommande le Nocciolata, un pur délice bien moins dévastateur pour l’environnement que le Nutella, mais il existe d’autres marques. Il suffit de contrôler les ingrédients. Ces marques « eco friendly » ne sont pas forcément plus chères que celles qui contiennent de l’huile de palme, alors autant faire un geste pour notre planète!
 
 
 
Chocolat chaud à la pâte à tartiner

Portions : Pour 1 mug

Chocolat chaud à la pâte à tartiner

Ingrédients

  • 25 cl de lait
  • 30 g de pâte à tartiner
  • 5 marshmallows
  • Chantilly

Instructions

  1. Réservez une petite cuiller à café de pâte à tartiner.
  2. Dans une petite casserole, faites chauffer le lait et la pâte à tartiner restante.
  3. Servez dans un mug.
  4. Ajoutez la chantilly par dessus.
  5. Déposez les marshmallows puis la cuiller de pâte à tartiner restante en décoration.
 

Comment profiter à fond du mois d’octobre?

Photo Ian Sane @Flickr
 
Le mois d’octobre est là… Si beaucoup d’entre nous regrettent la fin de l’été, je trouve qu’il y a beaucoup de points positifs dans ce mois, et qu’il peut être vraiment chouette sur de nombreux aspects.  Je vous partage ici mes idées pour profiter au maximum du début d’automne.
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois d’octobre :
 

Regardez les feuilles des arbres

Les arbres prennent à cette période très jolies couleurs et leurs feuilles tapissent le sol. C’est le moment d’en prendre plein les yeux, de réaliser de jolies photos, de ramasser pourquoi pas quelques feuilles et quelques marrons ou noisettes pour décorer votre centre de table. Si vous avez des enfants, ils peuvent profiter de cette jolie saison pour démarrer un herbier et essayer d’identifier les arbres auxquelles appartiennent les feuilles ramassées.

    
Photo Ian Sane @Flickr

Célébrez Halloween

Si vous aimez fêter Halloween, vous avez beaucoup à faire ce mois-ci. Commencez par choisir les costumes de toute la famille. Concentrez-vous ensuite sur l’organisation d’une fête adaptée aux enfants avec certaines activités à thème, telles que le découpage de la citrouille. Préparez aussi vos stocks de bonbons pour le ramassage du jour J, si vous vivez dans un quartier où cette tradition est pratiquée. 


Photo Lisa Zins @Flickr

Fêtez le jour des végétariens

Que vous soyez végétariens ou non, il y a une journée qui peut mettre tout le monde d’accord, c’est la journée du végétarisme. Pourquoi ne pas essayer de manger végétarien toute cette journée? De nos jours, vous pouvez trouver une version végétarienne de presque tous les plats, du hachis parmentier au hamburger. Souvent, les versions végétariennes sont plus saines que les versions originales. En cette période de prise de conscience écologique, faites preuve de créativité et essayez des recettes végétariennes et la viande ne devrait même pas vous manquer!


Photo Personal Creations @Flickr

Mangez  des nachos

Le 21 octobre, c’est la journée mondiale des nachos. Je crois que je n’en ai jamais autant mangé que cet été au Canada et désormais, je suis accro! Qu’ils soient garnis de haricots rouges ou de fromage et de guacamole, épicés ou plus doux, une chose est sûre,  ils sont toujours délicieux.


Photo John Ong @Flickr

Cuisinez de la citrouille

Avec Halloween, octobre est le mois de la citrouille! Les utilisations de cette jolie courge sont presque illimitées. En version sucrée, mélangez la chair de votre citrouille à des muffins, des tartes ou un gâteau aux carottes pour une saveur fraîche et de saison. En version salée, la citrouille fait de délicieuses soupes, purées ou tartes. Même les graines peuvent être réutilisées, assaisonnées pour l’apéro par exemple!


Photo Thad Zajdowicz @Flickr

Voilà mes idées pour faire d’octobre un mois vraiment unique! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Légume de saison : la carotte

Après les pommes de terre, les carottes sont sans aucun doute le légume-racine le plus connu et le plus populaire. Elles sont très polyvalentes et peuvent prendre différentes saveurs selon la façon dont elles sont cuites. Elles peuvent être prendre des notes sucrées, plus fraîches, ou encore épicées et intenses… N’hésitez donc pas à la préparer à toutes les sauces!


Photo Brett Forsyth @Flickr

Comment choisir des carottes?

Lorsque vous achetez des carottes, choisissez de très jeunes carottes minces et pointues, qui sont très tendres lorsqu’elles sont consommées crues ou légèrement cuites à la vapeur, c’est un délice! Les carottes plus grosses et plus âgées doivent être fermes, dodues et sans zone molle. Leur peau doit être lisse, sans tâche et sans fissures. Les carottes ne doivent pas se plier facilement, signe qu’elle sont déjà trop vieilles. 

Si vous voyez des carottes dont les fanes sont encore présentes, assurez-vous qu’elles sont brillantes et qu’elles ne sont pas fanées. Les fanes de carottes sont un peu amères, mais peuvent être utilisées dans un pesto, les soupes et les salades pour un repas zéro déchet.

Le orange est la couleur la plus commune pour les carottes, mais elles carottes se déclinent en un arc-en-ciel de nuances. Cherchez sur votre marché de producteurs des carottes pourpres, blanches, jaunes et rouges pour varier les plaisirs.

Photo Scott 97006 @Flickr

Quand les carottes sont-elles de saison?

Bien qu’elles soient consommées toute l’année dans les supermarchés, les carottes ont en fait une saison. Récoltée très jeune, la carotte primeur est la première sur les étals, de fin mai à juillet. Ensuite, la carotte « de saison » entre en scène, elle est commercialisée jusqu’en octobre. La saison de la carotte est donc réellement de mai à octobre si on cumule ces deux variétés. Sur les étals arrive enfin la carotte « de garde », qui est retournée et recouverte de terre ou de paille afin d’être protégée du froid dans les champs, et que l’on commercialise en automne et en hiver.

Comment conserver des carottes?

Conservez vos carottes dans un sac en plastique non fermé au réfrigérateur. Elles devraient tenir quelques semaines. Les carottes perdent de l’humidité à cause de leurs feuilles, coupez-les avant de les entreposer. Enveloppez les fanes dans une serviette en papier humide et utilisez-les maximum dans les deux jours qui suivent; ils sont délicats et se flétrissent rapidement.

Photo Mats Lindh @Flickr

Comment préparer des carottes?

La plupart des gens pèlent les carottes, mais de précieux nutriments se trouvent dans la peau. Si les carottes sont jeunes et bio, il suffit de les laver avant de les utiliser. Celles de taille moyenne devront être brossées vigoureusement et les plus vieilles devront probablement être épluchées si leur peau est trop épaisse.

Les carottes crues sous forme de bâtonnets sont parfaites à l’apéritif, mais ce légume polyvalent peut également être cuit de la manière que vous préférez, coupées en morceaux ou râpées en salades, par exemple. Elles peuvent être bouillies, cuites à la vapeur, sautées et frites, braisées, glacées et sont délicieuses rôties au four.

En plus de les servir simplement beurrées et garnies de persil, les carottes peuvent être réduites en purée, utilisées pour faire des soupes, servies dans une sauce à la crème, servies au gratin ou à la dauphinoise. Les carottes peuvent être tranchées en une variété de formes, de garnitures et de crudités et peuvent utilisé pour faire du jus de carotte, qui est délicieux lorsqu’il est mélangé avec un volume égal de jus de pomme frais.

Les carottes sont utilisées dans de nombreux plats – entrées, plats principaux et desserts, traditionnels, ethniques et végétariens. Elles apportent de l’humidité et de la saveur aux gâteaux, comme le fameux carrot cake! Côté saveurs, la carotte se marie très bien avec le miel, l’orange, la coriandre, le cumin, et le thym.

Mes recettes favorites aux carottes

 

Boulettes apéritives ou tartinade carottes au cumin

Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande

Gâteau carottes amandes

Tarte carottes cumin et lait de coco

Dip carotte kiri

Carottes au Coca-cola

Tarte aux carottes rapées à la marocaine

Risotto carottes vanille

risotto-carotte-vanille-3

Comment profiter à fond du mois de septembre?

Photo Imran Shah @Flickr
 
Pour certains, le mois de septembre peut sembler un peu rabat-joie, car il marque la fin des vacances et l’arrivée de la rentrée scolaire. Mais les beaux jours ne sont pas finis, et plutôt que de se résigner, je vous propose plein de raisons d’apprécier ce mois et d’en profiter à fond!
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de septembre :
 

Profitez encore un peu des activités estivales

Les journées se raccourcissent et le temps de rafraîchit peu à peu. Avant que le temps ne vous force à jouer à l’intérieur, profitez encore des activités d’été au maximum. Mangez dehors, organisez quelques barbecues, faites des balades en forêt… 


Photo Mike @Flickr

Plongez dans les activités d’automne

Quand le temps commence à devenir médiocre, et que les pulls commencent à redevenir indispensables, vous pouvez recommencer à profiter des activités d’automne à intérieur. Sortez les jeux de société, choisissez une nouvelle activité manuelle ou un DIY qui vous inspire…


Photo Secret Pilgrim @Flickr

Buvez de la bière

Je sais, je l’ai déjà dit au mois d’août, mais je n’y peux rien s’il y a une journée internationale de la bière quasiment tous les mois! En septembre, on la célèbre le 7. La bière ne se limite pas à la 1664 de nos jours, il existe des tas de variantes, de saveurs, et des tas de bières artisanales  hyper créatives. 


Photo Felipe Tofani @Flickr

Mangez  des hot-dogs

En septembre on fête aussi la journée du hot-dog. Pourquoi ne pas en profiter pour en réaliser maison et les manger devant un bon film?

Prenez de bonnes habitudes

Septembre est un peu comme janvier, un mois de renouveau, de recommencement, où l’on peut en profiter pour changer quelques habitudes pour repartir du bon pied. Que vous souhaitiez perdre un peu de poids, mieux manger, marcher plus ou faire de meilleurs petits déjeuner, c’est peut être le moment de vous lancer! 

Voilà mes idées pour faire de septembre un mois au top! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Mes desserts d’été favoris

Ha l’été, une période de rêve où l’on se détend, où l’on prend du plaisir à l’extérieur, où les journées sont longues et où l’on prend le temps de prendre son temps.. Du moins, on essaye bien sûr! Ce que j’adore dans cette saison, ce sont également ses bons fruits dont il faut profiter vite, avant que ne vienne l’automne! Aujourd’hui, je vous propose un récapitulatif de mes desserts favoris de l’été… Ceux qui pour moi sonnent « soleil » et « vacances » et que je ferai inlassablement année après année! Et vous, quel est votre chouchou de l’été?
 

Le crumble

 

Le cobbler

 
 

La tarte au miel

La tarte rustique

 

La tarte à la rhubarbe

 

La tarte bakewell

tarte-amande-framboise-bakewell
 

La tarte aux fraises

 
 

Les parfaits

 

Légume de saison : le brocoli

Photo loulrc @Flickr

Le brocoli est un légume qui appartient à la famille des choux Brassica. Il est rapide et pratique à préparer et à cuisiner. Il est meilleur lorsqu’il est blanchi car cela préserve sa couleur et son goût. Le brocoli est une excellente source de vitamines A et C, d’acide folique et de fibres. Attention de ne pas le surcuire, ce qui détruirait les vitamines sensibles à la chaleur.

  
Photo Linda N. @ Flickr

Comment choisir des brocolis?

Choisissez des têtes de brocoli aux bouquets verts et serrés et aux tiges fermes. Le brocoli doit être lourd pour sa taille, dense. Les extrémités coupées des tiges doivent être fraîches et humides. Évitez les brocolis aux extrémités des tiges desséchées ou qui brunissent ou aux fleurons jaunis. 

Quand les brocolis sont-ils de saison?

La pleine saison du brocoli se situe de septembre à avril.


Photo MAURO CATEB @Flickr

Comment conserver des brocolis?

Conservez les brocolis non lavés dans un sac en plastique ouvert au réfrigérateur. Si vous l’avez acheté très frais (par exemple sur un marché de producteurs), votre brocoli se conservera jusqu’à 10 jours.

Comment préparer des brocolis?

Le brocoli est particulièrement populaire dans la cuisine italienne où il est souvent cuit au four avec des oignons, ajouté à une pizza ou servi avec des pâtes à la sauce à l’ail et à la tomate.


Photo Tamaki Sono @ Flickr

Mes recettes favorites aux brocolis

brocoli-balls
Brocoli balls

hachis-brocoli-curcuma-2
Hachis au brocoli et curcuma
gratin-pates-brocoli-fromage-2
Gratin de pastas brocoli fromage

crumble-courgette-brocoli-basilic-2
Crumble de courgettes et brocolis au basilic et parmesan

Légume de saison : l’oignon

Photo John Morgan @Flickr

Ultra répandus dans notre cuisine et connus pour leur capacité à nous faire pleurer, les oignons revenus à la poêle apportent une saveur unique à tous nos plats! Mais les oignons ont plus d’un tour dans leur sac et ne doivent pas être limités à leur rôle de condiment.  On peut aussi les utiliser en tant qu’ingrédient à part entière comme dans la fameuse soupe à l’oignon! Aujourd’hui, je vous parle un peu plus en détail de la façon de les choisir et de les préparer, car c’est maintenant qu’ils sont en saison, il faut en profiter!


Photo Jeremy Keith @Flickr

Comment choisir des oignons?

Les oignons existent dans une large variété de couleurs, et pour certaines recettes, des types particuliers d’oignons sont nécessaires. 

Les oignons se présentent sous différentes formes et couleurs, mais aucun n’est un indicateur fiable du goût ou de la force. Les oignons jaunes communs sont assez doux. L’oignon blanc ou jaune garde son goût piquant lorsqu’il est cuit. Les oignons roses ou rouges sont assez relevés et très agréables consommés crus dans les salades.

Choisissez des oignons fermes avec une peau brillante et mince. S’ils ont l’air trop secs ou décolorés ou s’ils ont des taches molles et humides, ils ne sont pas frais.

Les oignons verts, aussi appelés oignons frais, ou « oignons de printemps » parce que c’est la période de l’année où ils sont récoltés, ont de petits bulbes blancs et sont surmontés de minces tiges vertes.

Recherchez les oignons verts avec des feuilles croustillantes et non flétries. Pour un goût piquant, choisissez des bulbes plus gros; pour un goût plus sucré, les plus petits seront votre meilleur choix. 


Photo Damian Gadal @Flickr

Quand les oignons sont-ils de saison?

Bien qu’ils soient présents sur les étals toute l’année, la période récolte des oignons se situe de septembre à avril. Les oignons verts, ou oignons frais, se trouvent quand à eux au printemps.


Photo MICOLO J Thanx @Flickr

Comment conserver des oignons?

Les oignons « secs », ceux que l’on trouve toute l’année sur les étals, sont des oignons communs (jaunes, blancs ou rouges) qui ne nécessitent pas de réfrigération. Cela les distingue des oignons verts ou oignons frais, qui s’abîmeront rapidement s’ils sont conservés à la température ambiante.

Plus que n’importe quel autre légume, les oignons secs se conservent très bien, trois à quatre semaines à condition d’être stockés à l’abri de l’humidité, dans un endroit sec, sombre et frais. Ne les mettez pas au réfrigérateur, cela les ramollirait. Ne les stockez pas à côté de pommes de terre, qui dégagent un gaz susceptible d’accélérer leur vieillissement. 

Une fois coupés, si vous n’avez pas tout utilisé dans votre recette, il faut les cuisiner rapidement, car ils s’abîment vite. Emballez votre reste d’oignon dans du plastique, réfrigérez-le et utilisez-le dans un délai d’un jour ou deux, ou congelez-les pour une utilisation ultérieure . 

Au contraire des oignons secs, les oignons verts doivent être réfrigérés. Ils se conservent bien dans un sac en plastique ouvert dans le tiroir à légumes de votre réfrigérateur.

 


Photo Michele Dorsey Walfred @Flickr

Comment préparer des oignons?

Enlevez la couche extérieure qui est plus sèche que les autres, puis coupez-les en deux avant de les émincer ou couper selon vos besoins.

Les oignons peuvent être utilisé pour aromatiser des soupes, des sauces et des bouillons. Ils peuvent également être utilisés pour parfumer le pain, les quiches et les bases de pizza. Ils sont largement utilisés dans la cuisine indienne comme dans les bahjis et les pakoras. Des oignons peuvent être ajoutés à la purée de pommes de terre, pour aromatiser le riz pilaf et une multitude de salades différentes. Ils peuvent être grillés sur des brochettes avec de la viande ou d’autres légumes l’été pour les barbecues. Leurs utilisations sont quasiment illimitées!

Mes recettes favorites aux oignons

 


Confit d’oignons rouges au vin rouge


Pavé de bœuf sauce aux échalotes et oignons


Tempuras de carottes et oignons rouges, sauce miel, soja et gingembre

 


Egg boat à la tomme et aux oignons

gratin-oignons-rouges-3

Gratin d’oignons rouges

tartine-camembert-estragon-2
Tartines au camembert, estragon et oignons confits

puree-patates-douces-oignons-caramelises-2
Purée de patates douces aux oignons caramélisés

Champignons farcis au potiron et parmesan

Je ne sais pas vous mais moi j’adore faire des préparations farcies en cuisine! Que ce soient du potimarron farci, du chou farci, de la avocats farcis aux œufs, ou des champignons farcis au chorizo, je trouve que tout ce qui est farci est immédiatement ultra gourmand!
Et comme j’adore les champignons, cela m’a semblé une très bonne idée de les farcir à nouveau!
 
 
De saison, simple et absolument délicieuse, cette recette végétarienne propose une garniture inspirée de l’automne, à base de potiron mixé avec de l’échalote, du paprika et du parmesan. La purée de potiron se marie vraiment bien avec les champignons grillés. Elle donne à l’ensemble sa douceur typique et est bien relevée par le parmesan et les épices. C’est officiellement encore la saison des citrouilles et autres courges, alors il faut en profiter à fond! 
 
 
Rien de bien compliqué das ces petits champignons, mais ils sont hyper agréables à picorer à l’apéro! Ils seront parfaits pour une journée pluvieuse ou froide comme nous allons en avoir beaucoup ces prochaines temps, ou même un apéritif de fête si vous avez des végétariens à table !
 
 
 
Champignons farcis au potiron et parmesan

Portions : Pour 12 champignons

Champignons farcis au potiron et parmesan

Ingrédients

  • 12 champignons
  • 100 g de potiron cuit et mixé
  • 1 échalote
  • 1 pincée de paprika
  • 20 g de parmesan
  • 1 gousse d'ail
  • 2 c. à s. de chapelure
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Enlevez les queues des champignons. 
  2. Mixez-les avec tous les autres ingrédients sauf la chapelure.
  3. Déposez ce mélange dans les chapeaux retournés, saupoudrez de chapelure et mettez au four 10 minutes à 180°C.

Spécialité de la Réunion : Rougail saucisse

J’ai des envies de vacances en ce moment je crois, je me prends à fantasmer sur des destinations ensoleillées comme la belle île de la Réunion, pourtant l’hiver ne fait qu’arriver ici! Il va me falloir patienter encore un bon moment avant de revoir le soleil, et c’est pour ça que je vous propose un petit plat de cuisine des îles! Le rougail saucisse est un des plats traditionnels de l’île de la Réunion, sûrement le plus emblématique, à tester de toute urgence !
 
Il existe deux types de rougails. Le rougail « marmite », un plat cuisiné, et le rougail « pilon », sans cuisson, plutôt utilisé comme condiment ou accompagnements de plats.
 
 
Le rougail saucisse est un plat traditionnel (donc un rougail marmite) réunionnais réalisé à base de saucisses créoles. Je ne crois pas qu’on puisse trouver des saucisses vraiment identiques en métropole, j’ai donc choisi d’utiliser des saucisses de Montbéliard  et j’ai lu par la suite que l’on pouvait aussi faire un mélange de saucisses de Montbéliard et de saucisses de Toulouse. Celles-ci sont coupées en morceaux, accompagnées de riz et de rougail, un mélange de tomates coupées en petits dés, de gingembre, d’oignons et de piment. Sur l’île de la Réunion, le rougail saucisse est très souvent cuisiné et on l’apprécie car il est très simple à réaliser.
 
Pour un repas complet, on accompagne généralement le rougail saucisse de riz et de grains comme des lentilles ou des haricots blancs.
 
Selon les régions, certains ingrédients peuvent varier, comme la présence d’ail, de gingembre, de thym et même de curcuma ou du combava. J’ai eu bien du mal à savoir ce qui était plus légitime parmi tout ça mais ce qui est sûr c’est que cela me faisait bien envie! Après avoir lu de nombreuses recettes je suis tombée sur celle de mon amie Gridelle, et j’ai eu le déclic  Mais oui, comment ne pas lui faire confiance quand on voit la belle cuisine des îles qu’elle nous propose en permanence? C’est parti pour la recette, et je peux vous garantir que l’on s’est régalés!
 

  

P.S. : Pour une version moins orthodoxe, découvrez aussi mon rougail à la saucisse de Morteau!

 
Rougail saucisse réunionnais

Portions : Pour 8 personnes

Rougail saucisse réunionnais

Ingrédients

  • 1 kg de saucisses fumées de type Montbéliard (soit 8)
  • 8 tomates
  • 4 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c. à c. de curcuma en poudre
  • 1,5 cm de gingembre frais
  • 1 c. à s. de thym
  • 1 piment oiseau entier
  • 3 c. à s. d'huile
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faites  cuire les saucisses dans de l’eau bouillante pendant 10 minutes. Videz la marmite, coupez les saucisses en tronçons de 1  cm et réservez.
  2. Dans la même marmite, faites chauffer de l’huile. Faites-y revenir les oignons préalablement émincés avec l'huile jusqu’à ce qu’ils commencent juste à colorer.
  3. Pendant ce temps, pilonnez ensemble piment, le gingembre et l'ail.
  4. Ajoutez ce broyat à l'oignon quand il commence à dorer et laissez dorer 2 minutes de plus.
  5. Ajoutez alors les saucisses et faites revenir avec les oignons. Au bout de 5 minutes, ajoutez les tomates coupées en petits morceaux ainsi que le curcuma et le thym.
  6. Mélangez bien et laissez mijoter à feu doux en retirant de temps en temps le couvercle pour éliminer l’excès d’eau, environ 15 minutes.
 
 
Source d’inspiration :