Archives par mot-clé : automne

Pizza chèvre miel et noix

C’est l’automne, alors je m’en donne à cœur joie avec les noix, c’est bien simple : je les adore!

Cette recette m’a été inspirée par l’une des pizzas créations de Picard. Bah oui, ils ont souvent des plats qui me donnent super envie, mais je ne peux pas me résoudre à manger des plats tout faits!

 tarte-chevre-miel-noix

Enfin bon, pour les plus paresseux, sachez qu’il existe une pizza aux mêmes parfums toute faite chez Picard, et qu’elle a l’air rudement bonne, même si j’ose espérer qu’elle n’égale pas la mienne!

Avec cette recette, je participe au concours que propose le site recettes.de sur le thème « Défi à la noix ».

http://recettes.de/defi-a-la-noix

L’objectif est de proposer une recette qui contient des noix, ou d’autres fruits à coque comme les noisettes, les amandes, les pistaches…

tarte-chevre-miel-noix-2

Pizza chèvre miel et noix

Pour 2 pizzas individuelles

Pour la pâte à pizza

  • 175 g de farine semi complète
  • 5 g de sel
  • 5 g de levure de boulanger
  • 12,5 cl d’eau
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
Pour la garniture
  • 3 c. à s. de crème fraîche
  • 8 tranches de bûche de chèvre
  • 1/4 d’oignon rouge
  • 25 g de noix
  • 1 c. à s. de miel liquide
  • 2 c. à s. de parmesan râpé
  • 1 c. à c. d’origan
  • 1 c. à c. d’huile d’olive
Mettez une partie de la farine, le sel et la levure dans le bol du mixeur.

Ajoutez l’eau tiède. Ajoutez l’huile d’olive.

Mélangez à vitesse moyenne pour obtenir une masse humide et ajoutez la farine restante.

Travaillez jusqu’à ce que la masse soit homogène.

Laissez pointer, puis farinez à nouveau et mélangez.

Basculez la pâte sur le plan de travail et pétrissez.
Répétez le pétrissage au moins deux fois en faisant pousser la pâte deux fois à température ambiante entre chaque pétrissage.

Formez une boule et laissez à température ambiante une dizaine de minutes avant de l’abaisser en forme rectangulaire dans laquelle vous couperez 12 carrés.

Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7).

Coupez l’oignon rouge en rondelles.

Séparez la pâte en deux parties égales et étalez-les en deux rectangles.

Étalez la crème fraîche dessus.

Répartissez les oignons, les rondelles de chèvre, les noix grossièrement concassées, saupoudrez de parmesan puis ajoutez un filet de miel, un filet d’huile d’olive et saupoudrez de romarin.

 

tarte-chevre-miel-noix-3

Le carrot cake de l’automne

Le Carrot Cake, c’est un peu une de mes nombreuses madeleines de Proust. J’ai d’ailleurs une recette fétiche très simple, que je ne vous ai pas encore dévoilée mais un jour viendra!
carrot-cake-automne

Ensuite, je suis ouverte à toutes les variations possibles et imaginables pour décliner à l’infini ce petit bonheur plein de vitamines. Après la version indienne du carrot cake, le Gajjar Halwa, j’ai voulu tester une version plus automnale, aux noix et raisins secs. Le résultat est tout simplement à tomber… Je vais maintenant avoir une deuxième recette fétiche pour les mois d’hiver!

carrot-cake-automne-3

Carrot-cake d’automne

Pour le gâteau

  • 150 g de farine semi complète
  • 120 g de sucre
  • 2 œufs
  • 12 cl d’huile de noix
  • 150 g de carottes fraîchement râpées
  • 1 c. à c. bombée de levure chimique
  • 1 pincée de gingembre
  • 1 c. à c. rase de cannelle en poudre
  • 1 c. à c. rase de cardamome
  • 1/2 c. à c. de noix de muscade en poudre
  • 1 pincée de piment en poudre
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille
  • 1 pincée de sel
  • 75 g de raisins secs
  • 1 bouchon de rhum
  • 75 g de noix

Pour le glaçage

  • 125 g de Philadelphia
  • 50 g de beurre
  • 200 g de sucre glace

Faites tremper une nuit les raisins secs dans le rhum allongé d’un peu d’eau si nécessaire, ou passez l’ensemble au micro ondes très doux une dizaine de minutes si vous n’avez pas eu le temps.

Préparez le carrot-cake : mélangez tous les ingrédients secs dans un saladier. Ajoutez les carottes râpées, l’huile, les épices, les raisins et les noix, l’extrait de vanille.

Mélangez et incorporez les œufs un à un.
Versez dans un moule à cake et faire cuire 45 minutes environ à 180°C.
Démoulez et laissez refroidir avant de passer au glaçage.

Portez le beurre à température ambiante. Fouettez le beurre en pommade, ajoutez peu à peu le sucre glace puis le fromage et continuez de fouetter jusqu’à obtenir un mélange homogène et crémeux.

Nappez le cake de glaçage à l’aide d’une spatule.

Décorez avec des noix, rondelles de carottes…
carrot-cake-automne-2

Source d’inspiration :
http://www.carnetsparisiens.com/2013/12/05/carrot-cake-cream-cheese/

Champignons farcis aux sardines

champignons-farcis-sardines2
Il y a des ingrédients dont je suis inconditionnellement dingue. Vous pouvez en mettre dans n’importe quoi, vous serez sûrs que j’aurai envie de me jeter dessus. Parmi eux, il y a la sardine et le champignon de Paris. Ce sont deux ingrédients ultra basiques, accessibles à tous au niveau du prix, ce qui n’enlève rien à leurs qualités, au contraire! La champignon est un produit qu’on trouve toute l’année, mais personnellement je l’aime encore plus en automne. Pour quitter l’été en douceur, je vous propose donc cette petite douceur pour l’apéro, issue du très joli coffret de minis livres « La petite épicerie »
   champignons-farcis-sardines

Champignons farcis aux sardines

  • 1 boite de sardines
  • 1 barquette de champignons de Paris
  • 1 pot de ricotta
  • 4  c à s de parmesan
  • 1/2 botte de persil
  • 1/2 botte de ciboulette
  • sel, poivre
champignons-farcis-sardines4
Préchauffez le four à 180°C.
Rincez une grosse barquette de champignons de paris, séchez les et équeutez-les.
Disposez les champignons retournés sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Émincez très finement les queues de champignons.
Dans un grand bol, mélangez un pot de ricotta, 4 c a s de parmesan , une boite de sardines à l’huile égouttées, 1/2 botte de ciboulette et 1/2 botte de persil ciselés, et les queues de champignons émincées. salez, poivrez.
garnissez les champignons de ce mélange avec une cuiller.
Enfournez 25 minutes environ, servez chaud.
Il ne vous reste plus qu’à essayer de ne pas tout engloutir en moins d’une minute 🙂
champignons-farcis-sardines3

Apple pie en barres

apple-pie-bars-cannelle3
Avec le retour de l’automne, arrivent les envies de pommes, noix, potirons et autres plaisirs de saison.
J’attaque les festivités avec ces barres à l’Apple pie. Je me suis inspirée d’une recette américaine qui utilise de la garniture toute faite, mais par chez nous ce genre de préparation ne se vend pas, j’ai donc inventé la garniture, qui est un vrai régal !
apple-pie-bars-cannelle

Barres d’Apple Pie

  • 240 g de beurre mou
  • 350 g de sucre
  • 4 œufs
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 1/4 de c à c d’extrait d’amande amère
  • 400 g de farine
  • 1 cuiller à café de sel

Pour la garniture

  • 7 pommes
  • 80g de raisins blonds
  • 1 cm de racine de gingembre
  • 1 c à c de jus de citron
  • 1 c à c de cannelle
  • 1 pot individuel de compote (j’ai pris pomme banane, mais un autre parfum fera très bien l’affaire!)

Pour le glaçage

  • 30 g de sucre glace
  • 1/2 cuiller à café d’extrait de vanille
  • 1/2 cuiller à café d’extrait d’amande
  • 1 cuiller à soupe de lait

apple-pie-bars-cannelle2

Préparez la garniture : épluchez puis coupez les pommes en tout petits dés.
Ajoutez le jus de citron, mélangez puis ajoutez les raisins, la cannelle, le gingembre râpé.

Mélangez le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
Ajoutez les œufs, puis les extraits et mélangez bien.
Ajoutez ensuite la farine mélangée au sel.

Répartissez la moitié du mélange dans un moule d’au moins 20cm de côté. La couche sera assez fine.
Étalez dessus votre mélange aux pommes puis la compote.

Couvrez avec la deuxième partie du mélange.

Mettez au four 30 à 35 minutes à 180°C.

Laissez refroidir, puis mélangez les éléments du glaçage et répartissez-le sur le gâteau.

apple-pie-bars-cannelle4

Source d’inspiration :
http://notelr.com/cowboysBGgirl/Apple-Pie-Bars-For-fall

7 bonnes raisons de ne pas maigrir en été

Si comme moi vous êtes un(e) abonné(e) régulier(e) aux régimes qui échouent inlassablement, vous devez connaitre la saisonnalité des motivations à perdre du poids : l’hiver, on voudrait perdre du poids pour être parfait l’été, mais au final on finit par se dire qu’avec le froid, le manque de lumière et les microbes qui circulent, la maladie et la déprime nous guettent si on se prive trop, et que donc on devrait la manger cette raclette, bordel.
Arrive ensuite le printemps où l’on se dit qu’avec les premiers rayons de soleil on devrait avoir un regain d’énergie pour une diète express, mais au final il pleut tout le temps, il ne fait pas si beau, et l’été est déjà proche donc de toutes façons c’est foutu pour le bikini en taille 36!
A ce moment là on se console en se disant qu’à la plage on ne connaît personne, que tout le monde se moque de nos bourrelets une fois dans l’eau et qu’en prime avec la chaleur, l’été on se nourrit exclusivement de salade et de fruits frais, ce qui nous laisse une chance de revenir avec un corps de déesse à la rentrée sans même avoir fait trop d’efforts…

Au risque de vous décevoir, vous n’êtes sans doute pas prêts de perdre le moindre gramme cet été! 
Voici déjà 7 bonnes raisons qui montrent que vous risquez si non de grossir, tout au moins de rentrer de vacances avec le même poids qu’avant de partir. Chienne de vie…

– Les salades

2334882118_a76bda37df_z  Photo @Flickr par jenny downing

On pense souvent qu’en mangeant de bonnes salades, l’été il sera naturel de perdre du poids. C’est sans compter le fait qu’une salade peut souvent être aussi calorique qu’un plat (Ex : la salade Mc Do). De plus vous devez admettre que dans la salade, ce que vous préférez ce ne sont pas les feuilles vertes, mais la vinaigrette, les dés de fromage, les lardons ou la tartine de chèvre chaud qui est posée dessus!… Des composants aussi caloriques que ceux qui entrent dans la préparation d’une tartiflette quoi!

– Les cocktails d’été et le rosé

8296263650_87fff79eaf_z
Photo @Flickr  par gabriel amadeus

Le soleil et le beau temps font une parfaite excuse pour s’enfiler bouteilles de rosé et mojitos en tous genres pendant de longues heures… A moins d’être enceinte ou de détester l’alcool, vous n’échapperez sans doute pas à toutes ces calories liquides!

– Les glaces

1191717420_8672c73223_zPhoto @Flickr par Christian Cable

Les glaces, on peut en manger toute l’année mais il n’y a qu’avec la chaleur qu’elles dont vraiment appréciables. Attention, contrairement à une idée dans laquelle on aime généralement se conforter, les glaces ce n’est pas que de l’eau! C’est avant tout du lait ou de la crème, du sucre, et d’autres choses démoniaques comme coulis de caramel, pépites de chocolat ou noisettes grillées !

– Les barbecue

4570117128_5c8be7a130_z
Photo @Flickr par stevendepolo


Bien sûr, un barbecue peut être sain, mais la plupart de temps il est surtout constitué de trop de viande, trop de sauce, trop de pain! On ajoute à ça des salades composées, saines dans l’absolu mais comme on veut toutes les goûter on en mange en trop grandes quantités… Si en prime vous êtes adepte du camembert au barbecue ou des marshmallows grillés pour le dessert, alors là je ne réponds plus de rien.

– Les tapas et apéros à rallonge

3370372292_57193455e0_z
Photo @Flickr par WordRidden


Pour accompagner les mojitos cités plus haut, on s’enfile souvent biscuits apéro, brochettes de légumes et dés de fromage ou saucisson, puis on finit par se rendre compte qu’il est tard et par sauter le repas… Mais on a déjà ingurgité l’équivalent de 3 assiettes de frites rien qu’en cacahuètes donc on n’y gagne pas franchement!

– Les spécialités de vacances

 12696684825_68253d4c26_z
Photo @Flickr par msquirrell

Qu’on parte à deux heures de chez soi sur la côte ou à l’autre bout du monde, il y a forcément des spécialités locales, qu’on ne peut pas rater puisqu’elles sont locales et que c’est peut être notre seule occasion de les goûter cuisinées « comme il se doit ». Une bonne excuse pour manger des plats souvent trop copieux et trop riches! Sans compter que pour ceux qui partent à l’hôtel, cela signifie restaurant deux fois par jour pour toute la durée du voyage.

– L’automne arrive à grand pas

Une fois l’été arrivé, il est trop tard pour espérer perdre du poids pour les vacances à la plage qui démarrent genre, demain. Par contre dans un mois on sera en septembre, on pourra inaugurer un nouveau jean et cette petite veste qui cache si bien notre vilain bidon. Et pour les vacances de l’été prochain, on a encore le temps de s’y mettre!