Riz au lait aux noix de pécan et sirop d’érable

L’automne et l’hiver sont des saisons que j’adore au niveau culinaire, je l’ai déjà dit à maintes reprises. C’est l’occasion de manger des plats réconfortants et de faire main basse sur les noix, noisettes et graines en tous genre!

Aujourd’hui, je vous emmène découvrir l’automne et l’hiver au Canada… Là-bas la température moyenne est de 8°C en automne et les feuilles d’érable sont magnifiques à cette période de l’année….

 Ensuite ça se complique car l’hiver la température descend jusqu’à -40°! Le pire étant le mois de février, vraiment glacial!

riz-lait-erable-pecan-2
Cette petite recette n’est pas officiellement canadienne, mais je l’ai imaginée avec des produits que l’on consomme beaucoup là-bas, les noix de pécan et le sirop d’érable, une merveille de la nature malheureusement vendue à prix prohibitif par chez moi… Et dire que la bas ils peuvent le commander par bidons de 2 litres!

riz-lait-erable-pecan-3

P.S. : Si vous aimez autant que moi le sirop d’érable, peut-être serez-vous assez téméraire pour le tenter sur du bacon? Allez-y, c’est vraiment bluffant!

Riz au lait aux noix de pécan et sirop d’érable

  • 3 belles c. à s. de crème fraiche
  • 60 cl de lait
  • 1 pincée de sel
  • 70 g de riz à dessert
  • 1/2 c. a c. de cannelle
  • 15 cl de sirop d’érable
  • 75 g de noix de pécan

Chauffez le lait avec le sel, le riz, la cannelle et 10 cl de sirop d’érable.
Amenez à ébullition, puis couvrez et baissez le feu au plus doux et laissez cuire jusqu’à ce que le lait affleure le riz (35 minutes environ pour moi).
Arrêtez le feu puis ajoutez la crème fraîche.

Versez dans des ramequins individuels et laissez refroidir.

Avant de servir, nappez de sirop d’érable et saupoudrez de noix de pécan brisées.

riz-lait-erable-pecan

(Visited 404 times, 1 visits today)

39 réflexions au sujet de « Riz au lait aux noix de pécan et sirop d’érable »

  1. Sympa ce petit voyage dans mon pays. Tu sais les -30 ou -40 se vivent très bien. Le froid est sec moins humide qu’en France et une fois bien habillé on sort sans problème. Et le sirop d’érable j’en ai toujours en réserve et ce qu’il faut savoir c’est que bien que ce soit un produit local le sirop d’érable est assez cher. En cane de 2 litres il faut pouvoir l’acheter à l’érablière et ce n’est pas toujours autorisé car les exploitants sont obligés de le vendre à la toute puissante Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) qui décide du prix . Pas simple pour les petits exploitants qui ne peuvent pour la plupart même pas garder une part de la production pour eux. Bises je en comprends je suis abonnée à ta news et ne la reçois pas.
    jackie Articles récents…Dômes menthe-chocolat façon After EightMy Profile

    1. Sympa d’avoir ces informations de quelqu’un qui y a vécu, merci à toi je ne savais pas tout ça! Donc le jour où j’irai là bas je sais que ce n’est pas la peine de prendre une valise supplémentaire pour faire mon stock de sirop d’érable du coup! C’est injuste ce que tu racontes sur les producteurs, malheureusement cela se produit dans de nombreux domaines les producteurs ne vivent plus bien du fruit de leur travail de nos jours 🙁

  2. Si tu nous emmènes au Canada, je dis oui, mais sans les t° en dessous de 10° ou 0°… trop frileuse pour ça !!!
    J’adore les riz au lait, mais avec cette saveur là je n’ai jamais goûté.
    Mon mari , qui est dans la restauration, m’en fait de temps à autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge