Houmous aux tomates séchées

Le houmous est une tradition chez moi. Je ne suis pas très branchée biscuits apéro, mon chéri en achète pour lui et ses filles, mais si ça ne tenait qu’à moi je n’en n’aurais jamais dans les placards… Je préfère largement manger des crudités ou des bouts de pain avec une petite sauce aux herbes à la moutarde ou encore un houmous. 
 
 
 
Du coup, il y a toujours du houmous dans mon frigo. J’en achète parfois du tout fait, mais bien sûr, je le préfère cent fois maison! J’en ai déjà testé des dizaines de variantes il me semble… Certaines que je vous ai déjà partagées, d’autres pas. Vous pouvez par exemple découvrir sur ce blog le houmous au curry vert ou encore celui à la betterave
 
Avec le temps, j’ai développé ma propre façon de le faire, il y a quelques petites astuces et secrets de préparation dont je suis assez fière et pour lesquelles je ne veux jamais déloger à la règle. Il y a quelques jours, mon chéri m’a dit qu’il voulait me préparer un houmous aux tomates séchées. J’étais super contente car j’adore ça, mais aussi un peu partagée car il voulait suivre une recette repérée sur un blog… Pour découvrir la version de “Docteur” BonneBouffe, c’est par ici!
 
 
Ah mais, qu’est-ce qu’on fait de mes astuces et de mes conseils ? Je n’ai pas pu m’empêcher de mettre mon grain de sel dans sa recette et de venir l’embêter pendant qu’il cuisinait… Je sais, ce n’est pas bien, c’est vraiment une déformation de blogueuse culinaire à ce niveau-là ! Mais heureusement, je crois qu’il ne m’en a pas trop voulu, et le résultat était délicieux ! 
 
On a obtenu une recette qui est un peu un mélange de mes recettes habituelles et de celle qu’il avait repéré… Le goût de la tomate séchée ressort bien, mais on reste quand même dans le registre du houmous avec la texture si particulière des pois chiches… C’est un régal qu’on a savouré avec des bâtonnets de carottes, des champignons tranchés, mais aussi avec un peu de baguette fraîche !
 
En ce qui concerne les tomates séchées, nous avons utilisé des tomates moelleuses “sèches” (pas conservées dans de l’huile). Si les vôtres sont conservées dans l’huile, votre houmous risque d’être beaucoup plus gras, donc égouttez-les bien et diminuez un peu la quantité d’huile d’olive si besoin.
 
Je vous parlais plus haut de mes secrets de préparation du houmous, le premier est assez pénible mais j’épluche toujours mes pois chiches lorsque je fais un houmous. Cela le rend plus digeste, et je trouve que la texture est plus fine. Vous pouvez le faire en retirant la peau avec vos doigts ou mieux, en les frottant les uns contre les autres  dans un saladier rempli d’eau que vous viderez dans une passoire pour évacuer les peaux. Il vous faudra répéter l’opération 2 ou 3 fois. Cette étape est facultative, mais si vous voulez faire le meilleur houmous du monde, c’est inévitable!
 
Mon second “secret” est que j’utilise l’eau de cuisson des pois chiches, ou , pour émulsionner le mélange, à la place d’une partie de l’huile d’olive. Cela donne un houmous plus light et à la texture plus aérienne et on est vraiment zéro déchet puisque même le jus de la boite est utilisé!
 
 
(Visited 80 times, 1 visits today)

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

12 réflexions au sujet de « Houmous aux tomates séchées »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.