Pudding au citron meringué

J’adore la tarte au citron meringuée. J’en ai déjà testé pas mal de variantes comme la tarte au citron et amandes, la tarte citron, ou les verrines façon tarte au citron. Pour m’occuper pendant ce deuxième confinement, j’ai voulu reprendre une de mes missions (soldée par un échec) du premier confinement, à savoir de ne presque pas faire de courses, pour vider une fois pour toutes mes placards qui débordent de produits étranges, que soit salés, sucrés, liquides…
 
 
Parmi les nombreux produits farfelus (ou pas) dont je dispose, il y a un stock de pain dur. J’adore le pain, mais il arrive parfois que je ne le finisse pas totalement. Je stocke alors les restes jusqu’à en obtenir assez pour en faire quelque chose de sympa.
J’avais le souvenir du Queen of puddings, un pudding trouvé il y a quelques années chez Marion, du blog Chez la marmotte, et que j’avais tout simplement adoré. Il faut dire qu’elle-même l’avait dégoté chez Jamie Oliver, un de mes cuisiniers favoris.
 
En pensant à ma tarte au citron, le Queen of puddings m’est revenu en tête car il se présente un peu comme une tarte au citron, c’est à dire qu’il est meringué sur le dessus.
Une idée a alors germé. Si au lieu de faire une tarte au citron classique, je fusionnais les deux desserts?
J’ai donc réalisé une couche de pudding pour faire la base de ma tarte, et je l’ai ensuite recouvert d’une crème au citron et enfin, de meringue. 
Ce dessert est vraiment un dessert à thème “confinement”, puisqu’il ne nécessite pas de farine grâce cette base de pudding. Sans compter que cette base est sans œufs, alors que la recette de Jamie et de Marion en contenait. Je les ai remplacés par un peu de fécule de maïs, je faisais vraiment les fonds de placard! 
 
Sans grande surprise, le résultat fut délicieux. En goutant les couches indépendamment, j’ai remarqué que la base était moins sucrée que dans mon souvenir. Son côté un peu fade n’est pas gênant du tout en fond de tarte, mais je n’irais pas en manger tel quel. La texture est sympa et bien humide, mais je pense que l’on pourrait monter jusqu’à 40 ou 50 g de sucre pour obtenir quelque chose de plus parfumé. Généralement, pour un pudding consommé seul, on met la moitié du poids de pain en sucre. Un petit peu de rhum ne gâcherait rien non plus, j’ai l’habitude de sa saveur dans les puddings et j’adore!
Cependant dans ce contexte, le côté neutre du pudding est adapté car il compense le côté sucré de la crème citron. La couche citron est sans jaunes d’œufs, totalement végétale alors que la majorité des tartes au citron demandent des jaunes pour la réalisation de la crème citronnée. C’est une recette de restes, je n’avais plus d’œufs au frigo, à part des blancs à écouler! Le confinement était passé par là une fois de plus! 
 
La meringue était trop bonne, mais je n’avais pas de poche à douille pour déposer appliquer joliment la meringue. J’ai donc fait es stries à la fourchette et le rendu est pas mal! Mais bien sûr, si vous avez une poche à douille, cela sera plus joli encore.
Coté rendu et tenue, le pudding rend un peu de liquide, il est bien humide donc ne le mettez pas tout de suite dans le plat de service, laissez-le s’égoutter un peu d’abord. L’ensemble tient très bien, se coupe parfaitement, ne se casse pas au service. Avec le temps, ma meringue  un peu rétréci et ne couvrait plus tout à fait le gâteau. Avez vous déjà vu un tel phénomène? C’est la première fois que ça m’arrive!
Au final, cette recette est délicieuse, et super pour écouler des blancs d’œufs et du pain dur à la fois, si vous êtes dans le cas particulier où vous avez les deux qui vous restent sur les bras, elle est faite pour vous!
(Visited 63 times, 1 visits today)

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

24 réflexions au sujet de « Pudding au citron meringué »

  1. C’est amusant car quand j’ai lu le titre de ta recette, j’ai tout de suite pensé au Queen of pudding et justement tu le cites dans ton intro. C’est mon quart d’heure “nostalgie” car c’est quasiment une de mes premières recettes sur le blog (en 2014).
    J’adore ton idée de dessert hybride entre le pudding et la tarte au citron meringuée. Ça doit être extraordinaire.
    Concernant le vidage de placards, le premier confinement m’a beaucoup aidé même si c’est une tendance que j’avais initiée il y a quelques années (plus de 5 ans). Donc courage, ça peut être long et surtout on peut encore avoir des moments d’égarement et acheter des trucs bizarre. Personnellement, j’ai encore des PST à liquider (achetées par 2 kg dans un moment d’égarement justement…). Hihi ! C’est difficile de se refaire.
    Bonne soirée, bises.

    1. Oui pour moi aussi c’était le moment nostalgie, c’est rigolo que ce pudding m’ait autant marquée car il date vraiment du tout début de mon blog, et du tien aussi hihi ! J’avoue je ne suis pas prête de changer et du je veux libérer mes placards c’est aussi pour me déculpabiliser pour pouvoir racheter d’autres choses hihihi ! Les pst ça va ça se garde bien et c’est très polyvalent, ça reste un bon achat 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.