Pudding au chocolat comme ma maman

Le pudding, c’est un peu le plat que tout le monde connait, que tout le monde aime, mais que personne ne fait jamais tout à fait pareil. Et quand vous demandez à l’un ou l’autre sa recette, la réponse est presque invariable : « Chaipa d’trop, je mets du vieux pain et ensuite je dose au pif… Mais ça peut pas se rater t’inquiète pas! »
Erreur! Moi qui suis plutôt bonne cuisinière, j’en ai raté des puddings, et pas qu’un peu! A une époque où j’avais un stock phénoménal de pain et de chocolat à écouler (ne me demandez pas pour quelles obscures raisons) j’ai du en cuisiner 8 différents sur 2 ou 3 semaines et aucun n’était à la hauteur. Trop sec, pas assez moelleux, certains bouts de pain encore trop perceptibles, goût un peu fade… Et au fond, un problème encore plus grave qui se dessinait : ils n’étaient jamais comme celui de ma maman!
Alors bon, décidée à en finir avec ces échecs successifs, j’ai demandé à ma mère comment elle faisait ce fameux pudding de mon enfance. Et là, j’ai du une fois de plus me heurter à un mur : « Oh tu sais, je mets du vieux pain et je fais au pif… » Après avoir remué ses souvenirs dans tous les sens, ma maman m’a quand même donné un indice, un ingrédient que je n’utilisais jamais et s’est avéré faire toute la différence : du flan impérial. Me voilà donc regonflée à bloc, prête à tester une nouvelle recette, les yeux brillant d’une nouvelle lueur d’espoir… Et c’est cette fois chose faite, j’ai trouvé « the » recette comme je l’aime, moelleuse, harmonieuse, goûteuse! Et promis, moi je ne vous dirai pas « oh, c’est juste du vieux pain et ensuite je fais au pif »!
Les doses sont ci-dessous et il ne vous reste qu’à les suivre pour réussir le pudding de vos rêves. Ensuite, vous pouvez varier les ingrédients librement, et en fonction des vieux pains de base, votre pudding n’aura jamais tout à fait le même goût, mais à coup sur, il sera drôlement bon.
Ici j’ai réalisé un glaçage chocolat. Un nappage de confiture peut aussi très bien fonctionner, surtout si vous réalisez un pudding au fruits!
Pour l’imbibage (oui, je sais que ce n’est pas un vrai mot!) des raisins, si comme moi vous vous y prenez a la dernière minute, passez les dans un bol avec le rhum directement au micro-ondes à puissance douce, avec la chaleur ils s’imbiberont plus vite.
pudding-chocolat
P.S. : Si comme moi vous adorez les puddings, flans et pains perdus, alors ce petit livre est pour vous!
Pain perdu, puddings & Cie

Pudding au chocolat comme ma maman

  • Environ 500 g de pain, brioches, croissants rassis
  • 300 g de raisins secs, abricots, pruneaux, dés de fruits ou pépites de chocolat
  • 1 litre de lait chaud
  • 250 g de sucre, vergeoise, cassonade, confiture
  • 4 œufs
  • 10 cl de rhum
  • 1 sachet de préparation pour flan Impérial (ici au chocolat, mais suivant le parfum, la vanille peut aussi faire l’affaire)

Glaçage chocolat

  • 100 g de chocolat pâtissier
  • 5 c. à s. de sucre glace
  • 30 g de beurre
  • 2 c.  à s. d’eau
pudding-chocolat-3

Mettez les raisins dans du rhum 2 heures avant et laissez-les s’imprégner.

Mettez le pain en morceaux dans un grand récipient et versez une partie du lait chaud dessus, laissez le s’imprégner et recommencez l’opération jusqu’à ce que le pain soit bien mouillé et qu’il se dissolve en une pâte épaisse.

Préchauffez votre four à 200°C.

Mélangez les raisins avec la pâte ainsi obtenue, puis incorporez la préparation pour flan, le sucre et les œufs.

Mélangez bien.

Mettez dans un plat allant au four, et enfournez pour 30 minutes.

Quand le pudding commence à être ferme, ajoutez quelques noisettes de beurre sur le dessus, saupoudrez d’un peu de cassonade et remettez à dorer 5 minutes avant de stopper la cuisson.

Laissez refroidir le pudding avant de mettre le glaçage.

Faites fondre le chocolat avec l’eau dans une petit bol au micro-ondes à puissance basse.
Ajoutez le beurre et mélangez à la spatule jusqu’à ce qu’il soit incorporé et que la préparation devienne lisse.
Ajoutez le sucre glace et continuez à mélanger.
Dès que la préparation est homogène, lisse et onctueuse, nappez tout le dessus du pudding.

Mettez au frigo jusqu’à ce que que le nappage durcisse avant de déguster bien frais!
pudding-chocolat-2
(Visited 5 724 times, 1 visits today)

12 réflexions au sujet de « Pudding au chocolat comme ma maman »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.