Omelette raclette et fondue d’échalotes au four

Aujourd’hui, c’est le blues monday, autrement dit le jour le plus déprimant de l’année! En ce moment dans le nord, il fait très froid et gris bien qu’il ne neige pas… Les fêtes sont derrière nous, la nuit tombe tôt et c’est vrai qu’il y a de quoi déprimer!
 
A  propos de journée déprimante, un peu avant Noël, nous avons visité le marché de Noël de Boulogne-sur-Mer, il faisait un temps infâme et nous nous sommes retrouvés trempés jusqu’aux os en moins de deux minutes. Impossible d’apprécier les stands, à part celui qui vendait des gants que nous avons d’ailleurs dû acheter en urgence car nous avions les mains qui devenaient bleues avec le froid. Pour parfaire le tout, une coupure de courant généralisée s’est déclenchée vers 19 heures et ne s’est finie qu’en pleine nuit, ce qui fait qu’après le restaurant nous avons passé la soirée dans notre logement de location dans le noir complet, et sommes allés nous coucher sans chauffage alors qu’il ne devait pas faire beaucoup plus de zéro dehors… Ajoutez à cela que nous avons été pris dans un barrage sur l’autoroute et sommes restés immobilisés pendant près d’une heure… Il y a parfois de quoi se demander si on ne serait pas mieux à la maison! Je plaisante, car cela ne nous a pas empêchés de passer un très bon week-end, mais cela m’a donné encore plus envie de recettes cocooning, faciles et qui réchauffent!
 
 
Aujourd’hui je vous propose donc un plat qui saura vous réconforter quand vous en aurez besoin, sans trop exploser le compteur calorique. C’est un plat simple et parfait pour écouler les petits restes de fromage après une raclette. Vous pouvez d’ailleurs l’accompagner d’un peu de charcuterie s’il vous en reste, et d’une bonne salade verte.
 
Une omelette bien faite a quelque chose de magique (oui, rien que ça!), que ce soit dans sa texture, dans sa couleur, dans l’harmonie des garnitures… Je ne connais pas de repas qui soit aussi bon tout en étant aussi simple pour le quotidien! 
 
Le composant principal d’une omelette est bien sûr les œufs. J’aime manger une omelette toute simple avec juste une pincée de sel et de poivre, mais nous pouvons tous convenir qu’avec du fromage à raclette, c’est plus gourmand. Assurez-vous ici d’avoir la main légère sur le sel car le fromage en contient pas mal. 
 
 
Il y a juste quelques astuces à connaître pour réussir une omelette parfaite. D’abord, utilisez une bonne poêle. Par «bonne», je sous-entends une poêle antiadhésive. Cela facilitera non seulement la cuisson, mais aussi la partie délicate qui consiste à faire glisser l’omelette à la fin de la cuisson.
 
En outre, un autre secret d’une omelette bien faite est de ne pas trop la cuire. Le haut de l’omelette doit paraître un peu humide, tandis que le bas doit être sec et ferme. Le plus souvent, cela ne devrait pas prendre plus de deux minutes. Évitez également la cuisson à feu trop vif, qui brûlerait le fond de l’omelette alors que le dessus serait encore cru. Si vous ajoutez des garnitures, certaines d’entre elles doivent être préalablement cuites ou réchauffées afin de pouvoir les verser sur l’omelette lorsque la cuisson est presque terminée, et de juste gratiner rapidement au four.
 
Une omelette au four peut se faire avec plus d’œufs qu’une omelette à la poêle, mais celle que je vous propose aujourd’hui est petite (pour deux personnes). Votre poêle ne doit pas non plus être trop grande pour éviter que votre omelette ne soit trop fine, sinon c’est pareil, vous ne pourrez pas gérer la cuisson et la retourner correctement.
 
 
J’aime bien la méthode de cuisson de l’omelette au four, car la cuisson est homogène, même sur le dessus. Cela permet de mettre de gros morceaux de fromage et qu’ils fondent bien de manière harmonieuse.
 
Voilà, je pense vous avoir tout dit pour que cette délicieuse omelette soit inratable! SI vous aimez les omelettes, en voici une autre sympa par ici!
 
Omelette raclette et fondue d’échalote

Omelette raclette et fondue d’échalote

Ingrédients

  • 75 g de fromage à raclette
  • 1 c. à s. d'huile
  • 1/2 c. à c. d'ail
  • 1 c. à s. de persil frais
  • 2 échalotes
  • 10 g de beurre
  • 4 œufs
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Émincez les échalotes. Faites revenir les échalotes émincées dans le beurre. Réservez.
  2. Mélangez les œufs, le persil, l'ail, salez, poivrez et battez.
  3. Coupez chaque tranche de fromage en 2.
  4. Préchauffez le four à 200°C en mode gril.
  5. Faites chauffer l'huile restante, faites chauffer les œufs 3 minutes environ jusqu'à ce que le fond soit pris mais le dessus liquide.
  6. Déposez le fromage.
  7. Enfournez pour 5 minutes environ jusqu'à ce que le fromage soit fondu et l’œuf un peu doré. Mangez bien chaud.
 
(Visited 594 times, 1 visits today)

42 réflexions au sujet de « Omelette raclette et fondue d’échalotes au four »

  1. Oh là là mais c’est quand même terrible une journée comme ça, on s’en passerait bien! Au moins tu sais rester positive 😉
    Mioum-mioum, on adore les omelettes à toutes les sauces à la maison et la raclette aussi d’ailleurs mais je n’avais jamais pensé à cette association… alors merci de nouveau!
    Pour la poêle, ma préférée pour les omelettes c’est la Skillet en fonte émaillée à feu tout doux puis quand on éteint, ça se décolle tout seul; et pour les oeufs, on a de la chance, ils sont fait-maison 🙂
    Bon appétit et bon début de semaine, des bisettes
    meli Articles récents…Misère Tradescantia Fluminensis Pink Hill et Dame JeanneMy Profile

    1. Oui ça ne m’a pas empêchée de passer un bon week-end mais en y repensant on a bien rigolé en pensant au nombre de tuiles qu’on a eues!! Les poêles en fonte émaillée sont très réputées en effet, il faudra que je teste! Bisous !

  2. Hello ! C’est un beau lundi car depuis Noël nous avons déjà gagné plus d’une demie-heure de lumière par jour et c’est la journée mondiale des câlins ….. Alors Belle soirée 😉

  3. une mauvaise journée de passée mais te voilà avec une bonne omelette bien gourmande de quoi nous réchauffer moi je met de l’huile dans la poêle à la place du beurre ce matin presque moins 8° et je crois que ce serras pareil demain matin
    une bonne soirée bisous

  4. Début de week-end plutôt déprimant en effet… Heureusement que vous en gardez un bon souvenir malgré tout !
    Ce petit plat a de quoi bien réconforter en tout cas 🙂 Bisous

  5. Hum la bonne omelette gratinée au fromage fondant, j’adore ! Tu m’as fait rire avec ton court séjour à Boulogne, désolée de rire mais franchement c’est pas le bol…, heureusement qu’il y avait le ti restau avant. Bisous bonne journée

  6. J’ai envie de dire : Oh la v….. ! non ce n’est pas de toi que je parle rassure toi mais de ton omelette ! Je n’ai jamais fait une omelette au four car je ne sais pas si mes poêles résisteraient à cette cuisson mais que tu me donnes envie avec ces tranches de fromage à raclette dessus ! Bof on peut sans doute faire la même chose sur le feu ?
    J’ai fait plein de recettes à base de fromage ces derniers temps, il va falloir que je me calme mais je la mets de côté ! Merci marie c’est sublime !

    1. Pour l’omelette au four l’idéal ce sont les poêles de type Tefal avec poignée amovible car sinon en effet ça risquerait de ne pas supporter le four! Oui bien sûr tu peux la faire en mode classique, il n’y a pas de raison que ça ne marche pas juste le dessus gratinera moins mais le fromage fondra quand même ! Bisous !

  7. Et bien dis donc il t’en arrive des aventures, c’est vrai qu’il y a des jours où tout va de travers..Mais tu restes positive c’est le principal, et tu sais te réconforter avec de bonnes recettes..c’est de l’anti déprime..Parfait en ce moment
    Belle soirée Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.