Not parisienne

Recettes gourmandes

25 février 2024

Pâte à tartiner au gianduja

Aller à la recette
Pour célébrer la Chandeleur comme il se doit, j’ai décidé de me lancer dans la confection de pâtes à tartiner maison. Au départ, l’idée était une classique pâte au chocolat, mais l’attrait du gianduja, ce chocolat praliné d’origine italienne, a vite pris le dessus dans mon esprit. En m’inspirant des ingrédients d’une recette de pâte à tartiner toute faite que j’avais trouvé divine, j’ai concocté cette version qui peut se préparer de zéro ou en utilisant un gianduja déjà prêt, sautant quelques étapes en conséquence. Je vous détaille tout ça plus loin dans les étapes.
 
Le gianduja tire son nom d’un personnage de la commedia dell’arte, populaire dans le nord de l’Italie. Gianduja est un personnage représentant le Piémont, région d’où est originaire cette délicieuse pâte à tartiner. Il a été inventé au début du 19e siècle à Turin. En raison du blocus napoléonien, le chocolat était rare et cher. Les chocolatiers ont alors eu l’idée de mélanger du chocolat avec des noisettes pour maximiser leurs stocks de cacao, créant ainsi une pâte plus économique. Chaque région d’Italue a ses propres variations du gianduja. Par exemple, certains endroits utilisent plus d’amandes que de noisettes, ou varient la proportion de chocolat pour obtenir des saveurs uniques. Certaines régions italiennes bénéficient d’une appellation géographique protégée pour leur gianduja, comme le “Gianduiotti di Torino”, des pralines en forme de triangle typiques de Turin.
 
 
À l’origine, la Chandeleur était une fête païenne célébrant la lumière et le retour progressif des beaux jours après l’hiver. Elle était marquée par des rituels pour chasser les ténèbres. Elle est devenue une fête chrétienne commémorant la présentation de Jésus au Temple et la purification de la Vierge Marie, quarante jours après sa naissance. La tradition des crêpes remonte à l’Antiquité romaine où des offrandes de galettes étaient faites à la déesse de la fertilité pour assurer de bonnes récoltes. Leur forme ronde et dorée rappelle le soleil et est associée à la prospérité pour l’année à venir. De plus, le geste de faire sauter les crêpes avec une pièce dans la main gauche tout en tenant une poêle à la main droite est censé porter chance pour l’année à venir.
 
Cette recette de pâte à tartiner au gianduja est un véritable régal grâce à l’alliance parfaite entre les noisettes ou amandes, le chocolat au lait, la pointe de cacao et la subtilité de la vanille. Une petite astuce au passage : cette pâte peut parfois épaissir un peu, mais ne vous inquiétez pas, c’est normal vu la quantité réduite de matière grasse. Pour la rendre plus malléable, un coup de couteau dans le pot ou quelques secondes au micro-ondes lui redonneront une texture plus souple. Rien de bien compliqué dans cette recette, si ce n’est une petite anecdote : lorsque j’ai voulu utiliser ma pâte à tartiner, j’ai voulu réchauffer légèrement la pâte pour la rendre plus liquide, mais au lieu des 30 secondes habituelles au micro-ondes, j’ai laissé la pâte 3 minutes… Résultat : elle a “débordé” du pot et a légèrement trop cuit, altérant légèrement sa texture bien que le goût soit resté délicieux. Elle était un peu difficile à étaler après cela, mais en respectant bien les temps de réchauffage, vous obtiendrez une pâte parfaite à étaler.
 
Et voilà, il ne vous reste plus qu’à tartiner vos brioches, pancakes, et crêpes ou, si vous êtes comme moi, la savourer tout simplement à la cuillère.
 
  
 
🍄Ingrédients et substitutions
Les noisettes peuvent être remplacées totalement ou en partie par des amandes pour une variante tout aussi délicieuse. Si le beurre de cacao est difficile à trouver, l’huile de coco peut être une alternative intéressante pour une texture similaire. Pour une version sans lactose, optez pour du chocolat noir.
 
🥣Méthode
Pour une texture optimale, veillez à torréfier les noisettes ou les amandes avec soin, en surveillant attentivement la couleur pour obtenir ce parfum irrésistible. Lorsque vous mélangez le chocolat fondu et le beurre de cacao, faites-le par étapes pour garantir une consistance homogène.
 
🌿Green Tips
Les restes de cette pâte à tartiner peuvent être réutilisés de multiples façons. Intégrez-la dans des muffins ou cookies.
 
❄️Conservation et congélation
Cette pâte à tartiner se conserve parfaitement au réfrigérateur pendant environ deux semaines.
 
💡 Essayez aussi
En complément de cette pâte à tartiner au gianduja, essayez ma recette de crêpes à la bière.
 
 
 
(Visited 59 times, 1 visits today)
SHARE:
Brunch et petit-déjeuner 10 Replies to “Pâte à tartiner au gianduja”
Not parisienne

COMMENTS

10 thoughts on “Pâte à tartiner au gianduja

    Author’s gravatar

    quel delice ! bravooooooooooooo , bizzzzzzzzzz

    Author’s gravatar

    une superbe pâte pour mettre sur ses tartines
    bonne fin de journée bisous

    Author’s gravatar

    Un de mes péchés mignons… Je le mange à la petite cuillère !!! Bisous

    Author’s gravatar

    C’est délicieux le gianduja ! Tes photos sont terriblement appétissantes.
    Bonne semaine, bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-moi!