Archives par mot-clé : tartine

Grilled cheese banane, coco et sésame

Connaissez-vous le grilled-cheese? Il s’agit du croque-monsieur à l’américaine, et les américains le déclinent à tous les goûts! Il en existe avec toutes sortes de fromages, de sauces, de pains, et même des versions sucrées, un peu comme le croque-monsieur banane Nutella que l’on fait parfois chez nous!
 
 
Si vous êtes du genre à aimer un petit dessert réconfortant après une mauvaise journée, alors celui-ci va vous plaire! Après un repas un peu léger (ou pas), cela complétera parfaitement le tableau! Cette recette peut également faire un goûter au top pour les petits et les grands.
 
Le fromage frais Philadelphia peut être remplacé par du tahin et le beurre par un peu d’huile ou de margarine pour une version végétale si vous préférez, cela sera tout aussi bon.
 
 
La recette peut se préparer avec une brioche fraîche faite maison, c’est le top bien sûr, mais cela fonctionne aussi avec une brioche de quelques jours, le fait de la griller va lui donner une seconde jeunesse. Je parle d’une brioche de quelques jours hein, pas d’un morceau tout rabougri et dur dur comme du béton!
 
  
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Oeuf poché au micro-ondes

Photo Seph Swain  @Flickr
 
Avez-vous déjà essayé de pocher un œuf? C’est loin d’être infaisable mais cela peut sembler un peu périlleux au premier abord. Dommage, c’est tellement bon! Si vous ne voulez pas prendre de risques, je vous propose la méthode simple et rapide que j’ai testée pour réaliser cette cuisson au micro-ondes.
 
Photo Gordon Flood@Flickr
 
Je trouve que le pochage des œufs est une méthode assez délicate mai vraiment délicieuse, notamment lorsqu’on dépose l’œuf poché sur une salade, une soupe ou une tartine au four bien fondante. Mais quand je veux simplement me faire un petit repas à l’arrache, cette méthode simplifiée qui ne demande quasiment aucun effort me convient mieux! Je l’ai testée à de nombreuses reprises et cela n’a jamais raté.
 
 
Ce n’est évidemment pas la méthode officielle pour faire un œuf poché, mais le résultat est assez approchant, et ultra facile, que demander de plus?
 
    
Photo James Cohen  @Flickr
 

 
Source inspiration :
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Voyage gourmand : que manger et ramener du Danemark?

Source Pug Girl @Flickr
 
Régulièrement, je vous partage mes idées souvenirs ou mes plats favoris issus d’un pays que j’ai visité. Les voyages et la cuisine sont deux de mes plus grandes passions et quand je peux les réunir, je suis aux anges! C’est pourquoi en voyage, je suis toujours à l’affût de petits souvenirs culinaires, ou de spécialités à tester pour découvrir comment mangent les gens sur place. Aujourd’hui, direction le Danemark! Je vous livre mes conseils sur ce qu’il faut impérativement tester sur place, ou ramener dans vos valises.
 
 

Des fromages

 

On trouve quelques fromages sympa au Danemark. Il y a notamment un bleu danois, nommé le danablue. Vous pourrez aussi découvrir l’esrom, un fromage au lait de vache à la saveur prononcée, et avec de petits trous. Un peu plus doux, l’havarti se trouve également facilement. J’ai goûté ce dernier accompagné de compote et le mélange était très sympa! 

Source  @Flickr

Du pain et des “viennoiseries” danoises

 

Les viennoiseries ne se trouvent pas qu’à Vienne, et certaines que l’on trouve au Danemark sont très sympa.  Les wienerbrod (viennoiseries) les plus célèbres sont les kanelsnegl, des petits pains à la cannelle, et le romsnegl, un petit pain glacé au rhum. Côté pain, il y a beaucoup de pains bruns très sympa, et notamment le rugbrod ou pain danois.


Source Krista @Flickr

Des smorrebrod

 
Les smorrebrod sont une institution danoise. Il s’agit de tartines couvertes d’ingrédients frais et que l’on sert pour pas cher du tout dans tous les cafés et restaurants. Il y en a de très basiques ou de plus élaborées. On en trouve par exemple au fromage harvati avec de la compote, avec du hareng, de la moutarde sucrée et câpres, le tout sur du pain au malt (maltbrod) ou du rye brod. C’est la meilleure alternative pour manger typique et pas trop cher le midi au Danemark.
On trouve aussi une variante moderne, nommée les smushies. C’est exactement la même chose, mais servi en mini portions, à partager à l’apéritif.
 

Source Heather Cowper @Flickr
 

Du poisson

Les danois consomment beaucoup de poissons et notamment le hareng, des poissons fumés en tous genre, comme des maquereaux, de l’anguille… On trouve aussi les fiskefrikadeller, des boulettes de poisson épicées, et les sildebof, des croquettes de hareng accompagnées d’une sauce aux oignons. On sert dans certains restaurants le “platte” : une assiette garnie de produits de la mer comme du hareng, des crevettes, etc.


Source kaet44 @Flickr

De la street food

Il y a quelques classiques de street-food au Danemark et parfois des petites cabanes (polsevognen) qui vendent des hot-dogs et des snacks. On y trouve des hot-dogs composés de saucisses (pølser), avec des cornichons marinés (agurk) et de l’oignon grillé (ristede løg) ou de la rémoulade, une sauce qui n’a rien en commun avec notre rémoulade française. On y trouve aussi des frikadelle, encore un faux ami car ils n’ont que le nom en commun avec nos fricadelles! Il s’agit plutôt de petites galettes de viande type steak haché, qui peuvent être mises dans des sandwiches (ou pas). 
 

Source Jay Bergesen @Flickr

Des gâteaux et desserts

 

Il y a de nombreux gâteaux bien réconfortants au Danemark, j’ai pu tester le kransekage, ou gâteau aux amandes, l’æblekage, un gâteau aux pommes, mais aussi l’oldemorstang, qui rappelle un peu le stollen.  Sinon, le dessert divin à tester si vous aimez le ria au lait, c’est le risalamande : un riz au lait  aux amandes gâchées et à la confiture de cerises, un dessert typique de Noël là-bas.


Source Steve Snodgrass @Flickr

Des condiments et accompagnements

Il y a bien sûr des accompagnements à tout ça et parmi les plus fréquents, on trouve beaucoup de cornichons au vinaigre, ou d’oignons marinés dans un jus tout rose, sans doute à la betterave. 

Les salades de pommes de terre à la crème, ciboulette et oignons rouges sont également un accompagnement délicieux.

Des boissons

Ceux qui ont soif trouveront leur bonheur au Danemark, rassurez-vous. Il y a des brasseries célèbres là-bas comme la Carlsberg, et la Tuborg, mais aussi, bien plus sympa, de nombreuses micro brasseries, dont la plus grosse (qui n’en est donc plus une!) est la Mikeller. Les Danois ont aussi développé la première « bière open source », la Vores Øl. L’aquavit est une boisson locale aux plantes qui est un peu tombée en désuétude, mais revient à la mode grâce à certains cocktails.


Source Bernt Rostad @Flickr

Des accessoires de cuisine

 

Si vous aimez les accessoires design, vous pourrez vous faire plaisir et vous ramener des ustensiles en tous genres, car de nombreuses marque superbes sont originaires du Danemark : Bodum,  Bloomingville, Ferm Living, Greengate et plein d’autres, il n’y  que l’embarras du choix.

Voilà, côté alimentation et cuisine ce que j’ai remarqué au Danemark. Les mateurs de design seront évidemment aussi aux anges, ainsi que les fans des contes d’Andersen, qui pourront ramener une édition danoise s’ils le souhaitent! Et vous, qu’avez-vous ramené de là-bas?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Qu’est-ce qu’on mange en février?

Nous voilà en février! Comme en janvier, nous sommes dans un des mois où il y a le moins de fruits et légumes de saison, mais cela n’empêche pas de se régaler, car c’est le mois de la chandeleur! On organise une crêpes party et tout va mieux!

Les produits de saison en février :

Légumes : Céleri, citrouille, chou de Bruxelles, chou chinois, courge butternut, épinard,  endive,  mâche, navet, oignon, panais, poireau, potimarron, radis, salade frisée, topinambours.

Fruits : Bergamote, citron, mandarine, mangue, orange, pamplemousse, pommes, poires.

Mes recettes favorites pour février :

 

Parmentier aux choux de Bruxelles

parmentier-chou-bruxelles-3

Gratin de pâtes aux champignons et courge butternut

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Velouté d’endives à la bière et tartine de maroilles

Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique

Gâteau au citron

Cake à l’orange et aux noix

cake-orange-noix-3

Gâteau aux pommes arménien

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Comment fêter la Chandeleur en mode zéro déchet?

La chandeleur approche! J’aime beaucoup cette petite fête qui promet un accueil enthousiaste des petits comme des grands. Qui n’aime pas se régaler d’une dizaine de bonne crêpe? Je vous parlais il y a quelques temps de mes idées pour une chandeleur originale, et aujourd’hui je vais compléter cet article par un autre qui me tient à cœur : comment réduire ses déchets en organisant une chandeleur zéro déchet?
 
Si vous aussi, vous essayez de réduire le poids de votre poubelle et de consommer des produits qui génèrent moins d’emballages, ce petit guide est pour vous!
 

La pâte à crêpes

La pâte à crêpes est par définition plutôt zéro déchet puisqu’elle se réalise à partir d”ingrédients très basiques et disponibles sans emballages comme les œufs, le lait, la farine. Si vous arrivez à tous les acheter en vrac, vous avez tout bon! Il existe aussi des recettes de pâtes à crêpes sans œufs, au lait végétal ( à réaliser maison pour éviter les emballages), à l’eau… Je réalise la majorité du temps une pâte à la bière, c’est la faute de mes origines du nord! J’en profite alors pour utiliser des fonds de bière éventée. Si vous avez du petit-lait à écouler, il passera aussi parfaitement dans votre pâte à crêpes. Je vous conseille de réaliser une pâte à crêpes nature afin qu’elle convienne aussi bien aux crêpes salées que sucrées, cela facilitera l’utilisation des restes!

Les garnitures salées

On a l’embarras du choix pour les garnitures salées : aux champignons, au fromage, à la bolognaise… Tout est possible! Pour réaliser des crêpes salées vraiment écolo, choisissez simplement vos ingrédient en vrac, et de saison en ce qui concerne les légumes utilisés. Exit les tomates ou les courgettes dans les crêpes à la chandeleur donc… Mais les champignons, les courges ou les carottes sont les bienvenues! Vous pourrez sans doute trouver des idées en regardant du côté de votre congélateur, car les crêpes salées sont une recette fourre-tout parfaite pour y glisser les petits restes en tous genres.

Les garnitures sucrées

Le problème avec les garnitures sucrées, c’est qu’on a tendance à vouloir faire dans la profusion, la surenchère, et ça c’est tout sauf zéro déchet! Si vous aimez comme moi avoir du choix pour garnir vos crêpes sucrées et proposer à table confitures, sucres et pâtes  tartiner en tous genres, essayez de vous limiter à quelques basiques. Les sucres et cassonades en tous genres sont disponibles en vrac et vous devez déjà avoir du choix dans vos placards. Pour les confitures et pâtes à tartiner, privilégiez aussi celles qui dorment dans vos placards, ou achetez-en en petites quantité et en bocaux en verre uniquement. De mon côté, j’essaye chaque année d’écouler ce qui traîne dans mes placards et en complément je réalise une recette maison, une seule, comme un caramel au beurre salé, une pâte à tartiner aux noisettes… Ajoutez pourquoi pas des dés de fruits dans vos crêpes, et vous obtiendrez quelque chose de très sympa!

 Photo Abi Porter@Flickr

 

Les restes de crêpes

Une fois votre soirée crêpes finie, pas question de gâcher. Il va sans doute vous rester des crêpes car il est difficile d’estimer précisément la quantité que l’on va manger. Dans ce cas, congelez-les ou utilisez-les rapidement. Vous pourrez par exemple faire un gâteau de crêpes, ou des breakfast crêpes si vous avez un brunch prévu. Vous pouvez aussi les utiliser pour faire une galette saucisse, ou encore en brochettes pour l’apéro ou en ficelles picardes.

Et vous, vous aimez préparer vos crêpes comment? Vous avez d’autres idées pour les réutiliser?

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Tarte façon quiche sans œuf aux endives et maroilles

La recette que je vais vous proposer ce jour va sans doute vous sembler contre nature, et pour cause, il s’agit d’une quiche au maroilles… Sans œufs! Je comprendrais tout à fait que ça vous laisse dubitatifs, car c’est quand même l’œuf l’élément star de toute quiche! Mais j’aime expérimenter en cuisine et l’œuf étant un allergène, je me suis dit que ça pouvait être intéressant de connaître une variante de quiche qui n’en inclut pas. 
 
 
Bref, je me suis dit “pourquoi pas?”, il faut essayer pour juger après tout!
L’œuf est ici remplacé par du tofu soyeux, un tofu assez différent de celui qu’on connait habituellement, à la texture plus souple. Il se cuisine différemment et est connu pour être un des substituts les plus efficaces pour l’œuf. Dans cette quiche, le résultat est un peu déroutant et pas 100% ressemblant avec la vraie quiche aux œufs bien sûr, mais on s’habitue, et je dois dire que je me suis régalée avec cette tarte.
 
 
Si vous avez une allergie aux œufs, j’avais d’ailleurs proposé ce petit récapitulatif de toutes les façons de les substituer dans des recettes, cela pourra peut-être vous servir.
 
En réalisant cette recette, j’ai appris que l’appareil à quiche, c’est à dire le mélange œuf/crème fraîche, se nomme “migaine” en Lorraine. Ici, ce n’est pas une migaine mais un appareil végétal qui va la remplacer.
 
  
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé pizza par ici, vous ne trouvez pas? Remarquez que moi, je pourrais parler pizza chaque semaine et je ne trouverais pas ça excessif, tant c’est un plat que j’adore! Quand j’étais enfant, j’aimais les pizzas mais je n’ai pas souvenir que c’était un plat aussi gastronomique à l’époque. On achetait une jambon-fromage toute prête au supermarché, on la mettait au four et c’était parti! C’était déjà très chouette quand j’y repense.
 
 
  
 
De nos jours, on fait des pâtes à l’italienne, on met des fromage italiens, de la roquette dessus, un filet de balsamique, de la truffe parfois… C’est plus élaboré et je dois dire que j’adore, car c’est vraiment un repas qui met à l’honneur les produits frais. On est assez éloignés de la malbouffe quand on y réfléchit bien!
 
 
Ce qui m’a bien plu avec cette pizza, c’est la saveur du comté qui parfume bien l’ensemble. Il est un peu plus prononcé que du gruyère ou de la mozzarella. Additionné à la saucisse et aux pommes de terre, c’est une pizza finalement assez rustique et bien nourrissante!
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Pudding au chocolat et noisettes

En hiver, nous apprécions une cuisine réconfortante et riche, surtout ici dans le nord où la grisaille dure longtemps! Je vous avais déjà proposé un pouding au vieux pain, ou pain de chien comme on dit dans le nord. Il m’arrive régulièrement de dériver de ce classique et d’en faire des versions aromatisées comme le pudding chocolat clémentines ou pudding raisins secs et caramel.
 
Aujourd’hui, je vous en propose une version aux noisettes et à la pâte à tartiner aux noisettes. N’importe quelle pâte à tartiner au chocolat et noisettes peut convenir dans cette recette, et même si j’utilise le nom de Nutella qui est presque devenu un nom générique, je vous recommande plutôt d’acheter une pâtes à tartiner bio, végane et sans huile de palme, comme la nocciolata. Cela reste quelque chose de très riche, mais c’est quand même plus respectueux de l’environnement, c’est toujours ça de pris!
 

Faire du pudding au pain n’est pas difficile du tout. C’est même très facile, ce qui en fait une excellente recette pour les apprentis pâtissiers ou les personnes qui ne sont pas très à l’aise en cuisine. 

Le pudding au pain est aussi une recette idéale quand vous avez du monde à nourrir, car vous pouvez faire un gros plat sans effort supplémentaire.
 
 
 
 
 
 
 
La clé d’un bon pudding au pain est de s’assurer que le pain soit bien imbibé. Pour cela, n’hésitez pas à augmenter légèrement la quantité de lait si vous voyez que le pain en a encore besoin, car suivant le type de pain utilisé et son état de sécheresse, aucune recette ne ressemble parfaitement à la précédente.
 
Les noisettes, la pâte à tartiner et le chocolat noir se marient très bien et donnent un pudding bien parfumé.
 
Il n vous reste plus qu’une chose à faire, garder votre vieux pain!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Tourte au chou romanesco et morbier

Que prévoyez-vous pour le repas de nouvel an? Et pourquoi pas une tourte? Alors d’accord, si vous vous imaginez une soirée glam’ et paillettes à danser jusqu’au lever du soleil, ce n’est sans doute pas le bon plan d’aller se lester le ventre avec une part de tourte au chou. Mais si comme moi, vous préférez les soirées un peu plus cocooning à profiter d’un bon repas entre amis sans se mettre la pression pour rester éveillés jusqu’aux douze coups de minuit, cette tourte est faite pour vous! Oui parce qu’après en avoir mangé une bonne part, accompagnée de toasts de tarama végétal ou d’une panna cotta aux marrons glacés, vous risquez de partir directement au pays des songes, et de vous réveiller le 1er janvier!
 
 
Pour réaliser cette tourte, j’ai utilisé deux pâtes brisées. Maison ou du commerce, c’est vous qui voyez, évidemment c’est meilleur maison, mais plus rapide tout fait! Ce n’est pas nouvel an tous les jours alors l’effort peut se justifier, mais c’est aussi un repas où l’on a souvent plein de choses à faire, alors économiser 20 minutes sur le planning, ça peut rendre service!
 
 
Dans cette tourte, j’ai mis du chou romanesco, dont j’adore les jolis bouquets au motif fractal, oui oui, j’ai réussi à caser ce mot savant sur ce blog, hihi! S’il y a un blanc pendant votre repas, vous pourrez toujours expliquer cette histoire de motif fractal à vos invités pour relancer la conservation!
 
  
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Chaussons au boudin, chou rouge et pomme

Je vous ai déjà parlé de mes aventures avec le boudin noir ici… Bien que détestant cette spécialité, j’ai hérité d’un grand stock de boudins noirs et chez moi, si une chose est exclue, c’est le gaspillage! Alors j’ai congelé tout ce que je pouvais, et je les sors à chaque fois que je reçois des gens qui aiment ça. je leur réalise alors  des petites recettes apéro pour écouler mes stocks !

 

Comme les fois précédentes, je n’ai donc pas goûté cette recette en la réalisant, j’en suis incapable, mais mes invités m’ont confirmé qu’elle était délicieuse.

Si vous cherchez d’autres façons de cuisiner du boudin noir, essayez  aussi ces croustillants de boudin noir!

 

Cette recette vous donnera 24 mini chaussons pratiques à manger avec les doigts. Pour servir en plat, vous pouvez aussi en réaliser de plus grands à manger à la fourchette, et les accompagner d’une salade.

Ce n’est pas la dernière recette que je vous propose à base de boudin car il m’en reste encore… Ce stock est interminable! Affaire à suivre!

  

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0