Archives par mot-clé : saucisse

Salade marocaine au concombre et tomates

Aujourd’hui, je vous propose une salade que j’ai réalisée très récemment pour un barbecue. C’est une recette que j’avais repérée depuis bien longtemps sur le blog mes inspirations culinaires, et que j’avais mise dans ma très longue liste de favoris, dans l’attente d’une occasion pour la préparer. Comme j’avais du concombre à utiliser, l’occasion s’est enfin présentée pour moi!
 
 
 
Ce que j’aime dans cette salade, c’est qu’elle est vraiment très légère. Elle ne contient que des légumes, pas de pâtes ou de riz, ni rien qui tienne trop au corps… Ce n’est pas que je fasse une psychose sur les féculents, loin de là, mais quand on organise un barbecue, on a tendance à proposer plusieurs salades pour laisser du choix à tout le monde. Si on cumule salade de pommes de terre, salade de riz, salade de pâtes, sans compter le pain qui accompagne les saucisses… Ça fait vraiment un festin pas très équilibré !
 
 
Du coup, j’avais proposé une salade de pâtes, mais aussi une simple salade de carottes et betteraves, et enfin cette salade, aux accents un peu plus orientaux, que j’ai beaucoup aimée. Il faut dire que je suis une fan de concombre, de tomates, de coriandre et d’épices, et ici, c’est tout ça qui est réuni !
 
Je n’ai pas été déçue, comme à chaque fois que je pioche une recette sur le blog de Samar c’est un régal!
 
 
J’ai un peu adapté les quantités à ma façon pour utiliser les légumes que j’avais, mais je pense que les proportions sont à peu près respectées, et c’était très sympa comme ça !
 
 
Source d’inspiration :
https://www.mesinspirationsculinaires.com/article-salade-marocaine-de-tomate-et-concombre.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

7 astuces pour organiser un barbecue mémorable

Photo slgckgc @Flickr
 
Bien sûr, vous savez comme tout le monde préparer un barbecue : n’importe qui peut inviter quelques amis et poser en vrac des chipolatas sur le grill! Cela suffit pour passer un très bon moment, on est d’accord… Mais si vous avez envie de monter un grade et d’élever votre barbecue au rang de réception de l’ambassadeur, alors ce post est fait pour vous! Ne vous inquiétez pas, mes conseils ne feront pas sauter votre compte en banque!
 

La décoration

 
L’aspect visuel est le premier que tout le monde remarque, et en général on ne s’attend pas à une super déco pour un barbecue, donc il suffit de quelques petits efforts pour marquer les esprits! Il y a quelques  moyens super faciles de donner à votre jardin l’air un peu plus festif rapidement et sans budget. Mon astuce préférée est de faire des bannières en tissu ou fanions à accrocher dans tout l’espace. Il vous suffit de couper dans des feuilles de couleur des losanges et de les replier pour former des triangles sous lesquels vous glisserez une ficelle. Ça fait une super activité si vous avez des enfants, ils pourront décorer la guirlande pour vous aider. Des bocaux remplis d’eau dans lesquels vous déposerez une bougie chauffe-plat flottante ajoutent une belle touche lumineuse. Le soir, si les moustiques sont un problème chez vous, optez pour des bougies à la citronnelle. Enfin, si vous avez des guirlandes lumineuses ou lampes d’extérieur, c’est le moment de tout allumer si votre barbecue a lieu le soir! Ambiance guinguette garantie!
 
 
 

Prévoyez un stand boissons

 
Afin de ne pas passer la journée à remplir les verres, mettez un stand boissons à disposition : gobelets de différentes tailles, bières, rosé, ainsi que des grandes jarres de punch ou de thé glacé pour ceux qui ne boivent pas d’alcool. J’aime ajouter des rondelles de citron ou de concombre dans mon thé glacé pour donner une touche fraîche et un joli look à ma boisson.
 
 

Soignez l’apéritif

 
Les amuse-gueules sont souvent sous-estimés lors des barbecue et se limitent souvent à des chips ou cacahuètes. Evitez au maximum le pain car il accompagne déjà le plat lors des barbecue en général, et focalisez-vous sur des produits frais et sains. Disposez sur une table des crudités, des dips apéro, des cubes de fromage… 
 
 
 

Changez des chipolatas et merguez

 
N’oubliez pas que la plupart des gens font des barbecues toutes les semaines lors des beaux jours et essayez de sortir des setiers battus : brochettes, poulet mariné… Pensez aussi aux végétariens avec des brochettes de tofu ou de légumes, et à ceux qui n’aiment pas trop la viande, avec par exemple des brochettes de saumon marinées.
 
 

Proposez un buffet de salades

 
Le barbecue ne doit pas se limiter aux saucisses et grillades! Pour l’équilibrer, mettez à disposition un beau buffet de salades colorées dans lesquelles chacun se servira, succès garanti.
 
 

Ne négligez pas le dessert

Le dessert est souvent zappé lors des barbecues sous prétexte que le plat est riche. J’aime proposer simplement une salade de fruits et des biscuits maison qui accompagnement le café. Si vous recevez des familles avec enfants, vous pouvez ajouter un gâteau car souvent les enfants mangent moins que les adultes lors du plat, et ont encore une petite place pour le dessert! Une autre option sympa si la météo est de circonstance, est de proposer un atelier glaces : des bacs de glace, des cornets, des vermicelles de couleur, et chacun se fait sa glace pour une touche de fraîcheur en fin de repas!

 

Pensez aux enfants

Les enfants n’aiment pas forcément les mêmes choses que les adultes, et j’aime leur proposer une alternative du type saucisses de Strasbourg, chips, salade de pâtes simple (sans oignons ni poivrons, la hantise de beaucoup d’enfants) ou encore des crudités nature à picorer avec les doigts ( tomates cerise, bâtonnets de carotte, dés de melon…). Prévoyez également du ketchup et de la baguette afin qu’ils puissent se faire un petit sandwich type hot-dog tout simple.
 
 
Et vous, c’est quoi vos petits secrets pour que tout le monde soit heureux quand vous organisez un barbecue?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

One pan pasta tortellini et saucisse

Il y a  quelques années, on voyait partout les fameux plats “one pan”… Vous savez, ces pâtes que l’on cuit directement avec la sauce en une seule casserole… C’est un peu le principe du risotto, on évite beaucoup de vaisselle et le résultat est délicieux! Je suis tombée sous le charme de cette méthode! Je contenue à réaliser mes pâtes de cette façon régulièrement, et c’est aujourd’hui des tortellini à la saucisse en mode “one pan” que je vous propose.

 

Le mélange d’épices italien que j’utilise contient du basilic, du thym, du romarin et de l’origan, alors si vous n’avez pas de mélange de ce type, utilisez un peu de tout ça et ça sera parfait.

Ce plat réalisé à la poêle gratine quelques minutes au four à fin, donc vous aurez besoin d’une poêle à la poignée amovible ou en métal, bref d’un poignée qui ne risque pas de fondre! Sinon, à la place, mettez un couvercle les 3 minutes pour aider le fromage à fondre.

Source d’inspiration :
http://www.yellowblissroad.com/italian-sausage-tortellini-skillet/

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Voyage gourmand à Saint Malo et ses environs : Que manger ?

Photo Zoltán Vörös @Flickr

Vous le savez sans doute si vous venez sur ce blog depuis un petit moment, j’adore voyager. Voyager, ça ne veut pas forcément dire partir très loin. J’aime découvrir aussi bien ce qui se trouve à 5 km de chez moi que ce qui se trouve à l’autre bout du monde… Ça tombe bien car ces derniers mois, j’ai plus souvent eu l’occasion d’aller à 5 km (allez, on va dire… 10 km max! ) qu’à l’autre bout du monde si vous voyez ce que je veux dire…

 
J’ai toujours aimé vous partager mes petites idées de voyages, et surtout mes façons de transformer des voyages en découvertes gourmandes en explorant la partie souvenirs culinaires. Ces derniers temps, je n’ai pas pu voyager beaucoup, mais j’avais pris ces notes lors d’un voyage à Saint-Malo que j’ai fait avant l’arrivée de la crise sanitaire, et que je ne vous avais pas encore partagée.
 
Je suppose que comme l’an dernier, cette année, beaucoup de gens choisiront la France comme destination vacances, l’étranger étant assez incertain à aujourd’hui. Alors, pour tous ceux que la Bretagne séduit et je sais qu’ils sont nombreux, voici des idées de petits souvenirs à ramener de Saint-Malo ou de la région environnante pour pouvoir prolonger vos vacances une fois rentrés chez vous et vivre à fond la gastronomie de la Bretagne !
 

Des huitres de Cancale sorties de l’eau

La proximité de la mer permet d’aller déguster des huitres tout juste pêchées. Les huitres de cancale sont très réputées et seront parfaites avec un petit verre de vin blanc! Y’a pas plus frais!


Photo Shadowgate @Flickr

Une omelette chez la mère Poulard?

Franchement j’ai tenté l’expérience et je ne vous la recommande absolument pas! Après avoir attendu de loooooongues minutes, nous avons été installés dans une salle bondée, littéralement entassés les uns sur les autres. Nous avons attendu une éternité pour recevoir des omelettes froides… Après voir réclamé auprès de la serveuse, celle ci a eu le culot de nous répondre que ça se mangeait comme ça.. Alors même que la page d’accueil du site vantait les délicieuses omelettes fumantes de la Mère Poulard! Elle doit se  retourner dans sa tombe la mère!


Photo Mark Morgan @Flickr

Des galettes

Les galettes bretonnes sont connues dans la France entière, mais c’est autre chose que de les manger sur place. Déjà vous pouvez trouver des restaurants  avec un très bon niveau dans le domaine, à prix très accessibles, mais vous trouverez aussi des garnitures que l’on ne voit pas souvent dans le reste de la France, comme la galette à l’andouille, vraiment typique.


Photo Jérôme Decq @Flickr

Une galette saucisse

Qui n’a jamais testé de galette saucisse doit absolument partir illico presto en Bretagne! La galette saucisse est un peu le hot-dog breton, le plat que l’on grignote sur le pouce pendant les matchs de foot ou à la sortie des bars. Ce n’est ni plus ni moins qu’une galette de blé noir enroulée autour d’une saucisse, parfois complétée d’oignon rôtis ou de moutarde, mais avec des ingrédients de qualité, quel régal c’est!


Photo billknock @Flickr

 

Du kouign aman, du gâteau breton, du far…

Les gourmandises ne manquent pas, et vous auriez tort de faire l’impasse sur le dessert au restaurant ou de bouder des boulangeries pâtisseries en Bretagne! Attention, la plupart des spécialités sont roboratives, à l’instar du kouign aman, alors gardez de la place!


Photo jmettraux @Flickr

Voilà les expériences culinaires qui m’ont le plus marquée à Saint Malo et sa région environnante. Je n’ai pas la prétention d’avoir fait un guide exhaustif, aussi n’hésitez pas à me dire si vous avez fait d’autres découvertes sympa!

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Riz à la réunionnaise

Pour son anniversaire, ma fille souhaitait un gâteau sur le thème des pirates. J’ai donc voulu préparer pour les adultes un repas à l’inspiration des îles pour garder une cohérence dans l’ensemble du menu.
 
 
 
J’avais notamment proposé un rougail saucisse et un plat de lentilles, et en accompagnement, j’ai préparé du riz.
Pour changer un peu et respecter ma thématique, j’ai tenté de le cuire à la réunionnaise. Ce n’est pas une recette à proprement parler que je vais vous donner aujourd’hui, mais une méthode cuisson, assez simple et différente de notre façon de faire en métropole.
 
 
La différence de cuisson avec la méthode  métropolitaine est qu’au lieu de faire bouillir de l’eau salée, puis de plonger le riz dedans,  de le laisser cuire et de l’égoutter, on lave le riz à l’eau froide (selon la variété utilisée), puis on le met à cuire à couvert dans une casserole avec une quantité d’eau bien définie. Le riz cuit alors sur feu doux jusqu’à évaporation totale de l’eau. On peut adapter la méthode à l’autocuiseur et dans ce cas, on n’a pas à se soucier du temps de cuisson, c’est encore plus simple.
 
 
Laver le riz permet de le débarrasser d’une partie de l’amidon. Celui-ci s’en va habituellement dans l’eau de cuisson, mais ici comme la cuisson se fait par l’évaporation de l’eau du riz, c’est le seul moyen d’en enlever une partie. Attention, l’étape de trempage ne concerne que le riz basmati qui peut tremper jusqu’à 30 minutes. Ne mettez jamais le riz thaï à tremper avant cuisson, il cuirait très mal par la suite. 
 
Le résultat est très bon, bien moelleux et parfumé, tout le monde a apprécié ! 
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Mijoté de lentilles et saucisses

Et si on se mitonnait un petit plat bien rustique? J’adore les lentilles et cela faisait une éternité que je n’en avais pas préparé!
Ce plat de lentilles peut se réaliser avec n’importe quel type de saucisses, végétariennes pour moi, et fumées, ça fait la petite différence sympa!
 
 
 
 
J’ai trouvé que ce mijoté avait un bon goût bien traditionnel avec la moutarde, c’est vraiment un plat d’hiver par excellence.
Si vous ne buvez pas d’alcool ou n’avez pas de vin entamé au frigo, il peut être remplacé par de la bière ou du bouillon de légumes pour parfumer l’ensemble agréablement.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Lentilles à la créole

J’adore les lentilles, pas vous? J’ai tendance à les préparer souvent de façon “rustique”, avec de l’oignon et de l’ail, et accompagnées de saucisses. Mais le changement a parfois du bon! Il y a quelques temps, j’ai voulu faire un menu à thème créole et j’ai imaginé cette recette. Je ne crois pas qu’elle soit vraiment créole, mais ça permettait d’avoir un accompagnement parfumé pour le reste du repas avec des saveurs cohérentes.
 
 
 
Les lentilles sont préparées avec de l’ail, de l’échalote, de l’oignon, mais surtout du gingembre qui relève le tout et apporte une petite note chaleureuse.
Au final, c’est une recette très simple et que j’ai beaucoup appréciée ainsi que mes invités.
 
 

Pour un repas simple, gourmand et parfumé, vous pouvez servir ce plat de lentilles avec du riz créole, un rougail saucisses ou un colombo de potiron par exemple!

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

C’est parti pour une petite cure détox!

Entre deux galettes des rois et à peine sortis des fêtes de fin d’année, je vous propose pour changer un peu de parler de cure détox. Je ne suis pas du genre à partir dans des extrêmes et encore moins à me priver, mais en ces périodes de froid, de déprime hivernale et de restrictions dues à la crise sanitaire, je me dis qu’on peut toujours essayer de mettre toutes les chances de son côté pour aller mieux. À ce sujet, les cures détox doivent pouvoir nous aider. Je vous propose donc quelques cures détox à réaliser chez vous.

Les cures d’aloe vera, de jus de fruits et légumes frais

Une cure détox sert à éliminer les toxines : les déchets que l’organisme produit, elle présente donc un véritable atout pour votre corps. L’aloe vera est connu pour ses nombreux bienfaits, c’est un peu un ingrédient miracle, utilisé tant en cosmétique naturelle qu’en médecine traditionnelle. Il contribue notamment au confort digestif, à la beauté de la peau et des cheveux et aide à augmenter les défenses immunitaires. Top en hiver, non ? Pour entamer une cure on peut commander du jus d’aloe vera frais à boire.

Les cures de jus sont aussi les plus plébiscitées en matière de cure détox, on les trouve commercialisées en kits “tout faits”. Vous recevez un ensemble de bouteilles de jus de fruits et légumes, vous suivez le guide et le tour est joué. Si vous disposez comme moi d’un extracteur de jus, vous pouvez facilement reproduire ces cures détox à la maison ou simplement les coupler à une alimentation plus classique si vous ne voulez pas effectuer de cure.


Photo WILLPOWER STUDIOS @Flickr

Les infusions detox ou la cure raw food

Ce n’est pas une cure à proprement parler, car les infusons ne sont pas un aliment exclusif, mais vous pouvez consommer des infusions détox associées idéalement à une alimentation saine majoritairement à base de fruits et légumes. Les meilleures infusions pour une cure détox sont celles aux propriétés diurétiques, drainantes ou antioxydantes. On trouve des mélanges tout faits, par exemple au gingko, au curcuma, etc. Concernant la cure raw food, il s’agit de manger essentiellement des aliments crus et non transformés, c’est à dire beaucoup de fruits et légumes notamment.


Photo A Girl With Tea @Flickr

La cure mono-diète

Ici, on mange un seul aliment ou type d’aliment pendant un ou plusieurs jours. Or, cela ne doit pas durer trop longtemps, car à la longue cette cure peut très vite provoquer des carences, sans compter la lassitude.

Le jeûne

Comme son nom l’indique, il s’agit de s’arrêter totalement de manger, par exemple une journée par mois. Il faut évidemment faire bien attention à s’hydrater, ne pas prolonger ce jeûne trop longtemps, et éviter de faire cela sans l’avis d’un médecin.


Photo Practical Cures @Flickr

Et vous, que pensez-vous des cures détox ? Personnellement, je n’aime pas me priver et suis donc plus attirée par celles qui apportent un supplément de vitamines, sans supprimer une alimentation normale. C’est notamment le cas avec la cure d’aloe vera, de jus de fruits et légumes (qui peut se mixer avec une alimentation normale) ou des tisanes détox. Vous pouvez lire également une recette pour réaliser des croquettes de pommes de terre et saucisse.

Photo de couverture : Marco Verch Professional Photographer @Flickr

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Œufs brouillés à la truffe

La recette que je vous propose aujourd’hui est un peu pour la rencontre du meilleur des mondes pour moi : je suis une fan d’œufs brouillés, une fan de truffes, une fan de brunch… Bref, cette recette, c’est un peu tout moi! C’est tout ce que j’aime, et en plus, c’est extrêmement simple et la simplicité, j’aime ça également!
 
 
 
Cela me fait penser que cela fait longtemps que je n’ai pas organisé un petit brunch. Depuis que je ne mange plus de viande, cela perd un peu de son attrait car le bacon est une part vraiment sympa du brunch à mes yeux!
 
 
Pourtant on peut se régaler de haricots, d’œufs, de champignons, ou même de saucisses végétales, il y a pas mal d’alternatives… Il faut que je m’y remette!
 
 
Pour moi, pas de bon brunch sans un petit cocktail. Avec ou sans alcool? Ça se débat! Et lequel? Team mimosa, team Bellini, team Bloody mary.. Chacun son camp! Vous avez choisi le vôtre?
 

 

 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Hot-dog alsacien

Vous connaissez ma passion pour les hot-dogs… Pour résumer, la street food et tout ce qui peut se grignoter avec les doigts, j’adore ! 
 
 
Mais pas question de répéter la même recette à l’infini, je tente de nouvelles variantes à chaque fois. 
 
 
Cette recette peut être faite en version végétarienne ou pas, c’est vous qui voyez, il suffit d’ajuster le type de saucisse que vous utiliserez. Il existe plein de sortes de saucisses végétales qui s’inspirent de toutes les variétés qui existent à la viande : aux herbes, de Strasbourg, façon merguez… ll y a l’embarras du choix! 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2