Archives par mot-clé : courgette

Brownie à la courgette

L’été, c’est la saison de la délicieuse courgette ! Je suis sûre que comme moi, vous adorez ce légume et connaissez pas mal de façons de la cuisiner, mais qui a dit qu’on ne ne pouvait la manger que salée ? Pas moi en tout cas!
 
 
 
Voici pour changer un peu une recette sucrée qui peut alléger un peu ou déculpabiliser le dessert. En effet, ce brownie ne contient pas d’œuf, pas de matière grasse mais… De la banane et de la courgette ! Oui, c’est presque un sans faute, mais attention, il y a quand même du sucre, il faut bien qu’il reste quelque chose !
 
 
Le résultat est un peu différent d’un vrai brownie, mais je doute que vos convives devinent cette ingrédient secret… A tenter pour tester leur niveau culinaire !
 
 
 
Source d’inspiration : 
http://recipes.sparkpeople.com/recipe-detail.asp?recipe=474935

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Légume de saison : le maïs

Photo Marco Verch Professional Photographer @Flickr

En fin d’été et début d’automne, les épis de maïs sont de retour. Bien qu’on trouve toute l’année du mais en boîte ultra pratique, les épis frais sont un véritable régal et ils permettent d’autres types de préparation consommés entiers…  Ils sont synonymes de beau temps et de récoltes de fin de l’été, et c’est pourquoi nous les aimons tant! Maintenant que le maïs frais est de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver. 

Comment choisir le maïs?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des épis de maïs sans défauts, dont les feuilles vertes ne sont ni jaunies ni tâchées.

 
Photo Robert Couse-Baker @Flickr

Quand le maïs est-il de saison?

Le maïs est une culture dite de printemps, c’est à dire qu’il est semé en avril/mai pour être récolté au début de l’automne.


Photo Yevgeniy Shpika @FLickr

Comment conserver votre maïs ?

Le mais se dessèche vite et devient coriace sous la dent. Consommez-le donc vite pour mieux apprécier sa saveur et surtout sa texture. Vos épis de maïs seront vraiment meilleurs consommés le jour même de l’achat. Si vous devez attendre un jour ou deux de plus avant de le consommer, mettez le au réfrigérateur. Pour une durée plus longue, congelez-le entier avec ses feuilles.


Photo  Emilian Robert Vicol@Flickr

Comment préparer du maïs?

Ne retirez pas les feuilles avant la cuisson. Plongez les épis entiers dans de l’eau bouillante légèrement salée et faites-les cuire pendant 3 à 7 minutes selon la taille des épis. Attention de ne pas trop le cuire  car l’épi de maïs perdrait de sa saveur. Une fois cuit, il ne vous reste qu’à retirer les feuilles qui entourent l’épi et les petits filaments qui resteraient éventuellement collés aux grains.

Vous pouvez alors le consommer entier, avec du beurre par exemple,  ou retirer les grains pour le préparer comme on le ferait avec du maïs en boite, c’est à dire dans les salades, chilis, plats mijotés…

Mes recettes favorites au maïs

 

mais-creme
Ramequins de maïs à la crème


Maïs pimenté aux poivrons et chèvre


Panochas de maiz

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

One pan pasta à la vache qui rit et petit pois

Cette recette de one pot pasta date un peu, et à vrai dire, récemment je n’ai pas acheté de vache qui rit. Ma fille s’en régale chez sa mamie, mais moi je bloque toujours sur le surplus d’emballage que représentent ces petits triangles !
 
 
 
Quoi qu’il en soit, avant d’avoir pris cette résolution d’arrêter les fromages en portions individuelles, j’avais cuisiné la recette que je vous propose aujourd’hui. Ce plat de pâtes était délicieux, bien crémeux et il a bien plu aux plus jeunes, ma fille notamment adorant les petits pois et la vache qui rit.
 
 
Si vous avez ce fromage dans votre frigo, vous vous régalerez, sinon je pense qu’un autre fromage doux peut faire l’affaire, ou même une ou deux cuillers de crème fraiche.
 
 
Je ne me lasse pas des one pot pasta, pour leur facilité de réalisation, et pour leur côté savoureux, avez-vous déjà testé ? Sinon, j’ai forcément votre bonheur entre le One pot pasta pesto courgettes, le One pot pasta tomates et basilic et le One pan pasta à l’ail et au parmesan, lequel vous tente ?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 9

Rouleaux de courgettes fourrées au fromage de chèvre

Amateurs de recettes légères et de saison, j’ai le petit plus sympa pour vos apéros d’été. Avec de la courgette bien parfumée et du fromage frais, c’est tout simple et très bon !
 
 
 
Le principe est simple : on coupe des bandes de courgettes, on les cuit,  on garnit de fromage et on roule, sympa non? Utilisez une mandoline ou un épluche-légumes pour faire des tranches bien fines de courgettes et surveillez la cuisson, à part ça, il n’y a aucune difficulté dans cette recette, et vous pouvez modifier les herbes à volonté, selon ce qui vous passe sous la main !
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Voyage gourmand : Que manger dans les Pyrénées orientales?

Cette année, j’ai eu la chance de visiter Perpignan. Si vous aimez la charcuterie, le fromage, le vin, les tapas, les pâtisseries, (bref, si vous aimez manger!) il y a fort à parier que vous pourrez vous régaler là-bas! Nous nous y sommes attelés en testant restaurants et petites échoppes, et c’est un sans faute! Si comme moi, vous aimez profiter de vos voyages pour vous régaler et faire des découvertes culinaires, découvrez ci-dessous les meilleures spécialités à déguster sur place.
 
   

Les entrées et tapas

 
Proximité de l’Espagne oblige, on trouve facilement des tapas, ou pinchos, en entrée ou en guise de plat, accompagnés d’un bon verre de vin local. J’avais découvert le plus typique d’entre eux il y a quelques années par hasard, le Pan amb Tomaquet, que je vous propose ici. Cette recette catalane n’est autre qu’un morceau de pain frotté avec de la tomate, un tapas typique et délicieux ! La région offre aussi de délicieux anchois, et des spécialités à l’artichaut que l’on pourra retrouver à l’apéritif comme dans le reste du repas. 
 
 

La charcuterie

 
Les charcuteries catalanes proposent leur lot de bonnes surprises pour les amateurs : dolça de Girone, secallona, llonganissa, fuet, soubressade… Et j’en passe ! Je ne les ai pas testées mais il paraît que c’est délicieux!
 
Photo Martin Delisle @Flickr
 

Poissons

 
Côté mer, on retrouve un peu les mêmes produits et spécialités qu’en catalogne espagnole, notamment la morue, les anchois, les fruits de mer, les moules. On trouve ces dernières gratinées avec de l’aïoli par exemple. L’aïoli catalan n’est pas le même que dans le reste de la France d’ailleurs, il ne contient pas d’œuf, que de l’huile et de l’ail! Un délice ! Tout le monde connaît le célèbre thon à la catalane, il existe aussi les anchois à la catalane, ou même d’autres poissons à la catalane. La sauce catalane est une sauce à la tomate agrémentée d’ail, d’oignon, de persil et d’huile d’olive, et déclinable avec n’importe quel plat ou presque! Une autre spécialité réputée là-bas est la la bullinada au poisson, ou bouillinade, sorte de bouillabaisse réinterprétée par les catalans.
 
Photo mari @Flickr
 

Viande

 
Il y a de nombreuses spécialités de viande dans cette belle région. Parmi elles, les bolas de piccola sont des petites boulettes mijotées, délicieuses. L’ouillade est une potée de légumes et de viande qui cuit très longuement.
 

Côte légumes

 
La plus célèbre et typique des recettes de légumes est sans doute l’escalivada, une spécialité de légumes (aubergines, poivrons, oignons, courgettes…) cuits très lentement au four et découpés ensuite en bandes. Les champignons catalans, cuisinés avec du persil et de l’ail, sont également délicieux.

Côté fromage

 
La région regorge de petits fromages de chèvre très bons. Ils permettent de préparer le mal I Mayo, un dessert composé de fromage de brebis servi sucré avec du miel.
 
 
Photo Jean Weber @Flickr
 

Côte sucré

 
Les desserts sont nombreux et divins par ici! Les rousquilles sont des biscuits sablés enrobés d’une meringue, généralement vendus secs, mais certains pâtissiers en font une version fraîche et revisitée à différents parfums, c’est un régal ! Le touron, célèbre nougat, se décline dans de nombreux desserts et notamment dans des macarons au touron. Les côtes catalanes, la bunyete, la crème catalane, le bras de gitan, les pastissets (de petits chaussons fourrés)  ou encore le coca, un gâteau moelleux aux amandes, ne sont qu’un aperçu de ce que vous pourrez trouver sur place!
 
 

Les boissons

 
Pour accompagner vos repas, commandez un vin du coin, comme le vin de Collioure, du pays d’Oc, des Côtes catalanes ou des Côtes Vermeille. Le cava est le vin blanc pétillant local, on peut le consommer tel quel ou en cocktail, j’ai par exemple vu un mojito local au cava! Le muscat de Rivesaltes est produit dans la région, ainsi que des vins doux comme le Banyuls.
 
 
Et vous, vous connaissez ce coin ? Vous aimez manger quoi là-bas ?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Légume de saison : le petit pois

Photo Isabel Eyre @Flickr

En août, les petits pois sont de saison ! On a tendance à oublier qu’ils ont une saison car ils sont plus souvent consommés en boîte ou surgelés, mais c’est bien l’été qu’ils sont les meilleurs, et cuisinés frais, ils sont croquants et parfumés à souhait.  Petits et grands les apprécient généralement pour leur goût tout doux. Maintenant que les petits pois sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver. 

Comment choisir les petits pois?

Les petits pois sont vendus dans leur cosse donc on ne voit pas vraiment à quoi ils ressemblent. La cosse devra être lisse et d’un beau vert vif. S’ils ont des tâches, s’il jaunissent, ou semblent assez mous, c’est qu’ils sont déjà trop vieux ou abimés, évitez-les.
Faites également attention aux quantités. Les cosses pèsent lourd et une fois qu’on les enlève, il il ne reste plus grand-chose… Pour obtenir 100 grammes de petits pois, c’est plus de 300 grammes que vous devrez acheter avec les cosses.

 
Photo Isabel Eyre @Flickr

Quand les petits pois sont-ils de saison?

Les petits pois sont des légumes très répandus et commercialisés toute l’année sous forme de conserve ou de surgelés. C’est beaucoup plus rare de les trouver frais car leur saison est courte, mais on trouve plus facilement l’été, jusque juillet août. 


Photo Kari Söderholm @FLickr

Comment conserver vos petits pois?

Vos petits pois resteront frais quatre ou cinq jours stockés dans un sac en plastique dans le bac à légumes. Ne lavez pas les petits pois à l’avance, mais juste avant de les utiliser. Si vous avez trop de petits pois et que vous savez que vous ne pourrez pas tout utiliser en quelques jours, vous pouvez les congeler pour une utilisation ultérieure. Pour cela, épluchez-les, faites-les blanchir pendant deux minutes, plongez-les dans l’eau froide, égouttez-les, puis rangez-les dans des récipients hermétiques. 


Photo liz west @Flickr

Comment préparer des petits pois?

Écossez vos petits pois en appliquant une pression sur la ligne plus claire (sorte de jonction) sur le côté de la cosse. Elle devrait s’ouvrir toute seule, ensuite glissez le doigt à l’intérieur, afin de faire tomber tout les petits pois dans un saladier. Faites-les cuire dans de l’eau bouillante salée une vingtaine de minutes. Dès qu’ils sont cuits, versez-les dans une seconde casserole remplie d’eau bien froide, cela évitera de leur faire perdre leur couleur vert vif.

Mes recettes favorites aux petits pois

 


Couscous aux courgettes, petit pois et halloumi

gratin-petits-pois-pates-parmesan-2
Pâtes gratinées au champignons et petit pois


Tarte au saumon et petits pois


Petites pommes de terre primeurs à l’ail et petits pois


Tourte aux petits pois et chèvre


Samossas au saumon, épinards et petits pois


Velouté de petits pois, menthe, et Philadelphia


Mini cakes petits pois menthe feta

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Mes inspirations de juillet

Photo Gareth Williams @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

La courgette

 
Mon mini carré potager m’a donné de très belles courgettes cette année… C’est la première fois que j’ai un si bon rendement ! Bon ok je m’emballe, j’en ai eu trois pour le moment, mais pour moi c’est un record! Sans compter qu’il reste des petites pousses, donc je pense que je vais continuer à en obtenir ! Du coup, j’ai passé du temps à chercher des idées de recettes à la courgette, et avec un légume aussi polyvalent, il y a vraiment de quoi s’amuser! Résultats des courses, je n’ai pas assez de courgettes pour tout faire, et je vais finir par aller en racheter quand mon stock du jardin sera écoulé !

 

La cuisine de voyages

À chaque fois que je voyage, c’est pareil, j’ai envie de prolonger l’expérience en faisant des recettes typiques des pays que j’ai visités à mon retour. Pour cela, je fais pas mal de recherches, je prends des notes pendant mes vacances sur les plats qui m’ont donné envie ou qui m’ont plu au restaurant, et j’essaie aussi de ramener des livres de cuisine de mes vacances, souvent traduits en anglais. Cette année je suis partie dans les Pyrénées-Orientales, à Malte, et en Slovénie… Cela vous donne une idée des recettes sur lesquelles je travaille en ce moment et que je vous partagerai prochainement !

 

Les café glacés

L’an dernier en Grèce, j’ai pu goûter plusieurs boissons de type café froid. J’ai toujours adoré ça et cela m’a donné envie de creuser un petit peu plus ce domaine… Avec la chaleur qui est parmi nous, cette idée que je n’avais pas mis mise à exécution l’an dernier revient à la charge ! Je pense aussi essayer de réaliser des cocktails pour le soir avec ou sans alcool, à base de café froid, de cappuccino… Je suis sûre qu’on va se régaler !
 
 

Le charbon actif

À chaque fois qu’un nouveau super aliment sort dans le commerce, je ne peux pas m’empêcher d’être intriguée et d’avoir envie de le tester… Il y a quelques temps, le charbon était devenu à la mode et j’en avais acheté une boîte. Au final, je ne l’ai pas vraiment utilisée en cure pour travailler ma digestion ou autre… Je m’en suis servie quelquefois dans des produits de beauté et notamment pour réaliser des savons, c’était vraiment top! Prochainement, j’aimerais l’utiliser aussi pour colorer certains aliments, peut-être des pâtes maison, du pain ou encore une pizza… Je réfléchis encore! Et vous avez-vous déjà utilisé du charbon en poudre en cuisine ?

Les pousses de bambou

Je ne sais pas pourquoi, mais l’autre jour j’ai pensé à des pousses de bambou, et je me suis dit que c’était vraiment un aliment que je ne cuisine jamais ! Pourtant, il intervient dans la cuisine asiatique qui est une cuisine qui me plaît beaucoup, alors je me suis dit qu’en cette saison, il fallait que j’en achète et que j’essaie de faire quelque chose avec ! Maintenant que j’en ai dan mes placards, je suis un peu perplexe et je ne sais pas dans quoi je vais me lancer… Affaire à suivre!


Photo distelfliege @Flickr

Le désencombrement

Ces derniers temps, je me suis pas mal penchée sur le désencombrement. Je ne dirais pas que ma maison est envahie de bazar, en apparence je fais en sorte qu’il n’y ait pas grand chose qui traîne, mais il faut bien avouer que quand on ouvre certaines portes de placard, j’ai un peu peur que quelque chose me tombe sur la tête! A la rentrée je vais essayer de me pencher là-dessus et de me séparer de nombreuses choses. La difficulté c’est de pouvoir les donner ou les vendre très vite, avant qu’elle s’entassent  à nouveau! Et vous, vous vous organisez comment, vous évacuez le bazar au fur et à mesure ou vous êtes du genre à entasser ?
 
 


Photo Krista @Flickr

Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 

 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

One pot pasta pesto courgettes

J’adore les one pot pasta, il me semble que je ne me lasserai jamais d’en explorer toutes les possibilités. Aujourd’hui c’est une recette aux courgettes et au pesto que je vous propose. Elle est à la fois très simple à réaliser comme le sont tous les one pot pasta, et bien parfumée avec de délicieuses saveurs du Sud. C’est un délice à consommer l’été, qui sera encore meilleur si vous avez des courgettes du jardin… Elles sont évidemment beaucoup plus parfumées que celles qu’on trouve dans le commerce. À défaut, de belles courgettes bio du sud de la France feront l’affaire également !
 
 
 

Pour cette recette, j’ai utilisé des spaghettinis, des variétés de petits spaghettis assez fins, mais n’importe quelle variété de pâtes peut convenir, même des pâtes sans gluten type pâtes au quinoa, pâtes aux lentilles… J’ai pu essayer une ou deux fois et cela fonctionne bien aussi !

La seule chose à laquelle vous devrez veiller si vous changez de pâtes, c’est d’ajuster légèrement le temps de cuisson et la quantité d’eau si nécessaire, certaines pâtes absorbant un peu plus l’eau ou demandant quelques minutes de plus de cuisson… Mais tout cela peut-être ajusté à l’œil et au goût directement en freestyle pendant la réalisation de la recette.

Pour cette recette, j’ai utilisé une huile d’olive parfumée au basilic que j’avais dans mon placard et elle a parfumé agréablement le plat et intensifié le parfum des feuilles de basilic. N’hésitez pas à vous en servir si vous en avez une, sinon de l’huile d’olive normale fera l’affaire! 

Pour 2 personnes
 
1 c. à s. d’huile d’olive 
1 gousse d’ail émincée
35 cl d’eau
1 bouillon cube de légumes
15 cl de lait
25 g de beurre
200 g de spaghettinis
100 g de pesto
1 petite courgette
1 oignon
2 c. à s. de persil frais émincé
1 c. à s. de basilic haché
Sel, poivre
 
 
Heat olive oil in a large skillet over medium high heat. Add garlic, oignon et courgette and cook, stirring frequently, until fragrant, about 5 minutes.Stir in chicken broth, milk, butter, pesto et les spaghettinis; season with salt and pepper, to taste.
Bring to a boil; reduce heat and simmer, stirring occasionally, until pasta is cooked through, about 12 -15 minutes. Stir in 2/3 persil et gruyère râpé.
 
If the mixture is too thick, add more crème liquide as needed until desired consistency is reached.
 
 
Décorez d’un filet d’huile d’olive, de basilic et d’un peu d’olives si vous aimez et servez immédiatement.
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Aubergine à la mozzarella grillée au four

J’ai eu un peu de mal à trouver quel nom donner à cette recette. En résumé, il s’agit de tranches d’aubergine trempées dans du lait et de la chapelure pour les paner, et couvertes de sauce tomate et de mozzarella. Au début, je me suis dit que c’était  un peu comme si on réalisait une pizza pour laquelle l’aubergine remplacerait la pâte à pizza. 
 
 
Mais j’ai du mal à appeler cela “pizza” quand il n’y a pas de vraie pâte à pain, pour moi c’est trop dénaturé par rapport à la recette originale. C’est un peu comme quand on parle de hot-dogs alors qu’on remplace le pain par de la courgette… Je ne suis pas contre les substitutions un peau plus healthy, mais il y a des limites que j’ai du mal à dépasser !
 
 
Ici, j’ai donc préféré dire que ce sont des aubergines gratinées au four et au fromage, c’est plus clair non? Car on ne va pas se mentir, ce plat ne peut pas remplacer une pizza. Ça ne l’empêche pas d’être vraiment délicieux, parfumé, l’aubergine absorbe bien les saveurs et se prête bien au petit côté croustillant de la chapelure, c’est vraiment un délice à manger un soir d’été.
 
 
 
 
Source d’inspiration :
http://www.marthastewart.com/340875/eggplant-and-mozzarella-melt?center=276955&gallery=274258&slide=255461#close

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Purée de courgettes à la vache qui rit

Je ne réalise pas souvent de la purée, et je n’en propose donc pas souvent par ici, pourtant qu’est-ce que j’adore ça! J’en suis fan et encore plus quand elles sont composées de pomme de terre mélangée avec un autre légume, je trouve qu’on a la délicieuse texture de la pomme de terre ainsi qu’un petit goût en plus, c’est vraiment parfait!
 
 
Ma fille aime beaucoup la purée mais elle est très classique, si je mélange autre chose que de la pomme de terre, on dirait franchement que j’essaie de l’arnaquer ou de l’empoisonner… J’avoue que cela me freine dans le quotidien ! J’ai retrouvé dans mes archives cette recette que j’avais imaginée il y a quelques temps, elle a un petit côté enfantin avec l’ajout de courgettes et de vache qui rit, ce mélange n’est d’ailleurs pas sans rappeler la fameuse soupe courgettes Kiri!
 
 
Je ne me souviens plus si ma fille avait accepté d’en manger ou pas à l’époque où je l’ai réalisée… Cela commence à dater, j’ai traîné à vous partager cette recette! Quand je la relis, elle me fait vraiment envie, je sens que je vais la re-cuisiner bientôt, ça sera l’occasion de refaire des photos plus jolies, car j’ai quand même un peu progressé dans ce domaine, et aussi de refaire tester à ma fille!
 
Hé oui, les goûts des enfants changent très très vite, et la mienne ne fait pas exception. Un jour elle adore quelque chose, le lendemain elle hurle à la mort quand je lui propose, mais à l’inverse, je découvre parfois qu’elle mange en cachette quand je ne suis pas là, chez les amis ou à la cantine, sans broncher, alors que chez moi, elle ne les aime soi-disant pas ! Les enfants sont vraiment ingrats!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2