Archives par mot-clé : citron

Salade de fenouil, oranges et noix

La recette d’aujourd’hui n’est assurément pas dans la tendance de mes recettes habituelles : pas de fromage qui dégouline, pas de chocolat ou de bonbons fondus, pas même un peu de bacon ou de farce à la viande… Non non, une fois n’est pas coutume, cette recette est parfaitement saine!
Laissez-moi vous expliquer ce malentendu : j’achète régulièrement des paniers de fruits et légumes bio, parce que ça m’évite de réfléchir, ça me garantit d’avoir des produits de saison, et ça m’oblige à quelques exercices de style pour trouver quoi cuisiner avec les produits obtenus.

Mais quand j’ai découvert du fenouil dans mon panier, j’avoue que j’étais bien perplexe. D’abord il ma fallu une enquête Google pour être sûre que je n’avais pas confondu avec du céleri.
Ensuite en sentant la bestiole, je me suis rappelée que c’était le machin qui sentait le Ricard, et ça m’a fait une belle jambe car je ne voyais franchement pas dans quel plat mettre une espèce d’endive au goût de Ricard…

salade-fenouil-orange-2

Bref, j’ai zoné comme une âme en peine dans les recoins les plus obscurs d’Internet (Pinterest si vous préférez), où je suis tombée en arrêt sur cette salade qui réglerait tous mes problèmes d’un coup : utiliser mon fenouil mais aussi quelques unes des oranges qui prenaient la poussière dans ma cuisine.

Le plus dingue, c’est que le charme a opéré. Cette petite salade qui ne contient rien de ce que j’aime habituellement, je l’ai adorée, je m’en suis gavée avec joie pensant 3 jours à chaque repas pendant que mon homme qui a refusé de goûter me regardait d’un air dubitatif. Mais que voulez-vous? C’est super bon!

salade-fenouil-orange-3

Salade de fenouil, oranges et noix

  • 1 bulbe de fenouil finement émincé
  • 2 oranges épluchées et coupées
  • 1 poire tranchée finement
  • 45 g de pignons de pin
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 1 c. à s. d’huile de noix
  • 1 c. à c. de jus de citron vert
  • Les zestes d’un citron vert
  • ½ c. à c. de poivre noir
  • ½ c. à c. de sel

Coupez les oranges en suprêmes, en travaillant au dessus d’un bol, afin de collecter tout le jus.

Lorsque vous avez fini tous vos suprêmes, pressez tout le jus des épluchures avant de les jeter.

Dans un grand bol, ajoutez tous les ingrédients, y compris le jus d’orange.

Salez et poivrez puis servez.

salade-fenouil-orange

Source d’inspiration :

Mousse à la banane et au cookie

Il faut savoir que pendant très longtemps je n’aimais absolument pas les fruits. Entendons nous : une tarte aux fruits, une compote de fruits ou un jus de fruits, ça passait, même si par définition je préférais toujours manger n’importe quoi au chocolat plutôt que de toucher à des fruits. M’enfin, ça passait. Par contre, plutôt me faire manger un oursin avec les épines que de me faire avaler un quartier de pomme. Je trouvais ça piquant, acide, sans intérêt…

Mais bon, quand on aime surveiller sa ligne de manière compulsive, ne pas manger de fruits est un sacré handicap. C’est pourquoi j’ai décidé de me forcer à en manger jusqu’à aimer les fruits. Je me suis enquillé quelques kilos d’oranges, poires et raisins en grimaçant mais finalement j’ai réussi, après un an d’acharnement, à aimer tous les fruits auxquels j’avais voué 30 ans de haine féroce.

mousse-banane-cookie

Bref, maintenant que j’adore les fruits, la banane est mon fruit d’hiver préféré. Pour autant je la cuisine peu, et je pense même n’avoir jamais posté de recette à la banane sur ce blog…

Je me suis donc laissée tenter par une recette de mousse de banane que j’ai modifiée légèrement à ma façon. Au final j’ai adoré cette recette : le goût tout doux de la banane se marie parfaitement avec celui du biscuit et la texture de la mousse est idéale.

mousse-banane-cookie-3

Mousse à la banane et au cookie

Pour 8 verrines

  • 2 bananes
  • 80 g de cookies tout chocolat
  • 200 g de fromage frais
  • 100 g de chocolat blanc
  • 2 blancs d’œuf
  • 2 feuilles de gélatine
  • 6 c. à s. de jus d’orange
  • 2 c. à s. de sucre
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. de crème liquide
  • 1 c. à s. de cacao en poudre

Faites tremper la gélatine dans de l’eau froide.
Faites fondre le chocolat avec la crème, une fois qu’il est liquide, émiettez 50 g de cookies dessus et mélangez bien, versez ce mélange dans 8 verrines.

Mettez les bananes coupez en morceaux dans un récipient, ajoutez le jus de citron et mixez finement. Battez les blancs en neige et incorporez petit à petit le sucre en continuant de mélanger.

Faites chauffer le jus d’orange dans un poêlon, portez à ébullition, égouttez bien les feuilles de gélatine et faites les dissoudre dans le jus hors du feu.

Incorporez le mélange au jus d’orange, le fromage frais et les blancs d’œuf au bananes et mélangez bien. Remplissez les verrines de cette mousse et réservez au frigo au moins 2 h 30

Pour la déco, saupoudrez le cacao et  émiettez les 30 g de cookies restants sur la mousse.

mousse-banane-cookie-2

Source d’inspiration :
http://sucetteviolette.over-blog.com/2014/01/mousse-de-bananes-sur-lit-de-chocolat-et-speculoos.html

Sélection de livres de cuisine italienne

Capri, c’est fini, et dire que c’était la ville de mon premier amour…

Faire une virée à deux… Tous les deux sur les chemins… Sur ton automobile, tous les deux on sera bien…

Lasciatemi cantare… con la chitarra in mano… lasciatemi cantare una canzone piano piano…
 
 4011800317_a80664d7d6_b
 

Inutile d’en rajouter, je pense que vous avez tous compris qu’aujourd’hui je vous propose une sélection de livres de cuisine italienne !

La cuisine italienne est une de mes préférées pour sa simplicité, sa beauté colorée et la qualité de ses produits, autant vous dire que je me suis fait plaisir à repérer ces jolis livres! Laissez-vous tenter, pour vos cadeaux aux autres ou à vous-mêmes!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo par Sira Hanchana @Flickr

Italie ! de Valery Drouet

 

On commence avec un livre qui condense 60 recettes d’inspiration italienne, avec bien sûr les classiques les plus connus mais aussi d’autres plats très variés! De très belles photos qui vont instantanément vous faire saliver et vous pousser aux fourneaux!

Big mamma de Giovanni Guida

 

Un très joli livre qui regroupe plus de 140 recettes mais aussi des conseils pour trouver et choisir les meilleurs produits. Ce livre ne se limite pas aux pizzas, mais comprend plein de recettes italiennes, authentiques et festives, des pâtes aux légumes en passant par les desserts!

Italie, 100 recettes authentiques

 

Plus de 100 recettes de cuisine italienne, dans un recueil à un prix mini pour se faire plaisir!

La cuisine italienne de Giuseppe Messina

 

Toutes les spécialités de ce beau pays sont là : des bruschetta, des antipasti, des bruschetta et bien sûr des desserts, aussi bien classiques que d’autres qui sortent des sentiers battus!

 

Venise de Laura Zavan

 

Mon coup de cœur pour son côté graphique! Ce livre est une vraie bible de recettes vénitiennes originales bien expliquées, mais il comporte aussi une petite mine d’adresses gastronomiques à découvrir à Venise… Lors d’un prochain voyage!

Ma little Italy de Laura Zavan

 

Décidemment j’apprécie les livres de Laura Zavan… Celui-ci est très riche, bien expliqué et illustré, avec une prédilection pour els recetets de pâtes mêmes si les autres spécialités sont présentes également! Petit plus, de nombreux conseils pour choisir les produits italiens!

Pasta : lasagnes, ravioli, cannelloni de Valéry Drouet

 

Ce livre compile plus de 50 recettes de pâtes sèches ou fraîches, des lasagnes aux gnocchi en passant par les gratins et ravioli! Si vous êtes novices sans la préparation des pâtes maison, vous trouverez également les étapes pas à pas pour réaliser vous-même vos pâtes fraîches. 

La vraie cuisine italienne de Ann et Jos Expeels

 

La vraie cuisine italienne, ce sont des plats qui proviennent des mamas italiennes comme les crostini champignons mozzarella ou le minestrone à la mode paysanne, mais aussi des beignets au sucre ou des petits roulés au citron… De quoi rêver et se régaler!

 339100247_73fee9377b_z
 

Et vous, avez-vous flashé sur un bon livre de cuisine italienne dans cette sélection, ou que j’aurais oublié? Quel est votre chouchou?

Apple pie Framboise Mûre

L’apple pie est une véritable institution dans de nombreux pays. On pourrait le comparer à notre fameuse tarte aux pommes, mais l’Apple pie a certaines spécificités : d’abord la pâte, qui peut être plutôt sablée, plutôt feuilletée mais qui est en tout cas souvent plus épaisse que dans une tarte, et qui couvre généralement le dessus et le dessous du gâteau.

apple-pie-mure-framboise-2

Ensuite la garniture aux pommes : on a ici une garniture épaisse de dés de pommes, qui peuvent être accompagnés d’autres fruits ou épices suivant les spécialités locales : cannelle, raisins secs, fruits de saison…

Vous trouverez sûrement un peu abusif de parler d’un apple pie pour un gâteau à la mûre et à la framboise, mais je vous rassure mon gâteau contient bien l’ingrédient de base : la pomme!

apple-pie-mure-framboise-3

Les framboises et les mûres vient enrichir cette version de saison, si vous la cuisinez à une autre période, utilisez des fruits congelés ou innovez avec d’autres fruits de saison… Je doute que cette recette puisse se rater, quoi qu’on mette dedans!

Ne zappez pas les flocons d’avoine. Ils peuvent sembler accessoires mais ils vont absorber l’excédent du jus des fruits pour éviter que la pâte ne se détrempe.

Servez ce délicieux gâteau frais ou plus gourmand, tiède avec une boule de glace!

apple-pie-mure-framboise-4

Apple pie Framboise Mûre

Pâte :

  • 50 g de farine
  • 350 g de farine complète
  • 200 g de beurre mou
  • 2 œufs
  • 120 g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique

Garniture :

  • 500 g de pommes
  • 150 g de framboises
  • 150 g de mûres
  • 3 c. à s. de jus de citron
  • 4 c. à s. de confiture de mûres
  • 2 c. à s. de cannelle
  • 3 c. à s. de flocons d’avoine
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 sachet de sucre vanillé

apple-pie-mure-framboise-5

Dans un saladier, versez les farines et la levure. Ajoutez le sucre puis le beurre coupé en touts petits morceaux et mélangez avec les doigts pour incorporer le beurre.
Ajoutez les oeufs et pétrissez pour obtenir un mélange homogène.
Formez une boule avec environ les 3/4 de la pâte et une autre boule avec le quart restant, puis mettez-les au frais pour 1h minimum.

Pendant ce temps, pelez les pommes, faites les mijoter à feu doux dans une poêle avec le jus de citron pendant 10 minutes. A mi-cuisson, ajoutez la cannelle et la confiture de mures.

Préchauffez le four à 200°C.
Étalez dans un plat à tarte la grosse boule de pâte pour obtenir le fond et les bords de votre gâteau.

Saupoudrez-le avec les flocons d’avoine et le sucre vanillé, puis déposez le mélange aux pommes, les framboises et les mûres.
Couvrez avec le restant de pâte, en le répartissant un peu partout et en laissant apparent le mélange de fruits par endroits.

Mettez au four pour 30 à 40 minutes jusqu’à ce que le gâteau soit doré et le mélange de fruits bouillonnant.

apple-pie-mure-framboise

Spécialité des États-Unis : Sauce ranch

Récemment je suis tombée sur un article qui m’a bien intriguée sur les aliments américains que les habitants d’autres pays  trouvent étranges. Je n’ai pu m’empêcher de noter cette liste et de me faire le serment solennel à moi-même que je testerais toute cette liste dans les plus brefs délais!! Marshmallow fluff, jelly… cela me (vous) promet de drôles d’expériences sur ce blog!

Parmi toutes ces spécialités, une sauce que je ne me souviens pas d’avoir pu tester lors de mes voyages aux États-Unis a retenu mon attention : la sauce ranch.

Je me suis alors mise en quête de ce Saint Graal dans tous les supermarchés de la ville, sans succès. Je me suis donc résolue à faire cette sauce moi-même pour pouvoir y gouter…

Cette sauce blanche à mi chemin entre une mayo et une vinaigrette au yaourt est très facile à réaliser, et a un bon goût d’herbes (du jardin, dans mon cas)… Je me demande en quoi on pourrait la trouver étrange, personnellement je suis plutôt conquise, et je ferai cette sauce dès que possible, notamment pour accompagner des grillades, des bâtonnets de crudités à l’apéro… Ou encore pour l’utiliser sans une nouvelle recette de burger que je vous réserve très prochainement, mais je ne vous en dis pas plus!

Cette sauce demande deux ingrédients difficiles à trouver chez nous. Tout d’abord la sour cream. Pour la remplacer j’ai utilisé une petite astuce vue sur internet : mélanger de la crème fraiche avec du jus de citron vert.
Le jus de citron va faire « tourner aigre » la crème, ce qui lui donnera un goût (relativement) proche de la sour cream qu’on ne trouve pas chez nous.

Le second ingrédient est la mayonnaise. Vous allez me dire qu’on en a chez nous, et même de la bonne! Oui mais justement, elle est trop bonne notre mayonnaise, en tout cas trop goûteuse par rapport à la sauce qui est appelée mayonnaise là-bas (mais n’aurait même pas le droit de porter ce nom en France). Vous voyez un peu, la sauce « frites » de chez Mc do? Bref, j’ai quand même utilisé de la mayonnaise, mais surtout ne vous embêtez pas à acheter de la bonne mayonnaise fraîche à la moutarde : une mayo bien basique premier prix (ou light) aura moins de goût et conviendra mieux!

sauce-ranch

Sauce ranch

Type : végétarien, sans gluten

Pour 1 petit bol de sauce
  • 120 g de mayonnaise
  • 1/4 de c. à c. de persil
  • 4 pincée de poudre d’oignon
  • 1/4 c. à c. d’aneth séchée
  • 4 pincée de poudre d’ail
  • 3 pincées de sel
  • 1/4 de c. à c. de ciboulette
  • 3 pincées de poivre noir
  • 60 g de crème fraiche
  • 1 c. à s. de jus de citron vert
sauce-ranch-2

Déposez la crème fraiche dans un bol et ajoutez y le jus de citron vert, puis laissez reposer une vingtaine de minutes. Mélangez ensuite avec la mayonnaise et toutes les herbes sèches, et enfin les herbes fraîches, finement ciselées.

Sources d’inspiration :

Apple pie en barres

apple-pie-bars-cannelle3
Avec le retour de l’automne, arrivent les envies de pommes, noix, potirons et autres plaisirs de saison.
J’attaque les festivités avec ces barres à l’Apple pie. Je me suis inspirée d’une recette américaine qui utilise de la garniture toute faite, mais par chez nous ce genre de préparation ne se vend pas, j’ai donc inventé la garniture, qui est un vrai régal !
apple-pie-bars-cannelle

Barres d’Apple Pie

  • 240 g de beurre mou
  • 350 g de sucre
  • 4 œufs
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 1/4 de c à c d’extrait d’amande amère
  • 400 g de farine
  • 1 cuiller à café de sel

Pour la garniture

  • 7 pommes
  • 80g de raisins blonds
  • 1 cm de racine de gingembre
  • 1 c à c de jus de citron
  • 1 c à c de cannelle
  • 1 pot individuel de compote (j’ai pris pomme banane, mais un autre parfum fera très bien l’affaire!)

Pour le glaçage

  • 30 g de sucre glace
  • 1/2 cuiller à café d’extrait de vanille
  • 1/2 cuiller à café d’extrait d’amande
  • 1 cuiller à soupe de lait

apple-pie-bars-cannelle2

Préparez la garniture : épluchez puis coupez les pommes en tout petits dés.
Ajoutez le jus de citron, mélangez puis ajoutez les raisins, la cannelle, le gingembre râpé.

Mélangez le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
Ajoutez les œufs, puis les extraits et mélangez bien.
Ajoutez ensuite la farine mélangée au sel.

Répartissez la moitié du mélange dans un moule d’au moins 20cm de côté. La couche sera assez fine.
Étalez dessus votre mélange aux pommes puis la compote.

Couvrez avec la deuxième partie du mélange.

Mettez au four 30 à 35 minutes à 180°C.

Laissez refroidir, puis mélangez les éléments du glaçage et répartissez-le sur le gâteau.

apple-pie-bars-cannelle4

Source d’inspiration :
http://notelr.com/cowboysBGgirl/Apple-Pie-Bars-For-fall

Confiture de carottes et grenade

confiture-grenade3
Une de mes principales hantises en cuisine est le gaspillage alimentaire. Ça peut sembler cliché de dire ça, mais je ne supporte pas de devoir jeter de la nourriture parce qu’elle est abîmée ou périmée avant de l’avoir mangée. Ça me fait vraiment mal au cœur de penser que certains n’ont rien à manger ( ou pour la viande, que des animaux sont morts pour nous nourrir) et qu’on jette ces aliments sans vergogne. Du coup, je fais une chasse quotidienne aux produits qui s’abîment, et je suis passée pro dans les préparations « récup » qui permettent de finir les fonds de frigo ou de récupérer des fruits plus très jolis. Tartines reblochon/poire sur un vieux bout de pain rabougri, compotée express de fruits défraîchis, soupe de fanes de radis et épluchures variées… Tout y passe, parfois pour les meilleures surprises, parfois pour une bonne coulante de moins bonnes! La recette que je vous propose aujourd’hui est née d’un de ces moments de récup’ qui a bien fini : cette confiture est un vrai régal, la carotte est méconnaissable ( si ce n’est qu’on voit les fils de carotte râpée dans la gelée…) et le mélange avec la grenade est très frais. Un goût surprenant qu’on n’associerait pas du tout à un légume… A tester si vous voulez surprendre pour votre prochain brunch ou petit déjeuner en famille!
confiture-grenade

Confiture de carottes et grenade

  • 200 g de grenade (soit 2 petites grenades)
  • 400 g de carottes  (soit environ 5 carottes)
  • 1 orange
  • 2 c à s de jus de citron
  • 300 g de sucre à confiture
  • 20 cl d’eau
confiture-grenade2
Épluchez et râpez vos carottes. Récupérez les pépins de grenade. Épluchez l’orange, séparez les quartiers puis recoupez-les en trois. Déposez l’ensemble dans une casserole. Ajoutez le sucre, l’eau, et le jus de citron.

Couvrez et mettez à cuire pour 40 minutes à feu moyen, en remuants une fois de temps en temps.

Versez dans des bocaux à confiture stérilisés, refermez et retournez immédiatement le bocal. Attendez qu’elle soit bien froide pour tartiner sur vos brioches, tartines, crêpes…
confiture-grenade4

Soupe froide de tomate au lait d’amande et son cookie

L’été, c’est la période des salades, mais aussi des soupes fraîches comme le fameux gaspacho à la tomate….
Je vous en propose ici une version toute douce au lait d’amande… Non non, je ne suis pas convertie au veganisme mais j’aime tester de nouveaux produits des que je peux!

Le lait d’amande n’a pas franchement le goût d’amande, mais un goût de lait végétal. Si vous n’en trouvez pas, du lait de soja pourra le remplacer sans problème.

Pour ajouter un peu de fun à la recette, j’ai ajouté des petits cookies ultra faciles à faire puisque ce n’est que de la pâte a pizza saupoudrée de parmesan et d’herbes. En faisant un petit trou avant la cuisson, chaque cookie se coincera dans une paille pour obtenir une présentation plutôt sympa!

Un régal qui fera parfaitement l’affaire pour les derniers apéros dînatoires de l’été…

gaspacho-cookie

Soupe froide de tomate au lait d’amande

  • 3 tomates bien mûres
  • 1/2 poivron rouge
  • 1 petit oignon jaune
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à c. d’ail semoule
  • 10 cl de lait d’amande
  • Sel, poivre
Lavez et coupez en dés les tomates. Lavez et épépinez les poivrons. Épluchez et émincez grossièrement l’oignon. Versez l’ensemble dans le bol d’un mixeur avec le jus de citron, l’ail et le lait d’amandes.
Mixez à pleine puissance jusqu’à obtention d’un mélange homogène. Ajoutez le sel et le poivre pour versez dans des petits verres et réfrigérez jusqu’au service.
gaspacho-cookie-3

Cookies parmesan-piment

  • 1 pâte à pizza
  • 4 c. à s. de parmesan
  • 1 c. à c. de piment d’espelette
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • Huile olive en spray
Préchauffez votre four à 200°C.
Étalez la pâte a pizza. A l’aide d’un emporte pièce, coupez votre pâte en cercles un tout petit peu plus grands que le diamètre des verres dans lesquels vous ferez le service. Sur le coté, percez un trou à l’aide d’une paille. Aspergez la pâte d’un spray uniforme d’huile d’olive. Saupoudrez la pâte avec le piment, les herbes et le parmesan.
Mettez au four pour 7 minutes environ puis laissez refroidir avant de piquer dans les pailles et de poser sur les verres.
gaspacho-cookie-2

Galette d’été aux prunes

Cet été fleurissent partout les galettes, tartes et pizzas estampillées « rustiques », entendez par là avec une bonne grosse pâte irrégulière et plutôt brune, repliée sur la garniture comme un chausson.
Une pâte brute et imparfaite, ce n’est pas pour me déplaire, déjà par ce que ça a l’air gravement appétissant, ensuite parce que ça permet si besoin de masquer son incompétence : « Mais nan elle est pas ratée et brûlée ma pâte, c’est rustique tu vois… »
Cote salé, je vous régalerai donc bientôt d’une pizza blanche rustique dont vous me direz des nouvelles.
Cote sucré, je vous propose cette galette rustique issue d’un site américain que j’affectionne particulièrement : je lèche l’écran de mon smartphone compulsivement à chaque fois que je revois une de leurs newsletter tellement elles sont appétissantes!
galette-rustique-prunes-4

Hé bien je dois avouer que cette recette que j’ai juste un poil ajustée (et sans doute un peu massacrée au niveau des gestes pour réaliser la pâte) m’a tout simplement rendue dingue. Dingue amoureuse, gaga, à me rouler dedans jusqu’à devenir moi même une galette géante tellement j’ai adoré cette pâte rustique!

Je pense d’ores et déjà pouvoir vous dévoiler qu’elle finira au top 10 de mes recettes 2014, alors s’il vous reste un peu de temps pour cuisiner avant la fin de la saison des prunes, lancez-vous!

    galette-rustique-prunes-5

Galette d’été aux prunes

Pour la pâte :

  • 120 g de beurre salé
  • 130 g de farine semi complète
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 2  c. à s. d’eau glacée
  • 1 c. à s.  de vinaigre de cidre

Pour la garniture :

  • 750 g de prunes dénoyautées et coupées en deux
  • 65 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à soupe bombée de farine
  • 1 pincée de sel
  • Le zeste d’un citron
  • Une pincée de cannelle
Pour le montage :
  • 1 œuf
  • Sel, sucre

galette-rustique-prunes

Coupez le beurre en tout petits morceaux, placez-le sur une plaque et mettez-le au congélateur pendant 5 à 10 minutes, jusqu’à ce qu’il soit ferme mais pas dur.

Pendant ce temps, mélangez la farine et le sel dans un bol. Mélangez le vinaigre et l’eau dans un autre bol, et mettez quelques glaçons pour garder le mélange très frais.

Quand votre beurre est ferme, versez-en la moitié dans le mélange de farine et mélangez avec les mains pour bien enrober les morceaux de beurre dans la farine.
Mélangez ensuite avec des  mouvements sec avec vos doigts jusqu’à ce que le mélange soit grumeleux (type pâte à crumble)
Ensuite, ajoutez la seconde moitié du beurre, mélangez une deuxième fois, arrêtez-vous lorsque tous vos petits dés de beurre se sont transformés en miettes de la taille de pois.
Saupoudrez alors l’eau glacée sur la pâte une cuillère à soupe à la fois, en remuant légèrement pour incorporer. Il ne faut pas trop mélanger, l’eau doit juste être répartie uniformément dans la pâte. Arrêtez-vous dès que l’ensemble de pâte peut former une boule qui se tient lorsque vous la pressez.
Si le mélange est trop friable, ajoutez un peu plus d’eau, mais cela ne doit pas devenir collant non plus.
Formez une boule, puis enveloppez-la hermétiquement dans du film plastique. Mettez à refroidir au réfrigérateur pendant au moins quelques heures ou toute la nuit si possible.

Mélangez les prunes avec la farine, le sucre et le sel, le zeste, la vanille et la cannelle.

Laissez reposer pendant 15 minutes, puis égouttez tout le jus à l’aide d’une passoire en pressant bien.

Pendant ce temps, étalez votre pâte. En sortant du frigo il vous faudra peut-être quelques instants pour l’amadouer car le beurre qui est dedans aura bien durci!

Farinez une surface propre, puis déposez votre disque de pâte sur votre plan.
Farinez le dessus, et votre rouleau à pâtisserie.
Passez votre rouleau pour obtenir quelque chose qui ressemble à un cercle, en utilisant une pression égale; arrêtez lorsque la pâte est d’environ un demi-centimètre d’épaisseur.
N’essayez pas d’obtenir un cercle parfait : il faut garder des bords bizarres et irréguliers.
Transférez votre pâte sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier cuisson. Si la pâte est trop molle, remettez-la au réfrigérateur pendant quelques minutes pour raffermir.
Une fois que les prunes sont égouttées,  préchauffez votre four à 210 ° C.

Déposez le mélange aux prunes dans le centre de votre galette, puis repliez la pâte sur la garniture. Badigeonnez le tour replié avec l’œuf battu, saupoudrez de sel et le sucre, puis mettez à cuire au four pendant 30 à 40 minutes, jusqu’à ce que la croûte soit bien dorée partout. Laissez refroidir, ou mieux, si vous pouvez attendre laissez reposer toute la nuit avant de la manger!

galette-rustique-prunes-3
Source d’inspiration :
http://food52.com/blog/10954-how-to-make-a-summer-fruit-galette-and-why-you-should
galette-rustique-prunes-2

Spécialité des Etats-Unis : Peach & melon cobbler

Tout le monde connait le crumble, le cobbler est en quelques sorte son cousin moins célèbre… En tout cas en France, car aux États-Unis, ce dessert est mythique!
Mais qu’est-ce donc que le cobbler? C’est un dessert composé simplement de fruits couverts de pâte et cuits au four, comme le crumble donc. La différence réside surtout dans la pâte, qui est ici moins sableuse et plus moelleuse, avec un bon goût de beurre…

On raconte que ce dessert aurait été invente aux États-Unis par les premiers colons anglais frustrés de ne pas trouver les ingrédients pour leur traditionnel pudding… Drôle de résultat, en tout cas à 10.000 lieues du pudding anglais si vous voulez mon avis!

Le cobbler dispose d’autant de variantes s’il y’a d’États aux États-Unis, le peach cobbler étant une des plus célèbres… Je vous en propose ma version enrichie de melon aujourd’hui, un régal bien estival à dévorer d’urgence!

 peach-melon-cobbler-3

Peach & melon cobbler

Pâte :

  • 50 g de sucre
  • 50 g de sucre brun
  • 25 g de beurre mou
  • 1/2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 1 oeuf
  • 30 g de farine
  • 30 g de flocons d’avoine
  • ½ pincée de baking powder
  • 1 pincée de sel
Garniture
  • 2 pêches épluchées coupées en petits morceaux
  • 40 g de melon coupé en petits dés
  • ½ c. à c.  de jus de citron

peach-melon-cobbler

Préchauffez le four à 180 degrés.
Mettez les sucres et le beurre dans le bol d’un mélangeur électrique et battez à vitesse moyenne jusqu’à ce que l’ensemble soit homogène. Ajoutez alors la vanille et l’oeuf et battez bien.
Dans un bol moyen, mélangez la farine, l’avoine, la baking powder et le sel. Ajoutez ensuite ce mélange au mélange de sucre en mélangeant au robot à basse vitesse jusqu’à ce que l’ensemble soit homogène.
Couvrez et réfrigérez 30 minutes.
Combine tous les ingrédients de la garniture dans un bol.
Huilez légèrement un moule carré ou des moules individuels et verser le mélange de pêche et de melons.
Déposez la garniture sur les pêches pour couvrir complètement les fruits.
Mettez  à cuire au four pendant 20 minutes, jusqu’à ce que le gâteau sur le dessus soit brun clair et gonflé.
peach-melon-cobbler-2