Archives par mot-clé : citron

Carrosotto aux poireaux et bacon

Aujourd’hui je vous propose une recette d’accompagnement toute légère et très simple à cuisiner, à condition d’avoir un peu de patience pour couper les légumes finement…
J’ai appelé ce plat « carosotto » car je vous le mets dans le mille, il est à base de carottes cuites comme un risotto. 
Le résultat est un vrai régal prétexte à manger plus de légumes, et peut même faire office de plat complet pour un soir si vous souhaitez manger léger!

carosotto

Carosotto aux poireaux et bacon

 

  • 4 tranches de poitrine fumée émincée finement
  • 175 g de carottes épluchées et taillées comme du riz
  • 1 c. à s. d’ail émincé
  • 150 g de poireau en rondelles
  • 25 cl de bouillon
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. de persil émincé

Mettez a chauffer une poêle à feu moyen et mettez à revenir les tranches de poitrine fumée pendant 5 minutes ou jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Réservez-le.

Dans la même poêle en gardant le gras de la poitrine fumée, faites revenir l’ail et les poireaux en remuant pendant 1 minute puis ajoutez 1 cuillère à soupe du bouillon de légumes. Mélangez bien puis ajoutez le jus de citron et les carottes. Mélangez à nouveau et poivrez. Laissez cuire pendant 1 minute puis ajoutez le reste du bouillon de légumes. Laissez réduire jusqu’à ce que le liquide soit complètement absorbé. La carotte doit être moelleuse sinon prolongez un peu la cuisson.

Quand les carottes sont cuites, remettez-y  la poitrine, mélangez, puis servez décoré de persil.

carosotto2

Source : 
http://feedproxy.google.com/~r/weightwatcherspointsrecipes/~3/Thqsddvx8LU/carrot-rice-leek-risotto-with-bacon.html

Spécialité du Portugal : Arroz doce

Au delà de toutes considérations footballistiques, le Portugal est pour moi un pays de cœur. C’est le premier pays où j’ai eu l’occasion de voyager ( hormis la Belgique, mais tous les gens du nord vous diront qu’aller en Belgique ne compte pas vraiment comme un voyage à l’étranger, c’est une seconde patrie pour nous!). C’est là-bas que j’ai découvert le bonheur du dépaysement et que s’est forgée mon obsession pour les voyages et la découverte, y compris culinaire. De ce côté là, le Portugal m’a tout de suite emballée, déjà avec ses spécialités à la morue (hmmm les beignets de morue), mais aussi et surtout avec ses pâtisseries : en France nous avons tendance à penser que nous sommes experts en ce domaine, mais quelle claque on prend quand on va à l’étranger! Je pourrais tuer pour des pastéis de nata, et vendre un rein pour un bon bol d’arroz doce! Mais cela ne sera pas nécessaire, car ces délices se cuisinent super facilement avec des ingrédients super basiques!

Bref, quand j’ai vu que le Portugal disputait un match pour ce dernier soir de matchs de sélections, j’ai su immédiatement que ce serait un dessert que je vous proposerais. J’ai joué à pile ou face pendant 25 minutes pour choisir laquelle de ces 2 spécialités je vous ferais, avant de me promettre que quoi qu’il arrive, je ferais l’autre dans les jours qui suivraient!

Me voici donc avec une recette d’arroz doce. Cette variante portugaise du riz au lait est juste incroyablement crémeuse et savoureuse, mais à réserver aux amateurs de cannelle, car celle-ci est (comme dans beaucoup de pâtisseries portugaises) à l’honneur dans cette petite douceur!

arroz-doce

Arroz Doce

  • 30 cl d’eau
  • 70 cl de lait
  • 200 g de sucre
  • 250 g de riz dessert
  • 2 c. à c. de cannelle
  • Les zestes d’un citron

Mettez le riz a tremper 5 minutes dans de l’eau froide puis égouttez-le. Mettez le riz à cuire dans 25 cl d’d’eau bouillante avec une pincée de sel. Une fois que le riz a absorbé toute l’eau, versez le lait avec le sucre, la cannelle et le zeste d’un citron et portez à ébullition. Prolongez 2 à 3 minutes : le mélange va épaissir. Arrêtez le feu, versez le riz dans des ramequins. L’ensemble doit encore être très laiteux : le riz va encore boire du liquide en refroidissant donc pas d’inquiétude! Saupoudrez de cannelle et servez bien froid.

arroz-doce2

Spécialité du Ghana : Tatale

Après les bolones de verde, je vais passer experte dans la cuisine à base de banane plantain avec cette recette en l’honneur du Ghana : les tatale. Cette préparation traditionnelle ressemble à des petites galettes très parfumées au gingembre et piment, pour un dépaysement garanti!

J’ai réalisé ma recette avec de l’oignon rouge, mais de l’oignon normal peut parfaitement convenir. Par rapport aux bolones, ces galettes ont un goût beaucoup plus marqué et exotique. Les amateurs de saveurs africaines seront ravis! Une petite sauce légèrement piquante et sucrée comme les sauces asiatiques s’accordera parfaitement avec cette galettes, n’hésitez pas à en servir une en accompagnement!

Régalez-vous en ce dernier jour de poules de coupe du monde!

tatale

Tatale

 

Pour environ 10 tatale

  • 1 banane plantain bien mûre
  • 25 g de farine de maïs
  • 1/2 petit oignon
  • 1 c. à s. de gingembre frais râpé
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 1 pincée de piment poudre
  • 1 pincée de sel
  • 3 cuillères à soupe d’huile

Épluchez les bananes plantains, coupez-les en rondelles, mettez-les dans un saladier puis arrosez de citron. A l’aide d’une fourchette, écrasez les bananes. Émincez l’oignon et le gingembre, passez-les au mixeur puis ajoutez à la préparation.

Ensuite, versez la farine de maïs, ajoutez une pincée de piment en poudre ainsi qu’une pincée de sel puis mélangez bien le tout. Faites chauffer l’huile d’arachide dans une poêle creuse.

Pour vérifier la température de l’huile, plongez-y un petit morceau de pâte, dès qu’il commence à frire c’est que l’huile est suffisamment chaude. Formez des boules de la taille d’une balle de golf et aplatissez-les légèrement puis placez-les dans la poêle. Faites frire les deux côtés, les tatale doivent être dorés voire légèrement bruns. Servez aussitôt.

tatale-2

Source : 
http://saanicuisine.wordpress.com/2011/10/06/tatale/

Wok de boeuf à la coriandre

wok-boeuf-coriandre
Les woks et moi, jusqu’à maintenant, c’était un peu une histoire d’amour impossible. Une histoire d’amour, parce que les woks concentrent tous mes aliments préférés, avec une cuisson ultra croquante que j’adore, et des herbes aux accents asiatiques dont je suis dingue.
Le pire, c’est qu’en plus c’est un plaisir non coupable puisque ces plats sont au comble de l’équilibre.
Impossible, parce que jamais, absolument jamais, je n’ai réussi a cuisiner un wok qui en ait le goût.
Au resto, le truc est croquant et a un petit goût d’Asie indéfinissable.
Chez moi, sans être mauvais, mon wok ressemble à une poêlée surgelée Auchan réchauffée au micro ondes : ensemble trop cuit voire flasque, goût banal d’un mélange de légumes.
Après avoir mangé un très bon wok à emporter la semaine dernière, je me suis remis dans la tête de vaincre cet échec perpétuel en redonnant une chance au wok maison.
En fouillant ma bibliothèque, j’ai même trouvé un joli livre sur les woks (nommé fort a propos « spécial wok ») aux éditions marabout chef.

Je me suis donc empressée de choisir une recette, de l’adapter un peu à nos goûts et de la cuisiner.

J’ai notamment réalisé la recette avec du bœuf   alors que l’originale était au porc, et j’ai ajouté des nouilles de riz que j’ai mélangé avec le reste pour avoir un plat plus complet.
L’ensemble est super bon, a des accents thaï très marqués et j’ai bien retrouvé le côté croquant que j’aime dans les woks, grâce au Pak Choi et au piment ajouté cru à la fin.

Wok de bœuf à la coriandre

Type : sans gluten

  • 50ml lait de coco
  • 80 ml de crème liquide
  • 1 cas de tiges de coriandre hachées
  • 1 gousse d’ail coupée en 4
  • 1 c à c de Nuoc Mam
  • 200g filet bœuf coupé en dés
  • 2 cs d’huile
  • 2 cm de gingembre râpé
  • 500 g de Pak Choi
  • 2 c à c de jus de citron vert
  • 4 c à s de feuilles coriandre hachée
  • 1 long piment vert coupé en fines tranches
  • 100g de nouilles de riz
wok-boeuf-coriandre3

Mixez les tiges de coriandre avec le lait de coco, l’ail et le Nuoc Mam.
Mettez le bœuf à mariner dans ce mélange et conservez au frigo.
Faites revenir le chou émincé dans une cuiller d’huile jusqu’à ce qu’il soit tendre.
Retirez-le de la poêle et réservez-le au chaud.
Mettez le bœuf à revenir avec le reste d’huile, puis réservez-le au chaud également. En parallèle, faites chauffer les nouilles de riz 4 minutes et réservez-les égouttées dès qu’elles sont cuites.
Mettez sur le feu le gingembre haché, puis ajoutez la marinade restante, le citron vert, la crème fraiche.
Amenez le mélange à ébullition puis remettez-y tous les ingrédients, mélangez, salez et poivrez, et servez immédiatement.
Déposez dessus le piment finement émincé et les feuilles de coriandre ciselées.

wok-boeuf-coriandre2

Spécialité d’Angleterre : fish and chips

Quand mon homme m’a proposé de réaliser lui même un fish and chips pour mon blog, j’ai immédiatement couvert le sol de bave sauté de joie car ce plat est un de mes préférés, et j’avoue que les cuissons à la friteuse sont mon talon d’Achille culinaire. 
La faute à ma maman qui m’a toujours répété que j’allais mourir brûlée dans d’affreuses souffrances si j’approchais de trop près cet engin du diable. Du coup, je suis toujours en vie, mais incapable de manger des frites sans aide extérieure.
fish-and-chips

Bref, mon homme a donc entrepris la délicate mission de trouver une recette de fish and chips digne de ceux qu’on peut manger dans les vieux pubs poussiéreux de Londres. Après moultes hésitations, sur la présence d’eau gazeuse, de blanc d’œuf ou d’autres ingrédients fantaisistes, il s’est donc lancé dans la cuisson du fameux « fish » du fish and chips que je vais vous expliquer très bientôt (oui parce que les chips au cas où votre anglais vous ferait défaut, ce ne sont que des frites, et ça je ne vais pas vous expliquer comment en faire).

fish-and-chips2

Autant vous le dire tout de suite, la panure du fish était magique, incroyable, dorée et boursouflée à souhait et surtout grave bonne.

fish-and-chips5

Au final, quand on a la bonne recette, ce plat est simple à faire et à se taper le cul par terre, alors foncez !

The Fish and Chips

  • 2 filets de merlan soit 200g
  • 55 g de farine
  • 55 g de fécule de maïs
  • 1 c. à c. de baking powder
  • 75 ml de bière
  • 75 ml d’eau gazeuse
  • Sel et poivre

 Mettez de côté 2 cuillers à soupe de la farine pour plus tard. Dans un grand bol, mélangez la farine restante, la maïzena et la levure chimique.
Assaisonnez légèrement avec une petite pincée de sel et de poivre.
Ajoutez la bière et l’eau tout en mélangeant jusqu’à ce que vous ayez une épaisse pâte lisse. 
Placez la pâte dans le réfrigérateur et laissez la reposer 30 minutes. 
Après 30 minutes, posez les filets de poisson sur une feuille de papier absorbant et séchez-les bien. 
Assaisonnez-les avec un peu de sel.
Chauffez l’huile à 180°C dans une friteuse. 
Versez les 2 cuillers à soupe de farine restante dans un bol peu profond. 
Trempez chaque filet de poisson dans la farine, secouez pour enlever tout excès, puis trempez les filets dans la pâte et déposez-les immédiatement dans l’huile chaude.
Laissez frire pendant environ 8 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit dorée et croustillante, en retournant les filets de temps en temps.
Une fois cuits, retirez les filets de l’huile chaude, égouttez-les sur du papier absorbant, et servez immédiatement avec des frites et une sauce tartare maison.

 

fish-and-chips4

Sauce Tartare

  • 4 cornichons
  • 2 échalotes
  • 4 c. à s. de mayonnaise
  • 1 c. à c. de moutarde de Dijon
  • 1 c. à c. de câpres
  • 1 filet de jus de citron
  • Quelques feuilles de persil

Pour réaliser la sauce tartare, émincez finement les cornichons et les échalotes. Mélangez ensemble tous les ingrédients et assaisonnez. 

 

fish-and-chips3

Tourte aux fraises et à la menthe

tourte-fraises-menthe
J’ai toujours adoré l’image des belles tourtes à l’américaine, bien pleines, fumantes avec leur mélange de fruit caché dans la pâte feuillée… Après une tentative plus que réussie avec l’apple pie de Jamie, me revoilà avec une tourte encore plus simple à réaliser, puisqu’il ne faut même pas précuire la garniture!
C’est très frais et finalement relativement léger malgré la pâte feuilletée, alors ne vous privez pas!
tourte-fraises-menthe3

Tourte aux fraises et à la menthe

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 600 g de fraises équeutées et coupées en morceaux
  • Le jus d’un demi citron
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 cl de lait
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 3 c à s de sucre en poudre
  • 1 c à c de menthe en poudre

Préchauffez le four à 180°C.
Dans un saladier, mélangez les fraises équeutées et coupées avec le jus de citron, le sucre, le sucre vanillé et la menthe.
Dans un plat à gâteaux, déposez une pâte feuilletée. piquez la à l’aide d’une fourchette.
Remplissez la pâte de fraises.
Étalez la deuxième pâte feuilletée et coupez y des petits cœurs à l’aide d’un emporte pièce.
déposez ensuite délicatement cette pâte sur le mélange de fraises, et fermez les 2 pâtes hermétiquement.
dans un bol, mélangez le lait avec le jaune d’œuf, et couvrez le dessus de la pâte feuillée avec ce mélange avec un pinceau.
Mettez au four pour 40 minutes. Le mélange doit bouillonner et la pâte avoir pris une jolie teinte dorée.
tourte-fraises-menthe2

Pain perdu fraise rhubarbe

pain-perdu-rhubarbe-fraise2
Le mois de mai marque le retour des jolies fraises, parfumées et colorées à souhait… Bien sûr, il y a en a sur les étals depuis déjà plusieurs semaines mais elles sont radioactives élevées en serre en Espagne et n’ont pas les mêmes qualités gustatives que celles de pleine saison!
Ici je vous propose une petite recette facile, combinée à un autre fruit de saison qui pousse à foison dans mon jardin, la rhubarbe. L’ensemble fera un bon dessert récup’ pour finir les restes de brioche, ou un brunch parfait pour les premiers petits-déjeuners en terrasse du week-end… Régalez-vous!
pain-perdu-rhubarbe-fraise3

Pain perdu fraise rhubarbe

  • 4 tranches de brioche sèche
  • 200 g de rhubarbe épluchée et coupée en tronçons
  • 200 g de fraises équeutées et coupées en morceaux
  • 20 g de beurre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 5 c à s de sucre en poudre
  • 3 cl de lait
  • 1 cuiller à soupe de jus de citron
  • 1 œuf
Dans un faitout, faites revenir la rhubarbe avec la moitié du beurre une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’elle soit bien molle. Ajoutez alors le sucre, le sucre vanillé, le jus de citron et les fraises. Remettez à cuire 5 à dix minutes, les fraises doivent commencer à ramollir mais ne doivent pas partir en charpie!
retirez du feu, et réservez.
Dans une assiette, battez l’œuf et dans une seconde, déposez le lait.
Dans une poêle, faites fondre le reste de beurre.
Trempez vos tranches de brioche dans le lait , en laissant chaque face s’imbiber une seconde, puis répétez le geste dans l’œuf, et déposez dans la poêle.
Laissez dorer quelques minutes sur chaque face dans la poêle, puis serviez avec la compotée de fraises rhubarbe déposée dessus.
pain-perdu-rhubarbe-fraise

6 cocktails provoquant un bonheur presque parfait!

 Un cocktail magique n’est pas, à mon sens, un cocktail complexe à réaliser, avec des dégradés de huit couleurs et des sculptures de fruits au dessus.  Celui là, on se le garde à boire au View bar de Shanghaï ou au Mariott de Varsovie, et on laisse à leurs talentueux barmans le plaisir de nous faire mouiller la culotte fondre sur nos chaises.

 

Là, je vous parle plutôt du cocktail simple, voire simplissime pour certains, au point qu’on les boit au quotidien presque aussi facilement qu’une bière, et qu’ils deviennent nos petites madeleines (d’alcoolos).

Cette sélection est très personnelle, et elle sera amenée à bouger dans le temps, au fil des découvertes et des envies.

1 – Le mojito basilic

 

Mojito made with rum, lime, sugar, mint, club soda, served in a tall glass.

Le mojito, qui est récemment devenu un sport national en France, est une passion depuis plusieurs années chez nous. Les bars à mojito fleurissent de partout, avec leurs recettes de mojito fraise, framboise, leurs french mojito avec même pas de rhum, j’en passe et des meilleures. Une variante qui a conquis mon cœur est le mojito basilic, tellement plus frais que frais qu’il en deviendrait presque plus mojito que le mojito classique. Une autre variante sympa est le mojito concombre, mais je ne l’ai pas retenu ici car j’ai déjà un autre cocktail au concombre dans ma liste (oui, j’aime pouvoir boire en ayant l’impression d’être au potager)


=>6 cl de rhum blanc
=>eau gazeuse Citron/Citron Vert
=>5 cl de sucre de canne liquide
=>1/2 cuillère de sucre roux
=>1/2 citron vert
=> 7 feuilles de basilic
=>glace pilée ou glaçons

Couper une rondelle de citron vert et la déposer au fond du verre à cocktail.
Mettre des glaçons dans un torchon propre, et les piler avec un marteau.
Couper les feuilles de basilic en petits morceaux et les mélanger à la glace pilée.
Remplir le verre de glace pilée/basilic aux 2/3.
Ajouter les 5 cl de rhum, 5 cl de sucre de canne liquide et le jus du reste de citron vert, puis compléter avec l’eau gazeuse.
Saupoudrer de sucre roux.

Photo par TheCulinaryGeek @Flickr

2 – La vodka caramel

Une petite douceur dont je ne me lasse pas, à noyer de glace pilée pour plus de plaisir.

2 cl de sirop au caramel Monin

4cl de vodka

Glace pilée à outrance

Mélanger- boire

3 – La poire vanille

Une association magique testée dans de nombreux cocktails. A la maison, je le bois en version on ne peut plus simple, et c’est un régal. Glace pilée exigée ici aussi.

2 cl de sirop de vanille

4 cl de vodka

6 cl de jus de poire

Mélanger- boire

4 – L’absolut Pears cranberry

Découvert dans un petit bar de Stockholm, ce mélange est simplement divin et tellement simple à réaliser, si ce n’est la grande difficulté à trouver la fameuse absolut Pears en France. On peut toujours remplacer l’absolut Pears  par de la absolut normale et du jus de poire, mais ça n’a alors plus vraiment le même goût qu’en suède.

4 cl d’absolut pears

10 cl de jus de cranberry (Oceanspray va très bien)

Mélanger- boire

5 – Le kir châtaigne

Selon moi, le sirop de châtaigne rend sa dignité à tout mauvais mousseux, et rien que pour ça, il faut lui dire merci.

1,5 cl de sirop de châtaigne

10 cl de mousseux, clairette, ou champagne (mais l’intérêt est plutôt de rendre buvable les mauvais mousseux, le bon champagne est bon sans rien)

Mélanger- boire

6 – Le pimm’s

5670084817_4b7b4db2fa_b

Découvert au Dog’s bar d’Édimbourg, après un repas au restaurant du même nom, ce cocktail tout frais me rappelle immédiatement l’ambiance cosy et chaleureuse de ce lieu, aménagé comme une vieille bibliothèque de grand mère Scottish dans un sous sol.

Le Pimm’s est assez dur à trouver en France. Il y a en aurait dans les Lafayette Gourmet ( le bon vieux Lafayette de Lille ne fait malheureusement pas ce rayon), chez Nicolas ( en ligne tout au moins, à vérifier en boutique) et (oh!) on en trouve actuellement à bas prix chez Cdiscount. (oui, oui).


– 4cl de Pimm’s
– de la limonade
– un concombre
– des fruits: fraises, pommes oranges, citrons…à ajuster suivant la saison
– de la menthe fraîche


Dans un grand verre, mettre des glaçons, le Pimm’s.
Ajouter une rondelle de concombre coupée en quarts, une fraise coupée en 4, une lamelle de pomme, une framboise, une mini tranche d’orange coupée en triangle isocèle et 4 ou 5 feuilles de menthe.
Arroser le tout de limonade et mettre une paille dans le verre.

Mélanger- boire
Photos par whitneyinchicago @Flickr

Confiture de rhubarbe et étiquettes pour confitures

Quand nous avons emménagé dans notre nouvelle maison en avril, j’ai été ravie de découvrir un énorme pied de rhubarbe au fond de notre jardin. La rhubarbe, c’est plus un souvenir d’enfance qu’une saveur qui me plait : il y en avait dans le jardin de mes parents, et j’adorais l’aspect de ses tiges rosissantes, et regarder ma mère se débarrasser de tous les insupportables petits fils qu’il y a dedans quand elle voulait la cuisiner…
Mais niveau goût, bof, je ne suis pas une fan des saveurs acides, alors bon…  confiture-fraise-rhubarbe4
Maintenant, comme je suis une obsessionnelle de la récup alimentaire ( jeter le moins possible, faire par soire même un maximum de choses) et que j’adore m’acharner à aimer les trucs que je n’ aime pas, je me devais de faire quelque chose de la rhubarbe de mon jardin!
Tout l’été j’en ai ramassé, jusqu’à condamner mon congélateur tellement j’en ai mis dedans. Je l’ai oubliée un certain temps, mais à force de devoir utiliser un pied de biche pour ranger 2 steaks hachés, ca m’a rappelé sa présence.
Il était temps d’en faire quelque chose.
J’ai donc commencé par 2 confitures. Mon objectif était de marier la rhubarbe avec un autre fruit plus sucré pour tuer l’acidité, mais malgré tout garder le goût de la rhubarbe.
confiture-poire-rhubarbe
La première confiture, rhubarbe fraise, est un régal absolu. Par contre, le goût de la fraise domine un peu l’ensemble. La rhubarbe apporte un peu d’acidité et de fraîcheur, mais je ne suis pas sure qu’on la reconnaisse si on n’est pas au courant qu’il y en a.
Pour la deuxième c’est l’inverse : la poire tue un peu l’acidité de la rhubarbe, ce qui rend l’ensemble très bon, mais son goût n’est pas réellement présent. Quand au thym, personnellement je ne le sens pas alors que j’avais mis 4 branches. C’était du thym sec, peut-être qu’avec du frais ça aurait été mieux, ou en mettant en plus une cuiller de feuilles dans le mélange que j’aurais laissé dans le pot.
En tout cas de mon point de vue les 2 confitures sont une réussite puisqu’elles me permettent de manger de la rhubarbe sans hurler « argloub ça pique » à chaque bouchée, et sans devoir rouler mes tartines dans le sucre pour faire passer l’acidité!
confiture-fraise-rhubarbe3

Confiture fraise rhubarbe

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 35 minutes

Pour 3 gros pots
– 500 g de fraises
– 500 g de rhubarbe

– 1 kg de sucre spécial confitures

– le jus d’un citron

Équeutez les fraises et coupez-les en gros morceaux.
Lavez la rhubarbe et coupez-la en tronçons d’environ deux cm de longueur en vous débarrassant au maximum de ses insupportables petits fils.
Mettez les fruits ensemble dans un saladier et couvrez de sucre, ajoutez le jus de citron. 
Laissez macérer pendant une heure, puis versez le tout dans la bassine à confiture et  faites cuire jusqu’à épaississement (environ 10 minutes après l’ébullition, mais le plus sûr est de bien surveiller!)
Pendant ce temps, préparez les bocaux en les stérilisant au four 15 min à 150°C.
Sortez-les et versez la confiture bouillante dedans. Fermer aussitôt, renversez les bocaux et laissez-les comme ça 5 min, puis remettez-les à l’endroit pour qu’ils se ferment hermétiquement.
Laissez refroidir, puis dégustez.
confiture-fraise-rhubarbe

Confiture de rhubarbe poire au thym

Pour 4 pots

– 500 g de rhubarbe (épluchée et délestée au maximum de ses fils)
– 500 g de poires (épluchées également)
– 1 kg de sucre spécial confitures
– 4 branches de thym

Épluchez la rhubarbe et la couper en tronçons de 1 cm en enlevant un maximum de fils.
Épluchez et coupez les poires en gros morceaux. Mettez-les dans votre faitout . Ajoutez le sucre gélifiant ainsi que les branches de thym.
Faites chauffer à feu doux afin de faire fondre le sucre. Lorsqu’il est bien fondu augmentez le feu et portez à ébullition le contenu du faitout.
Comptez 7 minutes à partir de l’ébullition. Retirez les branches de thym.

Pendant ce temps, préparez les bocaux en les stérilisant au four 15 min à 150°C.
Sortez-les et versez la confiture bouillante dedans. Fermer aussitôt, renversez les bocaux et laissez-les comme ça 5 min, puis remettez-les à l’endroit pour qu’ils se ferment hermétiquement.
Laissez refroidir, puis dégustez.
confiture-fraise-rhubarbe2

Petit cadeau surprise

Pour celles qui souhaitent télécharger les étiquettes, cliquez ici, (il y a plein d’autres parfums) ou ici pour les avoir vides, avec des pointillés pour écrire à la main le parfum de la confiture (il vous faudra alors un feutre blanc)

2 recettes de rillettes de poisson (et un livre) à découvrir

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai beau être cent pour cent connectée, accro à internet et liseuse compulsive de jolis blogs, j’aime toujours autant les livres. Rien ne remplace la beauté d’une photo imprimée sur un papier de qualité, ni le plaisir de feuilleter dans un sens puis dans l’autre un livre qu’on vient d’acheter.
D’ailleurs ma bibliothèque est pleine à craquer et les livres de cuisine y occupent une belle place!

rillettes-thon-sardine2

Aujourd’hui c’est le salon du livre, que je n’aurai pas l’occasion de visiter cette année, mais à cette occasion je vous propose de découvrir un livre de ma collection, à travers deux recettes qui en sont issues!

Le livre que j’ai choisi s’appelle Rillettes – pour apéro, sandwichs, navettes… De Sabrina Fauda-Role. C’est un livre de la collection Petits plats Marabout, vous savez ces jolis petits livres carrés aux belles photos et au prix très doux.

rillettes-thon-sardine

J’adore ce livre car au delà des recettes charcutières classiques, on y trouve de nombreuses recettes au poisson (sardine, thon, saumon, maquereau…) qui se font très rapidement et permettent de proposer des tartinades originales pour l’apéro ! Il y’a même quelques recettes veggies de rillettes de légumes, comme les rillettes de tomates séchées que je n’ai pas encore testées mais qui me font de l’œil!

Pour vous faire découvrir ce livre, je vous ai sélectionné deux petites recettes toutes simples et excellentes, à servir a l’apéro ou même en repas léger avec un peu de pain et une petite soupe pour les soirs de flemme ! Cette recette conviendra parfaitement sans gluten (pas tartinées sur du pain, of course).

rillettes-thon-sardine4

Rillettes de sardines à la japonaise

  • 1 boite de sardines a l’huile
  • 1 cuiller à soupe de vinaigre de riz
  • 1 échalote
  • 1 filet de sauce soja
  • 1 filet d’huile d’olive

Écrasez les sardines égouttées avec le vinaigre, l’échalote finement ciselée, la sauce soja et l’huile d’olive.

rillettes-thon-sardine3

Rillettes de saumon

  • 100 g de saumon fumé en tranches
  • 200 g de petit suisse
  • 4 c a s de jus de citron
  • Le zeste d’1/2 citron

Hachez finement le saumon au mixeur.
Mélangez avec le petit suisse, le jus de citron et les zestes, sans saler.

Personnellement j’aime recette avec juste un peu moins de citron, 120 g de petit suisse, et j’ajoute du poivre et un petit peu d’aneth.

Ces deux petites recettes sont un vrai régal, ultra simples et avec des ingrédients que j’ai (quasi) toujours chez moi… Je les ai adoptées pour les apéros improvisés, c’est plus sympa (et sain) que le guacamole industriel ou la sauce chili pour les dips!