Archives par mot-clé : citron

Tourte aux fraises et à la menthe

tourte-fraises-menthe
J’ai toujours adoré l’image des belles tourtes à l’américaine, bien pleines, fumantes avec leur mélange de fruit caché dans la pâte feuillée… Après une tentative plus que réussie avec l’apple pie de Jamie, me revoilà avec une tourte encore plus simple à réaliser, puisqu’il ne faut même pas précuire la garniture!
C’est très frais et finalement relativement léger malgré la pâte feuilletée, alors ne vous privez pas!
tourte-fraises-menthe3

Tourte aux fraises et à la menthe

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 600 g de fraises équeutées et coupées en morceaux
  • Le jus d’un demi citron
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 cl de lait
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 3 c à s de sucre en poudre
  • 1 c à c de menthe en poudre

Préchauffez le four à 180°C.
Dans un saladier, mélangez les fraises équeutées et coupées avec le jus de citron, le sucre, le sucre vanillé et la menthe.
Dans un plat à gâteaux, déposez une pâte feuilletée. piquez la à l’aide d’une fourchette.
Remplissez la pâte de fraises.
Étalez la deuxième pâte feuilletée et coupez y des petits cœurs à l’aide d’un emporte pièce.
déposez ensuite délicatement cette pâte sur le mélange de fraises, et fermez les 2 pâtes hermétiquement.
dans un bol, mélangez le lait avec le jaune d’œuf, et couvrez le dessus de la pâte feuillée avec ce mélange avec un pinceau.
Mettez au four pour 40 minutes. Le mélange doit bouillonner et la pâte avoir pris une jolie teinte dorée.
tourte-fraises-menthe2

Pain perdu fraise rhubarbe

pain-perdu-rhubarbe-fraise2
Le mois de mai marque le retour des jolies fraises, parfumées et colorées à souhait… Bien sûr, il y a en a sur les étals depuis déjà plusieurs semaines mais elles sont radioactives élevées en serre en Espagne et n’ont pas les mêmes qualités gustatives que celles de pleine saison!
Ici je vous propose une petite recette facile, combinée à un autre fruit de saison qui pousse à foison dans mon jardin, la rhubarbe. L’ensemble fera un bon dessert récup’ pour finir les restes de brioche, ou un brunch parfait pour les premiers petits-déjeuners en terrasse du week-end… Régalez-vous!
pain-perdu-rhubarbe-fraise3

Pain perdu fraise rhubarbe

  • 4 tranches de brioche sèche
  • 200 g de rhubarbe épluchée et coupée en tronçons
  • 200 g de fraises équeutées et coupées en morceaux
  • 20 g de beurre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 5 c à s de sucre en poudre
  • 3 cl de lait
  • 1 cuiller à soupe de jus de citron
  • 1 œuf
Dans un faitout, faites revenir la rhubarbe avec la moitié du beurre une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’elle soit bien molle. Ajoutez alors le sucre, le sucre vanillé, le jus de citron et les fraises. Remettez à cuire 5 à dix minutes, les fraises doivent commencer à ramollir mais ne doivent pas partir en charpie!
retirez du feu, et réservez.
Dans une assiette, battez l’œuf et dans une seconde, déposez le lait.
Dans une poêle, faites fondre le reste de beurre.
Trempez vos tranches de brioche dans le lait , en laissant chaque face s’imbiber une seconde, puis répétez le geste dans l’œuf, et déposez dans la poêle.
Laissez dorer quelques minutes sur chaque face dans la poêle, puis serviez avec la compotée de fraises rhubarbe déposée dessus.
pain-perdu-rhubarbe-fraise

6 cocktails provoquant un bonheur presque parfait!

 Un cocktail magique n’est pas, à mon sens, un cocktail complexe à réaliser, avec des dégradés de huit couleurs et des sculptures de fruits au dessus.  Celui là, on se le garde à boire au View bar de Shanghaï ou au Mariott de Varsovie, et on laisse à leurs talentueux barmans le plaisir de nous faire mouiller la culotte fondre sur nos chaises.

 

Là, je vous parle plutôt du cocktail simple, voire simplissime pour certains, au point qu’on les boit au quotidien presque aussi facilement qu’une bière, et qu’ils deviennent nos petites madeleines (d’alcoolos).

Cette sélection est très personnelle, et elle sera amenée à bouger dans le temps, au fil des découvertes et des envies.

1 – Le mojito basilic

 

Mojito made with rum, lime, sugar, mint, club soda, served in a tall glass.

Le mojito, qui est récemment devenu un sport national en France, est une passion depuis plusieurs années chez nous. Les bars à mojito fleurissent de partout, avec leurs recettes de mojito fraise, framboise, leurs french mojito avec même pas de rhum, j’en passe et des meilleures. Une variante qui a conquis mon cœur est le mojito basilic, tellement plus frais que frais qu’il en deviendrait presque plus mojito que le mojito classique. Une autre variante sympa est le mojito concombre, mais je ne l’ai pas retenu ici car j’ai déjà un autre cocktail au concombre dans ma liste (oui, j’aime pouvoir boire en ayant l’impression d’être au potager)


=>6 cl de rhum blanc
=>eau gazeuse Citron/Citron Vert
=>5 cl de sucre de canne liquide
=>1/2 cuillère de sucre roux
=>1/2 citron vert
=> 7 feuilles de basilic
=>glace pilée ou glaçons

Couper une rondelle de citron vert et la déposer au fond du verre à cocktail.
Mettre des glaçons dans un torchon propre, et les piler avec un marteau.
Couper les feuilles de basilic en petits morceaux et les mélanger à la glace pilée.
Remplir le verre de glace pilée/basilic aux 2/3.
Ajouter les 5 cl de rhum, 5 cl de sucre de canne liquide et le jus du reste de citron vert, puis compléter avec l’eau gazeuse.
Saupoudrer de sucre roux.

Photo par TheCulinaryGeek @Flickr

2 – La vodka caramel

Une petite douceur dont je ne me lasse pas, à noyer de glace pilée pour plus de plaisir.

2 cl de sirop au caramel Monin

4cl de vodka

Glace pilée à outrance

Mélanger- boire

3 – La poire vanille

Une association magique testée dans de nombreux cocktails. A la maison, je le bois en version on ne peut plus simple, et c’est un régal. Glace pilée exigée ici aussi.

2 cl de sirop de vanille

4 cl de vodka

6 cl de jus de poire

Mélanger- boire

4 – L’absolut Pears cranberry

Découvert dans un petit bar de Stockholm, ce mélange est simplement divin et tellement simple à réaliser, si ce n’est la grande difficulté à trouver la fameuse absolut Pears en France. On peut toujours remplacer l’absolut Pears  par de la absolut normale et du jus de poire, mais ça n’a alors plus vraiment le même goût qu’en suède.

4 cl d’absolut pears

10 cl de jus de cranberry (Oceanspray va très bien)

Mélanger- boire

5 – Le kir châtaigne

Selon moi, le sirop de châtaigne rend sa dignité à tout mauvais mousseux, et rien que pour ça, il faut lui dire merci.

1,5 cl de sirop de châtaigne

10 cl de mousseux, clairette, ou champagne (mais l’intérêt est plutôt de rendre buvable les mauvais mousseux, le bon champagne est bon sans rien)

Mélanger- boire

6 – Le pimm’s

5670084817_4b7b4db2fa_b

Découvert au Dog’s bar d’Édimbourg, après un repas au restaurant du même nom, ce cocktail tout frais me rappelle immédiatement l’ambiance cosy et chaleureuse de ce lieu, aménagé comme une vieille bibliothèque de grand mère Scottish dans un sous sol.

Le Pimm’s est assez dur à trouver en France. Il y a en aurait dans les Lafayette Gourmet ( le bon vieux Lafayette de Lille ne fait malheureusement pas ce rayon), chez Nicolas ( en ligne tout au moins, à vérifier en boutique) et (oh!) on en trouve actuellement à bas prix chez Cdiscount. (oui, oui).


– 4cl de Pimm’s
– de la limonade
– un concombre
– des fruits: fraises, pommes oranges, citrons…à ajuster suivant la saison
– de la menthe fraîche


Dans un grand verre, mettre des glaçons, le Pimm’s.
Ajouter une rondelle de concombre coupée en quarts, une fraise coupée en 4, une lamelle de pomme, une framboise, une mini tranche d’orange coupée en triangle isocèle et 4 ou 5 feuilles de menthe.
Arroser le tout de limonade et mettre une paille dans le verre.

Mélanger- boire
Photos par whitneyinchicago @Flickr

Confiture de rhubarbe et étiquettes pour confitures

Quand nous avons emménagé dans notre nouvelle maison en avril, j’ai été ravie de découvrir un énorme pied de rhubarbe au fond de notre jardin. La rhubarbe, c’est plus un souvenir d’enfance qu’une saveur qui me plait : il y en avait dans le jardin de mes parents, et j’adorais l’aspect de ses tiges rosissantes, et regarder ma mère se débarrasser de tous les insupportables petits fils qu’il y a dedans quand elle voulait la cuisiner…
Mais niveau goût, bof, je ne suis pas une fan des saveurs acides, alors bon…  confiture-fraise-rhubarbe4
Maintenant, comme je suis une obsessionnelle de la récup alimentaire ( jeter le moins possible, faire par soire même un maximum de choses) et que j’adore m’acharner à aimer les trucs que je n’ aime pas, je me devais de faire quelque chose de la rhubarbe de mon jardin!
Tout l’été j’en ai ramassé, jusqu’à condamner mon congélateur tellement j’en ai mis dedans. Je l’ai oubliée un certain temps, mais à force de devoir utiliser un pied de biche pour ranger 2 steaks hachés, ca m’a rappelé sa présence.
Il était temps d’en faire quelque chose.
J’ai donc commencé par 2 confitures. Mon objectif était de marier la rhubarbe avec un autre fruit plus sucré pour tuer l’acidité, mais malgré tout garder le goût de la rhubarbe.
confiture-poire-rhubarbe
La première confiture, rhubarbe fraise, est un régal absolu. Par contre, le goût de la fraise domine un peu l’ensemble. La rhubarbe apporte un peu d’acidité et de fraîcheur, mais je ne suis pas sure qu’on la reconnaisse si on n’est pas au courant qu’il y en a.
Pour la deuxième c’est l’inverse : la poire tue un peu l’acidité de la rhubarbe, ce qui rend l’ensemble très bon, mais son goût n’est pas réellement présent. Quand au thym, personnellement je ne le sens pas alors que j’avais mis 4 branches. C’était du thym sec, peut-être qu’avec du frais ça aurait été mieux, ou en mettant en plus une cuiller de feuilles dans le mélange que j’aurais laissé dans le pot.
En tout cas de mon point de vue les 2 confitures sont une réussite puisqu’elles me permettent de manger de la rhubarbe sans hurler « argloub ça pique » à chaque bouchée, et sans devoir rouler mes tartines dans le sucre pour faire passer l’acidité!
confiture-fraise-rhubarbe3

Confiture fraise rhubarbe

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 35 minutes

Pour 3 gros pots
– 500 g de fraises
– 500 g de rhubarbe

– 1 kg de sucre spécial confitures

– le jus d’un citron

Équeutez les fraises et coupez-les en gros morceaux.
Lavez la rhubarbe et coupez-la en tronçons d’environ deux cm de longueur en vous débarrassant au maximum de ses insupportables petits fils.
Mettez les fruits ensemble dans un saladier et couvrez de sucre, ajoutez le jus de citron. 
Laissez macérer pendant une heure, puis versez le tout dans la bassine à confiture et  faites cuire jusqu’à épaississement (environ 10 minutes après l’ébullition, mais le plus sûr est de bien surveiller!)
Pendant ce temps, préparez les bocaux en les stérilisant au four 15 min à 150°C.
Sortez-les et versez la confiture bouillante dedans. Fermer aussitôt, renversez les bocaux et laissez-les comme ça 5 min, puis remettez-les à l’endroit pour qu’ils se ferment hermétiquement.
Laissez refroidir, puis dégustez.
confiture-fraise-rhubarbe

Confiture de rhubarbe poire au thym

Pour 4 pots

– 500 g de rhubarbe (épluchée et délestée au maximum de ses fils)
– 500 g de poires (épluchées également)
– 1 kg de sucre spécial confitures
– 4 branches de thym

Épluchez la rhubarbe et la couper en tronçons de 1 cm en enlevant un maximum de fils.
Épluchez et coupez les poires en gros morceaux. Mettez-les dans votre faitout . Ajoutez le sucre gélifiant ainsi que les branches de thym.
Faites chauffer à feu doux afin de faire fondre le sucre. Lorsqu’il est bien fondu augmentez le feu et portez à ébullition le contenu du faitout.
Comptez 7 minutes à partir de l’ébullition. Retirez les branches de thym.

Pendant ce temps, préparez les bocaux en les stérilisant au four 15 min à 150°C.
Sortez-les et versez la confiture bouillante dedans. Fermer aussitôt, renversez les bocaux et laissez-les comme ça 5 min, puis remettez-les à l’endroit pour qu’ils se ferment hermétiquement.
Laissez refroidir, puis dégustez.
confiture-fraise-rhubarbe2

Petit cadeau surprise

Pour celles qui souhaitent télécharger les étiquettes, cliquez ici, (il y a plein d’autres parfums) ou ici pour les avoir vides, avec des pointillés pour écrire à la main le parfum de la confiture (il vous faudra alors un feutre blanc)

2 recettes de rillettes de poisson (et un livre) à découvrir

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai beau être cent pour cent connectée, accro à internet et liseuse compulsive de jolis blogs, j’aime toujours autant les livres. Rien ne remplace la beauté d’une photo imprimée sur un papier de qualité, ni le plaisir de feuilleter dans un sens puis dans l’autre un livre qu’on vient d’acheter.
D’ailleurs ma bibliothèque est pleine à craquer et les livres de cuisine y occupent une belle place!

rillettes-thon-sardine2

Aujourd’hui c’est le salon du livre, que je n’aurai pas l’occasion de visiter cette année, mais à cette occasion je vous propose de découvrir un livre de ma collection, à travers deux recettes qui en sont issues!

Le livre que j’ai choisi s’appelle Rillettes – pour apéro, sandwichs, navettes… De Sabrina Fauda-Role. C’est un livre de la collection Petits plats Marabout, vous savez ces jolis petits livres carrés aux belles photos et au prix très doux.

rillettes-thon-sardine

J’adore ce livre car au delà des recettes charcutières classiques, on y trouve de nombreuses recettes au poisson (sardine, thon, saumon, maquereau…) qui se font très rapidement et permettent de proposer des tartinades originales pour l’apéro ! Il y’a même quelques recettes veggies de rillettes de légumes, comme les rillettes de tomates séchées que je n’ai pas encore testées mais qui me font de l’œil!

Pour vous faire découvrir ce livre, je vous ai sélectionné deux petites recettes toutes simples et excellentes, à servir a l’apéro ou même en repas léger avec un peu de pain et une petite soupe pour les soirs de flemme ! Cette recette conviendra parfaitement sans gluten (pas tartinées sur du pain, of course).

rillettes-thon-sardine4

Rillettes de sardines à la japonaise

  • 1 boite de sardines a l’huile
  • 1 cuiller à soupe de vinaigre de riz
  • 1 échalote
  • 1 filet de sauce soja
  • 1 filet d’huile d’olive

Écrasez les sardines égouttées avec le vinaigre, l’échalote finement ciselée, la sauce soja et l’huile d’olive.

rillettes-thon-sardine3

Rillettes de saumon

  • 100 g de saumon fumé en tranches
  • 200 g de petit suisse
  • 4 c a s de jus de citron
  • Le zeste d’1/2 citron

Hachez finement le saumon au mixeur.
Mélangez avec le petit suisse, le jus de citron et les zestes, sans saler.

Personnellement j’aime recette avec juste un peu moins de citron, 120 g de petit suisse, et j’ajoute du poivre et un petit peu d’aneth.

Ces deux petites recettes sont un vrai régal, ultra simples et avec des ingrédients que j’ai (quasi) toujours chez moi… Je les ai adoptées pour les apéros improvisés, c’est plus sympa (et sain) que le guacamole industriel ou la sauce chili pour les dips!

 

Pop carrot cake

 carrot-cake2 Aujourd’hui je vous livre une des autres recettes testées lors de l’anniversaire de ma sœur. D’abord il faut savoir que j’ai voulu tester cette recette pour inaugurer mes moules à cake pops. De ce point de vue la ce fut un échec cuisant : la pâte a gonflé, débordé dans tous les sens, au point que les boules n’étaient plus des boules, mais des boules décalées qui ne ressemblaient à rien, j’ai dû les couper pour obtenir des demi-sphères a moitié effondrées, que j’ai recoles comme j’ai pu, mais rien a voir avec ce qui est vendu sur la photo de l’emballage (Marketing quand tu nous tiens!) Je suppose que vous n’avez rien compris de mon explication mais vous aurez au moins saisi que le rendu était total foireux quoi.

carrot-cake1

Bref si vous n’avez pas des pieds à la place des mains comme moi, la fabrication des boules sera un jeu d’enfant. Si par contre vous n’avez pas de moules a cake pops ou pas de talent de sculpteur, rabattez-vous sur un moule à gâteau classique , ça ira aussi bien!

carrot-cake3

Pop Carrot cake

Pour 18 cake pops
-50 g de beurre
-90 g de carottes
-75 g de sucre brun
-1 œuf
-1,5 c. à c. de levure chimique
-120 g de farine
-1/2 c. à c. de cannelle
-le jus d’un demi citron
– sucre glace
Faites fondre le beurre au micro ondes, ajoutez la carotte, le sucre et l’œuf, mixez.
Ajoutez la farine, la levure, la cannelle, et mélangez jusqu’à obtention d’une pâte homogène
Remplissez la partie inférieure du moule à cake pops de ce mélange. Mettez le couvercle
Faites cuire 12 à 15 minutes à 19° jusqu’à ce que les cake pops aient monté.
Laissez refroidir avant de démouler.
Versez le jus de citron dans un bol. Mélangez avec du sucre glace jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
Piquez des bâtons dans les cake pops. Trempez ensuite les boules dans le glaçage.
Si vous voulez faire les petites carottes en décoration , je les ai réalisées avec de la pâte d’amande colorée. Si vous n’en avez que de la blanche vous pouvez facilement la colorer au colorant alimentaire. Dans ce cas laissez la reposer après avoir fait le mélange, sinon elle sera trop collante pour être travaillée.

Spécialité polonaise : la szarlotka

szarlotka2

 

La Pologne est à l’honneur début mars avec le championnat du monde d’athlétisme et si vous me ressemblez un tant soit peu, vous vous dites sûrement « on s’en fout ». Au delà de ça, la Pologne est un pays magnifique que j’ai eu l’occasion de visiter cet été. J’ai eu la chance de visiter Varsovie et Cracovie, et un de mes constats fut qu’il fait bon y vivre, l’été : un temps magnifique qui n’a rien à voir avec celui d’ici, et une richesse de petits bars et terrasses a dénicher entre quatre murs qui fait rêver.

La Pologne est aussi un lieu où l’on peut découvrir de très bonnes pâtisseries, assez proches de celles des pays voisins et notamment russes.

La szarlotka en fait partie, j’ai adoré ce gâteau et avais en tête de le refaire. Je suis tombée sur cette recette, pas sur un site très polonais mais j’ai voulu tenter quand même.

Je serais incapable de dire si elle ressemblait un tant soit peu au gâteau mangé là bas, trop de temps s’est écoulé entre deux. Mais je peux au moins vous garantir que ce gâteau est très bon, très frais, et renouvelle parfaitement le gâteau aux pommes tel qu’on le lange par chez nous.

N’hésitez pas à le tester!

P.S. : Si vous voulez découvrir un peu plus la cuisine polonaise, je vous recommande ce livre :

Szarlotka (Pologne)  szarlotka

Pour la pâte
280 g de farine de blé + 20 g
3 jaunes d’œufs
175 g de beurre doux
90 g de sucre en poudre
1 pincée de sel
20 g de beurre doux bien froid coupé en petits dés

 

Pour la garniture
5 pommes
1 citron
1 petite c. a c. de cannelle
1 gousse de vanille

Pour la meringue
2 blancs d’œufs
90 g de sucre
6 g de fécule de maïs

Beurrez et farinez un moule à manqué de 28  cm de diamètre.
Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, le sel et les petits morceaux de beurre.
Travaillez la pâte jusqu’à obtenir une consistance sablonneuse, puis incorporez les jaunes d’œufs.
Continuez à travailler la pâte jusqu’à ce que sa couleur soit uniforme.
Mettez 2/3 de la pâte au réfrigérateur et laissez reposer 15 min. Placez le reste de pâte au congélateur.

Sortez la pâte du réfrigérateur. Étalez la au rouleau, puis mettez-la dans le moule à gâteau et piquez-la à l’aide d’une fourchette.
Placez au congélateur durant 5 min et mettez le four à préchauffer à 180 °C pendant ce temps.
Posez une feuille de papier cuisson sur la pâte, ainsi que des billes de cuisson. Cuisez la pâte au four pendant 15 min environ, puis sortez-la et laissez refroidir.

Pour la garniture

Pressez le citron et mettez le jus dans un grand saladier.
Coupez la gousse de vanille en 2 et retirez les graines à l’aide de la pointe d’un couteau.
Lavez et pelez les pommes, puis râpez-les. Mélangez-les au jus de citron au fur et à mesure pour éviter qu’elles ne noircissent.
Incorporez ensuite la cannelle et les graines de vanille et mélanger.
Pour la meringue

Montez la meringue en fouettant les blancs d’œufs en neige à l’aide d’un batteur électrique. Quand ils sont presque fermes, ajoutez le sucre peu à peu tout en continuant de fouetter. A la fin, incorporez la fécule de maïs.

Égouttez les pommes, placez-les sur la pâte précuite et nappez le tout de meringue. Sortez le reste de pâte du congélateur et râpez la sur la meringue.
Finissez la cuisson au four à 180 °C pendant 10 à 15 min.

Laissez refroidir et servez.

 

szarlotka3

Source :
http://www.atelierdeschefs.fr/fr/recette/20213-szarlotka-gateau-polonais-aux-pommes.php

Saint Valentin : burgers roses pour elle et lui

burger-rose-boeuf

Quand on pense « Saint Valentin », on imagine souvent une soirée extrêmement romantique, dans un grand restaurant aux nappes blanches avec un orchestre qui joue de la musique classique, on encore à la maison, manger aux chandelles, avec une bonne bouteille de champ et du homard. Mais dans la pratique, j’avoue que je n’ai jamais rêvé qu’on inonde mon lit de pétales de roses, je n’aime pas qu’on m’offre des fleurs, et mon homme préfère un bon burger à une langoustine. Alors puisque la st Valentin c’est la fête des amoureux, elle doit aussi s’adapter à tous les types de couples, pour ne pas être qu’un diktat commercial qui met la pression à ceux qui n’ont pas le niveau.

C’est pourquoi je vous propose ce menu duo saint Valentin, duo parce que deux burgers, un version mec au bœuf, un version nana au saumon, parce que même dans ces moments là, on a le droit de ne pas avoir les mêmes goûts ( ou d’avoir très faim et de manger un de chaque).
Ayant oublié mon appareil photo lors d’un week-end, j’ai photographié avec mon téléphone, ce qui ne fait pas vraiment honneur aux plats, mais il étaient très bons et surtout très roses!
pains-burgers-roses2

Pour les pains roses

Je suis repartie de la recette maintes fois testée issue du livre de Big Fernand :
J’ai simplement ajouté du colorant alimentaire ( mélangez le directement dans le lait : si vous l’ajoutez plus tard vous aurez un mal de chien à l’incorporer de manière homogène dans la pâte)
pains-burgers-roses

Le burger rose version bœuf

 

  • 1 bun rose
  • 1 steak haché
  • 1 petite tranche de brie
  • 1 cuiller à soupe de crème épaisse
  • quelques feuilles de chicorée rouge
  • 2 tranches de salami
  • 1/2 petit oignon rouge
  • 2 cuillers à café de moutarde rose ( la mienne était parfumée au cassis, mais il en existe au pinot, etc à vous de voir ce que vous trouverez en magasin)
Émincez l’oignon rouge.Mettez le steak à cuire suivant votre goût
Pendant ce temps, mettez le bun ouvert en deux, mie vers le haut au four pour le réchauffer à 200°C 5 minutes environ ( sauf si vous venez de le cuire et qu’il est encore tout chaud bien sur!)
Dans un petit bol, mettez le brie, une cuiller de crème, passez 2 minutes au micro-ondes et mélangez jusqu’à ne plus avoir de grumeaux en remettant au micro-ondes si besoin. Poivrez le mélange.
Tartinez de moutarde chaque face du bun. déposez une tranche de salami sur chaque face. posez le steak sur la face inférieure. sur le steak déposez le brie fondu, puis les oignons rouge et la salade.
refermez et mangez tout de suite!
burger-rose-chevere

Le burger rose version saumon

 

  • 1 bun rose
  • 1 pavé de saumon
  • 1 petite tranche de chèvre
  • 2 cuillers à soupe de crème épaisse
  • 2 cuillers à soupe de lait de coco
  • 1 pincée de gingembre
  • quelques feuilles de coriandre fraîche
  • 1/2 cuiller à café de citron vert
  • quelques feuilles de chicorée rouge
  • 1/4 de betterave
Mixez la betterave avec le lait de coco, la crème, les épices et le jus de citron. Salez et poivrez le mélange.
Mettez le saumon à cuire suivant votre goût
Pendant ce temps, mettez le bun ouvert en deux, mie vers le haut au four pour le réchauffer à 200°C 5 minutes environ ( sauf si vous venez de le cuire et qu’il est encore tout chaud bien sur!)
Tartinez de mélange à la betterave chaque face du bun. Posez le pavé de saumon sur la face inférieure. Sur le saumon déposez le chèvre, puis la salade.
Refermez et mangez tout de suite!
Pour accompagner le tout, vous pouvez faire un coleslaw rose, à base de chou et carottes :
– 100 g de chou blanc râpé
– 100 g de betterave râpée
– 1 cuiller à café de mayonnaise
– 1 cuiller à café de moutarde
– 1 cuiller à café de fromage blanc
– 1 cuiller à soupe de vinaigre de cidre
– sel, poivre
Voilà, vous ne serez certainement pas très sexy en mangeant un burger pour la saint Valentin, mais je vous garantis que vous vous régalerez avec une de ces recettes, ou les deux!

Carpaccio de pêches, mozzarella et atsina cress

atsina01
L’atsina cress, c’est une herbe bizarre que j’ai ramenée du Salon des Envies Culinaires.
Ses mignonnes petites feuilles ont un goût sucré, assez prononcé, entre l’anis, la réglisse et la citronnelle.
atsina02
Afin d’en sentir tout le goût je l’ai préparée avec des aliments plutôt doux, et ce choix s’est avéré judicieux, car l’ensemble était bon et original. Cette recette conviendra parfaitement aux régimes végétariens et sans gluten.
5

Carpaccio pêches, mozzarella et atsina cress

  • 1 pêche blanche
  • 1 boule de mozzarella au lait de bufflonne
  • 1 barquette d’atsina cress
  • 1 filet d’huile d’olive de bonne qualité
  • Poivre
atsina03
Coupez en tranches fines la pêche et la mozzarella, et présentez-les superposées, comme une tomate mozzarella. Saupoudrez d’atsina, ajoutez un filet d’huile d’olive, poivrez et savourez.
atsina04

Aubergine violette comme une lasagne

Lors du Salon des Envies Culinaires, sur le joli stand de Fruits de la terre, l’un des produits les plus classiques que j’ai acheté était une aubergine. Classique oui, mais dans la forme, la demoiselle était ronde comme un ballon, et non pas jaune comme un citron, mais d’un très beau violet.  Il faut avouer que je ne mange jamais d’aubergine. Sa texture spongieuse et son gout insipide laissent généralement ma créativité pantoise. C’était donc ici une tentative presque inédite, et j’ai choisi de jouer la sécurité avec une recette aux saveurs classiques pour être sûre de la manger.

J’ai donc farci la bête comme une lasagne, avec sauce tomate, viande hachée et mozzarella. Le résultat était fameux, mais je fus grandement déçue par le rendement visuel. Au four, mon aubergine a perdu sa belle teinte! C’est donc sans regrets que nous l’avons engloutie.

Cette recette conviendra parfaitement aux régimes sans gluten.

Aubergine violette farcie comme une lasagne

 

Pour 2 personnes

  • 1 aubergine violette
  • 150 g de bœuf haché
  • 100g de chair à saucisse
  • 300g de sauce tomate
  • 1 boule de mozzarella
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon
  • Sel, poivre
  • Herbes de Provence
  • Huile d’olive

 

Étape délicate : videz l’aubergine sans trop transformer l’intérieur en charpie.
Coupez en fines lamelles les plus gros bouts de chair obtenus.
Faites-les dorer dans de l’huile d’olive a la poêle sur chaque face.
Réservez. Faites revenir l’oignon, ajoutez les 2 viandes hachées et l’ail. Dès que l’ensemble est doré, ajoutez la sauce tomate, les épices, laissez chauffer une à 2 minutes et retirez du feu.
Remplissez l’aubergine en alternant 1 couche d’ aubergine, une de viande, une de lamelles de mozzarella.
Mettez le chapeau, passez au four 10mn et servez.