Archives par mot-clé : cadeau

Crackers au roquefort et à la bière

Pour Noël, j’ai été comme chaque année très (voire trop ! ) gâtée. Entre autres paquets, j’ai trouvé un gros carton qui semblait étonnamment léger par rapport à sa taille. En l’ouvrant, j’y ai trouvé une grande quantité de papier journal. Y avait-il un cadeau là-dedans ? Après avoir fouillé attentivement les journaux, j’ai fini par dégoter un tout petit paquet bien enfoui… Le père Noël aime brouiller les pistes ! 
 
 
 
Dans ce paquet, il y avait un tout petit emporte-pièces en forme de bonhomme en pain d’épices. Je me souviens l’avoir vu dans un magasin et l’avoir trouvé adorable ! J’étais ravie de le recevoir en cadeau ! 
 
J’ai d’abord pensé l’inaugurer avec une recette sucrée. Puis en feuilletant des livres de recettes, est née l’idée de faire des biscuits apéritifs à la bière. Mon compagnon a décidé de se lancer dans la réalisation de cette recette. Comme nous adorons la Chimay bleue, c’est celle-ci que nous avons choisie pour la mettre dans la recette. En fouillant le frigo, il a trouvé du roquefort et s’est dit que ça serait parfait dans les crackers. 
 
 
Le recette est ultra simple à faire. La pâte s’étale très bien, l’idéal est d’atteindre une épaisseur d’environ 4 mm. Clairement, l’étape la plus longue à réaliser fut “l’emporte-piécage” des bonshommes. Si vous avez envie d’être plus efficaces, je vous recommande de simplement couper la pâte en carrés, cela sera bien plus rapide. Dans ce cas, piquez les carrés avec une fourchette pour les décorer de petits points. 
 
Le goût de ces biscuits est délicieux et leur texture sablée est vraiment agréable. On sent le fromage mais je ne dirais pas que l’on reconnaît clairement le bleu. La farine complète apporte son caractère également. Au final, tous mes invités les ont appréciés, y compris plusieurs personnes qui n’aiment pas le bleu. L’armée de petits bonshommes a vite fini dans nos estomacs ! 
 
 
Si vous prévoyez un apéro à thème pour la Saint Patrick, ces petit biscuits à la bière seront parfaits!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Démaquillant solide

S’il y a un geste beauté que je déteste, c’est le démaquillage. Je ne sais pas trop pourquoi, peut-être pare que c’est un peu ingrat de passer du temps à défaire ce qu’on a fait le matin même? Mais aussi parce que je n’apprécie pas la texture de nombreux démaquillants, et particulièrement les laits démaquillants. Je les trouve trop froids, et j’ai souvent l’impression qu’ils laissent une sorte de film poisseux sur la peau… Bref, je ne les aime pas!

J’ai longtemps choisi de me démaquiller avec un simple savon, mais ayant la peau un peu sèche surtout l’hiver, je sentais que ce n’était pas idéal.  Mais il y a quelques années, j’ai découvert la slow cosmétique et les soins faits maison, et j’ai eu envie d’en profiter pour redécouvrir de nouvelles façons de prendre soin de ma peau.

J’ai testé de nombreuses recettes et notamment ce démaquillant solide trouvé sur le site Bicarandco, que j’utilise encore actuellement. Il est très simple à faire, fondant, et vraiment efficace.

Pour utiliser ce démaquillant, rien de plus simple : passez-le sous l’eau tiède pour le ramollir si besoin (l’été, ce n’est pas forcément nécessaire) et appliquez le doucement sur votre visage. Massez jusqu’à enlever toute trace de maquillage, puis rincez à l’eau claire.

 

 

Source d’inspiration :
https://bicarandco.net/2019/05/20/fete-des-meres-un-trio-cadeau-plein-damour/

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Bouchées champignons, bière et cheddar

Je n’ai jamais aimé les vol au vent ou bouchées à la reine quand j’étais jeune. Il faut dire que je n’aimais pas la béchamel, je ne courais pas après les champignons, et je ne sais pas comment vous décrire ça mais… Ce plat avait un aspect de cuisine de cantine, la sauce semblait figée, la pâte feuilletée sèche, l’ensemble était fade et gélatineux… Je vous dépeins un tableau de rêve, n’est-ce-pas ? De ce fait, j’avais décrété que je n’aimais pas, sans plus m’y attarder. 
 
 
 
Cependant plus récemment, j’ai entendu plusieurs personnes vanter les qualités de ce plat, et je me suis demandé si je n’étais pas une fois de plus victime du phénomène “cantine”. J’entends par là que l’on croit ne pas aimer un plat parce qu’on ne l’a goûté qu’à la cantine et qu’il était particulièrement raté là-bas. Tout plat que l’on a détesté à l’époque de la cantine mérite d’être re-testé ne serait-ce qu’une fois, réalisé par un bon cuisinier ou simplement, fait maison par un cuisinier standard, cela n’a généralement rien à voir ! 
 
 
Quelques jours après cette réflexion que je m’étais faite, j’ai reçu en cadeau un panier garni qui contenait… Des coques à vol au vent ! Sacré hasard, que j’ai interprété comme un signe du destin ! Comme je ne mange pas de poulet, je me suis dit que j’allais simplement mettre des champignons et de la béchamel. Et puis en y repensant, je me suis dit que je pourrais ajouter un peu de bière à la béchamel pour la rendre plus parfumée. Puis j’ai vu le cheddar dans le frigo et je me suis dit que ça allait parfaitement avec la bière… Voilà comment mes vol au vent sont pratiquement devenus des welsch en pâte feuilletée !
 
 
Je me suis régalée bien évidemment, et le mariage cheddar bière et champignons fait désormais partie de mes favoris ! 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Savon à l’ortie

A l’approche du mois de mars et donc de la Saint-Patrick, c’est un savon tout vert que je vous propose. On peut dire qu’il est plus ou moins dans le thème, même si ce n’est pas une tradition de se faire des cadeaux à cette occasion! Il y a avant cela la Saint-Valentin bientôt, alors pourquoi pas ? C’est un savon qui est plutôt mixte, et qui plaît bien aux hommes de mon entourage. D’ailleurs à la base, je l’ai imaginé pour l’offrir à un homme. 
 
 
 
Pour réaliser ce savon, je me suis inspirée d’un savon vu dans le commerce qui me donnait envie. Ensuite, je suis repartie d’une recette que je maîtrise, et j’ai simplement remplacé certains ingrédients par des autres, pour me rapprocher du savon que j’avais vu. 
 
C’est une méthode un peu risquée car il faut bien s’y connaître quand on substitue des ingrédients. Ils n’ont pas tous exactement les mêmes propriétés, ne se mélangent pas de la même façon, ne supportent pas les mêmes  températures… Mais cette fois-ci, j’ai eu de la chance, car bien que je ne sois pas une experte, le résultat s’est avéré parfait du premier coup. 
 
Ce savon est top, il a une odeur fraîche grâce à la menthe verte, et une texture assez grasse grâce à l’huile d’olive, au beurre de karité, au beurre de coco et à l’huile de tournesol. Il est donc bien hydratant et peut convenir à la toilette quotidienne sans dessécher la peau. 
 
Je l’ai réalisé pour l’offrir, mais je n’ai pas oublié d’en faire un ou deux en plus pour moi au passage, et je peux vous dire que j’adore l’utiliser. 
 
 
Ce savon se réalise avec la technique du “melt and pour” (aussi nommée “savon de refonte”), c’est-à-dire qu’on utilise une base de savon déjà saponifié pour zapper l’étape de la saponification à froid. Si vous maîtrisez la saponification, vous pouvez bien sûr utiliser votre méthode habituelle et simplement vous inspirer des ingrédients pour parfumer votre base. 
 
Pour ceux que ça intéresse, je vous reparlerai de la saponification à froid une autre fois, je l’ai testée et c’est vraiment génial, même si dans le quotidien, je manque un peu de temps, et ne suis pas très à l’aise pour manipuler des produits chimiques chez moi alors que j’ai une enfant en bas âge… Raison pour laquelle je ne le fais pas tout le temps et apprécie aussi cette méthode ‘”toute faite”. 
 
La poudre d’orties s’achète toute faite sur des sites comme Aroma-zone. Si vous êtes plutôt du genre manuel et touche-à-tout, vous pouvez aussi vous armer d’une bonne paire de gants, aller en récupérer dans votre jardin (ou ailleurs), et déshydrater tout cela à l’aide d’un déshydrateur ou d’un four allumé à température très basse. Il ne vous restera ensuite plus qu’à mixer finement, et vous aurez une poudre d’ortie en bonne et due forme, gratuite!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Kouglof alsacien traditionnel

Il y a quelques années, lorsque je préparais les fêtes, je m’amusais à revisiter Noël comme une fête moderne, décalée, que ce soit dans la déco, les couleurs, les plats revisités…
 
Plus récemment, je me suis remise à apprécier un Noël plus traditionnel. Sans doute le fait d’avoir un enfant a-t-il joué. Je revois mes meilleurs souvenirs d’enfance, avec l’énorme sapin aux boules vertes et rouges, les étoiles sur les emballages cadeaux, la vaisselle étincelante, et cela m’évoque tellement de bons moments que j’ai envie d’offrir la même chose à ma fille  ! 
 
 
 
Depuis, je prépare donc avec joie le sapin de Noël avec elle, je décore ma maison de guirlandes et de branches de sapin, et je m’essaie aux recettes traditionnelles de Noël pour (re)découvrir certaines spécialités de cette période.
 
J’ai notamment joué le jeu des Bredele une année, et même si je n’ai pas d’origines alsaciennes, je m’étais régalée de ces petits biscuits et j’avais adoré les offrir à mon entourage.
 
J’ai ensuite fait l’acquisition d’un vrai moule à kouglof traditionnel et je me suis lancée dans cette nouvelle tradition, sans trop savoir vers quoi j’allais, car je n’avais pas vraiment d’idée du goût de cette brioche. Je savais bien à quoi elle ressemblait mais je n’en avais jamais goûté ! 
 
 
En voyant celles des supermarchés, je ne sais pas pourquoi, mais j’imaginais quelque chose d’assez sec et compact. La réalité c’est que cette brioche, imbibée d’un sirop, est tout sauf sèche. Elle est délicatement parfumée, humide, et la mie est bien aérée, c’est un pur délice! 
 
Mais pourquoi n’en ai-je pas fait plus tôt? C’est la seule question que je me suis posée en y goûtant!
 
 
 
 
Source d’inspiration :
https://www.iletaitunefoislapatisserie.com/2016/05/kouglof-alsacien-traditionnel.html#.X60dutBKiM-

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Gel lavant spécial bouts de chou

  Si comme moi vous aimez réaliser  un maximum de choses maison, alors vous avez peut être déjà succombé à la réalisation de vos produits de beauté. 
 
 
Aujourd’hui, c’est un gel lavant pour les tout-petits que je vous propose. Il est très simple à réaliser, tout doux et sent divinement bon. 
 
Je l’ai offert en cadeau de naissance, et j’en ai également réalisé pour ma fille, il est vraiment très agréable à utiliser. Tout le monde l’a adoré!
 
 
Je trouve les ingrédients de mes produits de beauté principalement chez Aromazone.fr. Il existe une boutique à Lille, mais il est également possible de commander en ligne. 
 
Le P. H. de cette préparation est d’environ 6,5-7, c’est à dire qu’il est parfaitement neutre et n’agresse pas la peau fragile des tout petits.
 
 
 
 
Source d’inspiration:
http://www.aroma-zone.com/info/recette-cosmetique/gel-lavant-douceur-corps-cheveux-pour-bouts-de-chou

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Feuilletés au foie gras et champignons

Les fêtes approchent! C’est difficile à percevoir cette année sans l’effervescence générale, les vitrines des magasins décorées, la recherche assidue des cadeaux de Noël… Tout ceci est bien triste, mais on n’a pas le choix. J’essaye malgré tout de penser à des jours meilleurs et de ne pas oublier ces jolies fêtes qui nous attendent et qu’il va falloir préparer comme on peut.
 
 
 
Je ne sais pas encore comment cela va s’organiser chez moi. Toute ma vie est chamboulée depuis 1 an ! Evidemment, il y a le coronavirus et le confinement qui nous désorganisent, mais il y a aussi ma situation familiale qui a évolué et est beaucoup moins “posée” qu’avant. Sans compter le travail qui est très chronophage en cette période de fêtes. Je ne suis même pas sûre de prendre des congés.
 
Peu importe, le moral est au beau fixe et l’envie de se faire plaisir en famille est là aussi!
 
 
Je vous propose aujourd’hui une petite recette au foie gras. J’ai adoré le foie gras pendant des années pour finir par m’en lasser. Mes goûts ont changé et je le trouvais trop écœurant, je n’arrivais presque plus à en manger. J’ai finalement arrêté totalement d’en consommer, mais je sais que ses fans sont nombreux!
 
Alors si vous cherchez une petite recette festive et facile à faire, avec celle-ci vous êtes assurés de vous régaler !
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Confit de Sauternes au coquelicot

Les fêtes de fin d’année arrivent et je vous propose donc un petit cadeau gourmand que vous pourrez réaliser à l’avance et offrir pendant les fêtes. Vous pourrez aussi le servir au repas de Noël car il s’agit d’une gelée de Sauternes et de coquelicot, qui pourra accompagner une terrine, un foie gras ou encore un fromage.
 
 
Délicieux pour déglacer, pour tartiner, pour accompagner une terrine ou un fromage, vous trouverez j’en suis sûre plein d’utilités à ce confit de vin. Bien évidemment vous pouvez utiliser un vin doux moelleux qui ne soit pas un Sauternes, notamment si vous souhaitez utiliser un vin moins cher. 
 
 
Personnellement, je l’ai servi lors d’un repas de réveillon avec ma famille, en alternative au confit d’oignons et ça a beaucoup plu. Le coquelicot reste subtil mais la saveur sucrée du vin ressort bien. Cela peut être aussi une idée originale pour des cadeaux gourmands. Dans ce cas, choisissez de jolis bocaux et ajoutez une petite étiquette, un ruban, une déco home made pour rendre ça le plus joli possible!
 
Pour vérifier la bonne prise de la confiture, versez un peu de la confiture sur une assiette froide, elle doit figer rapidement.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Gel douche orange et pain d’épices

Que vous soyez amateurs de produits de beauté faits maison, en recherche d’idées cadeaux pour les fêtes, ou simplement curieux, la recette que je vous propose aujourd’hui peut vous plaire. Il s’agit d’une recette gourmande bien qu’elle ne se mange pas, car ce gel douche est parfumé à l’orange et au pain d’épices, tout un programme de fêtes!  
 
 
 
Je suis une fan d’agrumes, et je dois dire que ce gel douche a une senteur tout à fait divine. Je suis transportée dans un marché de Noël alsacien à chaque fois que je l’utilise!
 
Pour réaliser un gel douche facilement, il existe des “bases gel douches” toutes prêtes. Il s’agit d’un gel douche neutre, sans aucun actif ou parfum, que vous customisez ensuite avec vos agents hydratants, exfoliants, vos arômes… Pour arriver au résultat souhaité. J’aime cette façon de faire qui permet de se concentrer sur les compositions aromatiques et les effets souhaités sans avoir à s’inquiéter de la texture ou de la tenue globale du gel douche. C’est quasiment inratable! Pour les débutants, c’est idéal.
 
 
Ce gel douche demande peu d’ingrédients. Il s’agit avant tout de deux arômes mélangés, l’orange douce et le pain d’épices. Si vous disposez d’un autre agrume proche, comme la clémentine ou le citron, cela pourra fonctionner également. Les paillettes et le mica ( une poudre de nacre très fine et brillante) ne sont pas indispensables, mais ils donnent une couleur superbe au gel douche, c’est un régal pour les yeux  !
 
 
Pour peser les huiles essentielles, utilisez une balance de précision si vous en avez une, sinon versez au compte-gouttes et comptez les gouttes. Certains de mes flacons font des gouttes énormes, dans ce cas je n’hésite pas à sentir au fur et à mesure et à arrêter de verser dès que ça sent assez à mon goût. 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Gâteau d’anniversaire Pat Patrouille

Me voilà aujourd’hui avec un gâteau d’anniversaire. Vous vous en doutez, ce n’était pas pour moi, c’est ma fille qui a une fois de plus fêté son anniversaire récemment… Le temps passe trop vite ! 
 
 
Je ne suis pas une adepte de la pâte à sucre, je ne suis surtout pas très douée, mais une fois par an, je fais cet exercice pour surprendre ma mini-moi et ce fut une fois de plus mission accomplie… Bien que ce gâteau ait vécu quelques péripéties avant de pouvoir être dégusté ! 
 
J’ai choisi de ne pas réaliser moi-même les personnages Pat Patrouille, car ce n’est pas de mon niveau, et puis je me suis dit que les figurines seraient un petit cadeau sympa pour ma fille au passage. 
 
 
La veille de son anniversaire, j’ai donc préparé le gâteau de base, puis assemblé le décor patiemment, allant même jusqu’à planter la bougie dessus, moi qui aime que tout soit prêt en avance! Ce détail a son importance dans la suite de l’histoire…
 
À un moment, mon ami a un éclair et court regarder le gâteau avant de me demander quel âge a ma fille…
 
– 6 ans, pourquoi ?
– Car il est indiqué 5 sur le gâteau !
– Whaaaaat?
 
Figurez-vous qu’en achetant la bougie sur internet, j’ai saisi “bougie 6 ans” dans le moteur de recherche, et parmi les résultats de recherche, une bougie 5 ans  s’est glissée, une seule, plus jolie que les autres… C’est celle sur laquelle j’ai cliqué, sans capter que le chiffre n’était pas le même que les autres, focalisée sur leur aspect esthétique ! Je n’ai rien vu non plus au déballage, ni à l’installation, que voulez-vous, j’étais trop concentrée sur le décor à réaliser ! Oups ! 
 
 
Je réalise donc que je vais devoir courir acheter une autre bougie à ma fille dès le lendemain matin avant que les invités arrivent, mais l’histoire ne s’arrête pas là… 
 
Le lendemain matin, je me lève tôt pour finir les préparatifs, et je veux cuire une bonne brioche pour le petit-déjeuner avant d’attaquer cette longue journée… Je mets donc mon four à préchauffer, le tout en oubliant que j’avais rangé le gâteau dans le four, la pâte à sucre supportant mal le froid du réfrigérateur ! 
 
Je réalisé mon erreur 20 minutes plus tard, ouvert le four avec angoisse et trouvé la pâte à sucre à peu près intacte, à peine ramollie… Mais la bougie 5 ans (orange fluo) s’était totalement désagrégée et avait recouvert toute la surface (bleue) du gâteau… Dans la panique, j’ai attrapé le gâteau à pleine mains sans me demander si le plat allait être chaud, je me suis évidemment brûlée, j’ai renversé de la cire partout…
 
Passé les premiers instants, j’ai fini par me poser et me demander comment sauver la situation… Restons calme!
J’ai versé un maximum de cire liquide dans l’évier et j’ai ensuite mis le gâteau au froid en espérant que la cire s’enlèverait par blocs une fois durcie. Malheureusement 2 heures plus tard, j’ai constaté que ça ne se passait pas du tout comme ça, enlever le sucre arrachait la pâte à sucre et cela faisait de gros trous sur le gâteau… 
 
Idée de dernière minute, utiliser des restes de pâte à sucre et refaire à l’arrache un deuxième décor au dessus du premier. .. Ouf, c’est passé ! Ce n’était pas magnifique, la retouche était assez visible, mais ma fille n’a eu d’yeux que pour ses figurines Pat patrouille, c’est tout ce qui dompte ! 
 
La photo a été prise avant ces mésaventures, donc le gâteau n’est pas encore ruiné et la bougie est toujours celle du mauvais âge… Mais finalement, il portait bien un 6 le lendemain ! 
 
La recette que je vous propose inclut un la réalisation d’un simple gâteau qui sert de support à la décoration. Il plait beaucoup à ma fille mais vous pouvez le remplacer par n’importe quelle recette de base que vous aimez, tant que votre gâteau n’est ni mou, ni collant, ni friable… Un gâteau de type gâteau yaourt convient très bien par exemple.
 
Source d’inspiration : 
https://avalonsunshinehq.com/blogs/cake-gallery/toys-on-cakes-paw-patrol
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1