Tamagoyaki à la spiruline

À la vue du titre de cet article, vous devez vous demander où je suis allée chercher une recette pareille! Le nom n’évoque pas grand chose, mais en réalité c’est un plat très simple qui se cache derrière!

Le tamagoyaki n’est rien de plus qu’une omelette japonaise, généralement servie au petit déjeuner, mise dans un bento comme plat d’accompagnement ou encore utilisée comme garniture de sushis ou de sandwich. L’originalité par rapport à une omelette française vient principalement de sa forme roulée, qui nécessite de la cuire idéalement dans une poêle carrée. Au Japon, on trouve donc des poêles rectangulaires spécialement pour cette omelette, mais vous pouvez aussi comme moi utiliser une poêle antiadhésive ronde.

Le processus de roulage de l’œuf peut sembler un peu rebutant au début, il vous faudra peut-être un peu de temps pour vous y habituer. Mais une fois que vous avez le coup de main, c’est facile et très rapide à faire. Un tamagoyaki comme celui-ci prend 5 minutes à cuire, soit à peu près le même temps qu’une omelette bien de chez nous. La première couche n’a pas besoin d’être roulée à la perfection, puisqu’elle va surtout donner le volume de base du tamagoyaki. Ensuite plus on avance dans le roulage et mieux il se forme, ce qui fait qu’au final ça rend bien, même quand on pense être mal parti!

Bien que ce soit un plat très simple, il est vraiment délicieux, même servi seul. Le tamagoyaki contient souvent un peu ou même beaucoup de sucre, j’ai choisi de faire un tamagoyaki pas trop sucré, mais vous pouvez mettre plus ou moins de sucre à votre goût.

La spiruline quand à elle est un super aliment. Elle est réputée car elle contient de nombreux nutriments qui sont bons pour nous : des vitamines, des protéines, du fer et des oméga-6, mais surtout des bêta-carotènes qui ont pour effet de ralentir le vieillissement de la peau.

La spiruline aurait été une source de nourriture pour les Aztèques et autres Méso-Américains jusqu’au XVIe siècle. Elle a été découverte par les Européens lors de la conquête de l’Amérique.

Elle aurait peut-être même une origine plus ancienne au Tchad, où elle aurait été connue dès le IXe siècle. Là-bas, elle est encore utilisée dans la cuisine quotidienne, notamment sous forme de pastilles sèches appelées « Dihé », utilisées pour faire des bouillons.

La spiruline n’est pas toujours facile à utiliser à cause de son goût assez prononcé. C’est une des raisons pour lesquelles elle est majoritairement consommée en gélules. Mais comme il s’agit tout simplement d’une algue, ou plus exactement d’une micro-algue en forme de spirale (d’où son nom) j’avais envie de chercher des recettes pour l’intégrer en cuisine.

J’ai donc enquêté un peu et vu qu’on pouvait l’utiliser dans les desserts, les boissons, les salades ou les tartinades comme le guacamole. Voici mon premier essai et je dois dire que ce fut très bon, le goût de l spiruline n’était pas trop présent malgré l’odeur forte de l’algue qui m’a inquiétée au premier abord.

  
P.S.: Si vous aimez les omelettes et la cuisine japonaise, vous aimerez aussi ces onigiri à l’oeuf brouillé!

Tamagoyaki à la spiruline

  • 1 c. à c. rase de spiruline
  • 1 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à s. de mirin
  • 2 c. à c. de sucre
  • 3 gros œufs
  • Sel

Commencez par battre vos œufs dans un bol avec la sauce soja, le mirin, le sucre, la spiruline. Salez.
Chauffez la poêle et huilez-la avec parcimonie mais uniformément.
Déposez une première louche de mélange à l’oeuf. Il faut que la couche soit assez fine tout en couvrant toute la surface de la poêle.

Attention il faut agir assez vite. Avec une spatule, dès que vous voyez que l’omelette a pris, commencer à rabattre un bord vers le centre de la poêle en le roulant, petit à petit, délicatement. Roulez l’omelette sur elle-même jusqu’au bout. Repoussez-la alors sur le côté de la poêle, de manière à ce que le côté vide de la poêle soit du côté « ouvert » de l’omelette rouée.
Verser une louche plus petite d’œufs battus dans le prolongement de la première omelette, le mélange doit se coller au bord de l’omelette précédente et fusionner. Attendez trente secondes que cela commence à cuire.

Recommencer l’opération encore deux fois ou plus, jusqu’à épuisement du mélange aux œufs.

Retirez l’omelette de la poêle.
Découpez les extrémités, puis faites de belles tranches.

 

(Visited 148 times, 1 visits today)

53 réflexions au sujet de « Tamagoyaki à la spiruline »

    1. Merci beaucoup, je te souhaite une très bonne année à toi aussi ! La spiruline est connue pour avoir de nombreux bienfaits c’est vrai, en cure c’est le top!

  1. Ca a l’air très technique, en effet, mais aussi délicieux ! Je t’avoue que j’aimerais orienter mes plats du quotidien vers une cuisine japonaise justement, pas forcément celle que l’on peut trouver dans les restaurants en France mais plutôt celle qui est saine et équilibrée, et j’ai entendu parler de la spiruline mais je n’en ai encore jamais vu ni goûté. J’ai un peu peur si tu dis que le goût est fort, mais il faut bien être aventurier dans la vie hihi ! J’essaierai de m’en procurer aux prochaines courses pour tester, merci pour cette super idée !

    1. Je suis on ne peut plus d’accord avec toi car ce que j’aime dans la cuisine japonaise ce n’est pas les plats de resto mais ceux ue je découvre en faisant des recherches et je l’espère, un jour, ceux que je mangerai là-bas 😉

    1. Haha c’est clair mais ici la quantité est raisonnable, une fois mélangée à l’ouf ça passe! Enfin ça dépend aussi de tes gout, moi je mange beaucoup de salé et de trucs forts au réveil 😀

    1. Haha, tu es la bienvenue dès que tu passe dans le coin c’est clair! mais je te garantis que ce n’est pas si difficile, je suis loin d’être douée pour les trucs qui demandent vraiment de l’habileté!

  2. Bon ce n’est même pas la peine que je cherche je sais que je ne trouverais pas cette spiruline ! J’aurais bien goûté pourtant car ça a l’air d’avoir un goût bien particulier ! C’est mignon comme tout ces petits roulés d’omelette !! Merci marie

    1. Oui ça a un goût d’algue on va dire, et surtout l’odeur! Je crois en avoir vu en supermarché au rayon diététique, qui sait tu tomberas peut être dessus un jour ou l’autre car c’est à la mode!

  3. Etant une dingue de cuisine asiat, j’aurais dévoré ton tamagoyaki avec grand plaisir ! J’avais déjà vu des vidéos expliquant la confection de l’omelette dans la poêle rectangle. Cela m’avait découragée 🙂 Donc félicitations !
    Marlyzen Articles récents…Flamiche samarienneMy Profile

  4. la spiruline je connais depuis déjà quelques années quand j’avais fait mes études de diététique ! mais j’avoue que je n’ai jamais goûté : pourtant les bienfaits nutritionnels sont multiples et la couleur donnée est vraiment belle
    laura Articles récents…BiobleudMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.