Archives par mot-clé : Japon

Yaki Udon au bœuf

 
Les yaki udon sont des nouilles udon sautées à base de soja, avec de la viande et des légumes. Je les ai découvertes dans un restaurant chinois, bien que ce plat soit japonais, et depuis que j’ai testé, je suis incapable de commander autre chose quand il y en  a à la carte d’un restaurant tant j’adore ça! Bien qu’on les mange plus souvent au restaurant, elles sont super faciles à faire à la maison. Ces nouilles sautées japonaises peuvent être préparées très rapidement, ce qui en fait un dîner parfait pour les soirs en semaine. J’avais donc en tête d’en réaliser, et j’attendais pour cela de trouver les nouilles adaptées, les fameuses udon. J’ai d’abord trouvé des udon sèches, mais après cuisson, elles ne gonflent pas assez et je n’ai pas retrouvé la même texture que les pâtes que j’avais mangées au restaurant. J’ai ensuite trouvé des udon vendues précuites. Elles sont vraiment bien plus épaisses que des spaghetti, et là, j’ai su que j’avais mis  la main sur celles qu’utilise mon restaurant!
 
  
 
 
La version que j’ai faite ci-dessous est assez ressemblante de la recette que je peux manger au restaurant, bien que j’y ai fait mes petites adaptations. Essayez ce classique japonais à la maison, et je vous garantis que comme moi, vous allez ajouter les nouilles udon à vos basiques!
 
La clé du succès est de vous assurer que tous vos ingrédients sont prêts avant d’ajouter de commencer votre cuisson, car ensuite, il faut pouvoir ajouter les choses assez rapidement dans la poêle. Deuxième conseil, veillez à ce que votre votre wok ou poêle soit vraiment bien chaud!
 
Il existe différentes versions de yaki udon, celles-ci sont au bœuf, mais vous pouvez également utiliser des crevettes, du poulet, du porc. C’est très facile à réaliser avec des ingrédients personnalisés à votre goût, et vous pouvez tout simplement bidouiller votre plat avec les restes de viande ou de légumes qui traînent dans votre frigo et cela sera délicieux. Je vous proposerai aussi une version végétarienne une prochaine fois.
 
 
Cela n’est pas traditionnel, mais j’ai chois de mélanger de la sauce soja claire et de la foncée (sucrée). Je trouve que cela donne du goût et que ça colore plus les pâtes bien qu’à priori, les japonais ne mettent que la sauce soja claire. De toute façon, c’est toujours délicieux, facile et rapide!
 
 
Pour moi, il n’y a rien de plus réconfortant que ce plat de nouilles fumantes. Il est facile à faire, savoureux et ne prend presque pas de temps à réaliser. Que demander de plus pour être heureux?
 
Yaki Udon au bœuf

Ingrédients

  • 400 g de nouilles udon
  • 175 g de bœuf en lamelles
  • 1 c. à s. d'huile végétale
  • 100 g de feuilles de chou émincé
  • 1 carotte
  • 4 champignons shiitake
  • 50 cl d'eau
  • 1 échalote
  • 2 c. à s. d'huile de sésame
  • Poivre
    Pour la sauce
  • 1 c. à s. de sauce soja claire
  • 1 c. à s. de sauce soja sucrée
  • 1 c. à c. de mirin

Préparation

  1. Faites cuire vos lamelles de bœuf dans une cuiller d'huile végétale jusqu'à ce qu'il soit doré cuire et réservez-le.
  2. Réhydratez les champignons en les trempant dans 20 cl d'eau bouillante. Après 15 minutes, égouttez-les, et gardez le jus de trempage. Émincez l'échalote et coupez le chou en fines lamelles. Taillez en julienne la carotte.
  3. Faites bouillir de l'eau dans une grande casserole. Versez-y 50 cl de liquide obtenus à partir du jus de trempage, complété d'eau pour obtenir la bonne quantité, et les nouilles udon. Faites cuire pendant 3 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient al dente. Égouttez-les et laissez-les dans la passoire.
  4. Faites chauffer 1 cuiller à soupe de l'huile de sésame, 1 cuiller à soupe d'huile de tournesol, ajoutez l'échalote, le chou et les champignons et faites sauter pendant 5 minutes jusqu'à ce que les légumes soient ramollis. Ajoutez le bœuf déjà cuit et et faites sauter pendant 1 minute de plus en mélangeant.
  5. Ajoutez l'huile de sésame restante et les nouilles. 
  6. Ajoutez enfin la sauce soja, le mirin, mélangez, salez et poivrez et servez.

Comment organiser un repas à thème pirate?

Photo Keith Trice@Flickr
 
Comme vous le savez, j’aime beaucoup cuisiner, mais j’aime aussi prévoir des menus lorsque je reçois. Parfois, il m’arrive de déraper un peu hors de  la cuisine et de réfléchir à un menu à thème complet : déco, musique… C’est surtout le cas une fois par an, quand nous célébrons l’anniversaire de ma fille! J’aime planifier et imaginer une fête d’anniversaire en pensant à la joie que ça lui procurera, même si pour l’instant elle est un peu petite pour se rendre compte! Je prévois donc bien à l’avance mes idées et je planifie les étapes de ce que je devrai préparer de façon à ce que tout soit parfait le jour J. Pour son dernier anniversaire, nous étions partis sur un thème pirate, qui fait partie des plus appréciés des enfants. Si vous réfléchissez à une soirée sur ce thème, voici donc mes petites idées pour vous aider, que ce soit pour un enfant ou pour vous même! Eh oui, vous pouvez aussi adopter ce thème pour vous, il vous suffit alors de l’interpréter de façon moins enfantine! 
 

Les déguisements

Pas d’obligation de se déguiser, mais c’est un thème assez facile à décliner si vous le souhaitez. On trouve des accessoires dans tous les magasins de déguisements et les enfants adoreront avoir un look de pirate! De mon côté, je n’avais pas imposé de déguisement aux invités, mais j’avais déguisé ma fille, et j’avais mis à la disposition des invités des accessoires ( chapeaux, bandanas, cache-œils) que chacun pouvait essayer ou porter un instant selon son envie, ou le temps d’une photo.
 
Photo Barney Moss@Flickr

La musique

Vous allez peut-être penser comme moi à la musique de Pirates des Caraïbes, personnellement j’adore cette bande originale! Les musiques de marins en général sont assez adaptées bien sûr. J’ai réalisé une playlist où je mélange un peu tous les genres, que je vous partage ici si vous le souhaitez!
 
 

Le décor

Pour les décorations, on trouve facilement des assiettes et serviettes en carton sous forme de carte au trésor ou avec des motifs pirates. Pour les murs, achetez une banderole pirate ou fabriquez en une avec du tissu ou en imprimant des triangles noirs avec des têtes de mort. Vous pouvez aussi imprimer de grandes cartes au trésor et les mettre au fond de vos plateaux pour l’apéro. Imprimez des petits drapeaux pirates et fixez-les au bout de cure-dents pour piquer des cubes de formage ou des olives. Enfin, j’avais trouvé des petits coffres à trésor dans un magasin de déguisement, j’y avais glissé les biscuits apéro. Si vous le voulez, vous pouvez facilement fabriquer des accessoires pour photo booth : fausses barbes, cache-œils, chapeaux…
 
Photo Timothy Tolle@Flickr

Côté boissons

Globalement, les pirates boivent beaucoup, donc pas de souci de ce côté là, tout sera dans le thème! Mais bien sûr, toutes les boissons au rhum auront votre préférence, et les jus exotiques : banane, papaye… Proposez par exemple un punch coco, un cocktail à la banane, une pina colada ou un rhum arrangé pour faire plaisir à tout le monde! Un punch pirate sera facile à réaliser avec du curaçao pour obtenir une jolie couleur! Enfin, la bière fera parfaitement l’affaire également.
 

Côté apéro

Servez des apéros de la mer et aux influences des îles, comme des acras de morue ou des samoussas, ou encore des bananes plantain frites à la poêle. On trouve des chips de banane plantain en épicerie asiatique, bien épicées et bien dans le thème. Des tartinades de poisson, ou des petits rouleaux aux algues façon sushis seront parfaits également. Pensez aussi à des petites brochettes crevettes coco ou crevettes chorizo.

Côté plats

Les viandes boucanées étaient le régal des pirates. Un barbecue ou un plat de saucisses fumées fera tout à fait l’affaire, comme un rougail saucisse par exemple! Un poulet coco, au rhum ou aux bananes plantain sera également dans le ton, ainsi que des ailerons ou cuisses de  poulet épicées. Les recettes de la mer sont bien sûr tout à fait adaptées, que ce soit au poisson, aux fruits de mer… Un tartare de thon rouge peut par exemple être très sympa.
 
Photo Ayca Wilson@Flickr

Côté dessert

Tout dépend du reste du repas. S’il était un peu riche, finissez par une salade de fruits exotiques. Côté gâteaux, essayez une tarte pina colada, ou un gâteau à l’ananas renversé à la confiture des îles.
 
Photo Erich Ferdinand@Flickr

Bucketlist d’août

Photo Samuel S@Flickr
 
Le mois d’août est arrivé! C’est pour moi le mois des vacances et donc un mois où tout tourne au ralenti, ou du moins, tout tourne autour de ça! Ça ne m’empêche pas d’avoir quelques idées et envies, pas trop gourmandes en temps ! Et vous, des vacances prévues?
 

Ma bucket list d’août :

 
– Préparer mes valises et filer en vacances! Cette année, je ferai de (très courtes) étapes en Basse-Normandie, à Cognac, à Tours, à Cabourg puis… En Roumanie! Je pense que vous commencez à connaître ma petite passion pour les pays situés à l’est et j’ai hâte de découvrir celui-ci!
 
 Photo John Jones@Flickr
 
– Profiter des vacances pour lire un maximum. Au programme, la route de Jack Kerouac, Les deux tomes de Dirk Gently, et s’il me reste du temps, La vie secrète des arbres.
 
Photo caligula1995@Flickr
 
– Préparer la rentrée de façon à redémarrer sereinement! Je trouve cette période beaucoup plus stressante depuis que ma fille est scolarisée il y a pas mal de choses auxquelles il faut penser! 
 
Photo 246-You@Flickr
 
– Voir la saison 2 de 13 reasons why, série très ado mais que j’adore!
 
Et vous, qu’avez vous en projet pour le mois à venir?  

Nouilles ramen épicées au miso rouge

Si vous êtes amateur de ramen, vous devrez essayer cette recette rapide et délicieuse de ramen au miso! Accompagné de shiitake et d’échalote verte, ce bol de nouilles va satisfaire votre appétit.
 
Cette recette est une soupe de nouilles japonaise avec un bouillon assaisonné au miso. La recette du bouillon miso pour ce plat est à base de piment, d’échalote, d’ail, de gingembre et de sucre, tandis que les nouilles sont des nouilles chinoises de style ramen qui cuisent rapidement et ont un super goût.
 
J’ai pu tester ces nouilles ramen à la farine de blé grâce à Mr. Min. Elles ont une super texture et vont très vote à préparer.  J’ai décoré l’ensemble d’une cuiller de leur sauce BBQ coréenne, réalisée selon une recette traditionnelle coréenne, qui est vraiment délicieuse.
 
 
Les nouilles ramen sont extrêmement polyvalentes et il existe plein de recettes différentes au Japon. Il y a notamment des plats différents selon la ville que vous visitez. A Tokyo, le shoyu ramen, à la sauce soja a beaucoup de succès, et à Hokkaido c’est le miso ramen qui est populaire. C’est ce dernier que nous allons réaliser aujourd’hui, mais je ne me suis pas franchement basée sur une recette traditionnelle. J’ai simplement utilisé du miso, et d’autres ingrédients asiatiques pour composer une recette rapide à faire. Ne m’en veuillez donc pas si elle n’est pas 100% authentique, ça ne l’empêche pas d’être délicieuse!
 
 
Cette recette est très facile à réaliser et la garniture suggérée est modifiable selon vos goûts. Vous pouvez par exemple ajouter des œufs au soja, comme dans cette recette. D’autres garnitures comme des pousses de soja, des tranches d’avocat ou du brocoli sont également top. Certaines personnes aiment empiler plein ingrédients tandis que d’autres comme moi, préféreront quelque chose de pas trop chargé.
C’est à vous de voir!
 
 
Nouilles ramen épicées au miso rouge

Quantité ou nb de personnes: 2

Ingrédients

    Pour la pâte au miso
  • 40 g de miso rouge
  • 1 c. à c. de pâte de piment
  • 1 petite échalote fraiche 
  • 2 gousses d'ail écrasées
  • 5 g de gingembre
  • 2 c. à c. de sucre roux
  • 2 c. à s. d'eau
  • 2 c. à s. d'huile de sésame
    Pour la garniture
  • 100 g de nouiles ramen
  • Le vert de l'échalote frâiche
  • 2 c. à s. d'échalotes frites
  • 15 g de shiitake
  • 12 cl d'eau bouillante
  • 1 c. à c. de sept épices japonais (shichimi togarashi)
  • 75 g de blanc de poulet cuit ou émincé végétal
  • 2 c. à c. de sauce bbq coréenne
  • 1 c. à s. d'huile de sésame

Préparation

  1. Épluchez le gingembre et râpez-le. 
  2. Émincez le blanc de l'échalote fraîche et coupez finement le vert.
  3. Mettez les champignons shiitake à réhydrater dans 12 cl d'eau bouillante.
  4. Mélangez tous les ingrédients de la pâte au miso dans un bol. Transférez le mélange dans une casserole et mettez sur feu moyen. Portez à feu doux et continuez à cuire en remuant pendant 5 minutes. Laissez refroidir complètement et conservez au réfrigérateur jusqu'à utilisation. 
  5. Égouttez-les champignons en conservant l'eau de trempage et coupez -les en tranches.
  6. Faites revenir les champignons shiitake et le poulet ou émincé végétal dans l'huile de sésame pendant 1 minute. Ajoutez la pâte de miso, prolongez  la cuisson 1 minute, puis ajoutez l'eau des champignons que vous aurez complétée pour arriver à 40 cl, le shichimi togarashi, puis les nouilles, et laissez bouillir 2 minutes.
  7. Servez dans 2 bols, déposez par dessus les échalotes frites, le vert d'échalote, et la sauce bbq.

Bucketlist de juillet

Photo  openroads.com @Flickr
 
Arrivez-vous à croire que c’est déjà l’été? Il me semble que Noël était hier! Le mois de juillet est déjà en route! Pour moi c’est le mois de l’attente des congés, et je profite de la terrasse et du soleil en réfléchissant à ce qu je ferai en vacances! Je n’aime pas me mettre la pression à cette période de l’année, aussi mes ambitions sont plus modestes que d’habitude! 

Ma bucket list de juillet :

 
– Essayer la cuisine aux algues et aux plantes maritimes, car j’ai ramené plein de trésors de mon week-end en baie de Somme : asters maritimes (ou oreilles de cochon), salicorne, spaghetti de mer…
 
Photo  Melanie Lazarow @Flickr
 
– Profiter des fruits d’été pour continuer à expérimenter avec mon extracteur de jus.
 
Photo Arturo Donate @Flickr
 
– Glander sur ma terrasse et lire un maximum. J’ai lu plus cette année que les 5 dernières années cumulées et j’en suis ravie, j’ai envie que ça continue!
Photo Marco Verch @Flickr
 
– Voir la nouvelle saison de Unbreakable Kimmy Schmidt. Je suis tellement fan de cette série! Vous connaissez? (Netflix forever)
 
 
Et vous, qu’avez vous en projet pour le mois à venir?  

Découvrez une recette de chaque pays de la coupe du monde!

Photo Jorge Figueroa @Flickr

Que cela vous plaise ou non, vous n’êtes pas sans ignorer que très bientôt, démarrera la coupe du monde de football.

Personnellement cela me laisse totalement presque indifférente. Je suis plutôt embêtée que la plupart des bars se sentent obligés d’allumer des écrans de télévision à cette occasion, je trouve cela très désagréable quand on veut boire un verre. En fait, je trouve que cela donne à  n’importe quel bar aussi cosy soit-il une ambiance de PMU! Quoi qu’il en soit, je ne fréquente plus trop les bars depuis que j’ai un enfant, donc ce n’est plus vraiment mon problème!
 

Mais s’il y a une chose qui me plaît pendant la coupe du monde, c’est de m’amuser à cuisiner en fonction des pays qui jouent les matchs! J’avais partagé pas mal de recettes à l’époque de la dernière coupe du monde, et j’ai voulu remettre le couvert cette année, mais puisque j’ai déjà pas mal de choix sur ce blog, je vous ai directement fait un récapitulatif! Vous trouverez donc ci-dessous une idée de recette pour chaque pays qui va jouer, afin de vous aider si vous voulez cuisiner à thème vous aussi! J’ai choisi majoritairement des recettes qui se grignotent sur le pouce, plus quelques plats et desserts pour compléter.

Bon appétit, ou plutôt bons matchs!

Europe

 

curry-wurst-2

Allemagne : curry wurst
Angleterre : pigs in blancket
Belgique : stoemp
Croatie : strukli
Danemark : ristet hot-dog
Espagne : poivrons farcis au thon
France : saucisson en brioche
Islande : pyslur
Pologne : twarozek
Portugal : arroz doce
Russie : salade Olivier
Serbie : très prochainement!
Suède : gubbrora
Suisse : croûtes appenzelloises

Afrique

 

Egypte : très prochainement!
Maroc : tajine kefta oeuf
Nigeria : shuku shuku
Sénégal : yassa de pois chiches
Tunisie : tajine végétarien

Amérique du Sud

 

bread-cheese-balls2

Argentine : empanadas de humita
Brésil : pao de queijo
Colombie : palitos de queso
Uruguay : chivito
Pérou : papas a la huancaïna

Asie & Océanie

goji-wanja-jorang

Arabie Saoudite : œufs durs épicés
Australie : bacon and eggs pie
Corée du Sud : boulettes goji wanja jorim
Iran : naan berenji
Japon : onigiri

Amérique du Nord, centrale et Caraïbes

 

flan-coco-3

Costa Rica : flan à la noix de coco
Mexique : panochas de maiz
Panama : très prochainement!

Bucketlist de juin

Photo John Spade@Flickr
 
Le mois de juin est là, et avec lui, l’arrivée de l’été, la fête de la musique, les soirées en terrasses, bref, c’est un de mes mois favoris de l’année! J’ai comme toujours quelques projets en stock!

Ma bucket list de juin :

 
– Essayer de cuisiner le miso, un condiment japonais Vous avez déjà testé?
 
 Photo Steven Depolo@Flickr
 
– Partir en week-end en Baie de Somme. Cela fait des années que j’en entends parler et que je rêve de découvrir cet endroit, cette année c’est décidé, j’y vais!
 
Photo Eos Clio@Flickr
 
– Profiter de la production de mon (mini) jardin. Cette année j’aide la ciboulette de la coriandre, de la sauge, de la lavande, de la rhubarbe, de l’estragon, de l’oseille, et de la feuille de chêne. Je progresse!
Photo Annie Roi @Flickr
 
– Voir la série Lost in Space. Netflix est inépuisable!
 
 
Et vous, qu’avez vous en projet pour le mois à venir?  

Sauce samouraï

Aujourd’hui, c’est une recette de sauce que je vous propose! Si vous êtes amateurs de kebabs et/ou de friteries, il y a de grandes chances que vous connaissiez la sauce samouraï, la fameuse sauce bien piquante! Personnellement ce n’est pas ma favorite, elle pique un peu trop pour moi, et je suis une accro de la sauce Hannibal. D’ailleurs, pour ceux qui ne sont pas dans le nord de la France, connaissez-vous la sauce Hannibal? Je me demande si elle est connue partout ou seulement chez nous. Par contre la sauce samouraï est la favorite de mon homme. Comme nous aimons parfois nous faire des fast-food façon « maison », j’ai voulu essayer de lui faire cette sauce moi-même!
 
 
La sauce samouraï peut accompagner quasiment tous vos plats. Elle est notamment idéale pour relever les sandwiches, les kebabs, mais aussi pour accompagner une viande grillée ou des frites. Elle sera top aussi pour vos barbecues.  Méfiez-vous car elle est délicieuse mais assez pimentée ! 
 
Concrètement la samouraï c’est quoi? Bien qu’elle ait un nom assez japonisant, elle serait plutôt d’origine belge. C’est une sauce fabriquée à base de mayonnaise à la quelle on ajoute du  “sambal oelek”, une pâte de piments indonésienne. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez la remplacer par de la sauce harissa ou toute autre pâte de piment.
 
Et vous, avec quelle sauce vous prenez vos kebabs?
 
 
 
P.S. : Si vous avez de la sauce samouraï à finir, mettez-la dans ce burger toasté géant au camembert!
 
 
Sauce samouraï

Quantité ou nb de personnes: Pour 150 g de sauce

Ingrédients

  • 100 g de mayonnaise
  • 35 g de sambal oelek, harissa ou pâte de piment
  • 1 c. à c. de ketchup
  • 1 c. à c. de jus de citron
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Mélangez l'ensemble des ingrédients dans un bol. Gardez au frais jusqu’au service.
 
 

Ma sélection de films en rapport avec la cuisine

Photo Kevin Dooley @Flickr
 
Aujourd’hui je vous propose de changer un peu des recettes… Rassurez-vous, on reste bien dans le domaine de la cuisine! J’aime tellement la cuisine que je l’apprécie aussi dans les films, et j’ai pensé qu’il serait sympa de vous partager ma sélection de films en rapport de près ou de loin avec la nourriture!
Les avez-vous vus? En connaissez-vous d’autres? Si oui, je suis preneuse de vos recommandations, je ne me lasse pas de cette thématique!

Charlie et la chocolaterie

Qui n’a jamais rêvé de visiter la merveilleuse usine de Willy Wonka et de rencontrer ses adorables Oompas loompas? Moi oui, en tout cas! Je ne désespère pas de trouver un ticket d’or un jour l’autre dans un de mes emballages de chocolat! Je suis une fan inconditionnelle de Roald Dahl depuis mon enfance, et Charlie et la chocolaterie est l’un des plus féériques de ses livres à mes yeux! Alors forcément, vu par Tim Burton, un de mes réalisateurs favoris pour sa façon créer des univers à la fois magiques et presque réels, cela ne pouvait que me plaire! 
 

The lunchbox

Dans ce film, deux êtres se rencontrent par erreur, à travers une lunchbox, qui suite à une erreur de transmission, leur servira de messager. J’aime beaucoup l’Inde, et découvrir la vie à Bombay à travers cette comédie romantique m’a beaucoup plu. 
 

Les délices de Tokyo

Je suis une fan du Japon, mais aussi de tout ce qui a trait à la culture japonaise, dont les livres et films! Donc j’ai voulu voir instantanément ce film lorsqu’il est sorti. Il parle d’un homme qui tient une petite échoppe à dorayakis (des sortes de pancakes fourrés à la pâte de haricot rouge), et qui embauche une vielle dame pour l’assister dans la réalisation de cette spécialité. On découvre alors avec lui petit à petit l’histoire de cette femme, et le film révèle alors à travers elle un aspect bouleversant de l’histoire du Japon que je ne connaissais pas du tout.

Julie et Julia

Ce film n’a rien d’exceptionnel, mais il m’a amusée car il décrit la vie d’une blogueuse culinaire qui se met en tête d’apprendre à cuisiner aussi bien que son idole, Julia Child, en testant une par une toutes ses recettes sur un blog pendant un an. Je ne connaissais pas Julia Child avant de voir ce film, mais elle semble être une vraie peau de vache, je ne sais pas si c’est vrai!
 

Le festin chinois

Un homme que la femme a quitté parce qu’il s’investissait trop dans son métier de cuisinier a perdu toute motivation et sombré dans l’alcoolisme, jusqu’à jour où un autre chef le défie, l’obligeant à se remettre au travail. C’est un film assez comique, et bien que je ne sois pas trop habituée à l’humour des films chinois, il m’a bien fait sourire. Ce film est peut-être un peu kitsch, mais je l’ai découvert à l’adolescence, grâce à une amie qui en était fan et m’a passé son virus! 

 

Ratatouille

J’ai toujours adoré les Disney et celui ci n’échappe pas à la règle! L’intrigue n’a rien d’incroyable mais je trouve le film très bien fait, l’univers vraiment rigolo et le petit rat très attachant! J’ai hâte que ma fille grandisse un peu pour le regarder à nouveau avec elle!
 

Chef

L’histoire d’un chef étoilé qui tourne en rond dans son restaurant, et qui finit par ouvrir un food truck et faire le tour des États-Unis avec. Ce film est très chouette, c’est tout à fait mon genre, il met de la bonne humeur et donne le sourire. En plus, la bande originale est géniale, au point qu’il y a même eu une suite, un deuxième CD qui été édité!  Je les écoute super souvent!
 

L’aile ou la cuisse

Là je retombe en enfance, je n’ai pas vu de film de Louis de Funès depuis bien longtemps, mais petite, je me souviens d’avoir ri aux éclats devant ce film! Est-ce lui qui m’a donné ma passion de la cuisine? Difficile à dire!
 

Ceux que je n’ai pas vus

J’ai aussi repéré d’autres films que je compte voir un jour ou l’autre comme Merci pour le chocolat, le grand restaurant, Soul Kitchen ou beignets de tomate verte. Par contre, je ne sais pas si je finirai par voir Comme un chef, car je ne suis déjà pas une grande fan de films français, mais encore moins de Mickaël Youn!
 

Tamagoyaki à la spiruline

À la vue du titre de cet article, vous devez vous demander où je suis allée chercher une recette pareille! Le nom n’évoque pas grand chose, mais en réalité c’est un plat très simple qui se cache derrière!

Le tamagoyaki n’est rien de plus qu’une omelette japonaise, généralement servie au petit déjeuner, mise dans un bento comme plat d’accompagnement ou encore utilisée comme garniture de sushis ou de sandwich. L’originalité par rapport à une omelette française vient principalement de sa forme roulée, qui nécessite de la cuire idéalement dans une poêle carrée. Au Japon, on trouve donc des poêles rectangulaires spécialement pour cette omelette, mais vous pouvez aussi comme moi utiliser une poêle antiadhésive ronde.

Le processus de roulage de l’œuf peut sembler un peu rebutant au début, il vous faudra peut-être un peu de temps pour vous y habituer. Mais une fois que vous avez le coup de main, c’est facile et très rapide à faire. Un tamagoyaki comme celui-ci prend 5 minutes à cuire, soit à peu près le même temps qu’une omelette bien de chez nous. La première couche n’a pas besoin d’être roulée à la perfection, puisqu’elle va surtout donner le volume de base du tamagoyaki. Ensuite plus on avance dans le roulage et mieux il se forme, ce qui fait qu’au final ça rend bien, même quand on pense être mal parti!

Bien que ce soit un plat très simple, il est vraiment délicieux, même servi seul. Le tamagoyaki contient souvent un peu ou même beaucoup de sucre, j’ai choisi de faire un tamagoyaki pas trop sucré, mais vous pouvez mettre plus ou moins de sucre à votre goût.

La spiruline quand à elle est un super aliment. Elle est réputée car elle contient de nombreux nutriments qui sont bons pour nous : des vitamines, des protéines, du fer et des oméga-6, mais surtout des bêta-carotènes qui ont pour effet de ralentir le vieillissement de la peau.

La spiruline aurait été une source de nourriture pour les Aztèques et autres Méso-Américains jusqu’au XVIe siècle. Elle a été découverte par les Européens lors de la conquête de l’Amérique.

Elle aurait peut-être même une origine plus ancienne au Tchad, où elle aurait été connue dès le IXe siècle. Là-bas, elle est encore utilisée dans la cuisine quotidienne, notamment sous forme de pastilles sèches appelées « Dihé », utilisées pour faire des bouillons.

La spiruline n’est pas toujours facile à utiliser à cause de son goût assez prononcé. C’est une des raisons pour lesquelles elle est majoritairement consommée en gélules. Mais comme il s’agit tout simplement d’une algue, ou plus exactement d’une micro-algue en forme de spirale (d’où son nom) j’avais envie de chercher des recettes pour l’intégrer en cuisine.

J’ai donc enquêté un peu et vu qu’on pouvait l’utiliser dans les desserts, les boissons, les salades ou les tartinades comme le guacamole. Voici mon premier essai et je dois dire que ce fut très bon, le goût de l spiruline n’était pas trop présent malgré l’odeur forte de l’algue qui m’a inquiétée au premier abord.

  
P.S.: Si vous aimez les omelettes et la cuisine japonaise, vous aimerez aussi ces onigiri à l’oeuf brouillé!

Tamagoyaki à la spiruline

  • 1 c. à c. rase de spiruline
  • 1 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à s. de mirin
  • 2 c. à c. de sucre
  • 3 gros œufs
  • Sel

Commencez par battre vos œufs dans un bol avec la sauce soja, le mirin, le sucre, la spiruline. Salez.
Chauffez la poêle et huilez-la avec parcimonie mais uniformément.
Déposez une première louche de mélange à l’oeuf. Il faut que la couche soit assez fine tout en couvrant toute la surface de la poêle.

Attention il faut agir assez vite. Avec une spatule, dès que vous voyez que l’omelette a pris, commencer à rabattre un bord vers le centre de la poêle en le roulant, petit à petit, délicatement. Roulez l’omelette sur elle-même jusqu’au bout. Repoussez-la alors sur le côté de la poêle, de manière à ce que le côté vide de la poêle soit du côté « ouvert » de l’omelette rouée.
Verser une louche plus petite d’œufs battus dans le prolongement de la première omelette, le mélange doit se coller au bord de l’omelette précédente et fusionner. Attendez trente secondes que cela commence à cuire.

Recommencer l’opération encore deux fois ou plus, jusqu’à épuisement du mélange aux œufs.

Retirez l’omelette de la poêle.
Découpez les extrémités, puis faites de belles tranches.