Archives par mot-clé : sandwich

Les différents types de pâtes à pizza

Qui n’aime pas la pizza ? C’est un régal qui est pratiquement inratable, et pourtant, il y a de nombreuses façons de les réussir encore mieux! En attendant de pouvoir aller en Italie ou de se régaler au restaurant, je vous présente les différentes pâtes que l’on peut réaliser avec leurs différences, afin de savoir laquelle choisir selon vos envies ou votre recette !
 

La pâte napolitaine

Ce style de pizza provient, comme son nom l’indique, de Naples, et a probablement contribué à populariser la pizza sur la scène mondiale. Elle fut d’abord utilisée dans la fameuse  « pizza margherita », dont le nom provient de la reine italienne de l’époque. Cette pâte est célèbre pour sa souplesse et ses bulles noircies à la disposition inégale. Ultra simple, elle est composée uniquement de levure, de farine, d’eau et de sel. Une pizza napolitaine traditionnelle est cuite à des températures supérieures à 400°C dans un four à bois pendant environ 2 minutes. C’est une pâte qui nécessite une attention et une technique minutieuses pour être parfaite, et surtout, pour ne pas brûler ! Servie en Italie en mode street food, la pizza napolitaine est généralement pliée en quatre, façon portefeuille.

La pizza romaine

Plus fine que la pâte napolitaine, la pâte romaine est réalisée avec de l’huile dans la pâte, alors que la napolitaine n’en a pas. La romaine a besoin d’une cuisson plus lente. La pizza romaine est servie « al taglio », c’est à dire présentée en parts rectangulaires.

La foccacia

En France on ne pense pas forcément à la focaccia comme à une pâte à pizza, et pourtant, les pizzas au pain focaccia sont couramment servies dans les restaurants en Italie, notamment sous forme de petites bouchées. Il ne s’agit pas d’un phénomène de mode, mais d’une spécialité consommée de longue date en Italie. 

La pizza sicilienne

La pizza sicilienne, ou siciliana, fait référence à un ensemble de préparations de pizzas, dont la variété la plus connue est le sfincione palermitain. On peut traduire sfincione par « éponge ». Né dans la ville de Palerme, le sfincione porte bien ce surnom car il ne croustille pas comme ses homologues napolitaines et romaines. On le garnit le plus souvent de parmesan, d’anchois, de tomate, d’oignons, et de fromages de chèvre. Il s’agit d’une pâte simple et rapide à préparer, qui peut se préparer au robot, et que vous n’aurez pas à pétrir longuement. Le secret pour réussir la pâte à la sicilienne consiste à enduire le fond de la plaque à pizza d’huile d’olive. L’huile va s’imbiber et griller dans la croûte, la rendant extra savoureuse. La forte teneur en eau de la croûte sicilienne lui permet de s’étirer facilement, elle le fait presque toute seule! Une fois que vous avez mélangé les ingrédients de votre pâte, placez la boule de pâte sur la plaque à pâtisserie huilée, couvrez-la légèrement et laissez-la s’étaler. D’autres variétés de pizzas existent en Sicile, en plus de la sfincione. On trouve par exemple le pizzolo, qui se prépare presque comme une pizza traditionnelle, à ceci près que la moitié de la pâte est découpée pour recouvrir la garniture. Il y a également la fameuse scaccia, constituée de pâte garnie de garniture et enroulée sur elle-même, elle ressemble peut-être à un strudel mais elle n’en est pas moins une pizza.

La pizza New-York style

On quitte l’Italie et on part de l’autre côté de l’Atlantique! Par rapport à une pizza napolitaine, une pâte de style new-yorkais est plus épaisse. Elle est cuite pendant une période beaucoup plus longue, environ 15 à 20 minutes en moyenne. En plus des composants standard de la pâte à pizza comme la farine, l’eau, la levure et le sel, une pâte de style new-yorkais demande également de l’huile et du sucre. Le sucre et l’huile aident à créer un brunissement bien que la pâte soit cuite à des températures relativement basses.

La pizza Chicago style

La pizza Chicago est une pizza à bords hauts et donc à garniture très épaisse.  Sa croûte est disposée dans un plat profond, et cuit très longtemps, parfois plus de 45 minutes. La poêle en fonte dans laquelle la pâte cuit est d’abord huilée, puis une fois la pâte étalée, la garniture et le fromage sont déposés dessus. 

La pizza à la poêle

Cette pâte à pizza est plutôt épaisse. Comme son nom l’indique, on a cuit à la poêle et non au four. Cette pizza a tendance à être plus croustillante au fond, plus molle à l’intérieur et plus moelleuse au centre. 

Voilà les différentes pâtes à pizza que j’ai eu l’occasion de goûter jusqu’à maintenant, même si je ne les ai pas toutes réalisées maison pour autant! Et vous, comment préférez vous votre pâte à pizza?

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Voyage gourmand : Que manger à Malte ?

Cette année, j’ai eu la chance de visiter Malte, un des premiers pays à rouvrir son tourisme après la crise sanitaire, et un des plus rapides à faire vacciner sa population. Si vous aimez les îles aux plages magnifiques, les petits restaurants avec de jolies terrasses et les longues balades, cette destination est faite pour vous. Si comme moi, vous aimez profiter de vos voyages pour vous régaler et faire des découvertes culinaires, découvrez ci-dessous les meilleures spécialités à déguster sur place.
 

La soupe maltaise

 
La soupe maltaise traditionnelle est nommée aljotta, elle est préparée à base de crevettes et de fruits de mer. Je ne vous cache pas que la météo ne s’y prêtant pas lors de ma venue (40°C),je ne l’ai pas testée.
 

Le lapin

 
Le lapin est un peu la viande nationale et vous en trouverez sur toutes les cartes maltaises. Le  lapin braisé est l’un des plats les plus emblématiques de Malte. Ne mangeant pas de viande, je ne l’ai pas testé non plus, dites-moi si vous essayez!
 

Le Kinnie

 
Une petite soif? Commandez un Kinnie, l’une des boissons phares de Malte. Il s’agit d’un soda aux herbes et à l’orange très rafraîchissant, légèrement amer.
 
 

Les pastizzi

 
Les pastizzi sont des petits feuilletés garnis de fromage local qui ressemble à de la ricotta ou de purée de pois. Cela rappelle un peu les piroshki russes mais avec une pâte plus fine et feuilletée.
 
 
Photo CCFoodTravel.com @Flickr
 

La ftira

 
La ftira est traditionnellement une pizza maltaise, mais avec le temps est né une spécialité au même nom, un sandwich de pain rond et troué comme de très grands bagels, mais dont la pâte est plus rustique, croustillante et moins briochée. Le sandwich ftira classique contient souvent du thon, des légumes, un peu façon pan bagnat.
 
Photo Lablascovegmenu @Flickr

Les fèves

 
Les fèves sont très présentes sur les cartes des restaurants maltais : en tartinade, à l’ail à grignoter en tapas, à la maltaise, en tarte salée avec du fromage…
 
Photo Lou Stejskal @Flickr
 
Voilà les spécialités que j’ai le plus appréciées ou vues pendant mon séjour à Malte, et vous connaissez-vous cette destination ? Ou sa gastronomie ?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

7 astuces pour organiser un barbecue mémorable

Photo slgckgc @Flickr
 
Bien sûr, vous savez comme tout le monde préparer un barbecue : n’importe qui peut inviter quelques amis et poser en vrac des chipolatas sur le grill! Cela suffit pour passer un très bon moment, on est d’accord… Mais si vous avez envie de monter un grade et d’élever votre barbecue au rang de réception de l’ambassadeur, alors ce post est fait pour vous! Ne vous inquiétez pas, mes conseils ne feront pas sauter votre compte en banque!
 

La décoration

 
L’aspect visuel est le premier que tout le monde remarque, et en général on ne s’attend pas à une super déco pour un barbecue, donc il suffit de quelques petits efforts pour marquer les esprits! Il y a quelques  moyens super faciles de donner à votre jardin l’air un peu plus festif rapidement et sans budget. Mon astuce préférée est de faire des bannières en tissu ou fanions à accrocher dans tout l’espace. Il vous suffit de couper dans des feuilles de couleur des losanges et de les replier pour former des triangles sous lesquels vous glisserez une ficelle. Ça fait une super activité si vous avez des enfants, ils pourront décorer la guirlande pour vous aider. Des bocaux remplis d’eau dans lesquels vous déposerez une bougie chauffe-plat flottante ajoutent une belle touche lumineuse. Le soir, si les moustiques sont un problème chez vous, optez pour des bougies à la citronnelle. Enfin, si vous avez des guirlandes lumineuses ou lampes d’extérieur, c’est le moment de tout allumer si votre barbecue a lieu le soir! Ambiance guinguette garantie!
 
 
 

Prévoyez un stand boissons

 
Afin de ne pas passer la journée à remplir les verres, mettez un stand boissons à disposition : gobelets de différentes tailles, bières, rosé, ainsi que des grandes jarres de punch ou de thé glacé pour ceux qui ne boivent pas d’alcool. J’aime ajouter des rondelles de citron ou de concombre dans mon thé glacé pour donner une touche fraîche et un joli look à ma boisson.
 
 

Soignez l’apéritif

 
Les amuse-gueules sont souvent sous-estimés lors des barbecue et se limitent souvent à des chips ou cacahuètes. Evitez au maximum le pain car il accompagne déjà le plat lors des barbecue en général, et focalisez-vous sur des produits frais et sains. Disposez sur une table des crudités, des dips apéro, des cubes de fromage… 
 
 
 

Changez des chipolatas et merguez

 
N’oubliez pas que la plupart des gens font des barbecues toutes les semaines lors des beaux jours et essayez de sortir des setiers battus : brochettes, poulet mariné… Pensez aussi aux végétariens avec des brochettes de tofu ou de légumes, et à ceux qui n’aiment pas trop la viande, avec par exemple des brochettes de saumon marinées.
 
 

Proposez un buffet de salades

 
Le barbecue ne doit pas se limiter aux saucisses et grillades! Pour l’équilibrer, mettez à disposition un beau buffet de salades colorées dans lesquelles chacun se servira, succès garanti.
 
 

Ne négligez pas le dessert

Le dessert est souvent zappé lors des barbecues sous prétexte que le plat est riche. J’aime proposer simplement une salade de fruits et des biscuits maison qui accompagnement le café. Si vous recevez des familles avec enfants, vous pouvez ajouter un gâteau car souvent les enfants mangent moins que les adultes lors du plat, et ont encore une petite place pour le dessert! Une autre option sympa si la météo est de circonstance, est de proposer un atelier glaces : des bacs de glace, des cornets, des vermicelles de couleur, et chacun se fait sa glace pour une touche de fraîcheur en fin de repas!

 

Pensez aux enfants

Les enfants n’aiment pas forcément les mêmes choses que les adultes, et j’aime leur proposer une alternative du type saucisses de Strasbourg, chips, salade de pâtes simple (sans oignons ni poivrons, la hantise de beaucoup d’enfants) ou encore des crudités nature à picorer avec les doigts ( tomates cerise, bâtonnets de carotte, dés de melon…). Prévoyez également du ketchup et de la baguette afin qu’ils puissent se faire un petit sandwich type hot-dog tout simple.
 
 
Et vous, c’est quoi vos petits secrets pour que tout le monde soit heureux quand vous organisez un barbecue?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Spécialité de Serbie : ajvar

Aujourd’hui, je vous emmène dans les Balkans. Vous le savez, j’aime vous faire voyager en cuisine, et aujourd’hui, cela va être le cas avec cette délicieuse recette ! Je ne sais pas si vous aviez déjà entendu parler de cette spécialité, elle est originaire de Serbie et de Macédoine, mais on la consomme dans tous les pays des Balkans.
 
 
 
Pour ceux qui me suivent sur Instagram, (si ce n’est pas le cas, il n’est pas trop tard, cliquez ici!), vous avez peut-être vu il y a quelques jours que j’ai partagé un pot d’ajvar. Je l’ai trouvé dans une épicerie russe à Lille, et j’étais ravie! Moi qui adore cette culture, avoir accès à ses produits aussi facilement, c’est trop génial ! J’étais déjà chargée je n’ai donc pas fait une razzia totale, mais je n’ai pas pu résister à l’envie d’acheter un pot d’ajvar, qui me rappelle certains de mes voyages.
 
Évidemment, comme à chaque fois que je suis séduite par une spécialité étrangère, j’essaie ensuite de la refaire à la maison et l’ajvar n’a pas échappé à la règle. Donc pour tous ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une épicerie russe à proximité de chez eux,( et je sais qu’ils sont nombreux), ne soyez pas déçus, c’est une spécialité ultra simple à réaliser et uniquement avec des produits que l’on trouve partout en France!
 
 
Cerise sur le gâteau, l’ajvar se réalise avec des produits d’été comme le poivron, aubergine ou parfois la tomate… On arrive donc parfaitement dans la bonne saison pour préparer de l’ajvar maison! Si vous êtes adepte de la mise en conserve, ce produit peut tout à fait se stériliser une fois mis en pot et se garder jusqu’à l’hiver prochain. D’ailleurs, c’est ce qui était fait traditionnellement dans les Balkans. On préparait des réserves l’été jusqu’en septembre, et on stockait pour tout l’hiver.
 
L’ajvar est une tartinade, et à ce titre, la façon la plus simple de le consommer et de le tartiner sur du pain ou de le proposer dans un petit bol à l’apéro avec de quoi tartiner à côté. Mais on peut aussi l’utiliser comme base pour des sandwichs, des bruschetta…
 
Je vous retrouve très bientôt pour vous proposer une délicieuse recette à préparer avec ce délice !
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 6

Mélange d’épices de printemps

Vous savez que j’aime beaucoup les épices, et en plus d’utiliser des épices et mélanges d’épices tout faits, j’aime aussi en composer moi-même. J’ai par exemple voulu réaliser un mélange printanier que je pourrais utiliser au retour des beaux jours sur mes salades, dips, gratins… 

 

 

J’en ai réalisé une jolie quantité et je me suis amusée à offrir des petits pots à ma famille à Pâques, je trouvais ça sympa et ça change un peu du chocolat !

Mon mélange contient de l’ail, du fenouil, de la coriandre, du cumin, de l’origan, des herbes de Provence, de la moutarde, des zestes de citron séchés… Bref il est très parfumé, et il se marie bien à de nombreuses recettes printanières, c’est exactement ce que je voulais !

 

Ce mélange sera parfait avec de la crème fraîche dans laquelle on trempe les crudités telle que les carottes, le choux fleur. Il parfumera agréablement une vinaigrette, un tzatziki  ou un houmous. Il s’associe aussi bien à l’huile d’olive pour mariner le poulet, l’agneau, des grillades au barbecue.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Grilled cheese pomme et noix

Connaissez-vous le grilled cheese? C’est simplement l’équivalent américain du croque-monsieur, mais sans jambon, en d’autres termes, du “fromage grillé”. J’adore le grilled cheese et puisque je ne mange pas de jambon, mes croque-monsieur n’en contiennent pas et sont donc la plupart du temps des grilled cheese sans le vouloir!
 
 
 
Le grilled cheese que je vous propose aujourd’hui ne contient lui non plus pas de jambon, et pour cause, c’est un dessert! Tout comme on fait parfois des croque-monsieur Nutella banane, ici j’ai voulu réaliser un grilled cheese “dessert”, aux pommes et au miel avec une touche d’agrumes. Pour que ce soit un grilled cheese, il faut que la recette contienne du fromage me direz-vous. C’est le cas, puisque cette recette contient un peu de ricotta. C’est très bon, tout doux et parfumé, et je me suis vraiment régalée avec ce dessert!
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Légume de saison : le navet

Photo Jay & Melissa Malouin @Flickr

Le navet est un légume rustique parfait en potées et ragoûts, dans les purées ou même rôti au four. Si vous vous demandez comment bien les choisir, les préparer ou même qu’en faire, c’est par ici!


Source Jay & Melissa Malouin @Flickr

Comment choisir les navets?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des navets pas trop gros,  c’est le signe qu’ils sont jeunes et ils seront donc plus fermes et croquants. Ils doivent être bien denses et lourds dans la main. Enfin, la peau ne doit pas être plissée ou flétrie, et ils ne doivent pas être mous au toucher, signe qu’ils ont déjà trop vieilli.


Photo Tim Sackton @Flickr

Quand les navets sont-ils de saison?

Il existe différentes variétés de navets qui se récoltent à différentes saisons, ce qui en fait un légume disponible toute l’année. Cependant, nos modes de consommation en font plutôt un légume consommé l’hiver.

Comment conserver vos navets?

Les feuilles des navets s’abîment très vite, donc cuisinez-les immédiatement ou coupez-les et jetez-les avant de conserver vos navets . Si vos navets sont vendus emballés dans du plastique, vous pouvez le laisser, sinon mettez vos navets dans un sac compostable comme ceux que l’on trouve au rayon fruits et légumes des supermarchés. Une fois dans le sac, placez-les dans le bac du bas de votre réfrigérateur. Ils se garderont plusieurs jours mais ils restent meilleurs et plus croquants consommés rapidement.


Photo bnilsen @FLickr

Comment préparer les navets?

Rien de plus simple! Pour les consommer tel quels, coupez les fanes pour ne garder qu’un ou deux centimètres, enlevez les radicelles, et nettoyez-les sous l’eau. 

Mes recettes favorites au navets


Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique


Navets au saké

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Pain surprise au pain polaire

Aujourd’hui, je vous propose une petite recette qui sera parfaite pour les fêtes. Je l’ai réalisée pour le repas de Noël il y a 2 ans (oui, je suis parfois très très longue à rédiger mes articles !) chez ma cousine. Ce moment convivial en famille dans sa grande maison est un super souvenir. Quand on pense que cette année, on ne sait même pas si on pourra le faire tous ensemble, ou même en petit comité… C’est déprimant, mais je refuse de me laisser abattre et j’ai envie de croire que ça sera possible ! On croise les doigts ! 
 
 
 
Pour composer ce mini pain surprise, je me suis inspirée de jolis pains surprise vus chez Picard. Ils proposent des pains surprise faits à base de tranches de pain polaire rondes, mais je n’en ai trouvé que des rectangulaires. Visuellement cela fait moins “pain surprise”, mais le principe est le même.
 
Le pain polaire est un pain qui a été inventé en Laponie. C’est un pain plat cuit à la poêle, il est bien souple, sans croûte, et particulièrement utilisé dans les sandwichs. On trouve par exemple souvent le sandwich au pain polaire, saumon fumé et fromage frais. 
 
Pour l’assemblage, soyez bien généreux sur les garnitures car le pain polaire est joli et moelleux, mais plus compact que du pain de mie. 
 
Si vous manquez de temps, vous pouvez remplacer tout ou partie des garnitures par des tartinades toutes faites du commerce : tzaziki, houmous, tapenade…
 
 
Vous pouvez varier les garnitures selon vos goûts ou les ingrédients dont vous disposez. Celles-ci ont bien plu à tout le monde, et le pain polaire a disparu en quelques minutes!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 10

Comment organiser un pique-nique zéro déchet?

Photo Alpha @Flickr
 
Vive l’été, la saison où l’on profite de l’extérieur pour nos repas! Il ne nous reste plus que quelques semaine s pour profiter de cette période privilégiée. Après mes conseils pour réaliser un barbecue zéro déchets, je vous propose aujourd’hui un petit dossier pour réaliser un pique-nique sans polluer notre belle planète! Sortez votre glacière et c’est parti!
 
  
Photo Michell Zappa @Flickr
  

Le repas

Pour les pique-niques, les grands classiques sont les cakes, salades, sandwichs, tartes et terrines à emporter facilement dans un panier ou une glacière. Réalisés maison, ils peuvent tous être zéro déchet très facilement. Achetez vos fromages et charcuteries à la coupe en amenant vos contenants, faites vos sandwichs dans du pain frais du boulanger en amenant votre sac à pain, et évitez les crudités déjà nettoyées et conditionnées dans du plastique, que vous pouvez facilement remplacer par de la salade et des légumes achetés entiers et préparés par vous. C’est moins cher et plus écologique.

 


Photo @Flickr

Les contenants

Plutôt que des contenants en plastique, utilisez si possible de jolis bocaux. Le tissu ciré, ou bee’s wrap, permet de recouvrir hermétiquement les bols et saladiers sans utiliser de film plastique. 

 


Photo Fabíola Melca @Flickr

La vaisselle

Évitez absolument la vaisselle jetable, et privilégiez des assiettes classiques. Il existe des services incassables spécial pique-nique, qui peuvent être sympa si vous êtes des aficionados du pique-nique, sinon votre vaisselle du quotidien peut tout à fait convenir. 


Photo mahohn @Flickr

Le matériel

La base, c’est la nappe à pique-nique. On en vend de très jolies conçues spécialement pour cette occasion mais en mode zéro déchet on évite au maximum de collectionner des accessoires qui servent 2 ou 3 fois par an donc, si vous n’en avez pas, vous pouvez aussi prendre n’importe quelle nappe un peu épaisse et pas trop fragile. Si vous souhaitez disposez d’une table et de chaises de poque-nique, essayez d’emprunter ou de demander à d’autres convives de les amener pour éviter un autre achat s’il n’est pas indispensable.

Les boissons

Évitez les canettes et bouteilles en pastique ou alu qui génèrent beaucoup de déchets. Préférez des thés glacés maison ou jus de fruits frais, et bien sûr, de l’eau en grande quantité surtout s’il fait chaud. Une glacière ou des bouteilles thermos garderont tout au frais. 


Photo lo.tangelini @Flickr

Le lieu du pique-nique

Cela va sans dire mais une fois sur place, n’abandonnez aucun déchet, pour cela pensez en amont à prendre un bon stock de sacs poubelles! Évitez aussi de cueillir des végétaux et fleurs, ou encore de faire du feu. En respectant ces quelques conseils de base, vous passerez un bon moment sans laisser de dommages sur le lieu où vous êtes venus.

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Pickles de cornichons à la roumaine

J’adore les pickles de légumes en général, il faut dire que je suis une fan de street food et ceux-ci font des merveilles dans les hot-dogs, burgers et sandwiches en tous genres. Aussi quand j’ai eu l’occasion d’acheter des cornichons frais, je me suis empressée de tenter une recette façon pickles. C’est bien plus simple que l’on peut le penser au premier abord. La seule contrainte est la cuisson qui est ici assez longue. Je ne sais plus où j’ai trouvé cette technique mais j’avais lu qu’il fallait garder les cornichons au chaud pendant 15 heures…
 
 
 
Je ne trouvais pas cela pratique alors j’ai raccourci à 6 heures et ce fut parfait.  Je ne sais pas si cela a un impact sur la durée de conservation ou le goût, mais mes cornichons étaient délicieux et se sont gardés plusieurs mois au réfrigérateur.
 
J’ai vu pas mal de recettes qui recommandaient de mettre de la racine de raifort, mais je n’en ai jamais trouvé. J’ai trouvé ces pickles hyper parfumés malgré tout. Si vous en avez, n’hésitez pas à en ajouter.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3