Archives par mot-clé : radis

Brochettes chorizo poulet ananas

A l’abordage! Aujourd’hui, je vous propose une recette de pirates… Ou tout au moins, une recette que j’ai composée pour un repas sur ce thème. Pour l’anniversaire de ma fille l’an dernier, j’avais en effet organisé un repas à thème pour me lui faire plaisir. cela lui a permis de se déguiser, et quand à nous, nous nous sommes régalés!
 
 
An niveau du plat, j’ai pas mal enquêté pour savoir ce que compose un vrai menu de pirate. j’ai trouvé des témoignages qui disaient qu’ils mangeaient avant tout de la viande boucanée, oui mais moi, je ne vis pas sur un bateau alors de la viande fraîche ira très bien aussi!
 
J’ai donc composé des petites brochettes de poulet, que j’ai parfumé d’une marinade au rhum, parce que les pirates, ça aime le rhum! J’ai également ajouté du citron vert, des épices et de l’ananas pour donner un parfum des îles à ma recette, car les pirates ne sont pas toujours dans l’eau, ils font aussi des escales sur des îles paradisiaques!
 
 
Bref, je ne sais pas si des vrais pirates auraient validé ma recette, mais nous, on l’a bien appréciée et c’est l’essentiel! Nous l’avons accompagnée d’un petit chutney de rhum dans lequel on pouvait tremper les brochettes. Cette recette peut aussi être cuite au barbecue si la météo le permet.
 
 
 
Brochettes chorizo poulet ananas

Quantité ou nb de personnes: Pour 16 mini brochettes

Brochettes chorizo poulet ananas

Ingrédients

  • 300 g de blanc de poulet
  • 1 chorizo
  • 1 poivron
  • 1 oignon
  • 1 ananas
    Pour la marinade
  • 2  c. à s. d'huile d'olive
  • 2 gousses d'ail écrasées
  • 1 c. à s. de citron vert
  • 1 c. à s. de rhum brun
  • 1 c. à c. de sucre brun
  • 1/2 c. à c.de paprika
  • 1/2 c. à c. de cumin moulu
  • 1 c. à s. de coriandre

Préparation

  1. Coupez le poulet en 32 morceaux de 3 cm de large.
  2. Dans un saladier, mélangez le citron vert, l'huile d'olive, le rhum, le sucre, le cumin, le paprika ainsi que les gousses d'ail écrasées et la coriandre.
  3. Salez et poivrez.
  4. Ajoutez les morceaux de poulet et mélangez bien.
  5. Laissez mariner le tout au frais, au minimum 2 heures.
  6. Pendant ce temps, faites tremper 30 minutes les pics en bois dans de l'eau.
  7. Coupez le chorizo en demi-rondelles d'un demi centimètre d'épaisseur.
  8. Coupez l'ananas en dés.
  9. Formez les brochettes en piquant successivement un morceau de poulet, un morceau de poivron, un morceau de chorizo, un morceau d' ananas et enfin un second morceau de poulet.
  10. Préchauffez le four à 220°C en mode grill.
  11. Faites cuire les brochettes 10 à 15 minutes en les retournant à mi cuisson.
 
 
 

Spécialité des Maldives : faaroshi boakibaa

Je continue ma découverte de la cuisine du monde et aujourd’hui, c’est aux Maldives que je vous emmène. Vous la voyez la plage paradisiaque? Moi je l’imagine et je dois dire que je sauterais bien là tout de suite dans un avion, mais puisqu’il faut revenir à la réalité, je vais me contenir de vous parler de leur cuisine!
 
 
On ne se nourrit pas que de fruits exotiques aux Maldives, il faut des fois des plats et des desserts consistants! J’ai découvert qu’il existait un pudding de pain typique de cette île et comme j’aime toutes les recettes qui permettent d’écouler du pain dur, je me suis empressée de la tester.
 
La recette nécessite de la chapelure, elle se réalise sans problème avec du pain dur mais il faut bien le mixer pour obtenir une texture farineuse, contrairement à certains puddings où on laisse des morceaux de pain entiers.
 
 
Le tofu soyeux n’est pas traditionnel, et vous pouvez le remplacer par 3 œufs si vous préférez. N’en ayant pas sous la main, j’ai utilisé une de mes astuces de substitution dont je vous parlais ici. Le résultat a été bluffant, et a donné donc naissance à un délicieux pudding sans œuf!
 
 
 
 
Spécialité des Maldives : faaroshi boakibaa

Spécialité des Maldives : faaroshi boakibaa

Ingrédients

  • 360 g de chapelure
  • 300 g de sucre
  • 100 g de tofu soyeux
  • 2 c. à s. d'eau de rose
  • 2 c. à c. d'arôme de vanille
  • 750 g de crème de coco
  • 50 cl d'eau

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180° C.
  2. Mélangez la chapelure, le tofu soyeux et le sucre en poudre. Ajoutez l'eau de rose, l'arôme de vanille,  la crème de coco, l'eau.
  3. Graissez un plat allant au four et versez le mélange.
  4. Faites cuire au four environ 55 à 1 heure ou jusqu'à ce qu'il ait légèrement bruni.
  5. Laissez refroidir complètement avant de servir.
 
Source d’inspiration : 
http://www.maldivescook.com/desserts/faaroshi-bread-rusk-boakibaa/

Les super aliments

 Photo  Ella Olsson @Flickr
 
Aujourd’hui, on parle super aliments! Je suis plutôt contre la cuisine light, car je n’aime pas ce principe d’enlever des choses à la cuisine : moins de gras, moins de sucre, moins de calories… mais parfois aussi moins de goût et de bonnes choses pour la santé. Par contre, je suis attirée par la cuisine healthy, à base d’aliments moins raffinés, plus naturels, et de fruits et légumes en quantité. Dans ce domaine, on entend souvent parler des super aliments, qui peuvent, en plus de nous régaler, nous apporter de multiples bienfaits. Je vous propose aujourd’hui de les découvrir.
 
        

Les superaliments, c’est quoi?

Créé à la fin des années 1990, le terme «superaliment» est couramment utilisé pour désigner les baies, fruits, légumes et autres aliments ayant des effets bénéfiques sur la santé et / ou une valeur nutritionnelle exceptionnelle. Cependant, il n’y a pas de définition scientifique de ce qui constitue un superaliment. Cela signifie que toute liste de superaliments est une sélection subjective de certains des aliments les plus riches en nutriments. C’est le cas de ma liste, je me suis documentée pour vous lister les plus représentatifs, mais je ne suis ni médecin ni nutritionniste bien sûr!
 

Faut-il manger des superaliments pour être en forme?

En fait, non! Ou du moins, pas de n’importe quelle façon. Une alimentation variée et équilibrée est la clé d’une bonne santé. Cela signifie que consommer des quantités excessives d’aliments spécifiques, aussi nutritifs ou sains soient-ils, peut causer plus de tort à votre corps que de bien. Tout est dans la mesure et dans l’équilibre : manger des repas équilibrés en y ajoutant des super aliments ne pourra que vous faire du bien et vous ouvrir au passage une palette de saveurs nouvelles, mais faire une mono diète d’un super aliment, quel qu’il soit, n’est au contraire pas intéressant pour votre corps. Par ailleurs, ces superaliments, surtout ceux qui viennent de loin, peuvent coûter très cher. Rappelez vous qu’ils n’ont rien d’indispensable et concentrez-vous sur ceux qui poussent à profusion près de chez vous pour maîtriser votre budget. Enfin, beaucoup de ces ingrédients perdent leurs propriétés après avoir été cuits ou modifiés pour les conserver. Ne vous faites pas avoir par le marketing : quand vous voyez des biscuits aux baies de je-ne-sais-quoi en supermarché, les nutriments ont de grandes chances d’avoir été tués à la cuisson, et quand vous voyez des boissons au thé matcha, la quantité de matcha est en réalité infime… Bref, le mieux est d’acheter ces produits bruts et de les intégrer vous-mêmes crus dans vos recettes, plutôt que d’acheter des produits industriels qui en utilisent.

Quels sont ces superaliments?

Parmi les superaliments les plus connus, on en trouve certains assez exotiques comme la grenade, le chou kale, les cranberries, les baies d’açaï ou le thé vert matcha, tandis que d’autres font partie de notre alimentation commune, comme l’ail et le curcuma.
La liste ci-dessous inclut les super aliments classiques et nouveaux. Elle est non exhaustive et je l’enrichirai avec le temps ou avec vos commentaires.
 

Les super-baies

En ce qui concerne les aliments les plus sains, de nombreuses baies communes et moins communes sont en tête de liste. Les baies les plus saines sont chargées de polyphénols. En plus, les baies aux couleurs bleues et noires contiennent généralement des taux élevés d’anthocyanes, des pigments qui apportent plein de bénéfices pour la santé. Voici une liste de certaines des baies les plus intéressantes :
 
Airelles
Baies d’açai
Baies de maqui 
Baies de goji
Canneberges ou cranberries
Cassis
Framboises 
Myrtilles 
Mûres
Sureau 
 
Photo Marco Verch  @Flickr

Les super-fruits

Tout le monde sait que les fruits sont bons pour la santé, mais certains fruits sont plus encore sains que d’autres. La liste ci-dessous présente certains des meilleurs fruits à inclure dans votre alimentation :
 
Acérola 
Oranges sanguines
Camu Camu 
Citron
Fruit du dragon
Fruit de la passion
Grenade
Kiwi
Pomelo et pamplemousse
Pruneaux
Raisin rouge
 
Photo bazzadarambler @Flickr
 

Les super légumes et légumes racines 

Cette  liste de superaliments ne serait pas complète sans les légumes! Comme les fruits, le simple fait de manger des légumes est en soi bon pour la santé. Mais certains sont de véritables pépites cachées! Parmi eux, les légumes verts et tous ceux de la famille des choux par exemple. Ci-dessous une liste non exhaustive :
 
Ail
Avocat (pas botaniquement un légume mais souvent consommé comme tel)
Carotte
Chou Kale 
Choux de Bruxelles
Brocoli 
Cresson
Chou-fleur 
Champignons  (pas botaniquement un légume mais consommé comme tel)
Épinard
Fenouil
Mâche
Oignon et échalote
Olive ( en fait un fruit, et c’est surtout son huile le super aliment)
Radis noir
Roquette
Soja (bio et non OGM sinon ça marche moins bien :-))
Tomate (pas botaniquement un légume mais consommé comme tel)
Topinambour
 
Photo thebittenword.com@Flickr
 

Les super céréales et féculents

Quand on pense aux superaliments, on pense souvent aux compléments alimentaires et aliments en poudre, mais il y a aussi beaucoup d’aliments courants qui contiennent des niveaux élevés de nutriments. Voici quelques exemples de légumineuses et de céréales super saines que vous pouvez ajouter à votre alimentation en diminuant la part de céréales raffinées ( pâtes, semoule et riz blancs par exemple).
 
Avoine
Épeautre
Graines germées
Haricots rouges et noirs
Lentilles
Orge 
Pois chiche
Quinoa
Riz noir
Sarrasin
 
Photo allispossible.org.uk  @Flickr

Les super noix et graines

Les noix et graines sont parmi les sources naturelles les plus concentrées de minéraux et de vitamines. Certaines graines et noix contiennent des quantités importantes d’acides gras oméga-3, ce qui en fait une bonne source d’oméga-3 pour les végétaliens. Les huiles qui dérivent de ces graines sont également très bonnes pour la santé, consommées à froid pour pas abîmer leurs composés, comme par exemple l’huile de lin, l’huile de sésame ou l’huile de noix.
 
Amandes 
Graines de chia 
Graines de lin
Graines de sésame
Graines de chanvre
Noisettes
Noix
Noix de cajou
 
Photo Marco Verch  @Flickr

Les super épices et herbes

Les épices ont également leurs petits secrets et certaines sont même utilisées dans des remèdes de grand-mères ou boissons miracle anti-rhume par exemple.
 
Gingembre
Curcuma
Cumin
Cannelle
 
Photo  Marco Verch @Flickr

Les autres super poudres et compléments

En plus des superaliments énumérés ci-dessus, il y a un tas d’aliments riches en nutriments et protecteurs pour la santé qui ne correspondaient pas tout à fait aux catégories d’aliments. Je les ai donc regroupés dans cette dernière catégorie.
 
Agar Agar
Cacao
Chaga
Ginseng
Matcha 
Moringa 
Levure de bière
Germe de blé
Algues (notamment  spiruline, klamath, wakame ou chlorella)
Maca (en fait c’est un légume, mais on ne le trouve pas sous cette forme pour l’instant chez nous)
 
Photo Philipp Alexander  @Flickr
 
Pour finir, on n’oublie pas le meilleur superaliment qui soit, indispensable à tous et à consommer sans modération :
L’eau!
 
Et vous, vous consommez certains de ces super aliments? Vous croyez à leurs bienfaits? 
 
 

Bilan de l’année

Aujourd’hui nous profitons de 2018 une dernière fois! Je ne sais trop que dire à propos de cette année à part le fait qu’elle a passé à 100 à l’heure et cela a un côté un peu effrayant! Si l’année a été riche en beaux souvenirs, elle a aussi été une espèce de course sans fin! Je disais il y a un an ici que je voulais être plus zen, et je crois l’avoir été par moments… J’ai notamment pris beaucoup de temps pour lire cette année, ce qui me détend ! Mais la fin d’année a pris le dessus et s’est encore transformée en enchaînement de to-do lists à rallonges!
 
Tout ceci ne m’a pas empêchée de cuisiner beaucoup encore cette année, de me faire plaisir, et de publier ici avec la même motivation! C’est un petit espace personnel où j’aime me retrouver avec régularité, et surtout vous retrouver à travers vos messages et commentaires!
 
Pour ce dernier jour de l’année, j’ai voulu vous proposer un best-of de mes recettes, ou plutôt deux ! Tout d’abord votre best-of, c’est à dire les recettes publiées en 2018 que vous avez le plus consultées, et ensuite mon best-of, autrement dit les recettes qui m’ont le plus régalée cette année!
 
Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon réveillon et à vous dire à l’année prochaine!
 

Vos recettes favorites de 2018

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Mon top 10 de 2018

Keshke

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et vous, quelle est votre recette phare de l’année?

Mousse au chocolat noir

Mmm, la mousse au chocolat noir… C’est sans doute mon dessert préféré parmi tous, en tout cas, celui de mon enfance. Je me souviens qu’adolescente, moi qui n’avais jamais ne serait-ce que cuit des pâtes toute seule, j’avais été prise d’une fringale un jour où je n’avais pas cours et où j’étais seule à la maison… J’avais fouillé les livres de cuisine de ma mère et m’étais fait une mousse au chocolat pour 10 personnes, que j’avais pratiquement engloutie toute seule à même le saladier sur une après-midi… Mon foie ne m’a pas dit merci, mais qu’est-ce que je m’étais régalée!
 
C’est un dessert délicieux et d’une certaine façon gastronomique, tout en étant accessible à tous. Aujourd’hui, je vous partage ma  recette de mousse au chocolat qui devrait vous envoyer directement au paradis.
 
 
La mousse au chocolat est un dessert léger et aéré contenant au minimum des blancs d’œufs et du chocolat. Ensuite, suivant les recettes, il y a parfois des jaunes d’œufs, de la crème, du sucre… Chacun a sa variante préférée et celle que je vous propose aujourd’hui m’a beaucoup plu, bien que ce ne soit pas celle de mon adolescence.
 
La sélection du chocolat est la première étape. La saveur de la mousse dépend uniquement du chocolat que vous utilisez. Sélectionnez un chocolat noir pour cette recette. Vous pouvez utiliser soit des barres de chocolat noir de dégustation, ou du chocolat pâtissier. J’aime beaucoup ce dernier, mais pour un effet plus gastronomique, du chocolat dégustation un peu plus fort en cacao sera du meilleur effet.
 
Maintenant parlons de la partie la plus importante, qui consiste à tout mélanger ensemble. En fait, je manque de patience et je rate donc systématiquement l’incorporation du chocolat avec les œufs. Ça ne me traumatise pas car même comme ça, ça reste du chocolat et je trouve ça bon, mais en fait, c’est raté. Du coup, c’est mon homme qui s’en occupe et il réussit à la perfection! Cette étape prend du temps, mais elle en vaut la peine. Le résultat est vraiment une mousse très ferme et aérée à la fois.
 
 
Pour maximiser vos chances de réussite, j’ai trois astuces à vous donner :
 
– Incorporez d’abord le chocolat dans une petite quantité d’œufs en neige à l’aide de votre fouet : ce premier mélange va détendre le chocolat qui se mêlera ensuite hyper facilement au reste des blancs.
 
– Versez le chocolat (une fois détendu comme ci-dessus) sur les blancs et non l’inverse.
 
– Laissez reposer au frais, 1 heure minimum, mais plus longtemps,  c’est mieux, une nuit étant le top.
 
Ces petits secrets changent tout!
 
Alors, qui est d’humeur chocolat aujourd’hui? Je dois avouer que je suis une choco-addict. Je mange du chocolat tous les jours, ne serait-ce qu’un petit carré le soir après le repas, sinon il me manque quelque chose. Alors, si cette recette me plaît, j’espère qu’elle vous convaincra autant que je le suis!
 
 
P.S. : Quitte à se faire plaisir, autant accompagner cette mousse de ces petits biscuits
 
Mousse au chocolat noir

Quantité ou nb de personnes: Pour 6 personnes 

Mousse au chocolat noir

Ingrédients

  • 200 g de chocolat noir 
  • 40 g de beurre doux 
  • 6 blancs d’œufs
  • 20 g de sucre en poudre  

Préparation

  1. Faites fondre le chocolat avec le beurre au four à micro-ondes.
  2. Pendant ce temps, battez les blancs en neige puis ajoutez le sucre. Laissez tourner pendant quelques instants pour bien dissoudre le sucre.
  3. Mélangez le chocolat et le beurre. Détendez le chocolat avec une partie des blancs en neige et mélangez au fouet. Lors de cette première étape, le but est plutôt de détendre le chocolat que de donner du volume.
  4. Versez le chocolat sur le reste de blancs en neige. Mélangez doucement à l'aide du fouet. Arrêtez de mélanger dès que les blancs sont bien incorporés au chocolat. Transférez alors la mousse au chocolat dans des ramequins et laissez-la reposer au frais pendant au moins 1 h.
 
Source d’inspiration :
https://www.atelierdeschefs.fr/fr/recette/14034-mousse-au-chocolat.php
 
 

Spécialité de Cuba : croquetas de jamon

Voilà le début de l’été! Cela me donne envie de m’envoler vers le soleil et pour l’occasion, je vous ai préparé une recette d’origine cubaine! Alors détendez-vous et imaginez-vous : une plage paradisiaque, un petit rhum et ces croquetas, et vous voilà à Cuba!
 
 
Les croquetas de jamon sont un peu à Cuba ce que sont aux villes côtières du nord les croquettes de crevettes grises. Au goût, je les ai d’ailleurs trouvées assez ressemblantes, enfin en imaginant que le jambon ait le goût de crevettes bien sûr! Ces croquettes sont faites d’un mélange de jambon mixé et roulé en petits cylindres panés et frits. C’est une recette qui prend un peu de temps, et de nos jours peu de Cubains se donnent la peine de les faire à la maison puisqu’on en trouve là-bas dans les boulangeries, les restaurants, et en surgelé, un peu comme nos pommes dauphines finalement!
 
 
Bien que traditionnellement servies lors des fêtes, ces croquettes sont consommées à toute heure de la journée. Elles peuvent être servies au petit-déjeuner, en apéritif façon tapas, ou au dîner, et même préparées en sandwich au déjeuner. 
 
 
Ceci est ma version assez simple de ces croquettes, elle peut être customisée et assaisonnée de millions de manières différentes suivant vos goûts. 
 
J’ai fait frire ces croquettes à la casserole, mais la friteuse peut convenir également. Faites simplement bien attention à laisser l’huile réchauffer entre chaque fournée.
 
  
 
 
Spécialité de Cuba : croquetas de jamon

Quantité ou nb de personnes: Pour 15 à 20 croquettes

Spécialité de Cuba : croquetas de jamon

Ingrédients

    Pour la garniture
  • 200 g de dés de jambon
  • 35 g de beurre
  • 1 petit oignon émincé
  • 25 cl de lait
  • 80 g de farine
  • 1 c. à c. de persil séché
  • 1 c. à c. de cumin
  • 1/2 c. à c. d'origan
  • 1/2 c. à s. d'ail en poudre
  • 1 c. à s. de vinaigre de xérès
  • Sel, poivre
    Pour la panure et la friture
  • 1 œuf battu
  • 2 c. à s. de lait
  • 100 g de chapelure
  • 50 cl d'huile de friture

Préparation

  1. Dans un un petit bol, mélangez la farine et les épices, salez et poivrez. Réservez. 
  2. Mixez le jambon jusqu'à ce qu'il soit finement moulu. Réservez.
  3. Dans une grande poêle, faites revenir légèrement l'oignon dans le beurre à feu moyen-élevé, environ 1 minute.
  4. Baissez le feu à moyen doux. Ajoutez le lait et, en remuant constamment, faites cuire environ 1 à 2 minutes.
  5. Ajoutez le mélange de farine, le jambon haché et le vinaigre de xérès à la poêle et mélangez jusqu'à ce que les ingrédients forment une pâte. Retirez du feu. Laissez ce mélange revenir à  température ambiante, puis, couvrez-le et réfrigérez-le pendant au moins 2 heures.
  6. Une fois que cette garniture a été réfrigérée, prendre environ 1,5 cuillère à soupe de pâte à la fois et formez de longs cylindres aux extrémités arrondies.
  7. Une par une, plongez les croquettes dans l'œuf battu avec le lait, puis roulez-les dans la chapelure. Recommencez le trempage dans le lait puis dans la chapelure une seconde fois pour que les croquettes soient bien enrobées.
  8. Faites chauffer l'huile dans une petite casserole. Faites frire les croquettes par petits lots jusqu'à obtenir une coloration dorée, en laissant l'huile remonter en température entre chaque lot.
 
Source d’inspiration :
http://www.heartofhomemade.com/croquetas-de-jamon-cuban-ham-croquettes/
 

Que manger en juin?

Nous voici déjà en juin! C’est le mois de l’été et un de ceux où il y a le plus de choix!
 
Voici donc mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois! Comme depuis ce début d’année, je vous propose mes meilleures recettes (selon moi), à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci! 
 
 

🥝 Côté fruits : 

 
Cerise : Daïquiri à la cerise
  
Fraise : Tiramisus fraise framboise
 
Framboise : Tarte bakewell amandes framboises
Groseille : Cobbler rhubarbe groseilles
 
Melon : Salade melon, feta, cocombre
 
 
 
Pêche : Pudding au pain pêche abricot

🍠 Côté légumes : 

 
Tomate : Clafoutis aux tomates et polenta
 
 
Aubergine  : Aubergines à la turque
 
 
Concombre : Concombre écrasé
 
Courgette : Gratin de courgettes, tomates et menthe
 
Petit pois : Purée de petits pois et scones à la pistache
 
Poivron : Maïs au chèvre et poivron

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les apéros à rallonge en terrasse
– Les premiers barbecues
– Les salades en tous genres
 
Et vous, vous aimez manger quoi en juin?

Cervelle de canut

Connaissez-vous la cervelle de canut? Derrière ce nom bizarre se cache une délicieuse recette lyonnaise à base de fromage blanc relevé avec de l’ail, de l’échalote, du persil, de la ciboulette et assaisonnée d’huile et de vinaigre. Aussi nommée « claqueret » ou encore « sarasson », il s’agit d’une spécialité de la cuisine lyonnaise qui tire son nom des « canuts », les ouvriers du tissage de la soie dont cette spécialité fromagère constituait l’essentiel du repas.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, cette préparation ne contient pas un gramme de « vraie » cervelle. Il semblerait que cette recette tienne son nom du fait que ce mets remplaçait la cervelle d’agneau que les canuts ne pouvaient pas s’offrir faute de moyens. Tous les bouchons lyonnais proposent cette spécialité sur leur carte, du moins c’est ce que j’ai lu car je n’ai jamais eu la chance d’aller visiter cette ville!

Cette petite recette peut se savourer de différentes manières. Elle se sert par exemple dans un bol, avec des petites pommes de terres en robe des champs et de la charcuterie, accompagnée d’un petit vin blanc sec si vous aimez. Elle peut aussi se manger directement à la cuiller, sans accompagnement à la fin du repas ou en entrée.

J’ai servi la mienne en tartinade à l’apéro avec du pain de campagne frais tranché, et elle n’a pas fait long feu! Vous pouvez aussi essayer avec du pain grillé et quelques légumes croquants : carottes, concombre, radis, tomates cerises…

Pour que le fromage blanc prenne bien le goût des herbes, laissez le mélange reposer au frais pendant au moins 2 heures au réfrigérateur, une nuit étant l’idéal. Pour les quantités d’herbes fraîches, c’est approximatif, à adapter selon vos goûts. Je mets plus de ciboulette et de persil mais vous préférerez peut-être insister sur une autre herbe.

Quoiqu’il en soit, je suis sûre que cette préparation fraîche et parfumée va apporter une touche d’originalité à vos apéros d’été! J’ai trouvé cette recette sur le superbe blog de Lou, Une aiguille dans le potage, si vous ne le connaissez pas, il est temps d’y aller, il regorge de recettes super appétissantes et très bien photographiées!

P.S. : Pour un apéro frais et parfumé, accompagnez cette recette d’une couronne feuilletée chèvre et herbes

Cervelle de canut

Quantité ou nb de personnes: Pour 1 gros bol

Cervelle de canut

Ingrédients

  • 250 g de fromage blanc en faisselle
  • 45 g de crème fraîche épaisse
  • 1 petite échalote
  • 1 petite gousse d'ail
  • 2 c. à s. de ciboulette ciselée
  • 1 c. à s. d'estragon ciselé
  • 1 c. à s. de cerfeuil ciselé
  • 2 c. à s. de persil ciselé
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1/2 c. à s. de vinaigre de vin
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Égouttez le fromage en faisselle. Battez-le vigoureusement pour le lisser, ajoutez la crème fraîche, salez, poivrez.
  2. Ajoutez les herbes ciselées au fromage battu. Ajoutez l'échalote finement émincée et l'ail réduit en purée. Ajoutez l'huile d'olive et le vinaigre et mélangez pour homogénéiser le tout.
  3. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire. Réservez au frais.

Source d’inspiration :
https://uneaiguilledanslpotage.blogspot.fr/2017/09/cervelle-de-canut-une-specialite.html

Que manger en mai?

Voilà le joli mois de mai! Côté fruits, c’est toujours un peu léger, mais côté légumes on retrouve quelques petits nouveaux qui font plaisir! Et bien sûr, on apprécie retour des beaux jours, et c’est tout ce qui compte!
 
Voici donc mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois! Comme depuis ce début d’année, je vous propose mes meilleures recettes (selon moi), à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci! 
 
 

🥝 Côté fruits : 

 
 
 
Citron : Gâteau fondant au citron et sucre perlé
  
Rhubarbe : Crumble pommes rhubarbe amandes
 

🍠 Côté légumes : 

 
kyopolou-3
Aubergine : Kyopolou, une spéicalité d’Albanie
 
burger-rose-chevere
Betterave  : Burger rose chèvre, saumon, betterave
 
 
sirop-concombre-2
Concombre : Sirop de concombre, ça peut sembler bizarre mais j’adoooore!
 
mug-cake-epinard-chevre
Epinard : Mug cake chèvre épinards et saumon fumé
 
philly2
Laitue : Philly cheese steak, oui je sais j’abuse!
 
egg-salad-radis-noir-3
Radis : Salade d’œufs au radis noir

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les apéros à rallonge en terrasse
– Les premiers barbecues
– Les salades en tous genres
 
Et vous, vous aimez manger quoi en mai?

Radis noir au four

La dernière fois que j’ai eu un radis noir dans mon panier de légumes, ma maman me l’avait donné sans me dire que c’était. Il était tellement terreux que je ne savais même pas si j’avais à faire à une pomme de terre, une patate douce ou une betterave. Mais bon, j’aime tous les légumes racine, donc je ne pouvais pas être déçue. Après l’avoir lavé, bonne surprise! J’ai découvert un beau radis noir!

Les radis noirs ont une texture et un goût légèrement différents des roses. Ils ont une chair plus robuste et une saveur un peu plus piquante. J’aime beaucoup leur look avec leur peau grossière et leur chair blanche. Cela vous surprendra peut-être, mais les radis appartiennent à la famille de la moutarde ou du chou.

 

Je suppose que vous avez déjà goûté des radis noir crus coupés en tranches à l’apéritif ou en entrée, mais avez-vous déjà essayé de les faire cuire? J’ai hésité un moment avant de me lancer, car je n’avais jamais trop entendu parler de radis servis chauds, mais après quelques recherches, j’ai découvert que le radis noir pouvait tout à fait être cuit.

Au final, j’ai beaucoup aimé le résultat et je le referai, que ce soit seul ou mélangé à d’autres légumes. C’est un accompagnement léger et très agréable! Il ne faut pas lésiner sur le sel, le poivre et les épices, car le goût du radis est relativement doux. Servez les avec une petite sauce au raifort, qui rappellera le petit goût piquant du radis!

 P.S. : S’il vous reste du radis noir, essayez cette salade à l’œuf et radis noir super simple! 

 

Radis noir au four

Quantité ou nb de personnes: 1 personne

Radis noir au four

Ingrédients

  • 125 g de radis noir 
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 c. à c. de vinaigre balsamique blanc
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • Les zestes d'1/2  citron
  • Sel, poivre
  • Fleur de sel
    Pour la sauce :
  • 1 c. à c. de purée de raifort
  • 1 c. à s. de crème fraîche épaisse
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Lavez les radis sans les éplucher.
  2. A l'aide d'une mandoline, coupez-les en fines lamelles.
  3. Dans un bol, mettez les rondelles de radis et arrosez les de l'huile d'olive, du vinaigre balsamique, ajoutez les zestes de citron et le piment d’Espelette, salez et poivrez à votre convenance puis mélangez le tout à la main pour que l'huile recouvre l'ensemble des rondelles de radis.
  4. Faites chauffer votre four à 175°C.
  5. Disposez du papier sulfurisé sur la plaque du four et répartissez les rondelles en fines couches.
  6. Laissez cuire le tout pendant 20 à 30 minutes. Retournez les rondelles de radis à mi-cuisson.
  7. Servez en ajoutant de la fleur de sel si vous le souhaitez.