Archives par mot-clé : pommes

Grilled cheese chèvre pomme miel romarin

Décidément je suis dingue de grilled cheese, cette version américaine et encore plus riche en fromage du croque monsieur. Je ne me lasse pas de tenter de nouvelles déclinaisons, et après le grilled cheese au camembert et à la figue et le grilled cheese à la fourme d’Ambert et aux pommes j’ai décidé de persévérer dans l’association fruits fromage qui fonctionne super bien! Cette nouvelle version au chèvre et pommes continue de me ravir!

N’ayez pas la main trop lourde sur le miel pour éviter l’overdose de sucre : une cuiller à café rase à peine remplie suffit pour une tartine, l’objectif étant d’avoir un petit filet pour parfumer le chèvre…

Dernier détail, le grilled cheese c’est en moyenne 10 minutes maximum de préparation, tartinage et grillage inclus alors pour tous ceux qui n’ont pas encore testé, lancez-vous!
 grilled-cheese-chevre-pomme-miel-2

Grilled cheese chèvre pomme miel romarin

Pour 1 sandwich

  • 2 tranches de pain
  • 20 g de bûche de chèvre (2 tranches)
  • 1/4 de pomme golden
  • 1 c. à c. de miel liquide
  • 1/2 c. à c. de romarin
  • 15 g de beurre
  • Sel, poivre
Coupez la pomme en fines tranches. Mettez à dorer à la poêle avec une noisette de beurre et le romarin.

Pendant ce temps, coupez le pain de mie en deux dans la diagonale. Tartinez le pain de mie de beurre sur les deux faces.

Lorsque les pommes sont dorées, déposez les sur chaque tranche de pain. Déposez ensuite une rondelle de chèvre sur la moitié des triangles, puis ajoutez un filet de miel.

Salez, poivrez, puis refermez avec l’autre moitié de pain couvert de pommes.
Mettez à revenir à la poêle 2 minutes par face, jusqu’à ce que le pain soit doré et le chèvre fondant.

grilled-cheese-chevre-pomme-miel

Tortillas lasagnes

Et si l’Italie rencontrait le Mexique? Aujourd’hui je vous propose un classique italien twisté façon Mexique, sombrero et moustache, aïe caramba! Bon, promis j’arrête les clichés tout de suite 🙂

J’ai choisi de mélanger deux monuments de la cuisine que sont les lasagnes et les tortillas. Je parle des galettes de maïs façon « old el paso », pas de l’omelette de pommes de terre du même nom, qui est espagnole!

Pour jouer la carte du mexicain jusqu’au bout, j’ai remplace la préparation à la tomate des lasagnes par une préparation façon chili avec des haricots rouges.

Cette recette est assez simple à préparer et le résultat vaut vraiment le temps passé : un mix entre chili, burritos et lasagnes, avec la tortilla du dessus gratinée et croustillante… Testez vite!

Avec cette recette, je participe au concours du blog Fish Custard, un des blogs que j’adore lire régulièrement!

fishcustard

Le thème : Quand le classique se déguise. Autant vous dire tout de suite que ce thème m’a beaucoup inspiré et que j’ai une ou deux autres recettes dans mon tiroir 🙂

lasagnes-tortillas-2

Lasagnes tortillas

4 galettes de maïs
1/2 boite de tomates pelées concassées
1/2 boite de haricots rouges
300 g de steak haché
1 oignon haché
2 gousses d’ail hachées
1/2 c. à c. de cumin
1/2 c. à c. de paprika
1/2 c. à c. d’origan
1/2 c. à c. de laurier
1 pincée de cannelle
80 g de cheddar râpé
2 c. à s. d’huile
2 c. à s. de sirop d’agave
1 c. à c. de maïzena

Chauffez l’oignon et l’ail dans une poêle à feu moyen avec deux cuillers à soupe d’huile et toutes les épices. Assaisonnez avec le sel et le poivre. Dès que l’oignon est légèrement doré, ajoutez le boeuf.
Dès qu’il est cuit, ajoutez la tomate pelée, le sirop d’agave puis les haricots rouges et la maïzena.

Laissez réduire à feu doux une dizaine de minutes jusqu’à ce que le jus ait épaissi.

Préchauffez le four à 180°C.

Déposez une galette dans un plat rond et couvrez-la avec un tiers du mélange. Alternez galettes et mélange aux haricots rouges et finissez par une galette. Saupoudrez-la avec le cheddar râpé.

Mettez au four une dizaines de minutes jusqu’à ce que la galette du dessus ait commencé à dorer et le cheddar ait fondu.

 

lasagnes-tortillas

Tarte façon crumble pomme poire

L’automne, c’est la saison des pommes, des poires et des scoubidous… Je n’ai jamais bien compris les paroles de cette chanson, mais ce qui est sûr c’est qu’un scoubidou ça ne doit pas être franchement digeste! Rassurez-vous je n’ai pas prévu d’en mettre dans cette recette!
tarte-pomme-poire-crumble-3

Ma tarte façon crumble ressemble a s’y méprendre à un crumble… Mais avec une pâte en dessous! Bah oui comme son nom l’indique quoi… On garde le plaisir du crumble mais cette variante est bien plus présentable et facile à servir à table!
C’est un dessert très simple mais le mélange pommes-poires est un régal qui fonctionne toujours trop bien, alors pourquoi d’en priver ?

tarte-pomme-poire-crumble-2

Tarte façon crumble pomme poire

  • 1 pâte brisée
  • 1 pommes
  • 2 poires
  • 75 g de farine
  • 40 g de beurre
  • 60 g de sucre
Préchauffez le four à 180°C.

Étalez la pâte brisée et précuisez-la 10 minutes.
Épluchez puis coupez les pommes et les poires en lamelles.
Dans un saladier, mélangez la farine au sucre, puis au beurre. Malaxez le tout avec les doigts pour obtenir une pâte sableuse.
Disposez les pommes et les poires sur la pâte précuite en alternance et saupoudrez la pâte par dessus.
Laissez cuire 20 à 25 minutes à 180°C.

tarte-pomme-poire-crumble

Spécialité d’Irlande : Colcannon

Aujourd’hui je vous emmène en Irlande découvrir une spécialité qui tient bien au corps : le colcannon. Le colcannon est une purée de pommes de terre et de chou vert préparée avec du beurre et du lait. On pourrait le rapprocher du stoemp belge, que j’avais testé et amplement approuvé il y a quelques temps.
Le colcannon est un plat d’automne, en Irlande il est même servi traditionnellement à Halloween, avec une pièce cachée dedans, apportant la chance à celui qui se cassera une dent dessus la trouvera.

Je dois avouer que je n’avais jamais cuisiné de chou avant cette recette, je n’étais même pas vraiment sûre d’aimer ça, mais j’ai été ravie de ce plat. C’est le genre de préparation réconfortante à manger dans son canapé l’hiver quand il fait bien moche, pour immédiatement se sentir incapable de bouger requinqué ! colcannon-2

Colcannon

Pour 2 personnes

  • 600 g de pommes de terre pelées et coupées en cubes
  • 350 g de chou de Savoie émincé
  • 3 échalotes émincées
  • 25 g de beurre + 2 noisettes
  • 1 gousse d’ail émincée
  • 12,5 cl de crème fraîche épaisse
  • 12,5 cl de lait
  • 1 brin de ciboulette
  • 4 tranches de poitrine fumée
  • Sel et poivre
Dans une casserole, faites cuire les pommes de terre dans l’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’elles soient tendres, puis égouttez.

Entre-temps, dans une grande poêle, attendrissez les oignons verts et le chou dans le beurre. Des qu’ils ont bien doré, ajoutez la crème, l’ail et le lait. Salez et poivrez.
Portez à ébullition. Couvrez et laissez mijoter doucement environ 20 minutes ou jusqu’à ce que le chou soit tendre. Écrasez grossièrement les pommes de terre.
À l’aide d’un batteur électrique, réduisez le chou en purée lisse. Ajoutez du lait ou de la crème au besoin. Ajoutez le chou à la pomme de terre et mélangez. Rectifiez l’assaisonnement si besoin. Faites revenir la poitrine une minute à la poêle.

Servez le colcannon avec une noix de beurre déposée au centre, la ciboulette ciselée et la poitrine grillée.

 colcannon

Source d’inspiration :
http://m.ricardocuisine.com/recette-detaillee.php?id=4847&lang=fr

Spécialité des Vosges : Gratin vosgien au munster

Aujourd’hui on passe à l’heure d’hiver! S’il paraît un peu compliqué d’estimer réellement ce que ce changement nous fait économiser sur notre facture d’électricité, on sait en revanche qu’on va pester tous les soirs qu’il fait noir trop tôt, qu’on a l’impression de ne plus voir le jour en dehors du travail et qu’avec ça on est tout juste bons à glander sous la couette en s’empiffrant.
Justement, s’empiffrer c’est ce que je vous propose de faire aujourd’hui, et quitte à passer à l’heure d’hiver, je vous propose une transition en douceur avec ce que l’hiver a de meilleur à nous offrir : un plat riche et gras bourré de fromage!

Pour changer des traditionnelles fondues et raclettes, je vous emmène dans les Vosges, avec ce gratin au munster qui n’a rien à envier à la tartiflette…

gratin-vosgien-munster-3

Si la recette est simplissime, les pommes de terre n’en sont pas moins fondantes à souhait et l’odeur de pieds de Munster vous chatouillera les narines dans un grand moment de bonheur fromager.

Ce gratin étant végétarien, vous pourrez l’accompagner de la viande de votre choix, et d’une petite salade pour en faire un plat équilibré, ou presque!

Mon four étant assez puissant, le gratin était très (trop?) doré en surface à la fin de la cuisson. Pour éviter ça, mettez le gratin le plus bas possible dans votre four s’il est électrique avec une résistance au dessus. Si malgré ça il dore trop vite, posez une feuille d’aluminium dessus et enlevez-la seulement 5 à 10 minutes avant la fin de la cuisson.

Pour une cuisson homogène et parfaite des pommes de terre, tranchez les finement (1 à 2 millimètres seront parfaits) et bien sûr faites toutes vos rondelles à la même épaisseur!

gratin-vosgien-munster-2

Gratin vosgien au munster

  • 1,3 kg de pommes de terre
  • 400 g de Munster
  • 1 boîte de lait concentré non sucré
  • 10 cl de crème fraîche liquide
  • 2 oignons moyens coupés en rondelles fines
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • 1 cuillère à café de mélange 4 épices
  • sel, poivre
  • beurre pour le plat

Beurrez un plat à gratin. Épluchez les pommes de terre, coupez-led en rondelles fines. Disposez une couche de pommes de terre dans le plat, puis les oignons et l’ail, le sel, le poivre et les épices.
Coupez le munster en deux dans le sens de l’épaisseur pour obtenir 2 ronds de fromage, puis déposez-le sur les pommes de terre et recouvrez d’une dernière couche de patates.
Verser le lait et la crème par-dessus, vérifiez qu’il y en ait assez pour que les pommes de terre du haut trempent dedans sinon ajoutez-en.
Faites cuire au four à 230°C pendant environ 50 minutes, jusqu’à ce que le gratin soit bien cuit et gratiné.

 gratin-vosgien-munster

Source d’inspiration :
http://m.marmiton.org/recettes/recette_gratin-vosgien-au-munster_40489.aspx

Tatin aux pommes, noix et Werther’s Original

Aujourd’hui c’est la fête des grands-pères… Je ne sais pas quand a été inventée cette fête commerciale conviviale mais dans ma famille elle n’est pas du tout rentrée dans la tradition pour l’instant!

tatin-pomme-noix-werthers-original-3

Figurez-vous qu’il existe même un site qui vous invite à faire « un selfie pour papi »… Je ne sais pas si votre papi est du genre geek connecté mais le mien je pense que ça lui passerait carrément au dessus du minitel que je lui envoie un selfie!

 Mais enfin pour ceux et celles qui veulent marquer l’événement ou tout au moins utiliser le prétexte pour faire plaisir à leur grand-père, je ne peux m’empêcher de penser qu’un gâteau les touchera plus qu’une photo égocentrique et mal cadrée sur un écran trop petit pour leur cataracte.
tatin-pomme-noix-werthers-original-2

Pour moi, l’ingrédient « emblématique » du grand-père par excellence c’est le Werther’s Original, à cause de la pub de notre enfance :

Du coup, j’ai utilisé ces caramels pour twister légèrement un bon classique des familles : la tarte tatin. Ce dessert est franchement facile à faire, très bon, et contrairement a ce qu’on pourrait penser il ne colle pas aux dent(ier)s!

 

tatin-pomme-noix-werthers-original-5

Tatin aux pommes, noix et Werther’s Original

  • 1 pâte brisée
  • 3 pommes golden
  • 10 bonbons Werther’s
  • 15 cl de crème liquide
  • 25 g de beurre
  • 25 g de noix décortiquées en petits morceaux

tatin-pomme-noix-werthers-original-4

 Faites fondre à feu très doux les bonbons dans la crème liquide. Quand le mélange est homogène et a épaissi, versez le mélange dans le fond d’un moule.

Préchauffez le four a 210°C.

 Déposez les noix grossièrement concassées sur le caramel.

Epluchez et taillez les pommes en gros quartiers puis déposez les sur le caramel.
Répartissez le beurre en petits morceaux sur les pommes.

 Couvrez avec la pâte en essayant de rentrer les bords dans le moule.

Mettez au four pour 30 minutes.
Laissez refroidir et servez avec une boule de glace vanille.

tatin-pomme-noix-werthers-original

Apple pie Framboise Mûre

L’apple pie est une véritable institution dans de nombreux pays. On pourrait le comparer à notre fameuse tarte aux pommes, mais l’Apple pie a certaines spécificités : d’abord la pâte, qui peut être plutôt sablée, plutôt feuilletée mais qui est en tout cas souvent plus épaisse que dans une tarte, et qui couvre généralement le dessus et le dessous du gâteau.

apple-pie-mure-framboise-2

Ensuite la garniture aux pommes : on a ici une garniture épaisse de dés de pommes, qui peuvent être accompagnés d’autres fruits ou épices suivant les spécialités locales : cannelle, raisins secs, fruits de saison…

Vous trouverez sûrement un peu abusif de parler d’un apple pie pour un gâteau à la mûre et à la framboise, mais je vous rassure mon gâteau contient bien l’ingrédient de base : la pomme!

apple-pie-mure-framboise-3

Les framboises et les mûres vient enrichir cette version de saison, si vous la cuisinez à une autre période, utilisez des fruits congelés ou innovez avec d’autres fruits de saison… Je doute que cette recette puisse se rater, quoi qu’on mette dedans!

Ne zappez pas les flocons d’avoine. Ils peuvent sembler accessoires mais ils vont absorber l’excédent du jus des fruits pour éviter que la pâte ne se détrempe.

Servez ce délicieux gâteau frais ou plus gourmand, tiède avec une boule de glace!

apple-pie-mure-framboise-4

Apple pie Framboise Mûre

Pâte :

  • 50 g de farine
  • 350 g de farine complète
  • 200 g de beurre mou
  • 2 œufs
  • 120 g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique

Garniture :

  • 500 g de pommes
  • 150 g de framboises
  • 150 g de mûres
  • 3 c. à s. de jus de citron
  • 4 c. à s. de confiture de mûres
  • 2 c. à s. de cannelle
  • 3 c. à s. de flocons d’avoine
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 sachet de sucre vanillé

apple-pie-mure-framboise-5

Dans un saladier, versez les farines et la levure. Ajoutez le sucre puis le beurre coupé en touts petits morceaux et mélangez avec les doigts pour incorporer le beurre.
Ajoutez les oeufs et pétrissez pour obtenir un mélange homogène.
Formez une boule avec environ les 3/4 de la pâte et une autre boule avec le quart restant, puis mettez-les au frais pour 1h minimum.

Pendant ce temps, pelez les pommes, faites les mijoter à feu doux dans une poêle avec le jus de citron pendant 10 minutes. A mi-cuisson, ajoutez la cannelle et la confiture de mures.

Préchauffez le four à 200°C.
Étalez dans un plat à tarte la grosse boule de pâte pour obtenir le fond et les bords de votre gâteau.

Saupoudrez-le avec les flocons d’avoine et le sucre vanillé, puis déposez le mélange aux pommes, les framboises et les mûres.
Couvrez avec le restant de pâte, en le répartissant un peu partout et en laissant apparent le mélange de fruits par endroits.

Mettez au four pour 30 à 40 minutes jusqu’à ce que le gâteau soit doré et le mélange de fruits bouillonnant.

apple-pie-mure-framboise

Apple pie en barres

apple-pie-bars-cannelle3
Avec le retour de l’automne, arrivent les envies de pommes, noix, potirons et autres plaisirs de saison.
J’attaque les festivités avec ces barres à l’Apple pie. Je me suis inspirée d’une recette américaine qui utilise de la garniture toute faite, mais par chez nous ce genre de préparation ne se vend pas, j’ai donc inventé la garniture, qui est un vrai régal !
apple-pie-bars-cannelle

Barres d’Apple Pie

  • 240 g de beurre mou
  • 350 g de sucre
  • 4 œufs
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 1/4 de c à c d’extrait d’amande amère
  • 400 g de farine
  • 1 cuiller à café de sel

Pour la garniture

  • 7 pommes
  • 80g de raisins blonds
  • 1 cm de racine de gingembre
  • 1 c à c de jus de citron
  • 1 c à c de cannelle
  • 1 pot individuel de compote (j’ai pris pomme banane, mais un autre parfum fera très bien l’affaire!)

Pour le glaçage

  • 30 g de sucre glace
  • 1/2 cuiller à café d’extrait de vanille
  • 1/2 cuiller à café d’extrait d’amande
  • 1 cuiller à soupe de lait

apple-pie-bars-cannelle2

Préparez la garniture : épluchez puis coupez les pommes en tout petits dés.
Ajoutez le jus de citron, mélangez puis ajoutez les raisins, la cannelle, le gingembre râpé.

Mélangez le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
Ajoutez les œufs, puis les extraits et mélangez bien.
Ajoutez ensuite la farine mélangée au sel.

Répartissez la moitié du mélange dans un moule d’au moins 20cm de côté. La couche sera assez fine.
Étalez dessus votre mélange aux pommes puis la compote.

Couvrez avec la deuxième partie du mélange.

Mettez au four 30 à 35 minutes à 180°C.

Laissez refroidir, puis mélangez les éléments du glaçage et répartissez-le sur le gâteau.

apple-pie-bars-cannelle4

Source d’inspiration :
http://notelr.com/cowboysBGgirl/Apple-Pie-Bars-For-fall

Grilled cheese à la fourme d’Ambert et aux pommes

La fourme d’Ambert est un fromage que je mange rarement en tartines car je le trouve un peu trop sec et doux à mon goût. Je lui préfère souvent le roquefort au goût plus intense. Mais ça, c’était avant de tester la fourme chaude… La coquine dévoile alors tout son arôme et un fondant parfait… 
grilled-cheese-fourme

Comme dans cette recette toute simple, parfaite pour un plateau télé en solo ou à plusieurs! Je ne suis pas une grande fan de sucré salé, mais ici la pomme ajoute juste une note de fraîcheur subtile, c’est vraiment l’équilibre parfait. La cuisson à la poêle avec le double beurrage de beurre est un peu riche mais donne un résultat vraiment plus moelleux qu’une cuisson au four, c’est donc important de la respecter. Régalez vous!

 

grilled-cheese-fourme3

Grilled cheese à la fourme d’Ambert et aux pommes

 

Par sandwich

  • 2 tranches de pain coupé
  • 30 g de fourme d’Ambert
  • 1/4 de pomme golden, épluchée et coupée en tranches très fines
  • 1 poignée de pousse d’épinards
  • 1 c. à s. de Huile d’olive
  • 1 c. à s. de  vinaigre de cidre
  • Poivre
  • Fleur de sel
  • 15 g de beurre ramolli
grilled-cheese-fourme4

Tartinez les deux tranches de pain avec du beurre ramolli, sur le recto et le verso.
Déposez la moitié de la fourme sur une face, puis les tranches de pomme. Poivrez et ajoutez  le reste du fromage.
Refermez avec l’autre moitié du pain beurré.
Mettez à chauffer une poêle à feu vif. Déposez le sandwich et couvrez.
Laissez 2 minutes puis retournez le sandwich et laissez deux minutes également la deuxieme face.

Pendant ce temps, assaisonnez les pousses d’épinard avec l’huile, le vinaigre, de la fleur de sel et du poivre.
Dès que le pain a bruni, servez avec la salade.

grilled-cheese-fourme2

Spécialité picarde : le bisteu

Je ne regarde pas assidûment l’émission Le Meilleur Boulanger (parce qu’il faudrait que je pose toutes mes après-midi pour la voir étant donné son heure de diffusion!) mais récemment avec les jours fériés je suis tombée dessus deux fois, et les deux fois cela m’a donné immédiatement envie de cuisiner pour tenter les spécialités que j’y avais vues à la maison! 

La première fois cela a donné la fameuse rabote picarde, une très belle découverte. Me revoici aujourd’hui avec une autre curiosité picarde, le bisteu. Cette tourte aux pommes de terre et lardons a eu un véritable succès lorsque je l’ai préparée. Simple à réaliser et super bonne, je la referai dès que possible! 
Le seul point d’attention de cette recette est la cuisson des pommes de terre. Coupez les bien fines pour les aider à cuire plus vite, et n’hésitez pas à attraper une pomme de terre en passant une fourchette par le trou central pour la goûter, et à rallonger la cuisson si elle vous semble trop juste! 

Personnellement je n’ai pas fait reposer 30 minutes après cuisson car on mourait de faim. Le résultat était excellent mais manquait de tenue. Je pense que le repos doit aider l’ensemble à solidifier pour un service plus facile, donc si vous pouvez, ne vous dispensez pas de cette étape.

bisteu2

P.S. : La cuisine de Picardie est malheureusement trop méconnue, découvrez-la un peu mieux à travers ce livre :

Bisteu Picard

  • 2 pâtes feuilletées
  • 600 g de pommes de terre (Bintje)
  • 400 g de lard cru fumé et découenné
  • 15 g d’oignons émincés
  • 4 œufs entiers
  • 60 cl de crème fleurette
  • 1 pincée de muscade
  • Sel, poivre
  • 1 jaune d’œuf
 

Épluchez les pommes de terre et les oignons. Coupez des lamelles de pommes de terre sans les rincer. Émincez les oignons. Coupez le lard en tranches de 0,5 mm.

Dans un plat à tarte aux bords assez hauts, étalez une pâte feuilletée et mettez une couche de pommes de terre et oignons. Salez, poivrer. Disposez les tranches de lard, remettez une couche de pommes de terre et d’oignons. Salez, poivrez.

Dans un saladier, mélangez les œufs, la crème, le sel, le poivre, la muscade et versez la préparation sur les pommes de terre. Recouvrez avec la seconde pâte feuilletée et faites une cheminée (un trou au centre de la pâte). Dorez la pâte avec le jaune d’œuf battu et mélangé avec une cuiller à soupe d’eau.

Mettez à cuire à 175°C pendant 2 h. Laissez reposer 30 minutes avant de servir.

 

bisteu