Archives par mot-clé : pomme de terre

Mon tour d’Europe en cuisine

Aujourd’hui, je vous propose de voyager à défaut de pouvoir sortir de chez vous! Que diriez-vous de visiter l’Europe à travers des recettes de chaque pays, ou presque? Je vous ai récapitulé ici tous les pays pour lequel je propose une recette sur le blog, et pour les autres, je les ajouterai au fur et à mesure. D’ailleurs si vous connaissez des recettes en provenance des pays qui manquent, n’hésitez pas à me faire part de vos idées en commentaire! Bon appétit!

Albanie : Kyopolou
Allemagne : Curry wurst
Andorre : Trinxat
Autriche : kasekrainers
Belgique : stoemp
Biélorussie : à venir
Bosnie-Herzégovine : pita sirnika
Bulgarie : à venir
Chypre : à venir
Croatie : strukli
Danemark : ristet hot-dog
Espagne : pan amb tomaquet
Estonie : à venir
Finlande : à venir
France : saucisson en brioche
Grèce : tzatziki
Hongrie : chaussons à l’oignon
Irlande : crisp sandwich
Islande : pyslur
Italie : piadina tomates mozzarella basilic
Lettonie : à venir
Liechtenstein : à venir
Lituanie : à venir
Luxembourg : gromperekichelcher
République de Macédoine
Malte : à venir
Moldavie : à venir
Monaco : barbagiuans
Monténégro : à venir
Norvège : à venir
Pays-Bas : kaasvlinders
Pologne : twarozek
Portugal : francesinha
République tchèque : tartinade à l’ail
Roumanie : platou taranesk
Royaume-Uni : cheese onion pie
Russie : salade Olivier
Saint-Marin : à venir
Serbie : à venir
Slovaquie : à venir
Slovénie : à venir
Suède : kokosböllar
Suisse : croûtes appenzelloises
Ukraine : zrazys de pomme de terre
Vatican : à venir

Comment utiliser des feuilles de brick?

J’adore les feuilles de brick, mais j’avoue que ça me gonfle parfois d’en acheter car il n’y a jamais la quantité exacte dont j’ai besoin dans le paquet, et une fois ouvert, cela se garde très mal! Et comme le gaspillage m’insupporte, j’ai réfléchi à quelques idées pour les réutiliser quand on se retrouve avec quelques feuilles à écouler en urgence.

Bricks chèvre, figue miel et noix

Bricks de courgettes chèvre

Bricks aux sardines et brebis

Samossas de thon en feuille de brick

samossas-thon-3

Boreks à la viande hachée

Bricks à la courge et 3 fromages

Croustillants de boudin noir et pomme de terre

Samoussas à la sardine

Potage « Brighton » aux carottes et cheddar

L’hiver est fini, mais nous allons encore avoir quelques mauvais jours devant nous je pense… Je vous propose donc une dernière petite soupe. Facile à faire et réconfortante, elle est principalement à base de carottes et de cheddar. Cette recette ne correspond pas vraiment à une soupe traditionnelle. Je ne sais même pas si elle vient d’Angleterre, malgré ce que peut laisser imaginer son nom. 
 
 
Il s’agit d’un potage que l’on trouve dans une célèbre enseigne de surgelés et que j’ai eu l’occasion de tester à une époque. Rien de bien compliqué dans le fait de faire une soupe, mais en avoir une toute faite au congélateur, ça dépanne parfois…
 
Comme j’adorais la version industrielle de cette soupe, j’ai tout de suite noté la version maison quand Samar l’a postée. J’ai mis du temps à me lancer, mais je ne regrette pas car elle est divine! Et c’est à mon tour de vous la partager.
 
 
Potage "Brighton" aux carottes et cheddar

Potage "Brighton" aux carottes et cheddar

Ingrédients

  • 1,5 l de bouillon de légumes
  • 500 g de carottes
  • 400 g de pomme de terre
  • 120 g de fromage cheddar
  • 25 cl de lait
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Épluchez les légumes et détaillez-les en petits morceaux.
  2. Versez les légumes dans une casserole profonde et ajoutez le bouillon de légumes.
  3. Chauffez et à l'ébullition, laissez cuire à couvert environ 20 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient cuits.
  4. Pendant ce temps, râpez le cheddar.
  5. Retirez la casserole du feu et mixez à l'aide d'un mixeur plongeant.
  6. Remettez sur le feu et ajoutez le lait jusqu’à ce que le potage soit assez chaud.
  7. Ajoutez ensuite le cheddar et laissez fondre tranquillement.
  8. Servez aussitôt en arrosant de crème liquide.
 
Source d’inspiration :
 

Gratin de chou-fleur au cheddar

Aujourd’hui je vous propose un classique revisité à ma façon, le fameux gratin de chou-fleur… Celui de mon enfance était à la béchamel et au gruyère, mais celui-ci, à la crème et au cheddar, me ressemble beaucoup plus!
 
 
Il faut dire que je n’ai jamais été une fan de béchamel que je trouve assez fade, et je ne raffole pas non plus de sa texture. Par ailleurs, je trouve que le cheddar parfume bien mieux l’ensemble que le gruyère, car il relève le côté assez doux du chou-fleur.
 
 
Ce gratin peut servir de plat complet pour un repas du soir, ou accompagner la viande lors d’un repas plus nourrissant.
 
 
 
 
Gratin de chou-fleur au cheddar

Gratin de chou-fleur au cheddar

Ingrédients

  • 1 chou-fleur (ou 850 g de bouquets)
  • 3 pommes de terre (+-600 g)
  • 10 cl de crème liquide ou crème de soja
  • 40 g de cheddar râpé
  • 90 g de mélange de fromage râpé à pizza
  • 2 échalotes émincées très finement
  • 2 gousses d'ail écrasées
  • 4 c. à s. de chapelure
  • 1 c. à s. d'ail semoule
  • 1 c. à c. de basilic
  • 1 c. à c. de coriandre
  • 1 c. à c. de curcuma
  • 1 pincée de piment doux
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Préchauffez le four à 175°C.
  2. Préparez votre chou-fleur si besoin : enlevez les feuilles, la tige centrale, détaillez-le en bouquets.
  3. Epluchez et coupez ne cubes les pommes de terre.
  4. Mettez de l'eau dans une casserole. Portez l'eau à ébullition. Ajoutez le chou-fleur, couvrez et faites cuire jusqu'à ce que le chou-fleur soit tendre, de 10 à 15 minutes.
  5. Dans une autre casserole d'eau, départ eau froide, faites cuire les pomme de terre en cubes, soit 15 à 20 minutes. Égouttez et réservez.
  6. Égouttez. Transférez le chou-fleur dans un bol, écrasez-le et égouttez l'excès d'eau.
  7. Mélangez le chou-fleur, les pommes de terre, la crème fraîche, le cheddar, les épices, l'échalote et l'ail dans un plat allant au four.
  8. Salez et poivrez généreusement.
  9. Recouvrez de chapelure.
  10. Faites cuire au four préchauffé jusqu'à ce que le mélange bouillonne, soit de 30 à 45 minutes.
 
Source d’inspiration :

Tourte raclette

Après la sauce au cheddar et le crumble de poireaux au cheddar, je suis décidément très branchée fromage en ce moment! Que diriez-vous d’une petite tourte? Il n’y a pas plus réconfortant en cette période morose! J’y ai mis une dose excessive de pommes de terre et de fromage à raclette, mais histoire de quand même apporter un peu de vitamines, j’ai ajouté de l’oignon et de la carotte… On est sauvés quoi!
 
 
On continue avec de l’ail, du persil et de la moutarde pour le goût, et c’est parti pour une tourte qui déchire!
 
 
Côté dorure, pas de surprise, j’utilise ma formule huile, curcuma et paprika que j’adore. On ne change pas une équipe qui gagne!
 
  
 
Tourte raclette

Tourte raclette

Ingrédients

  • 2 pâtes feuilletées
  • 200 g de raclette
  • 300 g de pommes de terre
  • 2 carottes
  • 2 gros oignons émincés finement
  • 150 g de crème fraîche
  • 2 gousses d'ail émincées finement
  • 2 c. à s. de moutarde douce
  • 2 c. à s. d'huile
  • 2 c. à s. de persil frais
  • Sel,  poivre
    Pour la dorure
  • 2 c. à s. huile
  • 1 pincée de paprika
  • 1 pincée de curcuma

Instructions

  1. Épluchez et coupez les pommes e terre en dés. Épluchez et coupez les carottes.
  2. Faites cuire les pommes de terre dans une casserole d'eau départ eau froide. Quand l'eau bout, ajoutez les carottes, laissez cuire 20 minutes, égouttez et réservez.
  3. Émincez l'oignon et l'ail.
  4. Faites revenir l'oignon dans une poêle avec l'huile 5 à 10 minutes jusqu’à ce qu'il soit doré, ajoutez l'ail, prolongez d'1 minute, coupez le feu.
  5. Dans un bol, mélangez la crème fraîche, 1 cuiller à soupe de moutarde, du sel, du poivre, l'oignon, l' ail, les pommes de terre et les carottes.
  6. Déposez la première pâte dans un plat à bords hauts. Tartinez la pâte  d'une cuiller à soupe de moutarde.
  7. Déposez le mélange par dessus, puis couvrez de tranches de fromage à raclette.
  8. Couvrez avec la seconde pâte et soudez bien les bords.
  9. Réalisez la dorure en mélangeant 2 cuillers à soupe d'huile, le paprika, le curcuma. Badigeonnez ce mélange sur la pâte à l'aide d'un pinceau de cuisine.
  10. Faites cuire 45 à 50 minutes à 200°C.
  11. Servez bien chaud.

Voyage gourmand : que manger et ramener du Danemark?

Source Pug Girl @Flickr
 
Régulièrement, je vous partage mes idées souvenirs ou mes plats favoris issus d’un pays que j’ai visité. Les voyages et la cuisine sont deux de mes plus grandes passions et quand je peux les réunir, je suis aux anges! C’est pourquoi en voyage, je suis toujours à l’affût de petits souvenirs culinaires, ou de spécialités à tester pour découvrir comment mangent les gens sur place. Aujourd’hui, direction le Danemark! Je vous livre mes conseils sur ce qu’il faut impérativement tester sur place, ou ramener dans vos valises.
 
 

Des fromages

 

On trouve quelques fromages sympa au Danemark. Il y a notamment un bleu danois, nommé le danablue. Vous pourrez aussi découvrir l’esrom, un fromage au lait de vache à la saveur prononcée, et avec de petits trous. Un peu plus doux, l’havarti se trouve également facilement. J’ai goûté ce dernier accompagné de compote et le mélange était très sympa! 

Source  @Flickr

Du pain et des « viennoiseries » danoises

 

Les viennoiseries ne se trouvent pas qu’à Vienne, et certaines que l’on trouve au Danemark sont très sympa.  Les wienerbrod (viennoiseries) les plus célèbres sont les kanelsnegl, des petits pains à la cannelle, et le romsnegl, un petit pain glacé au rhum. Côté pain, il y a beaucoup de pains bruns très sympa, et notamment le rugbrod ou pain danois.


Source Krista @Flickr

Des smorrebrod

 
Les smorrebrod sont une institution danoise. Il s’agit de tartines couvertes d’ingrédients frais et que l’on sert pour pas cher du tout dans tous les cafés et restaurants. Il y en a de très basiques ou de plus élaborées. On en trouve par exemple au fromage harvati avec de la compote, avec du hareng, de la moutarde sucrée et câpres, le tout sur du pain au malt (maltbrod) ou du rye brod. C’est la meilleure alternative pour manger typique et pas trop cher le midi au Danemark.
On trouve aussi une variante moderne, nommée les smushies. C’est exactement la même chose, mais servi en mini portions, à partager à l’apéritif.
 

Source Heather Cowper @Flickr
 

Du poisson

Les danois consomment beaucoup de poissons et notamment le hareng, des poissons fumés en tous genre, comme des maquereaux, de l’anguille… On trouve aussi les fiskefrikadeller, des boulettes de poisson épicées, et les sildebof, des croquettes de hareng accompagnées d’une sauce aux oignons. On sert dans certains restaurants le « platte » : une assiette garnie de produits de la mer comme du hareng, des crevettes, etc.


Source kaet44 @Flickr

De la street food

Il y a quelques classiques de street-food au Danemark et parfois des petites cabanes (polsevognen) qui vendent des hot-dogs et des snacks. On y trouve des hot-dogs composés de saucisses (pølser), avec des cornichons marinés (agurk) et de l’oignon grillé (ristede løg) ou de la rémoulade, une sauce qui n’a rien en commun avec notre rémoulade française. On y trouve aussi des frikadelle, encore un faux ami car ils n’ont que le nom en commun avec nos fricadelles! Il s’agit plutôt de petites galettes de viande type steak haché, qui peuvent être mises dans des sandwiches (ou pas). 
 

Source Jay Bergesen @Flickr

Des gâteaux et desserts

 

Il y a de nombreux gâteaux bien réconfortants au Danemark, j’ai pu tester le kransekage, ou gâteau aux amandes, l’æblekage, un gâteau aux pommes, mais aussi l’oldemorstang, qui rappelle un peu le stollen.  Sinon, le dessert divin à tester si vous aimez le ria au lait, c’est le risalamande : un riz au lait  aux amandes gâchées et à la confiture de cerises, un dessert typique de Noël là-bas.


Source Steve Snodgrass @Flickr

Des condiments et accompagnements

Il y a bien sûr des accompagnements à tout ça et parmi les plus fréquents, on trouve beaucoup de cornichons au vinaigre, ou d’oignons marinés dans un jus tout rose, sans doute à la betterave. 

Les salades de pommes de terre à la crème, ciboulette et oignons rouges sont également un accompagnement délicieux.

Des boissons

Ceux qui ont soif trouveront leur bonheur au Danemark, rassurez-vous. Il y a des brasseries célèbres là-bas comme la Carlsberg, et la Tuborg, mais aussi, bien plus sympa, de nombreuses micro brasseries, dont la plus grosse (qui n’en est donc plus une!) est la Mikeller. Les Danois ont aussi développé la première « bière open source », la Vores Øl. L’aquavit est une boisson locale aux plantes qui est un peu tombée en désuétude, mais revient à la mode grâce à certains cocktails.


Source Bernt Rostad @Flickr

Des accessoires de cuisine

 

Si vous aimez les accessoires design, vous pourrez vous faire plaisir et vous ramener des ustensiles en tous genres, car de nombreuses marque superbes sont originaires du Danemark : Bodum,  Bloomingville, Ferm Living, Greengate et plein d’autres, il n’y  que l’embarras du choix.

Voilà, côté alimentation et cuisine ce que j’ai remarqué au Danemark. Les mateurs de design seront évidemment aussi aux anges, ainsi que les fans des contes d’Andersen, qui pourront ramener une édition danoise s’ils le souhaitent! Et vous, qu’avez-vous ramené de là-bas?

Crème de poireaux au chèvre

Qui a envie d’une petite soupe? Si comme moi vous avez mangé n’importe quoi pendant tout le mois de décembre, et enchaîné ensuite sur une collection de galettes des rois interminable, alors une petite cure de légumes pour faire le plein de vitamines et de sels minéraux s’impose…
 
 
La soupe de poireaux est une de mes favorites, et celle que je vous propose aujourd’hui est garnie de rondelles de fromage de chèvre, parce que bon, on ne ne va pas non plus sombrer dans la déprime quand même!
 
 
Lorsque je prépare les poireaux, j’utilise un maximum du légume pour ne pas gâcher. Je n’enlève que les parties vraiment abîmées ou très sèches. La partie vert foncé du poireau doit généralement cuire plus longtemps que le reste car elle est plus coriace, mais comme ici on a une cuisson de 30 minutes et qu’on mixe le tout, cela ne pose pas de problème.
 
Le lait végétal peut être celui de votre choix, vous pouvez aussi le remplacer par du lait de vache, c’est vous qui voyez. Moi j’ai toujours du lait végétal au frigo, et j’aime bien la douceur qu’il apporte, notamment celui d’amande ou d’avoine.
 
 
 
 
Crème de poireaux au chèvre

Crème de poireaux au chèvre

Ingrédients

  • 1.75 l d'eau
  • 1 kg de poireaux
  • 2 oignons
  • 2 gousses d'ail
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 25 cl de lait végétal
  • 1 pomme de terre moyenne (+-250g)
  • 1 bûche de chèvre
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Épluchez la pomme de terre et coupez-la en dés. Épluchez et émincez grossièrement les oignons et les poireaux. Épluchez et écrasez l'ail.
  2. Dans une casserole, mettez l'eau, les poireaux, les oignons, l'ail, le cube de bouillon, la pomme de terre.
  3. Faites cuire 30 minutes, ajoutez le lait végétal, mélangez et mixez. Corrigez l'assaisonnement.
  4. Coupez des rondelles de chèvre (comptez une par bol).
  5. Faites-les faire fondre quelques secondes au micro-ondes ou quelques minutes sous le grill du four puis  déposez-les délicatement sur chaque bol.
  6. Servez immédiatement.

Les jours les plus gourmands à fêter cette l’année

Vous le savez sans doute, il existe un jour à célébrer pour chaque date du calendrier : jour du donut, de la bière, du gâteau au chocolat… Cela ne sert à rien, j’en conviens, mais c’es plutôt amusant et ça peut donner des idées repas… Je vous présente ici ma sélection de favoris parmi les plus farfelus et les plus appétissants!

1er janvier : Journée du bloody mary

4 janvier : Journée des spaghetti

4 janvier : Journée du chocolat chaud

3 février : Journée du carrot cake

carrot-cake-automne-2

4 février : Journée de la soupe maison

13 février : Journée de la cuisine italienne

pizza-napolitaine-3

6 mars : Journée des Oreo 

7 avril: Journée de la bière

12 avril Journée du Grilled Cheese Sandwich 

grilled-cheese-coeur-neufchatel

13 mai : Journée du Houmous 

houmous-haricot-blanc-2

9 juin : Journée du  de la tarte fraise-rhubarbe

cheesecake-fraise-rhubarbe

12 juin : Journée Internationale du falafel 

22 juin : Journée des onion Ring

28 juillet : Journée du Hamburger 

4 août : Jour du cookie aux pépites de chocolat

3 septembre : Journée du Welsh Rarebit 

IMG_0879

5  septembre : Journée de la pizza au fromage

pizza-blanche-trois-fromages

7 septembre : Journée de l’amateur de bière

10 septembre : Journée du hot dog

23 septembre : Journée du chocolat blanc

1er octobre  : Journée mondiale du végétarisme

12 octobre Journée de la tarte à la citrouille

15  octobre Journée du champignon

27 octobre Journée de la pomme de terre

6 novembre : Journée des Nachos 

 

17 décembre : Journée du sirop d’érable

pouding-chomeur-pomme-erable-2

Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé pizza par ici, vous ne trouvez pas? Remarquez que moi, je pourrais parler pizza chaque semaine et je ne trouverais pas ça excessif, tant c’est un plat que j’adore! Quand j’étais enfant, j’aimais les pizzas mais je n’ai pas souvenir que c’était un plat aussi gastronomique à l’époque. On achetait une jambon-fromage toute prête au supermarché, on la mettait au four et c’était parti! C’était déjà très chouette quand j’y repense.
 
 
  
 
De nos jours, on fait des pâtes à l’italienne, on met des fromage italiens, de la roquette dessus, un filet de balsamique, de la truffe parfois… C’est plus élaboré et je dois dire que j’adore, car c’est vraiment un repas qui met à l’honneur les produits frais. On est assez éloignés de la malbouffe quand on y réfléchit bien!
 
 
Ce qui m’a bien plu avec cette pizza, c’est la saveur du comté qui parfume bien l’ensemble. Il est un peu plus prononcé que du gruyère ou de la mozzarella. Additionné à la saucisse et aux pommes de terre, c’est une pizza finalement assez rustique et bien nourrissante!
 
 
Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Pizza au comté, saucisse et pommes de terre

Ingrédients

  • 1 pâte à pizza rectangulaire épaisse aux herbes
  • 100 g de pommes de terre cuites
  • 100 g de grosse saucisse fumée
  • 100 g de comté
  • 1 oignon rose coupée
  • 1/2 yaourt grec
  • 1 c. à s. bombée de moutarde
  • 1 pincée de muscade
  • 1 pincée de ciboulette
  • 1 pincée de laurier en poudre

Instructions

  1. Coupez votre comté en deux Râpez la moitié et coupez l'autre moitié en cubes.
  2. Coupez les pommes de terre en rondelles et réservez.
  3. Coupez la saucisse en 10 rondelles.
  4. Épluchez puis coupez l'oignon en rondelles.
  5. Mélangez le yaourt et la moutarde dans un petit récipient.
  6. Étalez la pâte à pizza.
  7. Tartinez-la avec la sauce yaourt moutarde.
  8. par dessus, éparpillez les morceaux de pomme de terre, l'oignon, la saucisse, le fromage râpé et en dés.
  9. Saupoudrez enfin les épices.
  10. Préchauffez le four à 200°C.
  11. Enfournez pour 12 à 15 minutes.
 
 
 

Fruit de saison : l’orange

Photo Rafael Castillo @Flickr

L’orange est un fruit que l’on adore en général pour son jus, mais il existe plein d’autres manières de la consommer : telle qu’elle, en gâteau, en salade de fruits, pour son écorce…. Aujourd’hui, je vous dis tout sur ce fruit gorgé de vitamines!

Comment choisir des oranges?

Elles doivent avoir une peau brillante et sans défaut et être lourdes pour leur taille, ce qui indique qu’elles contiennent beaucoup de jus et que la chair n’est pas sèche. Si vous avez l’intention d’utiliser l’écorce dans votre recette, par exemple en zeste ou pour faire des écorces confites, choisissez une orange bio.

Photo Igor Shatokhin @Flickr

Quand les oranges sont-elles de saison?

Les oranges sont disponibles toute l’année, mais sont à leur apogée  en hiver.

Comment conserver des oranges?

Les oranges se conserveront à la température de la pièce pendant une semaine et au moins deux semaines au réfrigérateur. Dans ce cas, sortez-les en avance et attendez qu’elles reviennent à température ambiante avant de les manger.

Photo Mark Bonica @Flickr

Comment préparer des oranges?

Les oranges et leurs zestes sont des arômes de choix, utilisables aussi bien dans les plats sucrés que salés. La saveur de l’orange provient en majeure partie du zeste, la couche externe de la peau – qui est souvent utilisée dans les recettes à base d’oranges et notamment les pâtisseries.
Les oranges  crues peuvent être utilisées dans les salades de fruits mais aussi dans les salades salées.
Utilisez-les également dans les smoothies, les marinades et les vinaigrettes. L’orange fera aussi merveille dans les gâteaux, que ce soit en y ajoutant des zestes ou en les imbibant d’un sirop réalisé à partir du jus. 
Vous pouvez aussi réaliser une eau infusée à l’orange en mettant quelques rondelles à tremper dans de l’eau fraîche. 

Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

 

Mes recettes favorites aux oranges

 

Brownie aux oranges confites

Muffins chocolat orange

Écorces d’oranges confites

Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique

Gratin d’endives à l’orange et au munster

Jus d’orange, concombre et menthe

jus-orange-concombre-menthe-3

Namandier

namandier-poires

Cake à l’orange et aux noix

cake-orange-noix-3