Archives par mot-clé : petit-déjeuner

Thé : mettez-vous au bio !

Aimez-vous le thé ? Moi j’en suis fan depuis longtemps, et j’en consomme vraiment beaucoup. Pour tout vous dire, il m’arrive d’en prendre au petit-déjeuner, au goûter, le soir… Ou à n’importe quel moment de la journée. C’est devenu pour moi un compagnon de tous les instants, qui m’aide à prendre une petite pause détente et à me relaxer, à savourer l’instant présent… Parmi mes thés favoris : le thé chai, le thé Earl grey, le thé russe à la bergamote, le thé matcha du Japon, le thé aux agrumes, le thé au lait… C’est bien simple, je les aime tous, ou presque ! Depuis plusieurs années, je me suis mise à consommer principalement du thé bio, et aujourd’hui, je vous explique les raisons de ce choix. Pourquoi opter pour les labels bio ?

Pourquoi opter pour le thé bio ?

A notre époque, en tant que consommateurs “conscients”, nous sommes nombreux à rechercher le label « bio » lors de nos achats. Bien que les produits biologiques présentent un certain nombre d’avantages, l’étendue de ces avantages n’est pas toujours évidente pour nous.
 
En ce qui concerne le thé biologique par rapport au thé conventionnel, vous pourriez vous demander : quelle est véritablement la différence ? Qu’est-ce qui fait du thé biologique un choix plus judicieux que le thé conventionnel et pourquoi est-ce important ? Aujourd’hui, je vous partage donc mes raisons de choisir d’acheter et de boire de préférence du thé bio.
 
Globalement, la vraie différence entre le thé classique et le thé bio concerne principalement la façon dont les feuilles, épices et/ou herbes qui le composent sont cultivées, collectées, et traitées tout au long du circuit entre leur lieu de récolte et le consommateur final, c’est à dire nous. La fabrication du thé bio repose sur des processus écologiques, le respect de la biodiversité et des cycles adaptés aux conditions locales, plutôt que sur l’utilisation d’intrants ayant des effets néfastes. L’agriculture biologique du thé allie tradition, innovation et science pour profiter à l’environnement et promouvoir des relations équitables et une bonne qualité de vie pour tous.
 
Le thé bio est un thé qui n’a pas été mis en contact avec des produits chimiques ou des pesticides durant l’intégralité de sa vie. On le reconnaît généralement à un logo bio présent sur l’emballage,
AB plus précisément, lorsque le label est établi en France, comme le thé bio proposé par thes-traditions.com qui propose une sélection bio de thés aux fruits, aux fleurs ou encore aux épices.
 
Le thé non bio, ou thé conventionnel contient fréquemment des fertilisants chimiques, des pesticides, des fongicides, des herbicides. C’est tout ce que l’on évite de consommer en optant pour le thé bio. Ces produits chimiques ont des effets nocifs non négligeables sur l’environnement, les agriculteurs et les consommateurs qui peuvent en ingérer des résidus. Les méthodes conventionnelles de culture du thé permettent de maximiser la production à court terme, mais il y a un coût environnemental et humain significatif. Découvrez ci-dessous pourquoi boire du thé bio est important.
 
 
 

Consommer moins de pesticides en buvant du thé bio

Contrairement aux fruits et légumes que l’on rince ou épluche, les feuilles de thé ne sont jamais rincées avant d’être infusées. C’est pourquoi il est très important de choisir un thé bio issu de l’Agriculture Biologique afin de ne pas retrouver un grand nombre de pesticides et de produits chimiques dans sa tasse.

Bio : respecter le travail des cultivateurs de thé

Avec le thé bio, les cultivateurs de thé dans les pays producteurs n’ont pas à manipuler de produits chimiques et toxiques. Ils préservent donc leur santé. Également, de nombreux producteurs bio adhèrent à des coopératives qui visent à créer de l’autonomie pour les agriculteurs. Choisir de consommer du thé biologique cultivé par de petits agriculteurs revient ainsi à soutenir tout un système de production alternatif. Le thé conventionnel, cultivé avec la production de masse à l’esprit, repose sur le modèle de plantation massif, ce qui est non seulement mauvais pour l’environnement, mais aussi mauvais pour les agriculteurs. Ce système d’exploitation soumet les agriculteurs à des conditions de vie et de travail dangereuses, et ce, au profit des propriétaires de plantations.

Protéger l’environnement en optant pour le thé bio

Vous protégez l’environnement grâce au thé bio. En général, le thé biologique est cultivé dans de petites fermes biodiversifiées, tandis que le thé conventionnel provient de grosses plantations en mono culture. Les petits agriculteurs favorisent la biodiversité en utilisant des méthodes d’agriculture biologique et biodynamique, permettant à la faune et à la flore locale de s’épanouir aux côtés de la culture du thé.
 
Le thé conventionnel étant cultivé de manière à donner la priorité à la production de masse à court terme, il est cultivé dans des plantations à grande échelle dédiées uniquement à la culture du thé. Ces plantations constituent de grandes parcelles de terre, éliminant toute variété de vie végétale et animale. La monoculture dépouille le sol de nutriments, détruit les forêts et laisse la faune sans endroit pour vivre. À long terme, cela n’est pas viable et crée des dommages durables à la terre. De manière générale, une alimentation bio associée à une bonne hygiène de vie a également été reliée à une réduction du risque de cancers.
 

Le thé bio est-il plus cher ?

Il y a quelques années, je remarquais un gros écart de prix entre le thé conventionnel et le thé bio. Mais en se généralisant, le bio a revu ses prix à la baisse et on trouve du très bon thé bio, aux parfums variés, à des prix raisonnables et surtout avec une composition saine.
 
Voilà selon moi de nombreuses raisons d’arrêter le thé conventionnel au profit du thé bio. Les prix n’étant par ailleurs pas très différents, je ne vois plus aucun frein qui m’empêche de consommer de meilleurs produits pour mon corps ! Et vous, quels sont vos thés favoris ? Êtes-vous plutôt attirés par le thé bio, ou pas ? Et plutôt thé en sachet ou thé en vrac ? Vous pouvez lire également : voyage gourmand à Strasbourg : que manger ?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Baguette à l’ancienne maison

Aimez-vous la baguette? Faites-vous partie de ces gens qui vont à la boulangerie tous les jours ou de ceux qui n’ont jamais de pain dans les placards? Moi c’est un peu tout ou rien… En confinement, il ne se passait pas une journée sans que j’aille acheter mon pain, car j’avais plus de temps pour petit-déjeuner, et ma fille adore savourer un bon bout de baguette fraiche!
 
 
 
Par contre pendant l’année je ne pense pas trop à en acheter, et si j’en achète au cas où, ou il finir vte par durcir car j’ai finalement fait autre chose et n’ai pas eu l’occasion de le manger…
 
Du coup je n’en achète pas souvent, et il m’arrive parfois de me retrouver à 18h avec une envie de pain et la flemme de ressortir en acheter.
 
 
Dans ce cas, je dégaine la machine à pain! En véritable sauveuse, elle me garantit du pain frais à peine 3 heures plus tard, tout chaud, un régal!
 
J’ai acheté un modèle de machine à pain qui cuit des mini baguettes, mais je préfère souvent en faire des plus grosses (format demi baguettes). Dans ce cas je les cuis au four après un pétrissage en machine. Mais tout peut être fait à la main.
 
 
Si besoin d’idées pour profiter de ce bon pain frais, jetez un œil à ma tartinade roquefort cranberries, tartinade au pois cassés ou côté sucré, ma pâte à tartiner chocolat noisettes!
 
Ci-dessous vous découvrirez les modalités pour réaliser cette recette, ainsi qu’un mélange de farine que vous pouvez réaliser pour obtenir ce pain légèrement brun et rustique. Mais vous pouvez remplacer les 100 g de farine “céréale noire” par un mélange tout fat du commerce, du type “pain de campagne” ou “céréales”.
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Haricots blancs façons baked beans et polenta

Saviez-vous qu’il existe une journée dédiée aux fans de bacon? Et je vous l’annonce tout de suite, le grand jour, c’est aujourd’hui! Drôle de façon de clôturer l’année, non?
 
A l’occasion, je vous propose une petite recette de haricots blancs cuisinés façon “baked beans”, vous savez, ces haricots à la tomate servis au petit-déjeuner en Angleterre.
 
 
J’en entends déjà certains se sauver en courant, mais je ne sais pas pourquoi, je suis une grande fan de cette spécialité! 
Je pourrais en manger une boite entière! Mais rien de meilleur que le fait maison et cette version un peu plus gastronomique n’a rien à voir avec celle qu’on trouve toute faite en boite!
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Gâteau d’anniversaire Pat Patrouille

Me voilà aujourd’hui avec un gâteau d’anniversaire. Vous vous en doutez, ce n’était pas pour moi, c’est ma fille qui a une fois de plus fêté son anniversaire récemment… Le temps passe trop vite ! 
 
 
Je ne suis pas une adepte de la pâte à sucre, je ne suis surtout pas très douée, mais une fois par an, je fais cet exercice pour surprendre ma mini-moi et ce fut une fois de plus mission accomplie… Bien que ce gâteau ait vécu quelques péripéties avant de pouvoir être dégusté ! 
 
J’ai choisi de ne pas réaliser moi-même les personnages Pat Patrouille, car ce n’est pas de mon niveau, et puis je me suis dit que les figurines seraient un petit cadeau sympa pour ma fille au passage. 
 
 
La veille de son anniversaire, j’ai donc préparé le gâteau de base, puis assemblé le décor patiemment, allant même jusqu’à planter la bougie dessus, moi qui aime que tout soit prêt en avance! Ce détail a son importance dans la suite de l’histoire…
 
À un moment, mon ami a un éclair et court regarder le gâteau avant de me demander quel âge a ma fille…
 
– 6 ans, pourquoi ?
– Car il est indiqué 5 sur le gâteau !
– Whaaaaat?
 
Figurez-vous qu’en achetant la bougie sur internet, j’ai saisi “bougie 6 ans” dans le moteur de recherche, et parmi les résultats de recherche, une bougie 5 ans  s’est glissée, une seule, plus jolie que les autres… C’est celle sur laquelle j’ai cliqué, sans capter que le chiffre n’était pas le même que les autres, focalisée sur leur aspect esthétique ! Je n’ai rien vu non plus au déballage, ni à l’installation, que voulez-vous, j’étais trop concentrée sur le décor à réaliser ! Oups ! 
 
 
Je réalise donc que je vais devoir courir acheter une autre bougie à ma fille dès le lendemain matin avant que les invités arrivent, mais l’histoire ne s’arrête pas là… 
 
Le lendemain matin, je me lève tôt pour finir les préparatifs, et je veux cuire une bonne brioche pour le petit-déjeuner avant d’attaquer cette longue journée… Je mets donc mon four à préchauffer, le tout en oubliant que j’avais rangé le gâteau dans le four, la pâte à sucre supportant mal le froid du réfrigérateur ! 
 
Je réalisé mon erreur 20 minutes plus tard, ouvert le four avec angoisse et trouvé la pâte à sucre à peu près intacte, à peine ramollie… Mais la bougie 5 ans (orange fluo) s’était totalement désagrégée et avait recouvert toute la surface (bleue) du gâteau… Dans la panique, j’ai attrapé le gâteau à pleine mains sans me demander si le plat allait être chaud, je me suis évidemment brûlée, j’ai renversé de la cire partout…
 
Passé les premiers instants, j’ai fini par me poser et me demander comment sauver la situation… Restons calme!
J’ai versé un maximum de cire liquide dans l’évier et j’ai ensuite mis le gâteau au froid en espérant que la cire s’enlèverait par blocs une fois durcie. Malheureusement 2 heures plus tard, j’ai constaté que ça ne se passait pas du tout comme ça, enlever le sucre arrachait la pâte à sucre et cela faisait de gros trous sur le gâteau… 
 
Idée de dernière minute, utiliser des restes de pâte à sucre et refaire à l’arrache un deuxième décor au dessus du premier. .. Ouf, c’est passé ! Ce n’était pas magnifique, la retouche était assez visible, mais ma fille n’a eu d’yeux que pour ses figurines Pat patrouille, c’est tout ce qui dompte ! 
 
La photo a été prise avant ces mésaventures, donc le gâteau n’est pas encore ruiné et la bougie est toujours celle du mauvais âge… Mais finalement, il portait bien un 6 le lendemain ! 
 
La recette que je vous propose inclut un la réalisation d’un simple gâteau qui sert de support à la décoration. Il plait beaucoup à ma fille mais vous pouvez le remplacer par n’importe quelle recette de base que vous aimez, tant que votre gâteau n’est ni mou, ni collant, ni friable… Un gâteau de type gâteau yaourt convient très bien par exemple.
 
Source d’inspiration : 
https://avalonsunshinehq.com/blogs/cake-gallery/toys-on-cakes-paw-patrol
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Brioche aux pralines roses

Je n’ai jamais été une adepte du petit-déjeuner. Même si je sais pertinemment que ce repas est capital, je ne prends généralement pas le temps le matin. Du moins, ça c’était avant… Car depuis que j’ai ma fille, pas question de plaisanter avec le petit-déjeuner et de la laisser partir à l’école le ventre vide ! 

 

Sans compter que celui avec qui je partage un bon nombre de mes réveils a des arguments de poids pour me motiver, comme par exemple, préparer une bonne brioche toute chaude… Comment y résister ? 

Celle-ci est née d’un reste de pralines roses que m’a donné une amie. Je ne sais pas pourquoi, je les ai immédiatement imaginées dans une brioche, peut-être parce qu’on voit ce genre de recette partout sur internet ? 

La recette réalisée ici est végétale, c’est à dire qu’elle ne contient ni œuf, ni beurre, ni lait, et pourtant, elle réussit l’exploit d’être bien moelleuse. Je suis partie d’une recette de Pourquoi pas Isa que j’ai ajustée sur le temps de cuisson et le sucre pour la faire mieux correspondre à mes goûts.  

Source d’inspiration:
http://pourquoi-pas-isa.blogspot.com/2020/04/brioche-fleur-doranger-huile-dolive.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Mes idées pour bien utiliser votre congélateur

 
En ce qui concerne le congélateur, il existe y a deux écoles : ceux qui ne savent même plus ce que contient le leur et qui doivent sortir le pic à glace pour y prélever quoi que ce soit, et les accros qui l’utilisent en toute circonstance et piochent dedans au jour le jour.
Quelle que soit la catégorie à laquelle vos appartenez, je vous propose aujourd’hui d’en savoir un peu plus sur la meilleure façon d’utiliser votre congélateur!
 
Photo Mliu92 @ Flickr

Stockez des légumes et fruits prêts à cuisiner

 
Votre congélateur peut vous aider à préparer un repas sain et riche en vitamines en quelques minutes, à condition de prévoir les bons produits. Des épinards pré-cuits, du poivron émincé, des carottes en rondelles, des petits pois et du brocoli peuvent par exemple constituer un bonne base de départ, à adapter suivant ce que vous aimez. Côté fruits, des framboises, des dés d’ananas ou encore de pommes peuvent vous permettre de préparer un gâteau ou une crêpe gourmande très facilement.
 
 

Prévoyez les basiques pour tout cuisiner

 
Souvent quand on a envie de cuisiner, il manque un petit ingrédient-clé et cela nous décourage… Le congélateur peut nous rendre de bons services à ce niveau-là. Prévoyez d’avoir toujours de l’oignon, de l’ail et de l’échalote émincés, ainsi que des galets de sauce tomate et de crème fraiche. Les herbes ciselées et le piment frais émincé sont également très utiles, surtout qu’ils permettent de ne prélever qu’une toute petite portion et évitent donc le gâchis.

Stockez en petites portions

 
Le souci quand on congèle des restes en grosse quantités, c’est qu’on hésite parfois à les décongeler. En effet, une fois décongelé les aliments ne se conservent plus très longtemps, et on attend donc d’être sur qu’on va tout manger. Pour cette raison, il est plus simple de congeler ses plats en proportions individuelles. Si on est plusieurs à manger, il suffit de décongeler plusieurs portions. Si on est seul, c’est très pratique pour un repas improvisé ou même pour emmener le midi au bureau. de la même façon, congelez les soupes dans de petits pots individuels ou même dans des bacs à glaçons pour former des palets comme le font les industriels.
 

Réduisez vos déchets

 
Quiconque prépare des repas à la maison assez régulièrement a forcément le sentiment de produire beaucoup de déchets qui pourraient parfois être évités. La conservation ( pour les réutiliser plus tard) des déchets de cuisine est l’une des meilleures choses que notre congélateur peut nous aider à faire. Il y a d’abord la posisbilité de jeter des produits qui s’abiment plutôt que de les jeter comme des fruits ou des légumes qui commencent à vieillir. Même les banans trop mures peuvent etre congelées entières sans la peau pour etre utilisées plus tard dan sun banana bread.Les légumes un peu défraichis pourront facilement etre uliseés dans une soupe ou un curry.
 

Stockez vos épluchures

Il n’y a pas que les produits sur le point de l’abimer que vous pouvez stocker pour réduire les déchets. Congelez vos épluchures de légumes pour réaliser vos bouillons maison dès que vous en aurez assez. Vos écorces d’agrumes peuvent aussi être sauvées dans l’objectif de les confire, d’en faire des sirops ou d’en faire des confitures. La peau et les pépins de melon serviront aussi à faire une confiture. Les épluchures de pomme  peuvent aussi permettre de faire des sirops et boissons chaudes délicieuses. Le jus de pois chiches peut être congelé puis battu en mousse en remplacement de blancs d’oeufs. ce ne sont que quelques exemples mais il en existe plein d’autres!

Voilà ma façon d’utiliser mon congélateur au mieux afin de pouvoir cuisiner très facilement ce que je peux au quotidien en gagnant du temps! Et vous, avez vous d’autres idées ou techniques?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Breakfast burritos végétariens

Qui est partant pour manger des burritos au petit-déjeuner? Vous allez me dire qu’il n’y a que moi pour faire des trucs pareils, mais en même temps, je ne petit-déjeune pas, sauf le dimanche si je me lève super tard, alors c’est presque plus un déjeuner qu’un petit déjeuner… Enfin bref, parfois certains restaurants proposent des burritos pour le brunch, j’ai trouvé que c’était une chouette idée et que ça passait vachement bien au réveil! J’ai donc voulu en faire une version maison.

 
 

Ces burritos sont végétariens et composés de haricots rouges, de feta, de sauce tomate et de morceaux d’omelette. On y ajoute à la fin deux sauces servies froides, une salsa à la tomate, et une autre avec une base crème, un peu comme dans les recettes tex-mex.

J’ai choisi de simplement plier les tortillas en deux pour qu’on puisse voir ce qu’elles contiennent. Cette recette est végétarienne mais si vous préférez, j’avais aussi proposé une autre variante de breakfast burritos avec du bacon il y a quelque temps. 

 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Mes pains de fête

Pour les fêtes, quoi de mieux qu’un bon pain maison? Je vous propose ici ma sélection de pains faciles à faire pour accompagner vos entrées, plats, ou encore pour le petit-déjeuner du 25. Régalez-vous et surtout, passez de bonnes fêtes!

Apéro

Baguette à l’ail

baguette-ail

Baguette au saucisson et vin rouge

baguette-saucisson-vin-rouge

Pain chasseur

Pour le foie gras

Pain au muesli

Pour accompagner le plat

Pain au cidre

Pour le fromage

Mini baguettes à la châtaigne

Pour le lendemain

Baguettes viennoises aux pépites de chocolat

 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Tartines façon “english breakfast”

Cela va vous sembler contradictoire, mais bien que je ne petit-déjeune jamais, j’adore les recettes “spécial petit-déjeuner”. Le dimanche, j’aime que le repas du midi soit un mélange entre un petit-déjeuner et un déjeuner, un brunch si vous préférez! J’essaye de composer des recettes différentes à chaque fois, et cette fois-ci c’est un petit-déjeuner sous forme de tartines au four que je vous propose. On y retrouve les fameux œufs au plat du petit-déjeuner anglais ainsi que le fameux bacon, le tout déposé sur une tartine couverte de sauce tomate et barbecue…
 
 
  
 
Cette recette est prévue pour deux personnes. Comme nous sommes de gros mangeurs, j’avais mis deux œufs par personne. Vous pouvez bien sûr n’en mettre qu’un seul si vous avez peur que ça fasse beaucoup!
 
Accompagnez-la d’un café et d’un jus d’orange frais pressé et vous avez un parfait brunch pour votre dimanche matin!
 
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Crèmes d’avoine chocolat banane

Connaissez-vous la crème d’avoine? Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, il s’agit d’une poudre, et non d’une crème, un peu comme une farine cuite, que l’on trouve en magasin bio et que l’on prépare comme une sorte de bouillie. Il suffit de la faire chauffer dans de l’eau pour qu’elle gonfle, un peu comme une polenta.
 
 
J’ai acheté ce produit sur un coup de tête, mais une fois à la maison je ne savais pas bien ce que j’allais faire avec. Il existe finalement assez peu de recettes qui intègrent cet ingrédient, et j’ai donc décidé d’improviser un peu!
 
 
J’y ai donc ajouté du chocolat en poudre sucré pour petit-déjeuner et une banane que j’ai écrasée à la fin de la cuisson, pour lui donner des saveurs régressives qui ont bien plu à ma fille. Ce premier essai était très sympa, et vu qu’il me reste encore de la crème d’avoine, il ne me reste plus qu’à réfléchir à la recette suivante!
 
  
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0