Archives par mot-clé : Inde

Houmous au curry vert

A l’époque de mes débuts sur ce blog, je m’amusais souvent à créer des recettes « fusion ». Welschotto, tourte fish’n chips ou mac and cheese burritos, j’adorais mixer la cuisine de deux pays en apparence sans aucun lien entre deux pour créer un super plat qui combinait ce que j’aimais dans chaque. J’ai réalisé que j’ai un peu perdu cette habitude au fil du temps, c’était pourtant très amusant et cela me réservait beaucoup de bonnes surprises!
 
 
Alors j’ai décidé de m’y remettre et de fusionner à nouveau la cuisine de deux pays. Cette fois, j’ai voulu faire se rencontrer deux de mes plats favoris et en apparence sans rapport entre eux : le curry vert, un plat relevé et nourrissant plutôt typique d’Inde et le houmous, star des apéros originaire du Proche Orient.
 
Cela a donc donné… Un houmous au curry vert bien sûr!
 
 
On y retrouve la texture bien crémeuse du houmous, mais sa douceur habituelle laisse place aux notes épicées, acidulées, et fraîches du curry vert. Je dois dire que cette version nous a totalement conquis et que nous l’avons engloutie encore plus vite qu’un houmous classique! Si vous êtes amateurs de saveurs relevées, ce houmous qui a fait un détour en Inde est fait pour vous!
 
 
 
Houmous au curry vert

Houmous au curry vert

Ingrédients

  • 250 g de pois chiches crus (ou 500 g cuits)
  • 1 c. à s. de pâte de curry vert
  • 5 cl d'eau
  • 4 gousses d'ail
  • 1 c. à s. de feuilles de coriandre
  • 2 c. à s. de jus de citron vert
  • 1 c. à s. d'huile de sésame
  • 2 c. à s. bombées de crème de coco
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Si vous utilisez des pois chiches crus, pensez à les faire tremper dans de l'eau la veille au soir ( 8 heures minimum).
  2. Ensuite, rincez-les puis mettez-les à cuire départ eau froide, pour une durée d'une heure 30 environ jusqu’à ce qu'ils soient tendres. Laissez-les tiédir avant de les utiliser pour la recette.
  3. Mélangez tous les ingrédients dans le bol d'un mélangeur ou d'un robot culinaire, salez et poivrez et mélangez jusqu'à obtenir une consistance lisse.

Spécialité du Népal : dal bhat

 Vous savez que j’aime voyager en cuisine et aujourd’hui, ce plat de riz et lentilles nous emmène au Népal. Un beau voyage vous ne trouvez pas? La cuisine du Népal est un beau mélange d’influences d’Inde et du Tibet. Ce dal est un peu le plat de base de la cuisine végétarienne au Népal. On le sert souvent lors d’un des deux repas journaliers : en fin de matinée ou fin d’après-midi.
 
 
C’est un plat qui est aussi très apprécié au Bangladesh et en Inde.
On sert souvent le dal bhat avec du curry et des légumes en conserve épicés (achards ou pickles). 
 
Au Népal, on mange ce plat directement à la main (toujours la droite) mais je ne vous cache pas que j’ai utilisé des couverts! C’est vous qui voyez, surtout si vous avez des enfants, l’option de manger avec les mains risque de leur plaire!
 
Le riz utilisé est du riz basmati, très parfumé et très utilisé en cuisine indienne.
 
 
Cette recette est délicieuse et pas compliquée du tout, il n’y a pas besoin d’être un grand cuisiner pour la réussir et se régaler! Réalisez un curry maison et accompagnez-le de ce dal bhat au lieu de simple riz nature, votre recette sera sublimée!
 
La prochaine fois que les températures baissent, préparez vous ce plat bien réconfortant et imaginez-vous aux sommets de l’Himalaya, vous trouverez que finalement il ne fait pas si froid!
 
 
 
 
Spécialité du Népal : dal bhat

Spécialité du Népal : dal bhat

Ingrédients

  • 215 g de lentilles jaunes (Toor dal) ou brunes
  • 1 oignon moyen haché
  • 1 c. à c. de flocons de piments rouges séchés
  • 1 petite tomate hachée
  • 1/2 c. à c. de curcuma
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 c. à s. de graines de moutarde
  • 1/2 c. à c. de graines de cumin
  • 1  litre d'eau
  • 3 c. à s. de feuilles de coriandre hachées
  • Sel

Préparation

  1. Rincez et égouttez les lentilles. Réservez.
  2. Dans une poêle, chauffez l'huile avec les graines de moutarde, les graines de cumin, l'ail et le piment rouge pendant 1 minute.
  3. Ajoutez l'oignon et faire sauter jusqu'à ce qu'il soit translucide, soit 5 minutes environ.Ajoutez les morceaux de tomates hachées et faites-les cuire jusqu'à ce qu'elles soient molles, 5 minutes.
  4. Ajoutez les lentilles, l'eau, le curcuma et le sel.
  5. Couvrez et faites cuire 30 minutes environ en remuant de temps en temps.
  6. Garnissez de feuilles de coriandre fraîches et servez avec du riz cuit à la vapeur.
 
Source d’inspiration :
http://www.desifiesta.com/2014/02/dal-bhat-lentils-and-rice-nepalese-style.html

Kinder country maison

Pâques approche et comme chaque année, j’essaie de préparer des  recettes maison. Si vous êtes comme moi et aimez gâter vos proches avec des recettes réalises par vous-mêmes, voici une recette que j’ai déjà testée par le passé et qui a eu son petit succès. Il s’agit de Kinder country maison, une friandise que ma sœur adore, ce qui m’a donné envie de la réaliser pour lui offrir.
 
 
La recette est très facile et peut vous permettre d’utiliser un stock de céréales si vous en avez qui traînent dans les placards. Le résultat est vraiment assez ressemblant, et délicieux!
 
Malheureusement je n’avais pas de moule ressemblant à celui des Kinder country, j’ai donc fait avec les moyens du bord, le résultat est très joli mais du coup il est plus compliqué de deviner à quoi sont parfumés ces chocolats et à quelle friandise ils font référence… Tant pis, la surprise n’en est que meilleure!
 
 
Si vous êtes à la recherche d’idées de petits cadeaux chocolatés pour Pâques, découvrez par exemple mon chocolat façon Crunch, mes plaques de chocolat fantaisie et mes kits pour riz au lait
 
 
 
Kinder country maison

Quantité ou nb de personnes: Pour une douzaine de gros chocolats

Kinder country maison

Ingrédients

  • 100 g de chocolat blanc
  • 5 cl de crème liquide entière
  • 30 g de blé soufflé
  • 20 g de flocons d'avoine
  • 260 g de chocolat au lait

Préparation

  1. Faites fondre la moitié du chocolat au lait, et tapissez-en le fond de vos moules à l'aide d'un pinceau. Réservez.
  2. Faites fondre au bain-marie le chocolat blanc. Lissez le mélange, ajoutez la crème liquide et mélangez.
  3. Ajoutez les flocons d'avoine et le blé soufflé. Mélangez.
  4. Répartissez le mélange dans vos moules.
  5. Faites fondre les 160 g restants du chocolat au lait, versez par dessus et lissez à l'aide d'une spatule.
  6. Laissez durcir au réfrigérateur puis démoulez.

Tag : Mes passes temps favoris

Photo 1Day Review @Flickr
 
J’ai été taguée par Les recettes de la débrouille, un blog que j’aime beaucoup, pour parler de mes passe-temps! Comme cela faisait bien longtemps que je n’avais pas fait de tag, j’ai décidé d’accepter cette mission!
 

1) Quelle activité vous plait le plus ?

Mon blog est une de  mes activités favorites, et notamment le fait de réaliser des recettes et ensuite de les manger!
En dehors de ça, mes activités tournent beaucoup autour du home made : réalisation de produits de beauté, petits projets déco et DIY en tous genres, un peu de jardinage dans mon carré potager et mon potager d’intérieur…
 

2) Combien de temps cela vous demande-t-il ?

Blog ou pas, tout le monde doit se faire à manger et se nourrir donc je n’estime pas que cela me prenne tant de temps que ça… Mon homme ne serait sans doute pas d’accord avec ça, surtout quand il me regarde prendre des photos des plats qui sont en train de refroidir alors qu’il meurt de faim!  En gros, en plus du fait de réaliser les recettes, je dois consacrer 3 à 4 heures hebdo à la prise de photos, leur retouche, la rédaction et la publication d’articles.
 

3) Quelle danse vous fait rêver ?

 
 
 

4) Quelle future activité aimerais-tu pratiquer ?

Je continue à apprendre dans le domaine des produits et soins maison, j’adore ça! Mes placards de salle de bain ressemblent de plus en plus à un cabinet d’apothicaire à vrai dire! Sinon je pratique mes activités en fonction de mes envies : si je flashe sur un pull que je veux reproduire, je me remettrai au tricot, si je veux refaire ma déco, ça sera la peinture… Qui sait?
 

5) Est-ce que ta famille est derrière toi et te soutient ?

De manière générale oui bien sûr, sauf quand il s’agit de manger froid à cause de mes photos de blog ! Ma fille regarde souvent mes séances photo et demande à ce que je la photographie. Même ma grand-mère de 86 ans est allée voir mon blog pour comprendre ce que je faisais!
 

6) Quelle est ta série du moment ?

J’ai plus de séries en cours que de variétés de farines dans mon placard, ce qui n’est pas peu dire. En ce moment, j’alterne entre Psych et Peaky Blinders, et je reprends American Gods et Unbreakable Kimmy Schmidt. Ha et quand mon homme n’est pas là, je regarde Sabrina l’apprentie sorcière (version d’origine) que j’alterne avec le reboot de la même série. Bref, dois-je préciser que je suis accro aux séries?
 
 

7) As-tu des tatouages, piercings ou l’envisages-tu ?

J’avais un piercing au nombril depuis l’adolescence que j’ai enlevé quand j’étais enceinte et que je n’ai pas remis par la suite car ça ne me correspond plus. J’ai simplement les oreilles percées et aucun tatouage (je n’en veux pas).
 
 

8) La plus grande folie et honte de ta vie ?

Je suis le genre de personne dont la robe à boutons s’ouvre intégralement lorsque je marche dans la rue, dont la braguette craque juste avant que j’aie une intervention à faire devant plein de collègues, et qui découvre un jour sur deux que sa fille lui a bavé du yaourt partout sur l’épaule seulement une fois arrivée au travail et après avoir dit bonjour à 15 personnes. Alors choisir une seule honte, franchement, je ne sais pas!  Pour les folies, je ne sais pas non plus, j’aimerais raconter que j’ai pris un avion pour le Guatemala sur un coup de tête un jour ou que j’ai posé ma démission de façon spectaculaire comme Bridget Jones, mais en fait à part acheter des assiettes à 15€ l’unité à une époque où j’étais fauchée ( et qui ne m’ont littéralement jamais servi), je n’ai rien fait de très fou!
 

9) Quel est ton plus grand fantasme (chuut !!!!! qu’on rigole un peu) ?

Je ne crois pas en avoir un en particulier, mais ce serait quand même génial qu’il puisse avoir lieu à Poudlard.
 
 

10) Quand tu t’ennuies, que fais-tu ?

Je crois que le dernière fois que je me suis ennuyée remonte à mes 6 ans.
 
 
Je ne nomme pas de blogs mais je serais ravie de lire vos réponses si certain(e)s ont envie de faire ce tag à leur tour!
 

Pain à la bière et mimolette

Aujourdhui, c’est la Saint Patrick! C’est une de mes fêtes favorites chaque année, d’abord parce que j’aime la bière, on ne va pas se le cacher, mais aussi parce que j’aime la culture irlandaise! Je me demande parfois si je n’ai pas des origines cachées tant ce pays me plaît, qui sait après tout?
 
 
Le beer bread, ou pain à la bière est un pain qui surprend toujours, d’abord parce qu’on ne sent pas spécialement le goût de la bière, et aussi pour son moelleux et son goût tout à fait délicieux! La recette que je vous propose aujourd’hui est très gourmande car j’y ai mis un peu de mimolette râpée. Bien sûr pour un thème tout à fait anglo-saxon, vous pouvez-y subsister du cheddar sans aucun problème.
 
C’est un pain très facile à faire et qui ne nécessite pas de machine à pain, il vous suffit d’avoir un moule à cake et un four pour le réussir. 
 
 
Ce pain est délicieux tel quel, avec du fromage, une terrine, du beurre, du creamcheese, enfin bref, il vous plaira en toutes circonstances!
 
P.S. : Si vous voulez organiser un menu à thèmes pour la Saint Patrick, regardez aussi mes boulettes irlandaises et ma tarte à la bière et aux spéculoos!
 
 
 
Pain à la bière et mimolette

Pain à la bière et mimolette

Ingrédients

  • 380 g de farine blanche
  • 30 g de vergeoise brune
  • 1, 5 c. à s. de levure chimique
  • 1 c. à c. de sel
  • 1 c. à s. de poudre d'oignon
  • 50 g  de mimolette râpée
  • 35 cl de bière

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C et graissez un moule à cake. Dans un grand bol, mélangez tous les ingrédients sauf la bière. Lorsque le four atteint la température désirée, versez par dessus la bière et remuez jusqu'à ce qu'elle soit incorporée. Assurez-vous de ne pas mélanger trop longtemps ou trop vigoureusement.
  2. Versez cette pâte dans le moule à cake.
  3. Placez votre moule sur la grille du milieu de votre four et faites cuire 35 à 45 minutes, ou jusqu'à ce que le pain soit levé. Le dessus doit être ferme, et un cure-dents planté au centre doit ressortir propre.
 
Source d’inspiration :
http://chocolatecoveredkatie.com/2014/09/01/beer-bread-recipe

Spécialité d’Inde : aloo gobi

Aujourd’hui, c’est le jour de la République en Inde, l’un des trois jours fériés de ce pays. On célèbre à cette occasion l’entrée en vigueur de la constitution de l’Inde, qui est d’ailleurs la plus longue du monde et est écrite à la fois en anglais et en hindi. 
 
 
La cuisine indienne est une cuisine qui me passionne et me régale à coup sûr. Il faut dire qu’elle est à la fois riche en légumes et généreuse en épices, ce qui représente à peu près tout ce que j’aime! A chaque fois que je me rends dans un restaurant indien, et/ou à chaque fois que je croise une spécialité indienne que je ne connais pas, je note l’idée pour pouvoir la refaire à la maison. 
 
J’aime la cuisine indienne parce qu’elle est peu coûteuse et relativement simple à préparer, mais elle ne manque jamais de réveiller les papilles avec ses saveurs relevées et ses couleurs vives. J’avais il y a quelques temps repéré l’aloo gobi, que l’on peut traduire par «chou-fleur et pomme de terre». Le froid est revenu, amenant avec lui la saison des choux, donc je savais que je ne tarderais pas à le préparer.
 
Je pense que la plupart des amateurs de cuisine indienne ont entendu parler de l’aloo gobi. Ce plat classique originaire du Pendjab se compose comme son nom l’indique, de pommes de terre aux épices et de chou-fleur. C’est l’une des recettes végétariennes les plus populaires en Inde car elle est à la fois simple et savoureuse. C’est un plat d’accompagnement que vous trouverez aussi chez nous dans presque tous les restaurants indiens. 
 
 
Il existe deux façons de préparer l’aloo gobi : une méthode sèche, donc sans sauce, je pense la plus authentique, et une méthode avec un peu plus de sauce, que l’on retrouve beaucoup en Europe dans les restaurants car plus adaptée à nos goûts. C’est la seconde version que je vous propose aujourd’hui, je testerai l’autre dès que possible pour comparer! Je ne peux donc pas garantir que cet aloo gobi soit exactement comme on le consomme là-bas, mais il ressemble par contre à celui que l’on me sert au restaurant et que j’adore. 
 
La pomme de terre et le chou-fleur sont deux ingrédients de base assez neutres en goût, et connus pour leur capacité à absorber la saveur. Ainsi, lorsqu’ils sont associés avec des épices, cela donne quelque chose de très goûteux. Le chou-fleur et les pommes de terre absorbent la sauce et l’ensemble est crémeux, bien relevé et riche en saveurs.
 
Vous serez peut-être surpris de ne pas reconnaître le chou-fleur sur mes photos, mais j’ai utilisé une variété de chou-fleur violet, et je l’ai coupé en très petits morceaux, ce qui fait que mélangé à la sauce, celui-ci a pris un aspect qui rappelle presque de la viande hachée. 
 
Pour cuire leurs plats, les indiens utilisent du ghee, une sorte de beurre clarifié qui supporte bien la chaleur. Vous pouvez en trouver en épicerie asiatique. A défaut, vous pouvez le remplacer par du beurre. Pour se rapprocher au plus du ghee, il est possible de le clarifier soi-même, en le faisant fondre à feu très doux puis en enlevant à l’aide d’une cuiller le dépôt qui se forme à la surface. Pour les végétaliens, de la margarine végétalienne ou de l’huile de coco feront une bonne alternative. Évitez l’huile d’olive dont le point de chauffe est trop bas pour la majorité des plats indiens.
 
Ce plat au chou-fleur et pommes de terre est parfait pour un dîner en semaine. Vous pouvez le servir avec un dal, du riz basmati, des naans et du raïta, ou en accompagnement de n’importe quel autre plat indien. Ce plat se gardera au réfrigérateur jusqu’à 3 jours, et réchauffé le lendemain, il est encore meilleur! 
 
J’espère que vous essayerez ce curry de chou-fleur et de pommes de terre et que vous l’apprécierez autant que moi!
 
  P.S. : Si vous aimez la cuisine indienne, testez aussi ce paneer lababdar!
 

Spécialité d’Inde : aloo gobi

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Spécialité d’Inde : aloo gobi

Ingrédients

  • 1 chou-fleur
  • Une dizaine de pommes de terre à chair ferme
  • 1 oignon émincé
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1 c. à c. de gingembre frais râpé
  • 1 c. à c. de graines de cumin
  • 1 petite c. à c. de curcuma
  • 1/2 c. à c. de paprika
  • 1 c. à c. de cumin en poudre
  • 1 c. à c. de coriandre
  • 1/2 c. à c. de garam masala
  • 75 cl d'eau
  • 15 cl de pulpe de tomates
  • 3 ou 4 brins de coriandre fraîche
  • 8 noix de cajou
  • 30 g de ghee ou beurre
  • Sel

Préparation

  1. Nettoyez le chou-fleur et coupez-le en petits bouquets. Rincez sous l’eau. Réservez.
  2. Épluchez les pommes de terre, coupez-les en morceaux et rincez-les sous l’eau.
  3. Nettoyez et émincez finement l'oignon. Réservez.
  4. Mixez les noix de cajou dans la tomate pelée. Réservez. Épluchez et hachez l'ail. Épluchez et râpez le gingembre. Réservez.
  5. Dans une grande cocotte, faites chauffer le ghee ou le beurre à feu moyen.
  6. Faites revenir dans le ghee ou le beurre chaude l'oignon, l’ail haché, les graines de cumin et le gingembre fraîchement râpé pendant 2 à 3 minutes jusqu’à ce que cela embaume.
  7. Ajoutez les morceaux de pommes de terre ainsi que les bouquets de chou-fleur. Mélangez bien le tout.
  8. Ajoutez le curcuma, le paprika, le cumin en poudre, la coriandre en poudre, le garam masala et le sel.
  9. Versez  l’eau pour couvrir jusqu’au 3/4 des ingrédients. Montez le feu jusqu’à ébullition puis baissez-le.
  10. Couvrez et laissez cuire pendant 15 minutes en mélangeant régulièrement.
  11. Ajoutez les tomates pelées et faites cuire encore pendant une dizaine de minutes à couvert jusqu’à ce que les légumes soient tendres et qu’il ne reste qu’un petit fond de sauce.
  12. Ajoutez la coriandre fraîche ciselée et mélangez le tout.
  13. Laissez reposer 1 à 2 minutes à couvert avant de servir.

Source d’inspiration :

Bilan de l’année

Aujourd’hui nous profitons de 2018 une dernière fois! Je ne sais trop que dire à propos de cette année à part le fait qu’elle a passé à 100 à l’heure et cela a un côté un peu effrayant! Si l’année a été riche en beaux souvenirs, elle a aussi été une espèce de course sans fin! Je disais il y a un an ici que je voulais être plus zen, et je crois l’avoir été par moments… J’ai notamment pris beaucoup de temps pour lire cette année, ce qui me détend ! Mais la fin d’année a pris le dessus et s’est encore transformée en enchaînement de to-do lists à rallonges!
 
Tout ceci ne m’a pas empêchée de cuisiner beaucoup encore cette année, de me faire plaisir, et de publier ici avec la même motivation! C’est un petit espace personnel où j’aime me retrouver avec régularité, et surtout vous retrouver à travers vos messages et commentaires!
 
Pour ce dernier jour de l’année, j’ai voulu vous proposer un best-of de mes recettes, ou plutôt deux ! Tout d’abord votre best-of, c’est à dire les recettes publiées en 2018 que vous avez le plus consultées, et ensuite mon best-of, autrement dit les recettes qui m’ont le plus régalée cette année!
 
Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon réveillon et à vous dire à l’année prochaine!
 

Vos recettes favorites de 2018

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Mon top 10 de 2018

Keshke

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et vous, quelle est votre recette phare de l’année?

Mes spécialités de Noël favorites

Photo Antonio Castagna @Flickr
 
Pour ce jour de réveillon de Noël, j’ai eu envie de vous proposer un petit post à thème. Vous savez bien que j’aime vraiment beaucoup la nourriture. Noël est un moment où je peux manger BEAUCOUP, et je dois dire que ça me convient bien! Et avec le recul, je réalise qu’une des choses dont je me souviens le plus à propos de mes Noël passés, c’est le repas et les gourmandises que l’on mange pendant les fêtes.
 
A cette période de l’année, les supermarchés ressemblent un peu à l’usine du film «Charlie et la chocolaterie», débordant de gourmandises de partout, brillant de mille décorations! On a envie de tout acheter mais la réalité c’est que chacun retourne inlassablement vers ses classiques.
 

Le soir du réveillon et le lendemain midi, mes repas de fêtes se ressemblent d’ailleurs beaucoup au fil des années. Il y a des classiques auxquels on n’aime pas déroger! J’ai donc eu envie de vous parler de mes aliments favoris à manger lors du repas de Noël…

Spoiler alert : au risque de vous décevoir, il n’y a ni foie gras, ni saumon fumé, ni bûche, ni dinde dans cette liste!

Le cidre chaud

Je trouve le cidre chaud encore plus gourmand et réconfortant que son cousin le vin chaud. On le trouve moins facilement mais il est rapide à réaliser à la maison.

Les toasts

Tout bon repas de fêtes commence par des toasts, et c’est généralement la partie du repas que je préfère! On pourrait sans souci pour moi annuler la dinde et doubler le nombre de toasts, cela me conviendrait très bien!
 

Les pommes dauphines

Dans le plat de résistance, ce n’est pas la dinde que j’aime, mais les pommes de terre en accompagnement! Dans ma famille, ce sont souvent des pommes dauphines, j’en raffole, mais les duchesse ou autres variétés me plaisent beaucoup aussi!
 

La poêlée de champignons

Pour aller avec ces pommes de terre, j’adore les champignons rôtis, il faut dire que je suis globalement accro à toutes les recettes aux champignons!
 
 

La charlotte aux marrons

Un dessert familial très riche en crème de marrons et où les biscuits cuiller sont imbibés dans un sirop de whisky… Un pur délice que je me dois de vous partager un jour où l’autre!
 

Les gourmandises de fêtes

Parmi elles, je raffole des écorces confites d’orange et de clémentines trempées dans le chocolat, des marrons glacés et des mendiants. Je suis moins fan de truffes mais tout est affaire de goût!
 
 
Et vous, quelles sont vos spécialités favorites? Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très beau réveillon!
 
 
 
 
 

Feuilletés au saumon fumé

Les fêtes approchent! Avez-vous fait votre choix en ce qui concerne votre menu de fêtes? Tous les ans, on tourne du côté de la dinde, du foie gras, du saumon… Mais je suppose que comme moi, vous avez envie de varier un peu vos recettes avec ces ingrédients stars! Si c’est votre cas, ça tombe bien! Je vous propose un amuse-bouche facile et appétissant à base de saumon que vous pourrez servir à l’apéritif. Le saumon et l’aneth constituent des ingrédients typiques des repas de fêtes, et je pense qu’ils sont parfaits pour un joli apéritif de Noël. 
 
 
L’ingrédient clé de cette recette, à part le saumon bien sûr, est la pâte feuilletée. Vous pouvez l’acheter toute prête en choisissant une pâte de qualité, la commander à votre boulanger, ou la faire maison, c’est vous qui voyez. Je fais rarement ma pâte feuilletée maison par flemme, mais c’est un délice inégalable, alors si vous avez plus de courage que moi, lancez-vous, votre apéritif de fêtes s’en ressentira!
 
Une fois que vous avez votre pâte, cette recette n’est rien d’autre que de l’assemblage. On mélange du saumon, de la ricotta, des herbes, on dépose tout cela dans la pâte, et hop c’est prêt! C’est parfait pour ne pas se compliquer les fêtes, non?
 
 
Il ne vous reste plus qu’à les cuire pendant environ 20 minutes. Une fois sortis du four, ils sont gonflés et dorés, et ils sentent tellement bon!  Difficile d’attendre les invités, mais bon, il faut apprendre à vous maîtriser… Ou pas!
 
Petit bonus pour votre organisation, ces feuilletés peuvent être préparés à l’avance et conservés au frais jusqu’au moment de les servir, simplement en les repassant au four quelques minutes juste au moment de l’apéro. 
 
 P.S. : Si vous cherchez une autre recette au saumon, essayez ces petites fleurs au saumon!
 
Feuilletés au saumon fumé

Feuilletés au saumon fumé

Ingrédients

  • 2 pâtes feuilletées
  • 2 tranches de saumon fumé
  • 2 grosses c. à s. de ciboulette ciselée
  • 80 g de ricotta
  • 2 grosses pincées d'ail en semoule
  • 1 c. à s. de lait
  • Poivre

Préparation

  1. Découpez des carrés dans la pâte feuilletée, disposez-les sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, puis placez-les au frais le temps de préparer le reste de la recette.
  2. Coupez le saumon fumé en tout petits morceaux, ciselez la ciboulette, puis mettez tous les ingrédients sauf le lait dans un bol et mélangez bien.
  3. Sortez les carrés de pâte du frigo. Déposez un peu de garniture sur chacun, en diagonale, sans aller trop près des bords. Ramenez les deux autres coins vers le centre pour recouvrir la garniture. Appuyez pour les souder et les empêcher de se décoller pendant la cuisson. 
  4. Badigeonnez de lait à l'aide d'un pinceau et enfournez pour 20 minutes à 200°C.
 
Source d’inspiration :
http://www.lesharicotsdiaboliques.fr/feuilletes-au-saumon-fume/

Que manger en décembre?

Voilà le fameux mois de décembre, qui ne ressemble à aucun autre! Noël approche et avec lui sa série de repas festifs et souvent trop lourds! Mais il n’y a pas que le réveillon, il faut bien manger les autres jours aussi…
 
Voici mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois à venir, pour vous inspirer si vous êtes en recherche d’idées pour manger de saison!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Marrons : Panna Cotta aux brisures de marrons glacés
 
Clémentine : Pudding chocolat clémentines
 
Kiwi : Detox water kiwi citron vert concombre
 
Poire : Crumble poire, chocolat et muesli
 
Pomme : Cake aux pommes et noisettes

🍠 Côté légumes : 

 
Betterave : Verrines à la betterave
 
Carotte : Tarte carottes, cumin et lait de coco
 
Chou : Soupe de haricots et choux de Bruxelles façon Loubia
 
Endive : Gratin d’endives et raclette
 
Epinard : Stoemp aux épinards frais
 
 
Navet : Tatin de navets à l’orange et vinaigre balsamique
 
 
Oignon : Tempuras de carottes et oignons rouges

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les repas de fête
– Le vin chaud
– Les bretzels sur les marchés de Noël
 
Et vous, vous aimez manger quoi en décembre?