Archives par mot-clé : Inde

Spécialité d’Inde : Naans à l’ail

Je suis une fan de cuisine indienne, et pour moi aucun repas indien ne peut avoir lieu sans que je prévoie des naans en accompagnement. C’est mon plaisir incontournable du repas !
 
 
 
J’ai toujours aimé les naans fromage. Il faut dire que façon générale dans ma vie, dès que je vois une option au fromage, je la choisis ! Mais plus récemment, j’ai eu l’occasion de goûter les naans à l’ail et je dois dire qu’ils sont incroyables aussi !
 
 
Ces naans sont parfaits pour accompagner un paneer lababdar, un aloo akbari ou encore des pakoras. Vous pouvez aussi les servir à l’apéro avec plusieurs petites sauces à tremper, comme une sauce à la menthe, une sauce pimentée, une sauce blanche… On m’en a déjà proposé servis de cette façon-là dans un restaurant et je m’étais régalée !
 
 
La recette inclut 1 gousse d’ail par naan, ca peut sembler beaucoup mais quand on aime l’ail c’est parfait! i cela vous inquiète, diminuez légèrement la quantité.
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Mes inspirations d’août

Photo Nana B Agyei @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

Les falafels

 
Voilà des années que j’adore les falafels, et ces derniers temps j’ai vraiment envie d’en préparer plus souvent, en testant des variantes de parfums, d’épices, mais aussi en changeant les accompagnements ! J’ai vu quelques bonnes idées dans des restaurants que je compte reproduire, je ne me lasse pas de ces petites boulettes aux pois chiches !
 

Le beurre de cacahuètes

D’accord, je ne suis pas à une contradiction près, mais je déteste les cacahuètes, je suis incapable de manger une cacahuète entière salée à l’apéro… Pourtant, dès qu’on les mixe ou qu’on les cuisine en sucré, ça passe beaucoup mieux! J’aime beaucoup le beurre de cacahuètes comme tous les beurres et purées de noix. J’adore notamment leur texture et leur petit goût et ces derniers temps, je m’amuse à décliner des recettes qui le mettent à l’honneur… Le dernier en date est un curry de légumes au beurre de cacahuètes, c’était vraiment délicieux, je vous le partagerai à la rentrée !

Les fèves

C’est sans doute liés à mes voyages, mais j’ai vu pas mal de recettes aux fèves ces derniers temps. J’adore ce légume, mais je trouve qu’il est assez dur à trouver, en tout cas c’est plus compliqué que les pois chiches, que l’on peut acheter en boîte absolument n’importe où! Mais j’adore la texture, la couleur et la saveur de ce légume, et j’ai très envie de le mettre à l’honneur dans ma cuisine, alors je pense que vous verrez plusieurs recettes apparaître prochainement sur le sujet!
 
 

La spiruline

Après avoir pris des cours de naturopathie cet hiver, j’ai fait plusieurs cures de compléments alimentaires pour me remettre en forme après ces long moi un peu tristes ! En ce moment, je fais une cure de spiruline qui permettrait d’aider le système immunitaire et d’améliorer les défenses naturelles. Je ne peux pas dire si je ressens les effets de cette cure, car il y a aussi eu le retour des beaux jours qui forcément joue sur notre énergie et notre moral! Quoi qu’il en soit, je suis plutôt en pleine forme. Si vous avez envie de tester ce genre de cure, je n’ai qu’une seule recommandation, achetez des gélules ou des comprimés mais surtout pas de la poudre, car la spiruline a vraiment un goût infect, et même dilué dans un yaourt ou une boisson, ça ne passe pas du tout !
 

Les bowls

 
J’adore les bowls que l’on peut nous servir dans certains restaurants, j’en ai déjà réalisé quelques-uns, dont celui-ci, aux épinards et halloumi, aujourd’hui j’aimerais travailler cela un peu comme le “meal prep”, c’est-à-dire en réalisant des ingrédients d’avance pour pouvoir à la dernière minute composé des bowls en quelques minutes chrono et me régaler sans galérer. J’ai plusieurs idées de parfums et de mélanges à combiner, je sens que je vais m’amuser avec ça à la rentrée !
 

Farniente

Ces derniers temps, je dois bien vous avouer que je ne fais pas grand-chose… J’ai beaucoup ralenti toutes mes activités, je lis pas mal et notamment pendant les trajets pour les vacances, car je pars beaucoup à droite à gauche… Le budget s’en ressent et mon organisation aussi, mais qu’est-ce que ça fait du bien !
 
 
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mes inspirations de juillet

Photo Gareth Williams @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

La courgette

 
Mon mini carré potager m’a donné de très belles courgettes cette année… C’est la première fois que j’ai un si bon rendement ! Bon ok je m’emballe, j’en ai eu trois pour le moment, mais pour moi c’est un record! Sans compter qu’il reste des petites pousses, donc je pense que je vais continuer à en obtenir ! Du coup, j’ai passé du temps à chercher des idées de recettes à la courgette, et avec un légume aussi polyvalent, il y a vraiment de quoi s’amuser! Résultats des courses, je n’ai pas assez de courgettes pour tout faire, et je vais finir par aller en racheter quand mon stock du jardin sera écoulé !

 

La cuisine de voyages

À chaque fois que je voyage, c’est pareil, j’ai envie de prolonger l’expérience en faisant des recettes typiques des pays que j’ai visités à mon retour. Pour cela, je fais pas mal de recherches, je prends des notes pendant mes vacances sur les plats qui m’ont donné envie ou qui m’ont plu au restaurant, et j’essaie aussi de ramener des livres de cuisine de mes vacances, souvent traduits en anglais. Cette année je suis partie dans les Pyrénées-Orientales, à Malte, et en Slovénie… Cela vous donne une idée des recettes sur lesquelles je travaille en ce moment et que je vous partagerai prochainement !

 

Les café glacés

L’an dernier en Grèce, j’ai pu goûter plusieurs boissons de type café froid. J’ai toujours adoré ça et cela m’a donné envie de creuser un petit peu plus ce domaine… Avec la chaleur qui est parmi nous, cette idée que je n’avais pas mis mise à exécution l’an dernier revient à la charge ! Je pense aussi essayer de réaliser des cocktails pour le soir avec ou sans alcool, à base de café froid, de cappuccino… Je suis sûre qu’on va se régaler !
 
 

Le charbon actif

À chaque fois qu’un nouveau super aliment sort dans le commerce, je ne peux pas m’empêcher d’être intriguée et d’avoir envie de le tester… Il y a quelques temps, le charbon était devenu à la mode et j’en avais acheté une boîte. Au final, je ne l’ai pas vraiment utilisée en cure pour travailler ma digestion ou autre… Je m’en suis servie quelquefois dans des produits de beauté et notamment pour réaliser des savons, c’était vraiment top! Prochainement, j’aimerais l’utiliser aussi pour colorer certains aliments, peut-être des pâtes maison, du pain ou encore une pizza… Je réfléchis encore! Et vous avez-vous déjà utilisé du charbon en poudre en cuisine ?

Les pousses de bambou

Je ne sais pas pourquoi, mais l’autre jour j’ai pensé à des pousses de bambou, et je me suis dit que c’était vraiment un aliment que je ne cuisine jamais ! Pourtant, il intervient dans la cuisine asiatique qui est une cuisine qui me plaît beaucoup, alors je me suis dit qu’en cette saison, il fallait que j’en achète et que j’essaie de faire quelque chose avec ! Maintenant que j’en ai dan mes placards, je suis un peu perplexe et je ne sais pas dans quoi je vais me lancer… Affaire à suivre!


Photo distelfliege @Flickr

Le désencombrement

Ces derniers temps, je me suis pas mal penchée sur le désencombrement. Je ne dirais pas que ma maison est envahie de bazar, en apparence je fais en sorte qu’il n’y ait pas grand chose qui traîne, mais il faut bien avouer que quand on ouvre certaines portes de placard, j’ai un peu peur que quelque chose me tombe sur la tête! A la rentrée je vais essayer de me pencher là-dessus et de me séparer de nombreuses choses. La difficulté c’est de pouvoir les donner ou les vendre très vite, avant qu’elle s’entassent  à nouveau! Et vous, vous vous organisez comment, vous évacuez le bazar au fur et à mesure ou vous êtes du genre à entasser ?
 
 


Photo Krista @Flickr

Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 

 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Rouleaux de pain perdu aux Kinder

Aujourd’hui, je vous propose une recette régressive et ultra sucrée. Il s’agit d’un pain perdu roulé dans lequel on vient mettre des barres Kinder…  Tout un programme! Il y a une époque où j’aimais beaucoup toutes ces recettes à base de sucreries industrielles, je trouvais ça assez rigolo de les transformer en une recette un peu plus gastronomique, et évidemment c’est toujours très bon, à condition d’aimer la sucrerie d’origine ! 
 
 
Maintenant, j’essaye de limiter ce genre de recettes, tout simplement parce que je ne veux plus trop de produits industriels dans mes placards… Mais je me suis dit que cette recette était malgré tout délicieuse et que vous auriez peut-être du chocolat à écouler qui vous resterait de Pâques!
 
 
Si vous n’avez pas de Kinder, d’autres barres de chocolat, des pépites ou des carrés de chocolat tout simples feront parfaitement l’affaire, n’en achetez pas exprès ! Cette recette a un petit côté régressif et enfantin qui plaira à toute la famille, vous êtes assuré de passer un super goûter !
 
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 4

Mes inspirations de juin

Photo Nana B Agyei @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

La burrata

 
J’adore les fromage frais et les fromages italiens de façon générale, et la burrata est vraiment le meilleur des deux mondes selon moi. J’ai toujours aimé une bonne mozzarella de bufflonne, mais la burrata avec son côté crémeux la surpasse encore à mes yeux! Je ne la cuisine pas car c’est un fromage qui est bon à manger tel quel, mais j’aime bien travailler les accompagnements : tomate et vinaigre balsamique, compotée de poivrons… Il y a l’embarras du choix !
 

La cuisine japonaise végétarienne

 
Je suis une fan inconditionnelle du Japon et mon plus grand rêve est de visiter ce pays et de pouvoir déguster sur place ses spécialités. En attendant que cela puisse se produire, j’ai déjà cuisiné un grand nombre de spécialités japonaises à la maison : curry japonais, onigiri grillé au soja et à l’œuf brouillé, senbei crackers…  Mais depuis que je suis végétarienne, c’est un peu compliqué car leur cuisine met beaucoup à l’honneur le poisson cru et je trouve très difficile de substituer. J’ai envie de me poser la question sérieusement et de faire des tests pour voir comment réaliser des sushis sans poisson tout aussi savoureux que les vrais !
 
 

L’index glycémique

J’ai lu plusieurs ouvrages sur l’index glycémique et l’alimentation qui en découle, qui consiste notamment à manger moins de produits industriels et raffinés et plus de produits bruts, complets, naturels et j’aimerais réussir à intégrer certains de ces principes dans mon alimentation quotidienne pour continuer à entretenir ma santé. 
 
 

Les super aliments

J’ai toujours aimé tester les produits insolites qui sortent au fil du temps comme la spiruline, le maca,… Mais passé l’effet de nouveauté, cela traîne dans les placards et s’accumule. Avec mes cours de naturopathie, j’ai redécouvert les bienfaits de ces produits et l’envie de les cuisiner est revenue. Il est temps de les déterrer des placards et d’en profiter pour se régaler, ou du moins, essayer !
 

Les légumes verts feuillus

 
Avec le printemps, j’ai envie de cuisiner plus souvent les épinards, la blette ou encore la mâche, que ce soit cuits ou en salade. Il y a plein de façons de les décliner et c’est ultra bon pour la santé, alors je m’en donne à coeur joie!
 

Coté beauté

Ces derniers temps, je m’intéresse beaucoup au bien-être, que ce soit en naturopathie, avec notamment des huiles essentielles relaxantes, ou au niveau de la lecture. Je lis notamment un livre sur l’ikigai, une méthode japonaise pour trouver un sens à sa vie, un équilibre et une raison d’être heureux de se lever le matin… Beau programme en perspective!
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Que faire avec de la poudre de moringa?

Photo Marco Verch @Flickr

Si vous êtes comme moi et aimez acheter tous les nouveaux produits de superfood qui passent, vous avez peut-être de la poudre de Moringa dans vos placards. Il s’agit d’une poudre verte qui ressemble beaucoup au thé matcha  visuellement. Il s’agit d’une poudre qui a de nombreux bienfaits et qui couvre un spectre nutritionnel large et équilibré. Elle contient à la fois des minéraux comme le calcium, le potassium, le fer, le magnésium… Mais aussi des vitamine A, C, E, des protéines ainsi que des antioxydants. Un cocktail miracle non? Mais au final, dans le quotidien, il n’est pas si simple de l’intégrer à ses repas, et manger la poudre telle quelle, ce n’est pas très sympa ! Voici donc mes idées pour utiliser le Moringa de façon plus agréable et le cuisiner…


Photo Forest and Kim Starr @Flickr 

Sous forme de thé

Vous pouvez simplement mélanger la poudre de Moringa à de l’eau chaude, un peu de citron et un peu de miel pour vous faire une sorte de tisane plutôt agréable et aux saveurs herbales. La version la plus sympa est le Moringa latte, qui inclut du lait et a une couleur vraiment superbe, je vous en parlerai prochainement.

 


Photo Courtney Boyd Myers @Flickr

Dans vos smoothies

Vous pouvez réaliser des smoothies healthy et parfumés en y ajoutant une cuillère à café de poudre de Moringa. Pour une version qui donne plein d’énergie mixez du lait d’amandes, une cuillère à soupe de poudre de Moringa et une banane congelée par exemple.


Photo media.digest @Flickr

Dans vos soupes

Pour éviter d’abîmer la poudre de Moringa et de diminuer ses effets, saupoudrez le Moringa sur vos soupes après qu’elle ait fini de cuire.

Sur un dip ou un guacamole

Vous pouvez colorer vos dips d’une jolie couleur verte et leur donner un petit goût original en y ajoutant de la poudre de Moringa

Photo WILLPOWER STUDIOS @Flickr

Dans vos assaisonnements à salade

Saupoudrez un petit peu de poudre de Moringa dans votre vinaigrette afin de lui donner une jolie couleur. Comme la vinaigrette ne cuit pas, cela n’altère pas du tout les bienfaits de la poudre.

Dans les mélanges de céréales pour le petit-déjeuner

Twistez vos flocons d’avoine pour le petit-déjeuner et faites-en un délicieux porridge. Vous pouvez par exemple réaliser un porridge aux flocons d’avoine, au lait d’amande, au sirop d’agave, y ajouter une à deux cuillères à soupe de poudre de Moringa, et décorer avec quelques fruits secs et amandes effilées. Un régal !

Dans un pain

Vous pouvez ajouter un peu de poudre de Moringa dans vos pains, vos pâtes à tortilla, à naan, à chapati… Tous les pains plats ou cuits à la poêle ont une cuisson assez courte qui est encore mieux pour préserver les bienfaits du Moringa.

Dans vos yaourts

Le Moringa permet de parfumer vos yaourts ou de réaliser des desserts originaux à base de yaourt, mascarpone, fromage blanc… Saupoudrez de céréales, de fruits frais…

Dans les dahls et ragoûts

La saveur du Moringa se mêle très bien aux dahls, des plat de lentilles indiens très épicés, mais aussi de manière générale, aux ragoûts et aux plats mijotés. Elle se fondra dans la masse et apportera une petite saveur originale et indescriptible.

Voilà les idées que j’ai tentées ou que je compte tenter pour écouler ma poudre de Moringa. Globalement, il n’est pas recommandé d’en prendre plus de une demi cuillère à café pour démarrer par jour, et monter ensuite jusqu’à une cuillère à café maximum. En mettant la poudre de Moringa dans vos plats, vous vous assurez de ne pas en manger trop, et c’est bien plus agréable au niveau du goût!

Et vous, connaissez-vous cette poudre? Si vous en avez acheté, qu’en avez-vous fait?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mes inspirations de mai

Photo Nana B Agyei @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

Le tofu

 
Je sais que je vais en perdre beaucoup en cours de route en parlant du tofu, vous êtes nombreux à détester cet aliment qui n’a pas de goût ou un goût désagréable selon l’avis de chacun. Mais j’ai appris à le redécouvrir et à le cuisiner de certaines façons qui le rendent à mon sens vraiment addictif ! Le secret, c’est de savoir quelle marque acheter, et de savoir comment bien le préparer… Alors c’est une véritable révolution, et ces derniers temps je m’en donne à cœur joie!
 
 

L’Italie

 
J’ai toujours adoré la cuisine italienne et j’ai eu la chance d’aller la découvrir sur place de nombreuses fois. Avec le retour des beaux jours, c’est une cuisine qui revient beaucoup plus fréquemment chez moi, que ce soit les pizzas, les pâtes, les lasagnes mais aussi les légumes marinés, les fromages ou l’aperitivo.
 

 

Les farines sans gluten

Je n’ai pas de problème de santé qui m’empêche de consommer du gluten, tant mieux pour moi. Cependant, je trouve que de la contrainte nait la créativité et qu’il y a donc plein de choses hyper intéressantes à découvrir dans la cuisine sans gluten, comme dans toutes les autres cuisines qui sont nées d’une allergie ou d’une intolérance. Je m’amuse donc à tester des recettes avec différentes farines originales comme la farine de riz la farine, de pois chiches… Et à découvrir le rendu que ça donne. Il y a quelques gros loupés  évidemment, mais aussi de super surprises ! 
 

 

Les salades et vinaigrettes

Avec le retour du printemps, j’ai une envie de salades quasi permanente. Je prépare évidemment des classiques, mais j’aime aussi profiter de n’importe quel ingrédient comme prétexte pour inventer une salade, comme une salade de falafels, de galettes de légumes ou de croûtons. Je m’amuse aussi à créer plein de vinaigrettes avec les vinaigres et les huiles originaux que j’accumule dans mes placards.
 

Coté bien-être et beauté

J’ai profité de ces trois mois de couvre-feu où la vie tournait au ralenti pour suivre une formation en ligne à la naturopathie. Cela m’a demandé beaucoup d’heures de travail mais j’ai appris énormément de choses que je pourrai mettre à profit aussi bien dans mon quotidien que pour aider des amis ou pour élaborer des soins maison aux propriétés que je souhaite. Je suis ravie d’avoir réussi à terminer ce challenge !
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Mes inspirations d’avril

Photo Nana B Agyei @Flickr

Dans cette rubrique, je vous parle chaque mois de mes envies et idées culinaires du moment, des tendances qui m’ont tapé dans l’œil et des plats que je compte tester prochainement… Voici donc ce qui me motive plus particulièrement en ce moment!

Les légumineuses

 
J’adore les légumineuses comme les lentilles, les haricots blancs, les haricots rouges, les pois cassés… Mais j’ai tendance à les oublier au quotidien! En ce moment j’ai décidé de les redécouvrir et je me régale entre les chilis, les baked beans, les dahls et autres spécialités nourrissantes et parfumées!
 

La cuisine du Moyen-Orient

 
Je suis fan de cuisine du monde et plus c’est dépaysant plus je me fais plaisir! Je redécouvre depuis quelques mois la cuisine du Moyen Orient, au travers notamment la cuisine du chef Ottolenghi, dont j’adore les recettes! Avec les beaux jours qui reviennent, je sens que je vais encore m’en donner à coeur joie!
 
 

L’index glycémique

J’ai lu plusieurs ouvrages sur l’index glycémique et l’alimentation qui en découle, qui consiste notamment à manger moins de produits industriels et raffinés et plus de produits bruts, complets, naturels et j’aimerais réussir à intégrer certains de ces principes dans mon alimentation quotidienne pour continuer à entretenir ma santé. 
 
 

Les champignons

J’adore les champignons et ces derniers temps je crois que j’en mange presque quotidiennement! Que ce soit en poêlée, en soupe, tranchés pour tremper dans un dip à l’apéro, je ne m’en lasse pas!
 

Coté beauté

J’ai réalisé un mélange à utiliser dans les lampes Berger pour parfumer mon intérieur, le résultat est sympa et je vous le partagerai prochainement. J’ai aussi réalisé un élixir à la rose pour la peau, si avec ca je ne rajeunis pas immédiatement, je ne comprends pas! Enfin, je m’amuse à réaliser des savons que je compte offrir à ma famille à Pâques ( même si cette année encore, nos ne ne le fêterons pas ensemble à la vraie date, à cause des restrictions sanitaires).
 
Et vous, qu’est-ce qui vous motive, vous obsède ou vous amuse en ce moment ? 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Découvrez 15 épices de la cuisine du monde

Photo Mike McBey @Flickr

En bonne passionnées d’épices, j’en ai un nombre invraisemblable dans mes placards. Parmi elles, il en a certaines que j’utilise tous les jours, d’autres plus rarement, mais j’adore avoir le choix et me renseigner sur chacune pour savoir comment les utiliser. Comme j’aime la cuisine du monde, aujourd’hui je vous propose un petit voyage à travers certaines épices typiques de pays du monde! C’est parti pour le voyage!

Antilles : colombo

Le colombo de poulet est un plat typique des Antilles. ce mélange d’épices, assez proche du curry, est composé de coriandre, curcuma, piment doux, cumin, fenugrec, gingembre.

Allemagne : cannelle

La cannelle est typique de l’Allemagne et notamment de ses spécialités de Noël comme les pains d’épices. Les marchés de Noël sentent la cannelle à plein nez! Mais j’aurais aussi pu citer le Portugal! Une grande partie des desserts portugais sont saupoudrées de cette épice divine!

 

Cambodge : cardamome

La cardamome est très présente dans la cuisine asiatique et indienne, mais elle est réellement typique du Cambodge. En effet, c’est une espèce endémique qui pousse à l’état sauvage dans la chaîne des cardamomes au Cambodge.


Photo Maxpax @Flickr

Chine : 5 épices

Le 5 épices évoque la cuisine chinoise.  Il n’y a pas deux mélanges identiques mais il contient généralement de l’anis, du fenouil, de la coriandre, du poivre de Sichuan, des clous de girofle… Et ne se limite pas forcément à 5 épices!

 

Grèce : menthe

La menthe s’apprécie dans les desserts, les entrées et les boissons. Elle permet notamment de réaliser le délicieux tzatzíki.

Hongrie : paprika

En Hongrie on a l’impression que tout est parfumé au paprika, et il est vendu partout sur les marchés. Là-bas, il a longtemps été le remplaçant du poivre, trop cher pour le peuple. Il permet notamment de réaliser la délicieuse goulash.

Inde : curry

Le curry n’est pas à proprement parler une épice mais un mélange d’épices, dont il existe de nombreuses variantes, plus ou moins pimentées. Ce mélange sert à réaliser les plats du même nom comme le curry rouge ou le curry aux oeufs.

Italie : Basilic

Le basilic est un emblème de l’Italie à lui tout seul, et il parfume aussi bien les plats de pâtes, les pizzas, les risottos ou entre dans la composition du fameux pesto ou de la salade tomate mozzarella. J’en suis fan et je pourrais en mettre partout!

Japon : gingembre

Le gingembre se trouve dans de nombreuses cultures, et notamment dans la cuisine japonaise. Mariné, il accompagne les sushis. Il est aussi souvent utilisé dans les sauces, les marinades, les soupes ou même pour parfumer le riz et les poissons.

Liban : sésame

Le sésame est très présent dans la cuisine libanaise, puisqu’il compose notamment le tahin, ou pâte de sésame qui sert elle même à faire le houmous. Il permet aussi de composer le zaatar, un condiment qui peut remplacer le sel et parfumer les plats.

Malaisie : curcuma

Le curcuma est connu pour sa jolie couleur. Il est originaire d’Inde et de Malaisie et entre donc dans beaucoup de recettes de cette zone géographique. parmi les recettes originaires de là-bas, il existe un curry malaisien, le curry rendang, le poulet capitan ou le poulet à la malaisienne par exemple. 

Maroc : ras el hanout

Le ras el hanout est un mélange typique du Maroc qui peut être composé d’une vingtaine d’épices ou même beaucoup plus. Ce mélange bien parfumé et plus ou moins piquant est parfait dans les couscous, tajines, pastillas, ou dans les plats de légumes marocains.


Photo Clyde Robinson @Flickr

Scandinavie : Aneth

L’aneth m’évoque toujours la Scandinavie, il est très présent là-bas et notamment et notamment au saumon mariné, la betterave marinée, les sauces au skyr et aux petites herbes ou encore celles au raifort… Il faut l’utiliser à petite dose, sinon il peut vite prendre le dessus sur els autres ingrédients.

 

Thaïlande : coriandre

La coriandre est sans doute mon herbe favorite et surtout dans sa version fraîche! Elle parfume de nombreux plats d’Asie et de Thaïlande en particulier.

Voilà un aperçu de mes cuisines et épices du monde préférées. Et vous quelles sont vos épices chouchou?

Turquie : cumin

Le cumin est présent dans beaucoup de cuisines mais j’avais envie de vous parler de la cuisine turque, une cuisine dont je suis folle. La Turquie produit du cumin, et le met à l’honneur dans de nombreux plats de viande et notamment avec du bœuf haché comme dans les keftas.

Et vous, quelles sont vos cuisines du monde et vos épices favorites?

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Baguette à l’ancienne maison

Aimez-vous la baguette? Faites-vous partie de ces gens qui vont à la boulangerie tous les jours ou de ceux qui n’ont jamais de pain dans les placards? Moi c’est un peu tout ou rien… En confinement, il ne se passait pas une journée sans que j’aille acheter mon pain, car j’avais plus de temps pour petit-déjeuner, et ma fille adore savourer un bon bout de baguette fraiche!
 
 
 
Par contre pendant l’année je ne pense pas trop à en acheter, et si j’en achète au cas où, ou il finir vte par durcir car j’ai finalement fait autre chose et n’ai pas eu l’occasion de le manger…
 
Du coup je n’en achète pas souvent, et il m’arrive parfois de me retrouver à 18h avec une envie de pain et la flemme de ressortir en acheter.
 
 
Dans ce cas, je dégaine la machine à pain! En véritable sauveuse, elle me garantit du pain frais à peine 3 heures plus tard, tout chaud, un régal!
 
J’ai acheté un modèle de machine à pain qui cuit des mini baguettes, mais je préfère souvent en faire des plus grosses (format demi baguettes). Dans ce cas je les cuis au four après un pétrissage en machine. Mais tout peut être fait à la main.
 
 
Si besoin d’idées pour profiter de ce bon pain frais, jetez un œil à ma tartinade roquefort cranberries, tartinade au pois cassés ou côté sucré, ma pâte à tartiner chocolat noisettes!
 
Ci-dessous vous découvrirez les modalités pour réaliser cette recette, ainsi qu’un mélange de farine que vous pouvez réaliser pour obtenir ce pain légèrement brun et rustique. Mais vous pouvez remplacer les 100 g de farine “céréale noire” par un mélange tout fat du commerce, du type “pain de campagne” ou “céréales”.
 
 
 
Source d’inspiration :
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0