Archives par mot-clé : fruits

Comment profiter à fond du mois de juillet?

Photo Antonio Castagna @Flickr
 
Nous voilà au mois de juillet! Les enfants sont en vacances, et certains de nous préparent leurs valises tandis que d’autres vont encore devoir patienter un mois ou plus avant de mettre les voiles au soleil! Quoiqu’il en soit, les vacances sont dans l’air et dans les esprits de tout le monde, et on se détend à l’ombre des terrasses le soir…
 
Voici mes meilleurs conseils pour passer un bon mois de juin :
 
 

Pique-niquez

L’été, on profite du beau temps pour aller pique niquer en forêt, sur la plage, à la campagne, dans un parc ou même dans son propre jardin! C’est sympa et ça change un peu, sans compter que les enfants adorent participer à l’organisation!


Photo Rich Brooks @Flickr

Mangez dehors

En complément des pique-niques, parce qu’on ne peut pas pique-niquer tous les jours, vous pouvez également manger en terrasse ou sur votre balcon dès que possible, pour profiter du plein air et rendre votre repas encore plus relaxant!


Photo Martha W McQuade @Flickr

Savourez des cocktails et boissons d’été

Pour se rafraîchir, quoi de mieux qu’un petit mojito, ou une pina colada? Ces cocktails se déclinent facilement avec ou sans alcool, suivant vos goûts. Vous pouvez aussi réaliser des mélanges de jus de fruits, des limonades maison, ou encore  des thés glacés…


Photo liz west @Flickr

Faites des salades

L’été est l’occasion de faire le plein de vitamines grâce aux salades. Elle présentent aussi dl’avantage de se préparer très rapidement car avec le beau temps, on a mieux à faire que de rester en cuisine! Enfin, elles évitent de faire fonctionner le four ou la gazinière, et permettent de recycler les petits restes de légumes ou de céréales cuites.

Photo Marco Verch @Flickr
 
 
Voilà mes idées pour faire de juin un mois vraiment sympa! Et vous, vous aimez d’autres choses dans ce mois en particulier?

Spécialité des Maldives : faaroshi boakibaa

Je continue ma découverte de la cuisine du monde et aujourd’hui, c’est aux Maldives que je vous emmène. Vous la voyez la plage paradisiaque? Moi je l’imagine et je dois dire que je sauterais bien là tout de suite dans un avion, mais puisqu’il faut revenir à la réalité, je vais me contenir de vous parler de leur cuisine!
 
 
On ne se nourrit pas que de fruits exotiques aux Maldives, il faut des fois des plats et des desserts consistants! J’ai découvert qu’il existait un pudding de pain typique de cette île et comme j’aime toutes les recettes qui permettent d’écouler du pain dur, je me suis empressée de la tester.
 
La recette nécessite de la chapelure, elle se réalise sans problème avec du pain dur mais il faut bien le mixer pour obtenir une texture farineuse, contrairement à certains puddings où on laisse des morceaux de pain entiers.
 
 
Le tofu soyeux n’est pas traditionnel, et vous pouvez le remplacer par 3 œufs si vous préférez. N’en ayant pas sous la main, j’ai utilisé une de mes astuces de substitution dont je vous parlais ici. Le résultat a été bluffant, et a donné donc naissance à un délicieux pudding sans œuf!
 
 
 
 
Spécialité des Maldives : faaroshi boakibaa

Spécialité des Maldives : faaroshi boakibaa

Ingrédients

  • 360 g de chapelure
  • 300 g de sucre
  • 100 g de tofu soyeux
  • 2 c. à s. d'eau de rose
  • 2 c. à c. d'arôme de vanille
  • 750 g de crème de coco
  • 50 cl d'eau

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180° C.
  2. Mélangez la chapelure, le tofu soyeux et le sucre en poudre. Ajoutez l'eau de rose, l'arôme de vanille,  la crème de coco, l'eau.
  3. Graissez un plat allant au four et versez le mélange.
  4. Faites cuire au four environ 55 à 1 heure ou jusqu'à ce qu'il ait légèrement bruni.
  5. Laissez refroidir complètement avant de servir.
 
Source d’inspiration : 
http://www.maldivescook.com/desserts/faaroshi-bread-rusk-boakibaa/

Pimm’s concombre et pastèque

C’est la fête de la musique aujourd’hui! Je vous en parlais ici, c’est une petite fête que j’aime bien, surtout quand on la célèbre sous le signe du soleil! Malheureusement pour moi, depuis quelques années j’en suis privée car mon homme étant musicien, c’est pour lui un jour de concert… Et bien que j’aimerais aller le voir jouer, avec une petite fille qui a école le lendemain, c’est un peu compliqué!
 
 
Je reste donc chez moi mais je ne suis pas égoïste, et je vous propose donc une petite recette de cocktail afin que vous puissiez faire la fête si vous en avez envie! Celui-ci est un de mes favoris. Je suis une fan de Pimm’s de manière générale, un cocktail que j’ai découvert en Écosse et que je ne me laisse pas de refaire depuis.
 
 
J’essaie de varier les fruits à l’intérieur en fonction de la saison. Celui que j’avais testé à Édimbourg contenait du concombre, et il m’a plus que convaincue donc j’en mets moi aussi très régulièrement. J’y ai ajouté de la pastèque, au côté très frais et qui complète bien l’ensemble.
 
On obtient un cocktail vraiment très parfumé et tout en légèreté et en fraîcheur, un must pour accueillir comme il se doit l’été!
 
 
 
 
Pimm’s concombre et pastèque

Quantité ou nb de personnes: Par verre

Pimm’s concombre et pastèque

Ingrédients

  • 5 cl de Pimm’s n°1
  • 4 demi rondelles de concombre
  • 4 dés de pastèque
  • 3 feuilles de menthe
  • 15 cl de limonade
  • 5 cl de tonic
  • Une dizaine de glaçons

Préparation

  1. Dans un grand verre, mettez les glaçons puis le Pimm's.
  2. Ajoutez les dés de concombre, la pastèque et la feuilles de menthe.Arrosez le tout de limonade et tonic. 
  3. Buvez immédiatement.

Les super aliments

 Photo  Ella Olsson @Flickr
 
Aujourd’hui, on parle super aliments! Je suis plutôt contre la cuisine light, car je n’aime pas ce principe d’enlever des choses à la cuisine : moins de gras, moins de sucre, moins de calories… mais parfois aussi moins de goût et de bonnes choses pour la santé. Par contre, je suis attirée par la cuisine healthy, à base d’aliments moins raffinés, plus naturels, et de fruits et légumes en quantité. Dans ce domaine, on entend souvent parler des super aliments, qui peuvent, en plus de nous régaler, nous apporter de multiples bienfaits. Je vous propose aujourd’hui de les découvrir.
 
        

Les superaliments, c’est quoi?

Créé à la fin des années 1990, le terme «superaliment» est couramment utilisé pour désigner les baies, fruits, légumes et autres aliments ayant des effets bénéfiques sur la santé et / ou une valeur nutritionnelle exceptionnelle. Cependant, il n’y a pas de définition scientifique de ce qui constitue un superaliment. Cela signifie que toute liste de superaliments est une sélection subjective de certains des aliments les plus riches en nutriments. C’est le cas de ma liste, je me suis documentée pour vous lister les plus représentatifs, mais je ne suis ni médecin ni nutritionniste bien sûr!
 

Faut-il manger des superaliments pour être en forme?

En fait, non! Ou du moins, pas de n’importe quelle façon. Une alimentation variée et équilibrée est la clé d’une bonne santé. Cela signifie que consommer des quantités excessives d’aliments spécifiques, aussi nutritifs ou sains soient-ils, peut causer plus de tort à votre corps que de bien. Tout est dans la mesure et dans l’équilibre : manger des repas équilibrés en y ajoutant des super aliments ne pourra que vous faire du bien et vous ouvrir au passage une palette de saveurs nouvelles, mais faire une mono diète d’un super aliment, quel qu’il soit, n’est au contraire pas intéressant pour votre corps. Par ailleurs, ces superaliments, surtout ceux qui viennent de loin, peuvent coûter très cher. Rappelez vous qu’ils n’ont rien d’indispensable et concentrez-vous sur ceux qui poussent à profusion près de chez vous pour maîtriser votre budget. Enfin, beaucoup de ces ingrédients perdent leurs propriétés après avoir été cuits ou modifiés pour les conserver. Ne vous faites pas avoir par le marketing : quand vous voyez des biscuits aux baies de je-ne-sais-quoi en supermarché, les nutriments ont de grandes chances d’avoir été tués à la cuisson, et quand vous voyez des boissons au thé matcha, la quantité de matcha est en réalité infime… Bref, le mieux est d’acheter ces produits bruts et de les intégrer vous-mêmes crus dans vos recettes, plutôt que d’acheter des produits industriels qui en utilisent.

Quels sont ces superaliments?

Parmi les superaliments les plus connus, on en trouve certains assez exotiques comme la grenade, le chou kale, les cranberries, les baies d’açaï ou le thé vert matcha, tandis que d’autres font partie de notre alimentation commune, comme l’ail et le curcuma.
La liste ci-dessous inclut les super aliments classiques et nouveaux. Elle est non exhaustive et je l’enrichirai avec le temps ou avec vos commentaires.
 

Les super-baies

En ce qui concerne les aliments les plus sains, de nombreuses baies communes et moins communes sont en tête de liste. Les baies les plus saines sont chargées de polyphénols. En plus, les baies aux couleurs bleues et noires contiennent généralement des taux élevés d’anthocyanes, des pigments qui apportent plein de bénéfices pour la santé. Voici une liste de certaines des baies les plus intéressantes :
 
Airelles
Baies d’açai
Baies de maqui 
Baies de goji
Canneberges ou cranberries
Cassis
Framboises 
Myrtilles 
Mûres
Sureau 
 
Photo Marco Verch  @Flickr

Les super-fruits

Tout le monde sait que les fruits sont bons pour la santé, mais certains fruits sont plus encore sains que d’autres. La liste ci-dessous présente certains des meilleurs fruits à inclure dans votre alimentation :
 
Acérola 
Oranges sanguines
Camu Camu 
Citron
Fruit du dragon
Fruit de la passion
Grenade
Kiwi
Pomelo et pamplemousse
Pruneaux
Raisin rouge
 
Photo bazzadarambler @Flickr
 

Les super légumes et légumes racines 

Cette  liste de superaliments ne serait pas complète sans les légumes! Comme les fruits, le simple fait de manger des légumes est en soi bon pour la santé. Mais certains sont de véritables pépites cachées! Parmi eux, les légumes verts et tous ceux de la famille des choux par exemple. Ci-dessous une liste non exhaustive :
 
Ail
Avocat (pas botaniquement un légume mais souvent consommé comme tel)
Carotte
Chou Kale 
Choux de Bruxelles
Brocoli 
Cresson
Chou-fleur 
Champignons  (pas botaniquement un légume mais consommé comme tel)
Épinard
Fenouil
Mâche
Oignon et échalote
Olive ( en fait un fruit, et c’est surtout son huile le super aliment)
Radis noir
Roquette
Soja (bio et non OGM sinon ça marche moins bien :-))
Tomate (pas botaniquement un légume mais consommé comme tel)
Topinambour
 
Photo thebittenword.com@Flickr
 

Les super céréales et féculents

Quand on pense aux superaliments, on pense souvent aux compléments alimentaires et aliments en poudre, mais il y a aussi beaucoup d’aliments courants qui contiennent des niveaux élevés de nutriments. Voici quelques exemples de légumineuses et de céréales super saines que vous pouvez ajouter à votre alimentation en diminuant la part de céréales raffinées ( pâtes, semoule et riz blancs par exemple).
 
Avoine
Épeautre
Graines germées
Haricots rouges et noirs
Lentilles
Orge 
Pois chiche
Quinoa
Riz noir
Sarrasin
 
Photo allispossible.org.uk  @Flickr

Les super noix et graines

Les noix et graines sont parmi les sources naturelles les plus concentrées de minéraux et de vitamines. Certaines graines et noix contiennent des quantités importantes d’acides gras oméga-3, ce qui en fait une bonne source d’oméga-3 pour les végétaliens. Les huiles qui dérivent de ces graines sont également très bonnes pour la santé, consommées à froid pour pas abîmer leurs composés, comme par exemple l’huile de lin, l’huile de sésame ou l’huile de noix.
 
Amandes 
Graines de chia 
Graines de lin
Graines de sésame
Graines de chanvre
Noisettes
Noix
Noix de cajou
 
Photo Marco Verch  @Flickr

Les super épices et herbes

Les épices ont également leurs petits secrets et certaines sont même utilisées dans des remèdes de grand-mères ou boissons miracle anti-rhume par exemple.
 
Gingembre
Curcuma
Cumin
Cannelle
 
Photo  Marco Verch @Flickr

Les autres super poudres et compléments

En plus des superaliments énumérés ci-dessus, il y a un tas d’aliments riches en nutriments et protecteurs pour la santé qui ne correspondaient pas tout à fait aux catégories d’aliments. Je les ai donc regroupés dans cette dernière catégorie.
 
Agar Agar
Cacao
Chaga
Ginseng
Matcha 
Moringa 
Levure de bière
Germe de blé
Algues (notamment  spiruline, klamath, wakame ou chlorella)
Maca (en fait c’est un légume, mais on ne le trouve pas sous cette forme pour l’instant chez nous)
 
Photo Philipp Alexander  @Flickr
 
Pour finir, on n’oublie pas le meilleur superaliment qui soit, indispensable à tous et à consommer sans modération :
L’eau!
 
Et vous, vous consommez certains de ces super aliments? Vous croyez à leurs bienfaits? 
 
 

Spécialité d’Arménie : Gâteau aux pommes

 Aujourd’hui, nous partons en Arménie! Ce petit pays ne fait pas souvent parler de lui en matière de cuisine et pourtant, il y a là-bas de quoi se régaler!
 
A l’instar de la cuisine géorgienne, la cuisine arménienne est un peu un mélange de cuisine russe, l’Arménie ayant fait partie de l’URSS, et de cuisine turque, l’Arménie ayant sa frontière ouest commune avec la Turquie.
 
Les desserts arméniens sont souvent réalisés à base de fruits secs, de semoule  ou de riz, et imbibés de miel, de fleur d’oranger ou d’eau de rose… Il n’en est rien du tout pour celui que je vous propose aujourd’hui… Sans doute est-il plus inspiré par les influences russes de l’Arménie!
 
 
Il s’agit d’un gâteau aux pommes assez simple, que l’on peut aussi agrémenter de noix. Ayant un allergique dans ma famille, je n’ai pas retenu cette option mais si cela vous plait, vous pouvez en ajouter 50 à 100 g de noix à la préparation avant de la verser dans le moule.
 
Ce gâteau est très bon, la touche de cannelle se marie à la perfection avec les pommes, comme vous vous en doutez! Il a aussi le mérite d’être facile à faire et de ne demander aucun ingrédient compliqué à trouver. Si vous cherchez une recette de gâteau aux pommes pour vous renouveler un peu dans ce registre, c’est celui qu’il vous faut!
 
 
Je n’ai pas encore assez testé de recettes arméniennes pour vous proposer un repas à thèmes, mais vous pourrez compléter ce gâteau par des chebureki russes. Ces deux pays assez proches l’un de l’autre s’influencent beaucoup en cuisine et c’est une recette que l’on trouve donc dans les deux pays.
 
 
Spécialité d’Arménie : Gâteau aux pommes

Spécialité d’Arménie : Gâteau aux pommes

Ingrédients

  • 3 pommes
  • 200 g de sucre
  • 200 g de farine
  • 12 cl d'huile de colza
  • 2 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 2 œufs
  • 1 c. à c. de vanille

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.Mettez la cannelle et le sucre dans un bol.
  2. Coupez les pommes en quatre, enlevez les trognons puis coupez-les en dés, puis mettez-les dans le bol avec la cannelle et le sucre et mélangez pour les enrober et éviter le brunissement.
  3. Ajoutez la farine et le bicarbonate de soude aux pommes et mélangez à nouveau.
  4. Mélangez l'huile, les œufs et la vanille dans un second récipient et ajoutez-les aux pommes.
  5. Versez ce mélange dans un moule à bords hauts puis faites-le cuire au four pendant 40 à 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent en ressorte propre.
 
Source d’inspiration :

Légume de saison : la courgette

Photo Jeremy Keith @Flickr

En juin, les courgettes sont de retour. On a tendance à oublier qu’elles ne sont pas de saison toute l’année car elles sont tout le temps sur les étals, mais c’est bien l’été qu’elles sont les meilleures, les plus parfumées, les plus vitaminées…  Elles sont synonymes de beau temps et de cuisine du soleil et c’est pourquoi nous les aimons tant! Maintenant que les courgettes sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver. 

Comment choisir les courgettes?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez des courgettes brillantes et sans défauts, mais aussi bien fermes. Elles doivent avoir un pédoncule encore bien frais. Évitez les courgettes molles, ternes ou trop grosses. 


Photo Jameson Fink @Flickr

Quand les courgettes sont-elles de saison?

Les courgettes sont des légumes très répandus et commercialisés toute l’année. Cependant leur véritable saison s’étend de mai à août ce qui en fait un légume d’été. 


Photo Vincent Albanese @FLickr

Comment conserver vos courgettes?

Vos courgettes resteront fraîches quatre ou cinq jours stockées dans un sac en plastique dans le bac à légumes. Ne lavez pas les courgettes à l’avance, mais juste avant de les utiliser. Si vous avez trop de courgettes et que vous savez ue vous ne pourrez pas tout utiliser en quelques jours, vous pouvez les congeler pour une utilisation ultérieure. Pour cela, coupez les courgettes en rondelles, faites-les blanchir pendant deux minutes, plongez-les dans l’eau froide, égouttez-les, puis rangez-les dans dans des récipients hermétiques. 


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Comment préparer des courgettes?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos courgettes uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Ce légume se décline de mille façons. Il sera par exemple délicieux pané et frit ou sauté, en pain aux courgettes ou en omelette. Pensez aussi aux lasagnes aux courgettes. Enfin, on peut les utiliser pour réaliser l’incontournable ratatouille tant appréciée l’été!

Mes recettes favorites à la courgettes

 


Couscous aux courgettes, petit pois et halloumi


Crumble de courgettes


Poêlée de courgettes malgache


Bricks de courgettes chèvre


Gâteau au chocolat et courgettes


Tarte salée au lonzu et courgettes


Cannelés au chorizo, courgettes et emmental


Couronne feuilletée courgettes, chèvre et herbes

Jus rhubarbe framboise

Aujourd’hui, on parle jardinage! Enfin, façon de parler, mais on va parler de ce qui pousse naturellement dans mon jardin, malgré les soins inexistants que je lui prodigue! Évidemment les orties et les pissenlits sont comestibles, et si je mangeais tous ceux qui poussent  dans mon jardin, on aurait de quoi se nourrir gratuitement tout l’été ou presque! Mais je pense que mon homme finirait par se plaindre que ça fait trop de verdure…
 
 
Dans la savane de mon petit jardin de ville, poussent également un très beau pied de rhubarbe et un framboisier. Si la framboise est quasiment mon fruit préféré, la rhubarbe est celui que j’aime le moins… Du moins à la base, parce qu’à force de persévérance, je finis par apprendre à l’apprécier. En mélangeant donc un fruit que j’adore et un qui ne me branche pas trop, j’ai obtenu un résultat qui me plaît, donc je dirais que c’est une opération réussie. En jus, la rhubarbe apporte sa petite note acidulée très agréable, et se marie très bien avec la framboise plus sucrée.
 
 
Le jus de rhubarbe framboises est un des rares jus que je sucre car ces deux fruits ont tous les deux un côté acidulé, mais vous pouvez ajuster la dose de sucre à votre convenance, ou utiliser un autre sucrant comme du miel, du sucre roux…
 
 
 
Jus rhubarbe framboise

Jus rhubarbe framboise

Ingrédients

  • 200 g de framboises
  • 3 tiges de rhubarbe
  • 5 c. à s. de sirop d'agave

Préparation

  1. Nettoyez la rhubarbe et coupez-la en tronçons.
  2. Passez dans l'extracteur de jus à grille fine ( pour fruits et légumes durs) la rhubarbe.
  3. Passez dans l'extracteur de jus à grille large ( pour fruits et légumes plus mous) la framboise.
  4. Ajoutez le sucre, et buvez immédiatement ou conservez au frais.

Tiramisu pistache framboises

Le tiramisu est un de mes desserts favoris, même s’il peut facilement être décevant. Il y a ceux dont la texture n’est pas top, ceux qui sentent trop l’alcool, les trop fades… Pourtant, c’est à la base une recette très simple à réaliser mais que vouez-vous, chacun a ses préférences!
 
 
Plusieurs régions et villes d’Italie s’auto-proclament à l’origine du fameux tiramisu. Je ne sais pas la quelle est la vraie, mais je vous propose ce dessert comme un petit souvenir ramené de mon week-end à Venise! J’avais très envie de prolonger les bons moments passés là-bas à travers la cuisine!
 
J’adore tester des variantes originales de tiramisu, même s’il elles ne sont pas authentiques, car c’est souvent très bon. On a par exemple  dans le nord le fameux ch’tiramisu que j’adore et que proposent presque tous les estaminets. Les italiens seraient sans doute un peu déroutés en voyant ça!
 
 
J’aime aussi beaucoup les versions aux fruits, surtout l’été, pour leur côté plus léger, du moins en apparence car la quantité de mascarpone reste la même! J’ai cette fois voulu essayer un mariage que e trouve toujours au top, celui de la pistache et de la framboise.
J’ai vraiment poussé à fond le jeu de la pistache, qui est présente sous forme de pistaches concassées, mais aussi sous forme de pâte, de sirop et d’arôme de pistache. L’arôme est facultatif, mais j’aime tellement ce goût que je voulais qu’il soit bien présent!
 
Le résultat a été à la hauteur de mes attentes… Un délice saveur pistaches!
 
 
 
Tiramisu pistache framboises

Tiramisu pistache framboises

Ingrédients

    Pour la crème
  • 3 œufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 250 g de mascarpone
  • 25 cl de crème liquide entière
  • 12 gouttes d'arôme pistache
  • 200 g de pâte de pistache
    Pour le sirop
  • 2 c. à s. de sirop de pistache
  • 10 cl de café
    Pour le montage
  • 20 biscuits à la cuiller
  • 2 c. à s. de pistaches concassées 
  • 250 g de framboises 

Préparation

  1. Préparez le sirop en mélangeant le café et le sirop de pistaches.
  2. Fouettez les jaunes d’œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
  3. A l'aide d'un batteur électrique, montez la crème liquide en chantilly.Incorporez le mascarpone et la pâte de pistache au mélange jaune d’œufs-sucre en fouettant délicatement, puis ajoutez la crème fouettée à l'aide d'une spatule.Imbibez les biscuits à la cuillère de sirop de pistaches.
  4. Dans un grand plat, déposez en une couche les 2/3 de la crème et une couche de biscuits, puis les framboises en en réservant 12 framboises pour la décoration.
  5. Déposez enfin le tiers restant de crème. Parsemer ensuite le tout de pistaches concassées et des 12 framboises restantes.
  6. Placez au frais pendant au moins 1 h avant de servir, idéalement une nuit.

Tarte aux fraises rapide

La fête des mères approche, c’est le week-end prochain! Si je n’ai plus l’âge de réaliser des colliers de nouille à ma maman, ma fille me confectionne désormais de jolis cadeaux de ses petites mimines et c’est toujours très amusant de les découvrir! La fête des mères est pour nous une occasion de passer un bon moment tous ensemble et qui dit moment en familles dit repas, avec un bon gâteau à la fin!
 
 
Si vous réfléchissez à ce que vous allez préparer pour la fête des mères, je vous propose de réaliser une tarte aux fraises, parce que leur saison est courte et qu’il faut en profiter tant que c’est possible. Il s’agit d’une tarte très simple à base de biscuits sablés mixés et couverts de crème de coco puis de fraises. Ce n’est pas du grand art, je n’en suis pas capable mais cette tarte est quand même très jolie et parfumée, et a beaucoup plu dans ma famille!
 
 
La base demande simplement de mixer des sablés type biscuits bretons avec du beurre de coco et d’être bien tassée dans le moule.
 
Par dessus, la crème de coco et de banane est recouverte de fraises, mais un autre fruit rouge conviendra tout à fait, ou même n’importe quel autre fruit frais… Cela perdrait son côté printanier mais serait tout aussi bon, à vous de voir! 
 
 
 
Tarte aux fraises rapide

Tarte aux fraises rapide

Ingrédients

    Pour la base
  • 185 g de sablés bretons
  • 60 g d'huile de coco!
  • Pour la crème
  • 20 cl de crème de coco
  • 1 banane
  • 30 g de confiture de fraises
  • 30 g d'huile de coco !Pour la garniture
  • 300 g de fraises
  • 2 c. à s. de confiture
  • 2 c. à s. d'eau

Préparation

  1. Faites fondre 60 g d'huile de coco et mettez-la dans un mixeur avec les sablés.
  2. Mixez pour obtenir un mélange homogène.
  3. Versez le mélange dans un plat à bords amovibles et tassez bien. Mettez au frais.
  4. Faites fondre 30 g d'huile de coco et mettez-la dans un mixeur avec  la banane, 30 g de confiture et la crème de coco. 
  5. Étalez ce mélange sur les sablés.
  6. Coupez les fraises en deux et déposez-les joliment par dessus.
  7. Délayez la confiture dans l'eau dans un petit récipient. Étalez sur les fraises à l'aide d'un pinceau de cuisine.
  8. Mettez au frais jusqu’au service.

Compote de pommes et rhubarbe aux épices

La rhubarbe est de retour! Mon histoire d’amour avec la rhubarbe est loin de ressembler à un coup de foudre, car à la base je la détestais. Mais à force de m’acharner dans le but de ne pas gâcher ma production du jardin, j’en suis venue à l’apprécier.
 
La rhubarbe ne ressemble à rien d’autre, elle a un côté acidulé et un parfum vraiment caractéristique typique du printemps, même si dans mon jardin elle pousse jusque fin octobre.
 

 
La bonne nouvelle, c’est que quand vous mangez un dessert à la rhubarbe, vous pouvez dire que vous avez mangé un légume!
 
Cette compote de rhubarbe est un excellent moyen de manger de la rhubarbe. Elle nécessite peu d’efforts et peu d’ingrédients, est prête en une demi-heure et peut être consommée immédiatement ou conservée dans un pot pendant quelques jours. Faites-en une grosse quantité, ça vous fera vos desserts tout prêts à déguster tout au long de la semaine! Si vous avez du mal à tout finir, cette compote sera parfaite pour accompagner vos yaourts, des flocons d’avoine ou une boule de glace à la vanille.
 
 
Vous serez peut-être surpris, comme moi,  de voir que cette compote ne nécessite pas beaucoup de sucre. Franchement, 50 g de sucre pour 1 kg de fruits, c’est raisonnable non? Vous pouvez aussi remplacer le sucre par du sirop d’agave pour une recette encore plus raisonnable.
 
La rhubarbe est souvent associée à des fraises, ici je l’ai mariée à des pommes car c’est le fruit qui permet de donner une texture parfaite aux compotes je trouve.
 
Une touche de gingembre, cannelle, cardamome et vanille viennent compléter les saveurs de cette compote. Ils permettent de parfumer l’ensemble et de faire oublier le côté acide de la rhubarbe.
 
 
P.S. : Si vous aimez la rhubarbe, essayez aussi cette tarte rhubarbe framboises et sucre perlé!
 
Compote de pommes et rhubarbe aux épices

Compote de pommes et rhubarbe aux épices

Ingrédients

  • 1 kg de rhubarbe
  • 5 pommes golden
  • 15 cl de jus d'orange
  • 50 g de sucre
  • 2 c. à s. de miel liquide
  • 1 pincée de cardamome moulue
  • 1 pincée de gingembre moulu
  • 1 pincée de cannelle en poudre
  • 1 c. à c. d'arôme vanille

Préparation

  1. Nettoyez, épluchez et coupez en tronçons la rhubarbe.Épluchez, enlevez les trognons et coupez les pommes en dés.Dans une casserole, mettez l'ensemble des ingrédients et faites cuire à feu doux pendant un quinzaine de minutes, jusqu’à ce que les pomme et la rhubarbe soient ramollies.Mixez selon votre goût et rectifiez le sucre si besoin.Laissez refroidir totalement puis conservez au frais jusqu’au service.