Archives par mot-clé : France

Spécialité bretonne : Tourte bretonne

Quand j’ai entendu parler récemment de la tourte bretonne, ma première question intérieure a été « Mais comment ai-je pu ignorer que ça existait?? »
   tourte-bretonne5

Une recette ultra simple, blindée d’oignons, conviviale pour l’apéro… Tout ce que j’aime en somme !

tourte-bretonne2

J’ai donc profite d’un petit apéro filles pour vite réparer cette injure et tester cette spécialité locale au plus vite.Moralité… Ils ont vraiment tout bon les bretons! La tourte bretonne rappelle par ses parfums une bonne flammekueche, avec le côté croustillant des crêpes extérieures, celles de l’intérieure restant bien moelleuses…

tourte-bretonne

J’ai fait ma recette avec 6 crêpes, et la garniture était assez légère sur chaque étage. Mais au final c’était suffisant, même si une version deux fois plus haute à douze crêpes serait surement plus jolie.
Le seul défaut de cette recette réside dans sa tenue.. Je l’avais prévue pour un apéro dinatoire mais ensemble s’effondre un peu das tous les sens si on le mange à la main… Mieux vaut le réserver pour une entrée servie en assiette, avec une belle balade en accompagnement!
tourte-bretonne3

Tourte bretonne

6 galettes de sarrasin
6 tranches fines de poitrine fumée
5 gros oignons
2 x 30 g de beurre
2 c. à soupe d’huile
1 c. à café de sucre
1 pincée de thym
Sel
Poivre

Faites fondre 30g de beurre et deux cuillers à soupe d’huile dans une casserole sur feu doux.

Ajoutez les oignons épluchés et émincés, et faites fondre lentement pendant 20 minutes en remuant régulièrement.
Ajouter le sucre, le sel, le poivre et le thym et laisser cuire encore 20 minutes toujours en remuant, jusqu’à ce que les oignons prennent une teinte caramélisée.
Coupez la poitrine fumée en petits morceaux, faîtes la revenir dans une poêle et ajoutez la au mélange.
Préchauffer le four à 200 °C.
Déposez dans un plat à tarte une galette, recouvrez-la d’oignons, puis ajoutez une galette et alternez les couches, pour finir sur une galette.
Parsemez le dessus de la dernière galette de petits morceaux de beurre.
Faites cuire 20 à 30 min au four.
Servez en découpant des parts comme pour une tarte, accompagné d’une salade verte.
tourte-bretonne4
Source : http://www.keldelice.com/guide/specialites/la-tourte-bretonne

6 cocktails provoquant un bonheur presque parfait!

 Un cocktail magique n’est pas, à mon sens, un cocktail complexe à réaliser, avec des dégradés de huit couleurs et des sculptures de fruits au dessus.  Celui là, on se le garde à boire au View bar de Shanghaï ou au Mariott de Varsovie, et on laisse à leurs talentueux barmans le plaisir de nous faire mouiller la culotte fondre sur nos chaises.

 

Là, je vous parle plutôt du cocktail simple, voire simplissime pour certains, au point qu’on les boit au quotidien presque aussi facilement qu’une bière, et qu’ils deviennent nos petites madeleines (d’alcoolos).

Cette sélection est très personnelle, et elle sera amenée à bouger dans le temps, au fil des découvertes et des envies.

1 – Le mojito basilic

 

Mojito made with rum, lime, sugar, mint, club soda, served in a tall glass.

Le mojito, qui est récemment devenu un sport national en France, est une passion depuis plusieurs années chez nous. Les bars à mojito fleurissent de partout, avec leurs recettes de mojito fraise, framboise, leurs french mojito avec même pas de rhum, j’en passe et des meilleures. Une variante qui a conquis mon cœur est le mojito basilic, tellement plus frais que frais qu’il en deviendrait presque plus mojito que le mojito classique. Une autre variante sympa est le mojito concombre, mais je ne l’ai pas retenu ici car j’ai déjà un autre cocktail au concombre dans ma liste (oui, j’aime pouvoir boire en ayant l’impression d’être au potager)


=>6 cl de rhum blanc
=>eau gazeuse Citron/Citron Vert
=>5 cl de sucre de canne liquide
=>1/2 cuillère de sucre roux
=>1/2 citron vert
=> 7 feuilles de basilic
=>glace pilée ou glaçons

Couper une rondelle de citron vert et la déposer au fond du verre à cocktail.
Mettre des glaçons dans un torchon propre, et les piler avec un marteau.
Couper les feuilles de basilic en petits morceaux et les mélanger à la glace pilée.
Remplir le verre de glace pilée/basilic aux 2/3.
Ajouter les 5 cl de rhum, 5 cl de sucre de canne liquide et le jus du reste de citron vert, puis compléter avec l’eau gazeuse.
Saupoudrer de sucre roux.

Photo par TheCulinaryGeek @Flickr

2 – La vodka caramel

Une petite douceur dont je ne me lasse pas, à noyer de glace pilée pour plus de plaisir.

2 cl de sirop au caramel Monin

4cl de vodka

Glace pilée à outrance

Mélanger- boire

3 – La poire vanille

Une association magique testée dans de nombreux cocktails. A la maison, je le bois en version on ne peut plus simple, et c’est un régal. Glace pilée exigée ici aussi.

2 cl de sirop de vanille

4 cl de vodka

6 cl de jus de poire

Mélanger- boire

4 – L’absolut Pears cranberry

Découvert dans un petit bar de Stockholm, ce mélange est simplement divin et tellement simple à réaliser, si ce n’est la grande difficulté à trouver la fameuse absolut Pears en France. On peut toujours remplacer l’absolut Pears  par de la absolut normale et du jus de poire, mais ça n’a alors plus vraiment le même goût qu’en suède.

4 cl d’absolut pears

10 cl de jus de cranberry (Oceanspray va très bien)

Mélanger- boire

5 – Le kir châtaigne

Selon moi, le sirop de châtaigne rend sa dignité à tout mauvais mousseux, et rien que pour ça, il faut lui dire merci.

1,5 cl de sirop de châtaigne

10 cl de mousseux, clairette, ou champagne (mais l’intérêt est plutôt de rendre buvable les mauvais mousseux, le bon champagne est bon sans rien)

Mélanger- boire

6 – Le pimm’s

5670084817_4b7b4db2fa_b

Découvert au Dog’s bar d’Édimbourg, après un repas au restaurant du même nom, ce cocktail tout frais me rappelle immédiatement l’ambiance cosy et chaleureuse de ce lieu, aménagé comme une vieille bibliothèque de grand mère Scottish dans un sous sol.

Le Pimm’s est assez dur à trouver en France. Il y a en aurait dans les Lafayette Gourmet ( le bon vieux Lafayette de Lille ne fait malheureusement pas ce rayon), chez Nicolas ( en ligne tout au moins, à vérifier en boutique) et (oh!) on en trouve actuellement à bas prix chez Cdiscount. (oui, oui).


– 4cl de Pimm’s
– de la limonade
– un concombre
– des fruits: fraises, pommes oranges, citrons…à ajuster suivant la saison
– de la menthe fraîche


Dans un grand verre, mettre des glaçons, le Pimm’s.
Ajouter une rondelle de concombre coupée en quarts, une fraise coupée en 4, une lamelle de pomme, une framboise, une mini tranche d’orange coupée en triangle isocèle et 4 ou 5 feuilles de menthe.
Arroser le tout de limonade et mettre une paille dans le verre.

Mélanger- boire
Photos par whitneyinchicago @Flickr

Ma sélection de livres de cuisine à dévorer – Mars

Photo par Rodrigo Galindez @FLickr
Pour vous aider à dépenser vos sous (des fois que vous manqueriez d’idées hein!), pour faire des jolis cadeaux gourmands aux autres mais surtout à vous mêmes, je vous propose une sélection de livres de cuisine du moment : sorties récentes, thèmes du moment, coups de cœur… cette liste est totalement arbitraire et n’engage que moi mais si j’avais un peu plus de sous, ils tomberaient directement dans mon panier !

Mug cakes salés

Les mug cakes ont beau être répandus sur les blogs depuis plusieurs années, c’est seulement depuis 6 mois environ que l’édition a rattrapé cette mode, avec une flopée de jolis bouquins qui sont sortis depuis mi-2013.
Parmi eux, j’apprécie particulièrement celui-ci, plus original car orienté sur les mug cakes salés. Jolies photos et recettes simples, de quoi se faire des petits plats gourmands et équilibrés quand on veut!
MUG CAKES SALES

Street Food

La street food est un de mes fers de lance, ce très joli livre ne pouvait donc pas m’échapper! Ici le livre s’attaque à la cuisine de rue du monde entier, avec plus de 30 plats à manger sur le pouce, enfin plutôt sur ses jambes! Seul reproche, que je me dois de faire en tant que Not Parisienne… Les adresses citées en France sont toutes à Paris! Quand le monde de l’édition réalisera-t-il que 97% des français vivent dans le reste de la France?

Le Larousse du pain

Le credo de ce livre : vous faire réussir chez vous, et sans machine à pain plus de 80 recettes de pain! Si ‘j’avais, su , je n’aurais pas investi dans ma machine à pain! J’avoue que le piètre niveau des boulangeries lilloises et à fortiori de mon quartier me pousse de plus en plus à envisager le pain maison dès que e souhaite accompagner un bon repas ou préparer un brunch. J’ai déjà abandonné totalement les pains à burger et les brioches industriels, ce livre pourrait me faire sauter le pas du « tout maison »

Cheesecakes Berko

Pour ceux qui ne connaissent pas Berko, c’est une chaîne de pâtisseries spécialisée dans le les cheesecakes et cupcakes. Rien que la couverture en arc en ciel de cheesecakes réussit à me faire baver instantanément. Le crédo de Berko, c’est la déclinaison d’un cheesecake sur des parfums de toutes sortes. ce libre donne donc plein d’idées!

Jamie en 15 minutes

Après son livre en 30 minutes chrono, Jamie pense aux gens encore plus pressés et sort 15 minutes! Je suis une fan inconditionnelle de Jamie Oliver, et s’il peut enjoliver ma cuisine du quotidien en seulement 15 minutes, je signe tout de suite!

Petites cuillers de Saint Jacques poêlées et salicorne

Si vous avez suivi mes articles précédents, vous savez que j’avais ramené entre autres de la salicorne fraîche du salon envies culinaires. J’ai cuisiné cette recette quelques jours après le salon, mais je n’avais pas encore eu le temps de vous la partager ici.
Pour un premier essai j’ai choisi de la manger crue en salade, avec des saint jacques juste poêlées.
L’ensemble présente pas mal, c’était plutôt frais en amuse bouche pour l’apéro.
IMG_0740
La salicorne n’a pas un goût incroyable, son atout réside plutôt dans son côté frais et croquant. Attention, en bouche elle a une note salée, donc il ne faut pas saler le plat que vous préparerez avec.
Cette recette conviendra parfaitement aux régimes sans gluten.

Petites cuillers de Saint Jacques poêlées et salicorne

– une petite barquette de Salicorne fraîche

– 8 Saint Jacques de bon calibre (ou 16 petites)
– 1 cuiller à soupe de vinaigre de cidre
– 1 filet d’huile d’olive
– Baies roses
– Poivre

 

IMG_0774

Assaisonnez la salicorne avec le vinaigre, l’huile, le poivre. (ne salez pas)

Répartissez la dans les 8 petites cuillers
Poêlez rapidement les Saint Jacques dans un peu de matière grasse, déposez-les sur la salicorne, ajoutez quelques baies roses en décoration et mangez vite.

IMG_0772

Mon top 10 des pâtisseries indétrônables

Si vous avez suivi un peu ce blog précédemment, vous savez que j’aime la junk food, et notamment les plats salés, burgers, meatballs et américains en tous genres. Il est donc temps de rétablir la vérité, j’aime aussi le sucre. Voici mon top 10 des meilleurs desserts testés à ce jour.  Cheesecake

1- Les pastéis de nata

Les touristes font la queue dans certaines boutiques à Lisbonne pour s’en gaver, et une fois qu’on a testé, on ne peut qu’approuver. Les pastéis de nata élèvent le flan au rang de dessert gastronomique, et m’ont définitivement convertie à la cannelle.

2 – Le cheesecake aux fruits rouges

Je suis tellement accro au fromage que même en version sucrée j’en suis dingue… Les meilleurs que j’ai mangés étaient évidemment aux Etats-Unis, mais heureusement avec la mode du burger, chaque restaurant s’essaye maintenant à sa recette de cheesecake en France, pour mon plus grand bonheur.

3 – La panna cota

Un véritable bonheur tout doux, super facile à réaliser et encore plus à manger… comme le cheesecake, il se décline à l’infini et peut même se targuer de certaines versions plutôt light.

4 – Le riz au lait à la cannelle

Comme les pastéis de nata, ma passion pour le riz au lait à la cannelle vient d’un voyage au Portugal. Ma mère qui est une sacrément bonne cuisinière, avait une version assez compacte du riz au lait, qu’on tartinait de confiture pour ne pas s’étouffer en le mangeant. C’était bon mais pas fou non plus. Version portugaise, plus laiteux, plus crémeux et couvert de cannelle, j’ai failli m’évanouir de bonheur en le testant! Depuis je me suis acheté un livre de cuisine contenant la fameuse recette du arroz doce, j’ai effectué moi même la laborieuse traduction, et j’ai conservé cette fameuse recette comme MA version du riz au lait!

5 – Le gâteau aux petits beurres

Ce monstre fourré à la crème au beurre et roulé dans le café vous file immédiatement une crise de diabète. Personnellement je l’aime dans une version un peu plus légère dont je garde un souvenir d’enfance, une version où la crème au beurre était remplacée par de la danette au chocolat

6 – La tarte poire chocolat

Peut-être le premier dessert que j’ai appris à réaliser par moi même quand je me suis installée dans mon premier appartement, et je m’en lasse pas. Je ne suis pas une fan du chocolat accompagné de fruits, ce dessert étant l’exception indispensable qui confirme la règle.

7 – Le ch’tiramisu

Le tiramisu c’est dingue, mais avec des spéculoos à la place des biscuits cuiller, ça devient tout bonnement démoniaque. Et en plus ça permet s’assumer ses racines nordiques, alors pourquoi s’en priver?

8 – Le gâteau basque aux amandes

Le vrai gâteau basque est à la confiture de cerises noires et non amandes, chose qu’on ignore souvent. Avec la pénurie de cerises noires, la version aux amandes est venue s’installer au fil du temps, pour mon plus grand bonheur. Je suis une dingue d’amandes, je pourrais tirer les rois tous les mois juste pour me gaver de galette. Le gâteau basque, avec sa crème onctueuse, est encore meilleur selon moi!

9 – Le coulant au chocolat

Un classique souvent imité et trop rarement égalé : le coulant au chocolat est à la carte de quasiment tous les restaurants, et malheureusement même quand il est prétendu maison, il l’est rarement… En version surgelé c’est pas mal non plus, mais rien ne vaut la préparation maison, ce petit trésor de tentation étant relativement facile à préparer!

10 – Le pain perdu au caramel

Le pain perdu, c’est un  véritable souvenir d’enfance pour moi, un des repas qu’on mangeait le dimanche soir quand y’avait plus rien dans le frigo et que ma maman avait la flemme de cuisiner un vrai repas… Petite, je le noyais dans le sucre, mais après quelques tests concluants, il est encore bien meilleur avec du caramel au beurre salé!

Comment réaliser un menu russe!

9255303518_bcd98d925f_c
Photo par Nataraj Metz @Flickr

La cuisine russe est assez peu connue chez nous, mais elle regorge de petits plats simples, savoureux et originaux à base d’ingrédients facilement trouvables par chez nous. Je vous rassure rien à voir avec le Kloug du père Noël est une ordure!

Pour épater vos invités avec une soirée à thèmes, ou simplement pour le plaisir de la découverte, je vous propose ce menu à thème russe…

 comment-reussir-menu-russe

Pour l’apéritif

Commencez le repas par une dégustation de vodkas pas trop connues en France, en toute petite quantité sinon la soirée risque de s’arrêter là 🙂

Sinon, réalisez un Russe blanc :
– remplissez un verre bas (type verre à eau ou à whisky) avec de la glace

– versez 3 cl de de vodka
– ajoutez 1,5cl de Kahlua
– ajoutez 3 cl de crème liquide
– mélangez et décorez avec des copeaux de chocolat

Accompagnez tout cela de belyachi, des petits pains fourrés à viande :

belyachi-2

En entrée

Si vous souhaitez réaliser un grand classique, vous pouvez vous essayer aux pierogi russes. Ce sont de petits raviolis qu’on picore sans fin à l’apéritif, et on peut les décliner en plein de parfums différents.

Pierogi
Photo par futureshape @Flickr

En plat

Essayez des boulettes russes au riz : elles devraient remplir les estomacs affamés. Pour les encore plus affamés à tendance « trou sans fond », le kournik sera parfait : un cake énorme, rempli de champignons, œufs et poulet. Enfin, le poulet à la kiev est une alternative plus légère, que vous pourrez servir avec des champignons. De mon côté, j’ai testé le boeuf stroganov, un plat de pâtes au bœuf simple à réaliser et franchement délicieux!

boeuf-stroganov

En dessert

Je vous recommande un joli gâteau aux cranberries ou encore un medovik, bombe calorique aux noix, miel et confiture de lait qui est un véritable régal…

Si vous préférez sortir

A ma connaissance il n’y a qu’une adresse russe a Lille, mais la bonne nouvelle c’est qu’elle est bonne et pas très chère… Que demander de plus?

Baba Yaga // 261 rue Solférino à Lille

Cette petite adresse qui ne paye pas de mine propose une cuisine traditionnelle russe et ukrainienne, simple et savoureuse!

Spécialité d’Auvergne : la truffade

Quand mon homme a entendu parler au détour d’une conversation  de la truffade, il m’a immédiatement envoyé un message pour me demander de tester ce plat sur mon blog. J’ai d’abord été trompée par le nom de cette recette et j’ai été tentée de lui demander s’il croyait que j’avais un amant assez riche pour payer les truffes, mais après quelques vérifications, j’ai découvert que la truffade était un plat riche certes, mais pas un plat de riches.
Il m’a suffi de regarder quelques secondes les photos de fromage dégoulinant pour savoir que je serais conquise par cette recette. 
Parce que c’est ça, la truffade : du fromage dégoulinant sur des patates. Cette petite bombe calorique est à l’Auvergne ce que la tartiflette est à la Savoie : un emblème gastronomique qui tient vachement au corps.
truffade4


Comme toute recette (presque) vieille comme le monde, il y a autant de variantes que de personnes qui l’ont testée, mais j’ai essayé de compiler une version simple et qui satisfasse à peu près tout le monde. Certains utilisent du Salers, d’autres de la Tomme de cantal, d’autres enfin du Cantal tout court. Parfois on y ajoute du lard, parfois pas. L’ail, on en met souvent, sauf dans la région du Cantal ou on préfère sans…
Finalement, le seul ingrédient qui fasse l’unanimité c’est la pomme de terre, mais certains la coupent en rondelles, d’autres en cubes.

Bref vous l’aurez compris, j’aurai certainement tout faux dans ma recette pour une partie non négligeable des auvergnats, mais j’aurai au moins tout bon sur un élément : le goût.

Pour le fromage, j’ai porté mon choix sur le Cantal, non pas que je juge ce fromage meilleur que les autres, mais c’est le plus facile à trouver quand on ne vit pas en Auvergne.

Je n’ai pas mis de lardons car j’avais peur que le plat finisse par trop ressembler à une tartiflette, et j’ai mis une petite touche d’ail, juste parce que j’adore ça. Laissez moi vous dire que le résultat vaut le détour!

Cette recette conviendra parfaitement aux régimes végétariens et sans gluten (sans les mouillettes d’accompagnement).

 truffade2

Truffade auvergnate

Pour 4 personnes

  • 800 g de pommes de terre
  • 400 g de cantal entre deux
  • 1 gousse d’ail
  • 75 g de beurre
  • Sel, poivre

truffade

Dans une marmite, mélangez les pommes de terre préalablement coupées en tranches fines avec le beurre, l’ail haché et une pointe de sel.

Faites revenir à feu vif  pour 5-10 min puis baissez sur feu doux et laissez à couvert 25 à 30 minutes.

Quand les pommes de terre sont presque cuites, posez dessus la tomme coupée en fines tranches. Couvrez et laissez mijoter 10 à 15 minutes sans mélanger.
Remuez ensuite la truffade jusqu’à l’obtention de filaments, tout en écrasant grossièrement les pommes de terre pour garder de gros morceaux.
Salez et poivrez à votre goût et mangez avant que ça prenne!

truffade3

Mouillettes au sésame

Pour 4 mouillettes
  • 1 galette de blé
  • un peu de beurre mou
  • 1 c. à c. de graines de sésame
  • Sel, poivre
Coupez les bords de la galette pour qu’elle forme un grand carré. Tartinez la galette de blé. Tranchez-la en 4 mouillettes identiques.
Saupoudrez de graines de sésame, salez, poivrez.

Burger au foie gras et brisures de pain d’épices

burger-foie-gras-pain-epicesParce que chez nous les fêtes de fin d’année durent tout le mois de janvier, mais qu’après décembre on commence à en avoir marre des petits fours et des plats ampoulés, je vous propose cette recette simple de burger, avec juste une mini tranche de foie gras pour le côté festif.
Servi avec des potatoes maison et un peu de roquette, et bien sûr réalisé avec ma recette de pains à burger (enfin quand je dis « ma », c’est surtout celle de Big Fernand!), un régal pour finir les restes de foie gras et de confit d’oignon!

Pour le foie gras, j’ai préféré faire des tranches pas trop épaisses (un peu moins d’1 cm) pour éviter que ce ne soit écœurant. Pour les brisures de pain d’épices, je les avais reçues via Eat Your Box, mais vous devez pouvoir mixer une ou deux tranches pain d’épices passées sous le grill du four pour arriver à un résultat assez proche.

Burger au fois gras et brisures de pain d’épices

Pour 2 burgers
  • 2 tranches de foie gras
  • 3 cuillers à soupe de brisures de pain d’épices
  • 2 bons steaks hachés
  • 2 buns
  • 2 oignons rouges
  • 10 cl de vin blanc
  • 1 cuiller à café bombée de sucre en poudre
  • 1 pincée de 4 épices
  • quelques feuilles de roquette
  • sel, poivre
Émincez l’oignon. fa^îtes le revenir rapidement dans du beurre, et dès qu’il commence à dorer, ajoutez le vin blanc et la cuiller de sucre. Laissez cuire à feu doux jusqu’à ce que tout le vin soit évaporé. A ce moment, les oignons doivent être bien mous, quasiment compotés, sinon remettez de l’eau et prolongez la cuisson jusqu’à ce que tout soit évaporé à nouveau. Salez, poivrez, épicez légèrement au quatre épices.
Pendant ce temps, trempez votre foie gras bien froid (sinon vous en aurez plein les doigts) dans les brisures de pain d’épices pour qu’il soit pané.
Préchauffez le four à 180°C.
Dès que le confit d’oignons est prêt, déposez le sur les deux faces des buns et mette au four.
Faites alors cuire les steaks à la poêle à votre goût.
Dès que les steaks sont prêts, posez les sur les parties inférieures des buns, posez le foie gars dessus, puis la roquette, et refermez.
Mangez vite!

 

Comment organiser une chandeleur (vraiment) originale?

Décidément, le début d’année est rempli d’occasions de se faire péter la panse et de ne pas perdre les kilos facilement accumulés pendant les fêtes de fin d’année.
Alors vous allez me dire, la Chandeleur, « ce n’est que du lait, des œufs et de la farine, rien de bien méchant! »
Mais pour ceux qui comme moi mangent leur crêpe avec plus de Nutella que de crêpe, et qui s’enfilent 3 ou 4 crêpes salées avant d’en manger le double en dessert, bah franchement ce n’est pas une sinécure!
Soyons honnêtes, il est loin le temps où on regardait émerveillés notre maman faire sauter les crêpes dans la cuisine. Maintenant on a un crêpe party, les crêpes ne sautent plus et on les fait à table devant soi. La confiture et le sucre se sont faits accompagner au fil des années de toutes innovations que nos chers industriels ont bien voulu inventer pour nous : la pâte de spéculoos, la pâte de pain d’épices, la pâte au chocolat Crunchy, le beurre de cacahuètes, le sucre pétillant, le caramel au beurre salé à tartiner, et dernier né du début d’année, le fruit à tartiner (qui attention n’a rien mais alors rien à voir avec de la confiture. Bin non, parce que ce n’est pas de la confiture, mais du fruit avec du sucre. Bin oui.)
comment-reussir-chandeleur
Et au final, je n’ai aucune foutue idée de ce qu’on fête à la chandeleur, à part l’enfilage massif de calories (les crêpes) accompagnées d’autres calories (les trucs qu’on met dessus) et arrosé de calories (un petit cidre?)
Mais il faut bien le dire, ce qui compte, c’est que c’est trop bon et en plus super convivial!
Pour ceux qui voudraient déculpabiliser ou juste changer du trio classique sucre – confiture – Nutella, voici mes petites idées pour des crêpes ultra fun et trop bonnes!

La pâte à crêpes facile et rapide :

8192106303_7841870d7c_b
Photo par fred_v @Flickr

 Les idées à tartiner :

pate-tartiner-caramel

Pour varier la mise en forme :

 gateau-crepe-4-fromages-3

Si vous avez des restes du Nouvel an Chinois à finir

Si vous espérez encore garder la ligne

Pour varier en salé

crepe-petit-dejeuner-3

Breakfast crêpe
Crêpes à la fondue de champignons et st jacques
Crêpes Madame
Crêpes panées à la viande hachée
Crêpes salées façon hot dog

Pour varier en sucré

 gateau-crepes-citron-framboise
Enfin, pour ceux qui ne veulent rien avoir à faire,

une sélection de crêperies lilloises :

La petite flambée, rue du curé St Étienne
La meilleure crêperie de Lille selon beaucoup, pensez à réserver!

La régalade, 38 rue de Paris
Ouvert même l’après-midi pour le goûter!

Le Triskell, 7 rue des primeurs
Le plus breton des lillois

Et ne vous gavez pas trop, bande de petits fous!

 

Comment réussir son nouvel an chinois?

 menu-chinois
Je ne sais pas vous, mais moi j’ai beau ne pas être chinoise, ne connaître aucun chinois et ne rien y comprendre à la tradition chinoise, j’aime malgré tout fêter le nouvel an chinois car c’ est une occasion de se faire péter la ceinture de profiter d’un moment de convivialité.
Le problème, c’est qu’en France, la culture culinaire chinoise est totalement galvaudée : restaurants chinois qui ne font que des plats thaï et font frire les nems par 500, rayons des supermarchés qui ne proposent pas mieux que du lait de coco et du riz cantonnais tout fait… Combien de français connaissez-vous qui savent que les nems ne sont pas d’origine chinoise?
comment-reussir-nouvel-an-chinois
Pourtant j’ai eu l’occasion d’aller en Chine, et je peux vous assurer que la cuisine chinoise est riche, saine et pleine de produits frais, a l’opposé de ce qu’on mange ici sous ce nom.
Je vous propose donc ma sélection d’idées, plats et lieux pour passer un nouvel an chinois qui cette fois, fera honneur à la Chine.
restaurant-chinois

Côté décoration :

Improvisez une déco avec des boules en papier pas chères, aux teintes rouges ou orange, ou fabriquez-en façon origami avec des motifs à petites fleurs. Abusez des accessoires kitch, dragons et autres que vous trouverez chez vous. Offrez de jolis éventails accompagnés d’une petite carte avec un message qui apportera chance et sérénité à vos invités pour l’année qui démarre. Servez les plats dans de petites boites en cartoon type chinois à emporter, et présentez vos entrées dans des cuillers chinoises. Enfin, fabriquez des fortune cookies en papier, très décoratifs et que vous pourrez offrir à vos invités.

Inspirations:

oeufs-porte-bonheur-chinois

Côté entrées :

Pour faire peur à tout le monde, et (si vous an avez) faire participer vos enfants à la réalisation du repas, essayez ces œufs porte-bonheur. Si vous êtes tentés par la cuisine vapeur, essayez de faire vos propres hom bao, un petit régal vendu un peu partout 24h/24 en Chine

Inspiration :

marche-chinois

Côté plats :

Si vous souhaitez garder la ligne tentez une recette de crevettes sautées légères. Régalez vous également avec ce poulet Kung Po, un plat originaire de la région de Sichuan, connue pour ses plats relevés et son poivre! Si vous êtes comme moi casée avec un obsédé du burger, amadouez-le avec ce burger façon chinois. SI vous manquez de temps, essayez ma recette ultra rapide mais non officielle des nouilles au bœuf et sésame! Et si avec tout ça vous n’avez pas assez de choix, essayez mon lien vers 40 recettes chinoises.

Inspiration :

 pasteques-chinoises

Côté desserts :

Servez avec le café des bouchées à l’ananas, dessert typique du nouvel an chinois. Sinon, essayez vous à une recette de cookies classique, mais décorée dans la thématique du nouvel an chinois : les gâteaux peuvent même servir à compléter la décoration jusqu’au moment où vous les mangerez.  Enfin, avec un peu de patience vous pouvez vous lancer dans la réalisation de fortune cookies maison, ce dessert inventé aux états unis et devenu emblématique des restaurants chinois, avec la possibilité d’adapter vos messages!

Inspiration:

Cookies en forme de personnages, pièces chinoises, bâtiments

Et si vous préférez aller au restaurant, à Lille :

Le Ch’ti long // rue Jeanne Maillotte

Aux dire de nombreux amateurs et connaisseurs, le.meilleur restaurant chinois de Lille, voire le seul à proposer des plats un tant soit peu authentique.

Fei Chang Zi zhu // rue des postes

Un restaurant qui propose de vrais hot pot (fondue chinoise au bouillon) comme on les mange en Chine

Mian Dan // rue Meurein

La cuisine est faite devant les clients, ce qui assure la qualité des plats!
Bon nouvel an chinois!