Archives par mot-clé : cranberries

Légume de saison : le potimarron

Photo Maja Dumat @Flickr

Le potimarron est une courge d’hiver de couleur orange à peau mince, et à la chair ferme. Sa saveur délicate rappelle la châtaigne.  Très nutritif, c’est une bonne source de fibres, de vitamines A, C et B, de calcium, de potassium et de fer. Ma façon préférée de le manger est en soupe. C’est particulièrement satisfaisant par une froide journée d’automne ou d’hiver.  Cependant, il y a plein d’autres façons de la préparer. 

Comment choisir le potimarron?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez un potimarron ferme et bien dense. Trop léger, il risque de ne pas être parfaitement mûr. Choisissez-en un avec le pédoncule complet, il se conservera mieux. Enfin, sa peau doit être lisse avec une belle couleur orange vibrante.


Photo Maja Dumat @Flickr

Quand les potimarron sont-ils de saison?

Les potimarrons sont des légumes d’automne et d’hiver. Leur saison démarre en septembre et on peut généralement en trouver jusqu’à début mars.

Comment conserver votre potimarron?

Il est préférable de le conserver vos potimarrons dans un endroit frais et sec. Votre potimarron se conservera au moins un mois, voire plusieurs mois dans une cave saine.


Photo Christoph Zurnieden @FLickr

Comment préparer le potimarron?

Lorsque j’ai découvert le potimarron, j’ai été complètement époustouflé par sa texture lisse et crémeuse et sa saveur moelleuse de châtaigne. Il permet de réaliser la soupe la plus délicieuse qui soit! Le potimarron peut être cuit, bouilli, cuit à la vapeur, frit et sautée et même cuit au micro-ondes. Avec sa forme, cette courge est idéale également pour être farcie.  Côté sucré, comme la majorité des courges, le potimarron peut être transformé en gâteaux, en pains, en muffins, en biscuits, en confitures et en tartes avec sa chair au goût de noisette. La cerise sur le gâteau avec cette courge est sa peau. Une fois cuite, la peau devient fondante et on peut donc la consommer. Elle ne nécessite donc aucun pelage contrairement à la majorité des courges!

Mes recettes favorites au potimarron


Mini tourtes au potimarron et champignons


Soupe de carottes, potimarron et lait d’amande


Tian de potimarron et patates douces au parmesan


Crème de potimarron au bleu de Bresse


Potimarron farci aux céréales et shiitake


Petits cannelés au potimarron et comté


One pot pasta au potimarron, parmesan et sauge

soupe-potimarron-marrons-cranberries-2
Soupe de potimarron, marrons et cranberries

Légume de saison : la courge butternut

Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

En janvier, les courges butternut sont encore dans nos assiettes! Ce héros de l’automne va bientôt terminer sa saison, donc il est temps d’en cuisiner si vous n’en avez pas encore profité! On a tendance à penser que ce gros légume est compliqué à préparer, et notamment à éplucher, mais grâce à cet article, vous verrez que c’est beaucoup plus simple qu’on ne le pense! Suivez le guide et les courges butternut n’auront plus de secret pour vous!

Comment choisir les courges butternut?

Que ce soit au supermarché ou à la ferme, choisissez une courge butternut ferme et bien dense. Trop légère, elle risque de ne pas être parfaitement mûre. Choisissez en une avec le pédoncule complet, elle se conservera mieux. Enfin, sa peau doit être mate et uniforme.


Photo missbossy @Flickr

Quand les courges butternut sont-elles de saison?

Les courges butternut sont des légumes d’automne et d’hiver. Leur saison démarre en septembre et on peut généralement en trouver jusqu’à début mars.


Photo Frédérique Voisin-Demery @FLickr

Comment conserver vos courges butternut?

Il est préférable de le conserver vos courges  butternut dans un endroit frais et sec. Votre courge se conservera au moins un mois.


Photo Jess (Paleo Grubs) @Flickr

Comment préparer des courges butternut?

Pour éplucher facilement votre courge butternut, commencez par couper les extrémités. Coupez ensuite votre courge en deux, pour séparer la partie qui forme une boule de celle qui est cylindrique. Les deux parties pourront ensuite être épluchées à l’économe facilement. Enfin, coupez les morceaux en deux et évidez les graines et les filaments à l’aide d’une cuiller.  Vous pouvez ensuite cuire votre courge à l’eau, au four ou encore au micro-ondes. La cuisson au four est la plus pratique et évite que la courge ne se gorge d’eau. Pour cela, déposez la courge coupée en cubes ou en tranches sur une plaque sans les superposer, et enfournez  à 200°C pour une vingtaine de minutes.

Mes recettes favorites à la courge butternut

 


Parmentier de canard, courge butternut, marrons, et cranberries


Gratin de pâtes aux champignons et courge butternut

enchiladas-vegetariens-courge-haricots-2
Enchiladas aux haricots rouges et butternut

gratin-butternut-quinoa-cheddar
Gratin de butternut au quinoa et cheddar

gnocchis-courge-pancetta
Gnocchis à la courge butternut et pancetta

crumble-butternut-gorgonzola
Crumble de butternut et carottes des sables au gorgonzola

veloute--butternut-carotte-sable-3
Crème de butternut et carottes des sables au curry


Légumes d’automne rôtis à la vanille

Parmentier de canard, courge butternut, marrons, et cranberries

Avis aux retardataires, voici peut être l’idée qu’il vous faut pour votre repas de Noël! Je vous propose aujourd’hui un parmentier très rapide à réaliser, puisqu’il se fait avec des cuisses de canard confites, que l’on achète déjà cuites en boite de conserve. En gros, vous n’avez qu’à cuire et éplucher vos légumes, réaliser une bonne purée, assembler, passer au four… Et le tour est joué!
 
 
Ajoutez à cela que les hachis parmentier présentent l’avantage de pouvoir être assemblés en avance et passés au four à la dernière minute, cela en fait un plat ultra pratique pour les soirs où l’on reçoit!
 
 
Pour le côté festif, j’ai intégré dans ce gratin des marrons et des cranberries. Elles apportent de la saveur et aussi un peu de fun et de magie de Noël au plat. La courge, le lait, la crème et le beurre apportent quand à elles beaucoup de douceur (et de calories) à la purée, c’est un vrai petit régal!
 
 
 
Parmentier de canard, courge butternut, marrons, et cranberries

Portions : Pour 6 personnes

Parmentier de canard, courge butternut, marrons, et cranberries

Ingrédients

  • 4/5 cuisses de confit de canard (+-700 g)
  • 700 g de pommes de terre
  • 200 g de courge butternut
  • 100 g de marrons
  • 5 cl de lait
  • 10 cl de crème liquide
  • 1 c. à s. de beurre
  • 2 grosses échalotes ciselées
  • 30 g de cranberries sèches hachées
  • 2 c. à s. de chapelure
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Rincez les cuisses de canard sous l'eau chaude afin d'enlever la majorité de la graisse. Réservez 2 cuillers à soupe de graisse.
  2. Faîtes fondre les 2 cuillers à soupe de graisse dans une poêle à feu doux. Ajoutez les échalotes émincées, une pincée de sel et faîtes cuire en remuant régulièrement pendant 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’elles aient une belle couleur caramélisée.
  3. Remuez assez souvent pour que les échalotes ne brûlent pas, mais laissez les quand même bien caraméliser. Pendant que les échalotes cuisent, mettez les les pommes de terre dans une casserole remplie d’eau. Dans une deuxième casserole, mettez la courge à cuire également.
  4. Salez généreusement l’eau, portez à ébullition et faites cuire jusqu’à ce que la courge et les pommes de terre soient tendres.
  5. Égouttez la courge et les pommes de terre, laissez les un peu refroidir jusqu’à ce que vous puissiez les manipuler sans vous brûler puis épluchez-les. Écrasez ensuite avec les marrons et les cranberries à l’aide d’un écrase-purée manuel.
  6. Ajoutez la crème puis assaisonnez avec le sel et le poivre. Réservez.
  7. Retirez la peau et les os des cuisses de canard puis émiettez rapidement la chair à la fourchette.
  8. Déposez le canard effiloché dans votre plat à four ou vos ramequins, et parsemez d'échalotes ciselées. Poivrez.
  9. Préchauffez le four à 200° C.
  10. Recouvrez le contenu du plat de la purée de patates douces et pommes de terre et saupoudrez généreusement de chapelure et de quelques cranberries.
  11. Enfournez pour 20 à 25 minutes. Servez bien chaud.

Noël dans la forêt enchantée

Et si on parlait du repas de Noël? Aujourd’hui, je vous propose mes idées pour un repas sur le thème de la forêt enchantée : champignons, marrons et saveurs hivernales et naturelles sont au rendez-vous! Ça vous tente? Si votre menu n’est pas totalement bouclé, venez piocher mes idées par ici!

Apéro

Sapin feuilleté à la truffe

Mini tourtes au potimarron et champignons

Champignons farcis au potiron et parmesan

Feuilletés individuels aux champignons et magret fumé

Tarte feuilletée aux champignons servie coupée en carrés

Crème de pâtisson et champignons en verrines

Soupe de potimarron, marrons et cranberries en verrines

soupe-potimarron-marrons-cranberries-2

Plat

Parmentier de canard, courge butternut, marrons, et cranberries

Tourte forestière au boudin blanc et marrons

Accompagnement

Champignons rôtis au vinaigre balsamique

Dessert

Panna cotta aux marrons glacés

Mini bûches au chocolat au lait et marronsmini-buche-chocolat-marrons-3

 

Tartinade au roquefort et cranberries

Vous connaissez mon amour des tartinades. Je pense que je pourrais manger n’importe quoi tartiné sur du pain! On m’a d’ailleurs dit une fois que c’était typique du Nord… Je ne sais pas si on consomme réellement plus de pain que le reste des français ou si c’est une légende! Personnellement je n’en mange pas tant que ça au quotidien,  mais dès qu’il y a un apéro,  il me faut ma baguette et mes dips!
 
 
Le bleu fait partie de mes fromages préférés, aussi j’ai eu envie de le mettre à l’honneur dans cette tartinade hyper parfumée.  Les cranberries apportent une touche acidulée qui contraste super bien avec le côté salé du Roquefort.  C’est une super réussite à réaliser si vous êtes amateurs de fromage ! 
 
 
J’aime la jolie couleur des cranberries, et j’en utilise beaucoup dans ma cuisine durant la fin d’année, mais si vous n’en avez pas, des raisins secs pourront aussi convenir.
  
 
Tartinade au roquefort et cranberries

Tartinade au roquefort et cranberries

Ingrédients

  • 120 g de roquefort
  • 15 g de beurre mou
  • 3 c. à s. de crème fraîche épaisse
  • 20 g de cranberries séchées
  • 15 g de cerneaux de noix de pécan
  • 1 c. à c. d'armagnac
  • 2 c. à s. d'eau
  • 1 pincée de noix de muscade
  • Poivre

Instructions

  1. Dans un bol, mettez les cranberries et ajoutez le Cognac, laissez ramollir pendant 10 minutes. Émiettez le roquefort dans un autre bol et incorporez le beurre mou.
  2. Ajoutez la crème fraîche, les cranberries, la noix de muscade et le poivre. Écrasez et mélangez avec une fourchette.
  3. Émiettez les cerneaux de noix de pécan et intégrez-les à votre préparation (réservez en 2 ou 3 pour la déco), mélangez l’ensemble et tassez-la dans le bol avant de la mettre au frais 2 heures.
  4. Ajoutez quelques cerneaux de noix pour la décoration avant de servir.
 
Source d’inspiration : 
https://www.consoglobe.com/rillettes-roquefort-raisins-recette-cg
 

L’abricot : cru, rôti, confit… On l’adore!

L’abricot est un fruit parfois difficile à apprivoiser : dans le commerce, on les trouve souvent durs et acides, quelle frustration quand on sait à quel point un abricot à point peu être bon! La solution, se faire aider par son primeur pour les choisir, ou cuisiner ceux qui sont décevants plutôt que de les manger tels quels! Voici mes recettes favorites à faire avec des abricots pour en profiter tout l’été!

Cake à la crème d’abricots et amandes effilées

Crumb cake nectarines, abricots et amandes

Gâteau abricots, miel et polenta

gateau-polenta-abricots-2

Gâteau abricot et fleur d’oranger

gateau-abricots-fleur-oranger-2

Tarte pêche abricots façon pudding

pudding-pehe-abricot

Crumble aux abricots, cranberries et romarin

crumble-abricots-cranberries-romarin

Bouchées d’abricot à la fourme d’Ambert

abricots-fourme-pignon

Les super aliments

 Photo  Ella Olsson @Flickr
 
Aujourd’hui, on parle super aliments! Je suis plutôt contre la cuisine light, car je n’aime pas ce principe d’enlever des choses à la cuisine : moins de gras, moins de sucre, moins de calories… mais parfois aussi moins de goût et de bonnes choses pour la santé. Par contre, je suis attirée par la cuisine healthy, à base d’aliments moins raffinés, plus naturels, et de fruits et légumes en quantité. Dans ce domaine, on entend souvent parler des super aliments, qui peuvent, en plus de nous régaler, nous apporter de multiples bienfaits. Je vous propose aujourd’hui de les découvrir.
 
        

Les superaliments, c’est quoi?

Créé à la fin des années 1990, le terme «superaliment» est couramment utilisé pour désigner les baies, fruits, légumes et autres aliments ayant des effets bénéfiques sur la santé et / ou une valeur nutritionnelle exceptionnelle. Cependant, il n’y a pas de définition scientifique de ce qui constitue un superaliment. Cela signifie que toute liste de superaliments est une sélection subjective de certains des aliments les plus riches en nutriments. C’est le cas de ma liste, je me suis documentée pour vous lister les plus représentatifs, mais je ne suis ni médecin ni nutritionniste bien sûr!
 

Faut-il manger des superaliments pour être en forme?

En fait, non! Ou du moins, pas de n’importe quelle façon. Une alimentation variée et équilibrée est la clé d’une bonne santé. Cela signifie que consommer des quantités excessives d’aliments spécifiques, aussi nutritifs ou sains soient-ils, peut causer plus de tort à votre corps que de bien. Tout est dans la mesure et dans l’équilibre : manger des repas équilibrés en y ajoutant des super aliments ne pourra que vous faire du bien et vous ouvrir au passage une palette de saveurs nouvelles, mais faire une mono diète d’un super aliment, quel qu’il soit, n’est au contraire pas intéressant pour votre corps. Par ailleurs, ces superaliments, surtout ceux qui viennent de loin, peuvent coûter très cher. Rappelez vous qu’ils n’ont rien d’indispensable et concentrez-vous sur ceux qui poussent à profusion près de chez vous pour maîtriser votre budget. Enfin, beaucoup de ces ingrédients perdent leurs propriétés après avoir été cuits ou modifiés pour les conserver. Ne vous faites pas avoir par le marketing : quand vous voyez des biscuits aux baies de je-ne-sais-quoi en supermarché, les nutriments ont de grandes chances d’avoir été tués à la cuisson, et quand vous voyez des boissons au thé matcha, la quantité de matcha est en réalité infime… Bref, le mieux est d’acheter ces produits bruts et de les intégrer vous-mêmes crus dans vos recettes, plutôt que d’acheter des produits industriels qui en utilisent.

Quels sont ces superaliments?

Parmi les superaliments les plus connus, on en trouve certains assez exotiques comme la grenade, le chou kale, les cranberries, les baies d’açaï ou le thé vert matcha, tandis que d’autres font partie de notre alimentation commune, comme l’ail et le curcuma.
La liste ci-dessous inclut les super aliments classiques et nouveaux. Elle est non exhaustive et je l’enrichirai avec le temps ou avec vos commentaires.
 

Les super-baies

En ce qui concerne les aliments les plus sains, de nombreuses baies communes et moins communes sont en tête de liste. Les baies les plus saines sont chargées de polyphénols. En plus, les baies aux couleurs bleues et noires contiennent généralement des taux élevés d’anthocyanes, des pigments qui apportent plein de bénéfices pour la santé. Voici une liste de certaines des baies les plus intéressantes :
 
Airelles
Baies d’açai
Baies de maqui 
Baies de goji
Canneberges ou cranberries
Cassis
Framboises 
Myrtilles 
Mûres
Sureau 
 
Photo Marco Verch  @Flickr

Les super-fruits

Tout le monde sait que les fruits sont bons pour la santé, mais certains fruits sont plus encore sains que d’autres. La liste ci-dessous présente certains des meilleurs fruits à inclure dans votre alimentation :
 
Acérola 
Oranges sanguines
Camu Camu 
Citron
Fruit du dragon
Fruit de la passion
Grenade
Kiwi
Pomelo et pamplemousse
Pruneaux
Raisin rouge
 
Photo bazzadarambler @Flickr
 

Les super légumes et légumes racines 

Cette  liste de superaliments ne serait pas complète sans les légumes! Comme les fruits, le simple fait de manger des légumes est en soi bon pour la santé. Mais certains sont de véritables pépites cachées! Parmi eux, les légumes verts et tous ceux de la famille des choux par exemple. Ci-dessous une liste non exhaustive :
 
Ail
Avocat (pas botaniquement un légume mais souvent consommé comme tel)
Carotte
Chou Kale 
Choux de Bruxelles
Brocoli 
Cresson
Chou-fleur 
Champignons  (pas botaniquement un légume mais consommé comme tel)
Épinard
Fenouil
Mâche
Oignon et échalote
Olive ( en fait un fruit, et c’est surtout son huile le super aliment)
Radis noir
Roquette
Soja (bio et non OGM sinon ça marche moins bien :-))
Tomate (pas botaniquement un légume mais consommé comme tel)
Topinambour
 
Photo thebittenword.com@Flickr
 

Les super céréales et féculents

Quand on pense aux superaliments, on pense souvent aux compléments alimentaires et aliments en poudre, mais il y a aussi beaucoup d’aliments courants qui contiennent des niveaux élevés de nutriments. Voici quelques exemples de légumineuses et de céréales super saines que vous pouvez ajouter à votre alimentation en diminuant la part de céréales raffinées ( pâtes, semoule et riz blancs par exemple).
 
Avoine
Épeautre
Graines germées
Haricots rouges et noirs
Lentilles
Orge 
Pois chiche
Quinoa
Riz noir
Sarrasin
 
Photo allispossible.org.uk  @Flickr

Les super noix et graines

Les noix et graines sont parmi les sources naturelles les plus concentrées de minéraux et de vitamines. Certaines graines et noix contiennent des quantités importantes d’acides gras oméga-3, ce qui en fait une bonne source d’oméga-3 pour les végétaliens. Les huiles qui dérivent de ces graines sont également très bonnes pour la santé, consommées à froid pour pas abîmer leurs composés, comme par exemple l’huile de lin, l’huile de sésame ou l’huile de noix.
 
Amandes 
Graines de chia 
Graines de lin
Graines de sésame
Graines de chanvre
Noisettes
Noix
Noix de cajou
 
Photo Marco Verch  @Flickr

Les super épices et herbes

Les épices ont également leurs petits secrets et certaines sont même utilisées dans des remèdes de grand-mères ou boissons miracle anti-rhume par exemple.
 
Gingembre
Curcuma
Cumin
Cannelle
 
Photo  Marco Verch @Flickr

Les autres super poudres et compléments

En plus des superaliments énumérés ci-dessus, il y a un tas d’aliments riches en nutriments et protecteurs pour la santé qui ne correspondaient pas tout à fait aux catégories d’aliments. Je les ai donc regroupés dans cette dernière catégorie.
 
Agar Agar
Cacao
Chaga
Ginseng
Matcha 
Moringa 
Levure de bière
Germe de blé
Algues (notamment  spiruline, klamath, wakame ou chlorella)
Maca (en fait c’est un légume, mais on ne le trouve pas sous cette forme pour l’instant chez nous)
 
Photo Philipp Alexander  @Flickr
 
Pour finir, on n’oublie pas le meilleur superaliment qui soit, indispensable à tous et à consommer sans modération :
L’eau!
 
Et vous, vous consommez certains de ces super aliments? Vous croyez à leurs bienfaits? 
 
 

Spécialité d’Iran : koukou

Aujourd’hui, je vous propose un plat pour célébrer une fête iranienne. Le mois de février est plutôt froid en Iran, mais on y célèbre du 1er au 11 février les Dahe-ye Fajr, ou Les 10 jours de l’aube, en référence aux dix jours qui ont séparé le retour en Iran de l’ayatollah Khomeini et la chute du shah en 1979 .
 
 
Si l’histoire de ce pays vous intéresse, je vous recommande la superbe bande dessinée Persépolis de Marjane Satrapi, un véritable classique! De mon côté, je ne suis calée ni en histoire ni en politique et tout ceci n’a d’ailleurs rien à faire sur ce blog, mais cela m’a simplement fait penser que je n’avais jamais cuisiné de recette de ce beau pays.
 
Je me suis donc renseignée et j’ai découvert le koukou, qui est une sorte de frittata remplie de beaucoup d’herbes, à tel point qu’elle est toute verte! Étant fan de recettes aux œufs de manière générale, je savais que j’allais apprécier ce plat!
 
 
C’est une recette très simple à faire et qui ne nécessite pas d’ingrédients bizarres, hormis éventuellement des graines de grenade, que l’on peut remplacer comme ci-dessous par des cranberries, l’essentiel étant d’apporter une petite touche sucrée et acidulée.
 
Si vous aimez les fines herbes de manière générale, cette recette devrait vous plaire!
 
 
 
 
 
Spécialité d’Iran : koukou

Spécialité d’Iran : koukou

Ingrédients

  • 5 œufs
  • 4 c. à s. de persil frais haché
  • 4 c. à s. de coriandre fraîche hachée
  • 1 c. à s. d'aneth séché
  • 4 c. à s. de ciboulette hachée
  • 30 g de noix
  • 2 c. à s. de graines de grenade ou de cranberries
  • 1 c. à c. de levure chimisme
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Retirez les tiges de toutes les herbes.
  2. Hachez les herbes finement.
  3. Faites griller les noix dans une poêle sans matière grasse pendant quelques minutes.
  4. Cassez les œufs dans un bol. Ajoutez la levure, le sel et le poivre. Mélangez bien.
  5. Ajouter les herbes, les noix, et les cranberries. Mélangez bien jusqu'à ce que tout bien incorporé. Salez et poivrez
  6. Faites chauffer une poêle antiadhésive avec un peu d'huile. Versez le mélange d’œufs et d'herbes dans. Couvrez et laissez cuire pendant environ 10 minutes à feu moyen.
  7. Coupez le koukou en quatre morceaux et retournez soigneusement chaque morceau.
  8. Couvrez et faites cuire pendant quelques minutes de plus,  jusqu'à ce que le koukou soit bien cuit.
 
Source d’inspiration :
http://www.mypersiankitchen.com/kuku-sabzi-persian-frittata-with-fresh-herbs/

Magrets de canard aux cranberries et porto

Je vous préviens, ces magrets de canard vont faire ressembler votre cuisine à un restaurant haut de gamme. Je trouve qu’il n’y a pas de plat plus élégant et bluffant qu’un magret de canard! C’est un plat auquel je résiste difficilement au restaurant et je me suis lancée une fois ou deux dans sa préparation à la maison. Beaucoup de gens sont intimidés de cuisiner du canard, mais c’est en fait l’un des plats de viande les plus faciles à réaliser je trouve. Il faut maîtriser la durée de la cuisson pour que la viande reste rosée, mais en dehors de cela, vous pouvez très facilement obtenir un plat sublime et vous faire passer pour un cordon bleu! 
 
 
 
 
Le canard est ma viande de prédilection pou les occasions spéciales. Il est facile à cuisiner et magnifique sur une table de fêtes. En dehors de ça, nous n’en mangeons pas très souvent. Il faut dire que je l’apprécie, mais il est assez cher. Raison de plus pour ne pas louper son coup quand on en réalise!
 
J’aime la saveur intense du canard, sa texture moelleuse, et la sauce délicieuse qui l’accompagne généralement. La viande de canard seule a beaucoup de saveur, mais elle est sublimée lorsqu’elle est accompagnée d’une belle sauce sucrée. Le canard est souvent accompagné d’une sauce aux fruits comme du raisin, des framboises, des pêches… J’ai choisi d’utiliser des cranberries car elles sont sucrées mais aussi un peu acidulées. J’ai utilisé des cranberries séchées, plus faciles à trouver que les fraîches en France. 
 
 
La technique pour préparer le canard est assez simple. Vous le saisissez dans une poêle, la peau vers le bas, jusqu’à ce que la peau soit dorée et croustillante. Ensuite, vous retournez vos morceaux et vous faites cuire à peine quelques minutes l’autre face. 
 
La sauce aux cranberries est très facile à préparer aussi. Il suffit simplement de les réhydrater dans le porto pour bien les parfumer, puis de déglacer la viande avec du vinaigre et d’ajouter les fruits et le miel. Vous laissez réduire un peu, et hop, c’est fini! La sauce obtenue a une belle saveur, un mélange légèrement acidulé de sucré et salé, elle va vraiment bien avec le canard. 
 
Avec ce magret de canard, je vous recommande une purée, je trouve que c’est ce qui va le mieux avec! J’aime par exemple cette purée de patates douces ou si vous ne voulez pas abuser de la touche de sucre, une purée de chou-fleur au romarin sera parfaite. Si vous n’êtes pas fan de purée, essayez de servir ce magret de canard avec des fagots de haricots verts  et des muffins de pommes de terre
 
 
Magrets de canard aux cranberries et porto

Magrets de canard aux cranberries et porto

Ingrédients

  • 1 magret de canard de 400 g environ
  • 20 g de cranberries
  • 5 cl d'eau
  • 5 cl de Porto
  • 1 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 2 c. à s. de miel liquide (de romarin si vous avez)

Instructions

  1. Mettez à tremper les cranberries dans l'eau et le porto, salez et poivrez.
  2. Faites cuire les magrets, en commençant par le côté peau, environ 10-15 minutes à feu moyen vif, jusqu’à ce que la peau soit bien dorée.
  3. Jetez l'excédent de graisse au fur et à mesure.
  4. Salez, poivrez et retournez les magrets côté chair.
  5. Faites griller quelques minutes et réservez au chaud.
  6. Déglacez la poêle au vinaigre balsamique puis ajoutez les cranberries, puis enfin le miel.
  7. Laissez caraméliser quelques instants.
  8. Nappez les magrets préalablement tranchés avec la sauce et décorez avec les cranberries.
 

Toasts à la courge little Jack, chèvre et noix

Aujourd’hui c’est Thanksgiving! Bien que cette fête ne soit pas française, je suis sûre que vous la connaissez tous, car elle est ultra présente dans les séries télé et films américains!
 
Comme j’envie les américains de partager un tel moment de joie en famille! Nous en avons d’autres bien sûr dans les traditions françaises, mais toute occasion est bonne à prendre, non? Cette fête a l’air tellement géniale à mes yeux que j’ai fini il y a quelques années par décider de la célébrer moi aussi. Qui m’en empêche après tout?
 
 
Le menu typique de Thanksgiving aux États-Unis est souvent composé de ces plats, dont certains se rapprochent de ceux que l’on peut servir à Noël  :
 
  • De la dinde rôtie ou un pain de viande
  • De la sauce aux cranberries
  • De la purée de patates douces et des légumes rôtis
  • Du maïs grillé ou à la crème
  • Une tarte à la citrouille, aux pommes ou aux noix de pécan
Globalement, l’idée est de composer ce repas en mettant à l’honneur les produits des récoltes automnales comme les courges, les noix… Tout ce que j’aime quoi!
 
Au cas où il vous prendrait l’envie comme moi de célébrer Thanksgiving autour d’un petit apéritif festif, j’ai imaginé des petites tartines ou bruschettas qui reprennent les saveurs typiques de Thanksgiving. J’y ai combiné trois de mes ingrédients d’automne préférés : de la noix, de la courge et des cranberries, pour un ensemble automnal très réussi. J’ai ajouté du fromage de chèvre pour donner du caractère à l’ensemble.
 
 
Ces bruschettas ne sont pas seulement agréables à regarder mais elles sont également faciles à réaliser. La recette est simple mais si délicieuse qu’on pensera que vous avez travaillé durement pour la préparer! La seule partie un peu laborieuse consiste à couper les courges, et encore, La little Jack est une petite variété qui n’est pas trop coriace.
 
Parlons du goût de ces tartines… Il y a énormément de saveurs dans chaque bouchée. Il y a la douceur de la courge et des cranberries, le côté automnal de la muscade, le crémeux du fromage de chèvre, le pep’s de l’ail, le croquant des noix… On a là un mariage idéal!
 
La bruschetta est classiquement considérée comme un apéritif, mais vous pouvez bien sûr aussi servir ces tartines comme entrée avec une salade verte.
 
Même si je serai toujours une fan de la bruschetta traditionnelle aux tomates et au basilic, je suis maintenant également une grand fan de cette variante qui n’a absolument rien de traditionnel! J’espère qu’elle vous plaira!
 

   

P.S. : Si vous chez une idée pour l’apéro, essayez aussi mes cannelés potimarron comté!

 
Toasts à la courge little Jack, chèvre et noix

Toasts à la courge little Jack, chèvre et noix

Ingrédients

  • 12 rondelles de baguettes
  • 165 g de courge little Jack
  • 120 g de chèvre coupé en 12 rondelles
  • 12 cerneaux de noix
  • 12 cranberries
  • 12 graines de courge
  • 1 c. à s. de miel
  • 1 pincée de muscade
  • 1 c. à c. de sauge
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faites cuire les courges 20 minutes dans de l'eau bouillante salée.
  2. Laissez tiédir puis ouvrez les little Jack et prélevez la chair.
  3. Écrasez la chair en purée à l’aide d'une fourchette. Salez, poivrez, ajoutez la muscade.
  4. Tartinez ce mélange sur les tranches de pain.
  5. Posez par dessus les rondelles de chèvre, les noix concassées grossièrement, les cranberry coupées ne morceaux, les graines de courge.
  6. Salez, poivrez, saupoudrez la sauge et ajoutez un filet de miel par dessus.
  7. Préchauffez le four à 200°C.
  8. Enfournez pour 5 à 10 minutes jusqu’à ce que le formage soit fondu.