Archives par mot-clé : Cocktail

Spritz au sureau ou Cocktail Hugo

Et si on se préparait un petit cocktail? Celui que je vous propose aujourd’hui porte le joli nom de Hugo. C’est une recette que j’ai trouvée chez Messer Gaster l’été dernier et que j’avais mise de coté. Elle indiquait que cette recette était un dérivé du spritz en plus frais. Ça tombe bien, j’adore le spritz, et les boissons bien fraîches!
 
En confinement, je profite de mon temps libre le soir pour tester des cocktails que je réalise à base de mes boissons de fond de placard. J’avais un fond de sirop de sureau qui m’attendait tout tristement… En recherchant dans mes archives, j’ai retrouvé la fameuse recette, et j’ai réalisé que j’avais tout ce qu’il fallait, ce qui n’est pas compliqué car elle ne demande vraiment pas grand chose! Tout ce que j’aime!
J’ai respecté à la lettre la recette d’origine, à un détail près, j’ai ajouté des glaçons même si ce n’était pas précisé (mais j’ai vu sur sa photo qu’il y en avait). J’en ajoute toujours aux cocktails même quand ce n’est pas précisé, car je trouve que cela rend le cocktail plus joli et appétissant, et j’aime boire mes boissons très fraîches. La contrepartie, c’est que cela dilue la boisson, donc il faut boire assez vite!
J’ai beaucoup aimé ce cocktail. On obtient un mélange frais et léger qui serait clairement plus sympa consommé en été sur une jolie terrasse, comme l’a fait Messer Gaster, mais même confinés par 5°C dehors, il a su se faire apprécier!
Petite remarque, j’ai noté que mon vin et mon sirop étaient jaunes et j’ai donc obtenu un cocktail de cette couleur, alors que chez Messer Gaster, le mélange semble transparent. Allez comprendre ! 
Petit conseil : avant de préparer votre cocktail, placez votre verre  au réfrigérateur pour bien le refroidir.
En relisant l’article de Messer Gaster, j’ai vu que la recette conçue à l’origine par son inventeur était réalisée avec de la mélisse. Ça tombe bien, j’en ai plein le jardin, et j’ai du temps à revendre avec ce confinement… Prochaine mission de confinement, refaire du sirop de mélisse ! Il est divin pour ceux et celles que ça intéresse, je publierai la recette prochainement!
 
 
Source d’inspiration :

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Croquettes de pommes de terre et saucisse

J’ai toujours adoré les croquettes de pommes de terre en tous genres, comme les pommes dauphine, les pommes duchesse et toutes ces préparations à la fois fondantes et croustillantes. On les sert en accompagnement d’une viande et d’un légume en général, mais je serais capable de tout picorer avec les doigts à l’apéro ou au goûter, tellement j’adore ça!

 

Je ne suis pas super à l’aise pour les cuisiner, car elles sont souvent réalisées à la friture, et le façonnage semble parfois compliqué.

Quand j’ai vu une recette de croquettes farcies de petites saucisses, je n’ai pas pu résister et je me suis dit que j’allais tenter l’aventure. Finalement, c’était moins compliqué qu’il n’y paraissait, et pas très long à faire. Au niveau du goût, c’était tout simplement délicieux, gourmand et addictif, tout ce que j’aime!

Source d’inspiration :
https://www.marmiton.org/recettes/recette_croquettes-de-pommes-de-terre-aux-saucisses_73470.aspx

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Kir d’automne au cidre et à la châtaigne

Je suis une folle de châtaigne, et on m’a fait l’agréable surprise de m’offrir une liqueur de châtaigne. Moi qui adore réaliser des cocktails, il ne m’en fallait pas plus pour être heureuse ! 
 
 
 
Pour ma première tentative, je n’ai pas fait bien compliqué. Comme je sers des cocktails peu alcoolisés à ma famille qui a de la route pour me rendre visite, j’ai imaginé une sorte de kir mais réalisé au cidre fermier, beaucoup moins fort que le vin blanc. 
 
 
De la pomme, de la châtaigne… Ca sent l’automne, non ? 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Fondue bourguignonne

Aujourd’hui je vous propose une recette que je ne réalise que très rarement et pour cause, personnellement je n’ai jamais été amatrice de viande ! Mais voulant faire plaisir à mes convives, j’ai fini par me lancer dans l’aventure. 
 
 
 
La fondue Bourguignonne n’est pas vraiment un plat typique de la Bourgogne… Elle est d’origine helvétique ! Les helvètes utilisaient pour cette recette, du bœuf de race bourguignonne, présente dans toute l’Europe. C’est ainsi que cette race bovine donna son nom à la fondue !
 
 
La fondue bourguignonne est appréciée pour son côté convivial. Elle réunit les convives autour d’un plat chaleureux et simple à préparer. 
 
Pour la réaliser, on utilise de la viande vraiment tendre comme du filet de bœuf coupé en cubes et chacun fait cuire ses morceaux dans un caquelon et l’accompagne de la sauce de son choix :  béarnaise, tartare, hollandaise, mayonnaise ou encore aïoli…
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Cocktail d’Halloween

Revoilà Halloween ! Cette année, je vais faire une entorse à la tradition et je n’accueillerai pas les enfants du quartier comme je le fais habituellement. C’est pour la bonne cause, car je serai en week-end dans le sud, du côté de Perpignan à cette date. Enfin, si le Covid ne vient pas s’en mêler!
 
 
 
Les déplacements sont bien plus compliqués depuis le déconfinement, et si j’ai eu énormément de chance cet été, cette fois-ci mon vol a été annulé pour des raisons opérationnelles… Avant que je ne me rende compte que la compagnie aérienne vendait toujours des billets pour ce vol soit disant annulé ! 
 
Allez comprendre… Bref, j’ai donc racheté des billets, en espérant qu’ils ne les annulent pas une deuxième fois, car j’ai vraiment envie de cette petite escapade avant l’hiver. 
 
 
En tout cas, cela ne m’empêche pas de vous proposer une petite recette sympa pour Halloween. Il s’agit d’un cocktail aux teintes orangées et à la saveur automnale grâce au sirop de châtaigne et au sirop d’épices à citrouille. C’est quoi ça, me demanderez-vous? 
 
C’est un sirop aux épices sucrées, composé principalement de cannelle et de muscade… Il n’est pas facile à trouver en France, mais je propose ici une recette pour le faire vous-même. Sinon, en France, cherchez un sirop de spéculoos qui aura une saveur assez proche. 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Sirop de Dragibus

Au début de ce blog, j’avais tenté plusieurs recettes aux bonbons comme le gâteau aux fraises tagada, le sirop de bonbons à la violette ou les cupcakes aux candy corn. C’était une époque où cuisiner les produits cultes était à la mode, on trouvait des livres de cuisine pour décliner le Nutella, la Vache qui Rit ou encore les Snickers dans des recettes ultra gourmandes. Cela m’a beaucoup amusée mais aujourd’hui ma façon de consommer a beaucoup changé et je n’achète plus autant ces aliments. 
 
 
 
Il me reste encore quelques archives non publiées de cette époque, et c’est le cas de cette recette de sirop aux Dragibus que j’ai faite il y a longtemps mais que je n’avais pas eu l’occasion de vous partager. 
 
Depuis toute petite, les Dragibus sont mes bonbons préférés et j’aimais l’idée de pouvoir les intégrer à des boissons. 
 
Ce sirop peut se boire dans de l’eau, en cocktail avec ou sans alcool, ou allongé de vodka en shooters, à consommer avec modération bien sûr. 
 
Faites attention à ne prendre qu’une couleur de Dragibus, ou plusieurs couleurs mais bien coordonnées. Si vous en mélangez trop, vous obtiendrez une vilaine couleur marron pas appétissante du tout !  J’ai de mon côté choisi des bleus, verts et jaunes, sachant que le bleu et je jaune donnent du vert, j’ai donc obtenu un sirop vert.
 
 
 
 
Source d’inspiration
http://lepaysdesgourmandises.over-blog.com/article-sirop-de-dragibus-111980302.html
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 5

Légume de saison : le concombre

Photo FoodCraftLab @Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci, on se penche sur le concombre.
 
Le concombre est une star de l’été que pratiquement tout le monde apprécie, mais sortis du concombre à la crème, peu de gens ont des idées pour le cuisiner. Pourtant, il permet de faire de nombreuses salades et peut même se consommer cuit ou dans les boissons! Pour des recettes savoureuses mais simples, découvrez ma sélection.
 
 

Photo Sage Tyrtle  @Flickr
 
 

Comment choisir des concombres?

 
Les concombres sont parfois vendus sous un film plastique, ce qui complique la sélection puisqu’on ne les voit pas bien. Évitez au maximum ceux qui sont emballés et créent des déchets inutiles. Essayez de trouver des concombres bien fermes, et pas trop gros. Ceux qui sont énormes ou bombés sont souvent gorgés d’eau ou de grosses graines désagréables en bouche. La peau doit être d’un beau vert vif et sans zones abimées.
 
 

Quand les concombres sont-ils de saison?

Ce légume est dans sa meilleure saison en juillet et août, mais on en trouve en primeur dès le mois de mai.
 
 

Comment conserver des concombres?

Les concombres doivent être conservés au réfrigérateur pour rester bien croustillants et frais. Ne le coupez qu’à la dernière minute si possible ou recouvrez la zone coupée d’un peu de film alimentaire pour préserver votre concombre le plus longtemps possible.
 

Photo theilr @Flickr
 

Comment préparer des concombres?

 

Le concombre est parfait servi cru en salades composées ou dans la fameuse salade de concombres à la crème. Laissez la peau quand elle est est fine ou épluchez les concombres plus anciens à la peau épaisse. Servez-le nature coupé en bâtonnets avec de la sauce soja ou une vinaigrette légère au yogourt à l’apéritif.

Pour les plus aventureux, les concombres peuvent également être cuits avec beaucoup de succès. Vous pouvez par exemple les consommer poêlés ou en curry.

Mes recettes favorites au concombre

 
Pimm’s concombre et pastèque
 
Détox water kiwi citron vert concombre
 
Concombre au tahin
 
Verrines au saumon, concombre et fromage blanc miel moutarde
 
 
 
Concombres au lait de coco
 
Salade pastèque, concombre, menthe et halloumi
 
Salade de concombre à la russe
 
 
Concombres au curry
 
 
Salade de melon, feta et concombre
 
toasts-concommbre-chevre
Rondelles de concombre au fromage frais
 
C’est ensuite à vous – si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Comment composer un bar idéal?

Photo Adrian Scottow @Flickr

Vous l’aurez sans doute remarqué au nombre de recettes de tartinades que je propose, j’adore organiser des apéritifs. C’est un plaisir pour moi de recevoir et j’aime aussi bien préparer de petites choses gourmades à picorer que préparer des cocktails en tous genres. J’ai une collection de bouteilles assez étoffée (c’est un euphémisme) à force d’acheter toujours le petit ingrédient qui manque pour telle ou telle recette de cocktail… Et j’ai toujours l’impression qu’il manque quelque chose quand je repère une recette qui me plait, pas vous?

Alors, je me suis demandé quel étaient les basiques pour composer un bar qui permette d’improviser un grand nombre de cocktails, mais aussi de faire plaisir à des invités qui ont des goûts différents. Ma liste est déjà très étoffée et tout n’est pas indispensable bien sûr, cela dépend de vos goûts et de ce que vous aimez préparer… Mais en vous en inspirant, vous devriez être capables de préparer de savoureux cocktails pour les soirées entre amis, mais aussi de profiter de bons alcools servis purs, bref, vous pourrez jouer au parfait barman à la maison!

Les eaux-de-vie

Les eaux de vie sont la base de nombreux cocktails. Certaines personnes n’aiment que les cocktails au rhum, d’autres au whisky, donc c’est à adapter selon vos goûts mais dans l’absolu,  les basiques les plus utilisés dans les cocktails sont la vodka, le gin, le whisky (et le bourbon),  le rhum et la tequila (et la cachaça si vous aimez la caïpirinha). Le cognac, l’armagnac et le calvados font aussi de délicieux cocktails à la française.  Si vous aimez voyager lors de vos apéritifs, l’aquavit permet de super associations également.

Bitters, vins cuits et autres

En association des alcools forts, ou seuls, les bitters comme l’Angostura et les vermouth (blanc, rouge et dry) sont des indispensables des cocktails. A consommer avec de l’eau mais aussi en cocktails, le pastis est aussi indispensable, et vous pouvez investir dans une bouteille d’absinthe si vous aimez ça.  A consommer tel quel mais aussi en cocktail, le porto rouge est souvent apprécie, ainsi que sa variante blanche, un peu moins connue. Enfin, je vous recommande d’avoir de l’Apérol pour les spritz, du Pimm’s pour le cocktail du même nom, et pourquoi pas un apéritif à base de vin un peu old fashionned comme le Lillet.


Photo Adrian Scottow @Flickr

Liqueurs

Les liqueurs peuvent être consommées sur glace telles quelles ou entrer dans la composition de pas mal de cocktails. Il en existe des dizaines, mais voici celles qui semblent servir le plus souvent dans les cocktails. Adaptez ce choix à vos goûts pour éviter d’avoir des bouteilles qui trainent 10 ans dans vos placards… Le basique indispensable est bien sûr la crème de cassis qui permet de composer le fameux kir ou sa variante royale au champagne. Dans le même esprit, j’aime aussi beaucoup la liqueur de pamplemousse pour réaliser le fameux rosé pamplemousse.  Du côté des saveurs gourmandes, le Bailey’s, la liqueur de cacao et la liqueur de café (Kalhua) entrent dans la composition de nombreux cocktails. Enfin, un triple sec comme le grand Marnier ou le Cointreau est toujours une valeur sûre. Ajoutez du curaçao bleu pour les cocktails aux couleurs des mers des du sud, et vous avez une bonne base de départ pour parer à toutes les envies.

Traditions régionales

J’aime beaucoup ramener des apéritifs et boissons régionales de mes voyages, ça permet de faire découvrir quelque chose d’un peu différent aux invités et on peut aussi faire des cocktails très sympa avec. Parmi mes chouchous, j’aime particulièrement le cap corse, le Picon, le Pineau des Charentes blanc et rouge, le Cidre  et le poiré et enfin le Pommeau de Normandie, mais chaque région regorge de trésors!


Photo Michael Korcuska @Flickr

Bière & cidres

En bonne nordiste, je n’imagine pas de ne pas avoir un choix de bières significatif pour mes invités. Ce n’est pas l’ingrédient à cocktails le plus répandu, mais il en existe quand même un certain nombre, comme le Picon bière ou le Monaco, mais aussi d’autres plus élaborés. Mes bières favorites sont les IPA dont j’apprécie l’amertume, mais cela ne plaît pas à tout le monde, aussi j’essaye d’avoir aussi d’avance une blonde et une ambrée. Plus spécifique mais il y a des amateurs (comme moi), les stout et les brunes sont aussi très sympa. Le cidre est une bonne option quand on reçoit des gens qui n’aiment pas trop l’alcool ou qui vont conduire car il est très léger. L’automne, j’aime faire des cocktails aux cidre avec un peu de calvados, du sirop de cannelle et des morceaux de pomme, un régal.

Vins et champagnes

Les vins et champagnes sont des basiques qu’on peut consommer tel quels ou utiliser dans une multitude de cocktails. Le crémant ou le champagne sont parfaits tels quels ou pour les kirs et soupes de champagne. Le Prosecco est idéal pour les spritz, mais peut être remplacé par un autre vin mousseux si vous voulez acheter moins de variantes. Un choix de vins rouges légers ( par exemple, Bourgogne, beaujolais, ou vins de la Loire comme le Bourgueil), de blanc frais (Bourgogne, Languedoc léger ou Loire), ou de rosé léger ( côte de Provence ou Anjou léger) permettront de répondre aux goûts de tous vos invités.

Sirops et édulcorants

Les sirops permettent d’aromatiser les cocktails. Il en existe un choix impressionnant et vous pouvez vous lancer dans une collection si vous en avez envie. Les plus utiles sont le sucre de canne, que l’on trouve dans énormément de cocktails, et la grenadine. Ensuite parmi les sirops à cocktail, vous n’avez que l’embarras du choix. Mes chouchous du moment sont ceux au sureau, à la verveine, à l’abricot, au melon, à la barbe à papa, à la vanille, à la mirabelle, au coquelicot, à la pistache… Enfin, il vous faudra toujours dans vos placards du sucre blanc et roux.

Jus de fruits

Les jus de fruits peuvent être servis seuls, en cocktails de fruits sans alcool ou bien sûr, entrer dans la composition de cocktails aux fruits. Le jus de citron jaune et vert peuvent vraiment vous dépanner lorsque vous n’avez pas de citrons frais, et ils se conservent très bien donc je recommande de toujours en avoir au frigo. Le jus d’orange est un basique à avoir d’avance, ainsi que le jus de tomates si vous êtes amateurs de bloody Mary.


Photo Michael Korcuska @Flickr

Eaux et sodas

Les eaux et sodas ont de nombreux usages. Si vous n’en consommez pas au quotidien, privilégiez des bouteilles individuelles pour éviter le gaspillage car ils s’éventent vite une fois ouverts. Les basiques à avoir sont l’eau gazeuse, pour le mojito, le tonic pour le gin tonic, le cola et la limonade.

Autres

Pour finir, il y a quelques basiques du placard très utiles pour les cocktails, comme la Sauce Worcestershire, le Tabasco, le sel de céleri qui vous permettront de réaliser le fameux Bloody Mary. Les olives vertes décoreront des cocktails comme le martini. Un shaker, un jigger, une cuiller à mélange, une passoire à glaçons (ce n’est pas pareil qu’une passoire à pâtes!), un chinois, un pilon, un presse-agrumes, sont les accessoires les plus utiles.

Voilà, avec cette liste, vous devriez être paré pour devenir un champion du cocktail et des apéros!  Et vous, quels sont vos cocktails préférés?

Sources d’inspiration  :
http://www.deguermantes.com/articles/2017/6/5/le-bar-maison-ideal
https://www.villaschweppes.com/article/les-alcools-et-les-ingredients-a-avoir-chez-soi_a648/1
https://avis-vin.lefigaro.fr/spiritueux/o26611-aperitif-quelles-bouteilles-pour-se-constituer-le-bar-ideal

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Gin tonic à l’eau de coco

J’adore les cocktails, et parmi eux, le gin tonic est un de mes chouchous. J’adore son côté rafraîchissant et frais, surtout quand les beaux jours reviennent! L’autre jour, des amis m’ont dit qu’ils avaient de l’eau de coco dont ils ne savaient pas quoi faire. Je leur ai répondu “et pourquoi pas un cocktail”? Le soir même, en regardant dans mes placards, je me suis rendu compte que j’avais moi aussi de l’eau de coco qui dormait là tranquillement… C’est l’effet confinement, je fais du tri et je m’oblige à utiliser tous ces ingrédients qui prennent la poussière plutôt que de surstocker de nouveaux aliments que je n’aurai pas le temps de consommer!
 
 
Je me suis souvenue du conseil que j’avais donné à mes amis et je me suis mise en quête d’une idée cocktail. Je suis tombée sur un gin tonic coco sur un blog américain que j’aime beaucoup, Minimalist baker, et je me suis dit que c’était vraiment une super idée. Contrairement à la recette d’origine, je n’ai pas mis de citron car le gin tonic n’en contient pas à la base et j’avais peur que les notes acidulées dominent l’ensemble.
 
 
Je vous préviens, si vous aimez la noix de coco, vous ne la sentirez presque pas car l’eau de coco est très subtile, le gin et le tonic sont plus forts! Mais cela reste très très bon, et ça permet d’écouler son stock d’eau de coco agréablement.
 

 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 2

Sirop de miel à la fleur d’oranger

Avez-vous déjà eu besoin de sirop de miel? Il m’a fallu cet ingrédient un jour pour un cocktail et j’ai pensé qu’il pouvait être amusant de le réaliser maison. Je me souvenais d’avoir vu une recette sur le blog Mes inspirations culinaires, un blog que j’adore, animé par l’adorable Samar.

 

J’ai donc tenté l’expérience et je dois dire que je n’ai pas été déçue! Ce sirop était tout simplement divin et addictif! C’est bien simple, je ne l’utilise pas seulement dans mes cocktails, mais aussi sur mes yaourts, avec des fruits poêlés… Au cas où vous vous poseriez la question, cette recette fonctionne fonctionne avec du miel dur, c’est ainsi que je l’ai réalisé et le résultat était parfait.

 

Vous pouvez utiliser du sirop de sucre de canne tout fait comme moi, ou simplement faire chauffer de l’eau avec du sucre (20 cl d’eau pour 50 g de sucre).

 

Source d’inspiration : https://www.mesinspirationsculinaires.com/article-sirop-de-miel-fait-maison-109129451.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 3