Archives par mot-clé : aubergine

Que manger en Roumanie?

Photo Ștefan Jurcă @FLickr
 
Vous le savez-peut-être déjà, cet été j’ai eu la chance de découvrir la Roumanie. Comme j’aime le faire à chaque fois que je reviens d’un voyage, je vous propose aujourd’hui de découvrir les spécialités culinaires de ce joli pays! La Roumanie est un endroit où l’on se régale. La cuisine est un mélange d’influences de pays de l’est de et pays méditerranéens, ce qui donne une cuisine simple, peu chère mais très goûteuse et copieuse, bref, tout ce que j’aime! Voici un petit guide pour vous aider à manger de façon typique si vous vous rendez là-bas.
 
 
Photo Paul Chiorean @FLickr    
 

Les zacusca ou tartinades en tous genres

Dans la même veine que les mezze du Moyen-Orient, la plupart des entrées froides en Roumanie sont à base de légumes et délicieuses! Il existe une grande variété de dips destinés à être mangés avec du pain. La star est la zacusca de vinete, une purée d’aubergines qui pourra rappeler le baba ganoush. Vous trouverez cette salade d’aubergines grillées et de nombreuses autres à base de tomates et de poivrons dans les restaurants, les bars ou les supermarchés. Quand rien ne vous tente au resto, ou si vous êtes végétarien, une solution simple est de sauter la section «plats principaux» du menu et créer votre propre assiette en commandant un assortiment de ces salades avec du pain. 
 

Les soupes

Les soupes en Roumanie peuvent être considérées comme une entrée mais aussi comme un repas principal, car elles ont tendance à être copieuses et nourrissantes, et souvent accompagnées de croûtons. Servies dans des gros bols, certaines s’approchent d’ailleurs plus de la purée ou du ragoût que de la soupe! Vous en trouverez à base de toute sortes d’ingrédients : betteraves, pommes de terre, lard, bœuf, ou même tripes. La ciorba de fasole, ou soupe aux haricots blancs est une soupes très courante, ainsi que la crème de champignons. On trouve aussi le borş, une soupe légèrement aigre traditionnellement réalisée à base de son fermenté. 
 
Photo Ivana Sokolović @FLickr

Les grillades et la viande

Les roumains sont friands de grillades. Il y a un grand choix dans ce domaine, notamment des grillades de porc et de bœuf, ou encore le mici, des sortes de saucisses de viande hachée aromatisée qui rappellent d’aspect le mexicanos mais est assez différent au niveau du goût. 
 
Photo @joefoodie @FLickr

Les champignons

Les champignons sous toutes leurs formes sont très présents en Roumanie, avis aux amateurs! Dans un ragoût crémeux, légèrement sautés, cuits avec d’autres légumes, farcis de fromage, ils sont proposés à toutes les sauces!
 

La polenta

La polenta, ou mamaliga, est un accompagnement fréquent. Elle est traditionnellement servie avec des couches de fromage et de crème, c’est un peu riche mais délicieux! J’en ai aussi vu nature, aux champignons, aux herbes… 

Ragoûts

On trouve de nombreux ragoûts à base de viande, mais aussi aux légumes, comme les ragoûts de chou ou de champignons.
 

Les snacks

Les kebab sont très présents en Roumanie. Plus typiques, on trouve aussi également beaucoup de snacks salés en boulangerie. Vous trouverez de petits points chauds vendant des sortes de viennoiseries sucrées et salées à chaque coin de rue. Pour un prix dérisoire, vous pouvez y acheter des pain en forme de bretzel, des placinte, sortes de tartelettes avec différents garnitures,  et des feuilletés fourrés à la viande, à l’oignon, du chou…
 

Le fromage

Les fromages du coin que j’ai eu l’occasion de tester sont le telemea et le burduf. Attention, le burduf est traditionnellement conservé dans une panse ou une peau de mouton, ce qui peut en rebuter certains! Une autre version est contenue dans une boite en résine de pin. Pour les différencier, basez-vous sur le forme : ceux stockés dans une panse sont ronds, ceux stockés dans du bois de pin sont cylindriques.
Une spécialité au fromage que l’on trouve beaucoup en Roumanie est le cascaval pane, du fromage pané frit. C’est plutôt une entrée, mais accompagnez-le d’un ou deux dips, et vous obtiendrez un repas consistant!
 
Photo Jollof Malt @FLickr

Pour les végétariens

Bien que la cuisine roumaine soit en grande partie à base de viande, au moins quelques options végétariennes figurent dans les menus de la plupart des régions du pays. En effet, comme je l’expliquais ici, les orthodoxes pratiquement le jeune régulier (deux fois par semaine ou six semaines par an) et ne consomment alors ni viande ni poisson, ce qui fait que la plupart des établissements se sont adaptés à eux. Vous trouverez souvent une soupe, un ragoût de champignons, du fromage pané ou des dips apéritifs que vous pouvez cumuler pour les rendre assez consistants pour en faire un repas. Il y a toujours un grand choix de légumes pour les accompagnements aussi, parmi eux les champignons ont la part belle, ainsi que les légumes du soleil : tomates, poivrons, aubergines…

Vous trouverez peut-être aussi des kremzli, des pommes de terre coupées finement  un peu comme un rösti suisse, frites avec un œuf, ou le fasule batuta, une purée de haricots garnie d’une compotée d’oignons à la tomate.
 

Les desserts

Les desserts les plus sympas selon moi sont les crêpes, et les papanasi, des espèce de donuts servis avec du fromage blanc et une compotée de fruits rouges, assez bourratifs mais rigolos. Il y a ensuite des gâteaux plus classiques comme on en trouve beaucoup dans les pays de l’est.
 
 
Photo Ehud ELIA @FLickr
 

Les boissons

Les amateurs de bière seront ravis car il y a de nombreuses brasseries et micro brasseries là bas. La bière la plus célèbre à Bucarest sont la Ursus et la Zaganu (qui est produite dans la ville de Bucarest), mais ce ne sont pas mes favorites, les petites productions locales étant plus sympa! Il existe également un alcool de prune, le palinka, des vins roumains.

Tian de potimarron et patates douces au parmesan

Un tian est un gratin constitué de légumes cuits dans un plat en terre cuite. Le mot «tian» fait d’ailleurs également référence à ce plat en lui-même. La recette du tian provençal classique est composée de légumes typiquement provençaux : oignons, tomates, aubergines, courgettes, placés alternativement. Une cuisson longue permet que les saveurs se mêlent, et cela donne quelque chose d’extra.
 
 
Le tian est un de mes plats de légumes favoris de longue date. Nourrissant et sain, facile à préparer et tellement beau à regarder, c’est un délicieux plat d’accompagnement! J’aime particulièrement le cuisiner en été, quand les légumes provençaux sont de saison, car j’évite d’acheter des aubergines ou des tomates en hiver. J’ai à cœur de respecter au mieux les saisons, et plus le temps passe plus j’y fais attention. Alors, le reste de l’année, ça signifie que je suis condamnée à être privée de tian? Je me suis demandé si je ne pouvais pas expérimenter une version aux légumes hivernaux. 
 
 
J’ai choisi d’utiliser des pommes de terre, du potimarron, de la patate douce cuites au four avec de la chapelure et du parmesan. Nettement moins léger que la version estivale, mais bien réconfortant non? Le résultat de cette version peu orthodoxe a été à la hauteur de mes attentes. Avec cette cuisson, les légumes sont bien tendres et acquièrent une saveur délicieuse!
 
Cette recette est un moyen savoureux et sain de cuisiner vos légumes d’automne. Si vous êtes en recherche d’un accompagnement pour votre prochain repas, lancez-vous! Vous allez adorer ce plat, je le garantis! 
 

  

P.S. : Si vous aimez la courge, essayez aussi ma crème de potimarron au bleu de Bresse!

 
 
Tian de potimarron et patates douces au parmesan

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 400 g de potimarron
  • 250 g de pommes de terre
  • 300 g de patates douces
  • 30 g de beurre
  • 1 gousse d'ail hachée finement
  • 40 g de chapelure
  • 30 g de parmesan râpé
  • 1 c. à s. de persil frais haché
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Préchauffez votre four à 375° C. Épluchez et coupez en tranches les légumes.
  2. Disposez les tranches en les faisant se chevaucher légèrement dans le fond d'un grand plat ou de petits plats individuels.
  3. Dans une poêle, faites fondre le beurre. Ajoutez l'ail, laissez cuire 2 à 3 minutes, en remuant souvent, jusqu'à ce que l'ail soit tendre et le beurre bien infusé avec goût d'ail. Ne laissez pas le beurre brûler.
  4. Brossez le dessus des légumes avec ce beurre à l'ail à l'aide d'un pinceau.
  5. Dans un petit bol, mélangez la chapelure et le parmesan.
  6. Saupoudrez le dessus des légumes de sel, de poivre et de chapelure au parmesan.
  7. Faites cuire à découvert 30 à 40 minutes ou jusqu'à ce que la courge soit tendre.
  8. Passez alors en mode grill, et prolongez de 5 à 10 minutes jusqu'à ce que les légumes soient légèrement dorés. Avant de servir, saupoudrez le persil sur le dessus.

Que manger en novembre?

Nous sommes en novembre! Halloween est derrière nous et maintenant Noël va approche  grands pas! Les rois et les reines de l’organisation commencent d’ailleurs déjà à s’avancer sur les cadeaux, les idées de déco… et les magasins sont déjà tous en mode festif! Mais avant de se ruer sur la dinde, le foie gras et le champagne, il nous reste deux petits mois à passer et autant en profiter pour manger de bonnes choses!
 
Voici mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois à venir, pour vous inspirer si vous êtes en recherche d’idées pour manger de saison!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Châtaigne : Coulants à la châtaigne
 
Coing : Crumble pommes, coings, noisette
 
Clémentine : Petites crèmes à la clémentine
 
Poire : Entremets caramel, spéculoos et poire
 
Pomme : yaourt à la pomme et au muesli
 
Raisin : Muffins au raisins secs et à l’avoine

🍠 Côté légumes : 

 
Betterave : Houmous à la betterave
 
Brocoli : Gratin de pâtes au brocoli et au fromage
 
Carotte : Dip carottes kiri
 
Chou : Caldo verde
 
Chou-fleur : Mini cakes au chou-fleur
 
Endive : Tarte perdue aux endives
 
 
Épinard : œufs cocotte au Stilton et épinards
 
 
Navet : navets sauce soja et saké
 
IMG_0856
Panais : Stoemp au panais, poireaux et saucisse

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les bredele
– Les légumes racine
– Les boissons chaudes
 
 
 
Et vous, vous aimez manger quoi en novembre?

Mes recettes italiennes authentiques favorites

Ha, l’Italie! Je ne connais personne qui soit allé dans ce pays sans en être ressorti conquis, que ce soit par sa beauté ou par sa gastronomie! Je ne vous parle pas bien sûr des restaurants attrape-touriste qui arrivent à rendre insipide les plats les plus inratables du monde comme les pâtes ou la pizza, mais des vraies spécialités italiennes, célèbres ou non, préparées de façon authentique. Je vous propose quelques unes de ces spécialités par ici, pour vous emmener en voyage sans même prendre l’avion!

Le spritz aperol

spritz-aperol-2

Scamorza ai feirri

scamorza-grillee-2

La piadina

 

La pizza de scarole

tourte-scarole-8

La pizza napoletana

pizza-napolitaine-3

Les aubergines alla parmigiana

lasagnes-a-la-parmesane

Le gâteau de patates à la scamorza

Les amaretti

amaretti-2

Le gâteau à la ricotta

cheesecake-ricotta-sicile-3

Le gâteau capri

gateau-capri-vegan-4

Les fiorentini

florentins-

Et vous, quelles sont vos spécialités italiennes favorites? Si vous aimez la cuisine italienne, découvrez aussi cet article où je parle de mes produits italiens favoris, et celui-ci où je présente mes livres de cuisine italienne favoris !

Que manger en octobre?

Et voilà le mois d’octobre! L’automne est une saison que j’adore car elle voit l’arrivée de nombreux fruits et légumes délicieux comme les courges, les champignons, les noix… Sans compter que c’est le mois où l’on prépare Halloween, une de mes fêtes favorites de l’année!
 
Voici mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois à venir, pour vous inspirer si vous êtes en recherche d’idées pour manger de saison!
 

🥝 Côté fruits : 

 
Banane : Gâteau invisible pomme banane
 
Citron : Cake citron pavot mascarpone
 
Figue : Crumble prunes figues
 
Kiwi : Fromage blanc kiwi quinoa
 
Mandarine : Écorces de mandarines confites
 
 
Noisette : Cookies raisins noisettes
 
 
Poire : Tarte chocolat poire vanille
 
Pomme : Cocktail pommes cidre et clémentines
 
Raisin : Bundt cake aux raisins secs et caramel

🍠 Côté légumes : 

 
Bette : Calzone aux bettes et mozzarella
 
 
Betterave  : Soupe betterave chou rouge
 
 
Brocoli : Hachis au brocoli et curcuma
 
 
Carotte: Tempura de carottes et oignons
 
Chou : Boulettes de viande au chou rouge et paprika
 
Citrouille : Houmous de citrouille
 
Épinard : Stoemp aux épinards
 
Oignon : Tatin navets oignons
 
Pomme de terre : Pommes de terre hasselback
 

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les gourmandises Halloween
– Les gâteau à la cannelle et aux épices
– Les boissons chaudes et réconfortantes
 
 
 
Et vous, vous aimez manger quoi en octobre?

Crumble de prunes et figues à l’avoine et au miel

Le mois de septembre est une période de transition. Les journées ensoleillées nous rappellent que c’est encore l’été, mais les soirées plus fraîches préfigurent l’automne qui approche. À mesure que le temps devient plus frais, je commence à avoir envie de manger des plats chauds ou plus nourrissants, mais je ne suis pas prête à renoncer à l’été et c’est là que ce crumble entre en jeu. C’est un parfait compromis : un dessert copieux comme on les aime en automne, et qui utilise les derniers fruits d’été.

Très bientôt, nos paniers seront pleins de pommes et de poires, mais pour le moment, on trouve encore une grande variété de prunes, de figues, d’abricots et de pêches. Il faut donc vite en profiter!

J’adore manger un bon crumble de temps en temps (ou même souvent)! Cette recette tire parti des prunes de saison et les associe à de la figue, de l’avoine et du miel, pour un résultat tout à fait divin. Si le crumble aux pommes est indétrônable de l’automne, celui-ci est vraiment l’emblème de la fin de l’été!

Je commence à avoir une belle collection de crumbles sur ce blog, dont beaucoup de salés, aussi si vous êtes sur votre lancée, vous apprécieriez au passage le crumble aux légumes d’été, le crumble de tomates confites ou le crumble d’aubergines et sardines pour un menu à thème crumble!

Ce crumble est bien sûr personnalisable – les prunes et les figues peuvent facilement être échangées contre des pommes et des poires ou des fruits rouges, bien que le temps de cuisson puisse varier légèrement en fonction des fruits utilisés.

Si vous voulez une alternative végétalienne, c’est très simple car le crumble ne contient pas d’œuf. Remplacez simplement le beurre par de l’huile de coco. Dans tous les cas, je suis sûre que vous allez vous régaler!

  

Crumble de prunes et figues à l’avoine et au miel

Quantité ou nb de personnes: Pour 8 parts

Ingrédients

  • 12 prunes vertes
  • 8 figues sèches
  • 4 c. à s. de miel liquide
    Pour le crumble
  • 80 g de farine
  • 55 g d'avoine
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 80 g de beurre
  • 60 g de sucre roux

Préparation

  1. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Lavez et coupez les prunes et les figues en quatre. Placez-les dans huit petits ramequins et mettez une cuillère à café de sucre dans chaque, par dessus. Pour le crumble, coupez le beurre en dés et mettez-le dans un saladier, versez ensuite la farine, les flocons d’avoine et le sucre. Mélangez avec les doigts pour obtenir une consistance sableuse. 
  3. Placez la pâte à crumble dans chaque ramequin et enfournez pour 30 minutes environ. Le crumble doit être joliment doré.
  4. Servez tiède ou froid.

Que manger en septembre?

Nous voici déjà en septembre! L’été est une saison qui file tellement vite! Heureusement souvent septembre nous réserve encore de beaux jours, mais aussi de beaux fruits et légumes!
 
Voici mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois à venir, pour vous inspirer si vous êtes en recherche d’idées pour manger de saison!
 
 

🥝 Côté fruits : 

 
Figue : Linzertorte aux figues
 
Framboise : Apple pie mûre framboise
 
Melon : Sablés melon pavot
 
Myrtille : Cheesecake aux myrtilles
 
Pêche : Pêches pochées au sirop d’orgeat
 
Poire : Panna cota et poires pochées
 
 
Pomme : Gâteau crousti moelleux aux pommes et au cidre
 
 
Prune : Galette d’été aux prunes
 
Raisin : Cookies raisin noisette

🍠 Côté légumes : 

 
Artichaut : Dip à l’artichaut
 
 
Aubergine  : Aubergines à la turque
 
 
Betterave : Houmous à la betterave
 
Brocoli : Crumble de courgettes, brocoli et basilic
 
Carotte : Risotto carottes vanille
 
Chou-fleur : Chou-fleur au four au curcuma
 
Concombre : Salade de concombre à la russe
 
Courgette : Chips de courgette
 
Poireau : Galettes poireaux lentilles
 
Tomate : Tatin de tomates cerise

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les premières courges
– Les champignons
– Profiter des dernières terrasses
 
 
 
Et vous, vous aimez manger quoi en septembre?

Tagliatelles au chorizo et poivrons façon bolognaise

Aujourd’hui, c’est pasta! Je me dis souvent que j’en fais assez peu, alors que c’est un de mes plats favoris. Cette version tomate, poivrons et chorizo façon bolognaise est née parce que j’avais un chorizo dans mon frigo. Hé oui, ça tient souvent à peu de choses! Vous savez ce que c’est, on a faim, on ne sait pas quoi cuisiner, on ouvre le frigo et on regarde dans les recoins… Et là, on retrouve un chorizo! Victoire, je sais quoi faire à manger ce soir! Le chorizo a une  grande durée de conservation, donc ça vaut le coup d’en avoir toujours un peu au réfrigérateur pour quand vous avez besoin d’un repas rapide et savoureux. Bien que ce soit une parfaite recette de « cuisine des restes », le résultat était tellement bon qu’il ne faut pas forcément attendre d’avoir un reste de chorizo pour en faire, elle mérite qu’on aille acheter du chorizo exprès!
 
 
J’adore la capacité du chorizo, même en quantités minimes, à aromatiser toute une sauce avec son goût épicé. Au fur et à mesure que le chorizo se réchauffe dans la casserole, il libère une espèce d’huile orange qui parfume tout le reste du plat. Une cuiller de vinaigre balsamique et deux branches de romarin finissent de donner de la saveur à ce plat. Au final, ce plat de pâtes réunit tous les critères d’une recette de « comfort food » réussie : il réchauffe, réconforte et il est super savoureux!
 
 
Ce plat est très facile à cuisiner, vous pouvez laisser mijoter la sauce dans la casserole et cuire les tagliatelles en parallèle pour gagner du temps. Cette recette est aussi très flexible, vous pouvez facilement la modifier. Si vous n’avez pas de poivrons, essayez les champignons, les courgettes, les aubergines ou même le maïs. Et si vous n’avez pas de chorizo, vous pouvez facilement le remplacer par du bacon, du jambon ou même des restes de poulet rôti cuit.
 
P.S. : Si vous aimez les pâtes essayez les one pot pasta tomates et basilic, trop bonnes et super faciles à faire. 
 
 
Spaghettis au chorizo et poivrons façon bolognaise

Quantité ou nb de personnes: 2

Ingrédients

  • 100 g de chorizo
  • 2 branches de romarin effeuillées
  • 10 tomates cerises
  • 2 gousses d'ail émincées
  • 1 oignon rouge émincé
  • 350 g de bœuf haché
  • 20 cl de vin rouge
  • 150 g de poivrons en conserve
  • 1 c. à . de vinaigre balsamique
  • 400 g de tomates pelées entières
  • 500 g de tagliatelles
  • 100 g de gruyère râpé
  • Huile d'olive extra vierge

Préparation

  1. Mixez ensemble le chorizo, le romarin, les tomates cerises, l'oignon et l'ail. Mettez une poêle à chauffer avec un peu d'huile d'olive puis faites revenir ce mélange environ 5 minutes, en remuant constamment
  2. Ajoutez le bœuf haché et émiettez-le bien à l’aide d'une cuiller en bois.
  3. Laissez dorer deux minutes environ puis ajoutez le vin rouge. 
  4. Laissez mijoter quelques minutes, le temps de mixer les poivrons et les tomates en conserve à l’aide d'un mixeur. Ajoutez-les dans la poêle. Mélangez bien. mettez un couvercle et laissez mijoter à petit feu pendant 40 minutes, en retirant le couvercle après 30 minutes. Si le mélange sèche trop, mettez un peu d'eau pour diluer.  A la fin des 40 minutes, rectifiez l'assainissement et ajoutez le vinaigre balsamique.
  5. Environ 10 minutes avant la fin de la cuisson, faites cuire les spaghetti suivant les instructions de votre paquet. Égouttez-les et gardez l'eau de cuisson. 
  6. Mettez les pâtes dans la poêle, la moitié du mélange de sauce, la moitié du gruyère, un filet d'huile d'olive et mélangez bien. Ajoutez quelques cuillers d'eau de cuisson jusqu'à obtenir une sauce bien épaisse et qui nappe bien les pâtes.
  7. Servez dans les assiettes, déposez par dessus le reste de sauce et un peu de gruyère en plus.
 

Crumble de courgettes

Aujourd’hui, je vous propose un de mes musts pour accompagner les barbecues et grillades l’été : le crumble de courgettes. Je suis une fan de crumbles sucrés, mais en salé je les trouve parfaits également. Si vous suivez ce blog depuis un moment, vous avez peut-être vu mon un délicieux crumble aux légumes d’été, mon crumble de tomates confites ou encore mon crumble d’aubergines, sardinettes et olives noires l’an dernier. Cette fois, le crumble que je vous propose ne contient qu’un légume, et il est tout simplement divin!
 
 
J’aime les crumbles car ils sont imprécis et faciles à improviser. Vous pouvez par exemple mettre un peu de flocons de quinoa ou d’avoine à la place de la farine, de l’huile de coco au lieu du beurre, un peu moins de ceci ou un peu plus de cela, ça fonctionne toujours !
 
Ce crumble vous fera un joli petit dîner d’été que je vous recommande de réaliser avec des courgettes de saison bien savoureuses. La douceur des courgettes se marie parfaitement avec le gout prononcé du parmesan et le côté croustillant du crumble.
 
 
J’imagine qu’un mélange de courgettes et d’aubergines serait aussi très bien si vous voulez varier. Servez ce crumble avec une simple salade de tomates et quelques grillades pour un repas simple et délicieux!
 
Si vous voulez obtenir quelque chose de vraiment joli à présenter, réalisez ce crumble en version individuelle. Non seulement les  plats individuels cuiront plus vite, mais ils seront également plus mignons à présenter sur la table !
 
 
 
 
Crumble de courgettes

Ingrédients

  • 1 kg de courgettes 
  • 80 g de farine T65
  • 80 de beurre
  • 60 g de parmesan
  • 10 feuilles de basilic
  • 1 c. à s. d'herbes de Provence
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 2 gousse d'ail
  • 1 oignon
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Pelez et émincez finement l’oignon et l'ail.
  2. Lavez et coupez les courgettes en fines tranches.
  3. Saisissez-les dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive, faites les dorer légèrement.
  4. Couvrez et laissez mijoter 15 minutes pour attendrir les courgettes.
  5. Laissez réduire 10 minutes sans couvercle à feu vif en remuant délicatement, pour faire évaporer l’eau.
  6. Hors du feu, ajoutez le basilic ciselé à la préparation. Vérifiez l’assaisonnement.
  7. Placez les légumes dans un moule à gratin.
  8. Préchauffez le four à 190°C.
  9. Dans un saladier, réunissez la farine, le parmesan, une pincée de sel,  le beurre coupé en morceaux et les herbes de Provence. Travaillez ce mélange du bout des doigts pour obtenir un mélange sableux.
  10. Répartissez la pâte à crumble sur les légumes et enfournez pour environ 25 minutes'. Si vous voyez le crumble prendre trop de couleur, baissez le four ou couvrez le crumble d'une feuille d'aluminium.

Que manger en août?

Nous voici déjà en août! Juste avant la rentrée, on profite encore à fond de tous ces fruits et légumes qui nous font sentir 100% en mode vacances!
 
Voici mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois, auquel vous devez commencer à être habitués!
 
 

🥝 Côté fruits : 

 
Abricot : Abricots à la fourme et aux pignons
 
Cerise : Gâteau basque cerise anis
Figue : Crème de riz aux figues poêlées
 
Framboise : Apple pie mûre framboise
 
 
 
Melon : Cobbler pêche melon
 
Nectarine : Crumb cake nectarine abricot
 
 
Pêche : Far aux pêches séchées
 
 
Prune : Clafoutis aux prunes

🍠 Côté légumes : 

 
Tomate : Crumble de tomates confites
 
 
Aubergine  : Bruschetta d’aubergine au cantal
 
 
Concombre : tartinade chèvre concombre
 
Brocoli : Gratin de pâtes, brocoli et fromage
 
Courgette : Falafels au sarrasin et à la courgette
 
Poivron : Feuilletés au poivron et à l’oeuf
 
Épinard : Curry de pois chiches et épinards
 
Maïs : Maïs à la crème

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Tous les repas en extérieur
– Les repas de vacances
– Les repas frais comme les salades
– Les glaces et sorbets
 
Et vous, vous aimez manger quoi en août?