Spécialité de Syrie : keshke

Aujourd’hui, je vous emmène en Syrie avec une recette que j’ai vue fleurir un peu partout ces derniers temps, et maintenant que je l’ai testée, je comprends pourquoi! J’ai d’abord vu cette recette sur le blog de Laurence, de Plaisir et équilibre. Si vous ne connaissez pas ce blog, je vous invite à y faire un tour, personnellement je l’adore! Ensuite, plein de copinautes ont été séduites tout comme moi : Claudine de Cuisine de Gut, Marlyse de Marlyzen, Lou de Une aiguille dans le potage… Plus je voyais cette recette plus je savais que j’allais finir par craquer et la réaliser moi aussi. C’est désormais chose faite!

Le keshke est un plat traditionnel très présent au petit-déjeuner en Syrie ou au Liban. Il est composé de yaourt mélangé avec du boulgour. Vous pourrez vous en régaler en apéritif, en entrée servi sur du pain, ou en accompagnement d’une grillade. De mon côté il m’a rappelé les dips que j’adore servir, et c’est donc comme ça que je l’ai proposé, avec du pain pita tranché.

Je pense que vous avez comme moi pour habitude de cuire le boulgour et cette recette où le boulgour ne se cuit pas mais gonfle grâce à l’humidité du yaourt peut surprendre au premier abord. Mais le résultat est vraiment excellent ! C’est tellement frais et crémeux! J’en ai servi à deux repas différents avec un public différent, mais le verdict a été unanime, tout le monde est fan de cette spécialité!

Ce plat est rapide à réaliser mais il faut penser à le faire à l’avance car le boulgour doit gonfler toute la nuit. C’est un plat qui se conserve très bien : vous pouvez rajouter un peu de yaourt au moment de la dégustation si celui-ci manque d’onctuosité. J’ai d’ailleurs lu que dans les versions traditionnelles, on laisse ce mélange reposer 3 jours au frigo avant de le déguster, et on y ajoute une cuiller de yaourt tous les soirs. Cette version est un peu plus rapide, et c’est tant mieux!

P.S. : Pour rester au Liban pour votre apéro, essayez aussi ce moutabaal

  

Source d’inspiration :
https://plaisiretequilibre.wordpress.com/2018/04/17/keshke-decouverte-de-la-cuisine-syrienne/comment-page-1

(Visited 1 799 times, 1 visits today)

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

32 réflexions au sujet de « Spécialité de Syrie : keshke »

  1. Coucou Marie, alors tu as également succombé au keshke ! Cette recette est plus qu’originale, tellement étonnante et surtout délicieuse ! La keshke mania continue 🙂 Très bien avec du pain pita ou même en accompagnement d’un bbq. Le top ! Bises.

  2. coucou Marie
    Effectivement c’est une recette qui a fait le tour et qui m’a fait de l’oeil ton assiette est bien garnie, j’ai aussi pour habitude de cuire le boulghour a tester cette version.
    bisous et bon samedi <3

  3. Coucou Marie, quelle belle surprise pour mon retour de vacances ! Je suis heureuse que tu aies essayé cette recette et que tu l’aies appréciée autant que moi, je l’ai refaite tout au long de l’été tellement j’en suis fan ! Je me permets de te prendre une photo pour ma prochaine mise à l’honneur. Passe un bon week-end, bisous
    plaisiretequilibre Articles récents…Tiramisu à la framboise et à la verveine citronnelleMy Profile

  4. Oh là là, ça a l’air délicieux. Nous sommes des fans de saveurs d’ailleurs à la maison où la cuisine voyage d’un pays à l’autre. Je prends note de cette super recette et suis ravie de découvrir ton blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.