Velouté au topinambour et au bleu

Après les repas riches de Noël, est venu le temps de l’accalmie pour le foie et l’estomac! En cette période, j’ai souvent de grosses envies de légumes, et qui dit légumes dit soupes, surtout en hiver!

L’hiver est la saison idéale pour se régaler de légumes racines en tous genres, et parmi eux, j’ai une passion pour un petit oublié, le topinambour! J’adore son petit goût qui rappelle celui de l’artichaut!Le topinambour est d’ailleurs aussi appelé artichaut de Jérusalem.

Le topinambour est originaire d’Amérique du nord. Ce légume rustique est très bon pour la santé, il est notamment riche en vitamines minéraux et fibres et petit bonus, il est peu calorique!

Par sa texture et ses modes de préparation, le topinambour se substitue facilement à la pomme de terre dans les recettes, ce qui les allège au passage.

Dans cette soupe, le topinambour apporte sa texture extra et son bon petit goût, que j’ai eu envie de relever avec un peu de bleu de Bresse, un fromage que j’adore. C’est je pense, une belle façon de faire découvrir ce légume à ceux qui ne le connaîtraient pas.
Pour les plus gourmands, ce velouté sera parfait accompagné de belles tranches de pain de campagne, et pourquoi pas complété avec quelques brisures de noix.

 

P.S. : Si vous aimez le topinambour, ça tombe bien, j’ai aussi une belle recette de purée de topinambour à la truffe à vous proposer!

Velouté au topinambour et au bleu

  • 300 g de topinambours
  • 200 g de pommes de terre
  • 75 cl d’eau
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 65 g de bleu de Bresse
  • 85 g de baguette
  • 15 g de cerneaux de noix
  • 15 g de beurre
  • 2 c. à s. d’huile
  • 1 c. à s. d’ail haché
  • Sel

Dans une grande casserole, faites cuire 30 minutes départ eau froide les topinambours, avec le sel et le cube de bouillon.

Lorsque les topinambours sont tendres, ajoutez le bleu de Bresse et mixez.

Faites revenir le pain coupé en dés avec l’ail et les cerneaux de noix dans le beurre et l’huile une à deux minutes pour les dorer légèrement, et déposez-en un peu sur chaque bol de soupe.

Avec cette recette aux topinambours, je participe à Cuisinons de saison !
 
 

 

 

(Visited 142 times, 1 visits today)

49 réflexions au sujet de « Velouté au topinambour et au bleu »

  1. Qu’est ce que je m’étais régalée lorsque j’ai fait un velouté de topinambours mais qu’est ce que j’ai été dérangée ! je dois être vraiment sensible car il y a peu j’avais deux petites quenelles de tompinambours dans un plat au resto et pareil le lendemain !
    je t’envie car avec le bleu hummm ! ce devait être délicieux !! gros bisous marie

    1. C’est pénible ces problèmes de digestion beaucoup de personnes ont ça avec ce légume je pense, je me demande s’il est possible d’y remédier !! Bisous !

      1. Tu n’aurais pas ajouté le logo cuisinons de saison après car je m’étais fait la réflexion lorsque j’étais passée : dommage il n’est pas pour cuisinons ! Je viens de le voir alors je te remercie mais si tu ajoute un logo après préviens moi j’aurais pu passer à côté !! bisous bisous

        1. Non non il n’est pas nouveau pourtant, je le mets en avance sur toutes mes publications du mois ! J’avais prévu de te faire un petit message quoi qu’il en soit, mais tu as été plus rapide que moi 😉 bisous !

  2. Le topinambour je connais de nom, je pense que le goût se rapproche de la pomme de terre…
    J’adore les veloutés, uniquement en hiver austral, car sous 30°, ça risque de chauffer encore + après
    Bisous

  3. Cette année encore je replanterai quelques topinambours. Je recommence à taper doucement au clavier pour rééduquer mes doigts car il n’y a plus de séance de Kiné pour le canal carpien. (conseils de l’infirmière) Bisous et belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.