Tous les articles par Not parisienne

Spécialité de France : Saucisson en brioche

Ce tour du monde endiablé que je vis depuis depuis plus de deux semaines s’achève bientôt puisque nous sommes à l’avant dernier jour des matchs de poule de la coupe du monde. J’aurai donc demain soir couvert chaque pays participant à la coupe du monde avec une recette…
Il me restait quand même un pays pas très dépaysant mais néanmoins très important à couvrir pour cette saga : la France!
Bah oui, au final, ce n’est pas tous les jours qu’on mange une spécialité française traditionnelle… J’ai eu beaucoup de mal à trouver une recette qui convienne avec mon projet : je voulais une recette traditionnelle française, mais je ne voulais pas qu’elle soit marquée d’une région plus que d’une autre, et enfin je voulais qu’elle puisse se grignoter à l’apéro facilement, pour rester dans l’esprit “plateau télé des soirs de match”.
J’ai fini par jeter mon dévolu sur une recette assez peu connue, qui n’est pas la première qui passe par la tête quand on pense à la gastronomie française, et je suis très contente de l’avoir testée.
 
En effet, à l’instar du pâté en croute dont il est une déclinaison, le saucisson en brioche est une recette rapide à faire, inratable et vraiment très sympa à grignoter pour l’apéro!
 
saucisson-brioche

Saucisson en brioche

Pour 2 saucissons

  • 2 saucissons à l’ail de 300 gr chacun
  • 250 g de farine
  • 3 œufs
  • 125 g de beurre
  • 10 g de levure
  • 5 cl de lait tiède
  • 5 g de sel
  • 1 œuf pour la dorure
  • Sel, poivre du moulin
 
Enlevez la peau de vos saucissons et gardez les au frais.
 

Préparez le levain : disposez dans un plat 60 grammes de la farine et formez un puits.

Déposez au centre la levure. Délayez cette levure avec 5 centilitres de lait tiède.
Roulez ce levain en boule. Faites 4 incisions sur le dessus et réservez dans un endroit tiède.
Disposez dans un second plat  le reste de la farine et formez un puits également. Cassez au centre 3 œufs. Ajoutez le sel fin. Détrempez la farine avec les œufs. Travaillez la pâte vigoureusement. Ajoutez alors le beurre ramolli au préalable et mélangez bien. Renversez alors le levain sur la pâte.

Incorporez totalement le levain à la pâte et puis formez une boule avec la pâte et déposez-la dans une terrine légèrement farinée. Couvrez d’un linge et mettre au frais pendant 1 heure et demi.

Préchauffez le four à 250°C.
Abaissez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie et formez deux abaissez rectangulaires pouvant enrober largement les saucissons. Passez à l’aide d’un pinceau un peu d’œuf battu sur toute la surface des saucissons pour qu’ils adhérent bien à la pâte au cours de la cuisson.
Enfermez entièrement les saucissons dans la pâte en soudant les extrémités.
Disposez-les sur une plaque à pâtisserie en les posant sur la soudure.
Passez la surface de dorure.

Mettre les saucissons au four très chaud 250°C pendant 10 minutes. Ensuite baissez la température du four à 200°C et terminez la cuisson pendant 10 minutes

saucisson-brioche-2
 
Source :
http://www.cuisine-plus.tv/cid42046/saucisson-en-brioche.html
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité d’Iran : Naan Berenji

Les naan berenji sont de petits biscuits sablés parfumés à la rose qui nous viennent tout droit d’Iran. Là-bas, ils sont consommés pour Noruz, la fête de Nouvel an qui se produit avec l’arrivée du printemps…
Peut-être que nous pourrons les manger pour fêter la victoire de l’Iran contre la Bosnie tout à l’heure, qui sait?
 
J’ai été assez perplexe devant la texture de la pâte en préparant ces gâteaux. Celle-ci est vraiment sableuse, au point que ‘javais peut de ne pas réussir à modeler des gâteaux mais finalement cela a très bien fonctionné. N’essayez pas de remplacer la farine de riz par une autre farine : de là vient la texture très particulière et poudreuse de ses gâteaux qui ne peut pas s’imiter avec une autre farine! La farine de riz se trouve assez facilement dans une épicerie asiatique ou sur internet te ne coûte rien du tout!
 
naan-berenji
 

Naan Berenji (biscuits à la rose)

Pour 16 biscuits
 
  • 250 g de farine de riz
  • 100 g de sucre glace
  • 100 g d’huile végétale
  • 1 œuf
  • 60 ml d’eau de rose
  • 2 c. à s. de graines de pavot
 
Dans un bol, mettez le jaune d’oeuf et le sucre glace tamisé, mélangez puis ajoutez l’huile et mélangez jusqu’à obtenir un appareil homogène.
Dans un autre bol, montez le blanc en neige bien ferme.
Ajoutez délicatement le blanc en neige à l’appareil précédent. Ajoutez l’eau de rose et tamisez la farine, mélangez bien.
Couvrez et laissez reposer pendant 24 heures au frais.
Le lendemain, sortez la pâte et formez des petites noisettes de pâte. J’ai choisi de faire de petits biscuits mais on peut très bien en former des plus grands.
Former des petites boulettes, déposez-les sur une plaque avec du papier sulfurisé et aplatissez-les.
Décorez chaque biscuit avec des graines de pavot et formez des petites stries sur le dessus avec le dos d’une fourchette.
Mettez à cuire dans un four préchauffé à 180° pendant une vingtaine de minutes.
Surveillez bien la cuisson, il faut que les biscuits aient durcis mais qu’ils restent blancs. S’ils cuisent trop ils seront très secs!
Dégustez  avec un bon thé.
 
naan-berenji-2
 
 
Source :
 
http://voyages.ideoz.fr/naan-berenji-recette-iranienne-biscuits-rose/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité d’Équateur : bolon de verde

Avant cette coupe du monde, je n’avais jamais tente de cuisiner de la banane plantain. Une fois dans le magasin quand il a fallu en acheter, j’ai même réalisé que je confondais totalement la banane plantain avec la frécinette, cette toute petite banane dont je ne connais toujours pas la particularité d’ailleurs.

 

Grâce à l’Equateur qui joue aujourd’hui contre la France, je suis donc partie à la découverte de ce fruit qui se mange comme un légume…

 

J’ai d’abord été surprise par la solidité de la peau de la banane. Il faut presque une machette pour l’éplucher!

 

Ensuite, la plantain ressemble à sa cousine mais elle sent beaucoup moins fort et elle est beaucoup moins sucrée. Mais en commençant à la cuire a l’eau, elle dégage vite une odeur beaucoup plus forte et reconnaissable, comme notre banane classique.

 

La plantain m’a semblé aussi beaucoup plus dure que la banane, j’ai donc fait tout le mélange au mixeur pour obtenir une préparation homogène.

 

Au final, cette recette très simple à faire m’a beaucoup plu : le résultat est très proche d’une sorte de pomme dauphine, avec juste un arrière goût subtil de banane qui donne de l’originalité mais reste supportable même quand on n’est pas fan de sucre salé.

bolon-de-verde

Bolon de verde

 

Pour une vingtaine de bolones :

  • 3 bananes plantains
  • 1/2 boule de mozzarella
  • 1 c. à s. de beurre fondu
  • 4 c. à s. de lait
  • sel
  • huile
 

Enlevez la peau des bananes et cuisez-en 2 dans l’eau salée bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres soit 20 à 30 minutes. 

Râpez finement la 3ème banane.

Lorsque les bananes sont cuites, égouttez-les et mixez-les jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Ajoutez un peu de lait pour que l’ensemble se mélange bien. Ajoutez la banane crue et le beurre, et mixez à nouveau la pâte, puis formez des boules de bananes à la main. 

Insérez dans chacune un morceau de mozzarella et faites frire les bolones dans l’huile, à la poêle jusqu’à ce qu’elles soient dorées sur toutes les faces.

Déposez sur un papier absorbant pour éponger l’excès d egras et mangez vite!
 
bolon-de-verde-2
 

Source :

 

http://dans-mon-assiette.blogspot.com/2009/03/escale-en-equateur-el-bolon-de-verde.html?m=1

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité du Japon : Onigiri grillé au soja et a l’œuf brouillé

Je dois vous avouer que je voue un véritable culte au Japon. Tout me plaît dans ce pays, de Sailor Moon la culture à Pokémon l’architecture en passant évidemment par Super Mario la gastronomie… Mais à mon grand désespoir je ne cuisine jamais japonais : mon homme n’est pas fan du tout de cette cuisine et je n’aime pas cuisiner pour moi uniquement…
D’autant que je me vois mal me lancer dans la préparation de sushis pour en faire juste une dizaine. Et même si je suis plutôt ouverte aux expériences flippantes, je n’irais pas jusqu’à tenter de congeler moi-même mes propres sushis!
 
onigiri-oeufs-brouilles
 

Aussi quand j’ai vu que le Japon jouait pour la coupe du monde, j’y ai vu une excuse parfaite pour forcer l’homme à manger du “riz tout sec”. À défaut de briller sur le terrain j’espère au moins que je le Japon brillera dans nos assiettes ce soir!

 

J’ai choisi de vous proposer des onigiri, dont la recette est très facile et qui sont un peu moins connus chez nous que les traditionnels makis et sushis.

 

La recette vient d’un superbe livre que je viens d’acheter, Izakaya : apéros japonais  de Laure Kié aux éditions Mango. Si vous êtes branché(e)s cuisine japonaise je vous le recommande, il est vraiment joli et très riche en contenus et recettes faciles d’accès !

Onigiri aux œufs brouillés

 
  onigiri-oeufs-brouilles-3
 
Pour 4 onigiri
 
  • 100 g de riz japonais
  • 1 œuf
  • 1 oignon nouveau
  • sel
 
Rincez le riz à l’eau claire jusqu’à ce que l’eau ne soit plus trouble. Mettez-le à chauffer dans une casserole couverte avec 40 cl d’eau (départ eau froide). Quand l’eau arrive à ébullition, baissez le feu au minimum et laissez cuire tout doucement pour 12 minutes. Surveillez et mélangez si besoin car à la fin il n’y aura quasiment plus d’eau!
Arrêtez le feu et laissez reposer une bonne dizaine de minutes.
Dans un bol, battez l’œuf avec l’oignon émincé finement et une pincée de sel.
Dans une poêle avec un peu de matière grasse, faites cuire l’œuf en le mélangeant constamment pour obtenir un œuf brouillé.
Ajoutez cet œuf au riz et mélangez très délicatement pour ne pas écraser les grains de riz.
Modelez les onigiri : prenez une boule de riz entre vos mains, compactez la, formez un triangle puis arrondissez les angles en tournant le triangle entre vos mains.
 
onigiri-oeufs-brouilles-2
 

Onigiri au sésame et soja

 

onigiri-SOJA-2

 
Pour 4 onigiri
 
  • 100 g de riz japonais
  • 1 c. à s. de sésame noir ou multicolore
  • 1 c. à s. de sauce soja
 
 
Rincez le riz à l’eau claire jusqu’à ce que l’eau ne soit plus trouble. Mettez-le à chauffer dans une casserole couverte avec 40 cl d’eau (départ eau froide). Quand l’eau arrive à ébullition, baissez le feu au minimum et laissez cuire tout doucement pour 12 minutes. Surveillez et mélangez si besoin car à la fin il n’y aura quasiment plus d’eau!
Arrêtez le feu et laissez reposer une bonne dizaine de minutes.
Préchauffez le four à 200°C en mode grill.
Mélangez très délicatement le riz aux graines de sésame pour ne pas écraser les grains de riz.
Modelez les onigiri : prenez une boule de riz entre vos mains, compactez la, formez un triangle puis arrondissez les angles en tournant le triangle entre vos mains.
Placez les onigiri sur une grille allant au four et laissez-les sous le grill 2 minutes.
Ouvrez le four, badigeonnez les onigiri de sauce soja avec un pinceau et remettez au four pour 2 minutes.
Ouvrez le four, retournez les onigiri pour badigeonner l’autre face de sauce soja avec un pinceau et remettez au four pour 2 minutes.
 
onigiri-SOJA

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité d’Uruguay : Chivito

Je commençais vraiment (naïvement) à croire que j’allais finir par couvrir les spécialités de 30 pays différents participant à la coupe du monde sans même jamais vous proposer un burger. Ayant cuisiné un hot-dog pour le match des États-Unis, je pensais avoir raté ma chance… Mais ça, c’était avant de découvrir un petit bonheur des rues en Uruguay : le chivito.

 

Le chivito est un burger qui fait office de plat complet puisqu’il contient rien de moins que des œufs, du bœuf, du jambon et du bacon, le tout évidemment dans du pain. Vous comprendrez pourquoi le chivito remplace généralement un repas, même si les plus téméraires trouvent le moyen de l’accompagner de frites, histoire d’être sûrs d’être pleins jusqu’à la glotte calés jusqu’au goûter.

 

J’étais un peu dubitative sur la présence d’œuf dur dans un burger mais au final cela se marie très bien à l’ensemble. Le mélange de viandes chaudes avec des crudités et de l’œuf froid fonctionne parfaitement et on a un peu l’impression de manger un mix de burger et de pan bagnat.

 

Bref, je suis conquise par cette curiosité, à faire et refaire!

 
chivito

Chivito

Pour 2 personnes

 
  • 2 pains à burger
  • 2 steaks très minces
  • 2 tranches de jambon
  • 2 tranches de mozzarella
  • 2 tranches de bacon
  • 2 c. à s. de mayonnaise
  • 4 rondelles de tomate
  • 1 œuf dur
  • Quelques feuilles de laitue



Dans une poêle avec un peu d’huile, mettez le bacon et les steaks à griller.

Lorsque les steaks sont presque arrivés à la cuisson désirée, mettez dessus le jambon, puis la mozzarella et enfin le bacon.

Coupez en tranches la tomate et les œufs.

Coupez les pains en deux et passez-les quelques minutes au four ou au grille-pain pour les toaster légèrement.

Retirez les pains. Dans la moitié inférieure du pain, étalez la moitié de la mayonnaise et déposez les tranches d’œuf, de tomate et laitue. Tartinez le reste de mayonnaise sur les tranches supérieures du pain.

Mettez le steak et le bacon sur l’ensemble et fermez les sandwiches.

 
chivito-2
 

Source :

http://uruguay-spanenglish.blogspot.fr/p/culinaria.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité d’Espagne : poivrons farcis au thon

Ha l’Espagne, sa paella, sa sangria et surtout ses soirées passées à boire du bon vin en se gavant de tapas… Les tapas sont des préparations que j’adore, car ils m’évoquent le plaisir de savourer des bons produits,  de prendre le temps de vivre, les soirées entre amis qui s’éternisent, les apéros qui deviennent des repas… 

 

Beaucoup de tapas dont assez simples à réaliser, mais c’est la qualité des produits qui fait le goût de votre plat. C’est le cas ici… Des poivrons bien mûrs et un bon fromage feront la différence. Personnellement je préfère réaliser ces roulés avec du poivron rouge, couleur la plus sucrée qui se marie très bien au fromage. Mais avec des poivrons multicolores votre plateau apéro sera bien plus attrayant visuellement !

tapas-poivron-thon

Poivrons farcis au thon

Pour 4 personnes

  • 6 poivrons de couleurs mélangées
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 150 g de  fromage de chèvre frais
  • 250 g de thon en conserve
  • 1 c. à s. de persil haché
  • 1 c. à s. d’ail émincé
Coupez les poivrons en deux et mettez-les  au four pour une heure à 60° C jusqu’à ce que leur peau noircisse et boursoufle.
Mettez les poivrons à refroidir 15 minutes dans le l’aluminium, puis enlevez la peau rôti lorsqu’ils ont refroidi.

Coupez chaque moitié en 3 bandes de poivron et mettez de côté

Égouttez le thon en conserve et émiettez-le à la fourchette. 

Mélangez avec le fromage, l’ail et le persil.

Placez une cuiller de mélange sur chaque bande de poivron et roulez. Maintenez avec un cure-dents.

Réfrigérez pendant 3 heures avant de servir.
 
 
tapas-poivron-thon-2
 

Source :

http://www.squidoo.com/spanish-tapas-party

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité d’Australie : Aussie Meat Pies

J’ai toujours adoré manger des tartes à la viande. Il faut dire que les tartes c’est bon, et la viande c’est bon également, alors les deux ensemble c’est forcément bon. Mais jusqu’à maintenant je me contentais de me régaler chez les autres car je n’avais jamais cuisiné de tourte à la viande moi-même. Ces mini pies australiennes sont une première tentative totalement réjouissante, donc je suis maintenant sûre que je renouvellerai l’expérience! C’est une recette sans difficulté particulière, et inratable à mon avis.
aussie-meat-pie-3

Attention à ne pas saler la préparation, qui sera déjà riche en sel avec la poitrine fumée et le bouillon. C’est le seul conseil que je peux vous donner, en dehors de ça tout devrait rouler!

 aussie-meat-pie-2
P.S. : Si la cuisine australienne vous intrigue, découvrez-en plus dans ce livre :

Aussie Meat Pie

Pour 8 grands meat pie ou 12 petits

  • 1 oignon finement haché
  • 6 tranches de poitrine fumée émincée
  • 500 g de mélange bœuf-porc haché
  • 3 c. à s. de sauce Worcestershire
  • 1 c. à s. de sauce barbecue
  • 1 c. à c. bombée de curry en poudre
  • 1 c. à c. de muscade
  • 25 cl de bouillon de bœuf
  • 1 c. à s. bombée de farine
  • 2 pâtes brisées
  • 1 pâte feuilletée
  • 1 œuf

Chauffez une poêle à feu moyen et cuisez doucement les oignons dans un peu d’huile jusqu’à ce qu’ils soient tendres. 
Ajoutez le bacon et poursuivez la cuisson jusqu’à ce que le bacon soit croustillant. Ajoutez le bœuf haché et faites cuire jusqu’à ce que la viande soit bien dorée. Ajoutez la sauce Worcestershire, la sauce barbecue, la poudre de curry, la muscade, et du poivre. 
Mélangez bien puis ajoutez le bouillon de bœuf. 
Laissez mijoter pendant environ 5 minutes. 
Saupoudrez la farine sur le mélange, puis mélangez bien. 
Laissez mijoter à feu doux pendant 15 à 20 minutes. Rectifier l’assaisonnement. Laissez refroidir.

Pendant ce temps, préchauffez le four à 200°C.

Graissez légèrement des moule à muffins. Coupez la pâte brisée en rondelles assez grand pour remplir les moules à muffins. Placez la pâte brisée dans les trous à muffins et piquez le fond avec une fourchette et remplissez chaque moule  avec quelques billes de cuisson ou de grains de riz. Mettez à cuire la pâte pendant environ 10 minutes.

Remplissez les moules avec la viande. Coupez les couvercles dans la pâte feuilletée et couvrez chaque muffin. Fouettez ensemble l’œuf et de lait et badigeonnez le dessus de chaque tourte. Mettez à cuire au four pendant environ 20 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit doré.

aussie-meat-pie

Source : 
http://eatlittlebird.com/2012/01/28/little-aussie-meat-pies/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité du Cameroun : Puff puff

Les puff-puff sont des petits beignets frits en forme d’œuf qui viennent du Cameroun.

 

Je ne suis généralement pas très à l’aise avec les cuissons à la friture, et ici j’ai du tâtonner un bon moment avant de réussir à obtenir des boules à peu près régulières comme doivent l’être les puff puff.

Le secret est dans le dosage de farine, mais surtout dans le temps de repos. La pâte est assez liquide mais après avoir reposé au frais elle prend de la consistance et devient plus facilement maniable.

Ne négligez donc pas le temps de repos et après cela, vérifiez la texture : vous devez pouvoir faire tomber une “quenelle” de pâte sans qu’elle fasse de filaments, sinon ajoutez un peu de farine jusqu’à obtenir la bonne constance

Après ce n’est qu’une question d’aspect : mes premiers beignets étaient difformes et ressemblaient à des spermatozoïdes géants, mais ils étaient déjà super bons!

Le résultat est un beignet aérien, au goût de gaufre ou de churros mais moins sucré!

 puff-puff-2

Puff-puff

Pour 4 personnes
 
  • 6 œufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 12,5 cl de lait concentre non sucré
  • 300 g de farine
  • 1 c. à c. de baking powder
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille

Mélangez tous les ingrédients. Mettez à chauffer l’huile dans une casserole. Il vous faut au moins 10 cm d’huile. Quand l’huile est chaude faites tomber des petites quenelles de pâte dedans et laissez-les cuire jusqu’à ce qu’ils aient une belle teinte caramélisée. Continuez jusqu’à épuisement de la pâte.

Épongez avec du papier absorbant et saupoudrez de sucre avant de servir.

puff-puff

 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité du Brésil : Pão de queijo

Aujourd’hui je vous ai prépare une recette qui sent bon le Brésil. Littéralement traduisibles par “pain de fromage”, les pão de queijo se présentent sous forme de petites chouquettes salées, au goût subtil de fromage et à la texture étonnante : ces petits boulettes ont une sorte de croute croustillante comme du bon pain frais, et un intérieur qui reste mou et moelleux comme de la pâte à beignet!
 
bread-cheese-balls2
 

Ces petites douceurs sont très légères en bouche, car elles sont réalisées à base de farine de tapioca. Il est important de respecter ce point sous peine de ne plus avoir du tout la même texture… Elle n’est pas si difficile à trouver, notamment en épicerie ou sur internet, et ne coûte pas plus cher que de la farine de base!

 

Servez ces petites boulettes comme moi à l’apéritif et le plat ne fera pas long feu!

bread-cheese-balls3

Boulettes au fromage

Pour 6 personnes

 
  • 25 cl de lait
  • 12,5 cl d’eau
  • 12,5 d’huile
  • 300g de farine de tapioca
  • 1 cuillère à café de sel
  • 70 g de cheddar râpé
  • 1 œuf
bread-cheese-balls
 

Faites bouillir ensemble le lait, l’eau et l’huile dans une petite casserole.

 

Dans un bol, mélangez la farine de tapioca, le sel, l’œuf et le cheddar râpé. Ajoutez ensuite les liquides chauds sur les autres ingrédients et mélangez le tout avec une cuillère jusqu’à obtenir une pâte lisse. 

Vous pouvez ajouter un peu de farine de tapioca si besoin, jusqu’à ce que la pâte ne colle plus à vos mains. 

Faites des boules d’environ 3 cm de diamètre et placez-les sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. 

Cuisez au four à 200ºC pendant environ 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

 

Servez tiède.

 
bread-cheese-balls4
 

Source :

http://kirbiecravings.com/2011/04/brazilian-cheese-bread-balls.html

 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Résultat du jeu concours!

Mon jeu concours pour remporter un livre sur la cuisine de plein air est fini, merci à tou(te)s ceux et celles qui ont posté des commentaires  sur mes articles, cela fait vivre mon blog! Pour déterminer le ou la gagnante, j’ai utilisé un logiciel de tirage au sort, et voici le résultat!

 

C’est Michele H qui remporte ce jeu! Bravo et j’espère que ce livre te plaira! Envoie moi vite ton adresse complète par mail à contact@notparisienne.fr pour que je puisse te l’envoyer! gagnante-concours3 Pour les autres, ne soyez pas trop déçu(e)s, le prochain jeu arrive dès la semaine prochaine pour fêter mes 100 posts sur mon blog… Alors à très bientôt !!

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0