Archives par mot-clé : toast

Mes meilleures recettes de 2016

La fin d’année est là! Dans quelques heures nous serons en 2017! Avant de vous faire part de mes résolutions, et de mes projets pour l’an prochain dès demain, aujourd’hui c’est plutôt l’heure du bilan! J’ai passé une année extrêmement speed, épuisante mais surtout géniale, et c’est aussi grâce à vous : bonne humeur, gourmandise, de belles rencontres de blogueuses de jolis partenariats, j’ai l’impression d’être vraiment gâtée ! J’espère que vous avez passé un très beau réveillon de Noël… Pour continuer dans le bilan, je vous propose de découvrir les recettes de cette année qui ont eu le plus de succès, certaines m’ont beaucoup surprises d’autres moins… Êtes-vous plus sages que l’année dernière ou c’est moi? Il y a énormément de recettes de légumes dans ce top 10! heureusement que les boulettes de camembert sont présentes sinon je commencerais à penser que vous n’aimez plus le fromage ^^ J’espère avoir autant d’occasions de vous (me) régaler l’an prochain!

Je vous laisse avec cette liste et vous souhaite de passer un très beau réveillon, que vous le passiez en amoureux, en famille, entre amis ou même seul! De mon côté je vais faire la fête entre amis pour la première fois depuis 2 ans, faute de baby-sitter les deux années précédentes ^^ Joyeux dernier jour de 2016 à tout(e)s et à 2017!

Potato rounds

potato-rounds-2

Curry de chayotte et patate douce

curry-patate-douce-chayotte

Pommes de terre à la sarladaise

pommes-de-terre-sarladaises-3

Frites de courgettes au parmesan

frites-courgette-2

Melanzane a la parmigiana

lasagnes-a-la-parmesane

Kyopolou

kyopolou-3

Moelleux à la châtaigne corse

gateau-corse-chataigne

Boulettes de camembert pané

camembert-pane

 Empanadas chilenas

empanadas-chilenas-3

Pâte à pizza au chou-fleur

pate-pizza-chou-fleur-2

Comment se régaler au Nouvel an?

Et oui, pile une semaine après Noël, c’est déjà l’heure de reprendre du service avec le Nouvel An! Encore une occasion pour se gaver faire la fête autour d’un bon repas en famille, entre amis ou en amoureux.
En général  on fait son choix entre la dinde, le canard, le saumon, les huîtres, le foie gras… Mais il est aussi possible de partir sur des ingrédients plus simples pour éviter l’overdose! Je vous propose ici mes idées pour élaborer votre menu de fête, qu’il soit simple ou sophistiqué ! Pas de stress, j’ai tout prévu de l’apéritif au dessert, il y en a pour tous les goûts!
gateau-de-noel-cranberries
Pour un buffet ou un apéritif dînatoire :
mojito-cranberries-2

Pour un dîner classique :

 

corolle-aneth
charlotte-chocolat-amaretto-3

Spécialité du Danemark : Stenbiderrogn ou toast aux oeufs de lump

Je vous ai déjà parlé des smorrebord danois par ici, je les avais adorés lors de mon voyage à Copenhague…
Il n’y a rien de plus traditionnel dans la culture danoise que les smorrebrod, que l’on peut traduire littéralement par  « pain ouvert ». Ces sandwichs à face ouverte comportent généralement du pain de seigle accompagné de différentes combinaisons de fruits de mer, viande, légumes et condiments. On les apprécie avec une bière locale bien fraîche ou en mode plus « old school » avec de l’aquavit.
Parmi les plus célèbres smorrebrod, il y a celui au hareng fumé, celui au pâté de foie, mais il y a aussi des variantes avec de la salade de poulet, du gibier fumé, des œufs brouillés, de la saucisse, du fromage, du saumon, de l’anguille fumée, et j’en passe!
toasts-danois-oeufs-de-lump-3
Il y a quelques règles à retenir lorsque vous consommez des smorrebrod, notamment un ordre de consommation à respecter. Il faut toujours manger le hareng d’abord, puis les autres poissons, puis la viande, pour finir avec le fromage. Utilisez un couteau et une fourchette et non vos doigts, et portez un un toast (on dit Skal! en danois) en fixant vos acolytes bien dans les yeux au moment où vous trinquez, un peu comme on fait dans le nord au final!
Le smorrebord que je vous propose aujourd’hui est l’un des plus simples à réaliser, mais aussi un des plus de saison puisqu’il contient des œufs de lump qu’on aime généralement consommer en décembre! Pour les fêtes, inspirez-vous de ce toast typique pour donner un peu de pep’s à vos classiques toasts aux œufs de lump!
 toasts-danois-oeufs-de-lump-2

Toasts aux œufs de lump danois

Pour 24 Toasts
  • 6 tranches de bon pain blanc sans croûte
  • Un peu de beurre à température ambiante
  • 100 g d’œufs de lump
  • 10 cl de crème fraîche
  • 1/2 oignon rouge
  • 4 c. à c. d’aneth frais
  • Citron
Émincez finement l’oignon rouge.
Toastez légèrement le pain, et coupez chaque tranche en 4 triangles. Beurrez légèrement.
Tartinez les œufs de lump, déposez une petite cuiller à café de crème fraîche, une pluche d’aneth, quelques morceaux d’oignon rouge et par quelques gouttes de citron.
toasts-danois-oeufs-de-lump

Brochette de foie gras au pain d’épices

Noël approche! Cette année comme les précédentes, le foie gras sera le roi de la fête dans pas mal de foyers, et pour vous permettre de présenter vos toasts autrement, je vous propose une petite présentation sympa!
Il s’agit ni plus ni moins d’un toast au foie gras, je n’ai pas inventé l’eau tiède, mais sa jolie présentation devrait donner du style à votre plateau apéro!
 boules-froie-gras-pain-epice
Le pain d’épices se marie à merveille avec le foie gras, et ici plutôt que de m’en servir comme base à tartiner, je l’ai mixé pour en faire une chapelure qui enrobe le foie gras.
Ces mini brochettes sont idéales pour un apéritif simple, rapide et festif. Accompagnez-les d’un petit pot de chutney de mangue afin que chacun puisse tremper sa mini brochette s’il le souhaite !
Petite info, si vous voulez prendre de l’avance, vous pouvez préparer ces brochettes la veille, le pain d’épices se conserve bien, contrairement aux toasts à base de pain de mie qui sèchent très vite! Conservez simplement ces boulettes dans une boite hermétique au réfrigérateur et le tour est joué!
 boules-froie-gras-pain-epice-2
P.S. : SI vous voulez du choix, j’ai aussi proposé cette jolie brochette au foie gras en forme d’étoile qui pourrait vous plaire!

Brochette de foie gras au pain d’épices

  • 100 g de foie gras
  • 60 g de pain d’épices
Mixez le pain d’épices. Réservez 10 g de pain d’épices mixé. Mélangez le foie gras en dés avec 50 g de pain d’épices mixé, puis formez des boules et roulez-les dans le pain d’épices restant.
Servez sur un plateau avec ou sans pics plantés dedans.
boules-froie-gras-pain-epice-3

Toasts saumon, miel, moutarde à l’ancienne et pain noir

Dans beaucoup de familles, il n’y a pas de réveillon sans ses toasts au saumon fumé. C’est le cas en tout cas dans la mienne. Ok je l’admets, tout le monde connaît ces toasts, et il n’y a aucune difficulté à les préparer, alors pourquoi je vous en parle?

Parce que cette petite variante avec une légère touche sucrée a détrôné dans mon cœur le classique toast au beurre et au citron! Le mélange miel et moutarde associé au saumon est vraiment très bon, et il renouvelle vraiment la recette de base des toasts au saumon!

toasts-saumon-miel-moutarde

Veillez à utiliser un saumon fumé de bonne qualité pour réaliser ce classique, c’est ce qui fera la différence et rendra le résultat vraiment délicieux! Pour prendre une longueur d’avance, réalisez le mélange au saumon à l’avance et conservez-le au réfrigérateur. Il ne vous restera plus qu’à tartiner à la dernière minute! À moins que vous ne mettiez le mélange à disposition dans un bol et que chaque invité se fasse ses tartines, ce qui vous fera moins de travail! Bah quoi, c’est Noël pour tout le monde, même pour la maîtresse (ou le maître) de maison!

 

toasts-saumon-miel-moutarde-2

P.S. : Besoin d’idées pour votre menu de Noël? Je vous en donne par ici!

Toasts saumon, miel, moutarde

  • 32 toasts de pain noir
  • 1 c. à s. rase de miel liquide
  • 1 c. à s. bombée de moutarde à l’ancienne
  • 1 c. à s. bombée de crème fraîche
  • 150 g de saumon fumé
  • Poivre
  • 1 c. à c. d’Aneth

Emincez en tout petits dés le saumon. Mélangez -le avec tous les ingrédients dans un bol. Réservez au frais. Avant le service, tartiner ce mélange sur des toasts, décorer d’un peu d’aneth supplémentaire s’il vous en reste.

Spécialité du Danemark : Spegesild ou toast au hareng mariné

Connaissez-vous la tradition danoise des smorrebrod?
Ce sont des tranches de pain de seigle beurrées sur lesquelles on ajoute de la charcuterie, du poisson, des condiments, du fromage ou une tartinade. Il s’agit d’un déjeuner traditionnel de la cuisine danoise que j’ai eu le plaisir de goûter lors de mes vacances là-bas.
Côté cuisine, on trouve de tout dans les restaurants danois. De la simple tranche de pain industrielle tartinée à la va-vite au pâté de foie jusqu’à la magnifique tranche de pain noir croustillante débordant de fruits de mer et de légumes bien frais qui vire à l’œuvre d’art sur pain…
Les prix en conséquence vont du simple au triple, voire plus!
toasts-hareng
Mais je ne critique pas les petites tartines basiques à 3 sous, car c’est là que se trouve selon moi l’essence du smorrebrod : un repas simple, rapide et peu goûteux, accessible à tous dans un pays où tout est cher… Une aubaine pour les touristes comme pour les habitants qui peuvent donc s’offrir un petit resto dans leur budget!
  toasts-hareng-3
L’une des plus surprenantes que j’ai eu l’occasion de goûter est celle que je vous présente aujourd’hui. Le hareng en France on connaît, mais chez nous personne n’aurait l’idée de le servir cuisiné… sucré! Oui ce hareng est sucré, et pas qu’un peu, vraiment sucré! Mais passé l’effet de surprise, j’ai trouvé ça très bon, et je voulais vraiment vous faire découvrir cette curiosité!

Avec cette recette, je participe au concours de cuisine du monde organisé par Alison du blog Rappelle-toi des mets!

logo-570x366

P.S. : Cette recette est ma première recette danoise, mais si vous voulez faire un menu nordique, vous pouvez continuer votre repas avec des boulettes suédoises encore meilleures que celles d’Ikea!

 Spegesild ou toast au hareng mariné

Pour environ 32 toasts

  • 400 g de filets de hareng
  • 25 cl de vinaigre de vin
  • 25 cl d’eau
  • 115 g de sucre
  • 1 carotte
  • 2 feuilles de laurier
  • 6 cm de gingembre
  • 4 cm de raifort émincé
  • 2 c. à c. de graines de moutarde
  • 6 baies de poivre de Jamaïque
  • 1 pincée de coriandre

Pour le service

  • 1 oignon rouge coupé en fines tranches
  • 16 tranches de pain se seigle
  • aneth pour servir
Rincez les filets de hareng  plusieurs fois à l’eau claire. Mettez dans un plat rempli d’eau, couvrez et laissez au frigo pour la nuit. Le lendemain, videz l’eau et rincez à nouveau. Déposez le hareng dans un bocal en glissant des rondelles d’oignon rouge entre chaque.
Dans une casserole, faites bouillir le vinaigre, l’eau et le sucre pendant 10 minutes à découvert.
Ajoutez les autres ingrédients et prolongez de 10 minutes.
Versez ce mélange bouillant sur les harengs et les oignons rouges.
Réservez au réfrigérateur et laissez macérer au minimum une nuit et jusque 4 jours.
Servez sur le pain de seigle tartiné de beurre, avec quelques rondelles d’oignon et quelques pluches d’aneth.
toasts-hareng-2

Spécialité d’Andorre : trinxat

Aujourd’hui je vous emmène à la découverte d’une spécialité culinaire d’un endroit dont on parle peu en matière de cuisine : l’Andorre.
Cette principauté de moins de 500 m2 est un des plus petits états d’Europe. À cause de sa position géographique et parce que la langue officielle est le catalan, on a tendance à associer l’Andorre à une région d’Espagne, mais cet état est indépendant, et au niveau de la cuisine aussi!
trinxat
Personnellement je suis passée une ou deux fois en Andorre, pas pour le tourisme à proprement parler mais pour faire le plein d’alcool et de tabac de spécialités locales avant des vacances en Espagne. Oui je sais, c’est mal mais que voulez-vous, entre le rhum à moins de 7€ le litre et la vodka à moins de 5 €, je ne peux pas résister!
N’étant pas restée assez longtemps là-bas,  je n’ai pas pu découvrir la gastronomie andorrane. J’ai donc enquêté sur Internet pour dégoter ce plat, qui étrangement rappelle plus le stoemp flamand ou l’Irish champ qu’une paella espagnole.
  trinxat-3
Le trinxat est une purée de chou et de pommes de terre servie avec du lard. C’est un plat assez peu gras car on n’ajoute pas de beurre, on capitalise juste sur le gras laissé par la tranche de lard dans la poêle.
J’ai vu des recettes où le chou était écrasé à la main, mais personnellement j’ai dû le mixer, sinon il restait en trop gros morceaux et ne se mélangeait pas aux pommes de terre.

Avec cette recette, je participe au concours de cuisine du monde organisé par Alison du blog Rappelle-toi des mets!

logo-570x366

Trinxat

  • 300 g de feuilles de chou
  • 300 g de pomme de terre
  • 2 tranches de bacon
  • 2 gousses d’ail
Lavez le chou et émincez-le, lavez également les pommes de terre, pelez-les  et coupez-les en morceaux.
Faites cuire le chou et les pommes de terre dans une cocotte à l’eau pendant 30 minutes départ eau froide à couvert.
Une fois que tout est cuit, mélangez  les pommes de terre et le chou dans une casserole à sec et écraser avec une fourchette. Si le chou résiste trop, passez l’ensemble au mixeur quelques instants.
Dans une poêle, faites griller les tranches de bacon jusqu’à ce qu’elles soient bien croustillantes puis réservez.
Dans la même poêle, en conservant le gras du bacon, faites réchauffer quelques secondes la purée pour l’assécher un peu et la parfumer avec l’odeur du lard.
Servez avec le lard.
trinxat-2
Source d’inspiration :
http://www.andorralavella.ad/fr/node/360/trinxat

Dans mon placard américain

La cuisine américaine n’est pas reconnue pour son côté fin ou gastronomique, mais cela ne l’empêche pas d’être parmi mes préférées. J’aime son côté simple, tant dans la réalisation que dans le produits de base utilisés, et son côté « cuisine de famille » me plaît beaucoup également. Dans les produits de consommation courants que l’on trouve dans les supermarchés américains et souvent chez nous aussi, j’ai même trouvé certains de mes incontournables !

Photo Ray Bouknight @Flickr

Le marshmallow fluff

Cette pâte à tartiner au marshmallow est un véritable ovni, mais en plus de fasciner vos invités lors des brunchs, elle permet de réaliser des plats très fun, comme des brownies aux spirales de marshmallow par exemple !

 27019078255_83f17d3e22_z
Photo Mike Mozart @Flickr

Les candy corn

Je ne suis pas une grande mangeuse de bonbons dans l’absolu, mais ceux ci, qui ne ressemblent à rien de chez nous, me plaisent par leur texture et leur goût tout doux. Ils présentent l’avantage d’avoir de superbes couleurs qui en font les stars d’Halloween !

Le baking soda

Ce n’est autre que le bicarbonate de soude, que l’on connait aussi chez nous. Les américains l’utilisent cependant beaucoup plus souvent que nous en cuisine, notamment pour faire lever les gâteaux, mixé avec du sel et/ou de la baking powder.

La baking powder

C’est la levure des américains, qui possède la particularité d’être sans gluten comme le baking soda, ce qui en fait un super substitut pour les allergiques. J’aime aussi le fait que ces poudres à lever se vendent en gros pot familial et non en sachets individuels, je trouve ça beaucoup plus pratique!

La purée de citrouille

La citrouille est pour moi un ingrédient magique qui se cuisine dans tout ! Tartes à la citrouille, cakes, biscuits… La base de toutes ces recettes commence souvent par le fait d’éplucher, précuire puis mixer la chair de la citrouille : avec ces conserves, c’est chose faite et on gagne un temps précieux !

 27027001094_fc0f32fe34_z
Photo Rob Galloway @Flickr

Le Philadelphia

On ne présente plus le Philadelphia qui est devenu depuis 10 ans un basique en France également. Il n’empêche que je ne me lasse pas de ce fromage et des possibilités qu’il offre pour la cuisine salée ou sucrée, je me devais donc de le citer!

 14986244540_0d521aaebe_z
Photo Mike Mozart @Frickr

Les pop tarts

Les pop tarts sont des espèces es de pâtes feuilletées fourrés, à la cannelle, au straciatella ou d’autres parfums sucrés. Ces gâteaux individuels se passent au toaster avant d’être dégustés tièdes. Ce sont des bombes de sucre, mais c’est franchement délicieux ! J’en avais réalisé une interprétation salée il y a quelques temps par ici.

 13958270223_cbf9ec533a_z
Photo Mike Mozart @Flickr

La cannelle

Comme dans les pop tarts précédemment cités, la cannelle est omniprésente dans la pâtisserie américaine, ce qui n’est pas pour me déplaire. Elle donne du pep’s à n’importe quel apple pie ou tarte à la citrouille et permet la réalisation des fameux cinammon buns!

 3137194162_bf132f21d9_z
Photo Timothy Vollmer @Flickr

Le beef jerky

Le jerky, qui existe au bœuf mais aussi au porc et au poulet, est de la viande séchée avec des épices et parfois un peu de sucre. Le résultat donne une des petits morceaux de viande un peu « boucanée » et résistante que l’on croque à l’apéro comme des chips!

Spécialité de Suède : pommes de terre hasselback

L’été est pour beaucoup d’entre nous synonyme de vacances au soleil, avec plage, cocktails et bronzette à volonté… Mais aujourd’hui, je vous emmène dans un pays à l’opposé de tout ça, et pourtant parfait comme destination vacances : la Suède !

pommes-de-terre-hasselback

La Suède est un pays que j’adore, comme tous les pays scandinaves, pour plein de raisons :
– Il y a des paysages magnifiques et l’eau est omniprésente, même en ville.
– C’est un pays propre et très en avance sur nous sur les questions écologiques.
– Ils sont à l’origine du groupe Abba et pour ça, on ne les remerciera jamais assez!

via GIPHY

Et bien sûr, leur gastronomie est top!

Toasts aux hareng, sauce aux cranberries, boulettes, je ne sais pas où donner de la tête, je trouve tout appétissant chez eux!

Aujourd’hui c’est un basique que je vous propose, et ce plat pourrait même devenir un de vos classiques tant il est bon et simple à faire!

Avec cette recette, voila de quoi renouveler vos classiques patates à four : tranchées finement et enfournées avec du beurre, de l’ail et du parmesan, elles ont tout pour plaire!

pommes-de-terre-hasselback-3

 

Avec cette recette, je participe au défi Régalades en cascade, j’ai été invitée par Christelle du blog  Toque de choc et Christelle de la cuisine facile de Chris!

Ce défi est sorti de l’imagination de Monsieur Woody de  Sharing cuisine ! Chaque mois, 5 blogueurs sont nommés par un blogueur pour réaliser une recette sur un thème choisi par Mr Woody. Les recettes doivent être publiées le premier samedi du mois suivant à 11 h et il doit à son tour nommer 5 nouveaux participants.

Au fil des mois  il va y avoir un grand nombre de participant(e)s. 

Pour ce défi, le thème que j’ai choisi était : « Monsieur patate se prend pour monsieur Woody »

A mon tour de passer la main aux blogueuses suivantes:

Je les remercie d’ailleurs d’avoir répondu présentes pour cette invitation!

Pour l’épisode 6 des régalades en cascade qui se fera le 1er octobre, les thèmes sont :

Mi-figue Mi-raisin
Pas trop adepte de la demi-mesure, Monsieur Woody vous invite à sublimer l’un de ces 2 fruits de saison (ou les 2)….Alors à vos récoltes, prêts, cuisinez 😉

Info et Règlement des Régalades en Cascade : Sharing Cuisine

Rendez-vous dans un mois pour découvrir les compositions des nouveaux participants!

Pommes de terre hasselback

Pour 4 personnes

  • 8 pommes de terres moyennes
  • 45 g de beurre
  • 3 gousses d’ail écrasé
  • 45 g de parmesan
  • 2 c. à s. de chapelure
  • Sel, poivre

Écrasez la moitié du beurre avec la moitié de l’ail.

Coupez les pommes de terre en très fines tranches aux 3/4, en laissant la base de la pomme de terre ton tranchée pour que la pomme de terre reste en un seul morceau.

Mettez le mélange beurre – ail dans un plat allant au four et dépose dessus les pommes de terre.

Salez, poivrez. Déposez dans les fentes des pommes de terre le reste du beurre et de l’ail.

Faites cuire à 200° C. Humidifiez de temps en temps en versant le beurre du fond du plat sur les pommes de terre.

Après 40 minutes, saupoudrez avec le parmesan et la chapelure et arrosez à nouveau avec le beurre.

Laissez finir de cuire 30 minutes environ jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites et dorées.

pommes-de-terre-hasselback-2

Source d’inspiration :

http://www.food.com/recipe/swedish-baked-potatoes-hasselbackspotatis-15791

Comment réaliser un menu suisse?

24513516260_cb0a5058cd_z
Photo Alain GAVILLET @Flickr

La cuisine suisse est assez peu connue par chez nous, mais elle mêle les influences de la cuisine allemande, française et du nord de l’Italie. Elle peut-être très différente d’une région à l’autre, c’est pourquoi vous apprécierez sa variété!

 

Petit détail qui a tout pour (me) plaire, la cuisine suisse fait la part belle au fromage! Découvrez ci-dessous comment vous préparer un vrai menu suisse digne de ce nom, et prouvez à tout le monde qu’il n’y a pas que des vaches violettes par là bas!

comment-faire-menu-suisse

Pour l’apéritif

Commencez le repas par un verre de vin blanc suisse, à  base de raisin chasselas, de riesling ou de sylvaner par exemple. Côté rouge si vous préférez, vous trouverez peut-être de l’humagne rouge valaisan qui vaut le détour! Enfin si vous ne conduisez pas, on raconte que l’absinthe proviendrait de Suisse, elle constitue donc une alternative tout à fait intéressante mais un peu plus costaud niveau alcool!

Accompagnez de toasts et d »un peu de viande des grisons, car les grisons sont une région de Suisse, oui oui!  Le fromage tête de moine, coupé très finement en chiffonnade, est sympa également. Si vous êtes prêts à mettre la main aux fourneaux, vous pouvez réaliser un pâté de la Saint-Martin.
 227216323_74bea2095b_z
Photo yan McBride @Flickr

En entrée

Si vous souhaitez dès le début attaquer avec du fromage, ce que je peux comprendre aisément, alors préparez des croûtes appenzelloises, à base du fromage du même nom. Faites de petites portions ou coupez les tranches en petits dés pour éviter que tout le monde ne cale après l’entrée, car le plus riche reste à venir! Sinon, tentez la tarte aux courgettes à la menthe, les tranches forestières de l’Entlebluch, , ou encore la tarte aux oignons !

croute-appenzelloise-2

En plat

Attention, je vais envoyer du lourd par ci! On commence avec le chou farci de la Béroche, mais ce n’est pas le pire! Le plat le plus célèbre de suisse est l’indétrônable raclette, facile à réaliser mais qui vous fera exploser en moins de deux! Pas franchement plus légère mais tellement bonne aussi, la fondue est une institution là-bas!

 

8575074319_8f9c069aea_z

Photo jeffreyw @Flickr

Si vous voulez sortir des sentiers battus, essayez des croûtes au fromage à la valaisanne : elles devraient calmer tout le monde. Enfin, si vous ne voulez vraiment pas de fromage, tentez un
rôti de veau au « crève-à-fous », un émincé à la zurichoise ou encore un papet vaudois pour vous régaler!

8215966665_a18ae9370a_z

Photo Smabs Sputzer @Flickr

En dessert

Je vous recommande un pain de poires, si vous êtes encore capables d’avaler quelque chose! Il s’agit d’une croustade farcie avec une pâte de poires cuites dans du vin rouge, des figues, des pruneaux secs, des dattes et un mélange de noix… Autant vous dire que ce n’est pas light non plus! Un gâteau de Soleure peut également vous plaire, une polenta sucrée aux raisins, ou encore une crème thurgovienne au cidre doux.

Bon appétit!