Archives par mot-clé : Italie

Un petit concours pour fêter les beaux jours!

Pour fêter les beaux jours qui approchent (ou presque), je vous propose un petit jeu concours pour remporter un coffret de produits culinaires ! Cette fois-ci, j’ai choisi de vous composer un coffret sur le thème de l’Italie et des pâtes, un thème que j’avais déjà proposé et qui avait beaucoup plu!
 

Je vous ai donc concocté un nouveau coffret plein de produits culinaires sympa à gagner :

– un livre « Pasta »
– des spaghettis au poivron
– des pâtes « rosmarino »
– des canneloni
– de l’huile d’olive à l’ail
– des piments entiers
– une sauce au basilic
– un doseur à spaghetti
  

 

Pour participer, c’est super simple!Il vous faudra poster un commentaire directement sur cet article pour m’indiquer que vous participez!
Ensuite, je vous propose une chance supplémentaire pour chaque réseau social où vous me suivez ( que ce soit Hellocoton, Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest ou un autre dont j’ignorerais l’existence!)
Dans ce cas dites-moi juste dans votre message sur quel réseau vous me suivez, et donnez moi votre pseudo si ce n’est pas le même que dans le commentaire que je sache que c’est la même personne et que je puisse valider votre chance en plus!
Les réseaux sociaux vous offrent des chances en plus mais ne sont pas obligatoires, la seule obligation est le  commentaire sur cet article!
Le concours démarre maintenant et durera jusqu’au 8 avril en début de soirée!
 

Cocktail au sureau

Je vous ai déjà parlé de mon amour pour la cuisine suédoise (ou plutôt mon fantasme des  suédois) ici , et prochainement je vous concocterai même un menu complet sur le thème de la Suède!
Quand j’ai voulu approfondir leur cuisine à la maison, j’ai essayé de proposer une boisson typiquement suédoise, un petit cocktail originaire de là bas, tout comme on a la sangria en Espagne ou le Spritz en Italie… Mais impossible de trouver une recette de cocktail typiquement suédoise!
Bien sûr il y a de la vodka là-bas, nous connaissons plutôt les vodkas russes mais il existe quelques marques typiquement suédoises comme la célèbre Absolut ou la Svenk! Mais je voulais quelque chose de plus élaboré pour surprendre mes invités! Il faut savoir qu’en Suède l’alcool n’a pas la vie facile, et qu’il faut se lever tôt pour pouvoir boire un coup… Je vous dis cela au sens propre! En effet, l’état pour réguler la consommation d’alcool de ses habitants qui ont bien besoin de se réchauffer avec le froid, a décidé de le rendre plus difficile à acheter. Concrètement on ne peut en acheter presque que dans des boutiques officielles, des marchands d’alcools qui répondent à des règles très strictes. Ils ferment assez tôt, vers 18 heures en début de semaine et plus la semaine avance plus ils ferment tôt, jusqu’à être totalement fermés le week-end!
Alors soit vous faites votre stock d’alcool le matin en début de semaine, soit vous écumez les bars mais il fait un tel froid dès le mois d’octobre qu’il faut se motiver à sortir!
Bref, j’ai bu en Suède un cocktail que j’avais adoré, à base de vodka Absolut pears et de jus de cranberry, mais la vodka Absolut pears est difficile à trouver chez nous, donc il m’a fallu inventer autre chose!  J’ai donc composé un petit cocktail pas trop fort avec un parfum qui m’évoque la Suède : le sirop de sureau. On le trouve beaucoup là bas! Marié avec de la vodka, c’est un cocktail agréable, frais et au goût de plantes que j’aime beaucoup!
   

 Cocktail au sureau

  • 5 cl de vodka
  • 10 cl de limonade
  • 1 cl de jus de citron
  • 2 cl de sirop de sureau
  • glaçons

Mélangez la vodka, le sirop de sureau et jus de citron. Déposez les glaçons, puis ajoutez la limonade.

 

Spécialité de Monaco : barbagiuans

Si on connait Monaco pour ses casinos, sa famille royale, son grand prix et ses nombreux milliardaires, on connait moins sa gastronomie. La gastronomie monégasque, en toute logique vu l’emplacement géographique de Monaco, est une cuisine du soleil, qui mêle des influences de cuisine française provençale et niçoise et de cuisine italienne. La cuisine monégasque se compose de plats et de saveurs basés sur l’utilisation d’huile d’olive, de légumes, le poisson et les fruits de mer.

barbagiuans-3

Parmi les spécialités locales de Monaco, on trouve les Barbagiuan ou barbajuan. J’ai découvert pour la première fois ces petits chaussons lors d’une balade à Monaco, quand j’étais à la recherche d’un petit goûter pour reprendre des forces dans une boulangerie locale. J’ai été attirée par le look très appétissant de ces petit beignets farcis de feuilles de blettes. Je n’ai pas cherché à comprendre car pour moi dans une boulangerie on trouve des gâteaux! J’ai donc croqué mon beignet de blettes froid sur le bord de la route en plein soleil à Monaco, et je dois dire que ça m’a semblé horrible. D’abord parce que je m’attendais à un dessert, et que le goût salé m’a surprise, et ensuite parce que ces petits beignets sont bien meilleurs réchauffés! Mais comme je ne suis pas rancunière et que je n’aime pas rester sur une mauvaise impression, j’ai profité dès que j’ai trouvé des blettes pour donner une deuxième chance à ce plat. Bien chauds avec une salade, je les ai cette fois trouvé délicieux!

Il existe un grand nombre de variantes pour les barbagiuans. Dans tous les cas, ce sont les légumes qui doivent prédominer dans la farce, mais certaines recettes proposent d’y ajouter de la viande, des anchois, des blancs de poireaux, ou encore du pecorino.

barbagiuans-2

P.S. : Si vous aimez la cuisine du sud, jetez aussi un œil à ces mini pissaladières super bonnes!

Barbagiuans ou barbajuans

Pour une quinzaine de barbagiuans

  • 250 g de farine
  • 11 cl d’eau
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 pincée de sel
  • les feuilles d’une botte de blettes
  • 30 g de riz complet cru
  • 2 œufs
  • 2 échalotes
  • 40 g de parmesan
  • 1 c. à s. huile d’olive
  • Sel, poivre du moulin
  • 1 c. à s. herbes de Provence

Mélangez la farine, l’eau, l’huile d’olive et le sel et pétrissez cette pâte jusqu’à l’obtention d’une boule. Réservez.

Faites cuire le riz complet et réservez. Émincez les feuilles de blette et faites les blanchir quelques minutes dans de l’eau bouillante. Émincez également les échalotes et faites les dorer dans un peu d’huile d’olive.

Dans un bol, mélangez bien le riz cuit, les feuilles de blette, les échalotes et les œufs, salez et poivrez.

Préchauffez votre four à 210°C.

Étalez la pâte le plus finement possible et, avec un verre, découpez des cercles. Vous devez en obtenir une quinzaine. Répartissez un peu de farce sur chaque moitié de cercle, repliez les bords pour former des mini-chaussons. Déposez-les sur une plaque farinée allant au four

Arrosez les chaussons d’un filet d’huile d’olive, quelques tours de moulin de poivre et d’herbes de Provence et mettez au four  pour 20 minutes environ. Servez bien chaud avec une salade.

barbagiuans

Source d’inspiration :

http://voyages.ideoz.fr/barbaguians-de-monaco-recette-mediterraneenne/#ZxFCcjMUqA38P4rw.99

Que faire avec de la pâte à pizza?

Si j’ai trouvé une très bonne recette de pâte à pizza qui ne prend pas longtemps du tout à faire, j’aime aussi parfois avoir une pâte à pizza toute prête dans le frigo. Cela permet d’improviser des petits plats gourmands qu’on peut picorer devant un film, à l’apéro ou entre amis! Mais ce n’est pas parce qu’on l’appelle pâte à pizza qu’on ne peut faire que de la pizza avec! Découvrez ci-dessous toutes mes idées pour utiliser de la pâte à pizza, toutes testées et approuvées!

 

De la pizza

Bien sûr c’est l’évidence, mais on peut varier les parfums! Pizza blanche été hiver, lardons et maroilles, salami et basilic, chèvre, miel et noix… Plus classique, la traditionnelle pizza napoletana est un délice qui met à l’honneur des ingrédients simples. J’ai aussi testé une spécialité italienne qui s’appelle pizza de scarole, elle a plutôt le look d’une tourte, et c’est un délice!

pizza-blanche-trois-fromages

Du pizza bread

C’est super bon, original et parfait avec une soupe ou une salade, ou encore tranché à l’apéro!

pain-pizza-2

Des pizza cônes

Le goût est celui de la pizza, mais la forme est vraiment sympa et originale!

pizza-cone-boeuf-epice-4

 

Une pizza burger

Cela ressemble à une tourte géante, ça a le goût de burger, mais la texture d’une pizza, c’est la pizza burger! Excessif mais vraiment très bon!

pizza-burger-2

 

Un pizza cake

Un cake dont l’extérieur est fait de pâte à pizza, et le coeur est fait de garniture de pizza : un régal!

pizza-cake-chorizo

 

Des barquettes au fromage

Trop mignonnes et surtout hyper bonnes, elles en jettent à l’apéro!

barquette-feta-menthe-3

Des hot pockets

Cette spécialité américaine ressemble à des feuilletés mais faits dans de la pâte à pizza, c’est délicieux pour un repas du soir rapide et qui plaira aux enfants:

croque-pizza-3

Du cheesy bread

Vous savez, ces bouchées apéritives individuelles qui sont vendues par certaines chaines de pizza, et qui au final, ressemblent simplement à de la pizza coupée en rectangle pour être facile à grignoter?

cheesy-bread-chou-fleur3

 

Et vous, vous avez d’autres idées pour utiliser une pâte à pizza?

Un petit concours pour mon blogiversaire!

Pour fêter mon troisième blogiversaire, je vous propose un petit jeu concours pour remporter un coffret de produits culinaires comme j’aime les préparer!
Cette fois-ci, j’ai choisi de vous composer un coffret sur le thème du brunch, mon repas préféré!
  concours-brunch-2

Je vous ai donc concocté un nouveau coffret plein de produits culinaires sympa à gagner :

– un livre « Petits brunchs entre amis »
– de la levure de boulanger
– de la préparation pour pancakes
– du thé anglais
– de la confiture de poires Williams
– du chocolat en poudre « grand arôme »
– des Wasa spéciale fibres

concours-brunch

Pour participer, c’est super simple!Il vous faudra poster un commentaire directement sur cet article pour m’indiquer que vous participez!
Ensuite, je vous propose une chance supplémentaire pour chaque réseau social où vous me suivez ( que ce soit Hellocoton, Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest ou un autre dont j’ignorerais l’existence!)
 concours-brunch-3
Dans ce cas dites-moi juste dans votre message sur quel réseau vous me suivez, et donnez moi votre pseudo si ce n’est pas le même que dans le commentaire que je sache que c’est la même personne et que je puisse valider votre chance en plus!
Les réseaux sociaux vous offrent des chances en plus mais ne sont pas obligatoires, la seule obligation est le  commentaire sur cet article sinon je ne peux pas deviner que vous participez, hihi!
Le concours démarre maintenant et durera jusqu’au 22 décembre!

Spécialité d’Italie : amaretti

Aujourd’hui c’est une de mes gourmandises préférées que je vous propose de réaliser! Vous savez ces petits biscuits à l’amande que l’on vous sert avec le café dans les restaurants italiens? « Amaretti » est le nom que les italiens donnent à leurs macarons. Ces biscuits à la coque bombée sont croquants à l’extérieur et bien moelleux à l’intérieur.

Les amaretti trouvent leur origine à Venise en Italie au cours de la période de la Renaissance. Traditionnellement, ces biscuits étaient servis au dessert avec un vin sucré ou une liqueur, mais ils sont aussi merveilleux pour accompagner une coupe de glace, de sorbets, ou de mousses ou même avec un café.

amaretti-3

Les biscuits amaretti sont fabriqués avec du sucre et les blancs d’œufs, que l’on travaille avec des amandes voire de la pâte d’amandes. Ici, cette utilise uniquement de la poudre d’amandes, ce qui est sans doute un peu mieux pour nos hanches!

Je l’ai aperçue sur le blog de Samar, mes inspirations gourmandes, et j’ai trouvé que ça faisait une super idée de cadeau de Noël gourmand!

Saupoudrez vos amarettis de sucre glace pour une jolie finition, puis emballez-les dans une jolie boîte cadeau aux couleurs vives, pourquoi pas accompagnée d’un livre, et d’un paquet de café de qualité et vous obtiendrez un cadeau de Noël super sympa à garder pour vous à offrir !

amaretti-2

P.S. : Si vous cherchez des idées de cadeaux gourmands, ces petits nuages croustillants au chocolat sont très simpels à faire!

Amaretti moelleux

  • 2 blanc d’oeufs
  • 180 g de poudre d’amande
  • 50 g de farine
  • 1 c. à-c. d’extrait d’amande amère
  • 1 pincée de sel
  • 150 g de sucre
  • 4 c. à s. de sucre glace

Battez les blancs en neige avec la pincée de sel. Ajoutez progressivement le sucre et battez jusqu’à obtenir une meringue lisse et brillante. Incorporez la farine préalablement mélangée à la poudre d’amande délicatement. Ajoutez l’extrait d’amande amère.

Préchauffez le four à 180°C. A l’aide d’une cuiller, prenez de petits tas, roulez-les dans le sucre glace versé dans une assiette creuse. Aplatissez-les légèrement et disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire au four durant 10 minutes. Retirez du four et laissez refroidir.

amaretti

Source d’inspiration :
http://www.mesinspirationsculinaires.com/article-biscuit-amaretti-moelleux.html

Spécialité de Suède : Kåldolmar ou chou farci

Avec le mauvais temps qui revient, on recommence à cuisiner des légumes roboratifs et aux connotations rustiques comme ce bon vieux chou.
Le chou est un légume que j’apprécie, mais je suis vite à court d’idées pour le préparer. Alors, pourquoi ne pas piquer des idées à des spécialistes du froid, du mauvais temps et donc des plats réconfortants? Je pense à nos amis suédois, même si bien d’autres pays pourraient répondre à la même description!
 chou-farci-2
Ce chou farci est un plat hivernal et familial par excellence. Imaginez vous, après que Sven (un bel homme barbu, pas un renne) soit aller couper du bois dans la forêt pour allumer un feu de cheminée, vous servez cette délicieuse recette avec une bonne salade après des Gubbröra en apéro…
Bon, chacun ses fantasmes, certaines d’entre vous préfèrent peut être les apollons Grecs ou italiens, mais pour cela il faudra attendre l’été prochain!

Chou farci Kåldolmar

  • 1 chou blanc

Pour la farce

  • 600 g de viande hachée de porc et de bœuf
  • 2 œufs
  • 3 pommes de terre déjà cuites
  • 12 cl de lait
  • 40 g de chapelure
  • 2 c à s. de sirop d’agave ou miel
  •  sel, poivre
Pour la sauce
  • 1 oignon
  • la queue du chou
  • 1 litre d’eau
  • 3 c. à s. de fond de veau
  • 1 feuille de laurier
  • 1 c. à c. de graines de moutarde
 chou-farci-3
Coupez la queue du chou et plantez une fourchette à la place pour pouvoir tenir le chou et maintenir les feuilles. Mettez le chou dans une grande casserole d’eau bouillante et laissez les feuilles tomber de la tête de chou progressivement en cuisant. Laissez-les cuire pendant quelques minutes, puis prenez-les et mettez-les sur un torchon ou une serviette en papier pour les sécher.
Mettez  la chapelure à tremper dans le lait pendant dix minutes.
Mélangez la viande hachée, les œufs, les pommes de terre, le lait et la chapelure dans un robot culinaire et mixez. Assaisonnez avec du sel et du poivre.
Pelez et hachez l’oignon et la queue du chou et faites revenir dans le beurre dans une casserole 5 minutes.
Ajoutez l’eau, le fond de veau et les épices et laissez mijoter pendant environ 45 minutes. Assaisonnez avec du sel si nécessaire.
Préchauffez le four à 200° C.
Coupez la veine dure dans le milieu des feuilles de chou. Formez une boulette oblongue avec une cuillère à soupe de viande hachée et roulez-la dans une feuille de chou. Repliez les côtés pour que la viande hachée reste dans la feuille. Placez dans un plat allant au four et continuez jusqu’à épuisement de la viande .
Arrosez de sirop d’agave et faites cuire au four pendant environ 30 minutes.
Réduisez alors le feu à 175°C. Versez  la sauce sur les boulettes et laissez cuire encore 40 minutes. Humidifiez fréquemment avec la sauce.
Récupérez la sauce et servez-la avec.
chou-farci
Source d’inspiration :
http://pernillaelmquist.com/2013/11/02/swedish-cabbage-rolls-kaldolmar/

Résultats du jeu concours

Mon dernier jeu concours pour remporter un panier QuiToque vient de s’achever… merci à tou(te)s ceux et celles qui ont participé ^^! Pour déterminer le ou la gagnante, j’ai utilisé le site random.org, et le résultat est tombé!

C’est Sandra du blog Tour en cuisine la gagnante de ce jeu! Bravo à toi et j’espère que ce cadeau te plaira (la photo représente mon panier, tu en recevras un différent avec des produits du moment)! Envoie moi vite ton adresse complète par mail à contact@notparisienne.fr pour que je puisse te l’envoyer! Pour les autres, ne soyez pas trop déçu(e)s, le prochain jeu arrive très bientôt ^^

Alors à bientôt !

Burrata à la vanille

Je me devais de vous le dire: il est tout à fait possible que la burrata soit le meilleur fromage sur terre. Bon, allez, peut-être après le maroilles, le camembert, le comté,  le chaource, le roquefort et… Bref, ce qui compte, c’est que c’est quand même super bon!

Si vous n’avez jamais goûté ce fromage ou n’en avez jamais entendu parler, voici quelques éclaircissements.
Originaire de la région des Pouilles, la burrata est née de la volonté d’un fromager de ne pas gaspiller sa mozzarella de la veille.  À la base, la burrata commence donc comme une mozzarella, par du lait caillé malaxé pour former une boule de mozzarella fraîche. Mais alors, les restes de lait caillé sont fourrés à l’intérieur de la boule de fromage, puis enrichis de crème fraîche. L’ensemble de cette pochette surprise est scellé par un petit nœud qui forme une sorte de nombril à la mozzarella.
burrata-vanille
Au final, vous obtenez une carapace de mozzarella avec un cœur coulant qui se libère quand on la tranche!
Comme la mozzarella, la burrata est parfaite dans les salades, mais avec sa texture plus crémeuse, c’est un véritable plaisir de la tartiner sur du pain grillé également!
Si traditionnellement, la burrata est réalisée à base de lait de bufflonne, on la retrouve  souvent en grande distribution au lait de vache, parce que c’est moins coûteux à la production.
Comme la mozzarella, ce fromage s’accorde bien aux recettes les plus simples, pour ne pas masquer son goût. J’ai voulu la marier avec des saveurs italiennes par excellence, comme la tomate ou le vinaigre balsamique, mais surtout, pour apporter une note d’originalité, avec de la vanille.
J’ai eu la chance de recevoir de l’excellente vanille d’Inde du site David Vanille, les gousses sont superbes et très parfumées et je m’amuse donc à tester des manières originales de découvrir ou redécouvrir cette épice. Ici le mariage est tout simplement magique : la burrata et la vanille, aux saveurs subtiles toutes les deux, se complètent et se subliment l’une l’autre pour un mariage toute en finesse! C’est une véritable réussite et je suis sûre que je referai cette alliance à l’avenir tant elle m’a séduite!

La burrata se trouve souvent en format 300 ou 500 g, conservée dans son petit lait ou de l’eau salée. Comme tout le plaisir de la burrata passe par le fait de découvrir son cœur coulant, il est important que chacun ait son propre fromage individuel dans l’assiette. La recette que je vous propose a été réalisée avec des burrata de 300 g par personne, mais si vous voulez en faire un plat, mettez des plus grosses, un peu plus de pain et ça sera parfait!
   burrata-vanille-3

Burrata à la vanille

  • 1 gousse de vanille
  • 5 cl d’huile d’olive
  • 3 cl de vinaigre balsamique
  • 1 c. à c. de miel liquide
  • 2 branches de romarin frais
  • 2 burratas individuelles
  • 1 tomate
  • Sel, poivre
Sortez la burrata du frigo au moins une heure avant le service.
Placez la vanille ouverte avec les graines grattées et l’huile dans une casserole.
Faites chauffer l’huile sans la faire bouillir, coupez le feu et laissez refroidir 1/2 heure en laissant la vanille infuser. Assaisonnez avec du sel et du poivre.
Ajoutez le vinaigre, le miel et mélangez bien.
Nettoyez la tomate et coupez la en tout petits dés.
Déposez les tomates dans le fond de deux assiettes, puis la burrata, la vinaigrette, saupoudrez du romarin frais.
Servez avec du pain grillé.
burrata-vanille-2