Archives par mot-clé : citron

7 moyens de retrouver le moral après l’hiver

Après 6 (ou 8 ou 10 suivant votre région) mois d’un temps froid qui vous a semblé interminable, le printemps fait officiellement son entrée. Mais fatigués par le manque de lumière, de vitamines A et l’abus de fromage à 40% de matières grasses, vous avez encore du mal à prendre le pli! Retrouvez le moral et passez à l’heure d’été avec mes idées gourmandes au goût de soleil !

Faîtes un tour à la mer

Pas besoin d’attendre le mois d’août pour tremper un orteil dans l’eau et manger des moules en bord de mer! Au premier rayon de soleil, prenez la route et jouez le jeu à fond : pull marin, chapeau de paille, appareil photo autour du cou… Vous voilà déjà bien plus détendus! Si la mer est trop loin de chez vous, un pique-nique au bord d’un lac fera parfaitement l’affaire !

Photo Zoltán Vörös @Flickr

Adoptez le fromage frais

Si l’hiver est la saison des raclettes, tartiflettes et autres reblochonnades, l’été est celle des fromage frais! Alors commencez tout de suite à troquer vos fondues par des tartinades au chèvre frais, des dés de feta ou de la mozzarella di buffala bien fondante!


Photo Frédérique Voisin-Demery @Flickr

Cuisinez les fraises et les asperges

Les asperges et les fraises sont parmi les produits les plus emblématiques du retour des beaux jours, mais ne boudez pas non plus les radis, les petits pois et les fèves fraîches!


Photo Rool Paap @Flickr

Plantez des herbes aromatiques

Dès le mois d’avril, il est possible de planter des plants de ciboulette, du persil ou de démarrer un semis de basilic sur votre bacon. Ils permettront de mettre de la fraîcheur et des vitamines dans tous vos plats printaniers sans rien vous coûter ou presque!


Photo Clemens v. Vogelsang @Flickr

Faîtes vous des limonades et thés glacés

L’hiver, on adore se réchauffer avec de bons thés chaï ou chocolats chauds. Dès le retour des beaux jours, on hydrate notre machinerie avec des boissons fraîches et peu sucrées à base de thé, de citron ou de concombre !


Photo Rob Bertholf @Flickr

Organisez un pique-nique d’intérieur

Si le beau temps est long à décoller, ce n’est pas une raison pour se laisser faire. On sort une nappe à carreaux, on l’étale sans le salon, et on s’installe pour y manger salades, sandwichs et œufs durs joliment disposés dans un panier.


Photo Wicker Paradise @Flickr

Faites un ménage de printemps de la bouffe

Si vous avez tendance à acheter beaucoup de produits qui s’entassent dans vos placards, c’est le moment de les explorer et de décider de ce que vous allez cuisiner avec : une omelette avec ce pesto, une salade avec ces graines de lin, une bruschetta avec ces tomates confites.. Objectif : vider les pots qui encombrent les placards et inventer quelques chouettes idées recettes au passage!


Photo Jessica Spengler @Flickr

Et vous, comment faites vous quand l’hiver n’en finit pas, vous avez vos astuces pour faire arriver le printemps plus vite? N’hésitez pas à me les donner!

Spécialité d’Irlande : Irish bannock

Aimez-vous faire du pain maison? Personnellement je ne le fais pas assez souvent, mais j’adore ça! J’en ferais tous les jours si j’avais le temps! J’adore le processus de préparation et l’odeur du pain qui chauffe, c’est un délice!
Quand je repère des recettes originales de pain, je me les mets de côté pour les faire quand j’en aurai l’occasion. Je n’ai pas pu résister quand j’ai découvert l’irish bannock, je savais que je le testerais un jour ou l’autre… Avec la Saint-Patrick en mars, mon excuse était toute trouvée pour me lancer dans la réalisation de cette spécialité!
L’irish bannock est un pain savoureux et légèrement sucré par la présence des raisins secs. Il rappelle en certains aspects les scones anglais. C’est une recette simple qui produit un résultat vraiment délicieux, surtout si vous le servez tiède avec du beurre!
Il sera également parfait pour le petit déjeuner ou pour le goûter, avec du thé ou du café.
Pour le façonnage, j’ai formé une grosse boule de pâte aplatie et l’ai placée sur une plaque de cuisson revêtue de papier cuisson. Comme dans la recette traditionnelle, j’ai tracé une croix sur le pain, ce qui forme donc 4 grosses parts après cuisson, mais celles-ci sont très peu marquées.
Dans cette recette, on utilise du babeurre. Cet ingrédient peu utilisé chez nous est vraiment idéal, car il rend les pains bien humides et moelleux! Si comme moi vous n’en avez pas sous la main, je vous mets une astuce de substitution à base de lait dans la recette ci-dessous.
 

Irish bannock

  • 115 g de farine
  • 2 c. à s. de sucre blanc
  • 1/2 c. à c. de levure chimique
  •  1/2 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 30 g de beurre
  • 75 g de raisins de Corinthe
  • 10 cl de babeurre ou :
  • 10 cl de lait
  • 1/2 c. à c. de citron

Si vous n’avez pas de babeurre, mélangez le jus de citron et le lait et laissez l’ensemble reposer une demi-heure avant le reste de la recette.

Mélangez la farine, le sucre, le bicarbonate de soude, la levure chimique et le sel. Ajoutez le beurre coupé en dés dans le mélange de farine. Ajoutez le babeurre progressivement ( vous ne devez pas forcément tout mettre) jusqu’à obtenir une pâte molle mais pas liquide. Incorporez les raisins de Corinthe.
Mettez la pâte sur une surface légèrement farinée. Pétrissez pendant 5 minutes, ou jusqu’à obtenir une consistance lisse. Formez une boule avec la pâte. Déposez sur une plaque légèrement huilée. Coupez le gâteau en quatre quarts.
Mettez à cuire au four préchauffé à 190° C pendant 40 minutes.

Servez tiède.

Cocktail au sureau

Je vous ai déjà parlé de mon amour pour la cuisine suédoise (ou plutôt mon fantasme des  suédois) ici , et prochainement je vous concocterai même un menu complet sur le thème de la Suède!
Quand j’ai voulu approfondir leur cuisine à la maison, j’ai essayé de proposer une boisson typiquement suédoise, un petit cocktail originaire de là bas, tout comme on a la sangria en Espagne ou le Spritz en Italie… Mais impossible de trouver une recette de cocktail typiquement suédoise!
Bien sûr il y a de la vodka là-bas, nous connaissons plutôt les vodkas russes mais il existe quelques marques typiquement suédoises comme la célèbre Absolut ou la Svenk! Mais je voulais quelque chose de plus élaboré pour surprendre mes invités! Il faut savoir qu’en Suède l’alcool n’a pas la vie facile, et qu’il faut se lever tôt pour pouvoir boire un coup… Je vous dis cela au sens propre! En effet, l’état pour réguler la consommation d’alcool de ses habitants qui ont bien besoin de se réchauffer avec le froid, a décidé de le rendre plus difficile à acheter. Concrètement on ne peut en acheter presque que dans des boutiques officielles, des marchands d’alcools qui répondent à des règles très strictes. Ils ferment assez tôt, vers 18 heures en début de semaine et plus la semaine avance plus ils ferment tôt, jusqu’à être totalement fermés le week-end!
Alors soit vous faites votre stock d’alcool le matin en début de semaine, soit vous écumez les bars mais il fait un tel froid dès le mois d’octobre qu’il faut se motiver à sortir!
Bref, j’ai bu en Suède un cocktail que j’avais adoré, à base de vodka Absolut pears et de jus de cranberry, mais la vodka Absolut pears est difficile à trouver chez nous, donc il m’a fallu inventer autre chose!  J’ai donc composé un petit cocktail pas trop fort avec un parfum qui m’évoque la Suède : le sirop de sureau. On le trouve beaucoup là bas! Marié avec de la vodka, c’est un cocktail agréable, frais et au goût de plantes que j’aime beaucoup!
   

 Cocktail au sureau

  • 5 cl de vodka
  • 10 cl de limonade
  • 1 cl de jus de citron
  • 2 cl de sirop de sureau
  • glaçons

Mélangez la vodka, le sirop de sureau et jus de citron. Déposez les glaçons, puis ajoutez la limonade.

 

Mes meilleures recettes de gâteaux sans lait

Si je ne suis pas une grande pâtissière, j’aime avoir de bonnes recettes de gâteaux familiaux à préparer le week-end pour égayer les desserts. Qu’ils soient aux fruits, au chocolat ou au caramel, la base des gâteau est souvent composée d’œufs, de beurre, de sucre, de farine et de lait. Mais quand il nous manque l’un de ces ingrédients, il n’est pas impossible de s’en sortir! Aujourd’hui je vous donne ma sélection de gâteaux qui ne nécessitent pas de lait, pour quand vous avez une envie urgente de gâteau et aucune envie de courir au supermarché! Pour faire encore plus simple, ils sont aussi sans crème, ricotta ou fromage frais!

Moelleux à la châtaigne

gateau-corse-chataigne

Brookies

brookies

Carrés au citron et gingembre

carres-citron-gingembre

Brownie au Nutella

brownie-nutella-2

Brownie mexicain

brownie-mexicain-2

Moelleux à la pistache

moelleux-pistache

Gâteau au chocolat sans œufs, sans lait, sans beurre

gateau-chocolat-sans-rien-3

Namandier

namandier-poires

Blondie au Galak et spéculoos

blondie-galak-speculoos-2

 

Gâteau fondant au citron et sucre perlé

gateau-citron-sucre-perle-2

Fondant au chocolat à la compote de pommes

gateau-chocolat-sans-beurre-2

 

Tagliatelles citron vodka

C’est la fête du citron en ce moment à Menton! Cet événement attire chaque année plus de 230 000 visiteurs, ce qui en fait la deuxième manifestation de la Côte d’Azur après le carnaval de Nice et avant le Grand Prix de Formule 1 de Monaco! Si 145 tonnes d’agrumes y sont utilisés, saviez-vous qu’ils ne sont pas dégustés? En fait, cette fête est avant tout un énorme corso dont la décoration est faite avec des citrons!

J’adorerais aller à Menton à cette période de l’année pour y assister! Et vous, y êtes-vous déjà allés ?

En attendant, pour m’y croire un peu, j’ai longuement hésité à couvrir mes murs de citron façon chars, et puis je me suis dit que vous faire découvrir une recette citronnée serait plus adéquat !

Je raffole des pâtes et je ne vous en propose pas si souvent, donc je me suis dit que ce serait l’occasion d’innover avec des pâtes… au citron et à la vodka! Oui oui! C’est super facile et rapide à faire en plus d’être original !

Le résultat est très bon, le citron est beaucoup plus présent que la vodka, ce qui peut vous rassurer, ou pas, tout dépend de ce que vous aimez!

 Si de mon côté j’ai adoré ce plat, mon homme l’a trouvé bien trop citronné et c’est rvai que le citron est très marqué, alors si vous avez peur du résultat, je vous invite à presser votre citron dans un bol et à le verser progressivement dans la sauce en goûtant au fur et à mesure… Je pense que pour certains l’équivalent d’un seul ou deux citrons serait amplement suffisant! On n’a pas tous la même appréciation de l’acidité!

Côté vodka pas de panique, on ne sent pas le goût de l’alcool, la vodka donne juste une profondeur à votre plat qui fait tout la différence ! Si vous voulez bien sentir la vodka, n’hésitez pas à utiliser une vodka à l’herbe de bison pour le petit goût atypique et inimitable qu’elle apportera à ce plat. Pas de panique non plus, vous n’allez pas être ivre même si vous êtes sensible à l’alcool, car les 10 minutes de cuisson suffisent à faire évaporer l’alcool.

Pour le poivre, n’hésitez pas à ajuster selon votre goût. En tant qu’amatrice de cuisine épicée, je vous dirais qu’il ne faut pas hésiter à être généreux là-dessus!
 
P.S. : Il ne vous manque plus qu’un gâteau et vous avez un menu à thème citronné! Regardez ce cake au citron, pavot et limoncello, un bonheur à l’état pur!

 Tagliatelles citron vodka

Pour 4 personnes

  • 400 g de capellini
  • 3 citrons jaunes non traités
  • 10 cl de vodka
  • 50 g de beurre
  • 20 cl de crème liquide
  • 1 c. à s. de persil frais haché
  • Sel, poivre
Rincez et essuyez 1 citron. Prélevez son zeste avec un zesteur.

Pressez les 3 citrons.

Dans une autre casserole à fond épais, faites fondre à feu doux les zestes avec le beurre, sans le faire colorer environ 5 minutes.
Réservez hors du feu.

Faites bouillir 3 l d’eau salée au gros sel dans un faitout.
Faites-y cuire les pâtes al dente, 8 à 12 min, selon les indications du paquet.

Pendant ce temps, versez la crème liquide, le jus de citron et la vodka dans la casserole contenant les zestes.

Laissez réduire sur feu doux d’environ un quart.
Égouttez les pâtes et versez-les dans un plat creux chaud, nappez aussitôt de sauce, ajoutez le persil, poivrez généreusement  et mélangez.
Servez sans attendre.

Source d’inspiration :

http://m.cuisineetvinsdefrance.com/,tagliatelles-citron-vodka,29699.asp

Poke Cake à la Jello

Le Poke cake, vous connaissez ? Je vous avais fait une présentation rapide ici, mais si vous voulez, voilà une leçon de rattrapage!
Le poke cake, c’est un gâteau simple et vite fait, genre le bon gâteau au yaourt, que vous customisez et rendez vraiment unique en le trouant de partout et en versant un liquide dans les trous… Attention, pas n’importe quel liquide : du caramel, du coulis, du chocolat fondu… Un truc gourmand évidemment!
Ma première tentative au caramel était ultra bonne, je vous l’avais proposée ici et ça m’a donné envie de recommencer très vite!

J’ai choisi de vous faire un poke cake à base de jello, ces gelées anglaises qui font hurler certains français d’horreur.

Ceci est le gâteau plus humide que vous aurez jamais l’occasion de manger et certainement le meilleure manière d’utiliser ces gelées du vous en récupérez par hasard. Avec la gelée, ce gâteau obtient une texture moelleuse, limite spongieuse très surprenante mais vraiment bonne! Quand vous croquez dedans, le gâteau semble mouillé, mais si vous mettez un doigt dessus vous verrez qu’il est sec : c’est l’effet de la gelée!
J’ai fait ce gâteau à la gelée d’orange et accompagné de morceaux d’orange. Vous pouvez facilement varier avec des fraises, du citron…
Si vous n’avez pas de jello, vous pouvez la remplacer par une gelée maison, ça sera encore meilleur. Je vous mets les explications adaptées aux deux cas dans le détail de la recette.

 
Poke Cake à la Jello


Pour le gâteau

  • 200 g de farine
  • 80 g de sucre
  • 100 g de beurre
  • 25 cl de jus d’orange
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure
  • Crème chantilly
  • Rondelles d’orange


Pour la version avec jello

  • 1 boîte de Jello orange gélifiée (135g)
  • 10 cl + 38 cl d’eau

Pour la version sans jello

  • 48 cl de jus d’orange
  • 4 feuilles de gélatine


Préchauffez le four à 180°C.
Faites fondre le beurre. Mélangez la farine, le sucre, le sucre vanillé et la levure.
Ajoutez petit à petit le beurre fondu puis le jus d’orange.
Versez dans un moule rond à gâteaux préalablement beurré et fariné.
Enfournez pour 15 à 20 min à 180°C.

Retirez le gâteau du four. Laissez refroidir 30 minutes.
Avec le dos d’une cuillère en bois, percez des trous dans le gâteau.


Pour la version avec jello
Mettez la gelée avec 10 cl d’eau froide au micro-ondes 1 minute, mélangez puis ajoutez le reste de l’eau froide, mélangez.

 

Pour la version sans jello

Faites ramollir vos feuilles de gélatine dans de l’eau froide quelques minutes.
Faites chauffer votre jus d’orange à la casserole ou au micro-ondes. Quand le jus est bien chaud, mettez y les feuilles de gélatine et mélangez bien.

Versez délicatement le mélange uniformément sur le dessus du gâteau. Couvrez et placez au réfrigérateur pour laisser refroidir pendant quelques heures.

Au moment de servir, faites des spirales de crème chantilly uniformément sur le dessus du gâteau. Coupez en morceaux et servez avec des tranches d’orange.

Spécialité irlandaise : gâteau à l’avoine de Sainte Brigitte

Aujourd’hui, 1er février, on célèbre la Sainte Brigitte! Vous ne connaissez peut être pas cette fête, mais elle est célébrée notamment en Irlande, car Sainte Brigitte est une sainte patronne de l’Irlande comme Saint Patrick!
La saint Brigitte étant moins célèbre chez nous que la saint Patrick, voici d’abord quelques explications! Sainte Brigitte a vécu aux alentours de 451 à 525. Elle était une abbesse amie de saint Patrick. Elle a fondé le monastère de Kildare où le Livre de Kildare, un manuscrit évangélique illuminé disparu depuis a été créé. On dit que ce manuscrit était si merveilleux que les illuminateurs avaient reçu l’aide des anges.
Les irlandais réalisent pour la sainte Brigitte un pain traditionnel, le pain à l’avoine ou gâteau de sainte Brigitte.
Ce gâteau un peu dense à mâcher aurait nourri des générations d’enfants en Irlande, les parents pensant que sa mastication renforcerait leurs mâchoires!
 
Et ce qui ne gâche rien, ce pain est sain car il est faible en matières grasses et riche en fibres! C’est un pain qui présente bien, avec sa forme ronde et sa découpe en quarts.
J’ai donc voulu me lancer dans l’expérience et j’ai fait ce pain… Je dois vous dire qu’il n’a pas duré longtemps! Et cerise sur le gâteau, il est très simple à faire! J’ai accompagné ce pain d’une bonne soupe et cela m’a fait un repas parfait!
Il parait que la tradition consiste également à faire du beurre frais pour la Saint Brigitte, saviez-vous que c’est extrêmement facile à faire? Je vous en propose par ici, le résultat est vraiment bluffant!
Si vous n’avez pas peur des menus roboratifs, vous pouvez servir un irish champ avant cela, c’est un régal!
 

Pain à l’avoine de Sainte Brigitte

  • 180 g de flocons d’avoine
  • 250 g de farine
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à c. de levure chimique
  • 1 c. à c. de sel
  • Huile en spray
  • 25 à 30 cl de babeurre ou :
  • 25 à 30 cl de lait
  • 1 c. à s. de citron
La veille, si vous n’avez pas de babeurre, mélangez le jus de citron et le lait et laissez l’ensemble reposer une demi-heure avant le reste de la recette. Mélangez l’avoine et le babeurre dans un petit bol. Couvrez et gardez au frais pendant la nuit.

Le lendemain, préchauffez le four à 180°C. Sortez le mélange d’avoine du réfrigérateur.
Mélangez la farine, le bicarbonate de soude, la levure et le sel dans un grand bol. Ajoutez lentement le mélange à l’avoine et remuez avec une cuillère en bois jusqu’à ce que vous ayez une pâte lisse.

Graisser une plaque de cuisson avec un spray d’huile. Déposez la pâte sur la plaque à pâtisserie, et utilisez vos mains pour former un pain rond, en forme de gâteau. A l’aide d’un couteau, coupez la pâte en 4 quartiers. Séparez les quartiers un tout petit peu, mais ils doivent encore former un cercle.

Mettez à cuire jusqu’à ce que les gâteaux soient légèrement dorés et fermes au toucher de 30 à 35 minutes.

Laissez refroidir légèrement sur une grille, et servez avec du beurre et de la confiture.

Spécialité vietnamienne : phở au poulet

Le phở est une soupe de poulet et de nouilles vietnamienne. Les amateurs vous diront que c’est un véritable concentré de saveurs très agréable à consommer…

Au cours des dernières années, il y a eu un regain d’intérêt pour le phở (prononcé « Fuh Gah », allez comprendre), et un bon nombre de restaurants se sont spécialisés dans cette soupe de nouilles.

Si le boeuf phở est  est très apprécié, le phở de poulet, moins connu, est également excellent. La recette que je vous propose ici permet d’obtenir une viande bien tendre et savoureuse.

pho-poulet-2

Réaliser une soupe phở prend un peu de temps, mais la plupart de ce temps est réservé à la cuisson et ne vous demandera pas beaucoup de surveillance!

Si vous voulez réussir un phở au poulet de qualité, achetez tout d’abord une viande de qualité : du poulet Label Rouge élevé en plein air donnera une viande bien moelleuse.

Si vous n’avez jamais fait de phở, cette recette simplifiée est idéale pour apprendre les bases. Elle demande moins d’ingrédients que d’autres recettes de phở, ce qui permet au goût caramélisé de l’oignon et du gingembre de bien ressortir. On obtient un bouillon clair et bien parfumé.

pho-poulet-3

P.S. : Si vous aimez la cuisine vietnamienne, ce boeuf Loc Lac est un régal!

Phở au poulet

  • 1 c. à s. d’huile
  • 1 oignon émincé
  • 1 bâton de cannelle
  • 5 g de champignons shiitake déshydratés
  • 60 cl d’eau
  • 1 bouillon de volaille
  • 1 c. à s. de sucre roux
  • 1 c. à s. de maïzena
  • 1 c. à s. de poudre d’oignon
  • 1 c. à c. de jus se citron
  • 1 c. à s. de gingembre râpé
  • 1 c. à s. d’ail râpé
  • 1 c. à c. de sauce d’huître
  • 1 pincée de piment
  • 1 étoilé d’anis
  • 1 pincée de cardamome moulue
  • 2 blancs de poulet
  • 250 de nouilles de riz
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche
  • 1 c. à s. de menthe fraîche

Dans une poêle, faites revenir 1 cuiller à soupe d’huile, 1 oignon émincé, 1 bâton de cannelle, les champignons shiitake déshydratés jusqu’à ce que les oignons brunissent.
Ajoutez toutes les épices, le gingembre, l’ail, le bouillon et l’eau.
Ajoutez le poulet coupé très finement et laissez cuire 10 minutes.
Pendant ce temps, faites cuire les nouilles de riz en les mettant 5 minutes dans de l’eau bouillante.
Égouttez les nouilles, versez dessus le mélange au poulet puis la coriandre et la menthe. Servez bien chaud.

pho-poulet

Galette des rois citron frangipane

La galette des rois est une galette traditionnellement vendue et consommée le 6 janvier, à l’occasion de l’Épiphanie  fête chrétienne qui célèbre la visite des rois mages à l’enfant Jésus.
Est-ce que quelqu’un pourrait donc m’expliquer pourquoi les magasins commencent maintenant à vendre des galettes des rois début décembre, voire même avant?
Est-on tellement affamés en décembre qu’entre le saumon fumé,  le foie gras et les bûches on a envie de se gaver de frangipane? Vraiment, j’ai beau être gourmande, je ne comprends pas cette nouvelle habitude commerciale, et je ne connais personne qui achète ces fameuses galettes avant Noël! Et vous, vous mangez des galettes des rois à partir de quand?
galette-frangipane-citron-2
Tous les ans, pour moi la galette des rois présente le même dilemme : j’ai le ventre explosé par les fêtes, mon jean ne ferme plus et je ne peux pas me résoudre à racheter ma garde robe une taille au dessus… Mais pourtant, oh pourtant! La galette des rois traditionnelle est à la frangipane, à l’amande quoi, c’est tout ce que j’aime, j’adore ça, je pourrais en manger tout le temps ( voilà peut être une explication de la vente des galettes en décembre tiens), et donc j’hésite entre mon côté raisonnable (allez, juste une demi part à la pomme) et mon vrai moi (et si je faisais deux galettes à la frangipane maison et que j’en cachais une pour la manger toute seule au lit?)
Bref, c’est vraiment sadique d’avoir mis l’épiphanie si près de Noël, les rois mages auraient pu attendre une ou deux semaines avant de venir dire bonjour à Jésus, qu’on ait le temps de faire une diète quoi!
Bref, celle que je vous propose aujourd’hui est une légère variante de la tarte frangipane classique. Elle contient de la frangipane parce que c’est incroyablement bon, et elle est juste relevée par une crème au citron qui ajoute du pep’s et aide à faire passer le sucre. Le résultat est absolument parfait pour les amateurs de sensations acidulées! Pour faire la garniture, je me suis inspirée d’une tarte découverte sur le joli blog Plaisir et Equilibre, qui l’avait elle-même trouvée sur le blog de Gridelle. Avec des références pareilles, ça ne pouvait être qu’un succès !
galette-frangipane-citron

 Galette des rois citron frangipane

Pour le lemon curd 
  • 15 cl de jus de citron jaune
  • 80 g de sucre
  • 2 œufs
  • 1 c. à s. de maïzena

Pour la crème pâtissière 

  • 250 g de lait
  • 1 œuf
  • ½ bouchon de rhum ambré
  • 40 g de sucre
  • 1 c. à c. d’arôme vanille
  • 20 g de maïzena

Pour la crème d’amandes 

  • 100 g de beurre très mou
  • 80 g de sucre
  • 100 g d’amandes en poudre
  • 2 œufs
  • Quelques gouttes d’essence d’amande amère

Faites chauffer dans une casserole le lait avec la vanille liquide et le rhum. Dans un saladier, mélanger au fouet, l’œuf  le sucre et la maïzena. Ajouter le lait chaud tout en mélangeant. Remettre le tout dans la casserole et cuire à feu doux jusqu’à épaississement de la crème. Laisser tiédir.

Battez le beurre en pommade, ajoutez le sucre puis les œufs un à un. Incorporez ensuite les amandes et l’amande amère.

Mélangez la crème pâtissière refroidie avec la crème d’amandes.

Battez les œufs en omelette dans un petit bol. Dans une casserole, faites chauffer le jus des citrons avec le sucre et la maïzena. Une fois que la préparation est chaude, ajoutez les œufs battus et mélangez vivement sur le feu jusqu’à épaississement. Laissez refroidir.

Préchauffez le four à 200°C.
Battez un jaune d’œuf avec 2 cuillers à soupe de de lait.
Étalez la pâte feuilletée. Avec un pinceau, badigeonnez tout le contour extérieur de la pâte de jaune d’œuf.  Étalez le lemon curd sur la tarte, ensuite à l’aide d’une poche à douille, recouvrez avec la frangipane.
Déposez la deuxième pâte, soudez les bords, couvrez le dessus du restant d’œuf battu, faites des stries sur la pâte.

Enfournez durant 20 à 30 minutes en surveillant la coloration.  La tarte est prête lorsqu’elle a pris une belle couleur dorée.

Laissez tiédir ou refroidir avant de servir et de vous régaler.

 galette-frangipane-citron-3

Source d’inspiration
https://plaisiretequilibre.wordpress.com/2015/09/27/tarte-au-citron-et-a-la-frangipane/

http://www.les-voyages-de-gridelle.com/2014/09/tarte-au-citron-et-a-la-frangipane.html

Spécialité du Danemark : Stenbiderrogn ou toast aux oeufs de lump

Je vous ai déjà parlé des smorrebord danois par ici, je les avais adorés lors de mon voyage à Copenhague…
Il n’y a rien de plus traditionnel dans la culture danoise que les smorrebrod, que l’on peut traduire littéralement par  « pain ouvert ». Ces sandwichs à face ouverte comportent généralement du pain de seigle accompagné de différentes combinaisons de fruits de mer, viande, légumes et condiments. On les apprécie avec une bière locale bien fraîche ou en mode plus « old school » avec de l’aquavit.
Parmi les plus célèbres smorrebrod, il y a celui au hareng fumé, celui au pâté de foie, mais il y a aussi des variantes avec de la salade de poulet, du gibier fumé, des œufs brouillés, de la saucisse, du fromage, du saumon, de l’anguille fumée, et j’en passe!
toasts-danois-oeufs-de-lump-3
Il y a quelques règles à retenir lorsque vous consommez des smorrebrod, notamment un ordre de consommation à respecter. Il faut toujours manger le hareng d’abord, puis les autres poissons, puis la viande, pour finir avec le fromage. Utilisez un couteau et une fourchette et non vos doigts, et portez un un toast (on dit Skal! en danois) en fixant vos acolytes bien dans les yeux au moment où vous trinquez, un peu comme on fait dans le nord au final!
Le smorrebord que je vous propose aujourd’hui est l’un des plus simples à réaliser, mais aussi un des plus de saison puisqu’il contient des œufs de lump qu’on aime généralement consommer en décembre! Pour les fêtes, inspirez-vous de ce toast typique pour donner un peu de pep’s à vos classiques toasts aux œufs de lump!
 toasts-danois-oeufs-de-lump-2

Toasts aux œufs de lump danois

Pour 24 Toasts
  • 6 tranches de bon pain blanc sans croûte
  • Un peu de beurre à température ambiante
  • 100 g d’œufs de lump
  • 10 cl de crème fraîche
  • 1/2 oignon rouge
  • 4 c. à c. d’aneth frais
  • Citron
Émincez finement l’oignon rouge.
Toastez légèrement le pain, et coupez chaque tranche en 4 triangles. Beurrez légèrement.
Tartinez les œufs de lump, déposez une petite cuiller à café de crème fraîche, une pluche d’aneth, quelques morceaux d’oignon rouge et par quelques gouttes de citron.
toasts-danois-oeufs-de-lump