Archives par mot-clé : tarte

Tarte briochée a la saucisse de Morteau et bière

Au début de l’été, à chaque fois que je tombais sur l’émission Le Meilleur Boulanger, je découvrais une nouvelle recette que j’avais envie de tester. Après deux spécialités picardes,  la rabote picarde et le bisteu,  je me suis donc retrouvée prise d’une envie irrépressible d’une tarte à la Morteau. N’ayant pas vu la fin de l’émission en question, j’ai dû inventer ma propre version de ce plat, et le résultat a été à la hauteur de mes attentes : une pâte moelleuse et rustique, une saveur de bière et de fumé qui se mêlaient à la perfection… Bref, une tarte salée qui mérite sa place dans vos classiques, au même rang que les traditionnelles flammekueches et quiches lorraines!
Avec l’approche de la flambée de la Morteau ( qui démarre demain jusqu’au 24 août), c’est l’occasion de mettre ce produit à l’honneur alors lancez-vous!

tarte-morteau-biere-2

Tarte à la saucisse de Morteau et à la bière

 

Pour 4 tartes

Pour la pâte

  • 1 kg de farine
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 40 cl de lait tiède
  • 70 g de levure de boulanger
  • 1 bonne poignée de sucre
  • 300 g de beurre
  • un peu de sel

Pour la garniture

  • 1 saucisse de Morteau
  • 1 gros oignon émincé finement
  • 20 cl de bière blonde
  • 4 c à s de ricotta
  • 4 pincées de Gruyère râpé
  • Sel, poivre

Délayez la levure dans le lait.
Versez dans un grand saladier la farine, les jaunes d’œufs ainsi que le lait avec la levure et le sucre.
Mélangez à la cuillère en bois puis pétrissez à la main pendant 10 mn.
Quand la pâte est homogène, ajoutez le beurre ramolli et le sel.
Pétrissez 10 mn et formez 4 boules.
Couvrez d’un linge propre et laissez doubler de volume environ 1 heure

Ensuite, étalez ces 4 boules sur une plaque couverte de papier sulfurisé et laissez reposer 30 minutes.

Mettez à pré cuire au four préchauffé à 200°C pendant 10 minutes. La pâte doit commencer à se solidifier mais rester blanche. Pendant ce temps, coupez la saucisse de Morteau en 4 dans la longueur, puis en tronçons d’1 cm d’épaisseur.

Mettez-les à revenir dans une poêle sans matière grasse. Au bout de 5 minutes, ajoutez l’oignon. Laissez revenir 5 à 10 minutes de plus jusqu’à ce que l’oignon soit doré.

Si la Morteau a rendu beaucoup de gras, Égouttez la au maximum. Versez alors la bière, couvrez et remettez a cuire 10 minutes. 
Salez, poivrez, ajoutez la ricotta et mélangez. Stoppez tout de suite la cuisson et répartissez ce mélange sur les pâtes.
Saupoudrez de gruyère râpé et enfournez pour 8 minutes, jusqu’à ce que le gruyère soit bien fondu.

 

tarte-morteau-biere

Spécialité picarde : le bisteu

Je ne regarde pas assidûment l’émission Le Meilleur Boulanger (parce qu’il faudrait que je pose toutes mes après-midi pour la voir étant donné son heure de diffusion!) mais récemment avec les jours fériés je suis tombée dessus deux fois, et les deux fois cela m’a donné immédiatement envie de cuisiner pour tenter les spécialités que j’y avais vues à la maison! 

La première fois cela a donné la fameuse rabote picarde, une très belle découverte. Me revoici aujourd’hui avec une autre curiosité picarde, le bisteu. Cette tourte aux pommes de terre et lardons a eu un véritable succès lorsque je l’ai préparée. Simple à réaliser et super bonne, je la referai dès que possible! 
Le seul point d’attention de cette recette est la cuisson des pommes de terre. Coupez les bien fines pour les aider à cuire plus vite, et n’hésitez pas à attraper une pomme de terre en passant une fourchette par le trou central pour la goûter, et à rallonger la cuisson si elle vous semble trop juste! 

Personnellement je n’ai pas fait reposer 30 minutes après cuisson car on mourait de faim. Le résultat était excellent mais manquait de tenue. Je pense que le repos doit aider l’ensemble à solidifier pour un service plus facile, donc si vous pouvez, ne vous dispensez pas de cette étape.

bisteu2

P.S. : La cuisine de Picardie est malheureusement trop méconnue, découvrez-la un peu mieux à travers ce livre :

Bisteu Picard

  • 2 pâtes feuilletées
  • 600 g de pommes de terre (Bintje)
  • 400 g de lard cru fumé et découenné
  • 15 g d’oignons émincés
  • 4 œufs entiers
  • 60 cl de crème fleurette
  • 1 pincée de muscade
  • Sel, poivre
  • 1 jaune d’œuf
 

Épluchez les pommes de terre et les oignons. Coupez des lamelles de pommes de terre sans les rincer. Émincez les oignons. Coupez le lard en tranches de 0,5 mm.

Dans un plat à tarte aux bords assez hauts, étalez une pâte feuilletée et mettez une couche de pommes de terre et oignons. Salez, poivrer. Disposez les tranches de lard, remettez une couche de pommes de terre et d’oignons. Salez, poivrez.

Dans un saladier, mélangez les œufs, la crème, le sel, le poivre, la muscade et versez la préparation sur les pommes de terre. Recouvrez avec la seconde pâte feuilletée et faites une cheminée (un trou au centre de la pâte). Dorez la pâte avec le jaune d’œuf battu et mélangé avec une cuiller à soupe d’eau.

Mettez à cuire à 175°C pendant 2 h. Laissez reposer 30 minutes avant de servir.

 

bisteu

Tarte aux noix de Pécan de Jamie Oliver

 gateau-pecan2 Je ne sais plus si je vous ai déjà parlé de mon amour inconditionnel pour Jamie Oliver. Je pense qu’on est tous d’accord là dessus, sa cuisine est juste parfaite, bonne, classique mais intemporelle, gourmande, familiale, bref je l’idéalise totalement et quand je veux tester une recette pour recevoir, je me tourne souvent vers ses livres pour être sûre de ne pas être déçue. Il a le don pour travailler des recettes basiques mais avec petit truc en plus qui fait que chacun va se demander d’où on tient notre recette et quel est cet ingrédient secret.
gateau-pecan1

Pour l’anniversaire de ma sœur, j’ai donc pioché dans ses livres et j’ai choisi ce gâteau typiquement américain mais pas forcément trop connu chez nous.

Le résultat était du genre canon, même si je vous proposerai un de ces jours une version à ma façon que j’espère encore meilleure!

gateau-pecan3

Tarte aux noix de Pécan et son sirop d’érable

Pour 6 à 8 personnes
1 pâte sablée
55 g de beurre
340 g de sirop d’érable
3 cuillers à soupe de golden syrup
170 g de chapelure, moitié fine moitié grossière
le zeste de deux oranges
2 pommes pelées et râpées
1 morceaux de gingembre de la taille du pouce, pelé et râpé
2 poignées de noix de pécan décortiquées
Étalez la pâte dans un moule à manqué de 28 cm de diamètre, et placez au congélateur pour 1h.
Préchauffez le four à 180°C.
Sortez le moule du congélateur et passez le directement au four pour 15 minutes de cuisson.
Sortez du four et laissez le refroidir.
Dans une casserole, faites chauffer le beurre, le sirop d’érable et le golden syrup.
Ajoutez la chapelure, les zestes d’orange, les pommes, le gingembre, la moitié des noix de pécan.
versez cette préparation sur la pâte et saupoudrez avec le reste des noix de pécan.
Remettez au four et laissez cuire 20 minutes.
Servez avec une boule de glace vanille saupoudrée de thym.

Spécialité d’Australie : Aussie Meat Pies

J’ai toujours adoré manger des tartes à la viande. Il faut dire que les tartes c’est bon, et la viande c’est bon également, alors les deux ensemble c’est forcément bon. Mais jusqu’à maintenant je me contentais de me régaler chez les autres car je n’avais jamais cuisiné de tourte à la viande moi-même. Ces mini pies australiennes sont une première tentative totalement réjouissante, donc je suis maintenant sûre que je renouvellerai l’expérience! C’est une recette sans difficulté particulière, et inratable à mon avis.
aussie-meat-pie-3

Attention à ne pas saler la préparation, qui sera déjà riche en sel avec la poitrine fumée et le bouillon. C’est le seul conseil que je peux vous donner, en dehors de ça tout devrait rouler!

 aussie-meat-pie-2
P.S. : Si la cuisine australienne vous intrigue, découvrez-en plus dans ce livre :

Aussie Meat Pie

Pour 8 grands meat pie ou 12 petits

  • 1 oignon finement haché
  • 6 tranches de poitrine fumée émincée
  • 500 g de mélange bœuf-porc haché
  • 3 c. à s. de sauce Worcestershire
  • 1 c. à s. de sauce barbecue
  • 1 c. à c. bombée de curry en poudre
  • 1 c. à c. de muscade
  • 25 cl de bouillon de bœuf
  • 1 c. à s. bombée de farine
  • 2 pâtes brisées
  • 1 pâte feuilletée
  • 1 œuf

Chauffez une poêle à feu moyen et cuisez doucement les oignons dans un peu d’huile jusqu’à ce qu’ils soient tendres. 
Ajoutez le bacon et poursuivez la cuisson jusqu’à ce que le bacon soit croustillant. Ajoutez le bœuf haché et faites cuire jusqu’à ce que la viande soit bien dorée. Ajoutez la sauce Worcestershire, la sauce barbecue, la poudre de curry, la muscade, et du poivre. 
Mélangez bien puis ajoutez le bouillon de bœuf. 
Laissez mijoter pendant environ 5 minutes. 
Saupoudrez la farine sur le mélange, puis mélangez bien. 
Laissez mijoter à feu doux pendant 15 à 20 minutes. Rectifier l’assaisonnement. Laissez refroidir.

Pendant ce temps, préchauffez le four à 200°C.

Graissez légèrement des moule à muffins. Coupez la pâte brisée en rondelles assez grand pour remplir les moules à muffins. Placez la pâte brisée dans les trous à muffins et piquez le fond avec une fourchette et remplissez chaque moule  avec quelques billes de cuisson ou de grains de riz. Mettez à cuire la pâte pendant environ 10 minutes.

Remplissez les moules avec la viande. Coupez les couvercles dans la pâte feuilletée et couvrez chaque muffin. Fouettez ensemble l’œuf et de lait et badigeonnez le dessus de chaque tourte. Mettez à cuire au four pendant environ 20 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit doré.

aussie-meat-pie

Source : 
http://eatlittlebird.com/2012/01/28/little-aussie-meat-pies/

Happy Middleyear à tous!

Nous sommes aujourd’hui à la moitié tout pile de 2014 et je peux déjà vous dire que cette année me plait beaucoup!

C’est aujourd’hui l’occasion de fêter le centième article sur mon blog (mon Dieu déjà?) mais aussi de revenir sur l’un des premiers articles publié sur ce blog, mes résolutions de 2014...

Certaines sont déjà tenues alors que d’autres sont déjà mises au placard pour une prochaine fois.

  1. Essayer de réaliser un mojito moléculairePeut-être pour les fêtes de fin d’année?
  2. Tester 10 recettes de burger maison déjà 9 burgers postés, et j’en ai déjà 4 autres en cours de rédaction!
  3. Inaugurer Big Fernand et Burger King à Lille Big Fernand est prévu pour bientôt, mais Burger King tarte pour l’instant à ouvrir par chez nous, risquant de compromettre cette résolution…
  4. Tester le bœuf de Kobé au Japon (ce qui vous donne une idée de mon prochain projet de voyage) Le voyage est annulé pour cause de bébé en cours de préparation, cette résolution ne sera donc pas tenue!
  5. Atteindre 50 articles sur ce blog J’ai déjà doublé cet objectif! Quelle productivité!
  6. Tester 10 produits jamais goûtés Actuellement j’ai testé le muguet, la rose, la salicorne et l’anone
  7. Trouver la meilleure friterie de Lille Je n’en ai testé qu’une, il faut que je m’active!
  8. Tester enfin mon siphon Je vais commencer par m’offrir un joli bouquin pour me motiver!
  9. Re-tenter de faire de la bière maison (si vous avez déjà bu un verre de vinaigre, alors vous avez une idée du goût de ma dernière tentative, et vous savez donc que je ne peux que m’améliorer) – Peut-être en fin d’année, mais tout comme la première résolution, étant enceinte je ne pourrai pas boire ma préparation!
  10. Garder la ligne malgré les 9 défis ci-dessus On verra ce que je peux faire après l’accouchement 😉

Bref, pour fêter mon centième article et cette moitié d’année très bien démarrée, je vous prépare un concours pour gagner un joli livre estival. A très vite!

 

 

 

Spécialité bretonne : Tourte bretonne

Quand j’ai entendu parler récemment de la tourte bretonne, ma première question intérieure a été « Mais comment ai-je pu ignorer que ça existait?? »
   tourte-bretonne5

Une recette ultra simple, blindée d’oignons, conviviale pour l’apéro… Tout ce que j’aime en somme !

tourte-bretonne2

J’ai donc profite d’un petit apéro filles pour vite réparer cette injure et tester cette spécialité locale au plus vite.Moralité… Ils ont vraiment tout bon les bretons! La tourte bretonne rappelle par ses parfums une bonne flammekueche, avec le côté croustillant des crêpes extérieures, celles de l’intérieure restant bien moelleuses…

tourte-bretonne

J’ai fait ma recette avec 6 crêpes, et la garniture était assez légère sur chaque étage. Mais au final c’était suffisant, même si une version deux fois plus haute à douze crêpes serait surement plus jolie.
Le seul défaut de cette recette réside dans sa tenue.. Je l’avais prévue pour un apéro dinatoire mais ensemble s’effondre un peu das tous les sens si on le mange à la main… Mieux vaut le réserver pour une entrée servie en assiette, avec une belle balade en accompagnement!
tourte-bretonne3

Tourte bretonne

6 galettes de sarrasin
6 tranches fines de poitrine fumée
5 gros oignons
2 x 30 g de beurre
2 c. à soupe d’huile
1 c. à café de sucre
1 pincée de thym
Sel
Poivre

Faites fondre 30g de beurre et deux cuillers à soupe d’huile dans une casserole sur feu doux.

Ajoutez les oignons épluchés et émincés, et faites fondre lentement pendant 20 minutes en remuant régulièrement.
Ajouter le sucre, le sel, le poivre et le thym et laisser cuire encore 20 minutes toujours en remuant, jusqu’à ce que les oignons prennent une teinte caramélisée.
Coupez la poitrine fumée en petits morceaux, faîtes la revenir dans une poêle et ajoutez la au mélange.
Préchauffer le four à 200 °C.
Déposez dans un plat à tarte une galette, recouvrez-la d’oignons, puis ajoutez une galette et alternez les couches, pour finir sur une galette.
Parsemez le dessus de la dernière galette de petits morceaux de beurre.
Faites cuire 20 à 30 min au four.
Servez en découpant des parts comme pour une tarte, accompagné d’une salade verte.
tourte-bretonne4
Source : http://www.keldelice.com/guide/specialites/la-tourte-bretonne

Burgers, bagels, le B // Lille

le-b-burgers-and-bagelsToujours avide d’expériences burgeristiques, je me devais d’essayer cette nouvelle adresse dans le paysage Gantois. (enfin, Lillois, mais rue de Gand quoi).

Le B, c’est tout au début de la rue de Gand, un peu avant le Meet People, dont j’ai déjà parlé ici, et dont les propriétaires sont apparemment les mêmes.
Le B, c’est avant tout une très jolie adresse, une salle toute petite, à la déco discrète et de goût, et au style Vieux Lille qu’on aime tant.
Inutile de préciser qu’il faut réserver, ce qui vaut pour tout restau à Lille, à fortiori le samedi, à fortiori quand il y a des bons burgers, à fortiori quand c’est das le Vieux Lille, à fortiori quand c’est nouveau, et à fortiori quand c’est rue de Gand. Bref, réservez.
La carte est résolument orientée burgers et bagels, comme le nom du restaurant l’indique, mais on y trouve aussi quelques pièces de viande plutôt alléchantes, et de la salade Caesar. (je ne reviendrai pas sur la salade Caesar mais si vous avez suivi, vous savez ce que j’en pense)
Je prends un burger breakfast, et mon homme un montagnard XXL, pour lequel il oublia de préciser le XXL, ce qu’il regretta amèrement par la suite, étant un véritable trou sans fond.
Peu ou pas d’à côté proposés sur la carte pour faire une entrée collective (exemple onion rings à partager, cheesy bread), ce qui fut une mini déception car c’est une des choses que j’aime beaucoup dans les restaurants de style américain. Nous commandons un apéro bière. La Grimbergen m’aparrait comme un choix un peu restreint pour uenv ille comme Lille, m’enfin c’est pas non plus de la 1664.
Nous attaquons alors les plats. Mon breakfast est totalement fameux. L’œuf coule dessus, le pain maison est très bon, et le clou du spectacle figure dans le cheddar, qui est du vrai cheddar, goûtu et épais, ce qui en se trouve quasiment jamais dans les burgers lillois.
Mon homme a trouvé son burger un peu sec, il faut dire que le pain est d’un format colossal, visiblement fait par un boulanger local. Moi avec l’œuf coulant, je n’ai pas eu ce problème.
Déception cependant sur les frites. J’avais été alléchée sur internet par leurs frites de patates douces, souvent critiquées car écœurantes mais quand on aime la patate douce comme c’est mon cas, c’est dur à trouver donc précieux. Malheureusement, à force de critiques, le restaurant a arrêté d’en faire, et proposait donc des frites tout à fait banales, dans des quantités bien moins fournies que ne le laissaient imaginer les photos sur leur site.
La déception continue alors, car les frites sont visiblement maison, mais bien trop grasses et a peine cuites!
C’est d’autant plus dommage qu’elles sont servies avec une délicieuse mayonnaise maison, détail qui a son importance car peu de restaurants se donnent de la peine à ce niveau.
J’en viens à me dire que la cuisson à la friteuse est la kryptonite du cuistot des lieux, et si les frites de patate douce étaient aussi mal cuisinées, je comprends que personne ne les ait aimées. Mais ce n’était alors pas l’ingrédient qu’il fallait changer, mais la technique.
Enfin, nous prenons les desserts. Étant à 4 restaurant (détail que j’avais occulté auparavant pour faciliter le scénario), j’ai pu goûter 3 desserts (y’a toujours un rabat joie qui n’a plus faim) :
un cheese cake
un moelleux poire caramel( dessert du jour)
une tarte tatin
Et l’apothéose se produit alors : les desserts sont excellents, il n’y a pas d’autre manière de le dire…
Côté accueil, la serveuse était charmante et disposée à la boutade, ce qui n’énlève rien au plaisir de la soirée.
Bref, si le cuistot pouvait faire un stage dans une friterie, on attendrait à mon sens la perfection, et le top 3 lillois.
Le B, Burgers and Bagels, 11 Rue de Gand à Lille. Tél : 03.28.52.60.93

Tarte ultra-simple au chocolat et poire

tarte-choco-poire2
La tarte au chocolat fait partie de mes 10 pâtisseries incontournables, celles pour lesquelles je craque systématiquement même en période régime, celles pour lesquelles je me lèverais un dimanche matin encore bourrée pour aller acheter les ingrédients avant que le petit casino ferme (fermer à midi le dimanche, on n’a pas idée). Bref, j’adore j’adore j’adore, et ce que j’adore encore plus est le fait que c’est un dessert ultra facile à réaliser. Enfin, il existe des centaines de recettes de tartes au chocolat, mais en voici une que j’ai adoptée il y a près de 10 ans et que je trouve très bonne, pour un investissement de temps minimum, et un nombre d’ingrédients très raisonnable également ( du genre qu’on peut avoir chez soi au cas où).

Je pense qu’on peut la faire avec des poires normales, mais j’aime le côté cuisine du placard et très « rien à faire » des poires en conserve.

 tarte-choco-poire

Tarte poire chocolat

1 tablette de chocolat pâtissier noir
3 œufs
120 g de sucre
20 cl de crème liquide
1 petite boîte de poires au sirop
1 pâte brisée

Préchauffez votre four à 200°C. Dans un plat à tarte, placez votre pâte et piquez-la. Posez des haricots secs ou un deuxième moule à tarte dessus et faites cuire la pâte pendant 15 minutes.
Pendant ce temps, coupez les poires en tranches fines.
Faites fondre le chocolat au micro-ondes avec une cuiller à soupe d’eau. Stoppez régulièrement la cuisson pour mélanger. Quand le mélange est bien liquide, ajoutez les œufs, le sucre et la crème.

Disposez les morceaux de poire sur la pâte. Ajoutez la préparation puis faîtes cuire 25 min à 200°C.

Laissez refroidir. Cette tarte est encore meilleure selon moi le lendemain, après une nuit au frigo.  tarte-choco-poire-gros-plan

Saint Patrick : tarte à la bière et au spéculoos

tarte-speculoos-biere

Un dernier clin d’œil à la saint Patrick avec cette tarte. Finalement cette fête m’aura bien inspirée cette année et pas seulement parce qu’on y boit à volonté ma boisson préférée en chantant les lacs du Connemara…. Je suis maintenant convaincue de l’intérêt de la bière en cuisine et cette recette devrait vous convaincre également! Pour ceux ou celles qui ne sont pas dingues de bière, le goût se fond dans l’ensemble et je pense que vous pourriez apprécier la recette quand même !

 tarte-speculoos-biere3

Tarte au spéculoos et à la bière

  • 14 spéculoos
  • 2 c. à s. bombées de sucre roux
  • 30 g de beurre demi-sel fondu
  • 20 cl de bière ambrée (j’ai pris de la Grimbergen ambrée)
  • 4 gros oeufs
  • 2 belles c. à s. de crème fraîche
  • 1 pâte brisée

Préchauffez votre four a 200°C.
Déposez la pâte dans un moule à tarte. Piquez le fond à la fourchette. Posez dessus des haricots, ou un plat à tarte légèrement plus petit pour empêcher la pâte de bouger à la cuisson
Précuisez la pâte 10 minutes. Sortez la du four.
Pendant ce temps, fouettez les œufs avec la crème et le sucre dans un saladier, incorporez la bière et le beurre fondu.
Cassez grossièrement les spéculoos pour obtenir de grosses miettes et tapissez-en le fond de tarte régulièrement.
Versez le mélange par dessus.
Faites cuire la tarte environ 25 à 35 min dans le four préchauffé à 200°C.
La tarte doit être bien dorée, et former une sorte de croûte sur le dessus.
Laissez refroidir avant de manger.

 

tarte-speculoos-biere2

Mon top 10 des pâtisseries indétrônables

Si vous avez suivi un peu ce blog précédemment, vous savez que j’aime la junk food, et notamment les plats salés, burgers, meatballs et américains en tous genres. Il est donc temps de rétablir la vérité, j’aime aussi le sucre. Voici mon top 10 des meilleurs desserts testés à ce jour.  Cheesecake

1- Les pastéis de nata

Les touristes font la queue dans certaines boutiques à Lisbonne pour s’en gaver, et une fois qu’on a testé, on ne peut qu’approuver. Les pastéis de nata élèvent le flan au rang de dessert gastronomique, et m’ont définitivement convertie à la cannelle.

2 – Le cheesecake aux fruits rouges

Je suis tellement accro au fromage que même en version sucrée j’en suis dingue… Les meilleurs que j’ai mangés étaient évidemment aux Etats-Unis, mais heureusement avec la mode du burger, chaque restaurant s’essaye maintenant à sa recette de cheesecake en France, pour mon plus grand bonheur.

3 – La panna cota

Un véritable bonheur tout doux, super facile à réaliser et encore plus à manger… comme le cheesecake, il se décline à l’infini et peut même se targuer de certaines versions plutôt light.

4 – Le riz au lait à la cannelle

Comme les pastéis de nata, ma passion pour le riz au lait à la cannelle vient d’un voyage au Portugal. Ma mère qui est une sacrément bonne cuisinière, avait une version assez compacte du riz au lait, qu’on tartinait de confiture pour ne pas s’étouffer en le mangeant. C’était bon mais pas fou non plus. Version portugaise, plus laiteux, plus crémeux et couvert de cannelle, j’ai failli m’évanouir de bonheur en le testant! Depuis je me suis acheté un livre de cuisine contenant la fameuse recette du arroz doce, j’ai effectué moi même la laborieuse traduction, et j’ai conservé cette fameuse recette comme MA version du riz au lait!

5 – Le gâteau aux petits beurres

Ce monstre fourré à la crème au beurre et roulé dans le café vous file immédiatement une crise de diabète. Personnellement je l’aime dans une version un peu plus légère dont je garde un souvenir d’enfance, une version où la crème au beurre était remplacée par de la danette au chocolat

6 – La tarte poire chocolat

Peut-être le premier dessert que j’ai appris à réaliser par moi même quand je me suis installée dans mon premier appartement, et je m’en lasse pas. Je ne suis pas une fan du chocolat accompagné de fruits, ce dessert étant l’exception indispensable qui confirme la règle.

7 – Le ch’tiramisu

Le tiramisu c’est dingue, mais avec des spéculoos à la place des biscuits cuiller, ça devient tout bonnement démoniaque. Et en plus ça permet s’assumer ses racines nordiques, alors pourquoi s’en priver?

8 – Le gâteau basque aux amandes

Le vrai gâteau basque est à la confiture de cerises noires et non amandes, chose qu’on ignore souvent. Avec la pénurie de cerises noires, la version aux amandes est venue s’installer au fil du temps, pour mon plus grand bonheur. Je suis une dingue d’amandes, je pourrais tirer les rois tous les mois juste pour me gaver de galette. Le gâteau basque, avec sa crème onctueuse, est encore meilleur selon moi!

9 – Le coulant au chocolat

Un classique souvent imité et trop rarement égalé : le coulant au chocolat est à la carte de quasiment tous les restaurants, et malheureusement même quand il est prétendu maison, il l’est rarement… En version surgelé c’est pas mal non plus, mais rien ne vaut la préparation maison, ce petit trésor de tentation étant relativement facile à préparer!

10 – Le pain perdu au caramel

Le pain perdu, c’est un  véritable souvenir d’enfance pour moi, un des repas qu’on mangeait le dimanche soir quand y’avait plus rien dans le frigo et que ma maman avait la flemme de cuisiner un vrai repas… Petite, je le noyais dans le sucre, mais après quelques tests concluants, il est encore bien meilleur avec du caramel au beurre salé!