Archives par mot-clé : Provence

Ficelles picardes

Pour la Chandeleur, j’avais envie de tester une nouvelle façon de préparer les crêpes et j’ai pensé à la ficelle picarde. Je ne sais pas si ce plat est très connu dans tout la France, personnellement je le connaissais de nom mais ne l’avais jamais réalisé maison. Mon homme étant picard, je me suis dit qu’il était dommage qu’on ne cuisine pas plus de spécialités de chez lui à la maison et j’ai donc profité de l’occasion pour me lancer.
 
 
Pour ceux qui ne connaîtraient pas, ce plat délicieux est composé de crêpes garnies de jambon et de béchamel que l’on roule, qu’on recouvre de fromage et qu’on passe au four. Ça fait envie non?
 
Pour trouver ma recette de base, je me suis rendue sur un blog que je suis au quotidien et qui regorge de recettes des hauts de France (entre autres), Les petits plats de Béa. Il ne se passe pas une semaine sans que je ne repère une recette délicieuse à tester chez elle!
 
 
Celle-ci ne m’a pas déçue, ces crêpes étaient tout à fait réussies. Elles présentent aussi l’avantage d’être faciles à faire et de pouvoir être réalisées avec des crêpes déjà cuites, comme par exemple tout à fait au hasard, un reste de crêpes de la Chandeleur. Si vous avez cuit plus de crêpes que vous n’avez pu en manger, cette recette est LA solution qu’il vous faut!
 
 
 
 
Ficelles picardes

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Ficelles picardes

Ingrédients

  • 4 crêpes non sucrées
  • 4 tranches de jambon (végétal pour moi)
  • 250 g de champignons
  • 1 gousse d'ail
  • 3 échalotes
  • 4 c. à s. bombées de crème fraîche épaisse
  • 50 g de gruyère râpé
  • 1 pincée muscade
  • 1 pincée d'herbes de Provence
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 200°C.
  2. Épluchez les champignons, les échalotes et hachez-les menu. Écrasez la gousse d'ail.
  3. Faites fondre les échalotes avec le beurre à feu doux pendant 10 minutes, ajoutez les champignons, la gousse d'ail, mélangez l'ensemble et faites mijoter pendant 5 à 10 minutes.
  4. Retirez du feu ajoutez 2 cuillères à soupe de crème fraîche, du sel , du poivre et mélangez le tout.
  5. Garnissez chaque crêpe avec une demi tranche de jambon, 1 cuillère à soupe et demi du mélange aux champignons, roulez l'ensemble, mettez ces crêpes dans deux plats individuels allant au four, nappez  avec le reste de crème fraîche et saupoudrez avec le fromage râpé.
  6. Faites gratiner au four pendant 8 à 10 minutes, servez bien chaud.
 
Source d’inspiration :

Pommes de terre rissolées à l’ail

Y a-t-il un aliment qui a plus de succès que les pommes de terre? Sérieusement, à la maison, quand je dis, « On mange des patates! », ma fille saute au plafond et mon homme fait la danse de la joie! A croire que le reste du temps, tout ce que je cuisine est sans intérêt! C’est drôle finalement, de passer son temps à inventer des recettes pour manger varié et original, et d’avoir un succès bien plus fort avec des patates, ou des « pôtates » comme on dit chez nous, dans ch’nord. (En vrai, ceci est juste un cliché, personne de mon entourage ne parle avec cet accent hein!)
 
Il parait que dans le nord, nous sommes de gros consommateurs de pommes de terre, mais franchement je n’en cuisine pas très souvent… Pas assez au goût des habitants de cette maison en tout cas! Mon homme me dit même parfois qu’à cause de ce blog, il n’ a pas le droit de manger des pâtes et des patates comme tout le monde, mais c’est faux, et cette recette en est la preuve! On mange parfois des pommes de terre à la maison, et c’est la régalade à chaque fois!
 
J’aime bien sûr changer de variante à chaque fois, comme avec ces muffins de pommes de terre ou ces pommes de terre rôties au romarin. Aujourd’hui, ce sont de simples, mais délicieuses, pommes de terre rissolées que je vous propose.
 
 
Nous adorons la saveur de l’ail chez nous, et l’ail rôti rend ces pommes de terre fantastiques! L’arôme de l’ail qui se répandait dans la cuisine pendant la cuisson aurait fait fuir une armée de vampires mais quand on aime ça, c’est un délice! Il y a également un bon goût de beurre. Un peu de sel et des herbes de Provence complètent le tout. 
 
Cette recette peut se faire avec n’importe quelle variété de pommes de terre à sauter. Si vous prenez une variété jeune à la peau fine, vous pouvez en prime vous épargner la peine de les éplucher. Vous pouvez simplement enlever les petites imperfections des pommes de terre et bien les laver avec une brosse pour préparer ce plat. Ces pommes de terre prennent environ une heure à cuire. Je les démarre donc en général avant de préparer le reste de mon repas.
 
Ces pommes de terre sautées constituent un excellent plat d’accompagnement pour le déjeuner ou le dîner, à servir avec des steaks, du poulet grillé ou du poisson.
 
Assaisonnez ces pommes de terre à votre goût et servez-les bien chaudes. Si vous les conservez dans leur casserole couverte, elles resteront chaudes pendant un bon quart d’heure après que vous ayez coupé le feu.
  
 
 
Pommes de terre rissolées à l’ail

Ingrédients

  • 15 g de beurre
  • 1 c. à s. d'herbes de Provence
  • 1 gousse d'ail
  • 4 c. à s. d'huile d'olive
  • 600 g de pomme de terres
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Nettoyez les pommes de terre, séchez-les puis découpez-les en morceaux. 
  2. Mettez les pommes de terre dans un saladier, ajoutez 2 cuillers à soupe d'huile, les herbes et mélangez bien.
  3. Mettez dans une poêle avec 1 cuiller à soupe d'huile et laissez cuire pendant 20 minutes à feu moyen, puis prolongez de 15 minutes à feu doux. Ajoutez alors le beurre et laissez cuire encore 15 minutes.
  4. 5 minutes avant la fin, ajoutez l'ail, remettez 1 cuiller à soupe  d'huile, salez et poivrez.
 

« Ailes » de chou-fleur Buffalo

 
Où sont les amoureux du chou-fleur comme moi? En tant que légume ultra polyvalent, c’est l’un de mes préférés. Le chou-fleur peut être selon votre point de vue (ou celui de vos enfants), un légume facile ou très difficile à intégrer dans vos repas. Selon moi, bien que son odeur soit caractéristique, son goût est capable de s’effacer quand c’est nécessaire et il présente l’avantage d’aller étonnamment bien avec tout et n’importe quoi. 
 
Avant d’aller plus loin, vous vous demandez peut-être ce que sont ces « ailes » de chou-fleur Buffalo. Comment peut-on utiliser le terme d’ailes pour quelque chose qui ne contient pas de volaille? 
 
L’idée est simple. Au lieu des ailes de poulet aux épices buffalo, vous créez des bouchées de chou-fleur parfumées aux mêmes épices.
Si vous êtes végétarien ou si vous avez des amis qui le sont, ces bouchées de chou-fleur constituent une excellente alternative aux ailes de poulet. Ils ont la même saveur, sans viande. Ces « ailes de chou-fleur sont moelleuses à l’intérieur et croustillantes à l’extérieur, on peut dire qu’elles sont franchement proches de la réalité!
 
 
Attention, je dois rester honnête, malgré mon enthousiasme, je dois vous dire que vous n’allez quand même pas faire croire à quelqu’un que c’est de la viande hein! Cela n’empêche que même si vous êtes carnivore, ce chou-fleur est génial. 
 
Il existe sur internet un grand nombre de méthodes différentes pour fabriquer des « ailes » de chou-fleur. Vous pouvez les faire rôtir au four, les faire frire ou même utiliser un autocuiseur. Certaines techniques fonctionnent mieux que d’autres. Personnellement j’ai choisi de les cuire au four pour les rendre un peu plus saines. Assurez-vous de bien enrober votre plaque de cuisson avec de l’huile pour que vitre chou-fleur ne colle pas.
 
 
Ces « ailes » de chou-fleur font un accompagnement délicieux ou un apéritif parfait. Trempez les dans une petite sauce aux herbes et au yaourt pour encore plus de saveur, mais ce n’est pas obligatoire. Vous pouvez même, comme vous le feriez avec du poulet, les utiliser pour garnir un burrito. Étalez une grosse galette tortilla, ajoutez des ce chou-fleur, quelques crudités, un peu de votre sauce préférée, et vous allez vous régaler! 
 
 
 
“Ailes” de chou-fleur Buffalo

Quantité ou nb de personnes: Pour 2 personnes

Ingrédients

    Pour le chou fleur
  • 1 gros œuf
  • 450 g de chou-fleur
  • 40 g de chapelure
  • 15 g d'oignons frits
  • 15 g parmesan râpé
  • 1/2 c. à s. d'herbe de Provence
  • 1/2 c. à c. d'ail
  • Sel au goût
    Pour la sauce Buffalo
  • 2 c. à s. de sauce pimentée type tabasco
  • 10 g de beurre non salé froid
  • 2 c. à s. de ketchup
  • 1 c. à s. de vinaigre rouge
  • 1 c. à c. de sauce Worcestershire
  • 1 pincée de poivre de Cayenne

Préparation

  1. Séparez les fleurettes de chou-fleur et nettoyez-les.
  2. Dans un bol, faites fondre le beurre au micro-ondes puis mélangez-le avec la sauce tabasco, le vinaigre, la sauce Worcestershire, le piment de Cayenne, le ketchup, le sel et enfin l’œuf.
  3. Réservez.
  4. Préchauffez le four à 230° C. Vaporisez une plaque de cuisson avec un aérosol de cuisson.
  5. Remuez les fleurettes de chou-fleur dans le mélange de sauce pour les enrober complètement. Disposez le chou-fleur sur votre plaque à pâtisserie.
  6. Mélangez la chapelure, l'ail, le parmesan et les herbes de Provence et saupoudrez ce mélange sur le chou-fleur.
  7. Disposez le chou-fleur sur une plaque couverte de papier sulfurisé.
  8. Faites cuire au four préchauffé jusqu'à ce que le chou-fleur soit brun doré et tendre, soit environ 15 minutes. Laissez reposer quelque minutes avant de retirer de la feuille de cuisson.

Crumble de courgettes

Aujourd’hui, je vous propose un de mes musts pour accompagner les barbecues et grillades l’été : le crumble de courgettes. Je suis une fan de crumbles sucrés, mais en salé je les trouve parfaits également. Si vous suivez ce blog depuis un moment, vous avez peut-être vu mon un délicieux crumble aux légumes d’été, mon crumble de tomates confites ou encore mon crumble d’aubergines, sardinettes et olives noires l’an dernier. Cette fois, le crumble que je vous propose ne contient qu’un légume, et il est tout simplement divin!
 
 
J’aime les crumbles car ils sont imprécis et faciles à improviser. Vous pouvez par exemple mettre un peu de flocons de quinoa ou d’avoine à la place de la farine, de l’huile de coco au lieu du beurre, un peu moins de ceci ou un peu plus de cela, ça fonctionne toujours !
 
Ce crumble vous fera un joli petit dîner d’été que je vous recommande de réaliser avec des courgettes de saison bien savoureuses. La douceur des courgettes se marie parfaitement avec le gout prononcé du parmesan et le côté croustillant du crumble.
 
 
J’imagine qu’un mélange de courgettes et d’aubergines serait aussi très bien si vous voulez varier. Servez ce crumble avec une simple salade de tomates et quelques grillades pour un repas simple et délicieux!
 
Si vous voulez obtenir quelque chose de vraiment joli à présenter, réalisez ce crumble en version individuelle. Non seulement les  plats individuels cuiront plus vite, mais ils seront également plus mignons à présenter sur la table !
 
 
 
 
Crumble de courgettes

Ingrédients

  • 1 kg de courgettes 
  • 80 g de farine T65
  • 80 de beurre
  • 60 g de parmesan
  • 10 feuilles de basilic
  • 1 c. à s. d'herbes de Provence
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 2 gousse d'ail
  • 1 oignon
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Pelez et émincez finement l’oignon et l'ail.
  2. Lavez et coupez les courgettes en fines tranches.
  3. Saisissez-les dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive, faites les dorer légèrement.
  4. Couvrez et laissez mijoter 15 minutes pour attendrir les courgettes.
  5. Laissez réduire 10 minutes sans couvercle à feu vif en remuant délicatement, pour faire évaporer l’eau.
  6. Hors du feu, ajoutez le basilic ciselé à la préparation. Vérifiez l’assaisonnement.
  7. Placez les légumes dans un moule à gratin.
  8. Préchauffez le four à 190°C.
  9. Dans un saladier, réunissez la farine, le parmesan, une pincée de sel,  le beurre coupé en morceaux et les herbes de Provence. Travaillez ce mélange du bout des doigts pour obtenir un mélange sableux.
  10. Répartissez la pâte à crumble sur les légumes et enfournez pour environ 25 minutes'. Si vous voyez le crumble prendre trop de couleur, baissez le four ou couvrez le crumble d'une feuille d'aluminium.

Salade pastèque, concombre, menthe et halloumi

C’est une salade très estivale que je vous propose aujourd’hui. Elle est vraiment délicieuse et faite avec… de l’halloumi. Parce que le fromage c’est la vie, et parce que l’halloumi est si doré, fondant, croustillant et parfumé, que je l’adore! C’est l’un de mes fromages préférés, principalement pour la façon dont il se transforme avec la chaleur. Il fond dans la bouche et a un côté un peu caoutchouteux, il fait « grincer des dents » quand on le croque. Autrement dit, il devient mou sans pour autant couler, c’est très étrange et difficile à expliquer! L’halloumi a un point de fusion très élevé, c’est ce qui explique cela, et cela le rend facile à frire ou à griller. Ce fromage possède également une saveur profonde et savoureuse. Ne manquez pas l’occasion de le goûter si vous en trouvez!
 
 
Pour ceux qui ne le connaissent pas, l’halloumi est un fromage à pâte demi-dure, non affiné, fabriqué à partir d’un mélange de lait de chèvre et de mouton, parfois de lait de vache, d’origine chypriote. L’halloumi incarne un peu l’essence de la cuisine grecque, et personnellement je le préfère à feta, que j’aime pourtant beaucoup aussi! On le trouve dans de nombreuses régions du Moyen-Orient avec  des noms légèrement différents. L’halloumi est aussi très consommé en Grande-Bretagne, notamment dans la cuisine végétarienne, pour son apport en protéines, ou dans les restaurants libanais, grecs…
 
Ce fromage a un goût assez salé, ce qui le rend délicieux en contraste avec des saveurs un peu sucrées. C’est ce qui m’a donné envie de le marier avec de la pastèque et j’ai été bien inspirée. Cette salade est un régal dont le goût autant que la texture m’ont vraiment plu! L’halloumi apporte son côté fondant, et je voulais créer un contraste avec une texture plus croquante, c’est là que j’ai pensé ajouter à ma salade du granola salé.
 
 
J’ai réalisé mon granola avec un muesli abricot et graines gourmandes de Terres et Céréales, reçu grâce à Pierre, de Cuisine à l’ouest. Il contient de l’abricot bien sûr mais aussi des graines de courge, des graines de lin, de graines de chanvre, du kasha, des pétales de blé et des noisettes grillées. C’est un granola salé que je réalise, bien que j’aie utilisé un muesli sucré pour le faire! Il est absolument délicieux et j’ai dû me retenir de ne pas le manger tel quel pour pouvoir le mettre sur mon plat! Choisissez un muesli sans sucres ajoutés comme ceux de la gamme Terre et Céréales pour cela, et le résultat sera absolument parfait! Ne vous inquiétez pas si le muesli semble encore mou en sortant du four, c’est une fois refroidi qu’il va devenir croquant.
 
Au final, c’est une salade simple et nourrissante, mais pas seulement, elle est vraiment surprenante et délicieuse, c’est un de mes coups de cœur de l’été! 
 
  
 
Salade pastèque, concombre, menthe et halloumi

Quantité ou nb de personnes: 2

Ingrédients

    Pour le muesli salé
  • 70 g de muesli abricots noisette
  • 30 g de parmesan finement râpé
  • 1 c. à s. de balsamique
  • 1 c. à s. moutarde
  • 2 c. à c. de sauce soja
  • 2 c. à s. d'huile d'olive extra-vierge
  • Sel, poivre
    Pour la salade
  • 250 g de pastèque (poids sans peau)
  • 200 g de concombre
  • 150 g d'halloumi
  • 10 feuilles de menthe
    Pour l'halloumi
  • 2 c. à s. huile olive
  • 1 c. à c. d'herbes de Provence
  • Sel, poivre
    Pour la vinaigrette
  • 2 c. à s. d'huile d'olive extra vierge
  • 2 c. à s. de vinaigre balsamique
  • 1 gousses d'ail, pressées
  • 1 pincée d'origan
  • 1/2 c. à c. de moutarde
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Coupez la pastèque et le concombre et mettez-les dans l'assiette avec la menthe ciselée.
  2. Coupez l'halloumi en dés. Mélangez-le avec l'huile, le sel, le poivre et les herbes de Provence.
  3. Mélangez l'avoine, le fromage et le sel dans un grand bol et mélangez, mettez de côté.
  4. Faites chauffer le four à 150° C, disposez une grille au milieu et tapissez une plaque à pâtisserie de papier cuisson. 
  5. Placez le vinaigre, la moutarde, l'huile et le soja dans un petit bol et mélangez jusqu'à ce que que le mélange soit homogène, puis versez-le sur le muesli et mélangez jusqu'à ce que tout soit bien enrobé.
  6. Répartissez le mélange en une couche mince, compacte et uniforme sur votre plaque à pâtisserie.
  7. Faites cuire au four jusqu'à ce qu'il soit doré, en remuant toutes les 10 minutes, soit environ 20 à 30 minutes au total, en surveillant pour qu'il ne brûle pas. Retirez-le du four et laissez-le refroidir complètement.
  8. Réalisez la vinaigrette en mélangeant les ingrédients.
  9. Versez la vinaigrette sur la salade puis le granola.
  10. Faites revenir l'halloumi 5 minutes de chaque côté à la poêle, puis déposez-le sur la salade et mangez chaud.
 

Spécialité des Etats-Unis : Pigs in a blanket

Demain c’est le début de la coupe du monde! Je l’ai dit et je le redis chaque année, je ne suis pas une grande fan de football. D’accord, je ne suis pas fan du tout en fait. Mais si je suis honnête, je n’ai rien contre l’idée d’organiser une soirée match devant la télé entre amis… Uniquement pour la nourriture! J’aime tout ce que l’on peut manger devant un match! Que ce soient les pizzas, les petits trucs à grignoter, la bière… Je ne pourrais pas vous dire exactement pourquoi, mais je pense que cela a quelque chose à voir avec le fait que ce sont des petites bouchées qu’on picore avec les doigts affalé dans un canapé. C’est peut-être mon côté « grand enfant » ou flemmarde qui ressort!
 
Quoi qu’il en soit, chaque année, en période de matchs de foot, j’aime préparer des plats festifs qui se picorent devant la télé, quitte  à les manger devant autre chose qu’un match! Aujourd’hui, je vous propose donc des feuilletés à la saucisse. C’est le genre de petite gourmandise que tout le monde engloutit en 5 minutes quand j’en réalise. Je me souviens qu’enfant, je sautais au plafond de joie quand ma maman en réalisait, et maintenant que j’ai grandi bah… C’est pareil!
 
 
J’ai appelé cette recette « pigs in a blanket » car c’est le nom qu’elle porte aux États-Unis, et j’ai essayé de les préparer comme là-bas. Ce qui est rigolo c’est qu’en Angleterre, on dit « pigs in blankets », et alors c’est une autre spécialité : des saucisse enroulées dans du lard. Au final dans les deux cas ça reste des saucisses, mais ces petits « cochons »  sont enroulés dans une « couverture » différente suivant le pays!
 
Il m’est arrivé de faire des versions plus gastronomiques, avec des noix, des dés de pommes… Mais là, je voulais une version simple, basique et efficace, dans l’esprit d’une soirée décontractée quoi! Je les ai décorés avec des graines de sésame, mais des grains de pavot ou des herbes peuvent aussi convenir suivant ce que vous avez sous la main. 
 
 
N’hésitez pas à être aventureux avec les sauces d’accompagnement. Souvent, on sert les saucisses feuilletées sans rien, ou avec de la moutarde. Ici, j’ai fait une sorte de mayonnaise retravaillée à la crème et à la moutarde, c’est tout simple mais super bon. N’hésitez pas à dégainer le ketchup, la sauce barbecue, ou même une sauce picalili pour proposer plusieurs choix à vos invités! 
 
Ah et sinon il faut que je vous prévienne. Comme à chaque fois que je fais des saucisses feuilletées, ces petites bouchées ont été englouties en moins de deux, alors doublez la recette si vous avez du monde à nourrir!
 
  
 
 
Spécialité des Etats-Unis : Pigs in a blanket

Quantité ou nb de personnes: 4

Ingrédients

    Pour les feuilletés
  • 25 saucisses cocktail 
  • 1 pâte feuilletée rectangulaire
  • 2 c. à s. de moutarde jaune américaine
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 c. à s. de graines de sésame
  • 1/2 c. à s. d'herbes de Provence
    Pour la sauce:
  • 2 c. à s. de crème fraîche épaisse
  • 2 c. à s. de mayonnaise
  • 2 c. à c. de moutarde à l'ancienne

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Coupez chaque la pâte feuilletée en bandes d'environ 10 cm de large, puis coupez de fins triangles dans celles-ci, avec la base un peu moins larges que la longueur d'une saucisse.
  3. A l'aide d'un pinceau, couvrez les triangles de moutarde jaune.
  4. Roulez les saucisses dedans. Disposez les rouleaux sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé. 
  5. Délayez le jaune d’œuf dans une cuiller à café d'eau. A l'aide d'un pinceau, couvrez-les de jaune d’œuf. Saupoudrez des graines de sésame et des herbes de Provence par dessus.
  6. Enfournez et laissez cuire jusqu'à ce que les rouleaux soient gonflés et dorés soit environ 12 minutes.
  7. Pendant ce temps, mélangez les ingrédients de la sauce dans un petit bol.
  8. Servez les saucisses bien chaudes, avec la sauce. 

Hachis parmentier à la bolognaise

La bolognaise est un aliment de base chez la plupart d’entre nous. C’est une sauce facile à réaliser, et on peut en faire des versions très différentes suivant les envies. C’est l’un des aliments les plus réconfortants possibles à mon avis! A tel point que j’aime l’utiliser pas seulement dans des pâtes, mais aussi dans d’autres recettes pour en profiter plus souvent! Récemment, je me suis dit que cela pourrait faire une garniture délicieuse dans un hachis parmentier.
 
 
À l’origine, le hachis parmentier était une façon d’accommoder les restes du rôti du dimanche. De nos jours, c’est un plat tellement apprécié qu’on n’attend plus d’avoir des restes pour en préparer, mais cela reste un parfait plat zéro gâchis! Que vous ayez un reste de purée, de viande ou de sauce, tout est utilisable dans un hachis! N’hésitez pas à remplacer une partie de la viande par une autre sorte si vous en avez à finir, vous pouvez aussi modifier une partie des légumes qui compose la purée, utiliser un reste de bolognaise déjà prête… Vous pouvez également ajouter des champignons à la sauce, ou des petits pois… 
 
J’ai choisi de réaliser ma recette avec de la tomate en boîte car nous sommes encore en hiver, mais en été vous pouvez bien sûr la remplacer par de la bonne tomate de saison! 
 
Au final, j’ai vraiment aimé cette recette. Comment pourrait-il en être autrement? Une sauce emblématique de la cuisine italienne cuite lentement avec une couche épaisse de purée sur le dessus… Ça ne peut être qu’un régal!
 
 
 
P.S. : Si vous aimez le parmentier, vous vous régalerez aussi avec cette version au chorizo!
 
Hachis parmentier à la bolognaise

Quantité ou nb de personnes: Pour 4 personnes

Ingrédients

    Pour la purée
  • 1,7 kg de pommes de terre
  • 30 cl de lait
  • 1 c. à s. d'herbes de Provence
  • 1/2 c. à c. de basilic
  • 1/2 c. à c. d'origan
  • 1 pincée d'ail en poudre
  • 1/2 c. à c. d'ail
  • Sel, poivre
    Pour la bolognaise
  • 1 oignon 
  • 1/2 c. à c. d'ail
  • 1 carotte
  • 500 g de boeuf haché
  • 70 g de champignons émincés
  • 2 c. à s. d'huile olive
  • 1 boite de 400g de tomates pelées en dés
  • 1 c. à s. de vinaigre balsamique
    Pour la finition
  • 30 g de gruyère râpé
  • 2 c. à s. de chapelure
  • 1 c. à c. d'herbes  de Provence

Préparation

  1. Faites cuire les pommes de terre à l'eau salée dans une grande casserole, départ eau froide.
  2. Émincez l'oignon. Épluchez la carotte et coupez-la en petits dés. Épluchez et écrasez la gousse d'ail.
  3. Faites revenir l'oignon émincé dans l'huile, ajoutez la carotte, l'ail, prolongez 2 minutes, ajoutez le bœuf, faites revenir jusqu'à ce qu'il ne soit plus rouge. Ajoutez les dés de tomate, le vinaigre balsamique, salez, poivrez et prolongez quelques minutes pour bien mélanger, coupez le feu.
  4. Disposez le mélange dans un plat a gratin.
  5. Épluchez puis écrasez les pomme de terres avec le lait, les herbes, le sel, le poivre, les épices.
  6. Étalez la purée sur la viande.
  7. Saupoudrez de gruyère, d'herbes et de chapelure
  8. Enfournez 20 à 30 minutes à 180°C.
 
 
 

Croque monsieur revisité à la truffe et purée aux noisettes

Avez-vous déjà goûté à la truffe? J’ai l’impression de m’embourgeoiser en vous disant que j’en consomme régulièrement, mais c’est pourtant vrai! Pourtant je ne suis pas riche! Je me régale principalement grâce à des produits aromatisés à la truffe, dont la saveur est intense, mais il m’est aussi arrivé  d’acheter de la truffe fraîche, ou plus pratique, de la truffe en bocal. En fait, bien que le prix au kilo de la truffe semble tout à fait rédhibitoire, il faut se rappeler qu’il n’en faut que très peu pour parfumer tout un plat!
 
La truffe est un champignon qui pousse dans des conditions bien particulières. Elle a besoin de sols calcaires et de la présence d’arbres comme le chêne ou le charme. On la trouve essentiellement en Provence, dans le Périgord et en Bourgogne, de novembre à mars.
 
La truffe ne se cueille pas comme un champignon classique. Elle doit être déterrée du sol, où elle se cache parfois jusqu’à un mètre de profondeur, c’est ce qui la rend si difficile à récolter! Pour réussir à les détecter sous la terre, vous savez sans doute que l’on fait appel à une truie ou à un chien ! Les truies sont douées pour trouver ces champignons car ils émettent des phéromones qui rappellent celles du porc! Mais quand elles les trouvent, elle sont bien tentées de tout engloutir! C’est pourquoi les trufficulteurs préfèrent souvent les services d’un chien. Avec de l’entraînement, il paraît que tous les chiens peuvent apprendre à reconnaître l’odeur de la truffe! Je vais peut-être en adopter un finalement !
 
 
Récemment, j’ai participé à un concours de recettes à la truffe. J’avais très envie de proposer une recette qui sorte la truffe de ses habituelles recettes de luxe. Je voulais au contraire la proposer dans un plat rustique, simple, voire même un repas de fast-food! J’ai pensé au croque-monsieur, un snack que j’adore car je le trouve terriblement réconfortant et gourmand! Bien sûr, je ne voulais pas simplement étaler de la truffe entre le jambon et le fromage, mais revisiter un peu ce classique.
 
A la base du croque-monsieur, il y a le pain de mie. J’en ai pris un bien moelleux chez mon boulanger. J’ai choisi le le rouler de le paner, et de le garnir d’un fromage qui change un peu, qui fonde bien, mais pas trop fort pour laisser la place à la truffe.
 
 
Pour le service, j’ai accompagné ce croque monsieur d’une salade assaisonnée d’une vinaigrette à la truffe, de deux condiments très parfumés, et d’une purée de topinambours à la noisette. Tout était très bon, mais la star, c’était indubitablement le croque monsieur, à la fois croustillant, fondant, et délicatement parfumé à la truffe! J’en aurais mangé trois fois plus si j’avais pu!
 
 
P.S. : S’ils vous reste de la truffe, surtout ne gâchez pas, et enchaînez avec ces pâtes à l’huile de truffe, crème au poivre et pecorino!
 
Croque monsieur revisité à la truffe et purée aux noisettes

Quantité ou nb de personnes: 2

Ingrédients

    Pour la crème de raifort et pomme granny
  • 45  g de pomme golden
  • 20 g de raifort frais ou en purée
  • 40 g de crème fraîche
    Pour le chutney de légumes au curry
  • 200 g de betterave
  • 100 g de chou rouge
  • 200 g de potiron
  • 1 oignon rouge 
  • 2 gousses d'ail
  • 1 pomme golden
  • 20 cl d'eau
  • 10 cl de vinaigre de cidre
  • 100 g de sucre
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 1 c. à c. de curry noir
    Pour la purée
  • 250 g de pommes de terre
  • 250 g de topinambour
  • 2 c. à s. d'huile de noisette (+ un filet pour la présentation à l'assiette) 
  • 10 cl de lait de noisettes tiède
  • 10 noisettes concassées
  • Sel, poivre
    Pour la salade truffée
  • 50 g de jeunes pousses d'épinard
  • 1 échalote
  • Les zestes d'un citron
  • 3 c. à s. de vinaigrette à la truffe
    Pour les croque monsieur (2 rouleaux)
  • 2 tranches de pain de mie 
  • 2 tranches de tomme de brebis (50 g)
  • 2 échalotes
  • 10 g de beurre 
  • 1/2 c. à c. d'huile 
  • 1 à 2 tranches fines de truffe coupée(s) en lamelle
  • 1 c. à s. de crème fraîche
  • 1 c. à s. de moutarde
  • 10 g de chapelure
  • 10 noix de cajou à la truffe
  • Huile de tournesol 
  • Sel, poivre

Préparation

    Pour la crème de raifort et pomme granny
  1. Coupez la pomme en dés très fins. Réduisez le raifort en purée si vous l'achetez frais et mélangez avec la crème, assaisonnez avec du sel.
    Pour le chutney de légumes au curry
  1. Épluchez et coupez en dés tous les légumes  Faites mariner tous les ingrédients dans un saladier pendant environ 2 heures.
  2. Versez dans une casserole à fond épais. Faites cuire à feu doux et à couvert jusqu’à obtention d’une consistance de marmelade soit 2 heures environ, en mettant de l'eau qund nécessaire pour que le mélange reste humide et n'attache pas. Quand il vous paraît suffisamment épais, mixez légèrement au mixeur plngeant pour homogénéiser l'ensemble, mais sans obtenir une purée trop lisse. Mettez en bocaux et réservez.
    Pour la purée
  1. Épluchez et couper les pommes de terre et le topinambour en dés.
  2. Mettez dans deux casseroles de l'eau froide et du gros sel et déposez-y les pommes de terre et les topinambours  Mettez à cuire, et prolongez pendant 20 à 25 minutes selon la taille des pommes de terre et des topinambours.
  3. Après cuisson, égouttez-les et mettez-les dans un saladier puis écrasez-les à la fourchette.
  4. Ajoutez l'huile, le sel, le poivre et mélangez.
  5. Incorporez doucement le lait de noisettes tiède. Remettez sur le feu et mélangez jusqu'à ce que la purée ait la bonne texture, soit quelques minutes.
  6. Concassez les noisettes.
  7. Au moment de servir, rajouter un filet d'huile de noisette et les noisettes en morceaux par dessus.
    Pour la salade truffée
  1. Émincez l'échalote. dans un saladier, mélangez l'échaote les pousses d'épinard, les zestes de citron et la sauce aux truffes. Disposez dans deux assiettes.
    Pour les croque monsieur (2 rouleaux)
  1. Enlevez les croûtes de votre pain de mie.
  2. Émincez les 2 échalotes  et faites les revenir 5 minutes environ à la poêle avec 5 g de beurre 1/2 c. à c. d'huile. Elles doivent être translucides mais ne pas brûler. 
  3. Avec un rouleau a pâtisserie, aplatissez les tranches de le pain de mie, posez-les sur du film transparent alimentaire. 
  4. Disposez sur chaque tranche de pain un peu de beurre puis déposez les tranches de fromage, la truffe coupée en fines lanières et enfin, les échalotes.
  5. Roulez en serrant bien dans le film pour former deux boudins et réserves au réfrigérateur 20 minutes minimum.
  6. Mélangez la moutarde et la crème fraîche dans un petit récipient. Mixez les noix de cajou avec la chapelure et déposez ce mélange dans une assiette creuse.
  7. A l'aide d'un pinceau, badigeonnez l'extérieur de chaque roulé d'une fine couche du mélange moutarde crème fraîche, y compris les extrémités, puis passez-les dans la chapelure.
  8. Faites  frire dans une huile chaude mais pas fumante. Retirez quand ceux ci sont dorés.
  9. Coupez les roulés en deux et disposez-les dans chaque assiette. Accompagnez de la purée de noisettes et d'une cuiller des deux condiments.

Mini boulettes de fromage

Voilà Pâques qui approche, avec son fameux repas de famille! A cette occasion, je vous propose une petite recette très simple. Tout le monde apprécie les boules de chèvre couvertes de raisins secs ou d’herbes que l’on trouve chez le fromager… Je vous propose de miniaturiser ce concept, et de le décliner avec des fromages différents. Tout ce qui est mignon est appétissant, et cela permet à chacun d’avoir sa portion et de goûter chaque parfum s’il le souhaite. J’ai donc fait 3 parfums différents de petites boules de fromage, une au gruyère une à la feta et une au chèvre. C’est très simple et vous pouvez toujours personnaliser les saveurs à votre goût, que ce soit en changeant les fromages ou les enrobages!
 
 
Ces petites boules vont pouvoir remplacer le plateau de fromages, ou vous aider à le garnir, c’est vous qui voyez! Vous pouvez aussi prévoir cette recette à l’apéritif, en ajoutant des cure-dents dans chaque boule pour les attraper sans s’en mettre plein les doigts. Une autre alternative sympa serait de disperser ces mini boules de fromage sur une salade pour lui donner un aspect vraiment festif.
 
Alors si on vous demande d’apporter quelque chose à Pâques, ou si vous organisez ce repas vous-même – faites-vous plaisir (et aux autres invités) en réalisant ces mini-bouchées au fromage! Elles ne nécessitent que quelques ingrédients et un minimum d’effort pour une présentation vraiment chouette et une saveur au top!
 
 
 
P.S. : Si vous cherchez une autre idée pour votre apéritif de Pâques, essayez ces petites fleurs au saumon et tzaziki!
 

Mini boulettes de fromage

 
Boules au persil et à l’ail
 
Pour 10 boules
 
  • 250 g de creamcheese
  • 50 g de gruyère râpé
  • ½ c. à c. de poudre d’ail
  • ½ c. à c. de sauce Worcestershire
  • 3 c. à s. de persil haché
  • Sel
Mélangez le cream cheese, le gruyère râpé, la poudre d’ail et la sauce Worcestershire. salez. Déposez le persil haché dans une assiette. Formez 10 petites boules avec le fromage et roulez-les dans le persil.
 
Boules au chèvre et pavot
 
Pour 10 boules
 
  • 165 g de chèvre frais
  • 3 c. à s. de pavot
Déposez le pavot dans une assiette. Formez 10 petites boules avec le chèvre frais et roulez-les dans le pavot.
 
Boules a la feta et sésame
 
Pour 10 boules
 
  • 165 g de feta
  • 5 c. à s. de graines de sésame noir
  • 2 c. à s. d’herbes de Provence
  • 2 c. à s. de crème fraîche
 
Mixez la feta et la crème fraîche. Ajoutez les herbes de Provence. Déposez les graines de sésame dans une assiette. Formez 10 petites boules avec le fromage et roulez-les dans les graines de sésame.
 
 
 

Gratin de pâtes aux saucisses fumées et reblochon

Je n’ai jamais aimé les mois froids à proprement parler, mais ma consolation au froid est bien sûr la cuisine riche et réconfortante que l’on s’autorise à manger durant ces longs mois! Quand il fait vraiment frisquet, je ne pense qu’à me jeter sur mon canapé, enfiler mes pantoufles en laine, ajouter un gros pull ET une couverture, puis manger un bon gros plat bien chaud! Êtes-vous comme moi à ce sujet? Si oui, alors ce gratin de pâtes pourrait bien vous plaire!
 
Je ne connais pas de plat plus réconfortant que le gratin de pâtes. Connaissez-vous une seule personne qui n’aime pas ça? Même les enfants en redemandent! C’est un peu le plat qui vous garantit que tout le monde va manger son repas sans broncher!
 
 
Quand il s’agit de gratin de pâtes, quel genre de pâtes préférez-vous? Papillons? Torsades? Coquillettes? Je pense que sont toutes de bonnes options. Pour ce gratin aux saucisses, j’ai décidé de prendre des macaroni, mais vous pouvez bien sûr changer suivant ce que vous avez dans vos placards.
 
Côté fromage, le gratin de pâtes est souvent au gruyère, mais ici je l’ai enrichi avec du reblochon, autant se faire plaisir tant qu’il fait froid! Le reblochon se marie très bien avec les saucisses au passage.
 
J’ai fait une sorte de chapelure un peu originale, en écrasant des tortillas chips au fromage. Ce n’est certes pas très traditionnel, mais c’est très bon! Si vous n’en avez pas, une chapelure classique fera aussi bien l’affaire.
 
 
Enfin, parlons de la saucisse. Dans ce gratin, j’ai  mis de la saucisse fumée. Je voulais éviter quelque chose de trop épicé, comme du chorizo, pour que les petits puissent en manger aussi, notamment ma fille qui adore les saucisses!
 
Au final, vous pourriez tout à fait modifier ce gratin de pâtes, que ce soit en changeant les forme des pâtes, le type de saucisse ou encore le le fromage. je suis sûre que ça serait bon dans tous les cas! Le gratin de pâtes est un plat impossible à rater, ou presque.
 
  
 
 

Gratin de pâtes aux saucisses fumées et reblochon

 
  • 2 grosses saucisses fumées à cuire
  • 450 g de macaroni
  • 1 oignon
  • 80 g de gruyère râpé
  • 100 g de reblochon
  • 130 g de crème fraîche
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence + 1 c. à c. 
  • 12 tortillas chips au fromage
 
Faites cuire les macaroni al dente à l’eau. égouttez-les et mélangez-les avec la crème fraîche, une cuiller à soupe d’herbes de Provence, le reblochon en dés, 50 g de gruyère râpé, du sel et du poivre.
 
Émincez l’oignon et coupez les saucisses en rondelles, faites revenir à la poêle 10 minutes environ, la saucisse doit être dorée.
 
Préchauffez le four  à 180°C.
 
Ajoutez les saucisses et les oignons aux pâtes, mélangez et mettez dans un plat.
 
Saupoudrez du gruyère restant, de la cuiller à café d’herbes de Provence restante, et des chips écrasées en petits morceaux.
 
Enfournez pour 15 minutes environ.