Archives par mot-clé : épinards

Que manger en juin?

Nous voici déjà en juin! C’est le mois de l’été et un de ceux où il y a le plus de choix!
 
Voici donc mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois! Comme depuis ce début d’année, je vous propose mes meilleures recettes (selon moi), à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci! 
 

🥝 Côté fruits : 

 
Cerise : Daïquiri à la cerise
  
Fraise : Tiramisus fraise framboise
 
Framboise : Tarte bakewell amandes framboises
Groseille : Cobbler rhubarbe groseilles
 
Melon : Salade melon, feta, cocombre
 
 
 
Pêche : Pudding au pain pêche abricot

🍠 Côté légumes : 

 
Tomate : Clafoutis aux tomates et polenta
 
 
Aubergine  : Aubergines à la turque
 
 
Concombre : Concombre écrasé
 
Courgette : Gratin de courgettes, tomates et menthe
 
Petit pois : Purée de petits pois et scones à la pistache
 
Poivron : Maïs au chèvre et poivron

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les apéros à rallonge en terrasse
– Les premiers barbecues
– Les salades en tous genres
 
Et vous, vous aimez manger quoi en juin?

Carrot cake salé à la mimolette et au cumin

J’ai toujours été fan de carrot cake, et j’en ai déjà testé quelques variantes différentes, qui me rendent toutes encore plus amoureuse de ce gâteau. Il y a par exemple le gajjar halwa, le gâteau de carottes indien, qui est tout simplement divin. A force, j’avais fini par me dire que j’avais tout testé dans le domaine du carrot cake, car les recettes que j’ai trouvées sont si bonnes que je ne vois plus de raison d’essayer d’en faire une encore meilleure!
 
Mais c’était sans compter sur la créativité des blogueuses que je lis régulièrement! En navigant sur le blog  Recettes gourmandes by Kelou, j’ai vu qu’elle avait publié un carrot cake… Salé! Et là, je me suis demandé pourquoi je n’y avais pas pensé avant! Le côté moelleux et légèrement sucré de la carotte ne peut que très bien fonctionner dans un cake salé! Dès que j’ai eu l’occasion, je l’ai donc réalisé, et je n’ai pas été déçue. J’ai un peu adapté sa recette, car j’essaye de consommer moins d’œufs donc je les ai substitués par du yaourt. Ce fut parfait!
 
 
La texture rappelle vraiment le carrot cake sucré, c’est à dire une texture bien moite et moelleuse comme on l’aime. L’ensemble est parfumé grâce à la mimolette, nous avons eu du mal à ne pas manger tout le cake à deux sur un seul repas!
 
 
Si vous voulez réaliser ce carrot cake salé, proposez-le en repas du soir avec une salade ou une bonne soupe, pourquoi pas de fanes de carottes pour faire d’une pierre deux coups. Vous pouvez aussi le servir lors d’un brunch pour accompagner des œufs brouillés. Vous pouvez enfin l’accompagner d’une petite sauce aux herbes si vous aimez, mais ce n’est pas indispensable, car il n’est pas sec du tout!
 
Ce cake fait une recette de base fantastique et délicieuse à partir de laquelle vous pouvez varier les ingrédients en fonction de ce que vous avez envie de manger, ce qui est disponible ou ce qui est en saison.  Essayez par exemple de l’adapter en y mettant des épinards et de la muscade, du poulet et du curry,  du saumon et de l’aneth,  des tomates séchées… Vous pouvez également expérimenter avec des huiles différentes par exemple, un mélange d’huile de colza et de noisette, ou d’huile de pépins de courge.  N’hésitez pas à ajouter des herbes pour plus de saveur. Les herbes fraîches seront toujours meilleures, mais faites avec ce que vous avez!
 
  
 
Carrot cake salé à la mimolette et au cumin

Quantité ou nb de personnes: Pour 1 cake

Ingrédients

  • 220 g de farine
  • 1 yaourt brassé
  • 8 cl d''huile d'olive
  • 10 cl de lait de riz
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à c. de sel
  • 200 g de carottes
  • 125 g de mimolette
  • 1 c. à s. de cumin en poudre
  • 2 c. à s. de graines de tournesol

Préparation

  1. Allumez le four à 180°C.
  2. Épluchez les carottes.
  3. Râpez les carottes et la mimolette.
  4. Mettez le yaourt dans un saladier et battez-le.
  5. Ajoutez le lait et l'huile d'olive et battez à nouveau.
  6. Versez la farine, le sel, le bicarbonate et le cumin en poudre et mélangez rapidement.
  7. Ajoutez la mimolette, les graines de tournesol et les carottes râpées et mélangez de nouveau.
  8. Versez la pâte dans un moule à cake.
  9. Parsemez sur le dessus des graines de tournesol supplémentaires.
  10. Enfournez pour 45 à 50 minutes.
 
Source d’inspiration :
http://www.recettesgourmandesbykelou.com/2017/09/cake-sale-carotte-mimolette-cumin.html

Que manger en mai?

Voilà le joli mois de mai! Côté fruits, c’est toujours un peu léger, mais côté légumes on retrouve quelques petits nouveaux qui font plaisir! Et bien sûr, on apprécie retour des beaux jours, et c’est tout ce qui compte!
 
Voici donc mon récapitulatif des fruits et légumes de saison pour le mois! Comme depuis ce début d’année, je vous propose mes meilleures recettes (selon moi), à essayer si vous voulez manger de saison ce mois-ci! 
 

🥝 Côté fruits : 

 
 
 
Citron : Gâteau fondant au citron et sucre perlé
  
Rhubarbe : Crumble pommes rhubarbe amandes
 

🍠 Côté légumes : 

 
kyopolou-3
Aubergine : Kyopolou, une spéicalité d’Albanie
 
burger-rose-chevere
Betterave  : Burger rose chèvre, saumon, betterave
 
 
sirop-concombre-2
Concombre : Sirop de concombre, ça peut sembler bizarre mais j’adoooore!
 
mug-cake-epinard-chevre
Epinard : Mug cake chèvre épinards et saumon fumé
 
philly2
Laitue : Philly cheese steak, oui je sais j’abuse!
 
egg-salad-radis-noir-3
Radis : Salade d’œufs au radis noir

🧀Autres plaisirs du moment : 

– Les apéros à rallonge en terrasse
– Les premiers barbecues
– Les salades en tous genres
 
Et vous, vous aimez manger quoi en mai?

Tajine de boulettes aux lentilles

Les saveurs des tajines sont parmi mes préférées : des épices mijotées doucement dans une délicieuse sauce tomate, il n’en faut pas plus pour me régaler! Je n’ai pas de plat à tajine, mais j’avais très envie de retrouver ces saveurs, en les adaptant à ma sauce pour obtenir une recette saine qui évoque la cuisine d’Afrique du Nord. Le résultat que j’ai obtenu est hyper satisfaisant : des boulettes de lentilles au sésame, de la sauce tomate, des épinards et une délicieuse odeur de ras el hanout… Il y a de quoi plonger la tête dans le plat quand il sort du four!
 
Je vous préviens, c’est le genre de plat qui se prête à faire une belle quantité d’avance et à en manger à répétition pendant toute la semaine. J’ai servi ce tajine avec du couscous et beaucoup de sauce tomate, mais j’ai aussi réutilisé certaines des boulettes dans des wraps et ce fut super bon. Si vous avez des restes, vous pouvez aussi essayer de les utiliser dans des salades ou dans des sandwiches, ça sera parfait. 
 
 
Ne soyez pas rebutés par ce qui peut sembler une longue liste d’ingrédients, la plupart d’entre eux sont des épices ou des basiques qui, j’en suis sûre, se cachent dans vos placards, vous suppliant de les utiliser!
 
J’ai obtenu mon ras el hanout rouge chez l’Étal des épices. C’est un enchantement rien qu’à sentir. Il est à la fois parfumé et équilibré, je l’adore. C’est un mélange plein de saveur mais pas trop piquant, bien qu’il soit plus pimenté que le ras el hanout jaune. Il contient principalement du piment doux, de la coriandre, du carry, du laurier, du curcuma, du fenugrec et du piment fort.
 
 
Un tajine est un plat berbère souvent utilisé dans la cuisine nord-africaine. Il est traditionnellement fait d’argile. La partie inférieure est circulaire avec une base plate, et le couvercle est en forme de dôme avec un petit trou au bout, pour maintenir la condensation au fond pendant la cuisson, ce qui conserve le plat bien moelleux et parfumé.  Vous l’aurez compris, la cuisson en tajine est une cuisson à couvert, donc si comme moi vous n’avez pas de plat à tajine, il vous faudra un plat allant au four avec un couvercle, ou alors, vous pouvez couvrir votre plat de papier aluminium. Laissez juste une petite aération comme c’est le cas avec le plat à tajine.
 
  
P.S. : Si vous voulez une autre idée pour utiliser du ras el hanout, jetez un œil à ce pide turc!
 
 
La recette se trouve ici!

Spécialité d’Inde : Paneer lababdar

 C’est un plat « façon restaurant » que je vous propose aujourd’hui, car c’est dans mon restaurant indien favori que je commande régulièrement du paneer lababdar. Avez-vous déjà entendu parler de ce plat? Le paneer lababdar est une recette indienne végétarienne à base d’un fromage indien, le paneer, de tomates et de noix de cajou. Comme je mange peu de viande, je m’en régale assez souvent dans les restaurants indiens, en alternance avec le palak paneer qui est aux épinards. A force de me dire à chaque fois que c’est un délice, je me suis dit que je devais essayer d’en faire moi-même pour voir!
 
 
La seule difficulté était de trouver du paneer, un fromage frais indien délicieux qui est la base de ce plat comme son nom l’indique! Par chance, il y a une super épicerie asiatique à Lille où on trouve du paneer toute l’année. Mais il est aussi possible d’en réaliser maison quand on n’en trouve pas, ce que j’ai testé aussi, je vous en reparlerai une autre fois!
 
Au delà des ingrédients à trouver, cette recette est très simple et vaut la peine d’être essayée. La longue liste d’ingrédients peut vous inquiéter, mais ce sont surtout des épices, indispensables pour obtenir ce parfum si subtil! 
 
 
Au goût, c’est un véritable régal, à la fois parfumé et très crémeux. L’oignon revenu dans le beurre (ou mieux, du ghee si vous en trouvez) ainsi que les épices  parfument la sauce tomate acidulée et mettent en valeur le goût léger du paneer… C’est pour moi une des meilleures recettes au curry de tous les temps! Si vous le tentez, je suis sûre que tous les membres de votre famille vont adorer. 
 
Ce plat est très crémeux, c’est presque plus une sauce qu’un plat en fait, alors servez-le avec des pains indiens comme les naans, les chapatis ou les rôtis, ainsi que du riz cuit à la vapeur.
 
  
 
Spécialité d’Inde : Paneer lababdar

Quantité ou nb de personnes: 4

Ingrédients

    Pour la sauce :
  • 250 g de tomates mûres hachées
  • 12 noix de cajou
  • 1 cm de gingembre haché
  • 3 gousses d'ail hachées
  • 12 cl d'eau
  • 1 gousse de cardamome verte ouverte
  • 2 clous de girofle
    Pour le reste de la recette:
  • 300 g de paneer
  • 2 gros oignons émincés
  • 1 feuille de laurier
  • 1 à 2 piments verts émincés
  • 1/2  c. à c. de cumin
  • 1/2 c. à c. de coriandre en poudre
  • 1/2 c. à c. piment rouge en poudre
  • 1/4 de c. à c.  de garam masala
  • 5 cl de crème liquide
  • 1 c. à c. de graines de fenugrec moulues
  • 45 g de beurre
  • 1/2 c. à c. de sucre
  • 25 à 30 cl d'eau
  • Sel
    Pour le service :
  • 1 c. à s. de coriandre hachée
  • 1 cm de gingembre émincé

Préparation

  1. Mettez dans une casserole les tomates hachées, les noix de cajou, 1 cm de gingembre haché, 3 gousses d'ail hachées, la graine de cardamome ouverte pour libérer les graines, 2 clous de girofle et 12 cl d'eau dans une petite casserole. Laissez mijoter ce mélange sur une faible flamme pendant 10 minutes environ jusqu'à ce que les tomates soient ramollies.
  2. Si l'ensemble se dessèche alors que les tomates ne sont pas encore ramollies, ajoutez 2 à 3 cuillères à soupe d'eau et continuez à cuire.
  3. Laissez ce mélange refroidir puis mixez pour obtenir une pâte lisse, sans aucun morceau. Vous pouvez ajouter un peu d'eau si nécessaire. Réservez.
  4. Faites chauffer 30 g de beurre dans une casserole.
  5. Faites revenir les oignons avec la feuille de laurier en remuant régulièrement, jusqu'à ce que les oignons soient bien dorés. Ajoutez alors le mélange tomates-cajou-épices.
  6. Ajoutez le cumin, la coriandre et le piment rouge en poudre et faites sauter puis ajoutez l''eau. Remuez bien et ajoutez le ou les piments suivant votre goût.
  7. Laissez la sauce arriver à ébullition. puis assaisonnez avec le sel et le sucre. Ajoutez alors le paneer coupé en dés. Laissez mijoter pendant environ une minute.
  8. Saupoudrez le fenugrec et le garam masala. Remuez à nouveau et laissez mijoter pendant une minute.
  9. Enfin, ajoutez la crème liquide et les derniers 15 g de beurre . Coupez le feu et remuez bien.
  10. Servez sur du riz, et saupoudrez par dessus de la coriandre fraîche hachée et le gingembre râpé.
 
Source d’inspiration :

Potpie au poulet, bière et légumes verts

La Saint Patrick approche! A cette occasion, j’ai une recette ultra réconfortante pour vous! Je vous ai concocté une tourte, ou « potpie » irlandaise au poulet et à la bière! Miam, miam et triple miam! C’est une recette de confort food par excellence, combinant deux incontournables à mes yeux : la bière et le fromage! Ajoutez à cela de la pâte feuilletée, et vous obtenez un super repas!

Le résultat est délicieux, la garniture est top, bien riche et crémeuse. Le goût du houblon reste subtil et la bière forme un très mélange parfait avec le cheddar. Il faut dire que ces deux là sont faits pour aller ensemble, comme dans le fameux welsch rarebit, un de mes plats favoris!

 

Ce plat est parfait si vous avez un reste de poulet rôti qui traîne au congélateur. C’est l’excuse parfaite pour le réutiliser et le sublimer! Cette recette peut aussi se réaliser avec un reste de dinde. Si vous n’en avez pas, vous pouvez acheter des blancs de poulet mais cuisez-les avant de les mettre dans la tourte.

Vous faites quoi pour la Saint- Patrick? Si vous n’avez encore rien planifié, profitez-en pour vous régaler avec cette tourte, vous allez adorer!

 

 

Potpie au poulet, bière et légumes verts

  • 2 pâtes feuilletées
  • 300 g de poulet rôti ou de blanc de poulet cuit
  • 5 tranches de bacon 
  • 100 g d’épinards
  • 100 g de haricots plats coupés
  • 125 g de petits pois
  • 10 cl de bière
  • 35 g de cheddar râpé
  • 8 œufs
  • 2 c. à s. de ciboulette émincée
  • 4 c. à c. de crème fraîche
  • 1 c. à s. d’huile
  • 1 oignon émincé finement
  • 1 gousse d’ail
  • Sel, poivre

Étalez une pâte feuilletée dans un moule à bords hauts.
Faites cuire les épinards et les haricots plats avec du sel, du poivre, la gousse d’ail épluchée et écrasée pendant 12 minutes dans 10 cl d’eau. Ajoutez les petits pois et prolongez d’une 1 minute. Égouttez l’ensemble.
Battez les œufs en réservant un jaune pour la dorure, avec la crème, la ciboulette, le cheddar, du sel et du poivre.
Faites revenir le bacon et l’oignon pendant 5 minutes dans l’huile puis ajoutez le poulet cuit, mélangez, ajoutez alors la bière et prolongez la cuisson de 5 minutes jusqu’à évaporation. Ajoutez ce mélange aux œufs ainsi que les légumes et mélangez le tout.

Préchauffez le four  à 180°C. 

Déposez le mélange à l’œuf dans la pâte feuilletée, couvrez avec la deuxième pâte en appuyant bien sur les bords pour les souder.
Dorez la pâte avec le jaune que vous aurez gardé mélangé à une cuiller à soupe d’eau.

Faites cuire 45 à 55 minutes. Servez bien chaud.

 

Comment organiser une crêpes party?

Photo Pug Girl@Flickr
 
La chandeleur approche! Que diriez-vous d’organiser une crêpes-party en famille ou entre amis ? C’est ma façon préférée de déguster des crêpes puisque chacun met ce qu’il veut dessus comme il en a envie, sans compter que c’est assez peu de travail. On commence avec des crêpes salées puis on ramène des garnitures sucrées pour finir de s’exploser le ventre… Si ça vous tente, suivez mes conseils et idées pour faire de ce moment festif un repas complet, savoureux et qui plaira à tout le monde !
 

La pâte à crêpes

Il existe de nombreuses recettes. De mon côté, je n’aime pas passer trop de temps à cette étape. Je fais donc une recette neutre que j’utilise de l’entrée au dessert. Si vous avez du courage, vous pouvez faire deux pâtes différentes, par exemple une au sarrasin type galette bretonne pour le plat, et une sucrée au rhum en dessert.
 

La réalisation des crêpes

La meilleure solution est l’appareil multi-crêpes. Ça vous évite de cuire les crêpes à l’avance et c’est très ludique pour les enfants. Comptez une plaque par personne. Si vous n’avez pas d’appareil adapté, cuisez à l’avance de petites crêpes et réservez-les au chaud, pour cela je les mets dans un four à 35°C avec un bol d’eau chaude.
 
 Photo torbakhopper@Flickr

Côté salé :

L’idéal est de proposer un assortiment qui comprend des protéines, des produits laitiers et surtout, des légumes. Voici ce que je mets en général à disposition sur ma table, que vous pouvez compléter suivant vos goûts.
 
  • Du salami
  • Du gruyère râpé
  • De la mozzarella
  • Des herbes de Provence
  • Des olives noires hachées
  • De la crème fraîche
  • Du reblochon ou de la raclette
  • Du jambon cru
  • Du jambon blanc
  • Des pommes de terre cuites
  • Des knacks coupées en rondelles
  • Du chorizo
  • Du chèvre
  • Des champignons boîte
  • Des oignons émincés
Suivant vos goûts, vous pouvez ajouter du saumon fumé, des lardons cuits, des épinards hachés, du bleu, des œufs de caille…
 

Côté sucré :

On pense très souvent au sucre, à la confiture, ou à la pâte à tartiner. Le top, c’est d’y ajouter quelques fruits de saison coupés en dés pour équilibrer le tout. Voici la liste de mes ingrédients favoris :
 
 Photo Abi Porter@Flickr
 
  • Du coulis de chocolat
  • De la pâte à tartiner
  • Du sucre
  • De la confiture
  • De la cassonade
  • Des rondelles de banane
  • Des dés de poire
  • De la sauce chocolat
  • De la crème de marrons
  • De la crème chantilly
  • Des mini smarties
  • Des mini schamallows
 Suivant vos goûts et ce que vous avez sous la main, vous pouvez ajouter du sirop d’érable, de la confiture de lait, des fruits secs, une boule de glace…
 
Photo jenn.b@Flickr

Pour accompagner :

J’aime proposer un gros plat de salade pour ajouter une touche de verdure et de fraîcheur au plat. En boisson, j’aime bien accompagner ce genre de repas de bière ou de cidre, mais du vin peut être sympa aussi, bien qu’il soit difficile de l’accorder vu le nombre d’ingrédients différents. Pensez à prévoir aussi du Champomy ou du jus de pomme pour ceux qui ne boivent pas d’alcool.
 
Voilà, vous savez comment va se dérouler ma Chandeleur! Si vous aimez ce genre de repas, n’hésitez pas à organiser des crêpes-party à n’importe quel moment de l’année, pour le simple plaisir de se retrouver entre amis ou en famille!

Mes recettes pour les amateurs d’œufs cocotte

Qu’existe-t-il de plus dingue qu’un œuf? Ça ne coûte rien, ça se cuisine en 5 minutes, ça s’accorde avec absolument tout, c’est l’aliment de base indispensable à avoir en permanence dans son frigo, et le meilleur allié des soirs sans idée! Sortez deux œufs, quelques restes du frigo, oui le bout de jambon qui s’ennuie là, et le morceau de fromage rabougri! Un peu de crème fraîche qui traîne ou au pire, de yaourt brassé quand on n’a que ça, et hop, la magie opère… C’est mignon, appétissant, et accompagné d’une soupe c’est le compagnon parfait des soirées légères mais gourmandes! Découvrez mes petits préférés qui je l’espère, vous donneront des idées!
 

 

oeuf-cocotte-chorizo3🍳 Oeuf cocotte tout simple au chorizo : Tout simple mais trop bon! 

oeuf-cocotte-vache-qui-rit2🍳 Oeuf cocotte à la vache qui rit : un must pour les enfants (et les grands)

oeuf-cocotte-puree-3🍳 Petite cocotte d’œufs et purée de légumes : pour une version un peu plus consistante


🍳 Oeuf cocotte aux épinards et stilton : pour les amateurs de sensations fortes


🍳 Oeuf cocotte raclette : le chouchou de l’hiver


🍳 Oeuf coulommiers cranberries : pour une version sucrée-salée toute en douceur

Flavour beans potion

Vous connaissez sans doute les Bertie Bott’s Flavour beans, les fameux bonbons issus de l’univers d’Harry Potter. Ce sont les bonbons les plus populaires du monde sorcier. Ils ressemblent visuellement à des jelly beans, mais il y a un « mais ». Chaque paquet contient des bonbons délicieux aux parfums tels que chocolat ou marmelade, mais aussi d’autres aux parfums dégoûtants et rien ne permet de savoir à l’avance sur quoi vous allez tomber!

Parmi les parfums dégoûtants, il y a vraiment tout et n’importe quoi, comme un parfum épinards, foie, tripes ou encore œuf pourri. Il existe également des saveurs qui ne sont pas des aliments réels comme le parfum herbe, saleté fermière, vomi, ou encore papier ou colle d’enveloppe.

On dit que Bertie Bott a créé ces fameux bonbons au milieu du 20ème siècle par erreur. Il prévoyait de faire des bonbons tout à fait standard mais a accidentellement fait tomber dans sa préparation des chaussettes sales. En découvrant le résultat, il a immédiatement reconnu le potentiel de vendre des bonbons qui comporteraient « un risque à chaque bouchée! ».

Si vous êtes comme moi fan de Harry Potter, vous avez sans aucun doute déjà reçu une boîte de Bertie Bott’s Every Flavour Beans dans votre panier de Pâques ou vos cadeaux de Noël. Comme ceux du monde magique, ils existent pour de vrai chez nous avec des parfums tout aussi dégoûtants que dans le film! J’ai deux boites d’avance chez moi mais je ne me suis pas encore aventurée à les goûter! Et vous, vous avez testé? Quel parfum avez-vous obtenu?

En attendant de me lancer, pour Halloween j’avais envie de créer un cocktail qui rappelle le goût de ces bonbons, en tout cas des « bons » parfums de ces bonbons! Ce cocktail façon bonbon sera idéal pour la soirée de distribution de bonbons d’Halloween!

Je n’ai pas fait fondre de bonbons directement, d’autant qu’il est impossible de savoir lesquels sont bons sans les goûter. J’ai préféré faire un mélange de saveurs un peu chimiques pour reproduire une saveur « bonbon ». Le résultat est assez réussi car il m’a semblé reconnaître le côté sucré et parfumé de ces haricots magiques!

J’ai quand même déposé des flavour beans dans le fond que l’on peut croquer à la fin du cocktail, c’est très joli Je vous laisse voir si vous prenez le risque de déposer des flavour beans ou si vous jouez la sécurité en déposant des jelly beans classiques!

Je profite de cette recette particulière pour faire un petit clin d’œil à un blog que j’aime beaucoup, dont le nom évocateur, Flavour beans, m’a donné l’idée de ce cocktail! C’est un blog beauté vraiment sympa, tenu par Alexane qui partage avec moi l’amour d’Harry Potter. Si vous cherchez des tests beauté et des tutoriels maquillée trop beaux, toujours présentés avec une pointe d’humour et sans se prendre trop au sérieux, c’est chez elle qu’il fait aller!

P.S. : Si vous cherchez des recettes sympa pour Halloween, j’en ai pas mal et notamment ces  frites de patate douce au curry!

Flavour beans potion

Par verre

  • 10 Flavour beans
  • 5 cl de vodka
  • 15 cl de limonade
  • 1 c. à c. de sirop de barbapapa
  • 1 c. à c. de sirop coco
  • 1 c. à c. de sirop grenadine
  • 4 glaçons

Mélangez la vodka et les sirops. Allongez de limonade et déposez les flavour beans dans le fond du verre. Ajoutez enfin les glaçons.

Stoemp aux épinards frais

Le froid commence à arriver, du moins pour la moitié nord de la France, et avec lui l’envie de plats qui tiennent bien au corps! J’ai la chance de vivre près de la Belgique et de profiter donc de leur délicieuse cuisine assez souvent. Lors d’un week-end à Bruxelles, j’avais notamment pu manger sur la grand place un stoemp (prononcez « stoump ») délicieux. Je ne pense pas que le restaurant était fameux, c’est rarement le cas sur les places touristiques comme celle-ci, mais ce plat est tellement simple et rustique qu’il faudrait le faire exprès pour le rater!
Pour ceux qui ne connaissent pas ce plat typiquement belge, il s’agit d’une sorte de purée composée de pommes de terre mélangées avec un ou plusieurs légumes. On trouve par exemple du stoemp aux carottes, aux poireaux, au chou… C’est un plat très facilement déclinable, il parait que l’on « stoempe » (transforme en purée) tout et n’importe quoi en Belgique!
C’est un plat très rustique mais tellement bon ! Chez moi, on a pour habitude de l’accompagner avec des saucisses, c’est comme cela qu’on me l’avait servi en Belgique et c’est délicieux, mais vous pouvez bien sûr changer l’accompagnement, essayez par exemple avec des œufs, du pain de viande ou des lardons!
Le stoemp que je vous propose aujourd’hui provient du blog Baba Kitchen. C’est un blog que j’aime lire très souvent, il regorge de bonnes idées, et notamment comme Barbara vit à Bruxelles, j’y fais souvent des trouvailles typiquement belges! Je dois dire que je n’ai pas été déçue avec ce stoemp. J’y ai retrouvé toute la saveur riche et rustique que j’aime dans ce plat!

Stoemp aux épinards frais

Pour 2 personnes
  • 1 oignon
  • 300 g d’épinards frais
  • 800 g de pommes de terre moyennes
  • 50 g de beurre
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 2 c. à s. d’huile
  • Sel, poivre
Épluchez les pommes de terre, coupez-les en gros morceaux, faites-les cuire dans de l’eau salée jusqu’à ce qu’elles soient cuites mais encore un peu fermes.
Emincez l’oignon. Dans une grande cocotte, faites rissoler l’oignon dans de l’huile à feu doux 5 à 10 minutes pour qu’il devienne fondant mais pas brun.
Ajoutez les épinards frais, couvrez et laisser étuver quelques minutes.
Ajouter les pommes de terre dans la casserole d’épinards, salez, poivrez, noix de muscade, ajoutez 5 cl du jus de cuisson, couvrez et laissez chauffer l’ensemble à nouveau.
Lorsque le liquide est évaporé et le mélange commence à attacher légèrement dans le fond de la cocotte, écrasez au presse purée grossièrement, il doit rester des morceaux.
Ajoutez le beurre et un peu d’eau de cuisson si besoin d’allonger la purée, couvrez à nouveau et laissez reposer 5 minutes avant de servir.
Source d’inspiration :
Avec cette recette aux épinards, je participe à Cuisinons de saison !