Archives par mot-clé : épinards

Fruit de saison : le melon

Photo Kabsik Park @ Flickr
 
Chaque mois, je vous propose de découvrir un légume ou un fruit de saison et d’apprendre à bien le préparer, le choisir et le cuisiner! Ce mois-ci pour la fin de l’été (ou presque!), je vous propose de parler d’un des chouchous de la saison, le melon.
 
Le melon peut s’apprécier en entrée, dans les salades, ou sucré, en dessert, c’est un légume (oui oui!) très polyvalent. Normal qu’on l’adore! Voilà mes idées pour vous en régaler encore plus souvent.
Photo Sh4rp_i @ Flickr
 

Comment choisir un melon ?

 
Le melon est un délice mais à condition de bien le choisir Il existe des dizaines d’astuces, mais je dirais que pour ne pas se tromper, sa couleur doit être plus dorée que verte, il doit dégager une odeur forte et sucrée, et sa queue doit se détacher un peu quand on appuie dessus.
 
La bonne nouvelle à propos du melon est qu’il va continuer à mûrir. Donc, si vous choisissez un melon pas assez mûr au marché, ne désespérez pas! Laissez-le reposer pendant quelques jours et il devrait être prêt à manger.
 

Quand le melon est-il de saison?

Ce légume de la famille des cucurbitacées (comme la courgette, le potiron…) se trouve de juin à septembre. 

Comment conserver le melon ?

Le melon aime le frais, une cave ou un cellier feront parfaitement l’affaire. A défaut, le frigo conviendra également, notamment le bac à légumes, mais dans ce cas, emballez-le car il risque de parfumer tout ce qui se trouve à proximité!
 
Photo News21 – National @ Flickr
 

Comment préparer un melon ?

 
Il n’y a rien de compliqué puisqu’il suffit de le couper en tranches, puis de séparer la chair de la peau avec un couteau. Vous pouvez aussi investir dans une cuiller qui permet de couper des billes de melon pour composer de jolies salades ou salades de fruits.
Ensuite, le moyen le plus simple de consommer un melon est bien sûr tel quel : avec du porto en entrée, dans une salade, en dés en dessert… 
Mais le melon peut aussi se cuisiner : on peut le griller, le cuire en confiture, le confire…

Mes recettes favorites au melon 

Jus de melon, concombre et basilic

 

Salade de melon, feta et concombre

 
 

Confiture de melon

 
confiture-melon-3
 

Salade de melon, jambon serrano et noix de cajou

 
salade-melon-cajou-3
 

Cocktail melon miel et thym

 
limonade-melon-meil-thym
 

Peach & melon cobbler

 
peach-melon-cobbler
 

Sablés au melon, feta et pavot

 
sables-melon-pavot
 
C’est ensuite à vous – si vous souhaitez partager une bonne recette, dites-le moi!
 

Salades, toasts, bowls… Mes recettes healty faciles et gourmandes

L’été, on a envie de quitter les plats lourds et nourrissants pour se faire plaisir avec des recettes plus fraîches, colorées et pleines de légumes. Je vous propose ici ma sélection parfaite pour se régaler en se faisant du bien!

Salade de lentilles à la feta

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Toasts à la feta, miel et grenade séchée

Salade de melon, feta et concombre

Veggie chili bowl

Toasts au brie et à la grenade séchée

Salade de pois chiches et poivrons

salade-pois-chiche-poivron

Huevos rancheros taco bowl

Sweet potatoast au chèvre

Qu’est-ce que l’umami?

Connaissez-vous l’umami? J’ai découvert cette notion il y a quelques temps et j’ai eu envie de approfondir un peu plus et de vous en parler. Ce n’est pas une nouvelle variété de sushis, mais une saveur de base, au même titre que le salé, le sucré, l’acide et l’amer. Cela correspond au côté savoureux et indescriptible que l’on ressent parfois en manageant un plat… Il est principalement associé aux glutamates que l’on peut trouver par exemple dans la cuisine chinoise.
 
Photo fujiwara.tw @Flickr
 
Le mot « umami » signifie en japonais « agréable, savoureux » et c’est exactement ce qu’on est sensés ressentir en mangeant un aliment qui en contient.
 
Cette molécule est présente dans certains types d’aliments ou s’y développe avec le temps (c’est le cas des fromages qui vieillissent), ou encore, elle apparaît à la cuisson en ce qui concerne les viandes.
 

Photo Rich Roberts @Flickr
 
Comment reconnaître l’umami? C’est le goût « savoureux » que l’on retrouve dans les viandes ou les bouillons, ou encore dans les champignons comme les shiitake et qui donne, en général, envie de se jeter sur le plat ou de se resservir!
 
 
 

Photo Kurtis Garbutt @Flickr
 

 

Les aliments riches en umami

 
  • Viandes, viandes fumées
  • Poissons, crustacés
  • Légumes et notamment les champignons, les tomates mûres, le chou chinois, les épinards, ail , échalotes, oignons, poireaux
  • Thé vert
  • Produits fermentés et vieillis
  • Bouillons cubes de légumes
  • Levure de bière et levure maltée
  • Sauce soja, miso, tamari
  • Concentré de tomates, ketchup, tomates bien mûres
  • Jus de raisin, vin, vinaigre balsamique
  • Algues : nori, kombu, wakame…
 

A quoi sert cette saveur?

 
C’est celle qui met en valeur les ingrédients de vos plats, et leur donne un côté plus savoureux, une envie reviens-y comme on dit. usez et abusez-en dans vos plats pour leur donner du caractère!
 
Et vous, vous connaissiez l’umami? Utilisez-vous ces ingrédients pour donner du goût à vos plats?
 

Photo Lou Stejskal @Flickr

Lasagnes aux épinards, ricotta et mozzarella

Êtes-vous comme moi fan de lasagnes? J’ai l’impression que ce plat est tellement réconfortant et gourmand que je pourrais en manger tous les jours de la semaine sans me lasser! Bien que les plus célèbres soient à la bolognaise, c’est un plat que l’on peut facilement décliner avec des dizaines de saveurs, comme toutes les variétés de pâtes finalement!
 
 
Mes lasagnes favorites sont celles qui contiennent des légumes verts et beaucoup de fromage. C’est le cas de celles que je vous propose aujourd’hui, qui sont aux épinards et à la ricotta. Il y a également de la mozzarella, qui rend l’ensemble très fondant et parfumé.
 
 
J’aime inclure un belle quantité d’herbes dans mes lasagnes en général. Ma combinaison favorite est un mélange de basilic et d’origan, comme dans la recette que je vous propose aujourd’hui, mais vous pouvez varier suivant ce que vous avez dans vos placards…  Si vous en avez, n’hésitez pas à remplacer les herbes sèches par des herbes fraîches, notamment le basilic, qui est bien plus parfumé que dans sa version déshydratée.
 
Un des avantages des lasagnes est qu’elles peuvent se faire à l’avance et se cuire tranquillement pendant que vous prenez l’apéro, c’est un plat qui invite à prendre son temps et à profiter en quelques sortes! 
 
 
 
Lasagnes aux épinards, ricotta et mozzarella

Lasagnes aux épinards, ricotta et mozzarella

Ingrédients

    Sauce tomate
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 oignon moyen coupé en dés 800 g de tomates concassées en boîte 3 gousses d'ail hachées 3 c. à c. de basilic séché 2 c. à c. d'origan séché 2 c. à c. de persil séché
  • Sel, poivre
    Garniture
  • 300 g d'épinards frais
  • 400 g de ricotta
  • 150 g de mozzarella râpée
  • 100 g de parmesan râpé
  • 1 œuf
    Montage
  • 12 feuilles de lasagnes

Instructions

  1. Faites chauffer l'huile d'olive à feu moyen dans une casserole, ajoutez les oignons en dés et faites revenir jusqu'à ce que les oignons soient translucides.
  2. Incorporez les tomates concassées, l'ail haché, le basilic séché, l'origan séché et le persil séché.
  3. Couvrez avec un couvercle et laissez mijoter pendant au moins 20 minutes sur feu doux-moyen.Pendant que la sauce tomate mijote, préparez vos lasagnes selon les instructions sur le dos de l'emballage si elles nécessitent une précuisson.
  4. Une fois qu'elles sont terminées, égouttez-les et laissez-les tiédir sans es superposer entre elles pour éviter qu'elles collent.
  5. Préchauffez le four à 180°C.
  6. Préparez votre garniture en mélangeant ensemble les épinards, la ricotta, la moitié de la mozzarella, 2/3 du parmesan, et l'œuf.
  7. Mettez de côté.
  8. Une fois que les lasagnes ont refroidi au toucher, étalez-en 4 au fond du plat et par dessus, étalez un tiers du mélange à la ricotta uniformément. Versez 1/3 du mélange de sauce tomate par dessus.
  9. Recommencez l'opération deux fois jusqu’à avoir épuisé les feuilles de lasagne, la ricotta et la sauce tomate.
  10. Terminez par la mozzarella le parmesan restants sur le dessus.
  11. Faites cuire au four pendant 25 minutes, ou jusqu'à cuisson complète.

Pâtes aux légumes de printemps et huile de truffe

Vive le printemps, et la verdure qui réapparaît et bourgeonne un peu partout! En cette saison, j’aime que mes assiettes soient comme mon jardin : vertes et bien fournies! Je pense vous avoir déjà dit que mon jardin ressemblait à une jungle, ce n’est pas peu dire, mais il va en s’améliorant! Et puis l’avantage de ce genre de jardin, c’est qu’il plaît aux insectes et petits oiseaux en tous genres, j’apprécie de les voir passer devant ma fenêtre bien que je vive en pleine ville!
 
 
Aujourd’hui, c’est donc un plat plein de verdure que je vous propose : des petits pois, des haricots plats, des épinards… On voit que l’hiver est derrière nous! J’ai accompagné tout cela de fromage  « creamcheese » bien crémeux, de parmesan, mais aussi d’une petite touche d’huile d’olive aromatisée à la truffe. 
 
 
J’adore l’huile à la truffe car elle permet d’obtenir un goût intense de truffe, sans devoir investir le même budget! Avec deux petites cuillers, le plat est une vraie explosion de saveurs… C’est un incontournable de mes placards!
 
 
 
 
Pâtes aux légumes de printemps et huile de truffe

Portions : Pour 2 personnes

Pâtes aux légumes de printemps et huile de truffe

Ingrédients

  • 200 g de coudes rayés
  • 120 g de petits pois
  • 100 g de haricots plats
  • 100  g d'épinards en branches surgelés
  • 1 gousse d'ail émincée
  • 1/2 oignon émincé très finement
  • 1 échalote émincée très finement
  • 80 g de Philadelphia
  • 2 c. à s. de parmesan
  • 2 c. à s. d'huile de truffe
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Émincez l'oignon, les échalotes et l'ail.
  2. Coupez les haricots plats en tronçons.
  3. Faites bouillir les pâtes dans une quantité généreuse d'eau salée selon les instructions du paquet.
  4. Pendant que les pâtes cuisent, mettez dans une casserole les épinards, les haricots plats et l'ail avec 10 cl d'eau. 
  5. Faites cuire 12 minutes ces légumes.Arrêtez les pâtes dès que le temps est écoulé et égouttez-les.
  6. Au bout des 12 minutes, ajoutez aux légumes le Philadelphia , l'oignon, l'échalote et les petits pois, remuez et prolongez d'1 minute.
  7. Ajoutez ce mélange aux pâtes.
  8. Servez dans 2 assiettes, ajoutez 1 cuiller à soupe d'huile et 1 cuiller à soupe de parmesan par assiette en décoration.

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Avez vous déjà eu l’occasion de goûter le halloumi? Je vous en parlais très récemment ici… Voilà un moment que j’en entendais parler et que je voulais goûter ce fromage, et je me suis enfin  lancée récemment! La principale difficulté a été d’en trouver, et pour cela j’ai dû mener une enquête approfondie dans les commerces de ma ville! Mais maintenant que j’ai une adresse à Lille, je ne vais plus me gêner et en cuisiner à tous bouts de champs! 
 
Le halloumi est originaire de l’île méditerranéenne de Chypre. Le nom halloumi est protégé, et seuls les fromages fabriqués sur l’île de Chypre peuvent bénéficier de cette appellation. Mais il existe des fromages assez similaires au Proche-Orient, comme le hâlûm égyptien, ou le hellim turc. Si la tradition veut que le halloumi soit fabriqué à partir d’un mélange de lait de chèvre et de lait de brebis, il peut aussi intégrer du lait de vache. Le halloumi est conservé dans un emballage contenant un mélange de petit-lait, de saumure et de feuilles de menthe ciselées, qui aident à la conservation du fromage. 



D’aspect, ce fromage forme un bloc rectangulaire ferme et blanc. Il ressemble beaucoup à de la feta, mais la ressemblance s’arrête là. Le halloumi peut être dégusté nature, mais il est plus généralement employé en cuisine. Grâce à son point de fusion élevé, quand on chauffe ce fromage, sa texture se modifie, il devient moins ferme, sans qu’il ne fonde ou dégouline pour autant. Ça donne un fromage un peu élastique, mais croustillant à l’extérieur, la texture est vraiment très agréable! 
 
 
Très polyvalent, le halloumi est depuis longtemps un ingrédient incontournable pour les végétariens. On peut le servir dans des salades, en brochettes, grillé comme un steak en accompagnement d’un plat, ou encore le faire frire ou le cuire au barbecue. On peut bien sûr le mariner pour lui donner du pep’s, ou le paner!
 
Ici, j’ai fait griller le halloumi à la poêle et je l’ai parfumé d’une épice que j’utilise assez peu en cuisine et que j’ai eu le plaisir de redécouvrir grâce à l’Étal des épices, le fenugrec. Il existe en grains ou moulu, ici ce sont des grains que j’ai utilisés! Le Fenugrec a une saveur légèrement piquante. Moulu, il est utilisé dans les curry et les chutneys, tandis que les graines parfument notamment les plats de viandes orientaux. J’ai donc voulu me servir du fenugrec pour parfumer mon halloumi comme on le ferait avec une viande.
 
 
J’ai choisi de mettre à l’honneur ce halloumi au fenugrec dans un « bowl » qui regroupe plusieurs choses saines et super bonnes que j’aime manger. Il n’y a rien de complexe dans cette recette, elle regroupe juste certains de mes petits secrets de cuisine, comme la petite sauce au tahin que je fais à tous bouts de champ tellement je l’adore!
 
J’aime beaucoup la mode des bowls de ces dernières années. Enfin, en réalité, je trouve un peu bizarre d’inventer un mot comme « buddha bowl ou « power bowl », alors qu’en fait, ça ne consiste qu’à mettre des aliments dans un bol, ce que nombre d’entre nous faisaient déjà bien avant qu’on n’invente ce mot! Mais du coup, je dois bien admettre que j’aime ça, puisque que je l’ai toujours fait et je ne compte pas arrêter! 


J’ai toujours aimé le épinards, ici ils sont juste cuits pour les faire un peu tomber mais ils restent bien frais et c’est très bon comme ça! Ajoutez à cela un peu de courge butternut, un de mes légumes fétiches, et vous obtenez un plat au top!



Ce bol est un repas à la fois nutritif et vraiment délicieux. Il est parfait si vous voulez être en pleine forme! Je ne suis pas du genre à compter les calories, mais j’aime me nourrir d’aliments sains et goûteux! Mission accomplie!
 
 
P.S. : Si vous aimez le principe des bowls, celui-ci est top aussi! 
 
Buddha bowl aux épinards et halloumi

Portions : Pour 2 personnes

Buddha bowl aux épinards et halloumi

Ingrédients

    Pour la courge
  • 100 g de courge butternut
  • 1/2 c. à c. de fenugrec
  • 1 c. à c. de sirop d'agave
  • Sel, poivre
    Pour l'halloumi
  • 125 g d'halloumi
  • 1 c. à s. huile olive
  • 1 c. à c. de jus de citron
  • 1 c. à c. d'herbes de Provence
  • Sel, poivre
    Pour les épinards
  • 60 g de pousses d’épinards
  • 1 gousse d'ail émincée
  • 1 c. à s. d'huile  de coco
    Pour le millet
  • 100 g de millet
  • 2 c. à s. de raisins secs
  • 1 gousse d'ail émincée
  • Sel, poivre
    Pour la sauce tahin
  • 1 c. à s. de tahin
  • 2 c. à s. crème soja
  • 1 c. à c. de jus citron
  • Sel, poivre
    Pour le montage
  • 1 c. à s. graines de courge

Instructions

  1. Préchauffez le four à 180°C. Coupez votre courge butternut en tranches fines. Déposez-les sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé. versez par dessus une cuiller de sirop d'agave, et le fenugrec en grains. Salez et poivrez.
  2. Enfournez pour 15 minutes environ en surveillant la cuisson. réservez.
  3. Pendant ce temps, faites cuire le millet 10 minutes dans de l'eau bouillante salée. A la fin des 10 minutes, ajoutez les raisins secs et laissez le millet 10 minutes à reposer dans son eau de cuisson avant de l'égoutter.  Ajoutez l'ail haché, salez et poivrez.
  4. Dans un bol, mélangez le tahin, la crème de soja, le jus de citron, salez et poivrez.
  5. Faites revenir les pousses d'épinards à la poêle avec l'huile de oco et l'ail émincé finement
  6. Coupez l'halloumi en 6 tranches d'1/2 cm d'épaisseur environ. Salez et poivrez-le. Faites les cuire à la poêle avec 1 cuiller à soupe d'huile d'olive, pour qu'il soit doré sur chaque face. Lorsqu'il est cuit, versez dessus un file de jus de citron et une cuiller à café d'herbes de Provence.
  7. Dans chaque bol, déposez d'abord le millet. Coupez la courge butternut en triangles et déposez la sur le millet. A côté, déposez les épinards, l'halloumi, la sauce tahin, et saupoudrez les graines de courge par dessus.
 

Légume de saison : la rhubarbe

Photo regan76 @Flickr

En avril, on voit la rhubarbe fleurir sur les étals et dans nos jardins. Ce légume qui se prend pour un fruit est parfait dans les compotes, mais il peut aussi être utilisé dans le salé! Son petit goût acidulé peut dérouter mais lors qu’on sait la préparer, elle peut devenir délicieuse. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, suivez ce petit guide!

Comment choisir de la rhubarbe?

Les tiges doivent être croquantes, fermes et dodues et d’une belle couleur. Si les feuilles sont présentes, elles ne doivent pas être flétries ou trop abîmées.


Photo Emma Forsberg @Flickr

Quand la rhubarbe est-elle de saison?

On peut trouver de la rhubarbe dès janvier , mais dans ce cas, elle a été forcée et cultivée dans le noir. La vraie rhubarbe qui a poussé naturellement arrive sur les étals en avril et peut durer jusqu’à la fin de l’été.

Comment conserver de la rhubarbe ?

La rhubarbe fraîche et débarrassée de ses feuilles se conserve jusqu’à deux semaines au réfrigérateur. Elle se congèle bien , que ce soit crue ou cuite. Elle est également très bien adaptée à la réalisation de conserves, par exemple sous forme de compote. 


Photo Rebecca Siegel @Flickr

Comment préparer de la rhubarbe?

Lavez-la, coupez les deux extrémités des tiges et jetez les feuilles toxiques. Épluchez-la en tirant sur les « fils » extérieurs principaux. La rhubarbe est très acidulée et nécessite un sucrage pour être appréciée. Faites-la cuire à feu doux pendant 20 à 30 minutes avec un tout petit fond d’eau, en ajoutant du sucre au goût. Pour l’adoucir sans trop sucrer la recette, vous pouvez aussi utiliser du jus de pomme ou d’orange. 


Photo Rebecca Siegel @Flickr

Mes recettes favorites à la rhubarbe

 


Tarte rhubarbe, framboises et sucre perlé


Compote de pommes et rhubarbe


Tarte à la rhubarbe au miel de pissenlit


Cobbler groseilles et rhubarbe au muesli


Crumble rhubarbe

sirop-rhubarbe-3
Sirop de rhubarbe

crumb-cake-3
Crumb cake à la rhubarbe

cheesecake-fraise-rhubarbe
Cheesecake fraise rhubarbe

Légume de saison : l’épinard

Photo Stewart Butterfield@Flickr

L’épinard est un des légumes verts les plus délicieux, polyvalents et sains qui soit. A la crème, sautés avec de l’ail, en farce dans des raviolis… Il est impossible de ne pas l’aimer! Comme les épinards frais redeviennent de saison à l’approche du printemps, je vous partage aujourd’hui quelques conseils sur leur choix, leur conservation et leur préparation. 


Photo RebeccaDawson@Flickr

Comment choisir des épinards?

À moins d’être hors saison, choisissez-les frais plutôt que congelé. Si vous n’êtes pas nombreux, achetez une petite quantité car ils ne se conservent pas bien longtemps.  Mais gardez en tête qu’ils diminuent énormément à la cuisson : ils perdront plus de la moitié de leur volume! Cherchez des feuilles et des tiges fraîches et croquantes, et d’un beau vert vif, sans aucun signe de jaunissement.
Évitez les feuilles qui semblent endommagés, flétris, grignotés par les insectes.


Photo Rob Bertholf@Flickr

Quand les épinards sont-ils de saison?

Les épinards poussent bien en climat tempéré et sont donc faciles à trouver chez nous. Ils ont disponibles toute l’année en sachets, mais leur meilleure saison d consommation est de mars à septembre.

Comment conserver des épinards ?

Ne lavez pas les épinards avant de les stocker, l’exposition à l’eau accélérerait leur détérioration. Enveloppez les épinards dans un torchon propre et humide, puis dans un sac en plastique, enroulez-le bien autour des épinard en évacuant le plus d’air possible et réfrigérez-les  jusqu’à 5 jours.

Évitez de conserver les épinards cuits car ils ne se conserveront pas très bien.


Photo Rebecca Siegel@Flickr

Comment préparer des épinards?

Les épinards vendus en sacs ont été prélavés et ne doivent être rincés.
Les épinards achetés en bottes ou en vrac doivent lavés juste avant de les cuisiner.  Il faut être méticuleux car les feuilles et les tiges ont tendance à collecter le sable et la terre.
Avant de les laver, coupez les racines et séparez les feuilles. Placez les épinards dans un grand bol d’eau tiède et agitez les feuilles avec les mains, ce qui permettra à la saleté de se déloger. Égouttez les épinards, remplissez à nouveau le bol avec de l’eau propre et répétez ce processus jusqu’à ce qu’il ne reste plus de saleté dans l’eau, soit deux à trois fois sauf si vos épinards sont particulièrement sales. 

Utilisez l’essoreuse à salade pour éliminer l’excès d’humidité avant de les servir ou de les cuire.

Mes recettes favorites aux épinards

 


Samossas au saumon, épinards et petits pois


Gratin de pâtes aux choux de Bruxelles, épinards et cheddar


Stoemp aux épinards frais


Épinards bengali


Oeufs cocotte aux épinards et stilton

quinoasotto-champignons-3
Quinoasotto aux champignons, épinards et parmesan

curry-pois-chiches-epinards-23
Curry aux pois chiches et épinards

mug-cake-epinard-chevre
Mug cake saumon, chèvre, épinards

Champignons farcis au potiron et parmesan

Je ne sais pas vous mais moi j’adore faire des préparations farcies en cuisine! Que ce soient du potimarron farci, du chou farci, de la avocats farcis aux œufs, ou des champignons farcis au chorizo, je trouve que tout ce qui est farci est immédiatement ultra gourmand!
Et comme j’adore les champignons, cela m’a semblé une très bonne idée de les farcir à nouveau!
 
 
De saison, simple et absolument délicieuse, cette recette végétarienne propose une garniture inspirée de l’automne, à base de potiron mixé avec de l’échalote, du paprika et du parmesan. La purée de potiron se marie vraiment bien avec les champignons grillés. Elle donne à l’ensemble sa douceur typique et est bien relevée par le parmesan et les épices. C’est officiellement encore la saison des citrouilles et autres courges, alors il faut en profiter à fond! 
 
 
Rien de bien compliqué das ces petits champignons, mais ils sont hyper agréables à picorer à l’apéro! Ils seront parfaits pour une journée pluvieuse ou froide comme nous allons en avoir beaucoup ces prochaines temps, ou même un apéritif de fête si vous avez des végétariens à table !
 
 
 
Champignons farcis au potiron et parmesan

Portions : Pour 12 champignons

Champignons farcis au potiron et parmesan

Ingrédients

  • 12 champignons
  • 100 g de potiron cuit et mixé
  • 1 échalote
  • 1 pincée de paprika
  • 20 g de parmesan
  • 1 gousse d'ail
  • 2 c. à s. de chapelure
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Enlevez les queues des champignons. 
  2. Mixez-les avec tous les autres ingrédients sauf la chapelure.
  3. Déposez ce mélange dans les chapeaux retournés, saupoudrez de chapelure et mettez au four 10 minutes à 180°C.

Samossas au saumon, épinards et petits pois

Je ne sers pas souvent de saumon fumé, pourtant j’adore ça. Lors des fêtes, j’ai quand même tendance à en intégrer un peu dans notre menu. Plus jeune, je le mangeais simplement avec des toasts beurrés et un filet de citron, mais depuis que j’ai ce blog, je ne peux pas m’empêcher de chercher d’autres façons de le servir pour changer un peu! 
 
 
Aujourd’hui, je vous propose donc une façon sympa de servir du saumon fumé. J’adore les samoussas et je trouve qu’ils génèrent toujours un grand enthousiasme lors des apéros. A chaque fois que j’en amène, tout le monde s’exclame et se jette dessus! Le résultat est très gourmand et intègre un peu de légumes au passage. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est équilibré mais bon, c’est équilibré dans les saveurs au moins!
 
Ce qui est vraiment bien avec cette recette, c’est que vous pouvez être créatif en garnissant vos samoussas. Vous pouvez ajouter des oignons, d’autres légumes, des morceaux de pommes de terre, de la crème fraîche, ou encore des épices différentes comme du curry, de l’aneth, de la ciboulette… Vous l’aurez compris, tout est possible! C’est aussi l’occasion de vider les petits restes du frigo si vous en avez!
 
 
Petit avantage non négligeable de cette recette en période de fêtes : ces samossas peuvent être assemblés plus tôt dans la journée, voire la veille, et gardés au réfrigérateur jusqu’au moment de la cuisson.
 
Ces samoussas seront aussi parfaits avec une simple salade si vous voulez en faire une entrée.
 
 
 
P.S. : Si vous aimez le saumon, vous aimerez aussi mon saumon gravlax!
 
Samossas au saumon, épinards et petits pois

Samossas au saumon, épinards et petits pois

Ingrédients

  • 200 g d'épinards hachés
  • 200 g de petits pois
  • 250 g de tranches de saumon fumé, grossièrement émincées
  • 175 g de mascarpone
  • Les zestes de 2 citrons
  • 12 grandes feuilles de pâte filo
  • 60 g de beurre doux fondu

Instructions

  1. Placez les épinards et les petits pois dans un grand bol allant au micro-ondes et faites cuire 2 à 3 minutes. Laissez refroidir, puis égouttez au maximum.
  2. Incorporez le saumon fumé, le mascarpone et les zestes de citron râpé. Goûtez et assaisonnez avec beaucoup de poivre noir fraîchement moulu.
  3. Déballez la pâte filo et posez la première feuille sur la surface de travail, avec l'extrémité courte la plus proche de vous.
  4. Badigeonnez la feuille filo avec un peu de beurre fondu et pliez-la en deux verticalement.
  5. Placer une cuiller de mélange au saumon fumé dans le coin inférieur droit de la bande de pâte, en laissant une marge de 3 à 4 mm. Placez le coin inférieur droit sur le côté gauche pour commencer à former la forme du triangle.
  6. Amenez le coin en bas à gauche et continuez à plier jusqu'à la fin de la pâte.
  7. Brossez la samoussa avec un peu de beurre fondu.
  8. Placez sur une plaque à pâtisserie.
  9. Faites 11 autres samoussas de cette façon. 
  10. Préchauffez le four à 200 ° C.
  11. Faites cuire les samoussas pendant 20 à 25 minutes jusqu'à ce qu'ils soient gonflés et dorés.
  12. Laissez refroidir pendant 3 à 4 minutes avant de servir.