Archives par mot-clé : Enfant

Cookies Galak et chocolat blanc chaud

Dans la famille des produits de notre enfance, je demande le Galak! J’adore ce chocolat blanc tout simple, que je mangeais parfois sur des tartines beurrées enfant… Aujourd’hui j’ai tendance à déguster des chocolats plus corsés mais je ne dis pas non à une plongée en enfance une fois de temps en temps!
Je n’avais jamais essayé de cuisiner ce chocolat, mais ces cookies sont une belle réussite et m’ont déjà donné quelques idées pour plus tard!
cookies-galak-3
Contrairement à la majorité des cookies, ceux ci ne s’affaissent pas beaucoup à la cuisson, formez des boules et aplatissez-les donc pour donner leur forme finale aux cookies avant de les enfourner.
Si vous êtes fan de chocolat blanc et que vous ne craignez pas l’overdose de sucre, accompagnez pour le goûter ces cookies d’un petit mug de lait chaud au chocolat blanc… Un régal!

Avec cette recette, je participe au concours « Votre goûter parfait » du joli blog La Kiwizine! Si vous ne le connaissez pas allez vite y jeter un oeil!

 cookies-galak-2

Cookies Galak

  • 100 g de farine
  • 100 g de farine complète
  • 50 g de son d’avoine
  • 80 g de sucre de cassonade
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 œuf
  • 125 g de beurre
  • 2 cuillères à café de miel
  • 100 g de Galak
Mélangez la farine, la cassonade, le sel, et la levure dans un grand saladier.
Faites fondre le beurre, et ajoutez-y l’œuf battu et les 2 cuillères de miel, puis incorporez le tout à la préparation.
Ajoutez le chocolat coupé en petits morceaux et mélangez.
Préchauffez votre four à 220°C.
Façonnez des cookies d’environ 10 cm de diamètre, et disposez-les en les espaçant bien sur une plaque.
Enfournez-les 9 à 11 minutes, en mettant la plaque au plus bas dans le four laissez refroidir avant de conserver dans une boite hermétique.

Le petit chocolat blanc au Galak

  • 20 cl de lait entier
  • 5 cl de crème liquide entière
  • 50 gr de chocolat blanc
  • une pincée de cannelle
Faites fondre l’ensemble dans une casserole à feu doux en mélangeant régulièrement. Dès que la température idéale est atteinte et que le chocolat est totalement mélangé, versez dans une tasse et saupoudrez d’une pincée de cannelle si vous aimez ça, puis savourez!
cookies-galak

Barres de céréales aux Smarties

Saviez-vous qu’une dame, très créative et habile de ses mains soit dit en passant, avait obtenu en 2003 un record du monde pour avoir mangé 138 Smarties avec des baguettes, en moins de 3 minutes? Des fois on se demande ce que les gens mettent dans leur bol le matin, moi je dis que pour elle en tout cas, ça ne doit pas être de l’Ovolmative 🙂 Après que voulez-vous, on a tous les talents qu’on a, des plus respectables au plus improbables, autant les assumer !
Personnellement, je vous parie que je mange bien plus de 138 Smarties, surtout s’il sont dans ces délicieuses barres de céréales!
barres-cereales-smarties-2

L’avantage de ces barres, c’est qu’elles sont aussi simples à préparer qu’à manger : on mélange, on étale, on cuit!

Les Smarties perdent leurs belles couleurs quand on les mélange avant la cuisson, c’est pourquoi il est nécessaire de les ajouter à la fin.

barres-cereales-smarties-3

Avec cette recette, je participe au concours organisé par le blog « Gâteaux en fêtes de Lilou 25 », sur le thème : Goûters rigolos
99918609

Barres de céréales aux Smarties

  • 90 g de beurre
  • 80 g de cassonade
  • 60 g de sirop d’érable
  • 80 g de Smarties
  • 100 g de flocons d’avoine
  • 20 g de blé soufflé

Préchauffez le four à 180°C.
Tapissez un moule carre de papier sulfurisé.
Mélangez la purée de sésame avec la cassonade, le sirop d’agave et l’huile jusqu’à obtention d’un mélange homogène.
Ajoutez les flocons d’avoine et le blé soufflé.

Laissez ce mélange dans le moule préparé et couvrez avec une autre feuille de papier sulfurisé. Appuyez fermement.

Mettez à cuire au four 20 minutes. Coupez le four, sortez les barres et ajoutez les Smarties en appuyant pour qu’ils s’enfoncent un peu dans la pâte, puis remettez à refroidir 20 minutes dans le four chaud avant de trancher en barres, étoiles ou forme de votre choix.

barres-cereales-smarties

Gâteau à la Danette et aux petits beurres

Je reviens aujourd’hui avec une recette spécialement prévue pour l’anniversaire de ce blog! Hé oui, comme je vous l’ai annoncé hier, mon blog a tout juste un an! Je n’ai pas vu le temps passer…

D’ailleurs pour ceux et celles qui n’ont pas remarqué, un petit jeu concours pour fêter mon anniversaire est disponible ici, allez vite jouer c’est super simple! Et pour ceux ou celles qui ont eu des difficultés à poster un commentaire hier, le problème est normalement résolu 🙂

 gateau-petit-beurre-danette-2

J’ai choisi ce gâteau car il fait partie de ceux qui ont peuplé les goûters d’anniversaire de mon enfance. C’est une recette ultra facile, qui est parfois peu présentable (il suffit d’un peu trop de café pour que le gâteau s’affaisse), mais cette variante light et simplissime de l’Opéra est un vrai régal, c’est donc un incontournable pour moi!

Vous l’aurez compris, le seul conseil que je peux vous donner ici c’est de ne pas trop imbiber les petits beurres, sinon gare au drame en servant le gâteau !

gateau-petit-beurre-danette

 Gâteau à la Danette et aux petits beurres

 

  • 2 paquets de petits beurre
  • 3 pots de Danette au chocolat noir
  • 25 cl de café fort
  • 1 c. à s. d’amaretto
  • 60 g de chocolat noir
  • 2 c. à s. de crème fraîche

Mélangez le café avec l’amaretto et versez ce mélange dans une assiette creuse.

Trempez les petits beurres dans le mélange au café en faisant un aller retour rapide puis tapissez le fond d’un plat carré ou rectangulaire d’une couche de petits beurre. Étalez une couche de Danette par dessus et renouvelez l’opération en alternant petits beurres et Danettes jusqu’en haut du plat.

Faites fondre le chocolat avec la crème fraîche au micro ondes a puissance moyenne. Déposez ce mélange sur la dernière couche de petits beurre.

Décorez selon vos envies avec des vermicelles colores, des smarties…

 

gateau-petit-beurre-danette-3

Petites tartines comme des gâteaux

Aujourd’hui je vous propose une recette qui est certainement la plus simple de toute l’histoire de ce blog… Ce n’est pas à proprement parler une recette d’ailleurs, plutôt une présentation originale pour ce qui est le goûter le plus basique du monde : la tartine de Nutella.

 Oui oui vous avez bien lu! A l’instar de plein de mamans du web, j’ai voulu décorer mes tartines façon ludique et attractive pour les goûters des enfants…
 Ce que j’aime dans ces articles, ce sont avant tout les titres, à peine excessifs du genre « Par amour pour ses enfants, elle décore leurs tartines chaque jour ». Alors, si on ne fait pas chaque jour un repas ultra sophistiqué et créatif à nos enfants comme une reproduction de la Joconde en lard et haricots, on est une mère indigne et feignasse qui n’aime pas ses enfants? Bonjour la culpabilisation!

Bon OK, ma fille a un mois, elle ne risque pas de manger ces tartines ni même d’apprécier la déco, mais que voulez-vous, je suis un grand enfant donc je n’ai pas pu résister !

 Pour couper les tranches de pain, j’ai utilisé des ciseaux, car un couteau arrache trop le pain, et des emporte-pièces m’ont permis de faire les cercles pour les donuts.
Le nutella peut facilement être remplacé par du marshmallow fluff, de la pâte de spéculoos… Et les décorations peuvent être déclinées à l’infini suivant ce qui traine dans vos placards : bonbons, cerneaux de noix, rondelles de knacki (bah quoi, ça s’accorde super bien au nutella!)
 tartines-nutella-facon-patisseries-2
Avec cette recette, je participe au concours organisé par le blog « Gâteaux en fêtes de Lilou 25 », sur le thème : Goûters rigolos
99918609

Tartines façon pâtisserie

  • Du pain de mie
  • Du nutella
  • Des décorations, ici : pralin, bananes, perles alimentaires, mini marshmallow.
 tartines-nutella-facon-patisseries-3

Coupez le pain de mie délicatement. Aidez-vous d’un gabarit en papier si besoin. Tartinez délicatement de Nutella puis décorez. Mangez vite!

tartines-nutella-facon-patisseries

Halloween pumpkin pie

Ce soir c’est Halloween! En France je doute qu’Halloween soit fêté intensément cette année. D’abord parce que cette tradition n’a pas vraiment réussi à prendre malgré les efforts des experts marketing ces dernières années.
Et ensuite, parce qu’avec la folie des clowns de ces dernières semaines, il n’y a qu’un pas d’ici à ce qu’un enfant déguisé se fasse courser par des chasseurs de clowns armés de barres de fer, ou encore pour que vous ouvriez votre porte à un charmant bambin qui s’avère être un braqueur fou déguisé en Beetlejuice…

Pas de rapport à première vue (quoique?) mais à Lille pour la première fois, la Zombie Walk a été interdite. Cette marche très fun (dont je vous laisse deviner le thème) avait lieu le premier novembre et avait  pris de l’ampleur l’an dernier, mais notre mairie de plus en plus rabat-joie a décidé d’y mettre fin, jugeant l’événement pas assez qualitatif pour l’image de la ville.
À l’époque ou l’univers « zombie » est on ne peut plus à la mode au cinéma comme dans les séries télé, il semble que nos élus aient raté le coche…

Maigre consolation, à défaut de marcher, les zombies pourront faire du sur place, puisqu’ils seront autorisés à déambuler et errer sans but dans la Gare Saint Sauveur, un espace culturel lillois bien connu.

Espérons que les grilles seront solidement accrochées pour que les zombies respectent ce périmètre imposé, car dans Walking Dead ce n’est pas ça qui arrête une armée de zombies affamés !

En tout cas, zombie ou pas, bien que cette fête soit plutôt l’occasion de se gaver de bonbons, il faut aussi trouver des idées pour cuisiner les courges, potirons et autres citrouilles qui ont décoré nos intérieurs…

pumpkin-pie-tarte-citrouille-2

Cette tarte à la citrouille est un classique américain par excellence. J’ai tiré la recette d’un livre que j’adore, New York.

J’ai littéralement adoré cette tarte et il ne fait aucun doute que désormais j’en préparerai chaque année voire plusieurs fois par an! C’est un véritable régal au bon goût d’épices de saison et à la texture crémeuse…

Lors de la préparation, surveillez bien le potiron lorsqu’il est au four, car les extrémités des dés peuvent vite noircir.

pumpkin-pie-tarte-citrouille-3

Halloween pumpkin pie

  • 1 pâte brisée
  • 700 g de potiron en dés
  • 3 œufs + 1 jaune
  • 120 g de sucre brun
  • 12 cl de sirop d’érable
  • 35 cl de crème liquide
  • 1 c. à c. de cannelle
  • 1 c. à c. de gingembre
  • 1/2 c. à c. de muscade

Décoration :
50 g de pâte d’amande ou de pâte à sucre blanche.

Préchauffez le four à 220°C. Préparez la purée de potirons en épluchant et coupant en gros dés le potiron. Déposez le potiron dans un plat allant au four avec un fond d’eau. Mettez à chauffer 50 minutes jusqu’à ce que le potiron soit bien mou.

Laissez refroidir, égouttez bien et mixez. Pesez 420 grammes de potiron cuit. Gardez le reste pour une autre recette.

Pendant que le potiron refroidit, fouettez ensemble les œufs, le jaune, le sucre, puis le sirop d’érable, la crème et les épices.

Préchauffez le four à 180°C.

Étalez la pâte brisée dans un plat à tarte. Mettez des haricots sur la pâte pour l’empêcher de gonfler puis mettez la pâte à précuire 20 minutes au four.

Quand la pâte est précuite et le potiron refroidi, ajoutez-le dans le mélange aux œufs et versez cette préparation sur la pâte. Si votre pâte n’est pas assez homogène, mixez à nouveau. Mettez au four pour 45 à 55 minutes, jusqu’à ce que la préparation soit prise.

Étalez la pâte d’amande ou la pâte à sucre avec un rouleau, puis à l’aide d’un couteau et d’un pic à brochettes, découpez une citrouille dedans.

Laissez le gâteau refroidir totalement avant d’y déposer le décor citrouille.

pumpkin-pie-tarte-citrouille

Avec cette recette je participe au défi « Halloween sans se prendre la tête » sur cuisine-cool !

Pop tarts salées chou-fleur vache qui rit et tomates cerises rôties

Les recettes de pop tarts maison fleurissent sur internet. Avez-vous déjà testé cette petite douceur? En France cette pâtisserie industrielle n’est pas commercialisée actuellement (sauf en épiceries spécialisés dans l’import US comme My American Market, ma chouchoute) mais c’est un goûter ultra répandu Outre-atlantique, comme le BN ou le Pépito chez nous en quelque sorte.
En gros, il s’agit de deux feuilles de pâte fourrées de confiture, de mixture à la cannelle ou autre,  qu’on fourre au grille pain pour le dévorer tout chaud et croquant!
pop-tart-sale-1

Je n’y résiste pas et j’en achète a chaque fois que je suis dans un pays qui en propose!

Aujourd’hui je vous propose une variante salée, ultra rapide à préparer pour un repas simple avec une salade pour changer de la quiche ou de la tarte salée.

J’ai préparé deux variantes , mais la recette se déclinera facilement avec tous les restes de votre frigo.

pop-tart-sale-2

Pop Tart salée chou fleur vache qui rit


Pour 4 pop tarts

  • 4 sommités de chou-fleur
  • 1 c. à c. d’ail émincé
  • 2 vaches qui rit
  • sel, poivre
  • une tranche de jambon
  • une pâte brisée carrée (ou 2 rondes mais vous aurez des chutes)
  • un jaune d’oeuf

Cuisez votre chou-fleur à l’eau jusqu’à ce qu’il soit tendre. Détaillez-le en petits bouquets.
Coupez votre pâte brisée en 8 rectangles d’environ 10 x 5 cm.
Coupez votre tranche de jambon en 8 petits rectangles.

Sur 4 carrés, étalez une demi vache qui rit. Posez ensuite un rectangle de jambon, puis le chou-fleur et l’ail. Salez et poivrez.

Posez un deuxième carré de pâte feuilletée par dessus. A la fourchette, écrasez les bords pour refermer l’ensemble et former des petits traits.

A l’aide d’un pinceau, couvrez la surface avec le jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau.

Mettez au four à 180°C pour environ 15 minutes.

 

pop-tart-sale-3

Pop Tart salée tomate cerise confite

 

  • 20 tomates cerise
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 1 cuiller à soupe d’herbes de Provence
  • 4 cuillers a soupe de parmesan
  • 4 cuillers a soupe de dés de jambon
  • une pâte brisée carrée (ou 2 rondes mais vous aurez des chutes)
  • un jaune d’œuf

Mettez les tomates cerise coupées en 2 sur une plaque allant au four. Déposez dessus un filet d’huile d’olive puis les herbes de Provence. Mettez à chauffer à 180°C pour 20 à 30 minutes environ. Les tomates doivent avoir totalement dégonflé.
Coupez votre pâte brisée en 8 rectangles d’environ 10 x 5 cm.

Sur 4 carrés, déposez les tomates cerise. Posez ensuite les dés de jambon, puis le parmesan. Salez et poivrez.

Posez un deuxième carré de pâte feuilletée par dessus. A la fourchette, écrasez les bords pour refermer l’ensemble et former des petits traits.

A l’aide d’un pinceau, couvrez la surface avec le jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau.

Mettez au four à 180°C pour environ 15 minutes.

Spécialité d’Algérie : Mderbel

A l’occasion de ses 1 an, le blog La cuisine est un jeu d’enfant organisait ce mois ci un petit concours , qui consistait à tester une recette de son blog… Comme ça faisait longtemps que je bavais sur ses belles recettes sucrées et salées (mais j’ai un faible pour ses douceurs sucrées!), je me suis dit que ça serait l’occasion… Après quelques hésitations, j’ai choisi de préparer un mderbel, un gâteau marocain à la confiture…

Mais j’ai bien failli rater l’échéance du concours car même si le gâteau est englouti depuis 2 semaines, j’ai eu la chance de donner naissance à une petite fille il y a juste 10 jours et la demoiselle chamboule totalement mes plannings pour mon grand plaisir!

Me voilà donc avec ma version du mderbel publiée tout pile le dernier jour du concours!

J’ai trouvé ce gâteau très simple à faire et franchement excellent! Je ne sais pas si la recette d’origine préconise un parfum de confiture en particulier, mais pour ma part j’ai utilisé un mélange de confiture poire et cassis. Vous pourrez bien sûr le décliner avec n’importe quel parfum suivant la saison et les envies…

 C’est vraiment une recette « du placard » qui peut sauver la vie, car à condition d’avoir les basiques de pâtisserie (œufs, huile, farine…) et un reste de confiture, on peut improviser ce gâteau sans avoir à courir au supermarché… Personnellement j’ai toujours de la confiture à finir donc pas d’excuse pour ne pas le refaire!

mderbel-confiture-3

J’ai congelé la pâte 1 heure pour pouvoir bien la râper. Il faut agir très vite car elle se réchauffe au contact de la main et devient plus compliquée à manier.

 Ce gâteau se conserve vraiment très bien, (plus d’une semaine pour moi!) à condition de le garder au réfrigérateur.

Merci à La cuisine est un jeu d’enfant de m’avoir fait de ouvrir cette recette!

98840042

Son concours est organisé  en partenariat avec Raifalsa, Alélor et Cap d’ambre vanille.

97344352.to_resize_150x3000  visite

 

mderbel-confiture

Mderbel gâteau algérien à la confiture

  • 4 œufs
  • 100g de sucre
  • 22 cl d’huile neutre
  • 2 paquets de levure chimique
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille liquide
  • 500 g de farine
  • 200 g de confiture de poire
  • 200 g de confiture de cassis
Faites blanchir le sucre avec la vanille et les œufs.

Ajoutez l’huile, mélangez puis ajoutez la farine et la levure.

Vous allez obtenir une pâte ferme mais facile à travailler et pas collante.

Mettez un bout de pâte au congélateur pendant 1 heure (environ la taille d’une balle de tennis).

Étalez le reste dans un moule carré et recouvrez avec les confitures mélangées et préalablement réchauffées au micro-ondes quelques secondes.

Attendez environ 45 minutes que la pâte au congélateur soit assez ferme.

Préchauffez le four à 180°C.
Râpez la pâte sur la confiture.

Faites cuire environ 35 minutes selon votre four.

Laissez refroidir complètement, puis découpez en carré et mettez dans des caissettes en papier.

mderbel-confiture-2
Source d’inspiration :

http://la-cuisine-est-1-jeu-d-enfant.over-blog.com/2014/08/mderbel-gateau-algerien-a-la-confiture.html

 

Tatin aux pommes, noix et Werther’s Original

Aujourd’hui c’est la fête des grands-pères… Je ne sais pas quand a été inventée cette fête commerciale conviviale mais dans ma famille elle n’est pas du tout rentrée dans la tradition pour l’instant!

tatin-pomme-noix-werthers-original-3

Figurez-vous qu’il existe même un site qui vous invite à faire « un selfie pour papi »… Je ne sais pas si votre papi est du genre geek connecté mais le mien je pense que ça lui passerait carrément au dessus du minitel que je lui envoie un selfie!

 Mais enfin pour ceux et celles qui veulent marquer l’événement ou tout au moins utiliser le prétexte pour faire plaisir à leur grand-père, je ne peux m’empêcher de penser qu’un gâteau les touchera plus qu’une photo égocentrique et mal cadrée sur un écran trop petit pour leur cataracte.
tatin-pomme-noix-werthers-original-2

Pour moi, l’ingrédient « emblématique » du grand-père par excellence c’est le Werther’s Original, à cause de la pub de notre enfance :

Du coup, j’ai utilisé ces caramels pour twister légèrement un bon classique des familles : la tarte tatin. Ce dessert est franchement facile à faire, très bon, et contrairement a ce qu’on pourrait penser il ne colle pas aux dent(ier)s!

 

tatin-pomme-noix-werthers-original-5

Tatin aux pommes, noix et Werther’s Original

  • 1 pâte brisée
  • 3 pommes golden
  • 10 bonbons Werther’s
  • 15 cl de crème liquide
  • 25 g de beurre
  • 25 g de noix décortiquées en petits morceaux

tatin-pomme-noix-werthers-original-4

 Faites fondre à feu très doux les bonbons dans la crème liquide. Quand le mélange est homogène et a épaissi, versez le mélange dans le fond d’un moule.

Préchauffez le four a 210°C.

 Déposez les noix grossièrement concassées sur le caramel.

Epluchez et taillez les pommes en gros quartiers puis déposez les sur le caramel.
Répartissez le beurre en petits morceaux sur les pommes.

 Couvrez avec la pâte en essayant de rentrer les bords dans le moule.

Mettez au four pour 30 minutes.
Laissez refroidir et servez avec une boule de glace vanille.

tatin-pomme-noix-werthers-original

Riz au lait aux schamallows

Aujourd’hui je vous propose une petite recette réalisée pour un concours organisé par l’ADCN, Association pour le Dépistage des Cancers dans le Nord au travers de l’événement « Octobre Rose ». Je me suis dit que pour la première fois de toute la (courte) histoire de ce blog je pourrais participer!

Pour plus d’informations sur l’ADCN, c’est par ici!

riz-au-lait-schamallow-3

Cette fois-ci, c’est dans le sucré que je me suis creusé les méninges, et voici ce qui est sorti de mon esprit tordu créatif! Le thème imposé pour cette édition du concours était  « Recette de famille ou plat convivial entre amis », c’est pourquoi j’ai choisi le riz au lait, dessert classique familial par excellence qui me rappelle les saveurs de mon enfance!

J’avoue qu’en plus du fait d’aider à sensibiliser pour le dépistage des cancers, le thème « Octobre rose » me plaît beaucoup au niveau créatif. Du coup même si ce n’était pas indiqué je me suis amusée à travailler ce dessert avec une couleur rose pour faire un écho à l’événement!

Je m’étais d’ailleurs déjà essayée à l’exercice de la cuisine rose pour la saint Valentin, avec mon burger rose au  bœuf pour lui et le burger rose au saumon pour elle.

J’ai juste un peu rajeuni mon riz au lait de famille en remplaçant le sucre par les schamallows, ce qui au passage lui permet d’avoir une jolie couleur… Je l’ai légèrement renforcée avec du colorant alimentaire mais cela n’est pas obligatoire, ça n’apporte bien sûr rien au goût! Ce riz au lait a un goût tout doux et subtil de marshmallow, et une texture bien crémeuse, c’est un régal!

riz-au-lait-schamallow-2

Le seul moyen de rater un riz au lait selon moi serait de le laisser trop cuire. Vous verrez que le riz est cuit quand vous le verrez apparaître à la surface, complètement enrobé dans le liquide, et il faut arrêter à ce moment là, même si vous avez l’impression qu’il reste trop de lait car le riz va encore boire pendant tout le refroidissement avant d’atteindre sa texture finale.

riz-au-lait-schamallow-4

Riz au lait aux  schamallows

Pour 6 personnes

 

  • 50 g de beurre
  • 60 cl de lait
  • 1 pincée de sel
  • 70 g de riz à dessert
  • Quelques gouttes de colorant rose
  • 14 schamallows roses

riz-au-lait-schamallow-5

 Chauffez le lait avec le sel, le riz et 10 schamallows.

Amenez à ébullition en mélangeant jusqu’à ce que les schamallows soient fondus.
Couvrez et baissez le feu au plus doux puis laissez cuire jusqu’à ce que le lait affleure le riz (35 minutes environ pour moi).
Arrêtez le feu puis ajoutez le reste des schamallows coupés en petits dés.
Mélangez 2 minutes en laissant fondre, puis versez dans des ramequins individuels et laissez refroidir avant de servir.

riz-au-lait-schamallow

Pudding au chocolat comme ma maman

Le pudding, c’est un peu le plat que tout le monde connait, que tout le monde aime, mais que personne ne fait jamais tout à fait pareil. Et quand vous demandez à l’un ou l’autre sa recette, la réponse est presque invariable : « Chaipa d’trop, je mets du vieux pain et ensuite je dose au pif… Mais ça peut pas se rater t’inquiète pas! »
Erreur! Moi qui suis plutôt bonne cuisinière, j’en ai raté des puddings, et pas qu’un peu! A une époque où j’avais un stock phénoménal de pain et de chocolat à écouler (ne me demandez pas pour quelles obscures raisons) j’ai du en cuisiner 8 différents sur 2 ou 3 semaines et aucun n’était à la hauteur. Trop sec, pas assez moelleux, certains bouts de pain encore trop perceptibles, goût un peu fade… Et au fond, un problème encore plus grave qui se dessinait : ils n’étaient jamais comme celui de ma maman!
Alors bon, décidée à en finir avec ces échecs successifs, j’ai demandé à ma mère comment elle faisait ce fameux pudding de mon enfance. Et là, j’ai du une fois de plus me heurter à un mur : « Oh tu sais, je mets du vieux pain et je fais au pif… » Après avoir remué ses souvenirs dans tous les sens, ma maman m’a quand même donné un indice, un ingrédient que je n’utilisais jamais et s’est avéré faire toute la différence : du flan impérial. Me voilà donc regonflée à bloc, prête à tester une nouvelle recette, les yeux brillant d’une nouvelle lueur d’espoir… Et c’est cette fois chose faite, j’ai trouvé « the » recette comme je l’aime, moelleuse, harmonieuse, goûteuse! Et promis, moi je ne vous dirai pas « oh, c’est juste du vieux pain et ensuite je fais au pif »!
Les doses sont ci-dessous et il ne vous reste qu’à les suivre pour réussir le pudding de vos rêves. Ensuite, vous pouvez varier les ingrédients librement, et en fonction des vieux pains de base, votre pudding n’aura jamais tout à fait le même goût, mais à coup sur, il sera drôlement bon.
Ici j’ai réalisé un glaçage chocolat. Un nappage de confiture peut aussi très bien fonctionner, surtout si vous réalisez un pudding au fruits!
Pour l’imbibage (oui, je sais que ce n’est pas un vrai mot!) des raisins, si comme moi vous vous y prenez a la dernière minute, passez les dans un bol avec le rhum directement au micro-ondes à puissance douce, avec la chaleur ils s’imbiberont plus vite.
pudding-chocolat
P.S. : Si comme moi vous adorez les puddings, flans et pains perdus, alors ce petit livre est pour vous!

Pudding au chocolat comme ma maman

  • Environ 500 g de pain, brioches, croissants rassis
  • 300 g de raisins secs, abricots, pruneaux, dés de fruits ou pépites de chocolat
  • 1 litre de lait chaud
  • 250 g de sucre, vergeoise, cassonade, confiture
  • 4 œufs
  • 10 cl de rhum
  • 1 sachet de préparation pour flan Impérial (ici au chocolat, mais suivant le parfum, la vanille peut aussi faire l’affaire)

Glaçage chocolat

  • 100 g de chocolat pâtissier
  • 5 c. à s. de sucre glace
  • 30 g de beurre
  • 2 c.  à s. d’eau
pudding-chocolat-3

Mettez les raisins dans du rhum 2 heures avant et laissez-les s’imprégner.

Mettez le pain en morceaux dans un grand récipient et versez une partie du lait chaud dessus, laissez le s’imprégner et recommencez l’opération jusqu’à ce que le pain soit bien mouillé et qu’il se dissolve en une pâte épaisse.

Préchauffez votre four à 200°C.

Mélangez les raisins avec la pâte ainsi obtenue, puis incorporez la préparation pour flan, le sucre et les œufs.

Mélangez bien.

Mettez dans un plat allant au four, et enfournez pour 30 minutes.

Quand le pudding commence à être ferme, ajoutez quelques noisettes de beurre sur le dessus, saupoudrez d’un peu de cassonade et remettez à dorer 5 minutes avant de stopper la cuisson.

Laissez refroidir le pudding avant de mettre le glaçage.

Faites fondre le chocolat avec l’eau dans une petit bol au micro-ondes à puissance basse.
Ajoutez le beurre et mélangez à la spatule jusqu’à ce qu’il soit incorporé et que la préparation devienne lisse.
Ajoutez le sucre glace et continuez à mélanger.
Dès que la préparation est homogène, lisse et onctueuse, nappez tout le dessus du pudding.

Mettez au frigo jusqu’à ce que que le nappage durcisse avant de déguster bien frais!
pudding-chocolat-2