Archives de catégorie : Desserts individuels

Mousse à la banane et au cookie

Il faut savoir que pendant très longtemps je n’aimais absolument pas les fruits. Entendons nous : une tarte aux fruits, une compote de fruits ou un jus de fruits, ça passait, même si par définition je préférais toujours manger n’importe quoi au chocolat plutôt que de toucher à des fruits. M’enfin, ça passait. Par contre, plutôt me faire manger un oursin avec les épines que de me faire avaler un quartier de pomme. Je trouvais ça piquant, acide, sans intérêt…

Mais bon, quand on aime surveiller sa ligne de manière compulsive, ne pas manger de fruits est un sacré handicap. C’est pourquoi j’ai décidé de me forcer à en manger jusqu’à aimer les fruits. Je me suis enquillé quelques kilos d’oranges, poires et raisins en grimaçant mais finalement j’ai réussi, après un an d’acharnement, à aimer tous les fruits auxquels j’avais voué 30 ans de haine féroce.

mousse-banane-cookie

Bref, maintenant que j’adore les fruits, la banane est mon fruit d’hiver préféré. Pour autant je la cuisine peu, et je pense même n’avoir jamais posté de recette à la banane sur ce blog…

Je me suis donc laissée tenter par une recette de mousse de banane que j’ai modifiée légèrement à ma façon. Au final j’ai adoré cette recette : le goût tout doux de la banane se marie parfaitement avec celui du biscuit et la texture de la mousse est idéale.

mousse-banane-cookie-3

Mousse à la banane et au cookie

Pour 8 verrines

  • 2 bananes
  • 80 g de cookies tout chocolat
  • 200 g de fromage frais
  • 100 g de chocolat blanc
  • 2 blancs d’œuf
  • 2 feuilles de gélatine
  • 6 c. à s. de jus d’orange
  • 2 c. à s. de sucre
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. de crème liquide
  • 1 c. à s. de cacao en poudre

Faites tremper la gélatine dans de l’eau froide.
Faites fondre le chocolat avec la crème, une fois qu’il est liquide, émiettez 50 g de cookies dessus et mélangez bien, versez ce mélange dans 8 verrines.

Mettez les bananes coupez en morceaux dans un récipient, ajoutez le jus de citron et mixez finement. Battez les blancs en neige et incorporez petit à petit le sucre en continuant de mélanger.

Faites chauffer le jus d’orange dans un poêlon, portez à ébullition, égouttez bien les feuilles de gélatine et faites les dissoudre dans le jus hors du feu.

Incorporez le mélange au jus d’orange, le fromage frais et les blancs d’œuf au bananes et mélangez bien. Remplissez les verrines de cette mousse et réservez au frigo au moins 2 h 30

Pour la déco, saupoudrez le cacao et  émiettez les 30 g de cookies restants sur la mousse.

mousse-banane-cookie-2

Source d’inspiration :
http://sucetteviolette.over-blog.com/2014/01/mousse-de-bananes-sur-lit-de-chocolat-et-speculoos.html

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Menu ch’ti : mug cake coulant au spéculoos

Pour finir en beauté mon menu ch’ti en mugs, je vous ai concocté un mug cake avec un biscuit particulièrement apprécié chez nous : le spéculoos. 
Je ne pense pas briser le suspense si je vous annonce d’ores et déjà que c’est une tuerie! 
Attention à le manger bien chaud tout de suite en sortant du micro-ondes , car les mug cakes épaississent très vite et alors là vous risquez l’étouffement instantané. En respectant cette condition, vous allez juste adorer !
 mug-cake-speculoos-2

Mug cake coulant au spéculoos

Pour 1 mug cake
Ingrédients de la pâte

– 25 g de beurre fondu
– 1 oeuf
– 1 c. à s. rase de cassonade
– 1 c. à s. de crème liquide
– 2,5 c. à s. de farine
– 1/2 c. à c. levure
– 30 g de pâte à tartiner au spéculoos

Autres ingrédients

-1 c. à c. de pâte de spéculoos
– 1 pointe de beurre
– 1/2 spéculoos
– une pincée de cassonade

mug-cake-speculoos-3

Faites fondre le beurre au micro-ondes dans le mug puis ajoutez la pâte de  spéculoos et mélangez bien. Ajoutez ensuite les autres ingrédients de la pâte dans l’ordre des ingrédients ci-dessus.
Mélangez bien. La pâte obtenue doit être lisse.
Déposez alors la cuiller de pâte de spéculoos au centre en l’enfonçant légèrement dans la pâte.
Mettez à cuire 50 secondes environ, interrompez la cuisson quand la pâte commence à déborder du mug comme un soufflé. 
Déposez alors à la surface une pointe de beurre, un demi spéculoos broyé et une pincée de cassonade.
Remettez quelques secondes jusqu’à ce que le beurre ait fondu.
 
 mug-cake-speculoos

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Riz au lait aux schamallows

Aujourd’hui je vous propose une petite recette réalisée pour un concours organisé par l’ADCN, Association pour le Dépistage des Cancers dans le Nord au travers de l’événement « Octobre Rose ». Je me suis dit que pour la première fois de toute la (courte) histoire de ce blog je pourrais participer!

Pour plus d’informations sur l’ADCN, c’est par ici!

 
riz-au-lait-schamallow-3
 

Cette fois-ci, c’est dans le sucré que je me suis creusé les méninges, et voici ce qui est sorti de mon esprit tordu créatif! Le thème imposé pour cette édition du concours était  « Recette de famille ou plat convivial entre amis », c’est pourquoi j’ai choisi le riz au lait, dessert classique familial par excellence qui me rappelle les saveurs de mon enfance!

J’avoue qu’en plus du fait d’aider à sensibiliser pour le dépistage des cancers, le thème « Octobre rose » me plaît beaucoup au niveau créatif. Du coup même si ce n’était pas indiqué je me suis amusée à travailler ce dessert avec une couleur rose pour faire un écho à l’événement!

Je m’étais d’ailleurs déjà essayée à l’exercice de la cuisine rose pour la saint Valentin, avec mon burger rose au  bœuf pour lui et le burger rose au saumon pour elle.

J’ai juste un peu rajeuni mon riz au lait de famille en remplaçant le sucre par les schamallows, ce qui au passage lui permet d’avoir une jolie couleur… Je l’ai légèrement renforcée avec du colorant alimentaire mais cela n’est pas obligatoire, ça n’apporte bien sûr rien au goût! Ce riz au lait a un goût tout doux et subtil de marshmallow, et une texture bien crémeuse, c’est un régal!

riz-au-lait-schamallow-2

Le seul moyen de rater un riz au lait selon moi serait de le laisser trop cuire. Vous verrez que le riz est cuit quand vous le verrez apparaître à la surface, complètement enrobé dans le liquide, et il faut arrêter à ce moment là, même si vous avez l’impression qu’il reste trop de lait car le riz va encore boire pendant tout le refroidissement avant d’atteindre sa texture finale.

riz-au-lait-schamallow-4

Riz au lait aux  schamallows

Pour 6 personnes
 
  • 50 g de beurre
  • 60 cl de lait
  • 1 pincée de sel
  • 70 g de riz à dessert
  • Quelques gouttes de colorant rose
  • 14 schamallows roses

riz-au-lait-schamallow-5

 Chauffez le lait avec le sel, le riz et 10 schamallows.

Amenez à ébullition en mélangeant jusqu’à ce que les schamallows soient fondus.

Couvrez et baissez le feu au plus doux puis laissez cuire jusqu’à ce que le lait affleure le riz (35 minutes environ pour moi).

Arrêtez le feu puis ajoutez le reste des schamallows coupés en petits dés.

Mélangez 2 minutes en laissant fondre, puis versez dans des ramequins individuels et laissez refroidir avant de servir.

riz-au-lait-schamallow

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité des Etats-Unis : Peach & melon cobbler

Tout le monde connait le crumble, le cobbler est en quelques sorte son cousin moins célèbre… En tout cas en France, car aux États-Unis, ce dessert est mythique!

Mais qu’est-ce donc que le cobbler? C’est un dessert composé simplement de fruits couverts de pâte et cuits au four, comme le crumble donc. La différence réside surtout dans la pâte, qui est ici moins sableuse et plus moelleuse, avec un bon goût de beurre…

 

On raconte que ce dessert aurait été invente aux États-Unis par les premiers colons anglais frustrés de ne pas trouver les ingrédients pour leur traditionnel pudding… Drôle de résultat, en tout cas à 10.000 lieues du pudding anglais si vous voulez mon avis!

 

Le cobbler dispose d’autant de variantes s’il y’a d’États aux États-Unis, le peach cobbler étant une des plus célèbres… Je vous en propose ma version enrichie de melon aujourd’hui, un régal bien estival à dévorer d’urgence!

 peach-melon-cobbler-3

Peach & melon cobbler

Pour 4 personnes
 

Pâte :

  • 50 g de sucre
  • 50 g de sucre brun
  • 25 g de beurre mou
  • 1/2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 1 oeuf
  • 30 g de farine
  • 30 g de flocons d’avoine
  • ½ pincée de baking powder
  • 1 pincée de sel
Garniture
  • 2 pêches épluchées coupées en petits morceaux
  • 40 g de melon coupé en petits dés
  • ½ c. à c.  de jus de citron

peach-melon-cobbler

Préchauffez le four à 180 degrés.
Mettez les sucres et le beurre dans le bol d’un mélangeur électrique et battez à vitesse moyenne jusqu’à ce que l’ensemble soit homogène. Ajoutez alors la vanille et l’oeuf et battez bien.
Dans un bol moyen, mélangez la farine, l’avoine, la baking powder et le sel. Ajoutez ensuite ce mélange au mélange de sucre en mélangeant au robot à basse vitesse jusqu’à ce que l’ensemble soit homogène.
Couvrez et réfrigérez 30 minutes.
Combine tous les ingrédients de la garniture dans un bol.
Huilez légèrement un moule carré ou des moules individuels et verser le mélange de pêche et de melons.
Déposez la garniture sur les pêches pour couvrir complètement les fruits.
Mettez  à cuire au four pendant 20 minutes, jusqu’à ce que le gâteau sur le dessus soit brun clair et gonflé.
 
peach-melon-cobbler-2

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Cheesecake fraise rhubarbe

La rhubarbe est l’un des rares fruits qui pour une raison qui m’échappe, prospère et prolifère dans nos froides régions du Nord, de Picardie et d’Alsace. Il faut croire que ce fruit arrive à se nourrir du soleil qui est dans nos cœurs ! D’ailleurs si l’on veut être strictement exact, la rhubarbe n’est botaniquement pas un fruit mais un légume. Elle a juste été enregistrée officiellement comme fruit parce qu’on l’utilise dans les préparations sucrées…
 
Il faudra que je me risque à en cuisiner une variante salée un de ces jours!
 
Pour l’heure, je suis restée classique puisque je vous propose aujourd’hui des mini-cheesecakes au coulis fraise rhubarbe. Un régal bien frais que vous devriez adorer!
 
  cheesecake-fraise-rhubarbe-3

Cheesecake fraise rhubarbe

Pour 6 personnes

Pour le biscuit :

  • 100 g de beurre
  • 200 g de biscuits petit-déjeuner aux fruits secs
Pour l’appareil : 
  • 300 g de Philadelphia
  • 15 cl de crème liquide entière
  • 50 g du coulis
  • 3 œufs
  • 75 g de sucre
Pour le coulis
  • 250 g de fraises gariguettes
  • 100 g de rhubarbe
  • 2 c. à s. de citron
  • 60 g de sucre en poudre
  • 10 cl d’eau minérale

cheesecake-fraise-rhubarbe

Mixez le beurre fondu avec les biscuits. Tassez le mélange obtenu dans 6 moules et réservez au frais.
Prélevez 6 jolies fraises et mettez les de côté. Mixez les fraises restantes avec la rhubarbe, le jus de citron et le sucre.
Réservez dans un bol au frais.
Préchauffez le four à 180°C.
Mixez le Philadelphia avec la crème fraîche et le sucre. Ajoutez les œufs un par un toujours en mixant. Ajoutez enfin 50 g du coulis obtenu avant.
Versez ce mélange sur le biscuit et enfournez pour 40 minutes.
Laissez refroidir ensuite et mettez au frigo pour une nuit. Servez avec le coulis de fraise rhubarbe versé dessus ou comme moi, versé dans un trou creusé au centre de chaque cheesecake.
 
cheesecake-fraise-rhubarbe-2

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Cheesecake aux myrtilles sans cuisson

Le cheesecake, c’est un peu pour moi le burger du dessert. Comprenez le plat simple, trop bon et déclinable à l’infini (et accessoirement américain) dont je ne me lasse pas, et que je voudrais cuisiner encore et encore jusqu’à détenir la meilleure recette du monde!! (Imaginez moi la bave aux lèvres avec le rire flippant de Gargamel devant une flopée de Schtroumpfs innocents quand je tape ces lignes).
 
cheesecake-myrtilles3
 
 

J’ai réalisé cette recette en m’inspirant librement d’une recette trouvée sur un blog américain.

Le résultat est juste super bon, on a un goût vraiment naturel qui vient des graines et du miel, et la myrtille n’est pas trop acide (je suis une acido-phobique, je ne peux plus ouvrir les yeux et je pousse des cris flippants pendant 10 minutes rien qu’en mangeant une fraise si elle n’est pas mûre au 4 ème degré…).

Autre atout de cette petite recette, elle se tient super bien et ne nécessite pas de cuisson, l’idéal étant par contre de la laisser dormir au frais une nuit pour qu’elle ait le temps de bien prendre!

cheesecake-myrtilles

 

Cheesecake aux myrtilles sans cuisson

Pour 8 personnes

 
Pour la pâte :

200 g d’amandes

100 g de noix de pécan

100 g de cranberries séchées

3 c a s de sirop d’agave

1 c a s d’huile de noix

Une pincée de sel

 

Pour la crème aux myrtilles :

650 g de cream cheese

300 g de myrtilles 

2 c à c de miel liquide

3 cuillers a soupe de confiture rouge
 
 
 

Mixez tous les ingrédients de la pâte, puis étalez la dans un gros moule ou 12 petits. Tassez bien avec le dos d’une cuiller pour obtenir un fond compact.

Mettez quelques myrtilles de cote pour la déco. Mélangez l’ensemble des ingrédients pour la crème en écrasant grossièrement à la fourchette pour éclater une partie des baies. Déposez le mélange dans les moules et réfrigérez minimum deux heures, idéalement une nuit.

cheesecake-myrtilles4

 

Décorez avec les myrtilles restantes et régalez vous!

cheesecake-myrtilles2

 
Source : http://thetasterevelation.com/no-bake-blueberry-cheesecake/

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Cupcakes bleu blanc rouge

Quand je m’amuse à parcourir des sites de cuisine américains, je suis toujours impressionnée car la créativité dont font preuve nos amis d’outre Atlantique pour célébrer leur fête nationale le 4 juillet. Moi honnêtement le 14 juillet me passe complètement au dessus de la tête. La dernière fois que j’ai du m’y intéresser c’était en 1989, j’avais 7 ans et j’ai du défiler dans les rues de mon village avec une marotte bleu blanc rouge sur la tête. Un moment que je préférerais oublier si vous voyez ce que je veux dire…
Mais cette année, j’ai décidé de faire honneur à mon pays en préparant de jolis cupcakes bleu blanc rouge. Bon, en y repensant j’aurais pu essayer de faire quelque chose de plus français que des cupcakes, mais c’est l’intention qui compte, je m’améliorerai l’an prochain!
Ces petits cupcakes sont assez simples à réaliser compte tenu du rendu plutôt impressionnant, et sont très bons, frais et moelleux à souhait!

cupcakes-bleu-blanc-rouge-3

Cupcakes du 14 juillet

Pour 12 muffins

  • 190 g de farine
  • 1 c. à c. bombée de baking powder
  • 1 pincée de sel
  • 12,5 cl de lait
  • 2 blancs d’œufs
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille
  • 90 g de beurre non salé
  • 125 g de sucre
  • Colorants alimentaires bleu et rouge

Pour le glaçage

  • 40 g de beurre mou
  • 60 g de sucre glace
  • 2 c. à s. de crème épaisse
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille
cupcakes-bleu-blanc-rouge

Préchauffez votre four à 190° C.  Couvrez 12 moules à cupcakes avec des caissettes en papier blanches.

Dans un grand bol, mélangez la farine, la baking powder et le sel.
Dans un autre bol, fouettez ensemble le lait, les blancs d’œufs et la vanille.

Dans le bol d’un batteur électrique muni d’un fouet, battez le beurre ramolli et le sucre à vitesse moyenne jusqu’à ce que le mélange obtenu soit léger et mousseux, soit  2-3 minutes.
Toujours en laissant le mélangeur en route mais à sa plus faible vitesse, ajoutez les ingrédients secs puis le  mélange de lait en plusieurs fois en alternant les deux mélanges.

Séparez la pâte obtenue en 3 parts égales. Colorez une part en rouge et une part en bleu.

Mettez au four et cuire au four pendant 15 minutes environ, jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un cupcake en ressorte propre.

Retirez du four et laissez refroidir complètement sur une grille avant de réaliser le glaçage.

Dans un bol, battez le beurre et le sucre glace à vitesse moyenne jusqu’à obtenir une consistance légère et mousseuse, soit environ 1 à 2 minutes. Avec le mélangeur à basse vitesse, ajoutez graduellement la crème épaisse et la vanille, en mélangeant environ 1 à 2 minutes.
A l’aide d’une spatule ou d’une poche à douille, décorez les cupcakes avec le glaçage.
cupcakes-bleu-blanc-rouge-2

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité picarde : la rabote picarde

La rabote, j’imagine que comme moi, vous n’en aviez jamais entendu parler? Hé bien, sachez que cette spécialité n’a d’étrange que le nom et cache en fait une recette très simple à réaliser, puisqu’il s’agit d’une pomme au four enroulée dans une pâte feuilletée avant de se faire enfourner!

Vous vous dites peut être que c’est un détail sans importance mais attention, cette petite modification change significativement le résultat final. 

La pomme cuit à l’étouffée dans la pâte, ce qui la rend fondante à souhait, et quand vous coupez la pâte, vous obtenez un petit sirop de pomme caramélisé qui dégouline, et au final un dessert moins sec que la traditionnelle pomme au four que j’aime déjà tant!

 
 rabote-picarde-2

Rabote picarde

 

Pour 2 personnes

  • 1 pâte feuilletée
  • 2 pommes
  • 2 c. à c. de beurre
  • 4 c. à c. de cassonade
  • 3 pincées de cannelle en poudre
  • 1 jaune d’œuf dilué dans 1 c à c d’eau
 

Pelez et évidez les pommes avec un vide-pommes.

Préchauffez le four à 180°C.

Dans la pâte, découpez deux carrés de 15 cm de côté environ. 

Posez les pommes avec la tige (ou plutôt la non-tige puisque vous l’avez enlevée, mais enfin vous voyez ou elle devrait être) vers le haut au centre.

Versez dans le trou central la noisette de beurre, puis le sucre et enfin saupoudrez avec la cannelle.

Relevez les quatre coins de la pâte autour de la pomme, plissez-les et soudez-les entre eux avec un peu d’eau. 

Dorez la pâte au pinceau avec le jaune d’œuf dilué. 

Mettez au four pour 30 à 40 minutes. Servez chaud ou tiède.

 
rabote-picarde
 

Source : 

 

http://picardietourisme.com/fr/actualite/recette-rabote-picarde-pommes-en-robe-des-champs.aspx

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité du Portugal : Arroz doce

Au delà de toutes considérations footballistiques, le Portugal est pour moi un pays de cœur. C’est le premier pays où j’ai eu l’occasion de voyager ( hormis la Belgique, mais tous les gens du nord vous diront qu’aller en Belgique ne compte pas vraiment comme un voyage à l’étranger, c’est une seconde patrie pour nous!). C’est là-bas que j’ai découvert le bonheur du dépaysement et que s’est forgée mon obsession pour les voyages et la découverte, y compris culinaire. De ce côté là, le Portugal m’a tout de suite emballée, déjà avec ses spécialités à la morue (hmmm les beignets de morue), mais aussi et surtout avec ses pâtisseries : en France nous avons tendance à penser que nous sommes experts en ce domaine, mais quelle claque on prend quand on va à l’étranger! Je pourrais tuer pour des pastéis de nata, et vendre un rein pour un bon bol d’arroz doce! Mais cela ne sera pas nécessaire, car ces délices se cuisinent super facilement avec des ingrédients super basiques!

 

Bref, quand j’ai vu que le Portugal disputait un match pour ce dernier soir de matchs de sélections, j’ai su immédiatement que ce serait un dessert que je vous proposerais. J’ai joué à pile ou face pendant 25 minutes pour choisir laquelle de ces 2 spécialités je vous ferais, avant de me promettre que quoi qu’il arrive, je ferais l’autre dans les jours qui suivraient!

 

Me voici donc avec une recette d’arroz doce. Cette variante portugaise du riz au lait est juste incroyablement crémeuse et savoureuse, mais à réserver aux amateurs de cannelle, car celle-ci est (comme dans beaucoup de pâtisseries portugaises) à l’honneur dans cette petite douceur!

 
arroz-doce
 

Arroz Doce

Pour 8 personnes

  • 30 cl d’eau
  • 70 cl de lait
  • 200 g de sucre
  • 250 g de riz dessert
  • 2 c. à c. de cannelle
  • Les zestes d’un citron
 

Mettez le riz a tremper 5 minutes dans de l’eau froide puis égouttez-le. Mettez le riz à cuire dans 25 cl d’d’eau bouillante avec une pincée de sel. Une fois que le riz a absorbé toute l’eau, versez le lait avec le sucre, la cannelle et le zeste d’un citron et portez à ébullition. Prolongez 2 à 3 minutes : le mélange va épaissir. Arrêtez le feu, versez le riz dans des ramequins. L’ensemble doit encore être très laiteux : le riz va encore boire du liquide en refroidissant donc pas d’inquiétude! Saupoudrez de cannelle et servez bien froid.

 
arroz-doce2

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Spécialité du Cameroun : Puff puff

Les puff-puff sont des petits beignets frits en forme d’œuf qui viennent du Cameroun.

 

Je ne suis généralement pas très à l’aise avec les cuissons à la friture, et ici j’ai du tâtonner un bon moment avant de réussir à obtenir des boules à peu près régulières comme doivent l’être les puff puff.

Le secret est dans le dosage de farine, mais surtout dans le temps de repos. La pâte est assez liquide mais après avoir reposé au frais elle prend de la consistance et devient plus facilement maniable.

Ne négligez donc pas le temps de repos et après cela, vérifiez la texture : vous devez pouvoir faire tomber une « quenelle » de pâte sans qu’elle fasse de filaments, sinon ajoutez un peu de farine jusqu’à obtenir la bonne constance

Après ce n’est qu’une question d’aspect : mes premiers beignets étaient difformes et ressemblaient à des spermatozoïdes géants, mais ils étaient déjà super bons!

Le résultat est un beignet aérien, au goût de gaufre ou de churros mais moins sucré!

 puff-puff-2

Puff-puff

Pour 4 personnes
 
  • 6 œufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 12,5 cl de lait concentre non sucré
  • 300 g de farine
  • 1 c. à c. de baking powder
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille

Mélangez tous les ingrédients. Mettez à chauffer l’huile dans une casserole. Il vous faut au moins 10 cm d’huile. Quand l’huile est chaude faites tomber des petites quenelles de pâte dedans et laissez-les cuire jusqu’à ce qu’ils aient une belle teinte caramélisée. Continuez jusqu’à épuisement de la pâte.

Épongez avec du papier absorbant et saupoudrez de sucre avant de servir.

puff-puff

 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0