Archives par mot-clé : tarte

Tarte panna cotta fraises

Il fait de plus en plus chaud ici, à Lille… Oui oui, cela arrive! Ce temps me donne envie de jardiner, de faire de longues promenades, de m’asseoir dehors en terrasse des cafés, de boire des cocktails fruités installée dans un transat et de me concocter des desserts légers, fruités et colorés à manger après un bon barbecue. Vous l’aurez compris, j’aime quand il fait beau! Je suis tellement contente de voir des fraises dans les supermarchés et de pouvoir cuisiner avec les fruits d’été à nouveau!
Autant j’aime une belle tarte aux pommes maison pendant les mois sombres d’automne et d’hiver, où les seuls fruits proposés sont des pommes ou des poires, autant je suis contente de les quitter pour les délicieux fruits sucrés dès que le soleil pointe son nez!
La panna cotta est l’un de mes desserts préférés dans les restaurants, car elle n’est pas trop sucrée et même quand on n’a plus trop faim, on peut l’apprécier. Je suis totalement obsédée par tout ce qui y ressemble de près ou de loin et je suis déterminée à explorer toutes les possibilités de ce petit dessert. Du coup, quand j’ai vu une recette de tarte panna cotta, j’ai immédiatement voulu tenter l’aventure!
J’ai trouvé cette super recette sur le blog Allergique gourmand, un blog que j’apprécie beaucoup… Il n’y a pas besoin d’avoir un allergique à la maison pour tomber amoureux de ses belles recettes ultra gourmandes! J’ai mixé deux recettes de son site, car je n’avais pas les bons ingrédients pour la pâte sablée d’origine, mais j’en ai trouvé une autre dans sa recette de tarte sablée aux fraises qui a très bien fait l’affaire… Pour cette recette, choisissez un moule pas trop grand car il faut une bonne épaisseur de pâte. J’ai un moule rectangulaire tout comme Marie, et je dois dire que la quantité de pâte était absolument parfaite.
Cette panna cotta façon tarte a été un grand succès, tout le monde l’a appréciée! La base est une pâte sablée sans gluten à base de farine de riz et de maïs. Elle est bien croquante et n’a rien à envier à une pâte sablée classique. La panna cotta est crémeuse, juste un peu plus gélatineuse que je ne les aime en dessert individuel, mais cela permet à la tarte d’avoir une tenue parfaite même après avoir coupé les parts. Cela vient je pense de l’agar agar qui est un peu plus puissant que la gélatine animale.
Quand aux fraises… Je vous ai appâtés en vous parlant plus haut de la saison des fraises, mais c’est de la confiture que j’utilise ici… Vous pouvez donc faire cette tarte n’importe quand! En ce qui me concerne, ma confiture était maison, mais une confiture du commerce conviendra très bien aussi! Le résultat final est tellement beau et gourmand qu’il est parfait pour les repas où vous recevez.
Si vous tentez cette recette, je vous recommande de laisser la tarte au moins 2 à 3 heures au réfrigérateur, voire une nuit si vous pouvez. En dernier recours si vous manquez de temps, tentez le congélateur, mais je ne vous promets rien avec cette solution!
  

Tarte panna cotta fraises

Pour la pâte
  • 90 g de farine de riz
  • 30 g de farine de maïs
  • 30  g de fécule de maïs
  • 70 g de sucre
  • 70 g de beurre 1demi-sel
  • 4 cl d’eau
Pour la couche à la confiture
  • 200 g de confiture de fraises
  • 1 g d’agar agar
  • 2 c. à s. d’eau
Pour la couche de panna cotta:
  • 2 g d’agar agar
  • 60 g de sucre
  • 20 cl de crème liquide
  • 20 cl de lait
  • 1 c. à s. de vanille liquide
Mélangez les farines, le sucre, le beurre, dans un saladier et malaxez au robot pâtissier ou à la main. Ajoutez l’eau et pétrissez. La pâte doit être bien homogène. Étalez la pâte dans votre moule.  Laissez reposer 30 minutes
Préchauffez votre four à 180° C. Enfournez la pâte. Faites cuire 15 à 20 minutes, puis laissez tiédir la pâte.
Dans une casserole, mettez la confiture avec l’agar agar. Chauffez à feu doux jusqu’à ébullition. Si la confiture est trop épaisse, ajoutez l’eau.
Etalez la confiture sur la pâte cuite et laissez tiédir.
Pendant que la confiture tiédit sur la pâte, préparez la panna cotta. Dans une casserole, mettez le sucre et l’agar agar. Versez la crème en remuant puis ajoutez le lait. Placez la casserole sur feu doux et remuez jusqu’à ébullition. Eteignez et laisser tiédir.
Une fois tiède, versez sur le mélange à la confiture et laissez refroidir.
Placez au réfrigérateur pour 2 heures minimum.
Source d’inspiration :
http://allergiquegourmand.over-blog.com/2016/08/tarte-confiture-de-fruits-rouges-panna-cotta-bio-sans-oeufs-gluten-etc.html

Tarte aux carottes rapées à la marocaine

J’ai appelé cette tarte « tarte aux carottes râpées », car le goût des carottes domine largement dans cette recette, et même si elle cuit assez longtemps, elles gardent un peu de leur croquant, c’est très agréable! Attention, n’allez pas mettre des carottes râpées toutes faites à la vinaigrette hein, sinon je ne garantis en rien le résultat !
J’ai trouvé cette recette sur le blog de Virginie Moreau, un blog que j’apprécie beaucoup et que je vous invite à aller découvrir tout de suite si vous ne le connaissez pas!
La chermoula est un mélange marocain à base de coriandre, de cumin, de paprika, de persil et d’ail qui sert principalement aux marinades. Certains y ajoutent du piment pour obtenir un mélange plus relevé.
Cette marinade d’herbes fraîches sert beaucoup pour les poissons, comme les sardines à la chermoula, mais elle est aussi parfaite pour faire mariner la viande. Ici je n’utilise pas de la chermoula fraîche mais un mélange sec, que l’on trouve tout fait. Si vous n’en avez pas, je vous mets le contenu de ce mélange pour que vous puissiez facilement obtenir ce goût typique qui donne de la couleur à ce plat !
  
P.S. : Si vous chechez des façons originales de cuisiner les carottes, essayez aussi ces crèmes dessert à la carotte!

Tarte aux carottes râpées à la marocaine

Pour 6 à 8 personnes
  • 1 pâte feuilletée
  • 500 g de carottes
  • 4 oeufs
  • 20 cl de crème liquide
  • 30 g de gruyère râpé
  • 1 c. à s. de menthe séchée
  • 2 c. à s. de chermoula
  • Sel, poivre

Pour la chermoula :

  • 3 c. à c. de paprika ou piment rouge doux
  • 3 c. à c. de cumin
  • 1 c. à c. de coriandre
  • 1 c. à c. de persil séché
  • 1 pincée d’ail semoule
Si votre chermoula n’est pas toute faite, mélangez les épices listées ci-dessus et réservez.
Épluchez et râpez les carottes. Réservez.
Dans un saladier, battez les œufs en omelette.
Ajoutez la crème fraîche, le gruyère râpé et le cumin. Salez et mettez les épices et la menthe. Mélangez bien.
Ajoutez les carottes râpées et mélangez à nouveau.
Garnissez un moule à manqué d’une pâte feuilletée.
Versez l’appareil dedans. Enfournez pour 40 à 50 minutes à 180°C, jusqu’à ce que la quiche soit bien dorée.
Laisser tiédir avant de déguster.
Source d’inspiration :

Tarte amandine aux pommes et à la cannelle

Ce délicieux dessert est une variante des tartelettes amandine à la poire, mais comme le titre l’indique, à la pomme. Imaginez-vous une pâte feuilletée couverte d’une crème d’amandes, sur laquelle sont déposées des pommes en fines tranches qui caramélisent à la cuisson…
La tartelette amandine est une spécialité française, et que ce soit à la pomme ou à la poire (sa recette la plus traditionnelle), quand on aime l’amande, on ne peut que se régaler. La crème d’amande est riche et dominante. La saveur des pommes est présente quand même, ne vous méprenez pas, mais elle est valorisée et transformée par sa cohabitation avec l’amande.
Cette tarte est vraiment un classique irremplaçable à mes yeux pour ses multiples saveurs et son mélange de textures mais surtout, pour la douceur nostalgique qui se dégage de l’ensemble!
  
P.S. : Si après ça vous encore envie de pommes ou de poires, jetez vous sans plus attendre sur ce crumble pommes poires, une autre recette à tomber!

Tarte amandine aux  pommes et à la cannelle

  • 1 pâte feuilletée
  • 5 pommes
  • 100 g de sucre
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 70 g de beurre fondu
  • 1 œuf + 1 jaune
  • 2 c. à s. de rhum
  • 2 c. à s. de cassonade
  • 1 c. à c. de cannelle
Dans un saladier, fouettez l’œuf et le jaune avec le sucre et le sucre vanillé, puis ajoutez la poudre d’amandes, 50 g de beurre fondu et le rhum et mélangez.
Étalez la pâte feuilletée et versez cette crème dedans.
Préchauffez le four à 180°C.
Epluchez les pommes, enlevez les cœurs et tranchez les en lamelles , puis disposez celles-ci sur la crème en formant une rosace. badigeonnez au pinceau avec le reste de beurre fondu
Saupoudrez avec la cannelle et la cassonade. Enfournez pour 35 minutes, laissez tiédir puis démoulez.
Source : Vie pratique gourmand
 

Clafoutis boulette d’Avesnes et paprika

Connaissez-vous la boulette d’Avesnes? Ce fromage du nord est moins connu que son cousin le Maroilles, peut-être parce qu’il n’est pas apparu dans le film Bienvenue chez les Ch’tis… Il faut dire que si le Maroilles est violent, la boulette d’Avesnes passe un cran supplémentaire dans l’odeur autant que dans le goût. En consommer au petit déjeuner sur estomac vide risque d’occasionner des effets secondaires non homologués!

La boulette d’Avesnes est d’ailleurs en partie composée de brisures de Maroilles, agglomérées avec du babeurre. C’est un peu le MDF du fromage si vous préférez!

clafouti-boulette-avesnes

Je n’adore pas manger ce fromage tel quel, mais cuisiné il prend une saveur particulière qui me plaît bien!

J’ai choisi de le préparer en petites doses dans des mini-cocottes qui sont grâce à lui très parfumées..

Si vous avez une boulette d’Avesnes dans votre frigo, n’attendez pas que tout votre papier peint soit décollé pour tenter cette petite recette, elle est super facile à faire!

clafouti-boulette-avesnes-2

P.S. : Si vous êtes lancés dans la (re)découverte des fromages du nord, faîtes vous une petite tarte feuilletée au maroilles!

Clafoutis boulette d’Avesnes et paprika

Pour 4 mini cocottes

  • 2 œufs entiers + 2 jaunes
  • 25 cl de lait
  • 20 cl de crème liquide
  • 15 g de maïzena
  • 1/2 boulette d’Avesnes
  • 1/2 c. à c. paprika
  • 1 oignon rouge en lamelles

Préchauffez le four à 225°C.

Mélangez dans un plat les œufs, le lait, la crème, la maïzena, les oignons, le paprika. Versez cette préparation dans 4 mini cocottes. Déposez par dessus la boulette d’Avesnes coupée en petits morceaux. Enfournez pour 15 minutes, baissez le four à 200°C et prolongez la cuisson de 10 minutes.

clafouti-boulette-avesnes-3

Galette des rois citron frangipane

La galette des rois est une galette traditionnellement vendue et consommée le 6 janvier, à l’occasion de l’Épiphanie  fête chrétienne qui célèbre la visite des rois mages à l’enfant Jésus.
Est-ce que quelqu’un pourrait donc m’expliquer pourquoi les magasins commencent maintenant à vendre des galettes des rois début décembre, voire même avant?
Est-on tellement affamés en décembre qu’entre le saumon fumé,  le foie gras et les bûches on a envie de se gaver de frangipane? Vraiment, j’ai beau être gourmande, je ne comprends pas cette nouvelle habitude commerciale, et je ne connais personne qui achète ces fameuses galettes avant Noël! Et vous, vous mangez des galettes des rois à partir de quand?
galette-frangipane-citron-2
Tous les ans, pour moi la galette des rois présente le même dilemme : j’ai le ventre explosé par les fêtes, mon jean ne ferme plus et je ne peux pas me résoudre à racheter ma garde robe une taille au dessus… Mais pourtant, oh pourtant! La galette des rois traditionnelle est à la frangipane, à l’amande quoi, c’est tout ce que j’aime, j’adore ça, je pourrais en manger tout le temps ( voilà peut être une explication de la vente des galettes en décembre tiens), et donc j’hésite entre mon côté raisonnable (allez, juste une demi part à la pomme) et mon vrai moi (et si je faisais deux galettes à la frangipane maison et que j’en cachais une pour la manger toute seule au lit?)
Bref, c’est vraiment sadique d’avoir mis l’épiphanie si près de Noël, les rois mages auraient pu attendre une ou deux semaines avant de venir dire bonjour à Jésus, qu’on ait le temps de faire une diète quoi!
Bref, celle que je vous propose aujourd’hui est une légère variante de la tarte frangipane classique. Elle contient de la frangipane parce que c’est incroyablement bon, et elle est juste relevée par une crème au citron qui ajoute du pep’s et aide à faire passer le sucre. Le résultat est absolument parfait pour les amateurs de sensations acidulées! Pour faire la garniture, je me suis inspirée d’une tarte découverte sur le joli blog Plaisir et Equilibre, qui l’avait elle-même trouvée sur le blog de Gridelle. Avec des références pareilles, ça ne pouvait être qu’un succès !
galette-frangipane-citron

 Galette des rois citron frangipane

Pour le lemon curd 
  • 15 cl de jus de citron jaune
  • 80 g de sucre
  • 2 œufs
  • 1 c. à s. de maïzena

Pour la crème pâtissière 

  • 250 g de lait
  • 1 œuf
  • ½ bouchon de rhum ambré
  • 40 g de sucre
  • 1 c. à c. d’arôme vanille
  • 20 g de maïzena

Pour la crème d’amandes 

  • 100 g de beurre très mou
  • 80 g de sucre
  • 100 g d’amandes en poudre
  • 2 œufs
  • Quelques gouttes d’essence d’amande amère

Faites chauffer dans une casserole le lait avec la vanille liquide et le rhum. Dans un saladier, mélanger au fouet, l’œuf  le sucre et la maïzena. Ajouter le lait chaud tout en mélangeant. Remettre le tout dans la casserole et cuire à feu doux jusqu’à épaississement de la crème. Laisser tiédir.

Battez le beurre en pommade, ajoutez le sucre puis les œufs un à un. Incorporez ensuite les amandes et l’amande amère.

Mélangez la crème pâtissière refroidie avec la crème d’amandes.

Battez les œufs en omelette dans un petit bol. Dans une casserole, faites chauffer le jus des citrons avec le sucre et la maïzena. Une fois que la préparation est chaude, ajoutez les œufs battus et mélangez vivement sur le feu jusqu’à épaississement. Laissez refroidir.

Préchauffez le four à 200°C.
Battez un jaune d’œuf avec 2 cuillers à soupe de de lait.
Étalez la pâte feuilletée. Avec un pinceau, badigeonnez tout le contour extérieur de la pâte de jaune d’œuf.  Étalez le lemon curd sur la tarte, ensuite à l’aide d’une poche à douille, recouvrez avec la frangipane.
Déposez la deuxième pâte, soudez les bords, couvrez le dessus du restant d’œuf battu, faites des stries sur la pâte.

Enfournez durant 20 à 30 minutes en surveillant la coloration.  La tarte est prête lorsqu’elle a pris une belle couleur dorée.

Laissez tiédir ou refroidir avant de servir et de vous régaler.

 galette-frangipane-citron-3

Source d’inspiration
https://plaisiretequilibre.wordpress.com/2015/09/27/tarte-au-citron-et-a-la-frangipane/

http://www.les-voyages-de-gridelle.com/2014/09/tarte-au-citron-et-a-la-frangipane.html

Mes meilleures recettes de 2016

La fin d’année est là! Dans quelques heures nous serons en 2017! Avant de vous faire part de mes résolutions, et de mes projets pour l’an prochain dès demain, aujourd’hui c’est plutôt l’heure du bilan! J’ai passé une année extrêmement speed, épuisante mais surtout géniale, et c’est aussi grâce à vous : bonne humeur, gourmandise, de belles rencontres de blogueuses de jolis partenariats, j’ai l’impression d’être vraiment gâtée ! J’espère que vous avez passé un très beau réveillon de Noël… Pour continuer dans le bilan, je vous propose de découvrir les recettes de cette année qui ont eu le plus de succès, certaines m’ont beaucoup surprises d’autres moins… Êtes-vous plus sages que l’année dernière ou c’est moi? Il y a énormément de recettes de légumes dans ce top 10! heureusement que les boulettes de camembert sont présentes sinon je commencerais à penser que vous n’aimez plus le fromage ^^ J’espère avoir autant d’occasions de vous (me) régaler l’an prochain!

Je vous laisse avec cette liste et vous souhaite de passer un très beau réveillon, que vous le passiez en amoureux, en famille, entre amis ou même seul! De mon côté je vais faire la fête entre amis pour la première fois depuis 2 ans, faute de baby-sitter les deux années précédentes ^^ Joyeux dernier jour de 2016 à tout(e)s et à 2017!

Potato rounds

potato-rounds-2

Curry de chayotte et patate douce

curry-patate-douce-chayotte

Pommes de terre à la sarladaise

pommes-de-terre-sarladaises-3

Frites de courgettes au parmesan

frites-courgette-2

Melanzane a la parmigiana

lasagnes-a-la-parmesane

Kyopolou

kyopolou-3

Moelleux à la châtaigne corse

gateau-corse-chataigne

Boulettes de camembert pané

camembert-pane

 Empanadas chilenas

empanadas-chilenas-3

Pâte à pizza au chou-fleur

pate-pizza-chou-fleur-2

Ma wishlist cuisine sur AZ Boutique

Noël approche et commence à occuper tous les esprits…. Si vous êtes comme moi et que vous avez encore mille choses à faire, dont les cadeaux à trouver, je vais vous parler d’un site qui pourrait bien vous aider dans votre recherche de cadeaux, que ce soit pour offrir aux autres ou à vous-même!

J’ai eu le plaisir de pouvoir tester le site AZ boutique, une boutique en ligne spécialisée dans les arts de la table, la pâtisserie et la cuisson. Si vous êtes un accro à la cuisine comme moi, ou si vous avez parmi vos amis, ce site est parfait! Je dois dire qu’il n’est pas facile de faire son choix, étant donné la multitude de produits tous aussi tentants les uns que les autres. Je suis globalement bien équipée côté cuisine, cuisson et pâtisserie, mais je n’ai pas eu de mal à trouver de quoi me rendre heureuse : près de 6 000 références de vaisselle, verrerie, couverts, accessoires de pâtisserie … Il y a de quoi satisfaire même le plus exigeant d’entre nous!

 

AZ boutique est destinée aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels, et cela se ressent : AZ boutique s’engage à fournir à ses clients une qualité de service exemplaire et à leur donner accès à la qualité et au choix de produits professionnels à prix compétitifs. La livraison est rapide, gratuite dès 49 € d’achats en point relais et dès 99 € d’achats à domicile.

La commande sur le site a été ultra simple et pratique : on sait exactement si tous les produits sont disponibles et quand sera expédié le colis. Quelques jours après ma commande… Le facteur est passé avec un beau et gros colis, parfaitement bien emballé. Voici ce que j’ai reçu, cela vous donnera peut-être des idées mais il y a bien plus à découvrir sur le site !

Des carafes

J’adore leur look design, un peu façon éprouvette de scientifique! Elles existent en deux tailles, présentent très bien, à tel point que je vais aussi les détourner en vase pour une déco de table!

Des verres à liqueurs

On ne le sait pas toujours, mais ce n’est pas idéal de boire les alcools type whisky, cognac… Dans des gros verres carrés comme on le fai souvent. Comme pour le vin, on modifie la température du mélange en tenant le verre, et l’idéal est donc les verres à pieds! Me voilà donc enfin équipée de beaux verres, robustes, élégants et adaptés!

Des couteaux à steak

Je ne me fais pas souvent un vrai bon bout morceau de viande, mais quand c’est le cas j’aime apprécier mon repas sans se galérer à couper mon steak! Ces couteaux sont un vrai coup de cœur, robustes, design, de très belles qualité!

Un moule à kouglof

Voilà longtemps que je voulais réaliser cette pâtisserie typique, et ce n’est bien sûr pas possible sans ce magnifique moule! Sa qualité a l’air top et il me tarde de l’inaugurer!

Un moule à tartes rectangulaires

J’adore le look sympa que ce moule donne aux quiches et tartes en tous genres, cela permet une super jolie présentation pour les buffets et apéros! Petit plus, son fond est amovible!

 

Un presse-ail métallique

Parce qu’avec ma force surhumaine, j’ai explosé mon précédent presse-ail en plastique! Celui ci a un look très pro, et sa qualité semble à la hauteur de mes muscles!

 

Au final, un gros coup de cœur pour l’ensemble de ces articles, dont la qualité et e look sont vraiment top! Il me tarde de tous les inaugurer pour les fêtes!

Si vous ne connaissez pas, allez donc visiter ce site, il vous rendra certainement service pour vos cadeaux de Noël!

Tarte perdue aux endives

Si vous ne connaissez  l’endive que comme un légume croquant et amer, alors vous devez tester cette recette. Bien sûr, l’endive est super en salade ou à l’apéro comme support d’une tartinade au surimi. Mais rôtie, grillée ou sautée, elle perd beaucoup de son amertume typique, permettant à son caractère légèrement terreux d’émerger.
Cette recette particulière a été inspirée par deux recettes trouvées sur le blog Les petits plats de Béa. J’avais été interpellée par sa tatin d’endives à la bière à la framboise, car le mariage de la bière et de l’endive m’a séduite immédiatement, mais aussi par sa tarte de pain perdu aux tomates qui permet de recycler du vieux pain. Qu’à cela ne tienne, j’ai mélangé les deux!
tarte-pain-perdu-endive-2
Cette tarte qui n’a rien de complexe à réaliser, présente très bien avec sa jolie spirale d’endives cuites dans la bière caramélisée. Elle est douce, acidulée, fruitée et surtout très bonne!
Comme je le dis souvent j’adore le recyclage alimentaire, et cette base de pâte va devenir un classique pour moi qui ai souvent du pain dur!
tarte-pain-perdu-endive
P.S. : Si vous voulez continuer dans les recettes aux endives, essayez mon velouté d’endives au jus de clémentines, troooop bon!

Tarte perdue aux endives

Pour la pâte

  • 200 g de pain rassis
  • 2 œufs
  • 20 cl de lait
  • 75 g de parmesan râpé
  • 3 c. à s. de gruyère râpé
  • 1 pincée de muscade
  • Poivre

Pour la garniture

  • 4 endives
  • 25 cl de bière à la framboise ou rubis
  • 2 c. à s. de beurre
  • 1 c. à s. de cassonade


Battez les œufs avec le lait, ajoutez le parmesan, la muscade et le poivre.

Émiettez grossièrement le pain et incorporez-le à la préparation précédente.

Laissez gonfler 15 mn. Mixez légèrement si nécessaire.

Mettez le pain imbibé dans un moule à fond amovible tapissé d’un papier sulfurisé et tassez bien.

Préchauffez le four à 180°C

Précuisez la pâte 15 minutes au four.

Pendant ce temps, coupez les endives en 2 dans le sens de la longueur et retirez le cœur dur.

Chauffez le beurre dans une poêle, rangez les demies endives dans la poêle, saupoudrez d’une cuillère à soupe de sucre, faites dorer à feu vif puis mouillez avec la bière et laissez cuire à feu plus doux jusqu’à évaporation de la bière, soit environ 20 minutes.

Rangez les demies endives sur le fond de tarte, saupoudrez de gruyère et enfournez pour 15 minutes environ.

tarte-pain-perdu-endive-3

Source d’inspiration :

http://lespetitsplatsdebea.over-blog.com/2015/09/tarte-de-pain-perdu-aux-tomates-et-feuilles-de-bettes.html

http://lespetitsplatsdebea.over-blog.com/2016/01/tarte-tatin-d-endives-a-la-biere-a-la-framboise.html

Comment fêter Thanksgiving comme aux États-Unis?

Une fois par an, le quatrième jeudi de Novembre, alors que nous sommes tranquillement au travail, les familles américaines se réunissent pour manger de la dinde accompagnée de tarte à la citrouille. Oui, vous avez deviné, elles célèbrent la fête de Thanksgiving… Je ne sais pas vous, mais moi j’adore voir les épisodes de fin d’année des séries télévisées. Il me semble en les regardant que la fête de Thanksgiving est presque plus ancrée dans les traditions américaines que celle de Noël, mais c’est peut-être juste une impression! Pourtant, chez nous elle n’est pas pratiquée et même plutôt méconnue. Si vous vous posiez la question du but de cette journée, Thanksgiving était à l’origine une fête pour rendre grâce pour la récolte précédente.
Si comme moi vous êtes intrigués ou même si vous souhaitez l’organiser à votre manière, je vous propose de découvrir un repas de Thanksgiving plus en détail pour vous en inspirer!

Quelle est l’histoire de Thanksgiving?

Avant tout, on commence par une petite page historique!

En Amérique, Thanksgiving remonte aux années 1600, plus précisément à l’année 1621. Les Pèlerins – colons hollandais de la colonie de Plymouth (devenue aujourd’hui le Massachusetts) ont célébré la récolte passée… Tradition qu’ils avaient eux -mêmes ramené… d’Europe! Hé oui c’est une fête religieuse bien de chez nous qui a inspiré Thanksgiving, même si la pratique a totalement disparu en Europe et que le Thanksgiving américain est totalement laïc.

Cette tradition s’est alors répandue dans le pays et a été célébrée à des jours différents suivant les communautés jusqu’à l’année 1789. Alors qu’on s’occupait en France de prendre la Bastille, aux États-Unis, George Washington a déclaré la première Journée nationale officielle de Thanksgiving.

 

La plupart des familles américaines suivent désormais les traditions initiées lors du premier Thanksgiving. Aujourd’hui l’un des plaisirs principaux de Thanksgiving et de ses préparatifs est de passer du temps en famille ou avec ses proches. Beaucoup de gens vivent loin des membres de leur famille et parcourent ce jour-là de longues distances pour être avec ceux qu’ils aiment. Thanksgiving est d’ailleurs le jour de l’année où il y a le plus déplacements aux États-Unis!

Voilà maintenant mon mode d’emploi pour organiser un Thanksgiving comme aux États-Unis chez vous!

305314063_20681ec66f_z

Photo woolennium @Flickr

Le repas

Thanksgiving fait la part belle aux aliments traditionnels américains. Si vous voulez réaliser votre propre menu de Thanksgiving, le plus classique est de servir une dinde farcie, pourquoi pas aux marrons avec des légumes de saison rôtis et de la purée de pommes de terre ou de patates douces. Vous pouvez accompagner l’ensemble d’une petite sauce aux cranberries pour donner un côté encore plus traditionnel à l’ensemble. Côté desserts, les tartes à la citrouille et celles aux noix de pécan sont en bonne position! La boisson qui accompagne ce repas est généralement du vin.

Si vous êtes végétarien, pas de souci : il y a des moyens d’adapter ce repas. Aux États-Unis certaines familles choisissent de servir une dinde végétarienne, qui est faite de tofu, mais personnellement je n’en ai jamais vu en France. Une autre solution est de préparer une courge farcie végétarienne, le reste du repas pouvant convenir sans aucun souci!

Côté décoration

La décoration est assez naturelle puisqu’il s’agit de mettre à l’honneur le fruit des récoltes : des nappes et serviettes dans des tons chauds et automnaux, du orange au jaune, des feuilles mortes aux belles couleurs éparpillées, des épis de blé ou de maïs disséminés dans des vases ou grands plats, quelques citrouilles ou coloquintes accompagnées de jolies bougies et le tour est joué!

8559669105_1cdc3f8479_z

Photo HomeSpot HQ @Flickr

 

Quels rituels ?

Pas de vrai Thanksgiving sans le rituel de gratitude ou « Action de grâce ». Le principe, c’est de tous réfléchir à ce pour quoi on est reconnaissants vis à vis de l’année écoulée, et de faire un tour de table pour échanger sur cela dans la bonne humeur. Vous pouvez aussi demander à chacun d’écrire ce pour quoi il est reconnaissant sur des bouts de papier et de les mettre dans un vase, puis les tirer au sort de sorte que chacun lise le mot d’un autre.

Certaines familles comprennent le rituel de l’os de dinde dans cette journée. Vous connaissez certainement cette croyance. On récupère l’os en forme de « V » inversé qui se trouve attaché à la poitrine de la dinde. Après que la viande ait été enlevée et que l’os ait été nettoyé, deux personnes tirent chacun une sur une extrémité de l’os, fait un vœu, et tire. Celui qui obtient la plus grande partie de l’os cassé verra alors son souhait exaucé!

Que mettre en musique de fond?

La fête de Thanksgiving ne bénéficie pas de ses chants officiels contrairement à Noël. Mais vous pouvez facilement vous composer une playlist à partir de ce que vous avez! Des classiques américains type Sinatra peuvent tout à fait coller à l’esprit de Thanksgiving. Des musiques positives dont les paroles évoquent la reconnaissance et la joie de vivre sont aussi de circonstance, du genre « What a wonderful world » de Louis Armstrong. Des musiques typiquement américaines, du genre folk ou gospel peuvent compléter votre playlist.

5209955329_43848bfed3_z

Photo @joefoodie @Flickr

Même si clairement fêter Thanksgiving n’a pas de sens chez nous, je trouve que toute excuse est bonne à prendre pour se réunir et profiter ensemble! Je me laisserai donc certainement tenter un jour ou l’autre pour m’essayer un repas typique de Thanksgiving! Je trouve cette fête d’ailleurs moins commerciale que d’autres puisqu’à part un bon repas tous ensemble, elle n’impose pas d’achat de cadeaux ou de décoration spécifique! Et vous, vous connaissez cette fête, et si oui, est-ce que vous aimeriez la fêter?

Chocolat noir aux noix grillées

Le retour de l’automne signifie pour moi l’arrivée de produits que j’adore : des pommes, des poires, des courges, voilà de quoi me faire passer la pilule de la reprise du travail! Les saveurs automnales me régalent et me mettent en joie bien plus efficacement qu’un tube de prozac! Il suffit de me parler d’une part de tarte au potiron accompagnée d’un thé à la cannelle pour que j’aie le sourire immédiatement!
Parmi mes autres « anti déprime » naturels, il y a évidemment le chocolat, que j’aime sous toutes ses formes!

C’est aujourd’hui un chocolat de saison que je vous propose, puisqu’il est enrichi de noix grillées avec un peu de sirop d’érable. Cette recette ultra simple à faire est digne de délicieuses tablettes achetées toutes faites au prix d’un rein, alors que cela ne prend que quelques secondes à faire!

bark-noix-2

Si vous êtes amateurs, n’hésitez pas à prendre un chocolat bien fort, ça n’en sera que meilleur!

La seule difficulté dans cette recette est la fonte du chocolat : il doit fondre à feu très doux et être enlevé du feu dès qu’il est assez fondu pour être coulé. Si vous le laissez plus, il va d’abord perdre son brillant, puis se ratatiner et devenir presque friable. Si jamais vous arrivez à ce stade ne désespérez pas, vous pourrez limiter les dégâts en ajoutant un peu de matière grasse, type crème épaisse ou beurre au mélange. Il faudra juste le manger plus rapidement ensuite pour éviter que le mélange ne tourne!

bark-noix-3

P.S. : SI vous aimez réaliser vos petites douceurs maison, essayez également ces petits nuages croustillants au chocolat, ultra simples à faire et trop bons!

Chocolat noir aux noix grillées

  • 200 g de chocolat noir
  • 50 g de noix
  • 2 c. à s. de sirop d’érable pur
  • 1 pincée de sel

 

bark-noix

Tapissez une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.
Préchauffer une poêle à sec sur feu moyen-vif pendant quelques minutes. Ajouter les noix, le sirop d’érable et le sel et mélangez. Laissez cuire, en remuant constamment, jusqu’à ce que le sirop d’érable ait épaissi et adhère aux noix. Dès que l’ensemble commence à caraméliser, arrêtez le feu pour éviter que cela ne brûle.
Déposez les noix sur la plaque à pâtisserie préparée, et étalez-les rapidement pour éviter qu’elles ne se collet les unes aux autres. Laissez refroidir, puis réservez.

Faites fondre le chocolat noir au bain-marie ou au micro-ondes. Versez le sur une feuille de papier sulfurisé et étale-le à l’aide d’une spatule.

Saupoudrez les noix harmonieusement dessus. laissez le chocolat durcir avant de le casser en gros morceaux.