Archives par mot-clé : pizza

Hot-dogs à la française

A la maison, autant en semaine nous mangeons pas mal de légumes et de repas plutôt équilibrés, autant le week-end nous aimons nous faire plaisir avec des repas un peu plus riches ! C’est pour nous l’occasion de nous régaler avec burgers, hot-dogs et pizzas en tous genres, qu’on cuisine ensemble avec mon homme. Que voulez-vous, on adore ça et on se dit que si c’est fait maison, ça ne peut pas vraiment nous faire (trop) de mal !

Le hot-dog est une spécialité américaine qui est aujourd’hui, avec le hamburger, un des snacks les plus consommés dans le monde. Sa recette varie d’un coin du globe à l’autre en fonction des habitudes alimentaires de chaque pays. Il est par exemple préparé avec du chou en Allemagne ou avec de la sauce rémoulade au Danemark. Je ne sais pas s’il existe une version française officielle, mais je connais beaucoup de gens qui utilisent de la baguette, et qui ajoutent de la salade et du fromage fondu.

L’an dernier lors de mon petit voyage au Danemark j’avais pu goûter des franske hotdog, ou hot-dog français, mais je n’ai pas bien compris pourquoi ils leurs donnaient ce nom : je n’en ai jamais vu de tels chez nous! Les saucisses semblaient fusionnées dans une sorte de pain cylindrique qui leur évoque peut-être notre baguette mais ne s’en approche franchement pas. Cela ne m’empêchera pas pour autant d’essayer d’en faire un jour ou l’autre!

En tout cas, aujourd’hui c’est « ma » version française que je vous propose de retrouver ici. J’ai choisi d’utiliser de la baguette, du fromage français (j’ai pris de la raclette, même s’il est dur de choisir dans ce domaine tant nous avons de choix en France!) et de la bonne moutarde à l’ancienne bien de chez nous! Voilà un snack pour agrémenter une soirée film en famille ou pour recevoir des amis lors d’une soirée conviviale!

Hot-dogs à la française

Pour 4 hot-dogs

  • 1 baguette
  • 4 tranches de fromage à raclette
  • 4 saucisses type knacks d’Alsace
  • 1 oignon rouge
  • 1 oignon blanc
  • 4 c. à s. de moutarde à l’ancienne

Préchauffez le four à 180°C.
Épluchez et émincez les oignons. Faites cuire les oignons émincés dans une poêle 10 minutes avec de l’huile et 1 cuiller à soupe d’eau puis ajoutez les saucisses. Faites-les dorer recto verso 5 minutes au total dans les oignons.
Coupez le pain en 4 tronçons. Tartinez le  pain de moutarde puis déposez les tranches de raclette coupées en 2. déposez enfin l’oignon et la saucisse.

Enfournez pour 10 minutes.

Portrait chinois avec le Sunshine Blogger Award

Photo Sonny Abesamis @Flickr

Aujourd’hui, je vous présente le Sunshine Blogger Award. Il m’a été décerné par ma chère amie Malika du blog Cuisine Culinaire.

SI comme moi vous vous demandez ce qu’est le sunshine blogger award, voici une petite explication. C’est une récompense qui s’adresse plus particulièrement aux blogs qui rendent heureux, esprit « joie de vivre » et « attitude zen”. Alors c’est avec grand plaisir que j’accepte cette nomination moi aussi!

1. Si tu étais une chanson, tu serais… Pourquoi ?

Difficile à dire car j’en aime énormément, mais je dirais Penny Lane des Beatles, un de mes groupes favoris depuis que j’ai 11 ou 12 ans.

2. Si tu étais un chanteur (ou une chanteuse), tu serais… Pourquoi ?

Je serais Edith Piaf, j’aime tellement le côté désuet et « vieux Paris » qui se dégage de ses chansons et sa voix unique.

3. Si tu étais un gâteau, tu serais… Pourquoi ?

J’aime toutes sortes de gâteaux et je me régale facilement tant que ce n’est pas trop sophistiqué ni rempli de crème au beurre. Si je devais en être un seul, ce serait sans doute un flan, il n’y a pas plus simple mais je ne m’en lasse pas!

4. Si tu étais un ustensile de cuisine, tu serais… Pourquoi ?

Je serais une paire de ciseaux, ce n’est pas tout à fait un accessoire de cuisine mais j’en utilise pour tout : ciseler les herbes, couper des dés de jambon, mais aussi mes pizzas! Je suis perdue quand je ne les retrouve pas!

5. Si tu étais un meuble, tu serais… Pourquoi ?

Je serais une bibliothèque ancienne qui va jusqu’au plafond avec une échelle pour attraper les livres tout en haut. Je rêve d’en avoir une remplie de livres anciens, poussiéreux et mystérieux!

6. Si tu étais un film, tu serais… Pourquoi ?

Je serais le Grand Budapest Hôtel de Wes Anderson, j’aime tellement l’univers de ce film que je pourrais le regarder toutes les semaines, sans compter la bande originale que j’adore!

7. Si tu étais une star de cinéma, tu serais… Pourquoi ?

Je crois que par définition je ne pourrais pas être une star de cinéma, je ne suis pas assez égocentrique pour ça et je détesterais que l’on s’intéresse autant à moi!

8. Si tu étais un livre, tu serais… Pourquoi ?

Je serais forcément un livre de la saga Harry Potter. Difficile de choisir lequel mais je dirais le 1er, Harry Potter à l’école des Sorciers, qui m’a fait découvrir cet univers et m’a tellement fait rêver avec la lettre d’admission à Poudlard!

9. Si tu étais un écrivain, tu serais… Pourquoi ?

Je serais Haruki Murakami, ses livres me fascinent totalement même si je ne suis jamais sûre d’avoir compris quoi que ce soit à la fin d’un de ses livres.

10. Si tu étais une destination de vacances, tu serais… Pourquoi ?

Je serais Tokyo, l’endroit où je rêve d’aller depuis mon adolescence.

11. Si tu étais une couleur, tu serais… Pourquoi ?

Je serais le jaune, j’adore cette couleur qui respire la bonne humeur, l’énergie et la joie de vivre! C’est d’ailleurs la couleur de madame Bonheur.

Maintenant c’est à mon tour de taguer 11 blogs méritant le « Sunshine Blogger Award ». J’aurais aimé taguer beaucoup plus de blogs mais il fallait respecter le challenge, mais n’hésitez pas à faire le challenge même si je ne vous ai pas cités si vous en ressentez l’envie! Pour ceux et celles qui n’ont pas le temps de participer pas de souci! Chacun fait comme il veut/peut! 

Plaisir et équilibre

Marlyzen

Guy59600

Cuisine de Gut

Gâteaux en fête de Lilou 25

Un siphon fon fon

Cuisiner en paix

Les voyages de Gridelle

La cuisine de Poupoule

L’atelier de la corvette

La cuisine du p’tit chef 

Et voici mes 11  questions :

1/Si tu étais un petit plaisir, tu serais.. Pourquoi?

2/ Si tu étais une chanson qui donne instantanément la pêche, tu serais… Pourquoi?

3/Si tu étais une recette, tu serais.. Pourquoi?

4 / Si tu étais un pays, tu serais… Pourquoi?

5/ Si tu étais un vœu que l’on réalise, , tu serais.. Pourquoi?

6/Si tu étais un ingrédient préféré, tu serais.. Pourquoi?

7/Si tu étais un but dans la vie, tu serais.. Pourquoi?

8/Si tu étais un cuisinier célèbre, tu serais.. Pourquoi?

9/Si tu étais une ville française, tu serais.. Pourquoi?

10/Si tu étais une fête populaire, tu serais.. Pourquoi?

11/Si tu étais qui tu voulais, tu serais.. Pourquoi?

Merci Malika pour cette nomination, et pour celles qui se laisseraient tenter par le jeu, n’oubliez pas de venir me prévenir ici afin que je découvre vos réponses!

Mini pizzas automnales

  S’il y a un plat dont je ne me lasserai jamais, c’est de la pizza. J’ai quasiment tout le temps des idées de nouvelles pizzas à tester en tête. J’ai profité cet été des tomates fraîches et du basilic pour me faire plaisir, mais maintenant qu’il fait moche à nouveau, ce n’est pas une raison pour moi pour arrêter d’en manger! Il suffit simplement de troquer les légumes d’été par ceux d’automne et c’est reparti pour un tour! Si le froid ambiant implique que l’on mange des pizzas plus bourratives, ce n’est pas pour me déplaire !
 
 
 
Je voulais donc faire une pizza d’automne qui célèbre les saveurs de saison. Nous avions récemment acheté un gros chou-fleur et, une fois que j’ai eu utilisé ce qu’il me fallait pour ma recette, il m’en restait un paquet à utiliser donc j’ai saisi l’occasion! J’ai ajouté des champignons car c’est LE plaisir de la saison pour moi! Je pourrais en mettre absolument partout! La roquette évoque la cuisine estivale mais en réalité sa saison s’étale jusque fin novembre, j’en ai moi-même eu assez tard dans mon jardin et pourtant je suis dans le nord!
 
Au final, toutes ces saveurs se sont tout à fait bien accordées entre elles et nous nous sommes régalés!
 
 

Mini pizzas automnales

 
Pour 8 mini pizzas
 
  • 8 fleurettes de chou fleur
  • 1 pâte à pizza
  • 120 g de champignons de paris
  • 80 g de chaource
  • 3 c. à s. de crème fraîche
  • 25 feuilles de roquette
  • 1 c. à c. d’huile
  • 1/ 2 c. à c. de paprika
  • 1 c. à c. de sauce barbecue
  • 1 c. à c. de persil
  • 2 cl de vinaigre balsamique ou crème de balsamique
  • 1 pincée de sel
 
Coupez la pâte en 8 cercles avec un cercle à pâtisserie.
Préchauffez le four à 180°C.
 
Mélangez le chou-fleur avec la sauce barbecue, l’huile, le paprika et salez.
Faites cuire les champignons avec 1 cuiller à soupe d’huile et 1 cuiller à café de persil haché à la poêle 5 à 10 minutes jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de liquide, puis réservez.
 
Passez le chou-fleur au four 15 minutes à 180°C sur une feuille de papier sulfurisé.
 
Déposez sur chaque pâte à pizza  : la crème, les champignons, le chaource, le chou-fleur.
Mettez à cuire 12 minutes au four, puis ajoutez un filet de balsamique et la roquette.
 
 
Avec cette recette aux champignons, je participe à Cuisinons de saison !

Cloud eggs façon mini pizzas

Marre des œufs brouillés ou des œufs au plat pour le brunch dominical? Je vous propose une manière originale et simple de vous renouveler ! Plus fun que les autres façons de cuisiner un œuf, le cloud egg est la recette idéale pour épater vos invités! Ces œufs très faciles à réaliser ressemblent réellement à des nuages bien moelleux et comestibles! Les œufs sont l’un des ingrédients les plus polyvalents et avec cette recette ils le prouvent une fois de plus.
Après le buddha bowl, l’avocado toast et le sweet potato toast, c’est d’ailleurs le nouveau chouchou des réseaux sociaux : on voit le cloud egg partout. Avec ses airs de nuages dont s’extrait un soleil, je me suis dit que cette recette nous apporterait un peu de soleil pour l’automne!
Concrètement pour réaliser des cloud eggs, il vous faut… des œufs. Pour le dire simplement, il s’agit ni plus ni moins d’un œuf au plat, avec le blanc en neige. Les nuages sont obtenus en battant les blancs d’œufs, puis en plaçant soigneusement un jaune au centre, et en faisant cuire au four jusqu’à ce que l’ensemble soit bien doré. Vos cloud eggs sont prêts ! Cette méthode de préparation apporte une texture et une légèreté en bouche assez sympa.
Libre à vous d’y ajouter d’autres ingrédients, comme du fromage ou du jambon. Moi je me suis amusée à les utiliser pour garnir des mini pizzas que je réalise avec des tortillas, pour un repas rapide et délicieux!
Je pense qu’il est assez difficile de rater cette recette, mais voici quand même quelques petits conseils. Soyez très prudents pendant que vous craquez vos œufs, parce que vous avez besoin des jaunes intacts. Les jaunes cassés risquent de couler à travers les nuages pendant la cuisson et ne vous donneront pas le même effet. Je préfère garder mes jaunes dans des bols individuels afin qu’ils ne tombent pas accidentellement ensemble quand je les verse sur le blanc d’œuf,  mais vous pouvez les rassembler dans un seul bol et les déverser un par un si vous vous sentez courageux.
Pour cette recette, j’ai utilisé une épice que je voulais vous faire découvrir, la nora, ou niora en catalan. C’est une des épices phares de la cuisine espagnole. C’est une variété de poivron concassé au goût particulier un peu sucré et fumé. Vous pouvez l’utiliser dans les sauces tomate, les œufs, les poissons, les légumes… Elle fait des merveilles notamment avec ces cloud eggs!
J’ai pu tester cette épice grâce à l’Etal des épices. Je n’en avais jamais entendu parler avant de la découvrir sur leur site internet! Il faut dire qu’il et rempli de trouvailles pour les amateurs d’épices comme moi, et la qualité est au rendez-vous!
  

Cloud eggs façon mini pizzas

 Pour 2 mini pizzas
  • 2 tortillas de mais
  • 2 œufs
  • 80 g de poivrons multicolores émincés
  • 1 oignon vert frais
  • 25 g de parmesan râpé
  • 4 c. à s. de pulpe de tomates
  • 1 pointe de pâte de piment
  • 4 pétales de tomates séchée
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1/2 c. à c. de nora
  • Sel, poivre
  • Fleur de sel
Déposez les tortillas sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé.
Étalez la sauce tomate que vous aurez mélangée à a pâte de piment et à l’ail.
Faites revenir le poivron émincé 10 minutes dans l’huile avec le feu au minimum, déposez-le en cercle sur les bords de la tortilla.
Déposer les pétales de tomates séparés en 2 sur la tortilla, en évitant toujours le centre.
Préchauffez le four à 225 °C.
Séparez les blancs des jaunes, mettez les blancs d’œufs dans un bol et gardez les jaunes séparés pour faciliter le transfert.
Ajoutez une pincée de sel et de poivre aux blancs d’œufs puis à l’aide d’un batteur , battez les blancs d’œufs jusqu’à obtenir une neige ferme ( qui ne tombe pas en retournant le bol)
Déposez  les blancs d’œufs au centre des pizzas, pour former deux monticules puis faites un puits profond dans chaque monticule. Faites cuire au four pendant 3 minutes.
Retirez la plaque à pâtisserie du four et placez un jaune d’œuf à l’intérieur de chaque puits. Remettez la plaque au four et faites cuire les œufs 3 à 4 minutes supplémentaires ou jusqu’à ce que les jaunes aient atteint la cuisson que vous souhaitez.
Retirez les pizzas du four, couvrez-les avec de l’oignon vert émincé finement, le parmesan, la nora, de la fleur de sel et et servez-les immédiatement.

Power bowl d’automne

Vous arrive-t-il parfois de manquer de temps et de grincer des dents à l’idée de préparer le dîner? Moi je plaide coupable! Si je ne prends pas le temps de planifier ce que je compte faire et de préparer un peu à l’avance, ça peut virer à la panique totale! L’automne semble d’ailleurs être une période inhabituellement chargée pour nous cette année, et je suis donc constamment en recherche de solutions rapides et faciles qui me permettent de manger sainement.
J’ai remarqué que plus je suis speed, plus c’est important pour moi de manger des aliments sains et nutritifs pour garder de l’énergie, un esprit clair et un système immunitaire au top, sauf quand je décide de boire de la bière et de me faire livrer des pizzas. Mais regardons les choses en face, il y a des jours où j’ai envie de mettre mon costume de Bree Van Kamp et de préparer des plats magiques qui vont époustoufler toute la maison… Et il y a d’autres jours où j’officialise le fait que j’ai une flemme incontrôlable, et dans ce cas, je mérite un bon repas tout en ne faisant pas grand chose! Oui je suis exigeante, ce n’est pas parce que j’ai la flemme que je ne veux pas me régaler!
Donc, pour ces jours où vous aussi vous vous  sentez raplapla en cuisine, mais où vous voulez manger quelque chose de sain et gourmand, je vous recommande d’essayer un power bowl. Sérieusement, les power bowls sont top parce que non seulement vous mangez des choses bonnes pour vous, mais en plus c’est ultra facile à faire! Nos amis américains les appellent power bowl ou encore buddha bowl, nourrish bowl… Mais peu importe que leur nom soit branché, ils sont faciles à assembler et constituent un excellent moyen de préparer un repas nutritif avec un minimum d’effort. Voici la recette d’un de mes favoris du moment! Ce bol à base de quinoa, de patates douces et de choux de Bruxelles est une solution rapide et saine, et en prime, végétalienne!
Pour aller au plus vite, j’aime cuisiner d’avance les céréales et de légumes rôtis au début de la semaine quand je suis pleine d’énergie : les patates douces, le quinoa, les choux de Bruxelles. De cette façon, le lendemain quand j’ai la flemme, je mets tout cela dans un bol, je réchauffe, je garnis de ma sauce ultra rapide et j’obtiens un repas sain et délicieux en moins de 5 minutes! Merveilleux n’est-ce pas?
La petite sauce est une de mes favorites, je l’utilise dans de nombreux plats. Elle est à base de tahin et de citron, c’est un régal!
Ce bol a toutes les saveurs que j’aime, et il est sain puisqu’il est à base de quinoa et d’ingrédients frais et de saison. Saviez-vous que le quinoa est une véritable bombe nutritive? Il contient une teneur élevée en protéines végétales et de nombreuses vitamines, minéraux et antioxydants. Avec 100 g de quinoa, plus d’un tiers de la quantité quotidienne recommandée de magnésium et de fer est couverte. Comme le quinoa est sans gluten, il constitue également une excellente alternative pour toutes les personnes intolérantes au gluten.
Pour parfumer ce bol, j’ai utilisé du piment de Jamaïque, un nouveau produit que je viens de recevoir grâce à L’étal des épices. L’étal des épices, c’est un site internet qui propose des épices et des herbes de super qualité. On y trouve un large choix et notamment des produits parfois difficiles à trouver dans les magasins habituels, qui permettent de renouveler la cuisine!
 
P.S. : Si comme moi vous adorez la patate douce, vous aimerez aussi ces sweet potato toast.

Power bowl d’automne

  • 300 g de patates douces
  • 400 g de courge butternut
  • 6 choux de Bruxelles
  • 150 g de quinoa
  • 3 c. à c. de zaatar
  • 1/2 cube de bouillon de légumes
  • 30 g de tahin
  • 65 g de soja cuisine fluide
  • 1 c. à s. de citron
  • 1 c. à s. huile de pépin de courges
  • 3 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • 2 c. à c. de graines de grenade séchées
  • 2 c. à  c. de graines de courge
  • Piment Jamaïque
35 g de soja cuisine dans la sauce, le reste dans le quinoa
Épluchez et coupez la courge butternut et la patate douce en dés. Épluchez et coupez les choux de Bruxelles en deux.
Mélangez la courge butternut et la patate douce avec 2 cs d’huile et 2 cuillers à café de zaatar, idem avec les choux de Bruxelles mais avec 1 cs d’huile et 1 cs d’herbes de Provence.
Déposez de manière espacée sur une plaque et enfournez pour 30 minutes à 180°C.
Réalisez la sauce au tahin en mélangeant le tahin avec 35 g de crème au soja liquide, le jus de citron et la dernière cuiller à café de zaatar.
Faites cuire le quinoa à l’eau suivant les indications du paquet. Quand il est cuit, mélangez-le avec la crème de soja fluide restante et l’huile de pépins de courge. Donnez un bon tour de moulin de piment de Jamaïque.
Dans deux bols déposez le quinoa, puis posez par dessus les choux de bruxelles, la courge, la patate douce et la sauce au tahin Saupoudrez par dessus des graine de grenade et des graines de courge. Donnez un dernier tour de moulin de piment de Jamaïque.
Avec cette recette à la courge butternut, aux choux de Bruxelles et à la patate douce, je participe à Cuisinons de saison !

 

Buns au chorizo

Aujourd’hui, on se régale avec une recette de buns au chorizo, tirée du blog Cooking 4 you. Pour être exacte, Marie  proposait une recette de buns au jambon, mais comme elle le précisait, c’est une recette très polyvalente que l’on peut adapter à ce qu’on a dans son frigo… C’est donc ce que j’ai fait, en gardant son idée de base de fourrer une pâte à pizza, ce qui ne pouvait que me plaire!
Vous pouvez donc vous aussi varier la garniture selon vos envies, bœuf haché, saucisse, légumes… Accompagnez ceci d’une bonne petite salade, comme cette salade de feta, melon et concombre, et hop, il n’y a plus qu’à se régaler!
J’ai donc fait cette recette à base de chorizo, et je dois dire que c’était fort sympathique. C’est une façon bien amusante d’utiliser une pâte à pizza… Je les ai mangés avec les doigts devant un bon film, c’était super pratique! Au final, c’est une super idée dont nous sommes devenus accros à la maison! Vous pouvez êtres sûrs que j’en referai pour les plateaux télé du vendredi soir, euh pardon, de tous les soirs!
Notre chorizo est assez fort, donc l’ensemble avait du caractère, et le piquant du chorizo était bien équilibré par la douceur du coulommiers.  Vous pouvez bien sûr choisir un chorizo doux si vous préférez.
Personnellement je fais dès que possible ma pâte à pizza maison, c’est meilleur est tellement facile à faire! Mais parfois quand on veut aller vite, une pâte toute faite rend bien des services, c’est vous qui voyez !
  

Buns au chorizo

  • 1 pâte à pizza
  • 80 g de chorizo
  • 1 gousse d’ail émincée
  • 5 pétales de tomates séchées
  • 90 g de crème fraîche épaisse
  • 70 g de coulommiers
  • 1 c. à c. d’herbes de Provence
  • 1 c. à s. de moutarde à l’ancienne
  • 1 œuf
  • 2 c. à s de graines de pavot
  • 1 c. à s. de lait
  • Sel, poivre
Coupez le coulommiers en 10 morceaux. Émincez chorizo en tout petits morceaux. Mélangez le chorizo avec l’œuf, l’ail, la crème fraîche, la moutarde, les herbes de Provence. Salez et poivrez.
Coupez 10 cercles dans la pâte à pizza.
Posez un morceau de coulommiers puis  garnissez-les de la préparation, repliez-la et soudez bien les bords puis posez vos buns sur une plaque, soudure sur le dessous.
Dorez vos petits pains avec du lait à l’aide d’un pinceau, parsemez par dessus les graines  de pavot.
Mettez dans un four préchauffé à 180°C pendant 20 minutes environ.
Servez tiède ou froid ou chaud.
Source d’inspiration :
http://cooking4you.canalblog.com/archives/2017/04/20/35086112.html

Calzone aux bettes, mozzarella et saumon fumé

Les bettes ou blettes sont des légumes que je cuisine rarement, simplement parce que j’ai du mal à en trouver. Vivant en centre ville, je ne fréquente que de petits commerces et je n’ai donc pas le choix que l’on peut avoir dans des hypermarchés ou quand on vit près d’une ferme! Pourtant j’adore ça, c’est bien simple, dès  que j’en trouve je me jette dessus!
C’est un légume composé d’une tige blanche, les côtes, et d’une partie verte, les feuilles. Tout se consomme, mais pour cette recette j’ai décidé de mettre à l’honneur les côtes! La dernière fois que j’avais trouvé des bettes, j’avais utilisé les feuilles pour réaliser des barbagiuans, des petits chaussons aux bettes et au riz délicieux en provenance de Monaco! Il me fallait donc une recette pour utiliser les côtes, et convaincue par les petits chaussons monégasques, j’ai persévéré dans la piste du chausson, mais cette fois avec un grand chausson façon calzone!
Le mélange italien que j’utilise est un mélange d’épices dont l’ingrédient principal est du poivrons séché, accompagné d’ail, de marjolaine, de paprika, de basilic et d’origan. cela se trouve très facilement au rayon épices mais si vous n’en avez pas, remplacez par les mêmes épices, sauf le poivron rouge que l’on ne trouve pas tout seul je pense.
J’y ai ajouté de la mozzarella,  du parmesan, que voulez-vous, on ne se refait pas, j’aime le fromage… J’ai aussi utilisé un peu de saumon fumé pour égayer tout cela. Et voilà un plat simple et familial, parfait accompagné d’une salade verte!
  

Calzone aux bettes, mozzarella et saumon fumé

Pour 2 personnes
  • 2 gousses d’ail
  • 1/2 oignon
  • 300 g de côtes de bettes
  • 1 boule de mozzarella
  • 20 g de parmesan
  • 2 tranches de saumon fumé
  • 1 c. à c. de mélange italien (ou un mélange d’ail, de marjolaine, de paprika, de basilic et d’origan)
  • 1 c. à c.  de sauge
  • 1 pâte à pizza
Faites fondre l’ail haché dans une poêle dans l’huile avec un oignon, les côtes de bettes émincées finement, du sel, du poivre, 1 cuiller à café de mélange italien et 1 cuiller à café de sauge.
Retirez du feu, mélangez avec la mozzarella coupée en dés, le saumon émincé finement, le parmesan, étalez sur la moitié d’une pâte à pizza, repliez-la, roulez le bord pour bien la sceller.
Préchauffez le four à 180°C. Enfournez la calzone 15 à 20 minutes puis servez chaud.

Vinaigre de figue et romarin

Je ne crois pas vous avoir déjà parlé de mon amour pour le vinaigre balsamique. C’est une véritable passion que je lui voue, je l’aime qu’il soit rouge, blanc, en réduction, dans les salades mais aussi un peu partout sur mes plats! je trouve qu’il apporte juste ce qu’il faut de pep’s à n’importe quel plat! 
Le vinaigre balsamique est bien sûr délicieux sur les salades comme la fameuse caprese ou tomates-mozza, mais il peut également être utilisé sur beaucoup d’autres aliments. On peut déglacer ses légumes et ses viandes avec, en verser un filet sur des œufs au plat, sur une pizza ou une bruschetta… 
J’ai eu l’occasion de goûter du vinaigre aromatisé aux figues, et c’était tellement bon que j’ai eu envie de renouveler l’expérience en réalisant moi-même mon vinaigre aromatisé. J’avais déjà tenté avec succès l’expérience avec de l’huile d’olive, donc je me suis dit « pourquoi pas »? Je dois dire que je n’ai pas été déçue, car la saveur de cette recette n’a d’égal que sa simplicité! Cela vous prendra à peine quelques minutes pour réaliser ce vinaigre, ensuite il faut un peu de patience le temps que cela repose, mais quel délice à l’arrivée!
On obtient un mélange vraiment harmonieux et subtil de figues et de vinaigre balsamique. Ni trop sucré ni trop acide, ce vinaigre se marie parfaitement avec le melon, la salade, les fromage de chèvre… Alors, vous êtes convaincus?
P.S. : Si vous cherchez comment utiliser votre balsamique, il se marie avec plein de choses et ne sert pas qu’à assaisonner les salades! Vous l’apprécierez notamment sur des légumes rôtis au four!
 

 Vinaigre de figue et romarin

  • 80 g de figues sèches
  • 1 branche de romarin
  • 75 cl de vinaigre balsamique

Coupez en petits morceaux les figues sèches, mettez-les dans un bocal avec couvercle ou une bouteille au goulot assez large avec 75 cl de vinaigre balsamique et la branche de romarin.

Faites macérer le tout pendant 3 semaines et ensuite filtrez la préparation avant de l’utiliser.

Pizza tressée au chorizo

J’ai déjà testé depuis belle lurette le pizza cake et le pizza cône, mais la pizza tressée manquait encore à mon actif! J’ai donc profité d’une pâte à pizza rectangulaire que j’avais à disposition pour tester et voir ce que ça pouvait donner… Grand bien m’en a pris, car il s’avère que cette pizza au chorizo tressée est tout aussi bonne qu’elle en a l’air! Cette tresse est super gourmande et facile à réaliser – autant dire que c’est difficile de lui résister !

La pizza tressée est pas chère, extrêmement simple à fabriquer et parfaitement adaptée aux enfants (sans chorizo bien sûr). La recette ci-dessous vous permettra de réaliser une tresse basique et surtout délicieuse au chorizo, mais les possibilités sont infinies! Vous pouvez faire votre propre pâte, mais bien sûr si vous êtes pressés cela fonctionne très bien avec une pâte à pizza du commerce!

 

Avec cette recette je participe au jeu de Sylvie du blog La Table de Clara « Appropriez vous la recette » !

Pizza tressée au chorizo

  • 1 pâte à pizza rectangulaire
  • 30 g de chorizo coupé en petits morceaux
  • 4 c. à s. de pulpe de tomates
  • 100 g de mozzarella coupée en tranches
  • 60 g de fromage râpé spécial pizza
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence

Dans une poêle, faites revenir le chorizo sans matière grasse puis égouttez-le.

Coupez sur toute la longueur des franges d’1,5 cm d »épaisseur des deux côtés de la pizza.

Étalez sur la zone centrale (sans franges) de pâte la sauce tomate, le chorizo, la mozzarella, deux tiers du fromage râpé, saupoudrez par dessus les herbes et le piment.

Refermez en rabattant vers le centre une frange de chaque côté en alternance, en les faisant se chevaucher. Saupoudrez par dessus, le reste du fromage râpé, et un peu de piment et d’herbes supplémentaires.

Rolls apéro

J’espère que votre été s’est bien passé ! Le mien a été tout à fait à la hauteur de mes attentes, puisqu’il m’a apporté du dépaysement, de la détente, du temps pour moi et pour ceux que j’aime, mais aussi de sacrés gueuletons comme je les adore!
Cette année, je vais vivre ma première rentrée scolaire en tant que maman ! Vous allez sans doute me dire que l’école démarre aujourd’hui, mais l’école de mon quartier fait une rentrée à dates décalées, les élèves reprennent pendant un mois par petit groupe chaque semaine. Pour ma fille ça sera le 14 septembre, jour de mon anniversaire ! Un double coup de vieux pour moi en perspective!
Je vais donc me coller aux joies de l’étiquetage de vêtements et de la garde robe de rentrée : elle ne va quand même pas aller à l’école avec ses chaussures toutes explosées après l’été! Un peu plus tard dans l’année, j’aurai la joie de devoir préparer le goûter pour 28 monstroplantes, car dans cette école les parents préparent les collations à tour de rôle.
En attendant ce cataclysme que l’école ne commence, je me dépêche donc d’absorber chaque dernier rayon de soleil et de profiter des apéros à rallonge que j’aime tant en cette saison.
Et pour profiter de l’apéro, la solution c’est de ne pas passer trop de temps en cuisine. Cette recette est parfaite pour ça : à part un peu de montage il n’y a rien à faire! Par contre, attendez-vous à des réactions enthousiastes en servant ces rolls! C’est bien simple, tout le monde les a adorés!
 

Rolls apéro

Pour 32 rolls
  • 2 pâtes rectangulaires de 390 g
  • 8 tranchettes de fromage cheddar
  • 8 tranches de salami
  • 16  tranches de chorizo coupé finement
Étalez les pâtes à pizza.
Coupez chaque pâte en 4 dans la largeur et dans la longueur pour obtenir 32 rectangles.
Coupez chaque tranche de salami en 2.
Coupez les tranchettes de fromage en 4.
Roulez une tranche de salami ou de chorizo bien serrée avec une tranchette de fromage, puis roulez dans un carré de pâte et refermez bien sur les bords pour obtenir des petits boudins.
Déposez sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé.
Préchauffez le four à 180°C.
Enfournez pour 14 minutes jusqu’à obtenir une pâte bien dorée.