Archives par mot-clé : chips

Dip façon enchilada

Ces derniers temps, je suis devenue une véritable aficionada des dips apéro. Simples à réaliser avec tout ce qui nous passe sous la main des produits du placard, il suffit d’en faire 2 ou 3 différents et d’acheter une bonne baguette pour qu’un apéritif se transforme en moment convivial et gourmand !

dip-facon-echilada-poulet

Cette recette qui permet d’utiliser un reste de poulet cuit m’a laissée dubitative au premier abord. J’avais peur que les ingrédients ne se mélangent pas bien… Mais ce dip qui se consomme tiède est au contraire parfaitement fondant! Un conseil, piochez dedans avec des chips tortillas, le mariage sera parfait !

Vous trouverez la sauce pour enchiladas  dans tous les supermarchés, dans le même rayon que les chips tortillas et les guacamole en bocaux. Il s’agit des bocaux de sauce rouge, souvent appelés sauce salsa ou sauce fajitas avec des morceaux de légumes dedans. Certaines marques proposent le choix entre une sauce normale et une plus piquante, à vous de voir ce que vous préférez!

dip-facon-echilada-poulet-2

P.S. : Pour un apéritif coloré, proposez en accompagnement un gaspacho à l’avocat et au concombre!

Dip façon enchilada

  • 200 g de poulet rôti précuit
  • 120 g de sauce salsa (pour fajitas par exemple)
  • 40 g de mozzarella râpée
  • 30 g de cream cheese
  • 1/2 échalote émincée
  • Un paquet de chips tortillas

Effilochez le poulet, enlevez la peau et les os, et mixez-le grossièrement avec la sauce enchilada.
Mélangez le cream cheese avec le poulet en remuant bien. Salez, poivrez.
Ajoutez le fromage râpé; remuez bien.  Passez au micro ondes deux minutes.
Au moment de servir, saupoudrez l’échalote par dessus et servez avec des chips tortilla.

dip-facon-echilada-poulet-3

Source d’inspiration :

http://theblondcook.com/2015/03/slow-cooker-chicken-enchilada-dip/

Tartinade feta, citron et romarin

Un petit dip ou une tartinade maison est toujours sympa à préparer en début de semaine et à mettre au frigo pour en profiter toute la semaine. Que ce soit pour emporter en petites portions au bureau pour le déjeuner, pour manger le soir en accompagnement d’ une soupe ou d’une salade, ou pour la dégainer lors d’un apéro improvisé!

Cette tartinade à la feta et au citron est une de mes meilleures surprises en la matière. La feta n’est pas mon fromage préféré, loin de là, mais mélangée au citron elle prend un parfum très particulier, vraiment frais et sympa! Ce dip est crémeux, acidulé et savoureux… Que demander de plus?

Cette recette est en plus incroyablement facile à faire, c’est une des plus simples imaginables! Seuls 5 ingrédients sont nécessaires pour cette recette : le creamcheese, le romarin, le jus de citron, la feta, et l’ail. Du sel, du poivre (ok, ça fait 7) et hop! Vous aurez un fromage à tartiner en quelques minutes!

Ce dip est bon servi avec des craquelins, des tranches de baguette grillées, du pain pita, des chips, des légumes en bâtonnets ou n’importe quoi d’autre que vous pourriez avoir dans vos placards.

Pour un apéro aux accents méditerranéens, vous pouvez le servir sur un joli plateau avec du houmous et du baba ganoush.

Si vous avez encore besoin d’être convaincus, j’ajouterais que ce dip peut être fait plusieurs jours à l’avance et servi quand ça vous arrange, ce qui en fait une préparation hyper pratique!

Assurez-vous que le fromage à la crème est à température ambiante pour le rendre facile à mélanger. Au lieu de mélanger à la main, vous pouvez également placer les ingrédients dans un robot culinaire et mixer jusqu’à ce que tout soit bien mélangé.

Tartinade feta, citron et romarin

  • 115 g de creamcheese
  • 200 g de fromage feta nature émiettée
  • 3 c. à s. de romarin
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à c. d’ail séché
  • Sel, poivre

Dans un bol, mélangez  le creamcheese, la feta, le romarin, le jus de citron et l’ail jusqu’à ce que l’ensemble soit bien lisse. Ajoutez le sel et le poivre. Gardez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

 

Source d’inspiration :
http://snappygourmet.com/rosemary-lemon-feta-spread/#_a5y_p=2379194

Poulet rôti au four au Coca Cola

Voilà bien longtemps que j’entendais parler du fameux poulet au coca !

Le Coca-Cola n’est pas une boisson que je consomme beaucoup au quotidien, mais dès qu’on parle d’expérience insolite, intrigante ou mieux encore farfelue… Je suis votre homme femme!

Pour preuve, j’ai déjà englouti un sandwich aux chips, un gâteau à l’avocat et même un autre au chou-fleur, pour le pire mais surtout pour le meilleur ! Car c’est en testant au hasard des recettes improbables comme ça que j’ai découvert bon nombre de saveurs nouvelles et de bonnes surprises !

Revenons à notre poulet au coca : ici j’ai vraiment tiré le gros lot ! Le résultat est vraiment ultra bon, un poil sucré,  parfaitement caramélisé, et personne ne peut deviner que derrière ce délice se cache un secret de cuisine aussi simple !

Ce poulet est vraiment une recette que l’on pourrait qualifier d’inavouable… Dépêchez-vous donc de renouveler votre traditionnel poulet rôti du dimanche avec ce poulet revisité, coup de cœur garanti !

Attention, c’est le sucre qui apporte le côté caramélisé au poulet, oubliez donc toute tentative à base de coca light ou coca zéro au risque d’avoir une mauvaise surprise !

J’ai cuit mon poulet 1h 40 car il faisait 1 kg 700, si vous voulez calculer la durée de cuisson suivant le poids du votre, allez voir cette page très pratique !

 

Poulet rôti au four au Coca Cola

Pour 6 personnes

  • 1 oignon rouge émincé
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 1/2 litre de coca-cola
  • 1 poulet
  • 1 c. à s. de thym
  • Sel, poivre

Émincez l’oignon rouge. Mélangez les oignons, le bouillon cube effrité, les herbes et le cola.

Mettez le poulet dans un plat allant au four.

Salez et poivrez le poulet, et versez le mélange au cola par dessus.

Mettez au four jusqu’à ce que le poulet soit cuit, 1h40 pour moi. Arrosez régulièrement le poulet de mélange au Coca Cola à l’aide d’une cuiller pendant la cuisson.

Comment renouveler la fête de Pâques?

Si Pâques est une bonne journée garantie pour les enfants qui savent déjà qu’ils vont se gaver de chocolats et autres douceurs ultra sucrées, j’ai longtemps regretté que cette fête ne soit pas un peu plus fun et renouvelée pour devenir une vraie institution au même titre que Noël.
Pour que Pâques plaise autant aux adultes qu’aux enfants, vous n’êtes pas obligés de forcer les adultes à chercher leurs œufs dans le jardin (mais on le fait dans ma famille et on s’en porte très bien). Déco, cadeaux, ambiance, voici mes petites idées pour créer l’événement et donner un côté plus moderne à cette jolie journée!
Avec plein de nourriture, de bons cocktails et des jolies couleurs pastels partout, vous devriez apprécier Pâques, ou je ne comprends pas!
puree-chou-fleur-romarin

Un menu dépoussiéré

Si le gigot et les haricots vous fatiguent d’avance, vous pouvez facilement sortir des sentiers battus. En apéro, que diriez-vous de chips de carottes au cacao, de petites fleurs au saumon et tzatziki, ou encore de lapins feuilletés au chèvre frais? Poursuivez avec un burger d’agneau par exemple, accompagné d’une purée de chou-fleur au romarin ou de pommes de terre farcies au chaource? Plus légers ou presque, ces petits crumbles aux haricots, petits pois et chèvre sont délicieux et faciles à préparer. On remplace les traditionnels haricots par des baked beans et le tour est joué! Si vous n’aimez pas les burgers, des capellini aux sardines feront peut-être votre bonheur, ou encore des tartines printanières sardine courgette feta.
Au niveau du dessert, pour moi rien ne vaut le carrot cake. Mai si vous doutez, essayez aussi les mini cheesecakes à la fraise ou la tourte aux fraises et à la menthe.
burger-agneau-feta2

Faire un brunch de Pâques

Qui dit Pâques dit œufs et qui dit œufs dit brunch, non? Comme en plus, Pâques à lieu un dimanche, on n’a aucune excuse pour ne pas de faire un méga brunch! On attaque avec des œufs cocotte à la vache qui rit, ou encore des œufs brouillés aux apéricub ou un œuf au chorizo en baguette. Une fois encore, les baked beans seront vos meilleurs alliés. Accompagnez tout ça de jolies corbeilles de pain, d’un plateau de fromage, charcuterie et saumon fumé et le tour est joué!
 oeuf-cocotte-vache-qui-rit3

Côté boissons

Il vous faut un cocktail signature de Pâques. Qui dit pâques dit chocolat, bonbons et sucreries en tous genres, donc une vodka tagada ou un cocktail rose girly décoré de nounours feront parfaitement l’affaire!

Des chocolats faits maison

Si vous ne voulez pas cuisiner, vous pouvez simplement composer vous-même des jolis paniers ou seaux remplis de petits œufs et bonbons mélangés. Vous pouvez aussi préparer des jolis biscuits, comme ces biscuits décorés façon œufs de Pâques, ou ces petits sablés au chocolat blanc et blé soufflé. Vous pouvez aussi réaliser ce délicieux chocolat noir aux noix grillées, ou encore ces petits nuages au chocolat, ultra simples à faire et super bons! Par ici je vous donne quelques bases pour des chocolats fourrés maison, je suis loin d’être experte mais tout le monde les a adorés et ils sont à la portée de tous.
cookies-oeufs-de-paques3

Variez les cadeaux

Pour ne pas provoquer d’overdose de chocolat, on peut varier les cadeaux sans faire trop de hors sujet. Vous pouvez acheter ou fabriquer des jouets et activités sur le thème des œufs ou du printemps pour les plus jeunes. Pour les adultes offrez des fleurs, des graines, des ustensiles de jardinage pour un esprit « retour des beaux jours », ou encore des jolies bougies ou des coquetiers. Côté gourmandises, si vous voulez limiter le sucre, visez du côté du fromage, de la bière, des liqueurs de plante, ou encore des kits comme ces kits à riz au lait.

Un dress code?

Et si on imposait à tout le monde de porter du pastel, de s’habiller en rose ou de porter du jaune dans l’esprit poussin? Pas sûre que ça plaise à tout le monde mais je me dis que ça peut être drôle!
Source: BuzzFeed

Soignez la déco de table

Pour une décoration faite maison et pas cher, vous pouvez confectionner de jolis marque-place en mettant quelques petits œufs en chocolat emballés comme un cadeau dans du joli tissu avec un ruban et une étiquette avec le prénom de chaque convive.
Prévoyez des centres de table sympa : un joli verre que vous remplirez d’herbes et de pâquerettes et de quelques œufs en chocolat, ou encore une boite à œufs remplies de coquilles d’œufs ouverts en guise mini-vases dans lesquels vous déposerez quelques fleurs des champs.
Source ProFlowers @Flickr
Avec tout ça et un peu de bonne humeur, je ne doute pas que vous allez passer une super journée de Pâques! Ce qui compte c’est bien sûr de la passer en bonne compagnie avec ceux que vous aimez! Et vous, vous avez des traditions ou habitudes à partager sur cette journée?

Chips d’épluchures de pommes de terre

Ces derniers temps j’aime faire du recyclage alimentaire, et même si certaines idées peuvent sembler un peu folles comme ce gâteau aux épluchures de banane, à chaque fois que j’ai essayé d’utiliser les parties habituellement non consommées d’un légume ou d’un fruit, je n’ai pas été déçue!

J’ai déjà pas mal tendance à manger les épluchures de pommes de terre en même temps que les pommes de terre. Notamment quand on les cuisine en frites, je trouve que garder la peau leur donne du goût et du croquant… Partant de là, pourquoi ne pas réaliser des chips uniquement à base des épluchures de pommes de terre ?

Je dois dire que le résultat est franchement top! Délicieux, croustillant… La prochaine fois que vous épluchez vos pommes de terre, pensez à arder les épluchures et à vous faire ce petit régal pour l’apéro! Attention en utilisant la friteuse, la température ne doit pas être trop haute, sinon les pelures brûleraient au lieu de cuire.

Si vous avez des recettes originales à bases de parties « non comestibles » d’un aliment : soupe de fanes de radis, d’orties ou brochettes de cartilages de poulet (oui oui ça existe, et oui, j’ai testé), n’hésitez pas à m’en parler, je suis ouverte à tout découvrir, ou presque !

 

Chips d’épluchures de pommes de terre

  • Pommes de terre
  • Sel, poivre
  • Paprika
  • Herbes de Provence

Nettoyez bien les pommes de terre, puis pelez-les soigneusement, à l’aide d’un économe en essayant de prendre des pelures épaisses.
Rincez les pelures et égouttez-les dans un papier absorbant.

Amenez votre friteuse à 160°C. Plongez les pelures dans l’huile :
une immersion rapide suffit.
Une fois les pelures saisies correctement mais pas trop cuites, épongez-les sur un papier absorbant.
Salez, poivrez et ajoutez les herbes et le paprika, puis servez immédiatement.

 

Mes défis culinaires pour 2017

Nous voilà déjà en 2017! L’an dernier je m’étais lancé quelques résolutions principalement techniques comme apprendre à cuire une viande ou un poisson. Je les ai quasiment toutes tenues à part une, cuire un artichaut… Cette année, sans vouloir me mettre trop la pression car le temps file déjà super vite, j’aimerais tester quelques exercices créatifs dans ma cuisine! Voici donc mes idées de résolutions culinaires ou petits défis à réussir dans mon quotidien pour 2017!

Commander un plat en livraison et essayer de le refaire en version maison

J’adore me faire livrer ou manger à emporter, que ce soit chinois, thaï, indien ou encore des burgers… Alors pourquoi ne pas essayer de reproduire l’un de ces fameux plats, ou refaire le plat d’un restaurant que j’aurai vraiment apprécié par exemple, rien qu’en analysant le goût que j’aurai décelé!
4201205072_14cec00b9b_z
Photo Ged Carroll @Flickr

Cuisiner au vin

Que ce soit pour finir une bouteille ou pour avoir un prétexte pour boire le reste de la bouteille avec le dîner, j’aimerais tester plus de recettes au vin rouge, blanc ou encore à la bière.

Me faire des menus complets basés sur mes livres de cuisine

Par exemple un menu entrée-plat-dessert issu de mon livre de cuisine non officielle de l’univers Harry Potter, parce que j’adore les livres de cuisine mais que je ne les utilise pas assez!

11609957304_bf606de9e7_z

Photo Polka Dots and Pastries @Flickr

Créer mon plat « signature » et le faire tester à mon entourage

Vous savez, le genre de pat pour lequel je serai célèbre dans ma famille et que tout le monde me demandera de faire à chaque fois. On peut toujours rêver !

Faire un menu de saisons inversées

Cuisiner des plats d’hiver en été et vice versa, pareil pour l’automne et le printemps… Par exemple, un barbecue de canard hivernal, ou une raclette d’été aux tomates et olives. Oui enfin, je vais y réfléchir ^^

Manger de saison chaque fois que possible

C’est plus une ligne de vie qu’un défi à proprement parler! Je m’y applique déjà beaucoup mais on peut toujours mieux faire dans ce domaine, donc je continue à le garder en tête!

15430545906_18fa7cd2ab_z

Photo daveynin@Flickr

Faire mon bouillon de légumes maison

Parce que j’en consomme une quantité astronomique et que c’est forcément meilleur quand il est maison!

 

Célébrer une fête que je n’ai jamais fêtée avant, issue d’une autre culture

Comme Thanksgiving, Sainte-Lucie, ou je ne sais quelle autre fête issue des traditions d’ailleurs.

2113746343_a8b32989ba_z

Photo Rhett Sutphin @Flickr

Apprendre à maîtriser mes cocktails préférés

J’avais listé dans cet article mes cocktails préférés mais pour autant je ne les ai pas tous réalisés maison, j’aimerais m’y atteler et vous partager les recettes!

Composer mes plateaux de fromage

Et vous partager des compositions sympa, des accords avec le vin ou la bière…

9326877587_452867d75a_z

Photo Alan Light @Flickr

Réaliser un menu régressif

A base des produits préférés de mon enfance : Nutella, Kinder, Dragibus, Vache qui rit et autres!

Faire mes condiments préférés à la maison

J’adorerais me lancer dans la préparation de condiments : moutarde, ketchup, sauces tomates, pickles…

3065093728_c340a0b8e1_z

Photo Ben Mason @Flickr

Cuisiner ce qu’on jette habituellement

Je voudrais essayer de cuisiner jusqu’à la moindre pelure de légume pour en faire une soupe, des chips ou je ne sais quoi d’autre, et réduire au maximum mes déchets comestibles.

Trouver « mon » gâteau au chocolat

Trouver la recette parfaite, comme je l’aime, c’est à dire très fondant et très fort en chocolat!

4221886521_533b50271e_z

Photo Kimberly Vardeman @Flickr

 

Et vous, vous avez des résolutions ( culinaires ou non) pour l’année qui démarre?

Dans mon placard américain

La cuisine américaine n’est pas reconnue pour son côté fin ou gastronomique, mais cela ne l’empêche pas d’être parmi mes préférées. J’aime son côté simple, tant dans la réalisation que dans le produits de base utilisés, et son côté « cuisine de famille » me plaît beaucoup également. Dans les produits de consommation courants que l’on trouve dans les supermarchés américains et souvent chez nous aussi, j’ai même trouvé certains de mes incontournables !

Photo Ray Bouknight @Flickr

Le marshmallow fluff

Cette pâte à tartiner au marshmallow est un véritable ovni, mais en plus de fasciner vos invités lors des brunchs, elle permet de réaliser des plats très fun, comme des brownies aux spirales de marshmallow par exemple !

 27019078255_83f17d3e22_z
Photo Mike Mozart @Flickr

Les candy corn

Je ne suis pas une grande mangeuse de bonbons dans l’absolu, mais ceux ci, qui ne ressemblent à rien de chez nous, me plaisent par leur texture et leur goût tout doux. Ils présentent l’avantage d’avoir de superbes couleurs qui en font les stars d’Halloween !

Le baking soda

Ce n’est autre que le bicarbonate de soude, que l’on connait aussi chez nous. Les américains l’utilisent cependant beaucoup plus souvent que nous en cuisine, notamment pour faire lever les gâteaux, mixé avec du sel et/ou de la baking powder.

La baking powder

C’est la levure des américains, qui possède la particularité d’être sans gluten comme le baking soda, ce qui en fait un super substitut pour les allergiques. J’aime aussi le fait que ces poudres à lever se vendent en gros pot familial et non en sachets individuels, je trouve ça beaucoup plus pratique!

La purée de citrouille

La citrouille est pour moi un ingrédient magique qui se cuisine dans tout ! Tartes à la citrouille, cakes, biscuits… La base de toutes ces recettes commence souvent par le fait d’éplucher, précuire puis mixer la chair de la citrouille : avec ces conserves, c’est chose faite et on gagne un temps précieux !

 27027001094_fc0f32fe34_z
Photo Rob Galloway @Flickr

Le Philadelphia

On ne présente plus le Philadelphia qui est devenu depuis 10 ans un basique en France également. Il n’empêche que je ne me lasse pas de ce fromage et des possibilités qu’il offre pour la cuisine salée ou sucrée, je me devais donc de le citer!

 14986244540_0d521aaebe_z
Photo Mike Mozart @Frickr

Les pop tarts

Les pop tarts sont des espèces es de pâtes feuilletées fourrés, à la cannelle, au straciatella ou d’autres parfums sucrés. Ces gâteaux individuels se passent au toaster avant d’être dégustés tièdes. Ce sont des bombes de sucre, mais c’est franchement délicieux ! J’en avais réalisé une interprétation salée il y a quelques temps par ici.

 13958270223_cbf9ec533a_z
Photo Mike Mozart @Flickr

La cannelle

Comme dans les pop tarts précédemment cités, la cannelle est omniprésente dans la pâtisserie américaine, ce qui n’est pas pour me déplaire. Elle donne du pep’s à n’importe quel apple pie ou tarte à la citrouille et permet la réalisation des fameux cinammon buns!

 3137194162_bf132f21d9_z
Photo Timothy Vollmer @Flickr

Le beef jerky

Le jerky, qui existe au bœuf mais aussi au porc et au poulet, est de la viande séchée avec des épices et parfois un peu de sucre. Le résultat donne une des petits morceaux de viande un peu « boucanée » et résistante que l’on croque à l’apéro comme des chips!

Spécialité d’Irlande : crisp sandwich

Quand j’ai vu que les irlandais revendiquaient la paternité d’un sandwich aux chips, j’ai été plutôt interloquée. D’abord parce que je n’imaginais pas vraiment que mettre des chips entre deux tranches de pain puisse être considéré comme une recette. Plus encore, que cela soit considéré comme une spécialité de leur pays, c’est un peu comme si l’Irlande voulait confirmer à tous que la légende selon laquelle ils ne savent pas cuisiner est vraie!

sandwich-chips

Pourtant, en réalité, ils savent cuisiner les bougres, preuve en est faite avec leur Irish champ et leur dublin coddle par exemple !

Aimant la junk food, la street food et les recettes faciles, je ne me suis pas laissée abattre. J’ai acheté des chips, du bon pain, et j’ai testé cette recette. Il faut l’avouer : le pain est bon, les chips croustillantes, elles apportent la juste dose de sel qui se marie bien avec le beurre… Au final c’est tout bête oui, mais c’est franchement bon! Une recette ultra simple parfaite pour un pique-nique décontracté !

sandwich-chips-3

Sandwich aux chips

Pour deux sandwichs

  • 2 grandes tranches de pain
  • 2 poignée de chips
  • 1 noisette de beurre salé

Coupez chaque tranche en deux. Tartinez-les de beurre. Déposez des chips sur deux demi tranches, et couvrez avec les deux autres demi tranches.

sandwich-chips-2

Source d’inspiration :
http://www.thedailyspud.com/2011/02/27/crisp-sandwich-st-patricks-day/

Spécialité d’Albanie : kyopolou

Je vous propose de voyager vers un pays que l’on connait je pense assez peu culinairement parlant : l’Albanie.

La gastronomie albanaise est de style méditerranéen, on y retrouve donc beaucoup de produits propre à cette cuisine : concombres, poivrons, aubergines, olive et huile d’olive y ont la part belle!

kyopolou

La recette que je vous propose est une parfaite préparation de légumes à servir lors de vos apéritifs : sa saveur rappelle une sorte de ratatouille, que vous pouvez consommer froide, tartinée sur du pain. Vous pouvez également y tremper des légumes ou chips, ça sera délicieux, ou enfin la servir en accompagnement de grillades l’été!

J’en profite pour vous parler d’un joli bouquin que j’ai repéré, si vous êtes à l’affût de chouettes recettes du monde comme celle-ci vous y trouverez votre bonheur :

Cuisine du monde- 1001 recettes

 

kyopolou-3

P.S. : Pourquoi ne pas compléter votre apéro avec ces rillettes de chorizo, ultra faciles et tellement bonnes?

Kyopolou

  • 1 aubergine
  • 2 poivrons rouge et vert
  • 3 tomates
  • 2 gousses d’ ail
  • 2 c. à s. de persil frais haché
  • 1 c. à c. de vinaigre de vin rouge
  • 1 c. à c. d’huile de tournesol
  • Sel, poivre

Lavez les poivrons, les tomates et les aubergines.

Préchauffez votre four à 240°C. Coupez les aubergines en deux dans le sens de la longueur. Faites 3 ou 4 entailles dans la longueur de l’aubergine, couvrez d’un filet d’huile d’olive, de sel de poivre.  Coupez les poivrons en 2 , enlevez la partie blanche interne, les pépins et la queue. Mettez les poivrons coupés en 2 au four, peau vers le haut et les aubergines peau vers le bas. Mettez également les tomates entières. Enfournez pour 30 minutes.

A partir de 20 minutes, surveillez les poivrons pour les retirer dès qu’ils seront noirs et boursouflés. A 30 minutes, retirez tous les légumes du four. Laissez ensuite refroidir dans un plat couvert d’un film plastique ou d’un couvercle.

Pelez soigneusement les aubergines et les poivrons. S’ils ont rendu un peu de jus, gardez-le.
Ajouter l’ail concassé. Mixez l’ensemble pendant quelques instants avec l’ huile et le vinaigre , le sel.
Disposez dans un plat de service, garnissez avec le persil haché finement .
Servez avec des gressins ou des bouts de pain.

kyopolou-2

Source d’inspiration :
http://recipes.wikia.com/wiki/Kyopolou

Tourte Fish’n chips

Aujourd’hui je vous propose de revisiter un classique de la cuisine anglaise à ma façon : le fish and chips.

fish-n-chips-tourte-4

Je vous l’avais déjà proposé en version traditionnelle avec une petite sauce tartare par ici… Mais comme j’adore cette spécialité, je n’ai pas pu m’empêcher de réfléchir à une autre manière de vous la faire découvrir! Comme j’ai tendance à penser que tout est meilleur dans une tourte (ou couvert de Nutella, mais ici ça ne d’y prête pas trop), j’ai choisi de mettre ce must de la gastronomie anglaise entre deux pâtes brisées!

fish-n-chips-tourte

Cette recette demande un peu d’anticipation car on met dans la tourte des pommes de terre déjà cuites. En dehors de ça, c’est très rapide à préparer : du poisson pané, des pommes de terre, des mushy peas, un peu de sauce tartare et c’est parti!

Je fais une sauce tartare rapide à base de mayonnaise toute prête, mais si vous préférez acheter de la sauce tartare en pot vous gagnerez encore du temps!

fish-n-chips-tourte-3

Tourte Fish’n chips

Pour 4 /6 personnes

  • 250 g de cabillaud pané
  • 200 g d petits pois surgelés
  • 2 c. à s. de crème épaisse
  • 300 g de pommes de terre
  • 2 pâtes brisées
  • 4 c. à s. de sauce tartare
  • Sel, poivre

Faites la sauce tartare maison en mélangeant la mayonnaise, le jus de citron, les câpres grossièrement hachées, les cornichons émincés.

Faites cuire les poissons panés à la poêle jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Réservez.

Nettoyez les pommes de terre, coupez-les en grosses frites façon potatoes. Déposez les dans un plat et versez dessus une cuiller à soupe d’huile, melangez pour que l’huile enrobe bien les pommes de terre. Enfournez pour 30 mn à 200°C en retournant régulièrement les pommes de terre pour qu’elles dorent de tous les côtés. Réservez.

Faîtes cuire les petits pois 3 minutes environ dans de l’eau bouillante.
Égouttez et mixez grossièrement avec la crème épaisse, le sel et le poivre.

Préchauffez le four à 180°C.

Étalez une pâte dans un plat à bords hauts. Déposez les pommes de terre, puis le poisson coupé en gros morceaux, les mushy peas, et couvrez avec la sauce tartare. Tassez, couvrez avec la deuxième pâte et faire un trou au centre.

Enfournez pour 25 minutes.

Avec cette recette je participe au défi cuisine du mois d’avril organisé par Recettes de Cuisine http://recettes.de/defi-poissons qui est lancé du 1 er au 30 avril 2016.

fish-n-chips-tourte-2