Archives par mot-clé : chips

Tartinade à l’artichaut et au citron

Le soleil est de retour! Du moins dans le  nord, il nous honore de sa présence par moments et dans ce cas, il faut aller vite! Poser une nappe sur la table du jardin, sortir les boissons et l’apéro en quelques secondes, avant qu’un vilain nuage ne vienne gâcher tout ça!
 
Pour ce genre de situations, je suis du genre efficace. Déjà, j’ai toujours quelques boissons au frais, cela permet de gérer l’imprévu. Côté apéro, je ne suis pas fan de chips et de biscuits tout faits, qui sont certes rapides à servir, mais je m’en suis un peu lassée! Je préfère réaliser quelques dips variés. J’aime beaucoup celui que je vais vous présenter aujourd’hui, car il se réalise avec une simple boite de conserve de fonds d’artichauts, mais le résultat est tout simplement bluffant. On a  l’impression de déguster une spécialité italienne tout droit sortie d’une petite trattoria, alors qu’il ne prend que quelques instants à faire et ne demande rien de spécial côté ingrédients!
 
Ce dip aux artichauts est l’apéritif rapide parfait pour profiter des premiers rayons de soleil. En prime, cette recette est plutôt légère, si vous ne mangez pas une baguette entière avec… Je plaide coupable!



Ce que je trouve rigolo avec ce dip, c’est qu’il rappelle le houmous alors qu’il ne contient aucune légumineuse. Parmi mes invités, plusieurs m’ont d’ailleurs demandé si c’en était. J’ai perdu le compte du nombre de fois où j’ai servi du houmous fil des ans, et à chaque fois, je me demande comment varier de ma recette de base. Cette fois j’ai trouvé une manière de varier, en faisant ce faux houmous qui n’en est pas un!
 
 
Pour parfumer l’ensemble et lui donner du caractère, j’ai utilisé du piment doux fumé de l’Étal des épices. C’est un piment traditionnel espagnol, fumé au feu de chêne, il dégage une odeur incroyable et j’ai tout simplement envie d’en mettre partout!



Sans aucun doute, ce que je préfère à propos de cette recette est  sa simplicité. J’ai utilisé un mixeur et en gros, il suffit de tout mettre dedans et de mixer. Pas sorcier quoi!
 
Servez cette tartinade avec du pain pita et des bâtonnets de légumes. Vous pouvez aussi en faire une garniture pour vos sandwiches, ou en farcir de petits champignons à grignoter crus à l’apéritif.
 
  
 
P.S. : Si vous cherchez une recette de pain pour aller avec, ce  pain à la bière est un de mes favoris!
 
 
Tartinade à l’artichaut et au citron

Quantité ou nb de personnes: Pour 1 bol

Ingrédients

  • 200 g de fonds d’artichaut en boîte
  • 125 g de ricotta
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 5 feuilles de basilic ciselées
  • 1 gousse d’ail pressée
  • 1/2 c. à c. de piment fumé
  • 1 c. à s. huile olive
  • 1 c. à s. balsamique blanc
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Égouttez les fonds d’artichaut. Épluchez la gousse d’ail. Mettez l'ensemble des ingrédients au mixeur et mixez jusqu’à obtenir une préparation homogène. rectifier l’assaisonnement. Réservez au frais jusqu’au service.

Dip patate douce et noix de cajou

Aujourd’hui, préparez-vous à vous régaler et à vous gaver de patate douce! Je vous propose un dip à la saveur légèrement sucrée et épicée, avec en bonus le petit côté addictif des noix de cajou. Je ne sais pas vous, mais moi je peux plus m’arrêter de manger des noix de cajou quand je commence, hé bien avec ce dip c’est un peu pareil!
 
Cette recette a l’avantage d’être ultra simple à faire, vous la réaliserez en cinq minutes ou moins, chronomètre en main. En gros, vous jetez tout (délicatement) dans un robot, vous mixez et vous n’avez plus qu’à prendre une bonne poignée de chips ou des rondelles de baguette pour commencer à grignoter. Rapide et facile à préparer, c’est comme ça que tout apéro devrait être, non? Si vous avez la possibilité de faire cette recette la veille, votre dip n’en sera que meilleur. Ce dip se conserve sans souci quelques jours au réfrigérateur. 
 
 
Au passage, cette recette est plutôt saine. Elle ne contient pas grand chose à part une purée de légumes délicieuse que vous aurez du mal à arrêter de manger. 
 
Ce dip crémeux, savoureux et bien parfumé grâce au curry est tellement délicieux que tout le monde m’a félicitée et a délaissé les autres choses que j’avais mis sur la table pour à l’apéro. Si vous avez du mal à manger vos 5 fruits et légumes par jour, ce n’est pas compliqué, trempez-les simplement dans ce dip, ils passeront tout seuls!
 
 
 
P.S. : Si comme moi vous aimez proposer plusieurs dips à l’apéro, regardez aussi celui-ci!

 Dip patate douce et noix de cajou

 
  • 265 g de patate douce 
  • 200 g de carotte 
  • 1 oignon
  • 40 g de purée de noix de cajou
  • 15 g de levure maltée
  • 5 cl d’huile de noix
  • 8 cl d’eau
  • 1 c. à c. de curry jaune
  • 1/2 botte de ciboulette
  • Sel
Épluchez la carotte et la patate douce. Coupez-les en dés.
Faites-les cuire à l’eau bouillante salée, 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Vous pouvez mettre le deux ensemble les temps de cuisson sot à peu près équivalents.
Quand les patates douces et les carottes sont cuites, égouttez-les. Mixez tous les ingrédients dans un mixeur. Laissez refroidir. Réservez au frais  jusqu’au service. 
 
 
Avec cette recette à la patate douce, je participe à Cuisinons de saison !
 
 

Gratin de pâtes aux saucisses fumées et reblochon

Je n’ai jamais aimé les mois froids à proprement parler, mais ma consolation au froid est bien sûr la cuisine riche et réconfortante que l’on s’autorise à manger durant ces longs mois! Quand il fait vraiment frisquet, je ne pense qu’à me jeter sur mon canapé, enfiler mes pantoufles en laine, ajouter un gros pull ET une couverture, puis manger un bon gros plat bien chaud! Êtes-vous comme moi à ce sujet? Si oui, alors ce gratin de pâtes pourrait bien vous plaire!
 
Je ne connais pas de plat plus réconfortant que le gratin de pâtes. Connaissez-vous une seule personne qui n’aime pas ça? Même les enfants en redemandent! C’est un peu le plat qui vous garantit que tout le monde va manger son repas sans broncher!
 
 
Quand il s’agit de gratin de pâtes, quel genre de pâtes préférez-vous? Papillons? Torsades? Coquillettes? Je pense que sont toutes de bonnes options. Pour ce gratin aux saucisses, j’ai décidé de prendre des macaroni, mais vous pouvez bien sûr changer suivant ce que vous avez dans vos placards.
 
Côté fromage, le gratin de pâtes est souvent au gruyère, mais ici je l’ai enrichi avec du reblochon, autant se faire plaisir tant qu’il fait froid! Le reblochon se marie très bien avec les saucisses au passage.
 
J’ai fait une sorte de chapelure un peu originale, en écrasant des tortillas chips au fromage. Ce n’est certes pas très traditionnel, mais c’est très bon! Si vous n’en avez pas, une chapelure classique fera aussi bien l’affaire.
 
 
Enfin, parlons de la saucisse. Dans ce gratin, j’ai  mis de la saucisse fumée. Je voulais éviter quelque chose de trop épicé, comme du chorizo, pour que les petits puissent en manger aussi, notamment ma fille qui adore les saucisses!
 
Au final, vous pourriez tout à fait modifier ce gratin de pâtes, que ce soit en changeant les forme des pâtes, le type de saucisse ou encore le le fromage. je suis sûre que ça serait bon dans tous les cas! Le gratin de pâtes est un plat impossible à rater, ou presque.
 
  
 
 

Gratin de pâtes aux saucisses fumées et reblochon

 
  • 2 grosses saucisses fumées à cuire
  • 450 g de macaroni
  • 1 oignon
  • 80 g de gruyère râpé
  • 100 g de reblochon
  • 130 g de crème fraîche
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence + 1 c. à c. 
  • 12 tortillas chips au fromage
 
Faites cuire les macaroni al dente à l’eau. égouttez-les et mélangez-les avec la crème fraîche, une cuiller à soupe d’herbes de Provence, le reblochon en dés, 50 g de gruyère râpé, du sel et du poivre.
 
Émincez l’oignon et coupez les saucisses en rondelles, faites revenir à la poêle 10 minutes environ, la saucisse doit être dorée.
 
Préchauffez le four  à 180°C.
 
Ajoutez les saucisses et les oignons aux pâtes, mélangez et mettez dans un plat.
 
Saupoudrez du gruyère restant, de la cuiller à café d’herbes de Provence restante, et des chips écrasées en petits morceaux.
 
Enfournez pour 15 minutes environ. 
 

Découvrez une recette de chaque pays que j’ai visité!

Comme vous l’avez sûrement remarqué, je suis fan de voyages et  j’aime ramener des souvenirs culinaires de chaque pays visités! J’aime aussi essayer à mon retour de voyage, de cuisiner des recettes du pays que je viens de visiter, pour prolonger mes souvenirs! Aujourd’hui, je me suis amusée à récapituler les pays que j’ai visités, et j’y ai associé une recette testée… Et approuvée! Ci-dessous j’ai mis une petite carte des pays que j’ai eu la chance de parcourir jusqu’à maintenant, en espérant qu’il y en ait plein d’autres!



 

 

 Russie


Salade Olivier : Je n’ai pas goûté cette recette là-bas mais elle me semble authentique!

 Danemark 


 Ristet hot-dog : Un des snacks dont je me suis quasiment exclusivement nourrie pendant mes vacances au Danemark, j’adore!

Principauté de Monaco 

barbagiuans-2
 Barbagiuan : Sur place, j’avais détesté car je m’attendais à une spécialité sucrée, mais maintenant j’adore!

Luxembourg


 Gromperekichelcher : Le nom est intrigant mais ce sont simplement de délicieuses galettes de pommes de terre que l’on trempe dans la compote de pommes!

Andorre

trinxat-2
 Trinxat :Je n’ai pas mangé typique là-bas car je n’y ai fait qu’un court passage, mais j’ai trouvé cette recette suite à des recherches faites à mon retour.

Chine

concombre-ecrase
 Salade de concombres écrasés :Simple et super bonne!

République Tchèque

dip-tcheque-3
 Tartinade à l’ail :Si vous aimez BEAUCOUP l’ail, vous adorerez!

Ecosse

scottish-stovies
 Scottish stovies : En fan de ragoûts, ça ma régalée!

Angleterre

fish-and-chips3
 Fish and chips : Un de mes plats fétiches depuis toujours!

Belgique

IMG_0856
 Stoemp : Ou l’histoire d’un coup de foudre culinaire à Bruxelles!

Pays-Bas

kaasvlinders
 Kaasvlinders : Ils pourraient devenir un classique de vos apéros!

Allemagne

curry-wurst-2
 Curry wurst : Tellement bon à toute heure 🙂

Suède

kottbullar-3
 Kottbullar : A servir avec une gelée de cranberries!

Autriche

wiener-schnitzel
 Wiener schnitzel : Est-ce autrichien, italien… Le débat est ouvert, mais c’est en Autriche que  j’ai mangé la plus grosse!

Pologne

szarlotka2
 Szarlotka : Un de mes plaisirs dans les salons de thé en vacances en Pologne!

Espagne

tapas-poivron-thon-2 Poivrons farcis au thon : Ha les tapas, quel bonheur!

Portugal

arroz-doce2
 Arroz doce : C’est au Portugal qu’a débuté mon histoire d’amour avec la cannelle, quel régal!

Italie

florentins
 Fiorentini : Dur de choisir une recette : tout est bon en Italie!

Etats-Unis

corn-dogs-sauce-miel-3
 Corn-dogs : Moins connus que le burger, et tellement gourmands!

Soupe de chou-fleur à la tomate

J’espère que vous avez tous survécu au retour du froid et au rythme de fou de ces derniers mois et des fêtes (ce n’est pas que chez moi, hein, rassurez-moi?) sans trop de stress. A cette date, vous avez sans doute à peu près réussi à ranger tous vos cadeaux de Noël et repris une vie normale. Je n’ai pas encore commencé à ranger les décos de Noël de mon côté. Il va falloir que je me dépêche un peu!
 
À propos de ma fille, elle nous mène la vie dure ces derniers temps et ne mange pas grand chose. J’ai cru un moment qu’elle était malade tellement elle faisait des difficultés à tous les repas, au point de ne rien manger du tout certains soirs et d’aller au lit le ventre vide… Jusqu’au jour où j’ai vu son appétit se raviver comme par magie devant un bol de saucisson à l’ail! Voilà juste que la demoiselle commence à faire des caprices! Rien ne l’intéresse à part le saucisson, les chips et les tartines de fromage! Je dois bien évidemment lui faire la leçon, mais je ne peux m’empêcher de remarquer qu’elle a de qui tenir!
 
Alors ça y est, j’entre dans la phase où l’on feinte et on essaye toutes les fourberies possibles et imaginables pour faire manger des légumes aux enfants, alors qu’elle aimait tellement ça il y a quelques mois. C’est une des raisons qui m’a fait flasher sur cette soupe quand je l’ai vue sur le blog d’Irisa, Cuisine et couleurs : une soupe blanchâtre, ça n’est pas appétissant pour un enfant, mais une soupe rose, ça passe tout de suite mieux non?  Je parie que vous pourriez convaincre vos enfants de manger ça, surtout les petites filles!
 
 
Cette soupe est très simple à faire, elle est délicieuse et elle contient plein de bonnes choses, notamment le chou-fleur. Que demander de plus? Jusqu’à récemment je n’avais pas une passion dévorante pour le chou-fleur, sans vraiment le détester je ne lui trouvais pas beaucoup d’intérêt. Mais avec le temps, j’ai vraiment appris à l’apprécier. On peut faire tellement de choses avec, comme des mini cakes ou du chou-fleur rôti au four.
 
Je sais qu’il y a d’autres amateurs de chou-fleur et que parfois on ne finit pas tout en une seule recette, alors la solution peut être de le finir dans une soupe comme celle-ci.
 
Cette soupe a une consistance épaisse, presque crémeuse comme une purée, et son goût est subtilement adouci grâce à l’ajout de tomates. Je n’ai pas mis de feta comme dans la version d’Irisa, simplement parce que je n’en avais pas et je voulais faire cette soupe tout de suite. Vous pouvez la garnir de feuilles de coriandre et d’une cuillerée de crème supplémentaire pour ajouter de la couleur et une saveur encore plus riche. Servez-la avec de bonnes tartines de beurre demi sel et vous avez un repas !
 
Si vous ne connaissez pas le blog d’Irisa, c’est le moment d’aller le découvrir, il regorge de belles recettes colorées, il porte bien son nom!
 
  

Soupe de chou-fleur à la tomate

 
  • 25 cl de lait
  • 600 g  de chou fleur
  • 1/2 cube de bouillon
  • 5 cl d’eau
  • 60 g de pulpe de tomate
  • 2 c. à s. de concentré de tomates
  • 1 c. à c. de paprika
  • 1 gousse d’ail
  • 1 pincée de sucre
  • Sel, poivre
 
 
Faites cuire le chou-fleur à l’eau bouillante avec une pincée de sel.
 
Égouttez-le et mettez-le dans une casserole avec le lait, le cube de bouillon délayé dans l’eau, le paprika, la gousse d’ail hachée, la pulpe de tomates, le concentré de tomates, le sucre. Portez à ébullition dans une casserole et baissez le feu, laissez cuire 10 minutes.
 
Mixez finement et servez avec un peu de paprika supplémentaire.
 
 
Source d’inspiration :
Avec cette recette au chou-fleur, je participe à Cuisinons de saison !
 

Tartinade aux fèves et à la fêta

Aujourd’hui c’est la fête, on se prépare un petit dip et on sort l’apéro! En fin de semaine, j’adore organiser des apéros dînatoires. Peu importe qu’on soit 6 , 4 ou seulement deux, je trouve ça très agréable et je ne m’en prive pas. Bien sûr, je ne vais pas faire un repas de chips, donc mon plaisir c’est de faire 2 ou 3 tartinades et d’acheter du bon pain pour aller avec. D’ailleurs, j’ai le plus grand mal à trouver du vraiment bon pain à Lille, je commence à croire que je suis trop exigeante.
 
Une de mes inventions les plus réussies en matière de dip récemment est cette tartinade aux fèves crémeuse et pleine de saveurs! Cette recette m’est venue naturellement. J’avais besoin d’un apéritif pour un dîner et je voulais quelque chose de sain, frais et coloré. J’ai alors pensé à ce mélange aux influences du sud : de la fêta, de fèves, de la sarriette, et de l’huile d’olive bien sûr!
 
 
Je l’ai faite avec des fèves surgelées, qui présentent l’avantage d’être disponibles toute l’année, et aussi d’être déjà épluchées car ce n’est pas une tâche passionnante… Mais en saison, il n’y a rien de mieux que les légumes frais et dans ce cas il y a une technique pour les éplucher sans trop de difficultés : les plonger dans l’eau bouillante environ 30 secondes pour que peau se décolle d’elle-même. Ça reste long mais presque amusant, si vous avez des enfants vous pourrez facilement les exploiter pour cette tache ingrate.
 
Comme la plupart des tartinades, celle-ci est idéale pour les soirs où vous n’avez pas beaucoup de temps, car il y a très peu de préparation à part l’éventuel épluchage des fèves – que vous pouvez faire un jour ou deux à l’avance. En dehors de cela, il suffit de  tout mettre dans un robot  et d’appuyer sur le bouton jusqu’à ce que vous ayez atteint le résultat attendu.
 
La saveur est vive et fraîche, avec une légère amertume des fèves, et un parfum délicieux d’ail tranchant pour réveiller les papilles.
 
 

Dans cette recette, j’ai utilisé de la sarriette, une herbe dont on ne parle pas beaucoup et que j’ai reçue grâce à l’Étal des épices.  La sarriette est une herbe aromatique consommée dans de nombreux plats méditerranéens et elle possède une saveur poivrée, ce qui fait qu’elle a parfois servi de substitut au poivre, notamment pendant la Seconde Guerre Mondiale où l’épice se faisait rare.

Elle s’utilise très  bien avec les féculents et les légumineuses, mais aussi avec les viandes, particulièrement les grillades, en marinades.

 
Ici la sarriette se marie très bien avec la saveur du fromage et des fèves. N’hésitez pas à saupoudrer par dessus des noix hachées, de l’huile d’olive de haute qualité et du paprika fumé. Et bien sûr, servez  du pain grillé et croustillant en accompagnement!
 
 
 Si vous voulez faire un apéro dînatoire, complétez avec ce dip façon enchilada et ces sablés apéritifs au parmesan et ça sera parfait!
 
 
 
Pour consulter la recette, c’est par ici!

Crackers au caviar d’aubergine et feta

Aujourd’hui, je vous propose de réaliser une petit recette qui fleure bon l’ail la Méditerranée…
Le caviar d’aubergine, aussi appelé baba ghanoush, est un mezze très consommé dans la cuisine libanaise. Tout comme les tapenades et autres tartinades de légumes, j’adore en faire tout au long de l’été. Bah oui, qui dit été, dit apéros à gogo, et il faut bien éponger l’alcool! La version que je vous propose aujourd’hui n’est pas une version libanaise authentique mais plutôt « ma » version du caviar d’aubergines. J’y ai notamment mis de la purée de noisettes à la place de la traditionnelle pâte de sésame. cela donne un goût très sympa qui change un peu!
C’est un peu une double recette que je vous propose ici, car plutôt que de servir mon caviar d’aubergines avec du pain frais, j’ai choisi d’en faire une jolie présentation apéritive en déposant des cuillers de caviar sur des crackers puis en décorant l’ensemble de fêta.
Hop, on tartine tout ça et on obtient des petites merveilles à grignoter! Ces crackers sont un vrai délice et offrent une explosion de saveurs en bouche. Une fois de plus, les meilleures recettes sont souvent les plus simples!
Le caviar d’aubergines peut se conserver couvert au réfrigérateur pendant plusieurs jours. Alors, pour changer des éternels biscuits apéro, cacahuètes et autres biscuits en tous genre, laissez-vous tenter!
 

Crackers au caviar d’aubergine et feta

Pour le caviar d’aubergines
  • 1 aubergine moyenne ou 3/4 d’une grosse aubergine
  • 1 large gousse d’ail, écrasée or finement émincée
  • le jus d’un citron
  • 2 c. à s. de purée de noisettes
  • 4 c. à s. de sésame
  • 1 c. à c. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche
  • 1 c. à s. persil
  • Huile d’olive
  • Sel
Pour le service
  • 1 paquet de crackers triangulaires
  • 1 pot de fêta aux herbes de Provence
Pour le caviar d’aubergines :
Préchauffez le four en mode gril et placez la plaque du four le plus haut possible.
Coupez votre aubergine en tranches, saupoudrez-la de sel  et placez-la dans une passoire dans l’évier pour égoutter l’excès de liquide.  Au bout de 10 minutes, rincez  et séchez l’aubergine .
Déposez les tranches sur une plaque à pâtisserie et arrosez-les avec de l’huile d’olive et une pincée de sel.
Mettez à rôtir pendant 5 à 10 minutes, en les retournant une ou deux fois, jusqu’à ce que l’aubergine soit ramollie et dorée des deux côtés.
Retirez du four, empilez et enveloppez les tranches dans du papier d’aluminium et laissez reposer 5 minutes. Retirez la plupart de la peau de l’aubergine et mettez la chair dans un robot culinaire.
Ajoutez le jus de citron, l’ail, la pâte de noisettes, une pincée de sel et mixez jusqu’à obtenir consistance crémeuse. Ajoutez les herbes en dernier et mixez à nouveau pour incorporer.
Pour le montage
Déposez une cuiller de caviar d’aubergines sur crackers puis 1/2 cube de feta dessus.

Couronne feuilletée courgettes, chèvre et herbes

En panne d’idée pour organiser un apéro entre amis ? Vous avez dégainé l’assortiment de crudités, les tomates cerises et les chips, mais vous voudriez proposer quelque chose de nouveau ? Vous avez raison, ce n’est pas parce l’apéro est le meilleur repas de la journée qu’il faut tomber dans la routine!

Si comme moi, vous aimez les gourmandises simples et rapides à réaliser, j’ai la recette qu’il vous faut ! Avec cette tarte couronne, vos invités vont se régaler ! Bonne, belle et facile à partager, elle n’a que des qualités ! Conviviale, elle est idéale pour un apéro dînatoire ou un petit repas du dimanche soir. En plus, vous êtes sûrs d’épater vos invités tant elle est jolie!

J’ai opté pour une garniture qui m’évoquait le beau temps, des courgettes et du chèvre avec des petites herbes… Mais elle décline très facilement avec les garnitures que vous aurez sous la main! Au saumon, au jambon, façon pizza ou même en version sucrée à la pâte à tartiner, tout est possible!

La réalisation de cette couronne est très simple, comme je le disais plus haut. Quand j’ai le temps, je suis une adepte des pâtes « maison ». Cependant, si vous voulez que cette recette reste « express », je vous suggère plutôt de l’acheter toute faite! Vous déroulez, vous déposez votre garniture, vous repliez les pointes de la couronne et hop! C’est prêt!

 

Couronne feuilletée courgettes, chèvre et herbes

  • 1 pâte feuilletée
  • 2 courgettes
  • 1 échalote
  • 100 g de bûche de chèvre
  • 2 c. à s. de crème fraîche
  • 1 c. à s. d’herbes de Provence
  • 1/2 c. à c. d’ail semoule
  • 1/2 c. à c. de menthe
  • 1 c. à s. d’huile olive
  • 2 c. à s. de gruyère râpé
  • Sel, poivre

Taillez la courgette en rondelles très fines, émincez l’échalote.

Faites revenir la courgette et l’échalote avec les herbes de Provence 15 minutes dans de l’huile olive. La courgette doit être bien dorée et avoir rendu son eau.

Coupez 8 rondelles de chèvre et réservez.

Préchauffez le four à 200°C.

Déposez la pâte sur une plaque allant au four couverte de papier cuisson.

Repérez le centre de la pâte feuilletée et coupez avec la pointe du couteau 8 rayons jusqu’à 15 cm du bord extérieur de la pâte.

Étalez la crème fraîche sur le fond. Disposez la garniture de légumes sur le fond de pâte en formant une couronne sur l’extérieur du cercle.

Retaillez les rayons si nécessaire et rabattez chaque languette sur la garniture en scellant la pointe sur le rebord de la pâte. Garnissez de rondelles de chèvre entre chaque pointe. Saupoudrez de gruyère.

Enfournez pour 20 à 30 minutes. Surveillez et protégez la pâte avec de l’aluminium si elle a tendance à colorer trop vite.

Déposez la tarte sur le plat de service et servez chaud.

Chips de courgettes

En bonne gourmande que je suis, j’adore picorer des petites choses un peu grasses que l’on mange avec les doigts, comme des frites, des onion rings ou des mozzarella sticks. Je n’en abuse pas car la friture demande un peu de temps, empeste la maison et je n’ai pas la place pour un lit king size donc je surveille mon poids. Mais une fois de temps en temps, j’aime me faire plaisir! Dans ce cas, mon homme manie la friteuse, et on se creuse la tête pour se renouveler et ne pas tomber dans la « routine du gras ». Bin quoi, manger varié est la clé d’une alimentation saine, alors si je varie les trucs gras, ça les rend moins mauvais pour la santé, non? Ok, j’abuse.


Mais quand même, avec ces chips de courgette, on fait un bel effort en allégeant la recette par rapport aux classiques chips de pommes de terre! La cuisson est à la friteuse, donc niveau huile par contre pas d’économie de calories. Si vraiment vous voulez quelque chose de plus sain, vous pouvez regarder du côté de de ces frites de courgettes au four, mais aujourd’hui, nos courgettes passent à la friteuse et c’est rudement bon! Allez, tant pis, il faut bien se faire plaisir parfois non?
La clé pour réussir ces chips de courgettes réside dans la façon dont vous les coupez. Utilisez une mandoline ou un robot pour obtenir les tranches aussi minces et uniformes que possible. La texture est bien croustillante et rappelle celle de vraies chips. Autant je n’aime pas en acheter en sachets, autant quand c’est fait maison, je trouve cela divin! Servez ces chips avec une viande rouge ou encore lors d’un barbecue, à l’apéritif, ou comme moi, lors d’un repas « film/picorage de trucs gras ».

Chips de courgettes

  • 1/2 grosse courgette
  • 2 c. à s. de farine
  • 2 c.s à s. de sel
  • 1 c. à c. d’herbes de Provence
  • Huile de friture
  • Poivre

Pelez les courgettes. Coupez-les en fine lamelles de 3 mm d’épaisseur maximum. Mettez les lamelles dans une passoire saupoudrez-les de sel et laissez-les dégorger 30 minutes. Rincez-les abondamment à l’eau froide et essuyez-les dans du papier absorbant. Mettez-les dans un saladier et ajoutez la farine.

Mélangez avec les mains afin que les lamelles de courgettes soient bien enrobées de farine. Laissez-les reposer 15 minutes au réfrigérateur.

Faites chauffer votre friteuse à température élevée. Jetez-y les lamelles et faites-les frire  jusqu’à ce que les lamelles soient dorées, soit environ 3 minutes.
Salez, poivrez et ajoutez les herbes de Provence, servez immédiatement.



Source d’inspiration :
http://m.marmiton.org/recettes/recette_chips-de-courgette_37779.asp

Palmiers apéro au chorizo

Aujourd’hui, je vous propose une recette que j’adore et qui va devenir un classique de mes apéros ces prochains temps!  Chez moi, l’apéro est un repas important, et je préfère déguster des petites choses faites maison plutôt que des chips ou biscuits industriels souvent pas terribles… Eh bien je peux vous dire que nous avons adoré ces jolis palmiers!
Ces petits palmiers sont tout simplement géniaux : ils ont beaucoup de goût, ne demandent pas beaucoup d’ingrédients, prennent peu de temps à réaliser… En gros, vous mixez, vous tartinez, vous roulez, vous coupez, et enfin, vous enfournez… Et hop, c’est prêt! Le chorizo se marie à merveille avec la pâte feuilletée, la graisse du chorizo parfume bien la pâte… Franchement, ces petits feuilletées n’ont pas fait long feu! Par dessus le marché, ils présentent très bien !
J’ai trouvé cette super recette sur un blog de cuisine que j’aime beaucoup, il s’agit du blog de Guy59600, qui vient du nord et même précisément de la ville où j’ai grandi, Maubeuge!
J’ai suivi le conseil de Guy et j’ai ajouté du piment à la recette d’origine. Côté fromage, pour moi ce fut du cheddar, car j’adore le mariage cheddar-chorizo, et je ne l’ai pas râpé mais mixé directement avec le reste pour gagner du temps.
Si possible, choisissez une pâte feuilletée de qualité, Guy fait la sienne lui-même, c’est l’idéal, moi je l’ai achetée mais en faisant attention d’en prendre une « pur beurre ». Enfin, ne cuisez pas trop ces petits palmiers, la pâte doit rester moelleuse et ne doit pas avoir le temps de durcir!
 Avec cette recette, je participe au concours pour les 4 ans du blog « La cuisine de Poupoule« !

Palmiers apéro au chorizo

  • 1 pâte feuilletée
  • 125 g de chorizo
  • 40 g de cheddar
  • 1 oignon rouge
  • 1 pincée de piment doux
Préchauffez le four à 180°C.
Dans le bol du robot, mixez le chorizo avec l’oignon et le cheddar jusqu’à ce que l’ensemble soit bien mélangé et forme une pâte.
Étalez cette préparation sur votre pâte feuilletée.
Saupoudrez du piment doux par dessus.
Dans le sens de la largeur, roulez très serré la pâte vers le centre. Une fois à la moitié, tournez la pâte et faites de même de l’autre côté jusqu’à rejoindre le premier rouleau.
Soudez les deux parties en appuyant bien.
Mettez au réfrigérateur pendant 20 minutes.
Coupez ensuite dans la largeur des palmiers de 1 cm d’épaisseur et déposez-les sur une pâte feuilletée.
Enfournez pour 12 minutes.
Source d’inspiration :