Archives par mot-clé : wrap

Passez au zéro déchet

Aujourd’hui, je vous propose de parler des produits du quotidien que l’on peut facilement remplacer par leur version zéro déchet. Il y a en effet beaucoup de petits changements que l’on peut faire facilement et qui sont très profitables à l’environnement. Si vous cherchez à vous lancer sans trop de complexité dans le zéro déchet, voici les produits facilement remplaçables par leurs homologues écologiques.

Le savon solide zéro déchet

Les gels douche sont un désastre pour l’environnement, notamment à cause de leurs contenants en plastique. En revanche, le savon solide est généralement vendu en vrac ou au pire avec un peu de papier autour. Il est donc bien plus écologique à ce niveau. Sa réalisation et sa composition sont également plus clean pour l’environnement. Sur le marché il existe désormais des savons zéro déchet adaptés à votre type de peau. Concernant le transport, il existe des petites pochettes qui permettent de les ranger même s’ils ne sont pas parfaitement secs, évitant ainsi les dégâts dans la trousse de toilette, on en trouve facilement dans une boutique zéro déchet, vous pourrez également trouver toute une gamme de produits zéro déchet.
 
 

Les bee’s wrap en guise d’emballages

Le cellophane est une matière qui n’est pas du tout écologique, en raison de sa composition mais aussi parce qu’elle ne peut pas être réutilisée. Je trouve d’ailleurs que le cellophane n’est pas du tout pratique à utiliser. Vous pouvez par exemple le remplacer par des bee’s wraps. Il s’agit d’un tissu qui a été enduit de cire pour lui donner une forme plus malléable et qui s’adapte à tous les contenants. Les bee’s wrap empêchent également l’air de passer, de cette façon, vos aliments sont bien protégés. Le bee’s wrap se nettoie facilement et a une bonne durée de vie. Vous pourrez vous en procurer sur ce site qui propose des créations textiles et cosmétiques fabriquées artisanalement en France.

Les éponges réutilisables

Les éponges sont un produit anti écolo par définition, mais aussi pas du tout hygiénique. On s’en sert pour nettoyer nos tables, nos surfaces sales, notre vaisselle pleine de nourriture… On la rince, on la range, elle reste humide, les bactéries se développent… Et on la réutilise ! De mon côté j’ai donc investi dans des éponges réutilisables ou des lavettes que je change tous les jours. Cela peut vous sembler moins propre de ne pas en racheter régulièrement, mais si vous les lavez tous les jours, les bactéries n’ont pas le temps de s’y développer et c’est donc bien plus hygiénique.

Les essuie-tout lavables

Les essuie-tout sont devenus monnaie courante dans notre quotidien, une utilisation parfois excessive… Alors qu’il est si simple de prendre un tissu lavable pour essuyer n’importe quelle surface. Les essuie-tout réutilisables ont l’avantage d’avoir la même forme qu’un essuie-tout, ce format est très pratique, mais aussi d’avoir un très bon pouvoir absorbant. Après l’avoir utilisé, vous mettez au sale, vous lavez avec le reste de vos vêtements sans faire de lessive dédiée, et c’est reparti pour un tour.

Les mouchoirs réutilisables

J’entends souvent des gens dire que les mouchoirs réutilisables c’est dégoûtant. Mais utiliser un mouchoir jetable qui a été blanchi aux produits chimiques n’apporte rien de mieux. Sans compter le nombre de personnes qui ne le jettent pas immédiatement et le bourrent tel quel dans leur sac. Le mouchoir réutilisable n’a rien de sale, à condition bien sûr de ne pas l’utiliser plus d’une fois sans le laver. Un peu comme on le fait avec les masques pour le visage, il vous suffit de disposer d’une petite pochette dans laquelle vous mettrez vos mouchoirs sales dès que vous les aurez utilisés, ainsi ils ne seront en contact avec rien. Vous pouvez lire aussi : mangez de saison.
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

6 assiettes de tous les jours

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir mes assiettes du quotidien. Beaucoup des plats que je présente sur ce blog sont réalisés les week-ends, ou parfois en semaine quand j’ai un peu de temps devant moi. Mais quand je n’ai pas le temps, comme tout le monde, j’improvise un truc rapide et pas toujours présentable, que je ne vous partage donc pas… Ce qui ne signifie pas pour autant que ce n’est pas bon! Dans ce cas, j’ai mes petites habitudes qui me permettent de manger sain et varié et d’improviser avec ce que j’ai dans le frigo, sans me prendre la tête. Je vous partage aujourd’hui mes recettes chouchou du quotidien pour vous donner quelques idées.
 

Les tartines au four

 
Dès que j’ai un bout de baguette ou de pain de campagne qui va rancir, je le garnis et je l’enfourne pour me faire un repas simple et gourmand. C’est très facile, il suffit d’une base : crème liquide, sauce tomate ou même moutarde. Il y a toujours quelque chose de ce genre qui traine dans le frigo… J’y dépose un petit reste de légumes cuits, un peu de fromage, selon ce qui traîne chez moi, et ce que je dois finir. Enfin, je saupoudre quelques herbes ou quelques graines par dessus, et j’enfourne pour 5 à 10 minutes jusqu’à ce que le fromage soit fondant.
 
 

Les bricks

 
J’adore les feuilles de brick pour leur côté croustillant. Un petit reste de ratatouille ou de légumes cuits au frigo? J’en garnis une feuille de brick, je dépose dessus un peu de fromage ou un œuf par dessus, je passe à la poêle 2 minutes et c’est prêt! Avec une salade, c’est top!
 

Les tortillas

 
Je fais régulièrement des wraps ou tortillas de blé ou de maïs. J’adore les garnir de crudités et de fromage frais pour une version fraiche, ou d’un reste de chili pour une version mexicaine rapide. Je les utilise aussi en fond de mini pizza : j’étale le wrap dans une assiette, je le garnis comme une pizza, je le passe au four 5 minutes, et j’ai ma pizza rien qu’à moi!
 
 

Les tartes rustiques

 
Je ne me lasse pas des tartes rustiques car elles sont fines, croustillantes, et toujours hyper appétissantes. Je fais une pâte maison quand j’ai du temps, sinon je déroule une pâte brisée toute faite. J’y dépose un fond de moutarde, un reste de légumes cuits comme par exemple une poêlée d’endives, je couvre de fromage (comme toujours me direz-vous!), je rabats les bords et j’enfourne pour 20 à 30 minutes.
 
 

La soupe

 
J’adore la soupe, et j’essaie d’en faire au moins 1 litre chaque semaine les mois d’hiver. Je la verse dans une bouteille en verre et je me sers un mug ou un bol quand je veux un repas léger. Avec une ou deux tranches de pain et du bon beurre demi-sel, je me régale en 2 minutes!
 

L’apéro repas

 
Quand je sais que l’apéro va s’éterniser, et que je risque d’avoir la flemme de me faire à manger ensuite, je fais en sorte que l’apéro devienne mon repas. Plutôt que d’y mettre des kilos de chips ( bien que j’en prévoie un peu quand même), je mets des crudités et une petite sauce maison. Je prépare également quelques toasts avec une tartinade maison ou du fromage frais et des herbes. De cette façon, c’est assez nourrissant, et cela fait office de repas.
 
 
Et vous, quels sont vos petits repas rapides fétiches du quotidien?
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Comment organiser un pique-nique zéro déchet?

Photo Alpha @Flickr
 
Vive l’été, la saison où l’on profite de l’extérieur pour nos repas! Il ne nous reste plus que quelques semaine s pour profiter de cette période privilégiée. Après mes conseils pour réaliser un barbecue zéro déchets, je vous propose aujourd’hui un petit dossier pour réaliser un pique-nique sans polluer notre belle planète! Sortez votre glacière et c’est parti!
 
  
Photo Michell Zappa @Flickr
  

Le repas

Pour les pique-niques, les grands classiques sont les cakes, salades, sandwichs, tartes et terrines à emporter facilement dans un panier ou une glacière. Réalisés maison, ils peuvent tous être zéro déchet très facilement. Achetez vos fromages et charcuteries à la coupe en amenant vos contenants, faites vos sandwichs dans du pain frais du boulanger en amenant votre sac à pain, et évitez les crudités déjà nettoyées et conditionnées dans du plastique, que vous pouvez facilement remplacer par de la salade et des légumes achetés entiers et préparés par vous. C’est moins cher et plus écologique.

 


Photo @Flickr

Les contenants

Plutôt que des contenants en plastique, utilisez si possible de jolis bocaux. Le tissu ciré, ou bee’s wrap, permet de recouvrir hermétiquement les bols et saladiers sans utiliser de film plastique. 

 


Photo Fabíola Melca @Flickr

La vaisselle

Évitez absolument la vaisselle jetable, et privilégiez des assiettes classiques. Il existe des services incassables spécial pique-nique, qui peuvent être sympa si vous êtes des aficionados du pique-nique, sinon votre vaisselle du quotidien peut tout à fait convenir. 


Photo mahohn @Flickr

Le matériel

La base, c’est la nappe à pique-nique. On en vend de très jolies conçues spécialement pour cette occasion mais en mode zéro déchet on évite au maximum de collectionner des accessoires qui servent 2 ou 3 fois par an donc, si vous n’en avez pas, vous pouvez aussi prendre n’importe quelle nappe un peu épaisse et pas trop fragile. Si vous souhaitez disposez d’une table et de chaises de poque-nique, essayez d’emprunter ou de demander à d’autres convives de les amener pour éviter un autre achat s’il n’est pas indispensable.

Les boissons

Évitez les canettes et bouteilles en pastique ou alu qui génèrent beaucoup de déchets. Préférez des thés glacés maison ou jus de fruits frais, et bien sûr, de l’eau en grande quantité surtout s’il fait chaud. Une glacière ou des bouteilles thermos garderont tout au frais. 


Photo lo.tangelini @Flickr

Le lieu du pique-nique

Cela va sans dire mais une fois sur place, n’abandonnez aucun déchet, pour cela pensez en amont à prendre un bon stock de sacs poubelles! Évitez aussi de cueillir des végétaux et fleurs, ou encore de faire du feu. En respectant ces quelques conseils de base, vous passerez un bon moment sans laisser de dommages sur le lieu où vous êtes venus.

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Comment organiser un barbecue zéro déchet?

Photo Kirt Edblom @Flickr
 
Depuis plusieurs mois, j’ai décidé d’adopter un mode de vie plus respectueux de l’environnement, plus vert, et j’ai réorienté ma façon de consommer de façon à générer le moins de déchets possibles. Je suis loin d’être parfaite, mais j’apprends petit à petit dans ce domaine, et je m’éclate à chercher comment optimiser encore ma façon de vivre. Aujourd’hui, je vous partage mes idées et astuces concernant le barbecue! L’été est bientôt fini mais on devrait encore avoir l’occasion d’en faire quelques uns!
 
Photo Alpha @Flickr  
 

La vaisselle

Même si vous êtes nombreux, évitez à tout prix la vaisselle jetable. Beaucoup de gens ont tendance à utiliser par facilité des assiettes ou des gobelets jetables lors des fêtes pour éviter de faire la vaisselle, mais cela représente un énorme gâchis, même si elle n’est pas en plastique. Si vous manquez de vaisselle, demandez à vos invités d’en amener un peu de chez eux. 


Photo Michael Stern @Flickr

Le repas

Saucisses, brochettes, salades, et sauces sont les basiques du barbecue. Pour limiter votre impact au maximum, achetez votre viande chez un boucher qui se fournit localement, et demandez à utiliser vos propres contenants. Réalisez vos brochettes avec des pics en métal réutilisables et faites vos salades maison. Les sauces peuvent être réalisées maison ou achetées dans des bocaux en verre que vous pourrez réutiliser. Une autre de mes recommandations pour un barbecue écologique est de consommer beaucoup de légumes! Lorsque les gens pensent aux barbecues, ils pensent automatiquement à la viande. Mais plus vous ajoutez des légumes, plus votre barbecue est équilibré, sain et écologique. Que ce soit en salade ou sur vos brochettes, usez et abusez des légumes, locaux et de saison bien sûr!

Les restes

Un souci lors des barbecues c’est qu’on a tendance à prévoir trop et à jeter ensuite. Pour éviter cela, ne sortez et cuisez la viande que petit à petit, en gardant le reste au frais. Une fois servie, mettez la viande cuite et refroidie immédiatement au frigo pour la réutiliser dans une quiche, tarte… Les légumes grillés au barbecue seront délicieux réutilisés froids dans vos salades, ou dans un wrap avec des falafels et de la sauce.


Photo Henry Burrows @Flickr

Et vous, réfléchissez-vous à la gestion des déchets lors de vos barbecues? Avez-vous d’autres astuces à partager?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Quels aliments emmener pour la route des vacances?

Photo alex lang @Flickr 

Les vacances approchent! Même si cette année de nombreuses personnes ont du revoir leurs projets de voyages, je pense qu’un certain nombre d’entre nous va quand même essayer de partir et au vu des perturbations dans les aéroports ces derniers mois et de la difficulté à organiser un voyage à l’étranger, la France va être privilégiée, ainsi que les trajets en voiture. Étant adepte d’une cuisine saine, zéro déchet et avec le moins possible de produits industriels, ce dernières années je me suis demandé comment organiser le pique-nique idéal pour les longs trajets. Suivez ces quelques conseils si vous voulez éviter de finir avec des sandwichs triangles de boutique d’autoroute!

 

Photo Zhang Yu@Flickr 

Pour grignoter

Pour grignoter lors des petites pauses et ou directement en voiture, pensez au pop-corn (attention, vous risquez d’en mettre partout!), aux chips de légume, que vous pouvez réaliser maison avant le départ si vous en avez le courage, aux crackers maison. Un mélange de graines et noix sera également parfait pour grignoter et vous redonner de l’énergie. Des barres de céréales avec le moins de sucre possible sont également un choix intéressant si vous voulez une option sucrée. 


Photo mahohn@Flickr 

A l’apéritif

Je ne parle pas de boire de l’alcool sur la route hein! Il y a des moments où faut savoir rester raisonnable. Par contre, vous pouvez tout à fait grignoter un petit encas au début de votre repas ou en accompagnement. Des bâtonnets de légumes ou des tomates cerises sont très sympa et pratiques à emmener, et vous pouvez les servir avec un houmous ou du guacamole.  Un mélange de noix et graines pourra vous permettre de grignoter tout au long de la journée ou être servi en accompagnement de votre casse-croûte.  Des olives sont également un apport de bon gras et un grignotage parfait. Pour les plus gourmands, emmenez des cubes de fromage déjà coupés dans un bocal.


Photo Julie, Dave & Family @Flickr 

Les repas

Une salade déjà mélangée avec la vinaigrette à part supportera très bien le voyage dans une glacière. L’avocat est également parfait pour vous apporter du bon gras, et il est très pratique à manger avec une petite cuiller, mais surtout, ne le coupez pas à l’avance. Pour consommer des protéines saines en voyage, des œufs durs feront un complétement idéal. Avec tout cela, vous voudrez certainement quelque chose de plus consistant. des sandwichs sont évidemment une option adaptée, à condition de les préparer avec du pain complet. Des wraps sont également sympa et pratiques car ils ne se détrempent pas autant que le pain. Enfin, les autoroutes proposent toujours des micro-ondes donc une soupe est également une option, surtout si vous voyagez par mauvais temps!


Photo mahohn@Flickr 

Desserts

Même sur la route des vacances, consommer des fruits est l’idéal. mais aussi prévoyez des dés de fruits frais dans des bocaux pour que ce soit facile à consommer. Des bananes ou des pommes sont également une option simple et pratique. Pensez aux fruits secs mélangés avec des noix, et si vous souhaitez un laitage, emmenez du yaourt grec, que vous pourrez saupoudrer de muesli (stocké à part pour éviter qu’il ne se détrempe).

Boissons

Il est important de s’hydrater tout au long de votre voyage et pour cela, chacun devrait avoir une gourde d’eau, la seule boisson indispensable. Un peu de café peut être appréciable si vous commencez votre route le matin mais n’en abusez pas, car il peut vous énerver et vous donner envie d’aller aux toilettes toutes les 10 minutes. Prévoyez un jus de fruits et légumes frais pour le goûter si cela vous fait plaisir.


Photo Zhang Yu@Flickr 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1

Bananes plantain au bacon

La banane plantain m’intrigue souvent dans les rayons de mon supermarché, et il m’arrive de succomber à l’appel de sa jolie couleur! Mais alors, vient la question fatidique : qu’est-ce que je vais en faire?
 
 
La banane plantain est plus riche en amidon et plus rigide que la banane que l’on consomme en dessert, mais moins sucrée. Bien qu’elle soit tout à fait consommable telle qu’elle, on a donc plutôt tendance à la cuisiner et à la servir dans des plats salés.
 
 
La première fois que j’ai goûté de la banane plantain, c’était à un apéritif où des amis l’ont servie juste poêlée. C’était top! La recette que je vous propose est à peine plus travaillée. J’ai choisi de faire la banane plantain pour l’apéritif, simplement en l’entourant d’une tranche de lard. On poêle, c’est c’est prêt! Il s’agit d’une recette toute simple d’inspiration cubaine, que j’ai réalisée lors d’un apéro à thème. Si vous avez envie de saveurs exotiques, cela devrait vous plaire.
 
  
 
 
 
Source d’inspiration :
http://pinterest.com/pin/56576539046759194/?s=3

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Breakfast burritos végétariens

Qui est partant pour manger des burritos au petit-déjeuner? Vous allez me dire qu’il n’y a que moi pour faire des trucs pareils, mais en même temps, je ne petit-déjeune pas, sauf le dimanche si je me lève super tard, alors c’est presque plus un déjeuner qu’un petit déjeuner… Enfin bref, parfois certains restaurants proposent des burritos pour le brunch, j’ai trouvé que c’était une chouette idée et que ça passait vachement bien au réveil! J’ai donc voulu en faire une version maison.

 
 

Ces burritos sont végétariens et composés de haricots rouges, de feta, de sauce tomate et de morceaux d’omelette. On y ajoute à la fin deux sauces servies froides, une salsa à la tomate, et une autre avec une base crème, un peu comme dans les recettes tex-mex.

J’ai choisi de simplement plier les tortillas en deux pour qu’on puisse voir ce qu’elles contiennent. Cette recette est végétarienne mais si vous préférez, j’avais aussi proposé une autre variante de breakfast burritos avec du bacon il y a quelque temps. 

 

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 3

Mes idées pour un apéro d’été

Vous l’avez peut être remarqué par le grand nombre de tartinades proposées sur ce blog, je suis une fan d’apéros. J’adore proposer des petites choses cuisinées à la place des biscuits apéritif et cacahuètes, mais pour cela, la clé c’est d’avoir des recettes faciles et rapides à faire! Cela permet de se débrouiller même en cas de visite imprévue, et limite la tentation d’acheter des choses toutes prêtes par manque de temps. Aujourd’hui je vous propose donc mes idées apéro les plus faciles à réaliser, pour les fois où vous ne disposez pas de beaucoup de temps! Que vous les prépariez à l’avance ou quelques minutes avant le début de votre fête, elles vous permettront de rester à l’écart de la cuisine et de profiter de vos invités.

Des toasts apéro

Du pain, quelques garnitures comme du fromage frais et un morceau de tomate confite, c’est prêt et ça sent l’été! 
 

Des rolls apéro

En gros, vous roulez du fromage râpé et des garnitures de votre choix dans de la pâte à pizza, vous passez au four, et vous vous régalez!
 
 

Des brochettes façon tomates mozza

Tellement bonnes et pourtant si simples, ça serait dommage de se priver en cette saison!
 
brochette-caprese-tomate-mozzzarella-2

Des palmiers apéro

Très faciles à réaliser, ils peuvent être garnis de sauce tomate, de crème, d’herbes, de fromage…
 
 
 

Des crêpes roulées

Si vous avez quelques crêpes à écouler, tartinez-les de fromage frais, roulez et coupez de petit tronçons, c’est très facile à faire et cela fonctionne aussi avec des tortillas ou wraps.
 
 

Une tapenade maison

Une spécialité qui nous rappelle forcément le sud et le chant des cigales, on se sent tellement en été!
 
 
 

Et un petit cocktail pour accompagner cela, le spritz :

 
spritz-aperol-2
 
Et vous, vous avez des astuces ou recettes simples pour un apéro d’été vite fait bien fait ?

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Légume de saison : le poivron

Photo  Theo Crazzolara @Flickr

En juillet, les poivrons sont dans toutes les assiettes. Comme pour la courgette ou la tomate, on a tendance à oublier qu’elles ne sont pas de saison toute l’année car elles sont tout le temps sur les étals, mais c’est bien l’été que le poivron est de saison, et donc le moment à privilégier pour en consommer…  Les poivrons sont synonymes de cuisine du soleil et parfumée, et c’est pourquoi je les adore. Maintenant que les poivrons sont de saison, je vous propose ce petit guide pour savoir comment les choisir et comment les conserver, ainsi que la liste de mes recettes favorites à faire avec des poivrons. 


Photo Green Mountain Girls Farm @Flickr

Comment choisir les poivrons?

Tout d’abord, parlons de leur couleur. On trouve souvient des trios de poivrons, ce qui permet de varier mais ils sont emballés dans du plastique non recyclable, donc privilégiez les poivrons en vrac. Si vous hésitez sur la couleur, sachez qu’ils sont interchangeables dans les recettes, mais que les verts sont les moins mûrs, donc un peu plus piquants, tandis que les jaunes et rouges, au stade de maturité plus avancé, sont un peu plus doux. Bref de ce côté là, tout est affaire de goût! Pour être sûr(e)s qu’ils soient bien frais, choisissez des poivrons brillants et sans défauts, mais aussi bien fermes. Ils doivent avoir un pédoncule encore bien frais. Évitez les poivrons à la peau qui commence à se flétrir, à devenir ridée, ou ceux qui ont des tâches ou défauts.

  
Photo ray_explores @Flickr

Quand les poivrons sont-ils de saison?

Les poivrons sont des légumes très répandus et commercialisés toute l’année. Cependant leur véritable saison s’étend de mai à août ce qui en fait un légume d’été. 


Photo *highlimitzz @FLickr

Comment conserver vos poivrons?

Vos poivrons resteront frais quatre ou cinq jours stockés dans le bac à légumes. Ne lavez pas les poivrons à l’avance, mais juste avant de les utiliser. Si vous avez trop de poivrons et que vous savez que vous ne pourrez pas tout utiliser en quelques jours, vous pouvez les congeler pour une utilisation ultérieure. Pour cela, rincez-les, séchez-les bien, et émincez-les en fines lanières. Vous pourrez les ajouter à vos poêlées et plats sans même les faire décongeler avant.


Photo Mike Mozart @Flickr

Comment préparer des poivrons?

Comme la plupart des fruits et légumes frais, rincez vos poivrons uniquement quand vous êtes prêts à les utiliser. Il vous suffit d’enlever le pédoncule, les parties blanches et les graines à l’intérieur, et vous n’avez plus qu’à le couper comme vous les souhaitez. Ce légume se décline de mille façons. Il sera par exemple délicieux revenu dans les poêlées et woks en tous genres, en poivronade ou confits conservés dans de l’huile. Pensez aussi à la ratatouille, à la salade méchouïa et à la chakchouka. 


Photo Sharunas Jurevic @Flickr

Mes recettes favorites à la poivrons

 

feuilletes-poivrons-oeuf
Petites tartes carrées aux œufs et poivrons

tartinade-lentille-poivron-3
Tartinade végétale aux lentilles corail et poivrons

wrap-poulet-mais-2
Wrap au poulet, poivron mariné et ricotta

caviar-poivrons
Caviar de poivrons

poivrons-marines
Poivrons marinés aux herbes de Provence

salade-pois-chiche-poivron
Salade de pois chiches et poivrons


Maïs pimenté aux poivrons et chèvre


Poivronade jaune

Poivrons farcis au riz de konjac

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Crêpes roulées apéro au tarama et œufs de saumon

Voilà la Chandeleur! Nous célébrons chaque année la Chandeleur avec des crêpes. J’aime réaliser une crêpe-party à cette occasion, car ça ne demande pas trop de préparatifs, mais certaines années mon homme se colle en cuisine et fait sauter les crêpes à la chaîne.
 
 
Je suis une amatrice de repas à thèmes, j’aime quand tout est cohérent de l’apéro au dessert (Suis-je une psychorigide? Oui, peut-être!), alors j’ai voulu réfléchir à un amuse bouche sur le thème de la crêpe. Je me suis dit que finalement, on pouvait tartiner des crêpes comme on ferait avec des wraps, puis de les rouler et de les couper en tranches pour les servir sur des pics apéro.
 
 
J’en ai préparé de délicieux et très simples au tarama et œufs de lump, mais cela fonctionne évidemment avec n’importe quelle garniture, le principe est ultra basique et déclinable à l’infini. C’est presque plus une idée qu’une recette à proprement parler en fait!
 
J’utilise une crêpe bretonne car j’aime beaucoup le goût de la farine de sarrasin, mais vous pouvez aussi réaliser cette recette avec d’autres variétés de crêpes suivant ce que vous avez sous la main.
 
 
 

Share and Enjoy !

0Shares
0 1