Archives par mot-clé : wrap

Tartinade aux pois cassés

Aujourd’hui, je vous propose pour la première fois une recette aux pois cassés. J’adore les pois cassés, mais j’ai tendance à les associer uniquement à la soupe d’hiver aux pois et au lard. Je recherchais donc depuis longtemps quelque chose d’un peu différent qui me permette d’en manger plus souvent! J’ai trouvé la solution dans le livre Vegan de Marie Laforêt, reçu grâce à Natura Sense et dont je vous parlais la semaine dernière : une tartinade très simple aux pois cassés vert, parfumée d’un peu de jus de citron et de pâte de sésame.

Par rapport à la recette d’origine, j’ai remplacé la pâte de noisettes recommandée par de la pâte de sésame, car je les trouve assez interchangeables et c’est celle que j’avais dans mon placard en ce moment. Si vous avez une autre purée (de noix, d’amandes, de pistaches… ), je pense que cela fonctionnera parfaitement aussi. J’ai aussi gardé l’eau de cuisson qui m’a permis de délayer un peu la tartinade pour que la texture soit bien crémeuse.

Si vous êtes accros au houmous, cette tartinade vous permettra de changer de routine. En effet, ce dip le rappelle un peu mais uniquement dans le fait qu’il s’agit d’une purée de légumineuses, à la texture épaisse et crémeuse à la fois. Au delà de ça, sa saveur est très différente je trouve, et mérite d’être découverte. Nous avons vraiment apprécié tremper notre pain pita dans cette tartinade, et vous pouvez aussi y tremper des chips, des crudités… Elle peut également s’utiliser pour tartiner des wraps ou un sandwich à la place de la mayonnaise.

Ce dip présente aussi l’avantage d’être la collation parfaite pour tous les goûts. Pas de noix, pas de viande, pas de produit laitier, pas de gluten, rien que des pois et c’est un délice ! Il est en plus facile à faire, sain, faible en matières grasses et riche en protéines.

Vous pouvez modifier l’assaisonnement ce dip pour le rendre aussi salé, poivré ou citronné que vous le souhaitez. Personnellement, je ne mets pas trop de citron mais pas mal de sel de et poivre. Pour le service, répartissez cette tartinade sur une assiette creuse ou un bol peu profond. Versez un peu d’huile d’olive extra vierge supplémentaire et saupoudrez des pignons de pin grillés et de l’oignon frais ou du vert d’oignon émincé. Ajoutez des quartiers de citron afin que chacun puisse en ajouter s’il le souhaite.

Si vous avez envie de découvrir le livre de Marie Laforêt qui m’a inspiré cette recette, il est disponible ici chez Natura Sense !

  

Tartinade aux pois cassés

Tartinade aux pois cassés

Ingrédients

  • 100 g de pois cassés
  • 3 c. à s. jus citron frais
  • 2 c. à s. purée de sésame
  • 2 c. à s. menthe hachée
  • 1 c. à s. d'huile olive
  • Sel, poivre

Préparation

  1. Faites tremper 1 heure les pois cassés dans de l'eau froide, rincez  puis faites-les cuire 45 minutes jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Égouttez les pois cassés en gardant l'eau de cuisson.
  2. Laissez refroidir puis mixez avec les autres ingrédients.  Rectifiez la texture avec quelques cuillers à soupe de jus de cuisson si le mélange est trop épais à votre goût.

Cookies aux bonbons Candy corn et chocolat blanc

Connaissez-vous les candy corn? Ce sont d’adorables bonbons américains en forme de grains de maïs, assez emblématiques d’Halloween grâce à leur jolie couleur. 
 
Chaque année, même si je suis maintenant une adulte et que ma fille n’aime pas les bonbons, j’achète un grand sac de bonbons en octobre. J’aime me mettre dans l’ambiance d’Halloween et une partie de ces bonbons seront distribués le 31, mais j’en garde aussi pour préparer quelques gourmandises!
 
  
 
Pour pousser encore plus loin le plaisir de cette fête américaine, j’ai commandé ces bonbons typiques que l’on ne trouve pas facilement chez nous en France, à part sur les épiceries en ligne.
 
 
Si vous trouvez des candy corn, vous devez essayer cette recette! Ces cookies sont faciles à faire avec les enfants et ne prennent que quelques instants. Ils sont parfaits pour faire Halloween et absolument addictifs. Si vous ne trouvez pas ces petites gourmandises, j’imagine que d’autres bonbons du même style peuvent être utilisés, comme par exemple les cuberdons belges ou d’autres gommes aux fruits.
 
Si comme moi vous aimez fêter Halloween, je vous propose de découvrir également mon Halloween pumpkin pie et mes cookies à la citrouille, qui seront parfaits pour réaliser un menu à thème sympa!
 
 
Cookies aux bonbons Candy corn et chocolat blanc

Quantité ou nb de personnes: Pour une vingtaine de cookies

Ingrédients

  • 110 g de beurre doux à température ambiante
  • 150 g de cassonade
  • 50 de sucre
  • 1 gros œuf
  • 1 c. à s. d'extrait de vanille
  • 2 c. à s. de crème liquide
  • 200 g de farine
  • 2 c. à c. de maïzena
  • 1 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 100 g de bonbons Candy corn
  • 150 g de chocolat blanc

Préparation

  1. Coupez le chocolat blanc en petits morceaux et réservez.
  2. Mélangez au robot le beurre doux, la cassonade, le sucre, l’œuf et la vanille liquide pendant environ 5 minutes.
  3. Arrêtez, raclez les parois du bol et ajoutez la crème liquide, la farine, la maïzena, le bicarbonate et le sel, et mélangez à nouveau pour environ 1 minute.
  4. Versez le mélange dans un saladier, ajoutez les bonbons, les pépites de chocolat blanc, et mélangez à l'aide d'une cuiller en bois.
  5. Formez des boules à l'aide de cuillers à soupe et déposez-les sur une plaque couverte de papier cuisson. Réfrigérez pendant au moins 3 heures avant la cuisson.
  6. Préchauffez le four à 180°C. Enfournez les biscuits et faites au four pendant 9 minutes, ou jusqu'à ce que les bords commencent à dorer mais que le centre soit encre moelleux.
  7. Laissez les cookies refroidir sur la plaque de cuisson pendant 5 minutes avant de les retirer de la plaque.
 
 
Source d’inspiration :

Wraps au thon épicé

Sur mon blog, on trouve assez peu de recettes au poisson. Ce n’est pas que je n’aime pas, au contraire, mais mon homme a toujours préféré la viande, et j’ai bien du mal à intercaler des recette au poisson dans nos menus. Avec la diminution progressive de notre consommation de produits animaux ces dernières années, quitte à ne manger des produits animaux qu’une fois tous les 36 du mois, ce n’était certainement pas sur du thon qu’il allait se précipiter! J’avais donc tendance à acheter du thon uniquement pour les dips apéro quand je recevais, et il s’est trouvé une fois où il m’est resté une boite, avec laquelle j’ai donc pu me faire plaisir!
 
 
J’adore manger des wraps, je dirais même que j’en suis amoureuse. Ils sont un peu comme des sandwichs mais en moins bourratifs, et on peut mettre quasiment n’importe quoi dedans, le résultat est invariablement bon! J’aime aussi bien les manger coupés en rouleaux à l’apéro qu’entiers pour un repas léger le soir… Attention, quand je dis qu’ils sont légers, c’est à condition de ne pas en manger quinze, hein!
 
 
J’ai donc préparé du thon épicé, que j’ai accompagné d’œufs durs, de mayonnaise, et de roquette, oui il faut bien un peu de verdure pour aller avec tout ça quand même! Ces wraps sont parfaits pour les déjeuners d’été! Imaginez-vous le grignoter en terrasse à l’ombre d’un parasol!
 
Pour accélérer la préparation ce repas, vous pouvez préparer le mélange au thon à l’avance. Mais tartinez-le à la dernière minute pour ne pas détremper les wraps!
 
 
 
P.S. : J’ai peu de recettes au thon sur ce blog, mais ce clafoutis au thon est délicieux !
 
 
Wraps au thon épicé

Ingrédients

    Pour la tartinade au  thon
  • 160 g de thon en boite
  • 1 tomate coupée en petits dés
  • 1 c. à s. de mascarpone
  • 1 c. à s. de concentré de tomates
  • 1 c. à s. de harissa
  • 1/2 c. à c. de cumin
  • 1/2 c. à c. de coriandre
  • 1/2 c. à c. d'ail en poudre
  • Sel, poivre
    Pour le montage
  • 2 galettes tortillas de blé
  • 2 oeufs durs
  • 30 g de poivrons marinés
  • 2 c. à s. de mayonnaise
  • 2 poignées de mâche

Préparation

  1. Mélangez tous les ingrédients de la tartinade au thon.
  2. Tartinez ce mélange dans deux wraps. déposez dessus les œufs durs coupés en rondelle, les poivrons marinés en lanières, la roquette, et la cuiller de mayonnaise.
  3. Roulez e mangez immédiatement.

Mes idées pour un pique-nique réussi

Photo Rachele Caretti @Flickr
 
Il y a quelques temps, j’ai voulu organiser notre premier pique-nique en famille tous les 3. Je me suis donc plongée dans pas mal de recherches sur les meilleurs repas à préparer pour le côté pratique, la conservation, le transport… Du sel aux assiettes en plastique en passant par le sac isotherme, un pique-nique réussi ne s’improvise pas ! Il faut penser à tout, car il n’y a pas de seconde chance quand on découvre sur la plage ou dans la forêt qu’il nous manque le tire-bouchon ou le pain! A tel point que je me suis dit que tout cela mériterait bien un petit article! Pour ne rien oublier et profiter pleinement de ce moment, voici donc mon guide pour un pique-nique réussi!
 
Photo Eduardo Pontes @Flickr
 
  

L’organisation du pique nique

 
La veille, épluchez, lavez et préparez des crudités et les salades, et placez-les dans des contenants en plastique. Si vous faites votre vinaigrette maison, préparez-la et stockez-la à part, dans une bouteille hermétique. Mélangée trop tôt, elle « cuirait » la salade. Mettez toutes vos boissons au frais, elles aideront ainsi à garder la glacière bien fraîche. 
Faites également cuire les œufs durs et les blancs de poulet si vous en voulez, puis protégez-les dans des feuilles de papier aluminium. Coupez le saucisson en rondelles, et mettez-le dans un tupperware.
Mettez vos pains de glace au congélateur. Vous pouvez en faire avec de simples bouteilles d’eau congelées si vous n’en avez pas.
 
Le jour J, faites votre café et remplissez-en votre thermos. Chargez votre glacière. Mettez-y d’abord les pains de glace.  Mettez ensuite les salades préparées, les œufs durs, le poulet, la vinaigrette, des tranches de jambons, la moutarde, des cornichons, le saucisson coupé en tranches, les bouteilles d’eau, de soda et d’alcool. Dans un sac sans pain de glace, mettez les chips, les paquets de gâteaux secs, les fruits.
 
Si possible, achetez le pain sur le trajet du départ pour qu’il soit extra frais.
 
Photo Steven Depolo @Flickr
 
 

Côté plats salés, quelques idées

 

Des sandwiches

 
Les sandwichs sont un classique qu’il est agréable de faire maison. Le pain va se ramollir si vous tartinez trop à l’avance, donc faites-les à la dernière minute avant de partir, emmenez les ingrédients pour les assembler sur place, ou essayez de varier le support. Vous pouvez par exemple faire des sortes de sandwiches façon rouleaux de printemps dans des galettes de riz, façon sushi dans des feuilles d’algues, ou des wraps. J’aime aussi le pain polaire pour changer un peu de la baguette. Enfin, vous pouvez varier du jambon beurre et du pâté côté garnitures. Si vous ne connaissez pas, essayez par exemple le bahn mi, pour un sandwich original aux saveurs asiatiques.
 
 

Des salades

 
Incontournables des pique-niques! Essayez par exemple ma salade melon, feta, concombre ou ma salade de pois chiches et poivrons ou encore ma salade de tomates à l’espagnole.
 

Des tartinades

 
Pour l’apéritif, vous pouvez emmener quelques tartinades dans lesquelles vous tremperez des tortillas chips, ou que vous tartinerez sur du pain. Pensez à la tapenade, au houmous ou au tzatziki maison.
 
 

Des gaspachos

 
Un gaspacho va apporter de la fraîcheur au repas. Transportez-le dans un thermos pour le servir bien glacé.
 

Des quiches

 
Découpez vos tartes et quiches à l’avance, c’est plus pratique chez soi que dans l’herbe !
 

Côté desserts, quelques idées

 

Des fruits, tout simplement

 
Si le repas est copieux, c’est amplement suffisant.
 
 

Des desserts en bocal

 
J’aime bien préparer des desserts en bocal individuel, comme une salade de fruits, un tiramisu, un eton mess ou du yaourt au granola et graines de chia.
 

Des tartes ou gâteaux

 
Choisissez-en qui se tienne bien, sans trop de chichis, comme de la crème au beurre ou de la chantilly qui pourraient tourner. Un clafoutis ou un far seront parfaits, tout comme des tartes aux fruits. Découpez vos tartes à l’avance, c’est plus pratique chez soi que dans l’herbe !
 

Côté boissons, quelques idées

 

Les basiques

 
Il vous faut de l’eau en grande quantité bien sûr, mais aussi des jus de fruits, du vin ou des apéritif suivant vos goûts. Pensez aussi au café, à faire à l’avance et à garder en thermos.
 

Pour changer un peu

 
Réalisez à l’avance une limonade ou un thé glacé maison, tout le monde appréciera!
 

Votre check-list

 
Vaisselle
 
Assiettes
Couverts en plastique
Un bon couteau
Couteau à pain
Planche à découper
Sacs poubelle
Serviettes en papier
Rouleau essuie-tout
Tire-bouchon 
Ouvre-boîte
Décapsuleur
Boîtes hermétiques pour les restes entamés
Film plastique et aluminium
Thermos
 
Pratique
 
Glacière
Pains de glace
Plaid à poser au sol
Sacs poubelle
Jeux extérieurs (ballons, cerf-volant, raquettes de plage…)
jeux de société (cartes, dés, jeu familial)
Trousse à pharmacie
Crème solaire
Casquettes, chapeaux
Coussins ou chaises pliantes
Parasol
Appareil photo
 
Condiments
 
Sel, poivre
Moutarde
Vinaigrette
Sauces ( ketchup, mayonnaise…)
 
 

Mes petits conseils pour un pique-nique sans gâchis

 
1/ Évitez les sodas qui risquent de perdre leurs bulles, ou emmenez juste un fond de bouteille entamée que vous serez sûr de finir sur place.
 
2/ Pensez aux boites plastique hermétiques pour emballer tous vos restes à la fin du repas.
 
3/ Pensez au sacs poubelle, pour facilement reprendre vos déchets à la fin du repas.
 
4/ Dès que vous vous êtes servis de quelque chose, remettez-le immédiatement dans la glacière pour éviter que les aliments ne prennent chaud.
 
5/ Les produits frais sont sensibles à la chaleur, comme les œufs, le beurre, la crème fraîche, la mayonnaise, les yaourts, la viande… Surtout si vous comptez partir toute une journée.  Prenez de tout petits récipients et ne prenez que ce qu’il faut et pas le pot entier, sinon vous risquez de jeter ce qui reste.
 
6/ Investissez dans des verres, assiettes et couverts en bambou réutilisables pour éviter d’utiliser de la vaisselle jetable.
 
7 / Assaisonnez les salades dans l’assiette et non dans le plat, les restes non assaisonnés se garderont mieux.
 
Et vous, vous aimez faire des pique-niques? Vous avez d’autres astuces pour bien vous organiser dans ces cas là?

Spécialité des Etats-Unis : Pigs in a blanket

Demain c’est le début de la coupe du monde! Je l’ai dit et je le redis chaque année, je ne suis pas une grande fan de football. D’accord, je ne suis pas fan du tout en fait. Mais si je suis honnête, je n’ai rien contre l’idée d’organiser une soirée match devant la télé entre amis… Uniquement pour la nourriture! J’aime tout ce que l’on peut manger devant un match! Que ce soient les pizzas, les petits trucs à grignoter, la bière… Je ne pourrais pas vous dire exactement pourquoi, mais je pense que cela a quelque chose à voir avec le fait que ce sont des petites bouchées qu’on picore avec les doigts affalé dans un canapé. C’est peut-être mon côté « grand enfant » ou flemmarde qui ressort!
 
Quoi qu’il en soit, chaque année, en période de matchs de foot, j’aime préparer des plats festifs qui se picorent devant la télé, quitte  à les manger devant autre chose qu’un match! Aujourd’hui, je vous propose donc des feuilletés à la saucisse. C’est le genre de petite gourmandise que tout le monde engloutit en 5 minutes quand j’en réalise. Je me souviens qu’enfant, je sautais au plafond de joie quand ma maman en réalisait, et maintenant que j’ai grandi bah… C’est pareil!
 
 
J’ai appelé cette recette « pigs in a blanket » car c’est le nom qu’elle porte aux États-Unis, et j’ai essayé de les préparer comme là-bas. Ce qui est rigolo c’est qu’en Angleterre, on dit « pigs in blankets », et alors c’est une autre spécialité : des saucisse enroulées dans du lard. Au final dans les deux cas ça reste des saucisses, mais ces petits « cochons »  sont enroulés dans une « couverture » différente suivant le pays!
 
Il m’est arrivé de faire des versions plus gastronomiques, avec des noix, des dés de pommes… Mais là, je voulais une version simple, basique et efficace, dans l’esprit d’une soirée décontractée quoi! Je les ai décorés avec des graines de sésame, mais des grains de pavot ou des herbes peuvent aussi convenir suivant ce que vous avez sous la main. 
 
 
N’hésitez pas à être aventureux avec les sauces d’accompagnement. Souvent, on sert les saucisses feuilletées sans rien, ou avec de la moutarde. Ici, j’ai fait une sorte de mayonnaise retravaillée à la crème et à la moutarde, c’est tout simple mais super bon. N’hésitez pas à dégainer le ketchup, la sauce barbecue, ou même une sauce picalili pour proposer plusieurs choix à vos invités! 
 
Ah et sinon il faut que je vous prévienne. Comme à chaque fois que je fais des saucisses feuilletées, ces petites bouchées ont été englouties en moins de deux, alors doublez la recette si vous avez du monde à nourrir!
 
  
 
 
Spécialité des Etats-Unis : Pigs in a blanket

Quantité ou nb de personnes: 4

Ingrédients

    Pour les feuilletés
  • 25 saucisses cocktail 
  • 1 pâte feuilletée rectangulaire
  • 2 c. à s. de moutarde jaune américaine
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 c. à s. de graines de sésame
  • 1/2 c. à s. d'herbes de Provence
    Pour la sauce:
  • 2 c. à s. de crème fraîche épaisse
  • 2 c. à s. de mayonnaise
  • 2 c. à c. de moutarde à l'ancienne

Préparation

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Coupez chaque la pâte feuilletée en bandes d'environ 10 cm de large, puis coupez de fins triangles dans celles-ci, avec la base un peu moins larges que la longueur d'une saucisse.
  3. A l'aide d'un pinceau, couvrez les triangles de moutarde jaune.
  4. Roulez les saucisses dedans. Disposez les rouleaux sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé. 
  5. Délayez le jaune d’œuf dans une cuiller à café d'eau. A l'aide d'un pinceau, couvrez-les de jaune d’œuf. Saupoudrez des graines de sésame et des herbes de Provence par dessus.
  6. Enfournez et laissez cuire jusqu'à ce que les rouleaux soient gonflés et dorés soit environ 12 minutes.
  7. Pendant ce temps, mélangez les ingrédients de la sauce dans un petit bol.
  8. Servez les saucisses bien chaudes, avec la sauce. 

Galettes de quinoa à la ricotta et dip au citron

J’aime beaucoup le quinoa, mais j’ai souvent l’impression de tourner en rond dans ma façon de le cuisiner. Je le fais principalement en poêlée avec de la sauce tomates et des légumes, ou en wraps, et je me régale. Mais j’ai parfois envie de changer! J’ai alors pensé à en réaliser sous forme de petites galettes grillées à la poêle. Je dois dire que je n’ai pas été déçue, et même que j’ai trouvé un de mes nouveaux basiques!
 
Croustillantes sur les bords, savoureuses, moelleuses au centre… Je les adore et en plus, ces galettes de quinoa croustillantes sont ultra polyvalentes! A tel point que je pense en refaire pour les utiliser de plusieurs façons. Je les ai mangées telles qu’elles, accompagnées d’une petite sauce ricotta citron, c’était délicieux. Vous pouvez aussi les garnir de crème fraîche, de tzatziki ou de houmous. Vous pouvez les servir comme accompagnement d’une viande avec un légume vert, ou au contraire, en remplacement de la viande, par exemple dans un burger. Dans ce cas, formez-les un peu plus grosses. Vous pouvez enfin les servir chaudes sur les salades ou dans des pitas, façon falafel avec une sauce crémeuse à l’ail et des crudités. 
 
 
Ces galettes se congèlent très bien. La recette vous en donnera une douzaine, n’hésitez pas à doubler les quantités pour en avoir d’avance! Cela vous permettra de réaliser des déjeuners ou dîners rapides les jours de semaine.


La version que je partage aujourd’hui est aux carottes, à l’oignon et à la ciboulette. Mais il y a plein de variations possibles, remplacez par exemple la ricotta par votre fromage préféré. Si vous aimez le brocoli ou le chou-fleur, mettez-en à la place de la carotte. Ajoutez vos épices préférées : cumin, aneth, paprika fumé… Tout est possible! 


Pour réaliser cette recette, j’ai utilisé de l’oignon rose qui vient de l’Étal des épices… Je l’adore car il permet de glisser de l’oignon très rapidement dans les recettes du quotidien en remplacement de l’oignon frais! L’oignon est très parfumé, j’adore en mettre notamment dans mes omelettes, ou dans les dips comme celui qui accompagne les galettes de quinoa que je vous propose aujourd’hui!
 




Cette recette est parfaite pour utiliser des restes de quinoa cuit et ainsi éviter de trop gaspiller tout en gagnant du temps! Je trouve qu’il est plus facile de bien manger tout au long de la semaine, quand on prend le réflexe de cuire deux fois plus de quinoa, millet, sarrasin, haricots, lentilles ou céréales en tous genres que ce dont on a besoin pour une recette. Il suffit de stocker les restes dans des récipients hermétiques au réfrigérateur et ils tiennent alors le choc plusieurs jours! Cela s’avère très utile tout au long de la semaine. Vous pourrez par exemple facilement les ajouter dans les salades, ou en accompagnement d’un ragoût. Et bien sûr, avec le quinoa vous pourrez toujours faire ces galettes!
 
 
 


Galettes de quinoa à la ricotta et dip au citron

Quantité ou nb de personnes: Pour 12 galettes environ

Ingrédients

  • Pour les galettes de quinoa
  • 200 g de  quinoa
  • 2 carottes
  • 2 c. à s. d'oignon rose séché 
  • 2 gousses d'ail
  • 1 c. à s. de ciboulette
  • 20 g fécule de maïs
  • 60 g de ricotta
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • Huile de cuisson
  • Sel, poivre
  • Pour la sauce ricotta citron
  • 100 g de ricotta
  • les zestes d'1 citron bio
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. d'oignon rose séché
  • 1 c. à s. de ciboulette fraîche hachée
  • Sel, poivre

Préparation

    Pour les galettes de quinoa
  1. Rincez le quinoa. Placez-le dans une casserole avec 25 cl d'eau.
  2. Portez à ébullition.
  3. Baissez le feu. Poursuivez la cuisson 10 minutes.
  4. Retirez du feu, salez et laissez reposer.
  5. Râpez les carottes.
  6. Épluchez et écrasez l'ail.
  7. Faites chauffer l'huile d'olive dans un wok.
  8. Faites revenir l'ail, l'oignon rose séché et les carottes 2 à 3 minutes en remuant.
  9. Égouttez le quinoa. Mélangez le quinoa, les légumes, et la ricotta. Salez et poivrez.
  10. Ajoutez le persil haché, la fécule de maïs.
  11. Façonnez les galettes entre vos mains.
  12. Faites cuire les galettes dans une poêle bien chaude avec une belle quantité d'huile.
    Pour la sauce au citron
  1. Prélevez les zestes du citron. 
  2. Dans un bol, mélangez tous les ingrédients ensemble. Mélangez bien, rectifiez l’assaisonnement au besoin et réservez au frais, au moins 1 heure si possible.

Tajine de boulettes aux lentilles

Les saveurs des tajines sont parmi mes préférées : des épices mijotées doucement dans une délicieuse sauce tomate, il n’en faut pas plus pour me régaler! Je n’ai pas de plat à tajine, mais j’avais très envie de retrouver ces saveurs, en les adaptant à ma sauce pour obtenir une recette saine qui évoque la cuisine d’Afrique du Nord. Le résultat que j’ai obtenu est hyper satisfaisant : des boulettes de lentilles au sésame, de la sauce tomate, des épinards et une délicieuse odeur de ras el hanout… Il y a de quoi plonger la tête dans le plat quand il sort du four!
 
Je vous préviens, c’est le genre de plat qui se prête à faire une belle quantité d’avance et à en manger à répétition pendant toute la semaine. J’ai servi ce tajine avec du couscous et beaucoup de sauce tomate, mais j’ai aussi réutilisé certaines des boulettes dans des wraps et ce fut super bon. Si vous avez des restes, vous pouvez aussi essayer de les utiliser dans des salades ou dans des sandwiches, ça sera parfait. 
 
 
Ne soyez pas rebutés par ce qui peut sembler une longue liste d’ingrédients, la plupart d’entre eux sont des épices ou des basiques qui, j’en suis sûre, se cachent dans vos placards, vous suppliant de les utiliser!
 
J’ai obtenu mon ras el hanout rouge chez l’Étal des épices. C’est un enchantement rien qu’à sentir. Il est à la fois parfumé et équilibré, je l’adore. C’est un mélange plein de saveur mais pas trop piquant, bien qu’il soit plus pimenté que le ras el hanout jaune. Il contient principalement du piment doux, de la coriandre, du carry, du laurier, du curcuma, du fenugrec et du piment fort.
 
 
Un tajine est un plat berbère souvent utilisé dans la cuisine nord-africaine. Il est traditionnellement fait d’argile. La partie inférieure est circulaire avec une base plate, et le couvercle est en forme de dôme avec un petit trou au bout, pour maintenir la condensation au fond pendant la cuisson, ce qui conserve le plat bien moelleux et parfumé.  Vous l’aurez compris, la cuisson en tajine est une cuisson à couvert, donc si comme moi vous n’avez pas de plat à tajine, il vous faudra un plat allant au four avec un couvercle, ou alors, vous pouvez couvrir votre plat de papier aluminium. Laissez juste une petite aération comme c’est le cas avec le plat à tajine.
 
  
P.S. : Si vous voulez une autre idée pour utiliser du ras el hanout, jetez un œil à ce pide turc!
 
 
La recette se trouve ici!

Crackers au caviar d’aubergine et feta

Aujourd’hui, je vous propose de réaliser une petit recette qui fleure bon l’ail la Méditerranée…
Le caviar d’aubergine, aussi appelé baba ghanoush, est un mezze très consommé dans la cuisine libanaise. Tout comme les tapenades et autres tartinades de légumes, j’adore en faire tout au long de l’été. Bah oui, qui dit été, dit apéros à gogo, et il faut bien éponger l’alcool! La version que je vous propose aujourd’hui n’est pas une version libanaise authentique mais plutôt « ma » version du caviar d’aubergines. J’y ai notamment mis de la purée de noisettes à la place de la traditionnelle pâte de sésame. cela donne un goût très sympa qui change un peu!
C’est un peu une double recette que je vous propose ici, car plutôt que de servir mon caviar d’aubergines avec du pain frais, j’ai choisi d’en faire une jolie présentation apéritive en déposant des cuillers de caviar sur des crackers puis en décorant l’ensemble de fêta.
Hop, on tartine tout ça et on obtient des petites merveilles à grignoter! Ces crackers sont un vrai délice et offrent une explosion de saveurs en bouche. Une fois de plus, les meilleures recettes sont souvent les plus simples!
Le caviar d’aubergines peut se conserver couvert au réfrigérateur pendant plusieurs jours. Alors, pour changer des éternels biscuits apéro, cacahuètes et autres biscuits en tous genre, laissez-vous tenter!
 

Crackers au caviar d’aubergine et feta

Pour le caviar d’aubergines
  • 1 aubergine moyenne ou 3/4 d’une grosse aubergine
  • 1 large gousse d’ail, écrasée or finement émincée
  • le jus d’un citron
  • 2 c. à s. de purée de noisettes
  • 4 c. à s. de sésame
  • 1 c. à c. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche
  • 1 c. à s. persil
  • Huile d’olive
  • Sel
Pour le service
  • 1 paquet de crackers triangulaires
  • 1 pot de fêta aux herbes de Provence
Pour le caviar d’aubergines :
Préchauffez le four en mode gril et placez la plaque du four le plus haut possible.
Coupez votre aubergine en tranches, saupoudrez-la de sel  et placez-la dans une passoire dans l’évier pour égoutter l’excès de liquide.  Au bout de 10 minutes, rincez  et séchez l’aubergine .
Déposez les tranches sur une plaque à pâtisserie et arrosez-les avec de l’huile d’olive et une pincée de sel.
Mettez à rôtir pendant 5 à 10 minutes, en les retournant une ou deux fois, jusqu’à ce que l’aubergine soit ramollie et dorée des deux côtés.
Retirez du four, empilez et enveloppez les tranches dans du papier d’aluminium et laissez reposer 5 minutes. Retirez la plupart de la peau de l’aubergine et mettez la chair dans un robot culinaire.
Ajoutez le jus de citron, l’ail, la pâte de noisettes, une pincée de sel et mixez jusqu’à obtenir consistance crémeuse. Ajoutez les herbes en dernier et mixez à nouveau pour incorporer.
Pour le montage
Déposez une cuiller de caviar d’aubergines sur crackers puis 1/2 cube de feta dessus.

Falafels au sarrasin kasha

Voilà un moment que je voulais partager avec vous cette recette et je ne pouvais plus attendre! Les falafels sont un de mes plats de fast-food préférés, je ne peux m’empêcher de vérifier s’il y en a à la carte quand je rentre dans un kebab .S’il y en a, un duel sans merci s’opère dans mon cerveau entre les falafels et le kebab mixte galette sauce blanche. Et bien souvent, ce sont les falafels qui l’emportent!
Le plus fou, c’est qu’une spécialité aussi gourmande soit végétalienne, sans gluten (sans le pain autour hein!) et remplie d’ingrédients sains. Réalisés avec des pois chiches, une des légumineuses les plus complètes, les falafels sont très nourrissants, riches en protéines végétales, en vitamines et minéraux… Que demander de plus?
Allez, à la limite, on peut améliorer le mode de cuisson. Si j’adore les falafels vendus dans les kebabs, quand je suis à la maison, je préfère éviter la friture. C’est le cas de cette version trouvée sur le blog Les recettes de Juliette, qui se cuit à la poêle avec assez peu de matière grasse. Pour couronner le tout, elle intègre un peu de légumes verts dans la préparation. J’ai complété sa recette avec une petite sauce que j’aime réaliser à base d’ail semoule, le mariage était parfait.
C’est une recette simple à préparer et un équipement minimal est requis : un robot culinaire vous suffira! Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le sarrasin kasha, il s’agit de sarrasin décortiqué et grillé. Vous pouvez vous en procurer dans les épiceries bio, en vrac ou en sachet.
 
Côté préparation, ces falafels peuvent être un peu fragiles et friables. Maniez vos boulettes avec précaution et ajoutez un peu plus d’eau au mélange si besoin.
J’ai vraiment adoré ces falafels. Ils  sont croustillants et savoureux à l’extérieur, tendres à l’intérieur, et accompagnés de la petite sauce au citron, à l’ail et au tahin, c’est un festival de saveurs à chaque bouchée.
Servez ces falafels dans un pain pita avec quelques feuilles de laitue, de la tomate et la sauce à l’ail bien crémeuse. En mode plus léger, ils sont fantastiques servis seuls avec juste un peu de houmous. J’aime aussi les servir dans des wraps, sur une salade ou enfin avec de la semoule et des légumes, façon couscous. Et vous, vous avez d’autres idées pour accompagner les falafels?

Falafels au sarrasin kasha

Pour 4-6 personnes :
  • 800 g  de pois chiches
  • 200 g de sarrasin grillé kasha
  • 50 cl d’eau
  • 1 courgette
  • 1 c. à c. d’ail haché
  • 1 c. à c. de coriandre en poudre
  • 3 c. à c de graines de sésame
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche
  • 1 c. à c. de cumin en poudre
  • Sel, poivre du moulin
  • Huile d’olive
Sauce :
  • 12,5 cl de crème de soja
  • 1 c. à s. d’ail semoule
  • 1 c. à s. de tahin
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1 c. à s. de coriandre fraîche ciselée
  • 1. c. à s. de menthe fraîche ciselée
  • Sel, poivre
Dans une poêle, faites dorer le sarrasin kasha pendant 3 minutes. Versez l’eau dessus et laissez cuire 5 minutes jusqu’à absorption de toute l’eau. Laissez refroidir.
Epluchez et râpez la courgette.
Dans un blender, versez tous les ingrédients sauf l’huile d’olive. Mixez pendant 3-4 minutes jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Placez au réfrigérateur pendant minimum 4 heures, toute une nuit si possible.
Formez des boulettes de pâte et faites-les cuire dans une poêle huilée, 3-4 minutes de chaque côté.
Plus vos boules sont rondes, plus le temps de cuisson sera long. J’ai choisi de les faire un peu plates pour qu’elles cuisent plus vite et avoir moins de risque de les casser.
Servez de suite avec la sauce.
Source d’inspiration :

Fingerprint cookies à la fraise

La fête des mères approche! Je vous propose une petite idée sympa pour un cadeau gourmand! Dans un joli sachet, ces petits cookies colorés feront une surprise très mignonne!

Les fingerprint cookies, aussi nommés thumbprint cookies, ou encore « biscuits empreintes de doigts » pour parler français, sont des cookies que les américains consomment en toute occasion. Il faut dire que ces petits biscuits réunissent tout ce qu’on aime : du beurre, de l’amande (ou autres sortes de noix) et de la confiture…

 

C’est une excellente recette qui peut facilement être personnalisée avec les confitures ou gelées de votre choix. J’ai rempli mes biscuits avec de la confiture de fraises, mais n’hésitez pas à utiliser celle que vous aimez. J’aime utiliser une confiture sucrée mais un peu acidulée pour que cela contraste avec le côté sucré du biscuit. Une confiture d’agrumes pourrait faire des merveilles aussi je pense!

Dans beaucoup de recettes traditionnelles, on roule le biscuit dans de la poudre de noix, noisettes ou amandes. Je n’ai pas fait cette étape et à la place j’ai mis un joli glaçage parfumé à l’amande.

Lors du façonnage, assurez-vous de faire une empreinte profonde dans la pâte avec votre pouce et de ne pas trop remplir le trou avec la confiture, car ces biscuits s’aplatissent légèrement au four. Pour la même raison, assurez-vous de laisser assez d’espace entre chaque biscuit sur la plaque à biscuits.

Une fois que votre pâte est faite, si elle est trop molle pour la rouler en boules, couvrez-la et réfrigérez jusqu’à ce qu’elle retrouve sa fermeté, de 30 minutes à quelques heures. Ensuite, roulez la pâte en boules en essayant de faire toutes les boules de biscuits de la même taille pour qu’ils cuisent uniformément.

En suivant ces quelques conseils, cette recette est très simple à faire, au point que vous pouvez y faire participer toute votre famille et organiser une chaîne d’assemblage : plus vite ils sont prêts plus vite vous les engloutirez!

 

 

 Avec cette recette, je participe au concours pour les 4 ans du blog « La cuisine de Poupoule« !

Fingerprint cookies à la fraise

Pour 12 petits biscuits

  • 115 g de beurre doux ramolli à température ambiante
  • 70 g de sucre granulé
  • 1/2 c. à c. d’extrait de vanille
  • 1/4 c. à c. d’extrait d’amande
  • 130 g de farine
  • 80 g de confiture

Pour le glaçage

  • 60 g de sucre glace
  • 1 c. à s. de crème liquide
  • 1/2 c. à c. d’extrait d’amande

Au robot, battez le beurre à puissance maximale jusqu’à obtenir une consistance crémeuse, soit environ 1 minute. Tout en mélangeant au robot, ajoutez les extraits et le sucre, la vanille et d’amande.

Raclez les parois et le fond du bol et ajoutez la farine. Continuez à battre lentement au robot jusqu’à obtenir une pâte molle.

Formez une boule compacte avec la pâte et couvrez hermétiquement d’un film plastique pour puis mettez à refroidir au réfrigérateur jusqu’à consistance ferme, de 30 minutes à quelques heures.

Préchauffez votre four à 180° C.  Couvrez deux plaques à pâtisserie de papier sulfurisé. Façonnez des boules bien lisses avec la pâte à biscuits. Si vous trouvez que les boules de pâte sont collantes et / ou un peu molles après les avoir roulées, remettez-les au réfrigérateur pour les raffermir.

Faites un creux avec votre pouce dans chaque boule. La pâte peut se fissurer légèrement lorsque vous appuyez sur le pouce, dans ce cas lissez-la avec le doigt ou laissez les fissures. I

Remplissez chaque trou avec 1/2 cuillère à café de confiture.

Mettez à cuire les biscuits pour 13 à 15 minutes, ou jusqu’à ce qu’ils soient très légèrement dorés sur les bords. Les cookies gonflent et s’étalent légèrement pendant la cuisson. Ne les cuisez pas trop .

Laissez les biscuits refroidir sur la plaque de cuisson pendant 5 minutes puis déposez-les sur une grille. Laissez-les refroidir pendant au moins 30 minutes avant de les glacer.

Fouettez les ingrédients du glaçage jusqu’à obtenir une consistance lisse. Ajoutez plus de crème ou de sucre glace si besoin pour épaissir à la consistance désirée. Versez en formant des filets à l’aide d’une cuiller sur les biscuits refroidis. Laissez durcir quelques heures.

Source d’inspiration :

http://sallysbakingaddiction.com/2013/12/12/raspberry-almond-thumbprint-cookies/